Vous êtes sur la page 1sur 20

DU 02/04/2018 AU 30/04/2018

Au sien de

Effectué par:

Daaif Ayoub
SOMMAIRE
Introduction…………………………………………………………………….………………..................................3
Remerciements…………………………………………………………….………………………………………………..4

CHAPITRE I : La présentation du L’OMP:……………………… ……………………….…. ...5


a) L’historique de l’OMP :…………………………………………….………………………………………..6

b) Les activités de l’OMP :……………………………………………..……………………………………….7

c) Les objectifs d’OMP :………………………………………………..………………………………………..8

L’organigramme de la société :……………………………………………………………………………………….9

CHAPITRE III : SÉCURITÉ :……………………………………………………………………10

CHAPITRE II : Partie Electrique :………………………………………………………………..…….11

a. UN GROUPE ÉLECTROGÈNE :…………………………………………………………………………12


b. UTILISATION :…………………………………………………………………………………………………13
c. Fonctionnement :……………………………………………………………………………………….……14

d. RENDEMENT :…………………………………………………………………………………………………15
e. RÉGULATION :……………………………………………………..…………………………………………16
f. LA COMPENSATION ÉLECTRIQUE:……………………………………………………………………17

g. LE TRANSFORMATEUR DE TENSION :……………………………………………………………18


h. DÉMARRAGE PAR AUTO-TRANSFORMATEUR :……………………………………………19
i. LE DÉMARRAGE ÉTOILE-TRIANGLE:…………………………………………………………..……20
j. SYSTÈMES DE DÉMARRAGE:……………………………………………………………………………21
k. DÉMARRAGE PAR DÉMARREUR :……………………………………………………………………22

CONCLUSION :…………………………………………………………………………………….23
INTRODUCTION

Vu l’importance que revêt le domaine électrique dans l'industrie


internationale la place qu’occupe la maintenance des différentes appareilles
électriques dans le domaine des recherches, de production et d'autres au sein
des grandes compagnies, et aussi pour exploitation de mes connaissances
acquises durant mes études et surtout de les faire évoluer d’une façon solide et
rentable pour ma future carrière professionnelle, j’ai effectué un stage au
service électrique d’OMP.

J’ai opté pour l'OMP afin de me sensibiliser aux aspects de l'importance de la


maintenance des appareilles industrielles et de concrétiser mes connaissances dans
ce domaine, ce qui me permettra d’apprendre beaucoup de choses qui vont
sûrement m’aider dans ma future carrière professionnelle.

Ce monde tout à fait nouveau pour moi, m’a permis de développer mes
connaissances et de consolider ma formation, tout en évaluant à leur juste valeur,
théorique et pratique que j’ai pu concilier progressivement.
Ce rapport présente les résultats du travail que j’ai effectué durant un mois
de stage.
Je commencerai donc par une présentation plus détaillée de la société, ainsi
que du service dans lequel j’ai effectué mon stage.
Quant à moi, j’étais chanceux d’avoir l’occasion de poursuivre mon stage au
sein d'OMP, qui m’a permis:
De comprendre l’organisation interne de l’entreprise.
La mise en application des connaissances acquises pendant mes études

Le développement des qualités personnelles : il s’agit d’acquérir des


Compétences du travail en groupe, de collaboration et de communication
REMERCIEMENTS

Avant d’entamer la réalisation de ce rapport de stage, je tiens à signaler


que ce travail n’a pu aboutir sans l’aide de plusieurs facteurs et le soutien de
plusieurs personnes qui ont contribué pleinement à son élaboration.
Je remercie à travers ce rapport :
Mr. REDOUANE EL GUAMRANI : Chef de section électricité
Je vous suis très reconnaissant pour votre suivi et votre assistance durant
tout mon stage, ainsi que pour la confiance que vous avez placée en moi
permettant d’effectuer ce stage dans votre service.

Mr. MOHAMED DAIF: Technicien dans la section électrique


Mon vif remerciement pour votre disponibilité et votre soutien durant
toute la durée de mon stage, ainsi que pour votre assistance et pour le précieux
conseil que vous m’avez prodigué.

A ne pas oublier mes collègues ABDE LAHE , OMAR , ABDE GHAFOUR


Je vous remercie pour votre gentillesse et votre disponibilité, ainsi que
pour votre assistance et pour les précieuses connaissances que vous avez su me
communiquer. Je tiens aussi à remercier toute l’équipe des techniciens de
service.
Toute la direction del’OMP pour leur dynamisme et leur savoir faire
CHAPITRE I : La Présentation du L’OMP

1. La présentation du L’OMP :

A. L’HISTORIQUE DE L’OMP :
L’OMP est une société anonyme, siégé au port Tan-Tan à 25 km de la
ville, elle opère du secteur de pêche hauturière et la valorisation des produits.
Elle a été crée en 1982 mais ses activités ne se sont mis en œuvre qu’en 1985.
Le siège administratif du groupe OMP se trouve à Casablanca et filiale à Tan-
Tan. Ses filiales étaient :

OMP Flotte

OMP Industrie

IWASHII

PHIASUD

SEATMA

Les débouchées de l’entreprise OMP sont plusieurs mais les marchés les
plus attractif pour l’entreprise sont trois :

Europe

Afrique

Japon

De puis sa création en 1978, l’Omnium Marocain de pêche (OMP) s’est


considérablement investi dans le développement du secteur halieutique
national et le renforcement de son assise industrielle. L’Omnium Marocain de
pêche s’est taillé une renommée internationale en maitrisant les divers métiers
liés à la pêche et a édifié, à Tan-Tan port (Royaume du Maroc), un complexe
industriel intégré de valorisation des produits de la mer unique de par ses
capacités de production.
Le développent industriel du groupe Omnium Marocain de pêche a
permis la création de 2000 emplois à Tan-Tan et le groupe ambitionne de
pleinement contribuer à l’Initiative National pour le développent Humain
(INDH) à travers la création d’activité génératrices de revenus liées à la
commercialisation des produits IWASHII sur l’ensemble du Royaume.
Comptant sur toute son expertise industrielle et la maitrise de la qualité
de ses produits, le groupe Omnium Marocain de pêche a lancé une gamme
variée de produits surgelés sous marque IWASHII. Le groupe entend ainsi
répondre et contribuer à la volonté du gouvernement d’augmenter la
consommation du poisson de 120000 Tonnes additionnelle.
Ce complexe est parmi les plus importants au monde a permis doter la
région de l’Atlantique sud d’une base logistique dont 80% des installation sont
réputés d’utilisation publique Devant incomber normalement à l’Etat , ces
investissements ont été entièrement vis-à-vis de l’OMP relatifs au paiement des
primes et subvention prévues de respecter le remboursement de l’intégrité des
emprunts d’investissements contractés.

B. LES ACTIVITÉS DE L’OMP :

 La pêche :

Pour répondre aux besoins nationaux et internationaux en matière de


pêche le groupe OMP s’est doté d’une importance flotte moderne de navires
adaptés aux conditions de pêche le longe sahariens.
Afin d’assurer une fraicheur des produits et un haut standard de
qualité, ces bateaux sont équipés pour la congélation immédiate.

 Chantier naval :

L’OMP a crée un chantier naval moderne doté d’équipements


performants afin d’entretenir et de préparer ses propres navires ceux de la
flotte hauturière marocain opérant à Tan-Tan ainsi que les bateaux de pêche
traditionnelle le chantier naval franchira prochainement la construction avale.
L’OMP offre d’autres services comme :
Les opérations portuaires (manutention de poisson,
consignation et transit).
La valorisation des produits qui englobe l’élaboration et
congélation de poisson, les stockages des produits congelés et production
de glace en écailles.
Réparation naval (travaux mécaniques et chaudronneries,
électriques et électroniques, travaux de carénage).
Services au tiers (armement des bateaux, fournitures de
matériel de pêche).

C. LES OBJECTIFS D’OMP :

De part de la nature de son investissement et sa localisation


géographique, L’OMP contribue significative à la réalisation des
objectifs assigner au secteur des pêche

L’objectif pour le groupe est de réaliser 100 millions de dollars


par an à l’export.

Grace aux équipements et installations mises en place par OMP


d’appréciables économies de devises sont faites par l’économie marocaine
chaque année.

L’OMP a crée ces dernières années prés de 2200 emplois, ce nombre est
doublé du fait du développement du groupe.

D. L’ORAGANIGRAMME DE LA SOCIETÉ :
SÉCURITÉ
 Prévoir 500 cm2 (0,5 pi2) d'admission et d'évacuation d'air par 1 kW de
capacité du groupe électrogène si celui-ci est installé dans un bâtiment,
pour permettre à la quantité considérable de chaleur produite d'être
évacuée;
 Les groupes électrogènes sont très chauds quand ils fonctionnent, faire
attention de ne pas se brûler;
 Évacuer dehors les gaz de combustion à l'aide d'un tuyau approprié;
pendant la Crise du verglas, plusieurs personnes ont dû être traitées à cause
d'une intoxication au monoxyde de carbone;
 Laisser une distance d'au moins 15 cm (6 po) entre le tuyau d'évacuation
des gaz et d'autres matériaux combustibles;
 Ne faire tourner un groupe électrogène actionné par la prise de force du
tracteur que s'il est solidement fixé; le couple est suffisamment élevé à la
prise de force pour faire basculer l'appareil;
 Placer des protections autour de la prise de force et empêcher les enfants
et autres personnes de s'en approcher à cause des risques de brûlures et de
décharges ou des risques de voir leur vêtement happé dans la prise;
 Ne pas retirer le bouchon du radiateur quand le moteur fonctionne, car le
liquide de refroidissement sera très chaud;
 Surveiller les cadrans du tracteur et utiliser un système d'arrêt automatique,
pour plus de sûreté;
 L'électricité est un produit dangereux, à ne manipuler qu'avec prudence.
CHAPITRE II : Partie Electrique
GROUPE ÉLECTROGÈNE :

Dans le cas où il y a une coupure de l'énergie électrique de l'ONEE


la sociét utilise les groupes éléctrogénes pour alimenter l'usine.
UN GROUPE ÉLECTROGÈNE :
est un dispositif autonome capable de produire de l'électricité. La plupart des
groupes sont constitués d'un moteur thermique qui actionne un alternateur. Leur
taille et leur poids peuvent varier de quelques kilogrammes à plusieurs dizaines de
tonnes. La puissance d'un groupe électrogène s'exprime en VA (voltampère), kVA
(kilo voltampère) ou MVA (méga voltampère) selon la puissance. Les unités les
plus puissantes sont mues par des turbines à gaz ou de gros moteurs Diesel.
UTILISATION :
Les groupes électrogènes sont utilisés soit dans les zones que le réseau de
distribution électrique ne dessert pas, soit pour pallier une éventuelle coupure
d'alimentation électrique. Dans le deuxième cas, ils sont alors souvent utilisés en
complément d'une alimentation sans interruption constituée d'une batterie
d'accumulateurs qui alimente un onduleur. Ces dispositifs sont généralement
utilisés dans des situations où l'interruption de l'alimentation électrique entraîne
des conséquences graves ou des pertes financières, par exemple dans
les hôpitaux, l'industrie y compris l'industrie agro-alimentaire, les aéroports, les
centres informatique, les pompiers pour les interventions , etc.

FONCTIONNEMENT :

Ils fonctionnent à partir de tous les carburants. Les plus fréquents sont
l'essence, le gazole, le gaz naturel, le GPL, les biocarburants et pour les plus
puissants le fioul lourd.

Le groupe peut être mis en fonctionnement de différentes manières :


manuellement, électriquement ou grâce à l'air comprimé, selon la puissance.

RENDEMENT :
Le rendement des groupes électrogènes croît avec leur puissance, mais reste
limité au maximum que permet le cycle de Carnot, duquel doivent être soustraites
les pertes mécaniques et électriques dans l'alternateur et la transmission. En
particulier, les groupes de puissance modérée se caractérisent par un médiocre
rendement et une consommation élevée.
Par exemple, pour un produit commercial qui délivre 5 500 W, mû par un
moteur à essence de 9,55 kW qui consomme environ 2,5 L de carburant à l'heure
lorsqu'il est utilisé à 2⁄3 de sa puissance nominale (soit 3 600 W) : compte tenu des
pertes thermiques inévitables dans les moteurs à combustion interne, il en résulte
un rendement n'excédant pas 16 % du pouvoir calorifique du carburant.
RÉGULATION ;
Un groupe électrogène moderne est équipé de deux régulations. La tension
de sortie est stabilisée (par exemple : 230 V) par un dispositif électronique qui agit
sur l'alternateur. La vitesse de rotation du moteur et donc de l'alternateur doit
aussi rester constante afin de garantir constantes la fréquence et la tension de
sortie (50 Hz en Europe). Cette régulation se fait grâce à un dispositif centrifuge
analogue au régulateur à boules de James Wat qui commande directement le
carburateur ou la pompe d'injection. Un dispositif à induction fondé sur
les courants de Foucault tel que celui qui équipe les anciens indicateurs de vitesse
des automobiles, ou un système électronique peuvent encore remplir cette
fonction
chaque groupe électrogènes contient :
une partie mécanique ( moteur thermique) et une partie
électrique( alternateur)
LA COMPENSATION ÉLECTRIQUE

C EST L AMELIORATION DE FACTEUR DE PUISSANCE POUR EVITER L AUGMENTATION DE

CONSOMMATION DE PUISSANCE REACTIVE SINON ON CA PENITER PAR L OFFICE

ELECTRICITE ONE CAR NOUS DOIT CONSOMME SEULEMENT LA PUISSANCE ACTIVE ET


POUR

SA ON UTILISE LES GRAINS .CE SONT DES GROUPES DES CONDENSATEURS QUI SONA

GARDER LA FACTEUR DE PUISSANCE POUR RESTER ENVIRONS EGALE


LE TRANSFORMATEUR DE TENSION:

Un transformateur est un dispositif qui transfère l'énergie électrique entre les


deux circuits par induction électromagnétique . Un transformateur peut être
utilisé comme un convertisseur de tension sans danger et efficace pour modifier la
tension alternative en entrée à une tension supérieure ou inférieure à sa sortie.
D'autres utilisations incluent la conversion de courant , l'isolement avec ou sans
changement de tension et de conversion d'impédance .
Un transformateur se compose le plus souvent de deux enroulements de fil qui
sont enroulés autour d'un noyau commun de fournir un couplage
électromagnétique serré entre les enroulements . Le matériau de noyau est
souvent un noyau de fer feuilleté . La bobine qui reçoit l'énergie électrique
d'entrée est désigné par l'enroulement primaire, alors que la bobine de sortie est
appelé l'enroulement secondaire .
Un courant électrique alternatif circulant dans l'enroulement primaire
( enroulement ) d'un transformateur génère un champ électromagnétique
variable dans son environnement , qui provoque un flux magnétique variable dans
le noyau du transformateur . Le champ électromagnétique variant dans le
voisinage de l'enroulement secondaire induit une force électromotrice dans
l'enroulement , qui apparaît une tension à travers les bornes de sortie secondaire .
Si une impédance de charge est connectée aux bornes du bobinage, un courant
circule à travers la puissance secondaire enroulement secondaire dessin de
l'enroulement primaire et de sa source d'alimentation .

Un transformateur ne peut pas fonctionner avec du courant continu , bien que,


lorsqu'il est connecté à une source de courant continu , un transformateur
produit typiquement une impulsion de sortie court que le courant augmente .

DÉMARRAGE PAR AUTO-TRANSFORMATEUR :


LE PLUS COURAMMENT UTILISÉ EST LE DÉMARRAGE EN TROIS TEMPS.
1 ER TEMPS: 1 ET 2 SONT FERMÉS, 3 EST OUVERT
ALIMENTATION SOUS TENSION RÉDUITE.
2 ÉME TEMPS: 1 EST FERMÉ, 2 ET 3 SONT OUVERTS ALIMENTATION
DU MOTEUR EN SÉRIE AVEC L’INDUCTANCE CONSTITUÉE PAR
LA FRACTION DE BOBINAGE DE L’AUTOTRANSFORMATEUR .
3 ÈME TEMPS: 3 EST FERMÉ, 1 ET 2 SONT OUVERTS LE MOTEUR
FONCTIONNE SOUS SA TENSION NOMINALE.

SCHEMA DE DEMARRAGE

EXEMPLE DE RÉALISATION
AUTOTRANSFORMATEUR À REFROIDISSEMENT
NATUREL DANS L’HUILE POUR LE DÉMARRAGE
EN TROIS TEMPS D’UN MOTEUR DE 7 800KVA,
11KV F=50HZ IN= 442A ID/IN= 4.2
CARACTÉRISTIQUES :
PRIMAIRE: 11KV – SECONDAIRE: 8,14KV ±5%
CHANGEMENT PAR COMMUTATEUR HORS TENSION
TROIS DÉMARRAGES DE 36 SECONDES CHACUN ESPACÉES DE 6 MN, PUIS DEUX DÉMARRAGES
PAR HEURE .
MASSES DE L’APPAREIL: HUILE: 540KG – À DÉCUVER : 1 785KG - TOTAL 2 695KG
LONGUEUR: 1 800MM - LARGEUR: 960MM - HAUTEUR: 1 800MM.

SCHÉMA DE PUISSANCE SCHÉMA DE COMMANDE

L1, L3 : arrivée du réseau triphasé


Q1 : sectionneur porte-fusibles tripolaire équipé avec 2 contacts à fermeture
KM1 : contacteur tripolaire de couplage étoile d’auto - transformateur, équipé
avec un contact à fermeture et un contact à ouverture
KM2 : contacteur tripolaired’alimentation d’auto – transformateur, à un contact à
fermeture
KM3 : contacteur tripolaire d’alimentation du moteur, à un contact à fermeture et
deux contacts à ouverture
F2 : relais de protection thermique à un contact à ouverture
F3 : relais de protection thermique à un contact à ouverture (facultatif, assure la
protection des enroulements de l’auto – transformateur contre les démarrages
trop fréquents ou incomplets)
KA1 : relais auxiliaire (ou contacteur auxiliaire) à un contact à fermeture et un
contact à ouverture temporisé au travail
F1 : fusible
S1 : boutons-poussoirs à ouverture et à retour automatique
S2 : boutons-poussoirs à fermeture et à retour automatique
Le circuit de commande est protégé par le fusible F1 et isolé de toute alimentation
par le sectionneur Q1.

LE DÉMARRAGE ÉTOILE-TRIANGLE
Présentation du fonctionnement d'un démarrage étoile triangle d'un moteur asynchrone à 1 sens
de rotation.

Cette animation est interactive et permet à l'élève de comprendre le fonctionnement d'un


démarrage étoile triangle (Y/D). Il peut appuyer sur les différents appareils (bouton poussoir,
porte fusible) pour constater ce qu'il se passe (moteur, contacteur, voyant).

Le temps de la temporisation travail est réglable jusqu'à 30s pour cela il faut placer la souris sur
la temporisation et régler le temps en tournant la molette.

Le couplage d'un moteur asynchrone peut être triangle, étoile, ou impossible selon la tension
réseau et la tension nominale du moteur.

Couplage du moteur asynchrone : étoile ou triangle


SYSTÈMES DE DÉMARRAGE
POUR LES TYPES DE DEMARAGE ON TROUVE 6 TYPES

I. .DEMARRAGE DIRECT

II. .DEMARRAGE 2 SENS DE MARCHE

III. .DEMARRAGE ETOILE TRINGLE

IV. .DEMARRAGE 2 SENS DE MARCHE ETOILE TRIANGLE

V. .DEMARRAGE AUTO TRANSFORMATEUR

VI. .DAMARRAGE PAR DEMAREUR

DÉMARRAGE PAR DÉMARREUR PROGRESSIF (DÉMARREUR ÉLECTRONIQUE)


Démarrage par démarreur progressif (démarreur électronique)
Introduction :Dans les chapitres précédents, nous avons vu que certains procédés
de démarrage permettent de limiter l’énergie appelée au réseau et de diminuer
les contraintes sur l’installation.D’où:Une réduction de la chute de tension en ligne
pour ne pas gêner les autres utilisateurs.Une réduction de la pointe de courant qui
s’accompagne d’une réduction du couple moteur.Le rôle d’un démarreur
électronique est quand à lui, de permettre un démarrage progressif du
moteurAvantages: Démarrage sans à coupMontée progressive en
vitesseLimitation de l’appel du courant lors du démarrageUsure réduite des
systèmes mécaniques de transmissionCes démarreurs remplacent de plus en plus
les démarreurs à technologie électromagnétique ( étoile triangle, par résistances
statoriques ou rotoriques, par autotransformateur) et ceci dans toutes le gammes
de puissances.

Principe de fonctionnement:
Réseau 3 ~M3 ~Modulateurd’énergieChargeConsigne
dedémarrageCommandeSécuritésLimitation de l’intensité de
démarrageUrampeRampe de démarrageLa tension du réseau d’alimentation est
appliqué progressivement au stator du moteur.La variation de la tension
statorique est obtenue par la variation continue de l’angle(α) de retard à
l’amorçage des thyristors du modulateur d’énergie.La consigne de démarrage
permet de régler le temps de la phase de démarrage.A la fin du démarrage, le
stator du moteur est sous tension nominale, les thyristors sont alors en pleine
conduction.tDémarrage directUstatorDémarrage Progressift
Représentation simplifiée
Schémas~ ~ M 3~Représentation simplifiéedémarreur

Réglable de 0,3 à 0,8 du couple de décollage en démarrage direct


Exercice Le moteur d’entraînement d’un tapis roulant ayant une puissance de
22kW sous 400V, nécessite un démarrage progressif sans à coup. Quel type de
démarreur mettriez vous en place?LH4 N244 Q7Retrouver ses caractéristique
suivantesTension d’emploi400V (-15% + 10%)Fréquence50 ou 60 HzCourant
d’emploi44 ATemps de démarrageRéglable de 1 à 25 sTemps de freinageRéglable
de 0 à 25sCouple de décollageRéglable de 0,3 à 0,8 du couple de décollage en
démarrage direct

CONCLUSION
Ce stage a eé teé une expeé rience suppleé mentaire
dans mes connaissances personnelle.
Les nombreuses personnes que j'ai rencontreé es
m'ont permis de confirmer la vision que je m'eé tais
faite les anneé es preé ceé dentes, qui est le travail en
eé quipe. J'ai pu mettre en pratique mes
connaissances en E mais aussi relationnelles.
Ce stage d’observation de la 1ere anneé e est donc
une treè s bonne occasion de confirmer son projet
professionnel et de cerner toutes les facettes du
meé tier. Meê me si le stage n'est pas en rapport
direct avec la formation acquise, je pense que
c'est une bonne expeé rience et un bon
compleé ment aè cette anneé e.

Vous aimerez peut-être aussi