Vous êtes sur la page 1sur 71

/

ROYAUME DU MAROC
OFPPT
Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail
DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION

RESUME THEORIQUE
&
GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES

MAITRISE DES TECHNIQUES


MODULE N° :
D’ORDONNANCEMENT/LANCEMENT

SECTEUR : CONFECTION

SPECIALITE : TECHNICIEN EN PRODUCTION


NIVEAU : TECHNICIEN

www.ouati.com
Le Site Technique des Industries d'Habillement au Maroc

OFPPT/DRIF 1
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Document élaboré par : DIMITROVA ANGELINA


CDC Confection DRIF

OFPPT/DRIF 2
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

SOMMAIRE
Page
Présentation du module 5
RESUME DE THEORIE 7
I. Introduction 8
I.1 Définition de l’ordonnancement : 8
I.2 Organisation du service de l’ordonnancement 9
I.3 Termes utilisées : 11
II. Donnés pour l’élaboration d’un planning ainsi que les 12
contraintes
III . Représentation d’un planning 15
III.1 Méthode de cheminement critique 15
III.2 Graphique de GANTT 17
IV. Elaboration d’ un planning prévisionnel 20
IV.1 Détermination précise de la capacité à produire 20
IV.2 Détermination précise de l’importance des tâches à réaliser 20
IV.3 Etude de faisabilité 20
V. Exécution « mise en œuvre des tâches prédéfinies et suivi de ces 24
tâches ».
V.1 Détermination précise des besoins. 24
V.2 Etablissement et diffusion des ordres aux services concernés : 26
V.3 Le suivi 29
VI. Contrôler l’avancement des tâches à travers les différents 30
services de fabrication.
GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUE 31
TP1. Construction d’ un réseau pour déterminer la durée d’ un 32
projet
TP2. Planification de la production au sein d’une entreprise 33
fabricant des produits en maille fine
TP 3 :Élaboration d'un planning prévisionnel dans une société 43
fabriquant des pantalons
TP 4 : Détermination des besoins et du délais de fabrication pour 48
une commande.
EVALUATION DE FIN DE MODULE 51
CORRIGE DU TEST 53
LISTE BIBLIOGRAPHIQUE 57
ANNEXES 59

OFPPT/DRIF 3
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

MAITRISE DES TECHNIQUES D’ORDONNANCEMENT


MODULE :
LANCEMENT
24heures : théorique
Durée :48 H 20 heures : pratique
04 heurs : évaluation de fin de module
OBJECTIF OPERATIONNEL DE PREMIER NIVEAU
DE COMPORTEMENT
COMPORTEMENT ATTENDU
Pour démontrer sa compétence, le stagiaire doit maîtriser les techniques
d’ordonnancement/lancement selon les conditions, les critères et les précisions qui
suivent.

CONDITIONS D’EVALUATION

• Individuellement
• A l’aide d'une situation réelle
• A l’aide de toute documentation pertinente
• A l’aide d’une étude de cas

CRITERES GENERAUX DE PERFORMANCE


• Respect des délais de livraison
• Esprit d’analyse et d’organisation
• Optimisation de l’utilisation des ressources humaines et matérielles de
l’entreprise
• Respect des contraintes de fabrication
PRECISIONS SUR LE CRITERES PARTICULIERS DE PERFORMANCE
COMPORTEMENT ATTENDU
A. Elaborer un planning prévisionnel • Détermination précise de la capacité de charges des
différents ateliers de fabrication.
• Détermination précise de l’importance des tâches à
réaliser.
• Etude parfaite de faisabilité.
B. Mettre en œuvre les tâches • Détermination précise des besoins
prédéfinies • Etablissement et diffusion corrects des ordres (OF,
OC) au service de lancement
• Réalisation parfaite des suivis
C. Contrôler l’avancement des tâches à • Contrôle précis quantitatif et qualitatif des tâches
travers les différents services de en fin et en cours de fabrication.
fabrication. • Contrôle précis des moyens réellement utilisés
(matière, matériel, personnel…)
• Contrôle précis des délais d’exécution.
• Détermination précise des écarts entre planification
et réalisation.
• Mise à jours correcte du planning.

OFPPT/DRIF 4
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

OBJECTIFS OPERATIONNELS DE SECOND NIVEAU

LE STAGIAIRE DOIT MAITRISER LES SAVOIRS, SAVOIR-FAIRE, SAVOIR-PERCEVOIR OU SAVOIR-ETRE


JUGES PREALABLES AUX APPRENTISSAGES DIRECTEMENT REQUIS POUR L’ATTEINTE DE
L’OBJECTIF DE PREMIER NIVEAU, TELS QUE :

Avant d’apprendre à élaborer un planning prévisionnel, (A) le stagiaire doit :

1. Savoir traiter une commande


2. Avoir des notions de la mesure du temps.
3. Etudier les ratios de fabrication
4. Prendre connaissance des capacités de charges des unités de production
5. Etudier les flux d’information entre les différents services.

Avant d’apprendre à mettre en œuvre des tâches pré-défines (B), le stagiaire doit :

6. Calculer les besoins en matières premières


7. Traiter un O.F
8. Traiter un O.C
9. Etudier les fiches de production et suivi

Avant d’apprendre à contrôler l’avancement des tâches à travers des services de


fabrication (C), le stagiaire doit :

10. Exploiter les informations des diverses fiches de production.

OFPPT/DRIF 5
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

PRESENTATION DU MODULE
Ce module va permettre au futurs techniciens en production dans la confection :
• D'identifier les objectifs de la planification et les facteurs qui affectent la
planification.
• De maîtriser les méthodes de représentation graphique d'un planning.
• De déterminer les besoins en matière, matériel et main d'œuvre.
• D'élaborer un planning prévisionnel.
• D'analyser les facteurs qui occasionnent des problèmes de mise en œuvre des
tâches prédéfinies.
• D'effectuer un contrôle et suivi de la réalisation de la planification.
Dans le programme d’études ce module est après les modules :Mesure des indicateurs de
performance et gestion des en-cours de fabrication.
La durée de ce module est de 48 heures :
- 24 heures théorique.
- 20 heures pratique.
- 04 heures pour l’évaluation de fin de module

OFPPT/DRIF 6
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Module : Maîtrise des techniques


d’ordonnancement/lancement
RESUME THEORIQUE

OFPPT/DRIF 7
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

J. INTRODUCTION :
I.1 Définition de l’ordonnancement :
L’ordonnancement est la fonction responsable de la fixation et de la bonne tenue des délais .
Son but est de rassembler en temps opportun tous ce qui est nécessaire pour honorer les
commandes clients dans les délais voulus et ceci dans les meilleures condition de coûts
possibles .

A partir des commandes fermes ou prévues , l’ordonnancement doit déterminer tout ce qui est
nécessaire pour assurer la fabrication de ces commandes dans les délais prévus, c’est à dire les
matières premières , le matériel et le personnel .

L’ordonnancement est un système de prévision de déroulement des événements dans le temps,


suivi d’un lancement, de l’exécution , puis d’un contrôle de la réalisation par rapport aux
prévisions.

Sans une fonction ordonnancement efficace on constate les événements et on est conduit par eux
sans les contrôler .

La fonction ordonnancement obéit à deux grandes principes :

a) Elle définit ses objectifs par une simulation préalables de l’exécution en recherchant
l’utilisation optimale du personnel , du matériel , des matières et le raccourcissement optimal
des délais d’exécution.

b) Elle contrôle ensuite la réalisation et la conformité entre les prévisions et la réalisation.

En résumé l’ordonnancement consiste à :

1) Gérer les commandes enregistrées de façon à prévoir les meilleures délais puis à faire
de sorte de les respecter et par voie de conséquence gérer les stocks de façon à optimiser
leurs niveau en approvisionnant les matières et les fournitures au bon moment :

- ni trop tôt pour éviter les stocks inutiles

- ni trop tard pour éviter les inoccupation du matériel et du personnel attendant les matières,
les retards et l’accroissement des en-cours .

Le première volet de la fonction ordonnancement est donc :

« L’ordonnancement des matières ou gestion des stocks »

2) Gérer les moyen en personnel et en matériel de façon à optimiser leur utilisation,


à éviter leur inoccupation comme leur sursaturation et par voie de conséquence , là aussi
minimiser les en-cours de fabrication .

OFPPT/DRIF 8
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Le second volet de la fonction ordonnancement est donc :

« L’ordonnancement des moyens de production »


c'est-à-dire :
• la prévision des charges du travail et du matériel
• la prévision des délais d’exécution qui découle des charges de travail
• le lancement en fabrication

3) Le contrôle de l’exécution par rapport aux prévisions et la décision des mesures


nécessaires (en cas d’écart) .

ORDONNANCEMENT classe le travail par ordre de priorité et voit à ce que les provisions
soient disponibles à l'usine, au bon moment et dans la bonne séquence.

Exemples d'activités d'ordonnancement :

1- Déterminer la priorité des modèles à produire dans l'atelier de couture.


2- Définir le nombre d'opérateurs requis pour une opération spécifique.
3- Equilibrer des affectations (ordonnancement à court terme).
4- Effectuer le suivi, les graphiques, les rapports de production, par commande, par lot, etc.
5- Faire le suivi des lots en coupe et préparer les lots pour le jour suivant.
6- Arrêter la production d'un modèle pour permettre la production d'une commande
prioritaire.

I.2 Organisation du service de l’ordonnancement :

La mise en œuvre d'un processus de planification nécessite le support d'une infrastructure


organisationnelle ainsi que la définition des rôles de chacun dans l'élaboration des plans.

Un préalable toutefois, consiste à s'assurer de l'engagement formel et actif du dirigent tendant à


favoriser la mobilisation de l'ensemble de l'organisation pour la mise en œuvre de ce processus.

Cependant, l'engagement du dirigeant varie selon le type d'entreprise.

Ainsi, dans les entreprises de petite taille, le dirigeant s'occupe aussi bien de l'élaboration que du
suivi du plan.
Pour faire face à de telles difficultés, les entreprises font recours à la division des tâches, à des
unités de support (services fonctionnels) ou de coordination.
De l'entrepreneur solitaire centralisant l'ensemble de l'information et prenant toutes les décisions,
le dirigeant doit se transformer en un véritable coordinateur orienté vers le long terme et
déléguant à ses collaborateurs l'ensemble des détails opérationnels.

OFPPT/DRIF 9
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Les différentes formes d'organisation


Forme I : pas d'organisation formelle

Directeur général

Marketing Finances Production

Forme II : Service planification dans un département dominant


Directeur général

Service

Marketing Finances Production

Forme III : Service planification dans chaque département opérationnel

Directeur général

Service

Marketing Finances Production

Forme IV : Service planification au niveau de la DG

Directeur général

Service

Marketing Finances Production

Forme V : Service planification au niveau de la D.G. et dans les départements opérationnels


Directeur général

Service

Marketing Finances Production

OFPPT/DRIF 10
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

I.3 Termes utilisées :

TACHE : une tâche est un ouvrage qui doit être fait dans un temps fixé .
ex. : fabriques une pièce,dessiner un article , réparer une machine ,écrire
un rapport ,etc…

DELAIS : c’est le temps accordé pour réaliser une tâche .


ex. : Délais de paiement , Délais de fabrication , Délais de livraison , …

PLANNING : c’est outil qui permet de mettre en évidence l’enchaînement des


tâches dans le temps et dans l’espace .
. ex. : planning d’entretien , planning de fabrication , planning de livraison
planning de formation , etc …

PREVISIONNEL : c’est des projection dans le futur .


ex. : budget prévisionnel , programme de production prévisionnel , etc...

La programmation , c’est la préparation d’une charge de travail compatible avec la


capacité disponible (capacité de production )

LA CAPACITE A PRODUIRE est matérialisée par le volume de L’EN-COURS


nécessaire à l’atelier de PIQUAGE (exemple : 1350 pièces par jour ) .

LA CHARGE DE TRAVAIL est représentée par les lignes de commandes en attente


de fabrication , classées par DELAIS et pour lesquelles les MATIERES existent
en STOCK (par exemple dans le même atelier il y a des commandes de 1250 pièces
par jours).

La fonction ordonnancement doit faire en sorte que les charges de travail soient
adaptées aux capacités de production, et ceci prévisionnellement.
On doit étudier le rapport :
Charge de travail
Taux de charge = <1
Capacité( potentiel)

Charge < Capacité

OFPPT/DRIF 11
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

II. Donnés pour l’élaboration d’un planning ainsi que les contraintes .
Pour élaborer un planning , il faut se poser d’abord les questions suivantes :

• quelles tâches va-t-on réaliser ?

• quand faut-il les réaliser ?

• quelle est la durée de chacune de ces tâches ?

• quelles sont les liens entre ces tâches (priorités ) ?

• quels moyens faut-il mettre en œuvre pour réaliser ces tâches ?

En répondant à ces questions on doit toujours tenir compte des éléments suivants :

• minimisation des stocks (en-cours, produits finis , documents , etc.)

• minimisation des coûts (de production , de revient )

• diminution des délais de fabrication

• le plein emploi des ressources

Fig. 1

Prévis Planifi
-ions cation
Conception
du produit Provis
et processus ions
Embauche
de la main
d'œuvre

Mise en
marche Produ
ction

OFPPT/DRIF 12
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Les étapes de la planification sont illustrer dans le tableau suivant :


Fig. 2

Plusieurs Planification de la production


mois
Plan directeur de production

Planification des besoins en composants


Mois
- Calcul des besoins bruts
Prise en compte des coefficients d’utilisation.
- Calcul des besoins nets.
Gestion des Prise en compte des stocks, en cours.
capacités - Planification des besoins nets
Prise en compte des délais d’obtention
- Détermination des charges (besoins en capacité)
Prise en compte des gammes de fabrication.
- Recherche de l’adéquation charges - capacité

Programme de production
OF proposés avec dates au plus tard de lancement

1à2
semaines Ordonnancement des OF à court terme

Gestion des - Recherche des OF prioritaires


OF Prise en compte des règles de priorité.
- Recherche des OF exécutables.
Prise en compte des stocks, outillages – MOD...
- Détermination des charges (besoins en capacité)
Prise en compte des OF en cours - gammes.
- Planification détaillée des OF.

OF
Liste des OF prioritaires

1 à 2 jours Lancement en fabrication Suivi de fabrication


- Recherche des opérations prioritaires - Avancement
Gestion des - Gestion des files d’attente aux postes - Etat des files d’attente (délais de
- Etablissement des documents fabrication)
opérations - Gestion des documents - Etats des prévus réalisés
- Gestion et affectation du personnel Taux de rebus
- Gestion des anomalies
Prise en compte des pannes, ruptures
ponctuelles…

Bons de travail

Exécution en atelier

OFPPT/DRIF 13
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

L'ordonnancement se divise en six étapes principales (fig.3) et celles-ci ne peuvent être


effectuées qu'après avoir complété une étape préalable, soit l'établissement des gammes
d'opérations (routing).
Une gamme d'opérations énumère dans un ordre technique les phases de travail nécessaires à la
réalisation d'un produit . Il s'agit donc du cheminement du travail. Une fois cette étape préalable
terminée, la première étape de l'ordonnancement, l'affectation, consiste à distribuer les
commandes. Il s'agit là de la planification à court terme de la capacité. La détermination d'une
séquence de production – ou jalonnement : consiste à établir la chronologie des différentes
commandes à être exécutées. Pour ce faire, on doit évidemment connaître la gamme et la durée
des opérateurs propres à chacune des commandes.
Fig3. : étapes de l'ordonnancement

Affectation

Etablissement d'une
séquence - jalonnement

Etablissement du calendrier
de fabrication

Lancement

Contrôle

Relance

OFPPT/DRIF 14
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

III. Représentation d’un planning :


III.1 Méthode de cheminement critique
Il existe plusieurs outils qui permettent d'ordonnancer, d'hiérarchiser, de classer un très grand
nombre de commandes.
Le cheminement critique est un diagramme représentant graphiquement la succession d'activités
et événements à compléter pour la réalisation d’un objectif :
Les éléments utilisés sont :
1- Evénement ou nœuds
Un point dans le temps, qui coïncide avec le début ou la fin d'une tâche ou activité spécifique.
2- Flèches qui relient les événements, sont des activités et représentent le travail à faire.
Exemple :
Activité
. 1 2

Evénement événement
(début) (fin)

RESEAU TYPE DE RELATIONS :

A B Construction en série :
1- 1 2 3 L'activité "A" précède
immédiatement l'activité "B".

Construction divergente :
B 3
L'activité "A" précède les deux
2- A activités "B" et "C", alors que
1 2
"B" et "C" peuvent être
C 4 effectuées en même temps.

Construction convergente :
1 A Il faut que les activités "A" et "B"
C soient toutes deux complétées
3 4 pour que l'activité "C" puisse
3-
2 B débuter.

Construction parallèle :
A 2 C Les activités "A", "B", "C" et
4- "D" doivent toutes être
1 4 complétées avant que
B 3 D quelque'autre activité puisse
commencer, à l'événement 4.

OFPPT/DRIF 15
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

CALCUL DU TEMPS DU RESEAU D'ACTIVITE :

Exemple : préparer un café au lait

Préparer une tasse

A (1 minute) Passer le café C Verser le café


au percolateur
1 Moudre le café 2 3
4
B (5 minutes) (10 minutes) D (1 minute)

Préparer le lait

(2 minutes)

Note : - L'activité est inscrite au-dessus de la flèche.


- La durée est inscrite sous la flèche

Temps de préparation du café : 16 minutes


Moudre le café : 5 minutes
Passer au percolateur : 10 minutes
Verser le café : 1 minute

16 minutes

Ces trois activités sont essentielles et sont appelées critiques.

La succession d'activité qui demande le plus de temps du début à la fin du réseau,


est appelée cheminement critique.

Les autres activités, qui n'appartiennent pas au cheminement critique peuvent être retardées
jusqu'à un certain point sans affecter le temps total.

On dit de ces activités qu'elles ont une marge libre. Cette marge libre correspond au temps que
l'activité pourrait être retardée sans affecter la durée totale du réseau.

Dans l'exemple précédent, "préparer la tasse" et "préparer le lait" comportent toutes deux
une marge libre.

OFPPT/DRIF 16
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Exercice :

Calculer le cheminement critique :

T=2
A 2
B
2S 3,6S
T=0 1 T=10
5
C
E
1S D 5S
3 4
4S
T=5
T=1

Solution :

à l'événement 1, le temps T = 0
à l'événement 2, T=0+2=2 semaines
à l'événement 3, T=0+1=1 semaines
à l'événement 4, T=1+4=5 semaines
à l'événement 5, T = 5 + 5 = 10 semaines
La durée du cheminement critique est de 10 semaines : somme des événements 1 + 4 + 5 qui
représente le temps le plus long.

NB. Dans les annexes on peut trouver des détails sur la méthode PERT.

III.2 Graphique de GANTT

Au début du XX siècle, Henry GANTT conçut un des premiers systèmes de gestion de projet au
moyen d'un diagramme.
Grâce à lui, il est possible de représenter visuellement les relations temporelles entre les activités
d'un processus de production.
Le diagramme se présente sous la forme d’un tableau quadrillé où :
• chaque colonne correspond à une unité de temps.
• chaque ligne correspond à une opération à réaliser.

OFPPT/DRIF 17
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

On définit une barre horizontale pour chaque tache , la longueur de celle-ci correspond à la durée
de la tâche ,la situation de la barre sur la graphique est fonction des liens entre les différentes
tâche.

Pour définir les liens entre les différentes tâches , différentes possibilités existent :
• priorité à la fabrication d’un produit ayant la date de livraison la plus rapprochée ( pour
respecter les délais )

• première commande confirmée , première commande exécutée (ce qui n’est pas
forcément une bonne solution car elle peut conduire à augmenter les stocks ) .

• priorité à la tâche dont la durée est la plus courte ( méthode qui permet de diminuer les
changements de série )

• priorité à la tâche ayant la plus petite marge

• (marge=temps restant à couvrir jusqu’à la livraison – temps total d’achèvement ).

• priorité à la tâche ayant le ratio critique le plus faible


ratio critique :

Temps restant à couvrir jusqu’à la livraison


r =
Somme des temps des opérations restant à effectuer

Les étapes de construction du diagramme de GANTT sont :

1- Fixer les tâches à réaliser.


2- Définir les durées des tâches.
3- Définir les liens entre ces différentes opérations (les antériorités). La tâche
de début est celle qui ne compte pas d'antériorité.
4- Préparer le tableau.
(On commence le plutôt possible des tâches qui n'ont pas d'antériorité, puis on représente les
tâches ayant pour antériorité les tâches déjà représentées et ainsi de suite

OFPPT/DRIF 18
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Exemple :

Tâches Durée Antériorité


A 2j -
B 3j A
C 1j A
D 4j C
E 2j D

Tâche
s

A
B
C
D
E
Temps

Les activités A, C, D, et E appartiennent au cheminement critique.


L’activité B est en marge libre.

OFPPT/DRIF 19
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

IV . Elaboration d’un planning prévisionnel


IV.1 Détermination précise de la capacité à produire :
La capacité à produire dépend de :
‰ Minutes de présence

‰ Rendement moyen

‰ Contraintes de fabrication ( formation des ouvriers pour une tâche spécifique ;disposition

du matériel ; etc )
Exemple :
• Une chaîne de 16 personnes
• Temps journalier de travail 8 heures
• Rendement moyen 80%
Capacité à produire = 16 x 480 x 0.8 = 6144 mn / jour
IV.2 Détermination précise de l’importance des tâches à réaliser.
L’importance des tâches à réaliser dépend de :
‰ Nombre des commandes

‰ Nombre des pièces par commande

‰ Temps alloué pour une pièce

IV.3 Etude de faisabilité.


Détermination du nombre d'ouvrières à affecter à chaque ligne
La démarche est la suivante :
‰ Calcul de la masse de minutes à produire sur chaque famille de produits.

‰ Calcul de la masse totale de minutes à produire.

‰ Calcul du potentiel journalier de minutes de présence.

‰ Calcul du potentiel journalier de minutes produites (minutes de présences x rendement )

‰ Détermination du nombre de jours de charge.


Somme des minutes à
produire
Nombre de jours de charge =
Potentiel journalier de
minutes produites

‰ Calcul du nombre de minutes à produire par jour pour chaque famille.

Somme des mn à produire par famille


Nbre de mn à produire par jour par famille =
Nombre de jours de charge

‰ Calcul du potentiel journalier de minutes produites par une ouvrière .

‰ Détermination de l'effectif à affecter sur chaque ligne.

OFPPT/DRIF 20
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Exemple :
Etude d’un cas (élaboration d'un planning prévisionnels)
Il s'agit de déterminer le planning de lancement au piquage.
Nous devons fabriquer deux familles de produits de structures différentes :
- Pantalon technique.
- Pantalon chaud.
Pantalon technique :

Références Hugo Havana Mousson Bouzid Venise Sofia


Temps alloués (cmn) 2087 2323 2880 3108 2730 2497
Quantités 1313 403 180 558 150 303

Pantalon chaud :

Références Cantal Capvern Carlitte


Temps alloués (cmn) 4030 3700 3245
Quantités 227 236 844

Contraintes :
‰ Nous disposons de 16 ouvrières.
‰ 8 H de travail / jour
‰ On travaille 5 J / semaine (du lundi au vendredi)
‰ La charge de travail correspond à une période allant du lundi 3/11 au 28/11 2003
‰ Le 10/11 et 11/11 sont 2 jours fériés.
‰ Rendement atelier 80 %.
‰ Nous disposons que d'une seule machine deux aiguilles.
‰ Pour obtenir une productivité et une qualité correcte, il est indispensable d'éviter les
changements de fabrication, on a pour 2 lignes :
• 1ère ligne : pantalon technique.
• 2ème ligne : pantalon chaud.
Pour respecter la période de fabrication allant du 03/11/03 au 28/11/03 pour chacune des
familles, il faut déterminer le nombre d'ouvrières à affecter à chaque ligne.

Détermination du nombre d'ouvrières à affecter à chaque ligne

a)Calcul de la masse de minutes à produire sur chaque famille :

Pantalon technique :
Références Temps alloué (mn) Quantités Nombre de minutes à
produire
Hugo 20.87 1313 27402
Havana 23.23 403 9362
Mousson 28.80 180 5184
Bouzid 31.08 558 17343
Venise 27.30 150 4095
Sofia 24.97 303 7566
Total 70952

• Pantalon chaud :

OFPPT/DRIF 21
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Réf Temps alloué (mn) Qtés Nombre de minutes à


produire
Cantal 40.30 227 9148
Capvern 37.00 236 8732
Carlitte 32.45 844 27388
Total 45268
Masse total pour les 2 familles :
70952 + 45 268 = 116220 minutes à produire

b) Calcul du potentiel journalier de minutes de présence :


‰ heures travaillées / jour = 8 H
‰ nombre d'ouvrières = 16
16 x 8 x 60 = 7680 min de présence / jour
c) Calcul du potentiel journalier de minutes produites (R = 80 %)
7680 x 0.8 = 6144 min produites / jours

d) Détermination du nombre de jours de charges :


(somme des minutes à produire = 116220)
116220
Nombre de jours de charges = = 19 jours
6144

e) Nombre de minutes à produire par jour pour chaque famille :


• Pantalon technique (ligne n° 1)
(Somme des minutes à produire pantalons techniques = 70952)
70952
Minutes à produire = = 3734 mn / jour
19
• Pantalon chaud (ligne n° 2)
(Somme des minutes à produire pantalons chaud = 45268)
45268
Minutes à produire = = 2382 mn / jour
19
f) Potentiel journalier d'une ouvrière (R = 80 %)
8 h x 60 x 0.80 = 384 min / jour

g) Détermination de l'effectif à affecter sur chaque ligne :


• Pantalon technique (ligne n° 1)
(Somme de minutes à produire / jour = 3070)
3734
Effectif sur ligne N°1 = = 10 ouvriers
384
• Pantalon chaud (ligne n° 2)
(Somme de minutes à produire / jour = 2382)
2382
Effectif sur ligne N°2 = = 6 ouvriers
384

ou bien 16 – 10 = 6 ouvriers
h) Etablissement du planning prévisionnel

OFPPT/DRIF 22
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

- Contrainte de la machine double aiguille : on ne dispose que d'une machine 2AI pour les
2 lignes, on aura besoin de cette machine pour les modèles suivants :
- Le 06/11/03 et le 18/11/03 sont des jours fériés
Pantalon technique : Hugo et Mousson
Pantalon chaud : Carlitte
Classement des modèles :
• Pantalon technique Potentiel journalier de la chaîne = 384 x 10 = 3840 mn
Références Hugo Havana Mousson Bouzid Venise Sofia
Temps alloués (mn) 20.87 23.23 28.80 31.08 27.30 24.97
Quantités 1313 403 180 558 150 303
Minutes à produire 27402 9362 5184 17343 4095 7566
Nombre de jours de travail 7.2 2.5 1.4 4.6 1.1 2
Utilisation de mach. 2 aig. x x
Quantité à produire par jour 182 161 128 121 136 151

Explications des calculs : modèle Hugo


27402
Nombre de jours de travail = = 7.14 = 7.2 jours
3840
1313
Quantité à produire par jour = = 182 pantalons par jour
7.2
• Pantalon chaud : Potentiel journalier de la chaîne = 384 x 6 =2304 mn

Références Carlitte Capvern Cantal


Temps alloués (mn) 32.45 37.00 40.30
Quantités 844 236 227
Minutes à produire 27388 8732 9148
Nombre de jours de travail 11.9 3.8 4
Utilisation de mach. 2 aig. x
Quantité à produire par jour 70 62 56

Explications des calculs : modèle Carlitte


27388
Nombre de jours de travail = = 11.9 jours
2304
844
Quantité à produire par jour = = 70 pantalons par jour
11.9

Nous constatons que la machine 2 aiguilles est saturée par le modèle Carlitte. Les modèles Hugo
et Mousson ne peuvent être engagés pendant la même période.
C'est pourquoi, on va modifier le positionnement de l'enchaînement des modèles.
L'ordre sera le suivant :

OFPPT/DRIF 23
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Dates

Mercredi 04
Vendredi 07
Mardi 04/11

Mardi 11/11

Vendredi 14

Mardi 18/11

Vendredi 21

Vendredi 28

Mardi 03/12
Lundi 03/11

Lundi 10/11

Mercredi 12

Lundi 17/11

Mercredi 19

Lundi 24/11

Mercredi 26

Lundi 01/12
Jeudi 06/11

Jeudi 13/11

Jeudi 20/11

Jeudi 27/11
Mardi25/11
Mercredi05
Carlitte 2A f f
Ligne 2

Capvern
Cantal é é
Hugo 2A
Mousson r r
Ligne 1

Havana
Bouzid i i
Venise
Sofia é é

On constate que l’expédition sera possible au plus tôt le 05/12/03.

V. Exécution « mise en œuvre des tâches prédéfinies et suivi de ces


tâches ».
V.1 Détermination précise des besoins.
Nous désignons par les besoins tout ce qui est nécessaire à la mise en fabrication du produit.
On distingue :
• Les matières premières :
C'est les différentes étoffes (tissus ou tricots) nécessaires à la réalisation des articles.
• Les articles :
On peut les classer en deux catégories :
- Fournitures pour la confection :
Parmi d'autres, on cite :
* Les fermetures à glissières, les vignettes (taille, marque, composition), cordons, boutons, etc.
* Le fil à coudre.
- Fournitures pour le conditionnement et l'emballage :
On peut citer : Les étiquettes code barre, les étiquettes cartonnées, les sachets, les housses, les
cintres, les cartons, etc.
• Le matériel :
Ce sont les différentes machines et les accessoires nécessaires à la fabrication de l'article.
• Le personnel :
C'est les compétences en moyens humains indispensables pour la réalisation du produit.
Pour déterminer les besoins que nous venons de développer, il faudra disposer :
‰ Du bon de commande client,
‰ De la fiche technique ou dossier technique,
‰ De l'échantillon conforme (prototype),
‰ De la fiche d'analyse du produit,
‰ De la gamme de fabrication,
‰ De la gamme de coloris tissus.
Exercice : Une entreprise de confection reçoit une commande de robes femmes

OFPPT/DRIF 24
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Taille
Couleur 36 38 40 42 44 Total
Beige 260 550 600 200 150 1760
Marron 120 250 300 120 60 850
total 380 800 900 320 210 2610

Fiche des tissus et fournitures


Consommation
Code Matière Composition Laize(m)
moyenne par taille
Tissu gabardine 80% coton, 20% PE 1.50 1.84
4710 Beige
5471 Marron
H-154 Viseline Non tissé 1.0 m 0.45m

Tailles
Code Fournitures 36 38 40 42 44
58-74 Bouton beige Ǿ 22 mm 6U
77-52 Bouton marron Ǿ 22 mm 6U
Etiquette de taille T36 T38 T40 T42 T44
Etiquette de marque 1par robe : MANGO
Etiquette de composition 1par robe : 80%coton, 20 PE

Il faut déterminer les quantités de tissu et fournitures à commander. Pour le tissu il faut prévoir
3 % de plus pour prévenir les recoupes et défauts de tissu. On doit remplir la fiche suivante :

Besoins matières premières (tissu et fournitures)

Quantité
N° Code Désignation Caractéristiques Unité
demandé

Calculs :
‰ Tissu
Beige : 1760 x 1.84 = 3238.4 m
Majoration de 3% : 3238.4 x 1.03 = 3336 m
Marron : 850 x 1.84 = 1564
Majoration de 3% : 1564 x 1.03 = 1611 m
‰ Viseline
2610 x 0.45 = 1175 m
‰ Boutons
1760 x 6 = 10560
850 x 6 = 5100
Besoins matières premières (tissu et fournitures)

OFPPT/DRIF 25
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Quantité
N° Code Désignation Caractéristiques Unité
demandé
1 Tissu gabardine 80% coton, 20% PE , Lz = 1.5 m m
1.1 4710 Beige m 3336
1.2 5471 Marron m 1611
2 H- 154 Viseline Non-tissé m 1175
3 Bouton Ǿ 22 mm U
3.1 58-74 Bouton beige U 10560
3.2 77-52 Bouton marron U 5100
4 Etiquette de taille U
T36 U 380
T38 U 800
T40 U 900
T42 U 320
T44 U 210
5 Etiquette de marque U 2610
6 Etiquette de compos. U 2610

V.2 Etablissement et diffusion des ordres aux services concernés :


A ce stade, tous les besoins sont connus, mais le processus de fabrication n'est pas encore
enclenché pour les commandes que nous traitons.
Bien entendu nous assurons la fabrication des commandes antérieures.
Afin d'assurer la fabrication dans les meilleures conditions et à temps, il est indispensable
d'émettre les instructions au différentes entités concernées.
Par exemple :
‰ Les ordres d'approvisionnement (OA),
‰ Les ordres de fabrications (OF),
‰ Les ordres de coupe (OC)
‰ Etc.

FICHE DE STOCK

Désignation : ................ Fournisseur :............... Prix unitaire :..........


Code : ........................... Adresse :..................... Délai : .....................
Coloris : ........................ Référence :.................
Personne à contacter: ........................................

Stock alerte
En commande Entrée Sortie Disponible
Pour le Cod n° Quantité Date Quantité Date OF n° Quantité Date Quantité

OFPPT/DRIF 26
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

EVALUATION DES BESOINS

Modèle : ............................. Matière : ..............................


Produit : ............................. Coloris : ................................

Mois Mois
Emploi
Prix
Code Désignation unitaire Nb Qté Coût Nb Qté Prix Coût
pertes inclus d'articles necessaire total d'articles necessaire unitaire total
unitaire

PLAN DE CHARGE

Mois de ...........................................................................................................

Modèle N° Semaine n° Semaine n° Semaine n° S n°


Qté
produit OF L MM J V S L MM J V S L MM J V S L M
Coupe
Montage
Expédition

Coupe
Montage
Expédition

Coupe
Montage
Expédition

OFPPT/DRIF 27
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

ETAT DES COMMANDES A LANCER

Date de livraison :

TAI LLES
Quantité
Noms N° Produit
Coloris à
clients clients matière 36 38 40 42 44 46 48 50
fabriquer

ORDRE DE COUPE

OF N° : ...........................................................................................................
Modèle : .......................... Produit :………………
Date de livraison : ............
TAI LLES Métrages % de
Référence Métrage Métrages
Coloris total utilisés
coupons consomm
matière 36 38 40 42 44 46 48 50 prévisionnel inutilisables ation

ORDRE DE FABRICATION

Modèle : .......................... Produit : ………………


Date de livraison : ............

TAI LLES
Référence
matière
Coloris Total Observations

OFPPT/DRIF 28
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

PLANNING PREVISIONNEL MOIS DE ………………………

Modèle Semaine n° Semaine n° Semaine n° Semaine n°


Qté
produit L MMJ V S L M M J V S L M M J V S L M M J V S

PLANNING SITUATION DES O.F.


Urgent

Na Sortie Sortie Sortie Sorti Entre


Date Modèle Quantité Sorti montage le OBS
OF MP coupe Préf. finition PF

LAN LIV Lancée Coupée LE LE LE A B C LE LE


312 15/1 12/2 TUCSON 515 510 16/1 18/1 20/1 28/1 29/1 14/2
313 15/1 10/2 CU2CO 423 423 17/1 20/1 22/1 26/1 28/1 5/2

V.3 Le suivi :
Nous savons tous qu'il ne suffit pas de donner des instructions ou d'émettre des ordres pour
qu'une tâche soit réalisée correctement et à temps pour différentes raisons (techniques,
structurelles, humaines, financières, etc.), d'où l'importance d'un suivi régulier et permanent du
processus depuis son enclenchement jusqu'à sa réalisation.
Le suivi se fera à l'intérieur de l'entreprise mais aussi à l'extérieur de l'entreprise surtout (par ex :
attente d'un approvisionnement, attente d'un échantillon, attente du travail à façon qu'on ne peut
pas réaliser à l'intérieur de l'entreprise).

OFPPT/DRIF 29
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Les moyens du suivi :

1- Les tâches à l'extérieur de l'entreprise :


‰ Téléphone,
‰ Fax,
‰ Lettre de rappel,
‰ Etc.
2- Les tâche à l'intérieur de l'entreprise :
‰ Téléphone,
‰ Suivi manuel (mise en place d'un système),
‰ Suivi par moyens informatiques (la saisie et le traitement se fait par ordinateur, mais il
faut analyser les résultats).
La période du suivi :

La période du suivi dépend essentiellement de la tâche à suivre et de la durée de sa réalisation.


Exemples :
‰ Suivi horaire de production par poste dans l'atelier de confection.

‰ Suivi journalier de production dans l'atelier de coupe.

‰ Suivi journalier des consommations des fournitures dans le magasin.

‰ Suivi hebdomadaire des expéditions des produits finis.

‰ Etc.

VI. Contrôler l’avancement des tâches à travers les différents


services de fabrication.

‰ Contrôle précis quantitatif et qualitatif des tâches en fin et en cours de


fabrication.

‰ Contrôle précis des moyens réellement utilisés (matière, matériel,


personnel…)

‰ Contrôle précis des délais d’exécution.

‰ Détermination précise des écarts entre planification et réalisation.

‰ Mise à jours correcte du planning.

OFPPT/DRIF 30
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Module : Maîtrise des techniques


d’ordonnancement/lancement
GUIDE DES TRAVAUX PRATIQUES

OFPPT/DRIF 31
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

TP 1 / : CONSTRUCTION DE GRAPHIQUE DE GANTT POUR DETERMINER LA DUREE D’UN


PROJET
Objectifs visés :
Analyser les tâches à réaliser, leurs durées, les liens entre les tâches et construire
le réseau pour en sortir le cheminement critique.
Durée du TP : 2 Heures
Enoncé :
Le tableau suivant représente les différentes tâches d’un projet de réalisation d’un nouveau
produit dans une entreprise de mécanique générale.
Description Désignation Tâches Temps en semaines
tâches antérieures
Avant projet du futur produit A - 6
Etude du marché B - 2
Etude de faisabilité C A 3
Réalisation D A 5
Définition de la politique E A 3
Publique
Estimation des coûts F C 2
Présentation des prototypes G D 3
aux clients
Détermination du prix du H B, E 4
Revient
Evaluation du chiffre I H 2
d’affaires
Rapport de synthèse avant J F, G, I 2
lancement de la série

S E M A I N E S
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17
A
B
C
D
E
F
G
H
I
J

La durée globale du projet est de 17 semaines.


Le cheminement critique est : A – E – H – I – J

OFPPT/DRIF 32
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

TP 2 : Planification de la production au sein d’une entreprise fabricant des


produits en maille fine
Objectifs visés :
‰ Analyser les commandes
‰ Evaluer les besoins en matière première

‰ Déterminer les délais de fabrication suivant les capacités en différentes étapes

‰ Elaborer le planning prévisionnel

Durée du TP : 6 heureS

Ennoncé
Une entreprise reçoit deux commandes :
1ère commande :
CLIENT : DAUPHIN
REF. CLIENT : 397-11
N° de CDE : 210/04
DATE CDE : 2/11/03
PRODUIT : SWEAT (ENFANT)
REF. SOCIETE : JOUJOU
DATE DE LIVRAISON : FIN FEVRIER 2004
TAILLES
2A 3A 4A 6A 8A TOTAL PIECES PAR COLORIS
COLORIS
420 – CIEL 200 210 240 220 190 1 060
440 – ROSE 65 65 80 60 70 340
460 - PAILLE 70 80 80 75 75 380
1 780

2ème commande :
CLIENT : AL PACINO
REF. CLIENT : 102646
N° de CDE : 351/03
DATE CDE : 9/11/03
PRODUIT : TUNISIEN HOMME
REF. SOCIETE : 9615
DATE DE LIVRAISON : FIN FEVRIER 2004
TAILLES
S M L XL XXL TOTAL PIECES PAR COLORIS
COLORIS
110 – CIEL 21 66 69 45 15 216
170 – NUIT 45 120 135 105 30 435
370 - BLANC 75 180 195 135 45 630
440 – PAILLE 75 210 285 150 30 675
490 – ANIS 120 225 285 150 30 840

2 796

OFPPT/DRIF 33
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

1- Analyse des commandes :


1.1. Calcul des besoins en matières :
:
ère
1 commande :
CLIENT : DAUPHIN
REF. CLIENT : 397-11
N° de CDE : 210/04
DATE C-DE : 2/11/03
PRODUIT : SWEAT (ENFANT)
REF. SOCIETE : JOUJOU
DATE DE LIVRAISON : FIN FEVRIER 2004
TAILLES
2A 3A 4A 6A 8A TOTAL PIECES PAR COLORIS
COLORIS
420 – CIEL 200 210 240 220 190 1 060
440 – ROSE 65 65 80 60 70 340
460 - PAILLE 70 80 80 75 75 380
1 780

Particularités : Type matière : MOLLETON 100 % coton


Titrage fil : 1 / 56
Poids m2 du molleton : 0.300 Kg
Poids par dix produits (DZ) : 2.4 Kg
Bord côte ref .750 DL : 88 % coton 12 % lycra
Poids de bord côte par dizaine (DZ) : 0.4 Kg
R % (rendement d’utilisation de la matière ) = 70 %
Besoins matières :
420 - CIEL :
1060 : 10 = 106 DZ
Molleton : 106 x 2.4 x 1.3 = 330 Kg(il y a la majoration par le R)
Colletage 750 DL : 106 x 0.4 x 1.3 = 55 KgÎ 60 Kg
440 - ROSE :
340 : 10 = 34 DZ
Molleton : 34 x 2.4 x 1.3 = 106 Kg Î 110 Kg
Colletage 750 DL : 34 x 0.4 x 1.3 = 18 Kg Î 20 Kg
460 – PAILLE :
380 : 10 = 38 DZ
Molleton : 38 x 2.4 x 1.3 = 118.5 Kg Î 120 Kg
Colletage 750 DL : 38 x 0.4 x 1.3 = 20 Kg

Client couleur molleton (kg ) colletage 750 DL ( kg )


DAUPHIN 420- CIEL 330 60
DAUPHIN 440- ROSE 110 20
DAUPHIN 460- PAILLE 120 20

OFPPT/DRIF 34
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

2ème commande :
CLIENT : AL PACINO
REF. CLIENT : 102646
N° de CDE : 351/03
DATE CDE : 9/11/03
PRODUIT : TUNISIEN HOMME
REF. SOCIETE : 9615
DATE DE LIVRAISON : FIN FEVRIER 2004

TAILLES
S M L XL XXL TOTAL PIECES PAR COLORIS
COLORIS
110 – CIEL 21 66 69 45 15 216
170 – NUIT 45 120 135 105 30 435
370 - BLANC 75 180 195 135 45 630
440 – PAILLE 75 210 285 150 30 675
490 – ANIS 120 225 285 150 30 840
2 796

Particularités : Broderie côté cœur


Type matière : JERSEY
Titrage fil : 2/95
Poids / m2 du jersey : 0.150 Kg
Poids / DZ : 2.900 Kg
Rendement jersey : 70 %
Col en rectiligne : en fil 2/95
Rendement col rectiligne : 63 %
Besoins matières :
110 – CIEL :
JERSEY : 21.6 x 2.9 x 1.30 = 85 Kg
COL : 216 x 1.37 = 296 cols (il y a la majoration par le R)
170 – NUIT :
JERSEY : 43.5 x 2.9 x 1.3 = 165 Kg
COL : 435 x 1.37 = 596 cols
370 - BLANC :
JERSEY : 63 x 2.9 x 1.3 = 237.5 Î 240 Kg
COL : 630 x 1.37 = 865 cols
440 PAILLE :
JERSEY : 67.5 x 2.9 x1..3 = 255 Kg
COL : 675 x 1.37 = 925 cols
490 – ANIS :
JERSEY : 84 x 2.9 x 1.3 = 320 Kg
COL : 840 x 1.37 = 1150 cols
Client couleur jersey(en kg ) col en rectilinge (en U)
AL PACINO 110 - CIEL 85 296
AL PACINO 170 - NUIT 165 596
AL PACINO 370 - BLANC 240 865
AL PACINO 440 - PAILLE 255 925
AL PACINO 490 - ANIS 320 1150

OFPPT/DRIF 35
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

RECAPITULATIF :
METIERE ECRUE :

TYPE DE MATIERE ECRUE Q-TE


Molleton 1/56 560 kg
Jersey 2/95 1065 kg
Côtes lycra 750 DL 100kg
Cols rectilignes en 2/95 3832 U

1.2. Calcul des délais d’exécution

Atelier de tricotage
On dispose des 4 machines suivantes :

TYPE DE MACHINE CAPACITE DE PRODUCTION


RCU :pour jersey 210-220 kg / 24 h (14.5-15kg / pièce)
CAMBERT-FLECINETTE :pour molleton 165-180kg / 24 h (16.9-17kg / pièce )
TERROT J.15 :pour côtes 48kg / 24 h ( 7.5- 8kg / pièce )
MACHINES POUR RECTILINGES environ 480 bandes / 8h (soit 1440 b./24h)

8 Délais de tricotage :

CAMBERT- FLECINETTE :
Molleton : 560 Kg : 175 = 3.2 j soit 3j 4h 48 mn
Nb. De pièces : 560 : 17 = 33 pièces

RCU :
1/ Jersey : 1065 Kg : 215 = 4.95 j soit 4j 22h 48 mn
Nb. Pièces : 1065 : 15 = 71 pièces

TERROT J.15 :
Côtes lycra : 100 Kg : 48 = 2.08 j soit 2j 1h 58 mn

MACHINE A RECTILIGNE :
Cols de fil 2/95 : 3832 : 1440 = 2.66 j soit 2j 15 h 52 mn

OFPPT/DRIF 36
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Atelier de teinture :
Capacité des machines :
TYPE DE MACHINE CAPACITE DE PRODUCTION NOMBRE DE
PASSES /24h
PB(pour côtes, molleton) 50- 90 kg / passe 02
CBS(pour jersey et bandes) 120-250 kg / passe 02

N.B. : Dans les ateliers de tricotage et teinture, le travail est effectué par trois équipes
successives à raison d’une équipe par 8 heures.

Calcul des délais de teinture :


PB : Molletton 1/56 + Côtes Lycra
COLORIS QUANTITE MATIERE NOMBRE DE PASSES DELAIS
330 Kg molleton
420 – CIEL 5 2 j 12 h
60 Kg côtes DL
110 Kg molleton
440 – ROSE 2 1j
20 Kg côtes DL
120 Kg molleton
460 – PAILLE 2 1j
20 Kg côtes DL
TOTAL 4 j 12 h

CBS : Jersey 2/95 + Bandes rectilignes


Note : Le poids d’un col est 18 g.
COLORIS QUANTITE MATIERE NOMBRE DE PASSES DELAIS
110 – CIEL 85 Kg + 296 bandes 1 12 h
170 – NUIT 165 Kg + 596 bandes 1 12 h
370 – BLANC 240 Kg + 865 bandes 2 24 h
440 – PAILLE 225 Kg + 925 bandes 2 24 h
490 – ANIS 320 Kg + 1150 bandes 2 24 h
TOTAL 4j

Remarque : Pour le lancement en teinture, on tiendra compte non seulement des charges
préexistantes, mais aussi des nuances à enchaîner.
Exemple : une passe en VERT ne sera pas suivie d’une passe en ROSE, cela demanderait un
nettoyage très rigoureux de la machine, pour éliminer tout résidu de la couleur précédente.

Atelier de coupe :
Pour la coupe on va analyser une commande. Les autres doivent être traitées de façon semblable
Tout d'abord, on va augmenter la quantité demandée de 5 % pour prévenir les problèmes
de la non qualité(ces 5% sont déjà inclus dans le R% d’utilisation de la matière)..

OFPPT/DRIF 37
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Produit : Sweat (enfant)


Taille 2A 3A 4A 6A 8A Total
Coloris
420 – CIEL 210 220 250 230 200 1100
440 – ROSE 70 70 85 65 75 365
460 – PAILLE 75 85 85 80 80 405
1870
‰ Pour le tissu molleton on peut matelasser 50 couches au max.
‰ La longueur de la table permet de placer 10 tailles mélangées.

On va couper la commande avec les matelas suivant :


Type de matelas – Nbre de plis Caractéristiques des matelas
Couleur : 420 – ciel Matelas N° 1
Nombre de taille placées : 10
Hauteur constante
Placement : multi taille
Nombre de plis : 50
Nombre de vêtement : 500
2T2A + 2T3A + 2T4A + 2T6A + 2T8A
Couleur : 420 – ciel Matelas N°2
Nombre de taille placées : 10
Hauteur constante
Placement : multi taille
Nombre de plis : 50
Nombre de vêtement : 500
2T2A + 2T3A + 2T4A + 2T6A + 2T8A
Couleur : 420 – ciel Matelas N° 3
Nombre de plis : Nombre de taille placées : 4
10 – 20 – 30 – 50 Placement : uni taille
Nombre de vêtement : 110
1T4A + 1T6A + 1T3A + 1T2A
Couleur : 440 - rose Matelas N° 4
Nombre de taille placées : 10
460 - paille Hauteur constante
Placement : multi taille
Nombre de plis :
Nombre de vêtements : 300 Rose
30 Rose
200 Paille
2T2A + 2T3A + 2T4A + 2T6A + 2T8A 20 Paille
Couleur : 440 – rose Matelas N° 5

Nombre de tailles placées : 5


Nombre de plis :
Placement : bi taille
25 - 15 - 10 - 05
Nombre de vêtement : 65

1T4A + 1T8A + (1T2A / 1T3A) + 1 T6A


Couleur : 460 – paille Matelas N° 6
Nombre de tailles placées : 5
Nombre de plis : Placement : bi taille
45 - 40 -35 Nombre de vêtement : 205
(1T3A/1T4A) + (1T6A/ 1T8A) + 1T2A

OFPPT/DRIF 38
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Atelier de Broderie : Broderie automatique 12 têtes


NB. Comme on l’a dit déjà les quantités seront majorés de 5 %.
Série AL PACINO : Broderie côté cœur.
‰ Quantité : 2796 x 1.05 = 2936 pièces
‰ Valeur travail : 3.44 mn
‰ Temps présence : 10 h soit 600 mn
‰ Temps improductif : 52 mn (20 mn de pause + 32 mn nettoyage de la machine)

‰ Temps effectif de travail : 548 mn

548 x 12
Production journalière prévue = = 1 912 pièces / j
3.44

Donc, délais de broderie : 2936 : 1912 = 1.54 j

Atelier d’impression :
Dispose d’une machine à impression automatique avec 6 têtes.
Série DAUPHIN
‰ Quantité : 1780 x 1.05 = 1870 pièces
‰ Temps présence : 600 mn
‰ Rendement : 90 %
‰ Temps utile : 522 mn
‰ Valeur travail : 3 mn
‰

522 x 6
Production journalière prévue = = 1 044 pièces / j
3

Donc, délais d’impression : 1870 : 1044 = 1.8 j

Atelier de montage :
Données :
‰ Temps de présence (TP) : 480 mn (8h)
‰ Temps de pause : 20 mn (10 mn le matin ;10 mn l’après-midi)
‰ Temps effectif de travail : 460 mn
‰ Rendement global approximatif : 87 %
‰ Temps productif ou temps utile (TU) = 460 x 0.87 = 400 mn
‰ Nombre d’ouvrières : Chaîne 1 : 11
Chaîne 2 : 14
Total effectif : 25 ouvrières machines

OFPPT/DRIF 39
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Chaîne 1 :

Nombre ouvriers : 11
Temps productif ou temps utile (TU) = 460 x 0.87 = 400 mn

PRODUIT : SWEAT BF = 0.85


QUANTITE A FABRIQUER : 1780 x 1.05 = 1870 pièces

DESIGNATION DES TYPE DE


N° TEMPS PREVU(mn)
OPERATIONS POINT OU
01 Bordage ouverture 504 0.35
02 ASS. 1 épaule 504 0.30
03 Colletage encolure Colleteuse 0.35
04 Colletage bas manche Colleteuse 0.66
05 Point d’arrêt fin fente 301 0.60
O6 Montage manche 504 1.04
07 Rabattage manches 2 x 301 1.34
08 Ass. 1er côté 504 0.66
09 Colletage bas Colleteuse 0.59
10 Ass. 2ème côté 504 0.69
11 Point d’arrêt encolure 301 0.36
12 Pose – vignette 301 0.60
13 Pose boutons pression PBP 1.80
Total 9.34

400
Production journalière = = 470 pièces / j
0.85

Nombre de jours : 1870 : 470 = 4 j

OFPPT/DRIF 40
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Chaîne 2:

Nombre ouvriers : 14
Temps productif ou temps utile (TU) = 460 x 0.87 = 400 mn

PRODUIT : TUNISIEN BF = 1.44 mn


QUANTITE A FABRIQUER : 2796 + 5 % = 2936 pièces

TYPE DE
DESIGNATION DES
N° POINT OU TEMPS PREVU (mn)
OPERATIONS
MACHINE
1 Ourlet Manche Ourl. 0.57
2 Fixation 2 pattes 301 1.47
3 Surpiqûre patte 301 1.56
4 Point d’arrêt plus carré 301 2.24
5 Assemblage 2 épaules 504 0.69
6 Rabattage épaules 2 x 301 0.73
7 Montage col 301 2.71
8 Surpiqûre col 301 3.42
9 Pose vignette de marque 301 0.54
10 Montage manche 504 1.44
11 Rabattage emmanchures Rec 1.32
12 Ass. 2 côtés 504 1.32
13 Ourlet bas Our1 1.34
14 Boutonnières 304 0.45
15 Pose- bouton 107 0.42
Total 20.22

400
Production journalière = = 277 pièces / j
1.44

Nombre de jours = 2936 : 277 = 10,6 j

OFPPT/DRIF 41
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Jours
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31
Prod.
CF
Molleton

RCU Jersey
Tricotage

Mach pour Cols Rectilignes


Rectilignes
Terrot J 15 Côtes
pour côtes
PB
Molleton , côtés
Teinture
CBS Jersey = BR

Coupe Jersey Molleton

broderie Jersey

Impression Molleton

Chaîne1 Sweat en molleton


Piquage
montage Chaîne2
Tunisien en Jersey

OFPPT/DRIF 42
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

TP 3 :Élaboration d'un planning prévisionnel dans une société fabriquant des


pantalons

II.1. Objectif(s) visé(s) :


- Déterminer le planning de lancement au piquage.

II.2. Durée du TP:

6 heures

Enoncé :
Une entreprise doit fabriquer deux familles de produits de structures différentes :
• Pantalons sport.
• Pantalons "ville"
Pantalons sport :
Réf. Aurélie Diego Saturne Tulipe Crémona Milan Brésil Sahara
Temps alloué
2360 2780 2250 2470 3690 2730 2835 3170
cmn
Qtés 514 280 165 318 278 173 415 168

Pantalons "ville" :
Réf. Capricorne Cap vert Neptun
Temps alloué cmn 4030 3770 3160
Qtés 1020 570 630

Données :
‰ Temps journalier : 8.5 h / j
‰ 5 j / semaine (du lundi au vendredi)
‰ rendement moyen de l'atelier 75 %
‰ deux chaînes de montage :
• I chaîne spécialisée en pantalons sport est composée de 18 ouvriers.
• II chaîne est composée de 20 ouvrières.
Période de fabrication du 01-02-04 au 17-02-04
Durant la période, il y a 2 jours sériés : le 10-02-04 et le 11-02-04.
Effectuer le planning de production de ces commandes.

OFPPT/DRIF 43
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Solution :
1ère étape : Détermination de durées des tâches à accomplir.

Calcul de la masse de minutes à produire sur chaque famille.

Pantalon sport :

Réf. Temps alloué cmn Qté Nombre de minutes à


produire
Aurélie 2360 514 12130
Diego 2780 280 7784
Saturne 2250 165 3713
Tulipe 2470 318 7855
Cremona 3690 278 10258
Milan 2730 173 4723
Brésil 2835 415 11766
Sahara 3170 168 5326
Total : 63555

Pantalon "ville" :

Nombre de minutes
Réf. Temps alloué cmn Qté
à produire
Capricorne 4030 1020 41106
Cap vert 3770 570 21489
Neptune 3160 630 19908
Total : 82503

2- Calcul du potentiel journalier de minutes de présence :


8.5 h / jour
I chaîne : 18 x 510 = 9180 mn
II chaîne : 20 x 510 = 10200 mn
3- Calcul de potentiel journalier de minutes produites :
R = 75 %
I chaîne : 9180 x 0.75 = 6825 mn
II chaîne : 10200 x 0.75 = 7650 mn
4- Détermination du nombre de jours de charges :
Somme des minutes à produire
Nombre de jours de charge =
Potentiel journalier de minutes
produites
63555
I chaîne : = 9.31 jours
6825

82503
II chaîne : = 10.31 jours
7650

OFPPT/DRIF 44
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

2ème étape : Établissement du planning prévisionnel


I chaîne :
Réf. Aurélie Diego Saturne Tulipe Crémone Milan Brésil Sahara
Temps alloué 2360 2780 2250 2470 3690 2730 2835 3170
Qté 517 280 165 318 278 173 415 168
mn à produire 12130 7784 3713 7855 10258 4723 11766 5326
Potentiel / j 6825 6825 6825 6825 6825 6825 6825 6825
Nombre de 1.78 1.17 0.55 1.15 1.5 0.69 1.73 0.78
jours de
travail
Qté produite / 290 239 165 276 185 173 239 168
jour
Les modèles Brésil, Tulipe et Milan seront délavés.

II chaîne

Réf Capricorne Cap vert Neptune

Temps alloué 4030 3770 3160

Qté 1020 570 630

mn à produire 41106 21489 19908

Potentiel / jour 7650 7650 7650

Nombre de jours 5.38 2.8 2.6

Qté produite / jour 189 203 242

Dabs la chaîne N°1 on va commencer par les modèles Brésil, Tulipe et Milan puisqu’ils
seront délavés.

OFPPT/DRIF 45
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

ORDONNANCEMENT DE LA COMMANDE
Planning prévisionnel

mois Février 2004


Semaines 01-02-04 au 05-02-04 08-02-04 au 12-02-04 15-02-04 au 19-02-04
Fabr. Jours 1 2 3 4 5 8 9 10 11 12 15 16 17 18 19
Contrôle après
Brésil Délavage F F délavage
Contrôle après
Tulipe Délavage E E délavage
Contrôle après
Milan Délavage R R délavage
I Aurélie I I
Chaîne Diego E E
Saturne
Cremona
Sahara
II Capricorne
Chaîne Cap vert
Neptune

OFPPT/DRIF 46
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

TABLEAU DE SUIVI DE REALISATION DU PLANNING


Semaines 01-02-04 au 05-02-04 08-02-04 au 12-02-04 15-02-04 au 19-02--04 Total
Commande/
jours
1 2 3 4 5 8 9 10 11 12 15 16 17 18 19 Prévue réalisé
239 176 415
Brésil
74 244 318
Tulipe
29 144 173
Milan
122 290 105 514
Aurélie
156 124 F F 280
Diego
150 15 165
Saturne
175 103 278
Cremona
95 73 168
Sahara
189 189 189 189 189 75 F F 1020
Capricorne
122 203 F F 203 42 570
Cap vert
192 242 195 630
Neptune

Planifié
Réalisé
Dans ce tableau au début on indique les quantités planifiées , après le lancement au fur et à mesure de la production on marque les
quantités réalisées et dans le cas d’ un écart il faut entreprendre des mesures correctives.

OFPPT/DRIF 47
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Explications des calcules :


I chaîne :
Modèle Brésil :
I jour : 239 pièces
II jour : 415 – 239 = 176
176 x 28.35 = 4990 mn
6825 – 4990 = 1835 mn qui restent

Modèle Tulipe :
I jour : 1835 / 24.70 = 74 pièces
II jour : 318 – 74 = 244 pièces
244 x 24.70 = 6027 mn
6825 – 6027 = 798 mn qui restent

Modèle Milan :
I jour : 798 / 27.30 = 29 pièces
II jour :173– 29 = 144 pièces
144 x 27.30 = 3932 mn
6825 – 3932 = 2893 mn qui restent

Modèle Aurélie:
I jour : 2893/ 23.60 = 122 pièces
II jour : 290 pièces
II1 jour 517 – 122 – 290 = 105 pièces
105 x 23.60 = 2478 mn
6825 – 2478 = 4347 mn qui restent

Modèle Diego:
I jour : 4347 / 27.80 = 156 pièces
II jour : 280 – 156 = 124 pièces
124 x 27.80 = 3448 mn
6825 – 3448 = 3377 mn qui restent

Modèle Saturne:
I jour : 3377 / 22.50 = 150 pièces
II jour : 165 – 150 = 15 pièces
15 x 22.50 = 338 mn
6825 – 338 = 6487 mn qui restent

OFPPT/DRIF 48
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Modèle Cremona:
I jour : 6487 / 36.90 = 175 pièces
II jour : 278 – 175 = 103 pièces
103 x 36.9 = 3800 mn
6825 – 3800 = 3025 mn qui restent

Modèle Sahara:
I jour : 3025 / 31.70 = 95 pièces
II jour : 168 – 95 = 73 pièces

II chaîne :
Modèle Capricorne:
I, II, III, IV et V jour : 189 pièces
VI jour : 1020 – (189 x 5 ) = 75 pièces
75 x 40.30 = 3023 mn
7650 – 3023 = 4627mn qui restent

Modèle Cap vert :


I jour : 4627 / 37.70 = 122 pièces
II jour : 203 pièces
III jour : 203 pièces
IV jour : 570 – (122 + 203 + 203 ) = 42 pièces
42 x 37.70 = 1583 mn
7650 – 1583 = 6067 mn qui restent

Modèle Neptune :
I jour : 6067 / 31.60 = 192 pièces
II jour : 242 pièces
III jour : 630 – ( 192 + 242 ) = 195 pièces

OFPPT/DRIF 49
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

TP 4 : Détermination des besoins et du délais de fabrication pour une


commande.

1. Objectif(s) visé(s) :
- Déterminer les besoins en matières premières
- Déterminer le délai de fabrication

Durée du TP: 4 heures


Une entreprise de confection reçoit une commande de jupes femmes :

Taille
36 38 40 42 44 Total
Couleur
Jeans 360 450 400 300 150 1660
Velours 220 250 200 120 160 950
total 580 700 600 420 310 2610

Fiche des tissus et fournitures


Consommation
Code Matière Composition Laize(m)
moyenne par taille
4710 Tissu jeans(denim 12) 100% coton 1,65 0.78
5471 Tissu velours beige 100% coton 1.50 0.84
H-154 Viseline Non tissé 1.0 m 0.2 m

Tailles
Code Fournitures 36 38 40 42 44
Fermeture à glissière
47-1
invisible 18cm
Couleur bleu

Fermeture à glissière
45-4 invisible 18cm
Couleur beige
Etiquette de taille T36 T38 T40 T42 T44
Etiquette de marque 1par jupe : MANGO
Etiquette de
composition
1par jupe : 100%coton

Contraintes de fabrication :
‰ Temps de travail journalier : 8h 20 mn
‰ 5 jours / semaine du lundi au vendredi
‰ Nombre d’ouvriers dans la chaîne de montage : 12 ouvriers
‰ Rendement moyen de la chaîne : 75%
‰ VT=2140 cmn
‰ Réception des tissus : le 08/01/04
‰ Contrôle quantitatif et qualitatif des tissus et fournitures : 1 jour
‰ Coupe et mise en paquets : 2 jours
‰ Délavage des jupes : 1 jour
‰ Contrôle final et conditionnement : 2 jours
A) Préparer le bon de commande pour les tissus et fournitures.
Pour le tissu prévoir 3% de plus pour les recoupes et défauts de tissu.
OFPPT/DRIF 50
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

B) Calculer la date d’expédition :

Janvier 2004
Lundi 5 12 19 26
Mardi 6 13 20 27
Mercredi 7 14 21 28
Jeudi 8 15 22 29
Vendredi 9 16 23 30
Samedi 10 17 24 31
Dimanche 11 18 25

Besoins matières premières (tissu et fournitures)


N° Code Désignation Caractéristiques Unité Quantité Observations
1 Tissu
1.1 4710 Jeans(Denim 20),Lz=1.65 m 100%coton m 1334
1.2 2471 Velours beige Lz =1.5 m 100%coton m 822
2 H-154 Viseline Lz = 1.0 m 522
3 Fermeture à glissière invisible 18 cm
3.1 47-1 Couleur bleu U 1660
3.2 45-4 Couleur beige U 950
4 Etiquette de taille
4.1 T36 U 580
4.2 T38 U 700
4.3 T40 U 600
4.4 T42 U 420
4.5 T44 U 310
5 Etiquette de marque Mango U 2610
6 Etiquette de composition 100% coton U 2610

Délais de fabrication
(500 x 12) x 0.75 = 4500 mn
4500 / 21.40= 210 jupe / jour
2610 / 225 = 12.5 jours
12.5 + 6 = 18.5 jours = 19 jours

Dates
Vendredi 09

Mardi 13/01

Vendredi 16

Mardi 20/01

Vendredi 23

Vendredi 30

Mardi 03/02
Lundi 05/01

Lundi 12/01

Mercredi 14

Lundi 19/01

Mercredi 21

Lundi 26/01

Mercredi 28

Lundi 02/02

Mercredi 04
Jeudi 15/01

Jeudi 22/01

Jeudi 29/01
Mardi27/01
Mercredi07
Mardi 06

Jeudi 08

Délavage
Contrôle

Contrôle
Contrôle
Coupe
Coupe
210
210
210
210
210
210
210
210
210
210
210
210
90

L’expédition peut se faire le soir du 03/02

OFPPT/DRIF 51
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Le jeudi 15/01 il a eu des pannes machine et le R% est tombé à 52 %.


Le lundi 26/01 deux ouvriers étaient absents et le R = 46 %
Calculer le nouveau délais d’expédition.
6000 x 0.52 = 3120 3120 / 21.4 = 145 jupes
6000 x 0.46 = 2760 2760 / 21.4 = 129 jupes
145 + 129 = 274 , donc pour ces deux jours la chaîne va produire 274 jupes au lieu de 420
La durée de fabrication sera augmenté d’ une journée.
Vendredi 09

Mardi 13/01

Vendredi 16

Mardi 20/01

Vendredi 23

Vendredi 30

Mardi 03/02
Lundi 05/01

Lundi 12/01

Mercredi 14

Lundi 19/01

Mercredi 21

Lundi 26/01

Mercredi 28

Lundi 02/02

Mercredi 04
Jeudi 15/01

Jeudi 22/01

Jeudi 29/01
Mardi27/01
Mercredi07
Mardi 06

Jeudi 08

Délavage
26 Del ?
Contrôle

Contrôle
Contrôle
Coupe
Coupe
210
210
145
210
210
210
210
210
210
129
210
210
210
L’expédition peut se faire le soir du 04/02

OFPPT/DRIF 52
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Evaluation de fin de module (4h)


Barème
I. Mettre les étapes suivantes dans l’ordre logique : /2
PRODUCTION – MISE EN MARCHE – PROVISIONS – PLANIFICATION
PREVISIONS – CONCEPTION D’UN NOUVEAU PRODUIT

II. Calculer le cheminement critique :


Tâches Durée Antériorité
/4
A 1j -
B 4j A
C 2j A
D 3j C
E 1j D
F 3j D

III. Une entreprise de confection reçoit une commande de pantalons- fille

Taille
6 8 10 12 14 16 18 Total
Couleur
Bleu jeans 140 180 350 350 350 400 500 2270
Velours kaki 100 120 150 200 280 320 350 1520
Total 240 300 500 550 630 720 850 3790

Fiche des tissus et fournitures


Consommation
Code Matière Composition Laize
moyenne par taille
2547 Denim 13.5 100% coton 165 0,96
6594 Velours côtelette 80%coton 20% PE 150 1,05

code Fournitures Position Tailles

6 8 10 12 14 16 18
Couture côté
Zip 102
Invisible gauche en 14 16 16 18 18 18 20
(bleu)
cm
Couture côté
Zip 169
Invisible gauche en 14 16 16 18 18 18 20
(kaki)
cm
2078 Oeillet 6 mm 10 par patte
20 20 20 20 20 20 20
ZINC capucin
7845 2 pattes
Cordon rond 3
(bleu) capucins 1 m par taille
mm
devant
7145 2 pattes
Cordon rond 3
(kaki) capucins 1 m par taille
mm
devant

OFPPT/DRIF 53
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

a) Préparer le bon de commande pour les tissus et fournitures. Pour le /6


tissu prévoir 4% de plus pour les recoupe et défauts de tissu.

b) L’exécution de la commande démarre le 6/01/04


L’expédition est prévue pour le 30/01/04
En se basant sur les données suivantes :
‰ Temps journalier de travail : 8h 10mn
‰ 5 jours / semaine(du lundi au vendredi)
‰ Nombre d’ ouvriers : 18
‰ Temps alloué / pantalon : 19.2 mn
‰ Temps de coupe : 2 jours ouvrables
‰ Temps de broderie : 2 jours ouvrables
‰ Les travaux de contrôle, finition et conditionnement vont
augmenter le temps de piquage montage de 20%.
‰ Rendement moyen de la chaîne : 71 %
Vérifier est ce que le délais sera respecter, sinon indiquer la date /8
d’expédition possible.

Janvier 2004
Lundi 5 12 19 26
Mardi 6 13 20 27
Mercredi 7 14 21 28
Jeudi 8 15 22 29
Vendredi 9 16 23 30
Samedi 10 17 24 31
Dimanche 11 18 25

OFPPT/DRIF 54
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Corrigé du test :
I
CONCEPTION D’UN NOUVEAU PRODUIT -
PRODUCTION – MISE EN MARCHE – PROVISIONS – PLANIFICATION
PREVISIONS

II.
Tâches

A
B
C
D
E
F
Temps

III.
a)
Besoins matières premières (tissu et fournitures)

Quantité
N° Code Désignation Caractéristiques Observations
demandé

1 Tissu

1.1 2547 Bleu jeans 100% coton Lz =165

1.2 6594 Velours kaki 80%coton 20% PE Lz = 150

2 FG invisible

2.1.1 Zip 102 (bleu) FG invisible bleu 14cm

2.1.2 Zip 102 (bleu) FG invisible bleu 16 cm

2.1.3 Zip 102 (bleu) FG invisible bleu 18 cm

2.1.4 Zip 102 (bleu) FG invisible bleu 20 cm

2.21 Zip 169 (kaki) FG invisible kaki 14cm

2.2.2 Zip 169 (kaki) FG invisible bleu 16 cm

2.2.3 Zip 169 (kaki) FG invisible bleu 18 cm

2.2.4 Zip 169 (kaki) FG invisible bleu 20 cm


3 2078 ZINC Oeillets 6 mm zinc
4 Cordon
4.1 7845 (bleu) Cordon rond 3 mm bleu
4.2 7145 (kaki) Cordon rond 3 mm kaki

OFPPT/DRIF 55
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

TJ =500 mn
TJ x R = 500 x 0.71 = 355mn
VT effective = 22.63 mn
NO = 14
355 x 14
NP/jour = = 220 pantalons / jour
22,63

3040 : 220 = 13.8 jours


13.8 x 1.2 = 16.6 jours ( contrôle et conditionnement inclus)
16,6 + 2 (coupe)+2 (broderie)= 20,6 jours

Dates
Vendredi 09

Mardi 13/01

Vendredi 16

Mardi 20/01

Vendredi 23

Vendredi 30

Mardi 03/02
Lundi 05/01

Lundi 12/01

Mercredi 14

Lundi 19/01

Mercredi 21

Lundi 26/01

Mercredi 28

Lundi 02/02

Mercredi 04
Jeudi 15/01

Jeudi 22/01

Jeudi 29/01
Mardi27/01
Mercredi07
Mardi 06

Jeudi 08

coupe Piquage-montage, contrôle et conditionnement


Brod.

OFPPT/DRIF 56
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Liste des références bibliographiques.

Ouvrage Auteur Edition


LA GESTION DES Serge Carrier et collaborateurs Gaëtan Morin
OPERATIONS
LA GESTION DES Nollet, Kelada, Diorio Gaëtan Morin
OPERATIONS ET DE LA
PRODUCTION
DES OUTILS POUR LA Jean Louis Brissard et Marc Polizzi Afnor gestion
GESTION DE PRODUCTION
INDUSTRIELLE
ETUDES DE CAS ET Jacques Benichou, Daniel Malhiet Les éditions
EXERCICES CORRIGES EN d’organisation
GESTION DE PRODUCTION

OFPPT/DRIF 57
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

ANNEXES

OFPPT/DRIF 58
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Types de planification
1- Planification à long terme.
Exemple : construction d'une nouvelle usine.
2- Planification globale.
Exemple : Plan directeur, mise au point des plans de production et de mise en marché.
3- Planification à court terme.
Exemple : Echéancier de production.

Information de base requise pour mettre au point le plan directeur :

Tendances du marché
1- Projections Besoins du marché
Facteurs saisonniers
Facteurs de risque

Stock de Tendance du marché


2-
produits finis
Facteurs de risque

Temps régulier
Capacité de Main d'œuvre
3- Machinerie et équipement Temps supplém.
production
Sous-contractants
Temps régulier
Main d'œuvre Temps supplém.
Disponible pour embauche
Disponible pour mise à pied

Entrepôt
Réserve pour commandes
Coûts Stock Réserves pour prévenir
4-

Sous-contractants
Variation dans le débit de production

Temps régulier
Temps supplémentaire
5- Contraintes Disponible pour embauche
Disponible pour mise à pied

OFPPT/DRIF 59
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Objectifs /
Plan prévisions de la
directeur demande C
E1
Stock initial,
En cours, Besoins nets
Mensuels E2 Modification
Réserves des objectifs

Politique Stock
de qualité sécurité
de service
Quantités
Quantité éco. de mensuelles à
Optimisation lancement E3
fabriquer

Nomenclature Planification des


délais lancements a
d’obtention E4
Lissage
Gamme Calcul des
d’assemblage charges par E5
poste

Politique entr.
Planning Capacités Taux de charge
d’entretien pratiques b
(disponibles) E6

Politique Modifications
sociale plan, entretien
congés,
jours fériés
Charge > Capacité Oui
Ou
Politique Taux de charge >
d’investissem. 1
(nouveau matériel
E7
disponible)

Plan directeur
de production
prévisionnel E8

OFPPT/DRIF 60
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

PERT
Un certain nombre de techniques plus raffinées ont été développé en se basant sur des facteurs
semblables à ceux requis par le graphique de GANTT : la première est connue sous le nom de
PERT (Program Evaluation and Review Technique : Technique d’évaluation et de révision
des programmes). Sa « traduction » pourrait être aussi « Pour En finir avec les Retards
Traditionnels ».
Le principe de cette technique est sensiblement le même que celui du diagramme de GANTT
excepté que chacune des étapes se divise en sous-étapes. Cette fragmentation permet de
mieux situer les séquences d’activité sur une certaine période.

CONSTRUCTIONS D’UN RESEAU


Pour construire un réseau, il convient d'effectuer chronologiquement les quatre opérations
suivantes :
1. Etablissement d'une liste des tâches.
2. Déterminer des tâches antérieures et des tâches immédiatement antérieures.
3. Construction des graphes partiels.
4. Construction du réseau.

Exemple N° 1 :
Tâches Tâches antérieures
A E
G CBA
E –
F D
D E
C –
B C
A l'aide du tableau ci-dessus :

1. Déterminer les tâches de début et de fin.


2. Déterminer les tâches immédiatement antérieures.
3. Dessiner les graphes partiels après regroupement.
4. Construire le réseau P.E.R.T.

OFPPT/DRIF 61
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Corrigé :
1) Tâches de début : E, C
Tâches de fin : G, F
2)
Tâches Tâches antérieures Tâches immédiatement antérieure
E
A E E
A
C
A G
G CAB AB
B

E -
D F
F D D
E D
D E E

C -
C B
B C C
3) Graphes partiels regroupés :

E A D F
D
A
G
B
C B

Construction du réseau :
D
2 5 F
E
A
1
C G 6
B 4
3

OFPPT/DRIF 62
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Exemple N° 2 :
Tâches Tâches antérieures
F B
C AHB
G R
E GSR
S DF
D R
H B
R -
A DFR
B -

Corrigé : G
2 5 E
R
D
S
1
4 7
B C
F A

3 H 6

Exemple N° 3 :
A l'aide des graphes partiels ci-dessous, construire le réseau P.E.R.T. correspond, les tâches
de début étant : B – J, les tâches de fin étant C – A – G
F C J H B F

K E D

K
D A E G
H
Corrigé :

F 4

2 K C
B D
1 A
5 7
J
H G
E
3 6

OFPPT/DRIF 63
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

DETERMINATION DES TEMPS :


Après la construction d'un réseau P.E.R.T. que pouvons nous faire ?
A quoi va-t-il servir ?
‰ Le premier avantage est de pouvoir indiquer, avant les travaux, la durée totale de
l'ouvrage à réaliser.
‰ Le second avantage est de faire apparaître sur le chemin qui, formé par la succession
de plusieurs tâches, nous donne le temps le plus long : c'est le CHEMIN CRITIQUE

Exercice :
Tâches Temps (heures) Tâches antérieures
A 3 E
B 4 KC
N 3 G
H 2 RAM
D 2 JE
E 2 -
M 4 C
G 4 -
F 3 LG
K 2 C
C 3 -
L 5 G
R 2 J
J 2 E

A l'aide du tableau ci-dessus :


a- Construire le réseau.
b- Déterminer le chemin critique.
c- Faire apparaître les marges.

OFPPT/DRIF 64
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Corrigé :

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

D CHEMIN CRITIQUE
5 G–L-F
J
R
2 A
E 6
Marge :
M
H A – 2 heures
C R – 1 heure
1 3 B D – 6 heures
9
7 F H – 3 heures
K
8 B – 3 heures
L N – 5 heures
G
1
N

OFPPT/DRIF 65
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

JUSTE - A – TEMPS :
1. Le concept
Acheter ou produire seulement ce dont on a besoin, quand on en a besoin.
2. Les objectifs
• Améliorer la compétitivité
• réduire les coûts
• Répondre aux attentes des clients
• Suppression des gaspillages
• Efficacité
• Souplesse
• Qualité
• Productivité
• Amélioration continue
3. Les conditions
• Pas de sur-production pour gonfler les stocks
• Délais de fabrication courts
• Souplesse et flexibilité
• Lots de fabrication minimums
• Respects des quantités à produire
• Suppression des stockages entre les opérations
• Elimination des attentes et des pertes de temps
• Fiabilité des équipements
• Qualité garantie des intrants
• Qualité de la production
• Polyvalence du personnel.
4. Les moyens
• Revue de la gestion de la production
• Aménagement d'usine
• Revue de l'équipement de production
• Standardisation des opérations
• Changement rapide d'outils (SMED)
• Maintenance
• Qualité totale
• Mobilisation et formation du personnel
• Grappes industrielles
• Collaboration avec les clients
• Amélioration continue et progressive.

OFPPT/DRIF 66
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

5. Les avantages
• Réduction des inventaires
• Réduction des coûts
• Réduction du temps de parcours
• Réduction des dépenses opérationnelles (gaspillage)
• Augmentation de la vitesse de parcours
• Temps de réponse aux clients plus court
• Amélioration de la qualité
• Amélioration continue
6. Les désavantages
• Ration machine/homme plus élevé
• Investissement en capital plus élevé
• Investissement en formation plus élevé
• Main d'œuvre directe possiblement moins productive

Définition plus complète du J-A-T :


Le juste temps est une philosophie de gestion basée sur de nouvelles valeurs, visant à
continuellement améliorer la qualité et la productivité.
C'est un processus continuel de transformation visant à rendre une entreprise capable de :
‰ Produire avec des délais de plus en plus courts à tous les niveaux.

‰ Fabriquer en petits lots, utilement une pièce à la fois.

La variable critique est le délai à tous les niveaux.


Le juste à temps n'est donc pas uniquement le fait de travailler debout.

Conséquences et caractéristiques du J-A-T :


Le juste à temps amène une nouvelle philosophie de gestion ayant comme caractéristiques
principales :

ƒ Un processus continu d'amélioration par l'identification et l'élimination progressive des


pertes dans tous les aspects de la production ainsi que dans dans ses activités connexes
(c'est à dire l'élimination des activités qui n'ajoutent aucune valeur au produit) :
• La manutention, la manipulation
• L'attente donc le stock (matières premières, en cours et final)
• Les mauvaises méthodes et procédés engendrant les pertes de temps et la non-
qualité.
• Le transport
• La créativité non utilisée.

ƒ Capacité de fabriquer le produit désiré au moment désiré en qualité désirée : donc recevoir
à temps les matières premières qui entrent à temps en fabrication, pour que le produits
finis soient livrés à temps aux clients :

OFPPT/DRIF 67
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

• La surproduction est aussi indésirable que la sous-production


• Remettez à demain ce qu'il n'est pas indispensable de faire aujourd'hui
ƒ Réorganisation de la production en cellules.
ƒ L'humain est au centre des considérations :
• L'employé est un expert
Cette philosophie ne semble pas nouvelle, mais l'est par son approche qui déplace les
préoccupations :
• De la main d'œuvre directe
• Vers d'autres activités.
Nouveau calcul de la productivité basé sur le délai minimum et le délai réel
Temps de réponse = temps standard de fabrication (valeur
partiellement ajoutée)
+
temps improductifs de fabrication (aléas, excédents)
+
temps d'inspection
Sans valeur +
ajoutés temps de déplacement
+
temps d'attente
+
temps d'entreposage
temps à valeur ajoutée
productivité du cycle de production =
temps total
Donc 95 % du procédé ajoute du coût et non de la valeur. Une entreprise devrait sans cesse se
mesurer en terme de délai minimum et de délai réel.
7.Les 5 zéros :
Zéro stock
Zéro délai
Zéro panne
Zéro défaut
Zéro papier
8. Les outils du juste-à-temps

‰ La qualité totale
‰ La maintenance préventive
‰ La gestion des inventaires
‰ La fabrication cellulaire
‰ La réduction des temps de mise en cours
‰ La gestion de la production
‰ La mobilisation des employés

OFPPT/DRIF 68
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

9. Le Kanban

La Kanban est essentiellement un moyen de contrôle visuel afin de minimiser les inventaires.
Il a été inspiré du système du supermarché où :
• Le consommateur choisit des biens.
• Le consommateur diminue le travail du personnel car c'est lui qui amène le produit aux
caisses.
• Au lieu d'avoir un système qui estime le remplissage des tablettes, la magasin va
seulement remplir les items qui ont été vendus.
Donc, il faut arriver à un système de production sur commande où les items produits seront
ceux vendus. Ce qui résulte en un système qui tire la production (PULL).

Un kanban c'est une carte de contrôle qui a 3 fonctions :


• L'identification (Qu'est ce que le produit ?)
• Les instructions de travail (indique ce qu'il y a à faire)
• Le transfert (indique où transporter les produits).

Il y a 2 types de kanban :
• kanban de production qui sert d'identification et d'instructions de travail.
• Kanban de transfert qui sert d'identification et de transfert.
Donc, un système de Kanban a 2 caractéristiques :
• Utilise des cartes de Kanban à répétitions.
• Le nombre de cartes de Kanban limite le flux de production, élimine le gaspillage et
garde l’inventaire au minimum.

Conclusion :
Les cartes et le système de Kanban ne représente qu’un moyen d’améliorer les systèmes de
production. Ils apportent des valeurs considérables telles que :
• Ils déterminent le nombre de Kanban pour régulariser le flux de l’ensemble des items et
de réduire le stock au minimum.

• Ils permettent un contrôle visuel lors de l’exécution.

Les systèmes de Kanban sont extrêmement efficaces pour réduire le travail de bureau et
donne plus d’autonomie au plancher de production. Ce qui leur permet de manœuvrer les
changements avec plus de facilité. Un des avantages du système de Kanban est de donner des
instructions à la dernière opération et l’information va se transmettre.

OFPPT/DRIF 69
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

Lorsque la cellule suivante produit, elle consomme les pièces requises. Elle a des contenants
de pièces, auxquels est joint le Kanban transfert. Lorsque l’employé commence à prendre des
pièces dans un nouveau contenant, il enlève le Kanban transfert pour le déposer à l’endroit
« T ». Un Kanban transfert à cet endroit autorise un manutentionnaire à se rendre à la zone de
stockage pour aller chercher un contenant plein. Dans la zone de stockage, le contenant plein
est identifié par le Kanban production. Le manutentionnaire enlève le Kanban production et le
dispose à l’endroit « P ». Il met le Kanban transfert sur le contenant plein et le transporte à
l’endroit approprié de la cellule suivante. Le Kanban production déposé à l’endroit « P »
autorise la cellule précédente à produire la pièce en question. Une fois terminé, le contenant
de pièces avec le Kanban production, est placé dans la zone de stockage.
Les kanbans contrôlent donc le niveau de stock entre les cellules et servent de moyen de
communication. Le kanban de production recircule en permanence sur le plancher, il
remplace l’ordre de fabrication (work order) qu’on retrouve dans les systèmes traditionnels
de PBM (MRP). Le kanban transfert recircule lui aussi en permanence sur le plancher, il
remplace les réquisitions.
Le système kanban est donc le système qui détermine quoi produire, comment en produire et
quand le produire. Tout ceci se déroule sur le plancher, sans intervention du « bureau ».
On peut donc dire que le système kanban se charge de l’exécution du programme de
production.
La planification de ce programme doit se faire d’une façon similaire à celle utilisée dans les
systèmes de type MRP II.
Si l’on intègre les fournisseurs dans un tel système, on pourrait éliminer les bons d’achat. ces
bons seraient remplacés par l’équivalent des kanbans production qui s’appelleraient « kanban
achat »

OFPPT/DRIF 70
Résumé de Théorie et
Maîtrise des Techniques d’Ordonnancement/Lancement
Guide de travaux pratique

OFPPT/DRIF 71