Vous êtes sur la page 1sur 19

Entourer la ou les proposition (s) juste (s)

Question 1 (1pt).

a. Lors de la fermentation, il se forme de l'éthanol.


b. Le REG permet la synthèse des lipides.
c. L'acétyl CoA donne 15 ATP.
d. Un mucopolysaccharide est une protéine sulfatée.
e. L'ARN polymérase I existe dans le nucléoplasme.

Question 2 (1pt).

a. Les vésicules de transition libèrent leurs produits vers le milieu extérieur.


b. Le glucose donne toujours 38 ATP.
c. La traduction de l'ARN messager commence par le côté 5'.
d. La glycolyse d'une molécule de glucose donne 2 acétyl CoA.
e. L'ADN ligase permet la synthèse de l'ARN amorce.

Question 3 (1pt).

a. L'oligomycine rend la membrane interne mitochondriale perméable aux H+.


b. L'hétérophagie est la dégradation des produits intracellulaires.
c. Le NANA s'incorpore dans la glycoprotéine au niveau du REG.
d. Le pH de l'espace intermembranaire mitochondrial diminue lors de la
phosphorylation oxydative.
e. Les peroxysomes permettent la transformation des produits toxiques liposolubles
en produits non toxiques hydrosolubles.

Question 4 (1pt).

a. Un autophagosome est une vésicule de phagocytose.


b. L'ARN 45S est synthétisé au niveau du nucléosome.
c. La petite sous-unité du ribosome de la cellule eucaryote est constituée de
protéines et d'ARN 28 S.
d. L'ARNm après maturation est une copie fidèle du gène.
e. Pendant la réplication, l'ouverture de l'ADN se fait par des hélicases.

Question 5 (1pt).

a. Dans le REG, la composition du polysaccharide avant sa fixation sur la protéine


est 2NAG--8mannoses.
b. Lors de la transcription, seul le brin 5' --> 3' de l'ADN est transcrit.
c. Lors de la maturation de l'ARNm, il s'ajoute du côté 5' une séquence polyadénylée
(poly A).
d. Par la voie malate-aspartate, les 2 NADH de la glycolyse sont converties en 2
FADH.
e. Le rôle de la coiffe (CH3--G--P-P-P) est d'empêcher la dégradation de l'ARNm.

Question 6 (1pt).
a. Le brin 3' -> 5' de l'ADN est répliqué de façon continue.
b. En absence d'O2, le pyruvate donne 1 ATP .
c. Toutes les cellules produisent de l'ATP au niveau de leurs mitochondries.
d. Les ribosomes sont des assemblages d'ARNr et de lipides.
e. La sulfotransférase permet l'activation de l'ATP.

Question 7 (1pt).

a. La réaction d'oxydation de la détoxification n'a pas besoin d'O2.


b. Lors de la maturation de l'ARNm, il y'a élimination des exons.
c. Les sacs golgiens sont tous isolés les uns des autres.
d. La synthèse des hormones thyroïdiennes se fait par hétérophagie.
e. Les sulfotransférases se localisent au niveau du REG.

Question 8 (1pt).

a. La glycosylation dans l'AG commence par l'élimination de 3 galactoses.


b. Le phénomène de la sulfonation de la glycoprotéine peut avoir lieu sans ATP.
c. Les lysosomes II contiennent seulement les hydrolases.
d. Le cycle de Krebs a besoin de l'O2.
e. Lors de la réaction de peroxydation, ils se forment 2 molécules d'H2O.

Question 9 (1pt).

a. Toutes les molécules peuvent pénétrer par la membrane interne mitochondriale.


b. L'oxydation de l'acétyl-CoA a lieu dans le cytoplasme.
c. L'utilisation du DNP chez les souris augmente la température du corps.
d. Le cycle de Krebs peut avoir lieu même si on bloque la phosphorylation oxydative.
e. Un nucléoside est formé d'une base azotée, un ribose ou désoxyribose et un acide
phosphorique.

Question 10 (1pt).

a. L'ADN polymérase III fixe toujours les nucléotides sur l'extrémité 5'OH.
b. Le cyanure a le même rôle que la thermogénine.
c. L'hémophilie est une maladie génétique acquise.
d. La mitochondrie est le seul organite qui utilise l'O2.
e. Une maladi congénitale est une malformation à la naissance

Réponses brèves :

Question 1 (1pt). a

Commentaire: Les lipides sont synthétisés au niveau du réticulum en doplasmique


lisse. L'acétylCoA produit 3 NADH, 1 FADH2 et 1 ATP (ou GTP) par le cycle de
Krebs (mitochondrie). Il y aura donc 12 ATP Le mucopolysaccharide est un sucre
(glucide). l'ARN polymérase I se trouve dans le nucléole et donne des ARN
ribosomiques, Par contre l'ARN pol II et l'ARN pol III se localisent dans le
nucléoplasme.
Question 2 (1pt). c, d

Commentaire: Le glucose donne 38 molécule d'ATP s'il y'a oxydation (présence


d'O2). L'ARN amorce est synthétisé par une primase.

Question 3 (1pt). e

Commentaire: Lors de l'hétérophagie, la cellule digère du matériel extracellulaire. La


glycosylation en N (N-glycosylation, la plus fréquente) commence en même temps
que la traduction, dans le lumen du réticulum endoplasmique rugueux (REG), et se
continue jusque dans l'appareil de Golgi. L'attachement de sucres en O (O-
glycosylation, moins fréquente) se fait dans l'appareil de Golgi, grâce à l'action de
glycoprotéines glycosyltransférases. NANA s'incorpore au glycoprotéines (O-
glycosylation) au niveau de l'appareil de Golgi.

Question 4 (1pt). a, e

Commentaire: L'ARN 45 S (ARN ribosomique) est synthétisé au niveau du nucléole.


La petite sous-unité du ribosome des eucaryotes n'est constituée que d'une molécule
d'ARNr (18S, comportant mille neuf cents nucléotides) et de 33 protéines
ribosomiques. Gèn des Eucaryotes = Exons + introns. La maturation élimine les
introns.

Question 5 (1pt). e

Commentaire: Dans le REG, la composition du polysaccharide avant sa fixation sur


la protéine est 2NAG-8mannoses-3 glucoses. Lors de la transcription, le brin transcrit
est le brin 3'--5' La queue poly(A) s'ajoute du côté 3'. Elle confère la stabilité au futur
ARNm. Elle se perd au fur et à mesure qu'il est traduit.

Question 6 (1pt). a, c

Commentaire: Les ribosomes sont des assemblages d'ARNr et de protéines

Question 7 (1pt). d

Commentaire: Lors de la maturation de l'ARNm, il y'a élimination des introns. Par


Activité hétérophagique les cellules folliculeuses de la thyroïde sécrètent de la
thyroglobuline dans la lumière du follicule. Après iodation, la thyroglobuline iodée est
captée par endocytose. La digestion intracellulaire par les hydrolases lysosomales de
la thyroglobuline, libère les
hormones thyroïdiennes qui sont sans doute transportées dans les vésicules qui se
détachent des lysosomes secondaires et rejettent leur contenu par exocytose au
pôle basal de la cellule.Les sulfotransférases se localisent dans l'appareil de Golgi.
La maturation des protéines c’est la glycosylation et la sulfatation par les
sulfotransférases.

Question 8 (1pt). d, e
Commentaire: la glycosylation dans l'appareil de Golgi présente les étapes: 1/
Elimination de 3 résidus de mannose, 2/ Addition d’1 résidu de NAG, 3/ Elimination
de 2 résidus de mannose, 4/ Addition de 2 résidus de NAG, 3 galactose, 3 acides
sialique (N-acetylneuraminique = NaNa) chargé négativement. La sulfatation est une
addition des radicaux sulfates à une glycoprotéine donnant un mucopolysaccharide.
Elle se fait en 2 étapes : 1/ activation du sulfate par l’ATP à l’aide d’une ATP
sulfurylase
(ATP + sulfate --> A-5’-phosphosulfate (A-5’-P-S) + Pi,
A-5’-P-S + ATP --> 3’-Phosphoadénosine-5’-P-S (PAPS) + ADP en présence de
l'ATP sulfurylase), 2/ Transfert du sulfate par une sulfotransférase:
PAPS + Glycoprotéine -> Glycoprotéine sulfatée + 3’-P-Adénosine-5’-P (PAP).

Le cycle de Krebs permet l'oxydation de l'acetyl-CoA en CO2. Il ne consomme pas


d'O2 mais ne peut avoir lieu qu'en presence de O2. Les oxydants : NAD et FAD. Le
cycle de Krebs a lieu dans toutes les cellules ayant accès a O2 et possedant des
mitochondries.

Question 9 (1pt). c, d

Commentaire: L'oxydation de l'Acétyl-CoA a lieu dans la mitochondrie.

Question 10 (1pt). e

Commentaire: L'ADN polymérase fixe les nucléotides sur l'extrémité 3'OH. Le


cyanure inhibe le transfert des électrons entre le cyt a3 et l'oxygène. Au lieu de
retourner à la matrice par le canal protonique (Fo), les protons sont acheminés par
la thermogénine
pour produire de la chaleur plutôt que de l’ATP

QCM2 SUR LES ORGANITES :


QUESTION 1. Les mitochondries de la cellule (cocher la réponse juste)
a) sont incapable de fusionner et de se scinder
b) Proviendraient d'une symbiose virale
c) Sont formées deux membranes
d) Ne se situent plus sur les microtubules
QUESTION 2. Les pores nucléaires dans la cellule (cocher la réponse juste)
a) Sont des structures dont la taille dépasse 120 millions de daltons
b) Ne traversent pas la membrane nucléaire
c) Sont composés d'aquaporines
d) Sont plus ou moins nombreux selon l'activité métabolique de la cellule
e) Sont formés de protéines non conservées dans plusieurs espèces
QUESTION 3. Les microsomes: (cocher la réponse juste)
a) Permettent à des protéines de diffuser dans la cellule
b) Sont des vésiculent qui se forment à partir des membranes du réticulum
endoplasmique après homogénéisation des cellules
c) - Sont des organites des cellules eucaryotes

QUESTION 4. Le réticulum endoplasmique est le site de production des


protéines (cocher la réponse juste)
a) Sécrétées et celles de la membrane plasmique
b) Mitochondriales
c) Nucléaires

QUESTION 5. Le réticulum endoplasmique (cocher la réponse juste)


a) Est rugueux, exclusivement
b) Est délimité par une membrane double
c) Est en continuité avec l'appareil de Golgi
d) Est en continuité avec la membrane nucléaire externe

QUESTION 6. La particule de reconnaissance du signal: (cocher la réponse


juste)
a) Ne possède pas de site de liaison au ribosome
b) Est toujours liée au ribosome
c) Possède un site de liaison au peptide signal des protéines destinées au
réticulum endoplasmique

QUESTION 7. La glycosylation des protéines (cocher la réponse juste)


a) Prend lieu uniquement dans l'appareil de Golgi
b) Peut débuter dans la lumière du réticulum endoplasmique
c) N'est pas nécéssaire à la maturation des protéines

QUESTION 8. La membrane externe du noyau : (cocher la réponse juste)


a) Est continue avec le REG
b) Est continue avec le REL
c) Est continue avec l'appareil de Golgi
d) Est impliquée dans l'endocytose
e) Ne peut pas fixer des ribosomes

QUESTION 9. L'ADN mitochondrial: (cocher la réponse juste)


a) Respecte le code génétique universel
b) Contient plusieurs chromosomes
c) Se duplique entre deux divisions cellulaires
d) Ne contient pas d'introns chez l'Homme
I- Répondez par vrai ou faux aux propositions suivantes:

- Toutes les endomembranes ont une structure tripartite et renfermant peu de


choléstérol .........

- Le REG se présente en général sous forme tubulaire ............

- La chaîne du cytochrome b5 n'est présente que dans les membranes des saccules
golgiens .................

- La D- glucosaminyl-transférase existe uniquement dans les membranes du REG


..........

- La sulfatation se déroule dans le dictyosome et nécessite de l'ATP ......

- Les cavités du réticulum sarcoplasmique représentent un milieu approprié pour


l'isolement des ions Ca++ ............

- Les glyoxysomes sont des peroxysomes capables de convertir des lipides en


glucides dans les graines en germination ...........

- Après exocytose, la membrane des vésicules de sécrétion s'intègre à la membrane


plasmique en gardant les mêmes caractéristiques que celles des saccules golgiens
de la face de formation ..........

Reponses :
Toutes les endomembranes ont une structure tripartite et renfermant peu
de choléstérol: Vrai (le cholestérol, presque absent des membranes des
compartiments intracellulaires, est essentiel dans la membrane plasmique,
avec 15 à 20 % du poids sec de la membrane).
- Le REG se présente en général sous forme tubulaire: Faux (REG s/forme
citernes, REL s/forme tubules)
- La chaîne du cytochrome b5 n'est présente que dans les membranes des
saccules golgiens: Faux
- La D- glucosaminyl-transférase existe uniquement dans les membranes
du REG: Faux ( La glycosylation en N (N-glycosylation, la plus fréquente)
commence en même temps que la traduction, dans le lumen du réticulum
endoplasmique rugueux (REG), et se continue jusque dans l'appareil de
Golgi. L'attachement de sucres en O (O-glycosylation, moins fréquente)
se fait dans l'appareil de Golgi, grâce à l'action de glycoprotéines
glycosyltransférases ) --> Glycosylation des protéines + adressage
- La sulfatation se déroule dans le dictyosome et nécessite de
l'ATP: Vrai (La sulfatation est une addition des radicaux sulfates à une
glycoprotéine donnant un mucopolysaccharide. Elle se fait en 2 étapes : 1/
activation du sulfate par l’ATP à l’aide d’une ATP sulfurylase (ATP +
sulfate --> A-5’-phosphosulfate (A-5’-P-S) + Pi,
A-5’-P-S + ATP --> 3’-Phosphoadénosine-5’-P-S (PAPS) + ADP en
présence de l'ATP sulfurylase), 2/ Transfert du sulfate par
une sulfotransférase:
PAPS + Glycoprotéine -> Glycoprotéine sulfatée + 3’-P-Adénosine-5’-P
(PAP))
- Les cavités du réticulum sarcoplasmique représentent un milieu approprié
pour l'isolement des ions Ca++: Vrai (Le réticulum sarcoplasmique est le
nom donné au réticulum endoplasmique lisse des cellules musculaires
striées ou lisses, squelettiques et cardiaques. Ce compartiment est une
réserve interne d'ions Ca2+).
- Les glyoxysomes sont des peroxysomes capables de convertir des lipides
en glucides dans les graines en germination: Vrai.
1 Définir une structure vivante ..............................................
2/ Donnez les caractéristiques principales d'une cellule procaryote ......
3/ Citez deux structures qui différencient les virus des cellules .......

4 Donnez le nom des phospholipides:


- de la couche lipidique externe de la membrane plasmique: - ......... - ...........
- de la couche lipidique interne de la membrane plasmique: - ......... - ............

6/ Définir la fluidité membranaire ....................................................

a) quels sont les facteurs influençant la fluidité de la membrane:

- ................................................... - ............................................
- ................................................... - ...........................................

b) donnez un exemple de phénomène physiologique qui montre l'importance de la


fluidité membranaire .............................................................

7/ La pompe à Na+, K+: (mettez une croix devant la ou les


réponse(s) juste(s).

- est une protéine extrinsèque


- fait sortir 3 K+ et fait entrer 2 Na+
- maintient le potentiel de membrane
- fait sortir 3 Na+ contre le gradient de concentration
- fait entrer 2 K+ dans le même sens du gradient de concentration

8/ Les microtubules:

- quelle est la protéine principale des microtubules ? ....................


- où se situe l'extrémité moins d'un microtubule? ............................
- où se situe l'extrêmité plus ? ...........................................................
- quelles sont les protéines motrices accessoires associées aux microtubules et
donnez pour chacune le sens de déplacement
...............................................................................................................
- donnez trois structures cellulaires formées d'un assemblage organisé de
microtubules .......................................................................................

Reponses bréves !!!!


1 Une structure vivante est une structure capable de se reproduire car porteuse d'une
information génétique sous forme d'ADN, ARN
Eucaryotes Procaryotes
Noyau, ADN Linéaire, Plusieurs Nucléoïde, ADN circulaire, Chromosome
chromosomes, gènes morcelés, unique, Gène linéaire, Absence de
Génome
nucléole, Présence d'une membrane nucléole, Plasmide, Absence de
nucléaire membrane nucléaire
Membrane Bicouche Bicouche, Paroi externe
Compartiments
Organites Absence d'organites
cytoplasmiques
Cytosquelette Présent Absent
Ribosomes 40S-60S/80S 30S-50S/70S
Flagelle ondulatoire, cils, (tubuline,
Motilité Flagelle rotatif (flagelline)
actin/myosine)
Respiration/
Mitochondrie Membrane
Energie
Organisation Pluricellulaire Unicellulaire

3/ Deux structures différenciant les virus des cellules 1/ Présence de capside pour les
virus. 2/ Une cellule contient l'ADN et l'ARN. Par contre un virus contient uniquement
une composante (soit ADN, soit ARN), ...

4/ Les noms des phospholipides:

- de la couche lipidique externe de la membrane plasmique: - PL à phosphatidylcholine(charge -) -


PL à sphingomyéline (charge -).
- de la couche lipidique interne de la membrane plasmique: - PL à phosphatidylsérine(amphotère) -
PL à phosphatidyléthanolamine (charge -).

6/ Fluidité membranaire: La fluidité couvre les possibilités de mouvement des constituants de la


membrane (lipides et protéines) dans le plan de la membrane. Les interactions entre les lipides
déterminent le degré de liberté de mouvement de chacune des molécules.

a) Les facteurs influençant la fluidité de la membrane:

- Longueur des chaînes d'acides gras (chaînes courte -> fluidité augmente) -
Insaturation/saturation des acides gras (insaturation -> fluidité augmente)
- Quantité de cholestérol - Protéines membranaires. Autres facteurs comme la température --

b) Exemple de phénomène physiologique qui montre l'importance de la fluidité membranaire:


Augmentation des acides gras insaturés dans les membranes des bactéries vivant dans les faibles
températures, .

7/ La pompe à Na+, K+: (mettez une croix devant la ou les réponse(s) juste(s).

- maintient le potentiel de membrane


- fait sortir 3 Na+ contre le gradient de concentration
- fait entrer 2 K+ dans le même sens du gradient de concentration

8/ Les microtubules:

- La protéine principale des microtubules: tubuline, protéine globulaire.


- L'extrémité moins d'une microtubules se situe du côté centrosome (associée au centrosome. Le
centrosome est un complexe protéique situé près du noyau et il est constitué de deux centrioles eux-
mêmes constitués de tubuline).
- L'extrêmité plus d'une microtubule se situe vers la périphérie de la cellule.
- Les protéines motrices accessoires associées aux microtubules la kinésine et la dynéine qui
assurent le transport des organites et des vésicules vers différents compartiments de la cellule en se
déplaçant sur le microtubule. Les kinésines se déplacent vers l’extémité (+) (vers la membrane
plasmique) et les dynéines se déplacent vers l’extrémité (-) (vers le noyau). Comme la myosine II
(associée aux filaments d’actine), ces protéines motrices utilisent l’énergie dérivée de l’hydrolyse de
l’ATP pour se déplacer.
- Trois structures cellulaires formées d'un assemblage organisé de microtubules: 1/ Fuseau mitotique,
2/ Flagelles, 3/ Cils
. Noms des produits:

Produit Nom ??
CH3-CO-SCoA Acétyl-Coenzyme A
CH3-CH2OH Ethanol
CH3-CHOH-COOH Acide lactique
CH2OH-CHOH-CH2OH Glycérol

Donner les noms des produits correspondants aux rôles suivants:

Rôle Nom ??
Oxydation du pyruvate Décarboxylation oxydative
ARN ribosomal de la grande sous unité des
Synthèse d'ARN 5S
ribosomes
Inhibition du passage des Blocage de la phosphorylation oxydative
H+ par l'ATPase responsable de la formation d'ATP
Synthèse de l'ARN amorce Initiation de la réplication de l'ADN

. Combien de molécules d'ATP peuvent se former dans ce milieu (1 glucose +


O2 + ADP + Pi + ATPase) ? : 0 ATP ......

Commentaire: Le glucose n’est pas le substrat utilisé par les mitochondries (par
contre, le pyruvate est le substrat utilisé (oxydé) par les mitochondries).

. En présence d'O2, 1 molécule de glucose donne: 4 ATP non synthétisées au


niveau de la membrane interne mitochondriale: 2 ATP formées dans le cytoplasme
plus 2 ATP synthétisées par le cycle de Krebs

. Lors de la transformation totale d'1 molécule de glucose en ATP, il se forme:


(2pt)

- Nombre NADH: 10 ......


- Nombre FADH2: 2 ......

. 1 mole d'un triglycéride produit 417 ATP. Le poids d'1 mole de ce triglycéride
est de 834 g.

1. Sachant que 1 mole d'ATP donne 7 KCal, la quantité d'énergie sous forme ATP en
KCal contenu dans 1 g de ce triglycéride est: 3,51 KCal (réponse d)

1. Lénergie totale de ce triglycéride est de 9 KCal. Le pourcentage (%) d'énergie


sous forme ATP par rapport à l'énergie totale est: 38,88% (réponse e
Questions Supp sur la pérmeabilité ;

QUESTION 1. Choisir l'information fausse concernant la perméabilité


membranaire: (cocher une seule réponse) ---

a. Les gradients de concentrations ioniques transmembranaires peuvent servir à la


cellule à transmettre des signaux ou à stocker de l’énergie..
b. La perméabilité membranaire permet à la cellule d’assurer son anabolisme et son
catabolisme tout en conservant son homéostasie.
c. La perméabilité membranaire doit être sélective en fonction du type de molécule.
d. Dans le milieu intracellulaire, les charges + du K+ sont compensées par les
charges – des phosphates.
e. Le passage transmembranaire peut être plus ou moins facilité

QUESTION 2. Choisir l'information correcte concernant la perméabilité


membranaire: (cocher une seule réponse) ----

a. La perméabilité membranaire doit être identique entre les différents types


cellulaires.
b. La perméabilité membranaire dépend également de la nature des molécules
devant traverser la membrane plasmique.
c. Pour les ions, la perméabilité membranaire dépend uniquement de la charge et de
la nature.
d. On observe de part et d’autre de la MP un déséquilibre ionique, à l’origine d’un
déséquilibre de charge entre les deux compartiments séparés.
e. La perméabilité ne peut être interdite à une molécule, car la barrière membranaire
n’est pas totalement étanche.

QUESTION 3. Choisir l'information fause concernant la diffusion


simple: (cocher une seule réponse) --

a. La diffusion simple se fait grâce à des protéines de transport passives.


b. La diffusion simple se réalise spontanément au travers de la membrane
plasmique.
c. La diffusion simple concerne essentiellement les molécules de petite taille non
chargées.
d. Ce phénomène représente la plus grande partie du transport passif des molécules
au travers de la membrane plasmique.
e. La diffusion simple se fait toujours selon le sens du gradient de concentration.

QUESTION 4. Choisir l'information correcte concernant la diffusion


simple: (cocher une seule réponse) --

a. L'oxygène O2 et le NO diffusent mal au travers de la membrane plasmique.


b. La membrane plasmique est quasiment imperméable à l’eau, étant donné que
c’est une molécule polaire.
c. Le glucose a un coefficient de perméabilité inférieur à celui de l’éthanol.
d. La membrane plasmique est quasiment perméable aux molécules chargées.
e. La diffusion concerne essentiellement les molécules chargées de petite et
moyenne tailles.
QUESTION 5. Choisir l'information fausse concernant les protéines de
transport membranaire: (cocher une seule réponse) ---

a. Le transport passif consiste à utiliser le gradient électrochimique pour faciliter la


diffusion d’une molécule de part et d’autre de la membrane plasmique.
b. Les protéines de transport permettent la réalisation de pores hydrophiles dans la
membrane plasmique.
c. Les protéines de transport ont généralement une fonction ATPasique qui
hydrolyse l’ATP pour fournir de l’énergie.
d. Les protéines porteuses actives sont appelées pompes.
e. Les protéines porteuses passives facilitent la diffusion des molécules non
chargées et des ions..

QUESTION 6. Choisir l'information fausse concernant les protéines de


transport membranaire : (cocher une seule réponse) ---

a. Les co-transporteurs sont des protéines porteuses pouvant faire passer plusieurs
types de molécules selon leurs gradients de concentration.
b. On trouve des co-trasoporteurs symports et antiports.
c. On ne trouve pas de canaux pour les molécules non chargées.
d. Les protéines de transports jouent un rôle dans la différenciation des membranes,
car ces dernières ont des protéines de transports propres à leur rôle.
e. La reconnaissance des molécules à transporter peut être relativement large ou
très étroite.

QUESTION 7. Choisir l'information fausse relative à la diffusion


facilitée: (cocher une seule réponse) ---

a. Les protéines porteuses interviennent dans cette diffusion par un changement de


conformation.
b. Il s’agit d’un passage de l’état conformationnel 'out' à l’état conformationnel 'in'.
c. La diffusion facilitée est appellée aussi transport passif.
d. Cette transition se fait de manière aléatoire et spontanée, de manière réversible et
grâce au gradient de concentration..
e. Elle implique les protéines porteuses passives et les canaux ioniques.

QUESTION 8. Choisir l'information correcte relatives aux protéines porteuses


passives: (cocher une seule réponse) ---

a. Elles peuvent se déplacer latéralement dans la membrane plasmique, mais en


aucun cas elles ne peuvent subir de rotation.
b. Elles sont consommatrices d'énergie.
c. Une mutation au niveau d’un gène codant pour l’une ces protéines n'altère pas les
échanges
transmembranaires d’une molécule particulière.
d. Elles fonctionnent sur le mode uniport et plurimoléculaire.

QUESTION 9. Choisir l'information correcte concernant les transporteurs à


glucose: (cocher une seule réponse) ---
a. Il existe au total 7 variétés de transporteurs au glucose (GLUT), parmi lesquels le
GLUT-4 qui voit son
affinité pour le glucose augmenter lorsqu’il est stimulé par l’insuline.
b. Seul le L-glucose est capable de se fixer sur ces transporteurs, témoignant de leur
grande spécificité.
c. En cas d’hypoglycémie, le sens du gradient de concentration du glucose change
et ce sont d’autres
transporteurs du même type implantés en sens inverse qui assurent la sortie du
glucose intrahépatocytaire.
d. Il s•fagit de proteines multipass à 5 chaînes alpha-transmembranaires.
e. Ils fonctionnent toujours dans le sens du gradient de concentration; le milieu
intracellulaire étant plus
pauvre en glucose que le milieu extracellulaire en temps normal, il transportent
préférentiellement le
glucose du milieu extracellulaire vers le milieu intracellulaire; dans certains cas
cependant, il peuvent
aussi exporter le glucose hors de la cellule.

QUESTION 10. Choisir l'information fausse concernant les protéines porteuses


et les protéines tunnels (canaux ioniques): (cocher une seule réponse) ---

a. On peut comparer le comportement des protéines porteuses avec celui des


enzymes. Leur liaison avec la molécule à transporter est réversible, elles sont
saturables. On peut également définir un Vmax et leur efficacité sera caractérisée
par une concentration Km pour laquelle v=Vmax/2.
b. En raison de leur grande spécificité, les protéines porteuses n’ont pas d’inhibiteurs
compétitifs. Néamoins elles peuvent avoir des inhibiteurs irréversibles.
c. Les canaux ioniques protéiques constituent de véritables pores chimiques
transmembranaires hydrophiles.
d. Les canaux ioniques assurent la totalité de la diffusion facilitée des ions au travers
de la membrane.
e. La vitesse de passage dans les canaux ioniques atteint un plateau à partir d’un
certain gradient de
concentration.

QUESTION 11. Choisir l'information correcte concernant les canaux


ioniques: (cocher une seule réponse) ---

a. Il existe en permanence des canaux ioniques ouverts, afin de compenser l’action


des pompes
ATPasiques.
b. Les canaux ioniques présentent un rétrécissement au niveau duquel se situe 'le
filtre ionique sélectif'.
c. Les canaux ioniques présentent une grande spécificité, propre à chaque canal.
d. Les canaux ioniques disposent de système de verrouillage, permettant ainsi
d’interrompre le passage
des ions. Ainsi, leur ouverture est brève.
e. Les principales causes d’ouverture des canaux ioniques sont la modification de la
tension à travers la
membrane et la fixation d’un ligand intracellulaire ou extracellulaire.
QUESTION 12. Choisir l'information fausse à propos de la pompe
Na+/K+: (cocher une seule réponse) ---

a. La pompe Na+/K+ est constituée d’une grande sous-unité assurant le transfert des
ions et d’une petite
assurant la fonction ATPasique.
b. La pompe Na+/K+ est un co-transporteur antiport..
c. La pompe Na+/K+ fonctionne à contre-gradient dans les deux sens et consomme
de l’énergie sous forme d’ATP.
d. En moyenne, 30 % des besoins énergétiques d’une cellule animale sont
représentés par l’activité des pompes Na+/K+.
e. La grande sous-unité de la pompe Na+/K+ est constituée par une protéine
multipass de 1000 acides aminés environ.

QUESTION 13. Choisir l'information fausse à propos de la pompe


Na+/K+: (cocher une seule réponse) -

a. Les co-transporteurs Na+/X sont dits transporteurs actifs secondaires, car ils
utilisent le gradient de Na+ crée par la pompe Na+/K+.
b. Les pompes Na+/K+ sont responsables de la formation du gradient
électrochimique du sodium, essentiel au fonctionnement des co-transporteurs
Na+/X..
c. Les ions K+ injectées dans la cellule servent à des co-transporteurs K+/X.
d. La pompe Na+/K+ joue un rôle important dans la régulation du volume cellulaire.
Elle empêche également la pénétration des anions Cl- dans le cytosol, en diminuant
leur gradient électrochimique au niveau de la membrane plasmique.
e. L’ouabaïne est un inhibiteur non compétitif de la pompe Na+/K+. Elle se fixe sur le
site d’hydrolyse de l’ATP et en bloque le fonctionnement.

QUESTION 14. Choisir l'information fausse à propos de la pompe ATPasique à


Ca++: (cocher une seule réponse) --

a. La pompe ATPasique à Ca++ présente 10 helices alpha transmembranaires


permettant le passage des ions Ca++.
b. Les pompes ATPasiques à Ca++ représentent 30 % des protéines membranaires
du réticulum sarcoplasmique.
c. Le relâchement musculaire dépend de l’activité de la pompe ATPasique à Ca++
qui va repomper les ions calcium du cytosol vers le réticulum sarcoplasmique.
d. La pompe ATPasique à Ca++ fonctionne par cycle de phosphorylation-
déphosphorylation. Elle est présente aussi bien sur la membrane du réticulum
sarcoplasmique que sur la membrane plasmique.
e. La pompe ATPasique possède 2 sites de liaisons du Ca++.

QUESTION 15. Choisir l'information fausse à propos des transporteurs actifs


secondaires:(cocher une seule réponse) ---

a. Les transporteurs actifs secondaires sont ATP-dépendants.


b. Les transporteurs actifs secondaires ont une activité ATPasique.
c. Les transporteurs actifs secondaires peuvent être symports ou antiports.
d. Le gradient électrochimique de Na+ généré par la pompe Na+/K+ est responsable
du fonctionnement de ces cotransporteurs.
e. Ils permettent le passage de nombreuses molécules de part et d’autre de la
membrane plasmique de la cellule, même à contre-gradient.

REPONSES :
Question 1. d ---

Commentaire: Dans le milieu intracellulaire, les charges + du K+ sont compensées


par les charges – des phosphates et d’autres anions fixés et les ions inorganiques.

Question 2. b ---

Commentaire: La perméabilité membranaire dépend de la nature des molécules


devant traverser la membrane plasmique. Le passage transmembranairede certaines
molécules toxiques est interdit

Question 3. a---

Commentaire: La diffusion simple se fait sans protéines de transport.

Question 4. c --- Commentaire: Les ions et le glucose ont un coefficient de


perméabilité trop faible. O2 et NO, hydrophobes, diffusent bien au travers de la
membrane.

Question 5. e ---

Commentaire: La diffusion facilitée se fait par des protéines porteuses passives et


par des canaux ioniques. Les protéines porteuses passives facilitent la diffusion des
molécules non chargées, uniquement.

Question 6. a---

Commentaire: Les co-transporteurs sont des protéines porteuses pouvant faire


passer un type de molécules selon son gradient de concentration et l’autre à contre-
gradient.

Question 7. d---

Commentaire: Ce phénomène de changement conformationnel est indépendant de


tout phénomène chimique et électrique.

Transports passifs (sans apport énergétique.) à travers la membrane


cytoplasmique.

a) Diffusion simple. Un certain nombre de petites molécules 02 ,CO2, acides gras,


éthanol, peuvent traverser librement la membrane cytoplasmique lorsque leur
concentration dans le milieu extra cellulaire est supérieure à celle du milieu
intracellulaire.
b) La diffusion facilité. Ce transport sans apport énergétique se réalise par la
présence de protéinesqui permettent à la molécule de traverser la membrane
(protéine 'canal' sélective)

2) Transports actifs.

a) par des complexes macromoléculaire. Ce transport sélectif nécessite la


présence de macromolécules ou de complexes macromoléculaires spécifiques
insérés dans la membrane cytoplasmique et de l'énergie pour fonctionner. Souvent
cette énergie est fournie par un couplage avec une réaction d'hydrolyse de l'ATP. Ce
transport s 'effectue contre un gradient de concentration comme par exemple dans la
pompe Sodium - Potassium. La pompe Sodium -Potassiumest une ATPase
membranaire présente dans toutes les cellules animales. Son activité aboutit à une
distribution inégale des concentrations des ions Na+ et K+ à travers la membrane
plasmique, créant ainsi un gradient électrochimique. Pour chaque molécule d'ATP
hydrolysée, l'ATPase rejette 3 Na+ et fait entrer 2 K+. Il s'agit d'un transport actif, car
il se fait dans le sens contraire du gradient de concentration.

b) par endocytose. Des particules ou molécules peuvent aussi pénétrer dans la


cellule par endocytose.

c) par exocytose. Dans ce cas des particules destinées à être excrétées hors de la
cellule sont entourées dans une vésicule (qui provient le plus souvent de l'appareil de
Golgi). Celle-ci va fusionner avec la membrane cytoplasmique puis son contenu va
être libéré du côté extracellulaire.

Question 8. d---

Commentaire: Les protéines porteuses passives peuvent réaliser une rotation


suivant un axe perpendiculaire au plan de la membrane plasmique. Elles ne
consomment pas d’énergie, car fonctionnant selon un gradient de concentration. Le
transport Uniport (Un seul type de produit est transporté):

Question 9. e--

Commentaire: Les transporteurs à glucose sont constitués de 12 chaînes alpha-


transmembranaires. Uniquement le D-glucose est capable de se fixer sur ces
transporteurs. En cas d•'hypoglycemie, le sens de transport change avec le gradient
de concentration. La stimulation par l•'insuline induit l•'augmentation du nombre de
GLUT-4.

La cellule possède deux façons de transporter le glucose :

- Un transport passif de type uniport effectué par les perméases du glucose (GLUT-
1 à GLUT-5, glucose transporter). Les protéines réalisant cette opération ont un
poids moléculaire d'environ 54 kDa et sont formées de 12 hélices alpha dont
certaines se juxtaposent en ménageant un pore central hydrophile. Bien
qu'initialement caractérisées comme transporteurs de glucose, certaines protéines
appartenant à la même famille se sont avérées pouvoir aussi transporter d'autres
sucres. Par exemple, GLUT-2 transporte non seulement le glucose mais aussi le
fructose et le galactose alors que GLUT-5 transporte spécifiquement le fructose.

- Un transport actif effectué par le symport Na+-Glucose (SGLT-1, sodium glucose


cotransporter-1). Ce transporteur (poids moléculaire de 60 kDa et constitué de 12
hélices alpha transmembranaires) est abondant dans l'épithélium du tube digestif et
du tubule rénal (néphron). Il utilise le fort gradient transmembranaire de Na+ (mis en
place par l'ATPase Na+/K+) pour faire pénétrer spécifiquement le glucose dans la
cellule avec un rapport de un glucose pour un Na+.

Question 10. d----

Commentaire: Les canaux ioniques n'assurent pas la totalité de la diffusion facilitée


des ions au travers de la membrane. En effet, il y'a intervention également des co-
transporteurs, qui facilitent le passage de certains ions.

Question 11. e----

Commentaire: Les causes d’ouverture des canaux ioniques sont la modification de


la tension à travers la membrane, la fixation d’un ligand intracellulaire ou
extracellulaire et également une stimulation mécanique.

Question 12. a----

Commentaire: La petite sous-unité de la pompe Na+/K+ n’a pas de fonction connue.

Question 13. e----

Commentaire: L’ouabaïne est un inhibiteur compétitif de la pompe Na+/K+, se fixant


sur le site de liaison du K+.

Question 14. b----

Commentaire: Les pompes ATPasiques à Ca++ représentent 80 % des protéines


membranaires du réticulum sarcoplasmique.

Question 15. b ----

Commentaire: Les transporteurs actifs secondaires n’ont pas d’activité ATPasique


intrinsèque mais sont ATP-dépendants de part la nécessité du maintien du gradient
de Na+ par la pompe Na+/K+ qui hydrolyse l’ATP.

By Muha