Vous êtes sur la page 1sur 20

SOMMAIRE

1. CADRE GENERAL DE L’ETUDE ....................................................................................................... 1


2. BUT DE L’ETUDE .......................................................................................................................... 1
3. PRESENTATION DU PROJET ET DU SITE ........................................................................................ 1
3.1 DONNEES DU PROJET. ....................................................................................................................................... 1
3.2 PRESENTATION GENERALE DU SITE ................................................................................................................. 1
3.2.1 La géomorphologie du site .......................................................................................................................................1
3.2.2 Aperçu climatique du site. ........................................................................................................................................2
3.2.3 Description générale du site ......................................................................................................................................3

4. LES MOYENS MOBILISES .............................................................................................................. 3


4.1 LES MOYENS HUMAINS ..................................................................................................................................... 3
4.2 LES MOYENS MATERIELS .................................................................................................................................. 4
4.3 MODE OPERATOIRE DES ESSAIS AU PENETROMETRE DYNAMIQUE LOURD. ..................................................... 4
5. RESULTATS DE LA CAMPAGNE DE RECONNAISSANCE. .................................................................. 4
6. CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS. ..................................................................................... 6
7. IMPORTANTE CONCERNANT L’UTILISATION DES RESULTATS ........................................................ 7
8. MISE AU POINT ........................................................................................................................... 7
9. ANNEXES..................................................................................................................................... 8
9.1 PLANS D’IMPLANTATION DES ESSAIS GEOTECHNIQUES ................................................................................... 9
9.2 PENETROGRAMMES ........................................................................................................................................ 10
9.3 ILLUSTRATION PHOTOGRAPHIQUE ...................................................................................................... 18
1. CADRE GENERAL DE L’ETUDE
Dans le cadre de l’étude géotechnique d’exécution d’un immeuble à usage d’habitation R + 2 dans
la région du Centre Département de la MEFOU ET AFAMBA Arrondissement de SOA au lieu dit
NKOZOA .le bureau d’étude géotechnique BHYGRAPH a réalisé les essais géotechniques à l'emprise de
cet ouvrage pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI.
Les différentes interventions sur le site de L’ouvrage à construire ont eu lieu en Septembre 2015.

2. BUT DE L’ÉTUDE
Le but pour nous est de déterminer la capacité portante du sol. Les résultats par la suite devront être
exploités minutieusement pour la conception de la structure du bâtiment. La campagne de reconnaissance
des sols est composée de quatre (04) sondages au pénétromètre dynamique lourd poussés jusqu'à des
profondeurs comprise entre 3.60m.et 7.60m

3. PRESENTATION DU PROJET ET DU SITE

3.1 Données du projet.


Le projet consiste à réalisation des travaux de construction d’un immeuble à usage d’habitation R + 2
au lieu dit NKOZOA.
Compte tenu de la taille de cet Ouvrage, et afin de garantir sa stabilité, Mr. Et Mme WOWOUA
YOUMBI nous a consultés pour effectuer les sondages géotechniques sur le site de ce futur Immeuble.

3.2 Présentation générale du site

3.2.1 La géomorphologie du site


L’immeuble à construire, objet du présent rapport, est géographiquement situé dans la région du centre,
département de la MEFOU ET AFAMBA arrondissement de SOA au lieu dit NKOZOA. Le site se
présente en pente douce facilitant l’écoulement des eaux. Ce site était couvert par une forêt secondaire avec
des troncs d’arbres qui a fait place aux cultures vivrières comme l’indique les photos ci –dessous :

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 1
3.2.2 Aperçu climatique du site.
Le centre est soumis à un climat équatorial chaud et humide (98 % d'humidité). La température annuelle
moyenne varie entre 24 et 34°C. Les précipitations annuelles dépassent 2836 mm (Olivry, 1986).
Le centre connaît deux saisons des pluies : de septembre à novembre et de la mi-février au mois de juin.
Notons que le site du projet se présente en pente douce facilitant l’écoulement des eaux .Notons que ces
données sont en cours de changement due à l’effet de serre.

Répartition annuelle des précipitations à Yaoundé (Olivry, 1986)

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 2
3.2.3 Description générale du site
Le site se situe dans une zone de talweg nivelé Cette région du pays appartient à la bordure nord du craton
du Congo. Les sols de la région du centre sont de nature ferralitique formant des latérites constituées
d’argiles graveleuses, de cailloux et de gros blocs rocheux dont le diamètre varie entre 50cm et 100 cm
visible dans les affleurements. Voir Photos ci-dessous

Affleurement rocheux observé en face du terrain


.La couverture végétale est constituée des bambous de chine, des raphias et des palétuviers dans les zones
basses. Des cacaoyers et de forêt dense sur le haut relief la photo ci-dessous nous met en relief le tronc
d’un arbre dessouche sur le site.

4. LES MOYENS MOBILISÉS

4.1 Les moyens humains


Le personnel alloué au chantier était constitué de :
Un géologue géotechnicien
Un ingénieur de génie civil
Un technicien sondeur
Un chauffeur
Un topographe
Des manœuvres

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 3
4.2 Les moyens matériels
Le matériel mobilisé était composé de :
Un atelier de pénétromètre dynamique lourd de marque GEOTOOL
Un appareil photo
Un véhicule TOYOTA HILUX 4X4
Du petit matériel : pelles, pioche…..

4.3 Mode opératoire des essais au pénétromètre dynamique Lourd.


L’étude a porté sur la réalisation des sondages au pénétromètre dynamique lourd.
Les essais de pénétration dynamique consistent à enfoncer dans le sol, par battage à l’aide d’un mouton
normalisé et de manière quasi – continue, un train de tiges muni à son extrémité d’une pointe débordante
de section également normalisée. Le nombre de coups de mouton correspondant à un enfoncement donné
est noté au fur et à mesure de la pénétration de la pointe dans le sol. Cet essai permet d’obtenir la résistance
dynamique de pointe qd et de cerner les différentes couches de sols présents.
Les essais réalisés donnent le profil de résistances obtenues par la formule des hollandais

M²g h 1 N
Qd =
M+P S e

Avec Qd : résistance en pointe, M : poids de la masse frappante, P : poids de la masse frappée (casque +
pieu), h : hauteur de chute (m) et e : enfoncement permanent du pieu pour un nombre de coups de mouton,
N : nombre de coup pour l’enfoncement (e), S : section de la pointe. (Cote zéro = niveau origine de l’essai)

5. RESULTATS DE LA CAMPAGNE DE RECONNAISSANCE.


La capacité portante admissible s’obtient en faisant une lecture directe sur les pénétrogrammes et en
appliquant des coefficients de sécurité indiqués par le DTU dont l’extrait suit : (Confère DTU 13.12 de
mars 1998 des valeurs de résistances dynamiques).
Profondeur (m) Coefficient de sécurité
0–3 20
3– 6 15
> 6 10

Il y a lieu de signaler que la valeur du coefficient de sécurité appliquée en surface (profondeur inférieure à
3 mètres) provient de la considération que ladite couche est très souvent en état de consolidation

Les profondeurs traversées ont données les résistances dynamiques et les capacités portantes suivantes :

Résultats sondage No1

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 4
Capacité
Profondeur Résistance Coeff. de Capacité portante
Sondage portante
(m) dynamique (bars) sécurité admissible (MPa)
admissible (bars)
Début Fin Min Max Min Max Min Max
0,00 1,00 0,00 51,32 20,00 0,00 2,57 0,00 0,26
1,00 2,00 22,82 41,07 20,00 1,14 2,05 0,114 0,205
SP 1
2,00 3,00 28,14 91,91 20,00 1,41 4,60 0,14 0,46
3,00 3,60 77,06 86,27 15,00 5,14 5,75 0,51 0,58

Résultats sondage No2

Capacité
Profondeur Résistance Coeff. de Capacité portante
Sondage portante
(m) dynamique (bars) sécurité admissible (MPa)
admissible (bars)
Début Fin Min Max Min Max Min Max
0,00 1,00 0,00 46,66 20,00 0,00 2,33 0,00 0,23
1,00 2,00 34,71 45,30 20,00 1,74 2,26 0,174 0,226
SP 2
2,00 3,00 41,09 142,26 20,00 2,05 7,11 0,21 0,71
3,00 4,00 120,31 163,87 15,00 8,02 10,92 0,80 1,09
4,00 4,20 126,30 161,50 15,00 8,42 10,77 0,84 1,08

Résultats sondage No3

Profondeur Résistance Coeff. de Capacité portante Capacité portante


Sondage admissible (bars)
(m) dynamique (bars) sécurité admissible (MPa)
Début Fin Min Max Min Max Min Max
0,00 1,00 0,00 37,90 20,00 0,00 1,89 0,00 0,19
1,00 2,00 9,06 33,77 20,00 0,45 1,69 0,045 0,169
SP 3
2,00 3,00 33,77 165,97 20,00 1,69 8,30 0,169 0,830
3,00 3,80 131,01 165,97 15,00 8,73 11,06 0,873 1,106

Résultats sondage No4

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 5
Capacité
Profondeur Résistance Coeff. de Capacité portante
Sondage portante
(m) dynamique (bars) sécurité admissible (MPa)
admissible (bars)
Début Fin Min Max Min Max Min Max
0,00 1,00 0,00 27,18 20,00 0,00 1,36 0,00 0,14
1,00 2,00 16,88 26,40 20,00 0,84 1,32 0,084 0,132
SP 4
2,00 3,00 15,81 81,10 20,00 0,79 4,06 0,08 0,41
3,00 4,00 15,04 38,06 15,00 1,00 2,54 0,10 0,25
4,00 5,00 35,86 49,62 15,00 2,39 3,31 0,24 0,33
5,00 6,00 47,98 92,87 15,00 3,20 6,19 0,32 0,62
6,00 7,00 85,32 102,83 10,00 8,53 10,28 0,85 1,03
7,00 7,60 98,73 109,98 10,00 9,87 11,00 0,99 1,10

6. CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS.
En rappel la présente mission est de type G11 de l'Union Syndicale Géotechnique. Le projet
consiste à réalisation des travaux de construction d’un Immeuble R+2 à usage d’habitation dans
l’arrondissement de SOA et plus précisément au lieu dit NKOZOA. Les résultats des descentes de
charge n’ont pas été transmis pour analyse. Il est donc hasardeux de se prononcer sur la profondeur
exacte d’ancrage des semelles. Toutefois nous pensons que les contraintes admissibles sont
suffisamment connues pour permettre à l’ingénieur en charge du calcul de la structure de procéder
au dimensionnement des semelles.
En outre nous proposons des semelles filantes ancrées au moins aux profondeurs suivantes après
décapage de la terre végétale sur 0.60m environ avec une contrainte de 1.5 bars.

Profondeur d’encrage des semelles


Point de sondage
(m)
SPDL 1 1.80
SPDL 2 2.20
SPDL 3 2.00-

Pour ce qui est de la zone autour du point de sondage 4 nous conseillons de substituer
le sol de mauvaise qualité par un sol de bonne tenue compacté à un module EVD > 60 a
une profondeur de 5.20m .
NB : la cote 0.00 correspond au niveau du terain naturel actuel
Des dispositions doivent être prise pour/

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 6
• Les eaux pluviales, qui seront canalisées et rejetées loin des fondations.
• Les eaux d’infiltration, qui seront soigneusement drainées.

7. IMPORTANTE CONCERNANT L’UTILISATION DES RESULTATS


Les poches de sols de qualité non conforme à celle indiquée dans le présent rapport devront faire l’objet
d’une purge, et être remplacées par un gros béton selon les besoins.
Des changements dans l’implantation, la conception ou l’importance des constructions par rapport aux
données de la présente étude, peuvent conduire à modifier les conclusions et prescriptions du rapport et
doivent, par conséquent être portés à la connaissance du bureau d’étude géotechnique BHYGRAPH
L’exécution des travaux devra être faite en respect des règles de l’art définies dans les D.T.U.
Les conclusions de ce rapport constituent un tout indissociable et les solutions préconisées devront être
revérifiées en cas de modification des hypothèses retenues.
Nous recommandons au client de faire procéder, au moment de l’ouverture des fouilles ou de la réalisation
des premières fondations, à une visite de chantier par un spécialiste du bureau d’étude géotechnique
BHYGRAPH. Cette visite aura pour objet de vérifier que la nature des sols et la profondeur d’ancrage des
fondations sont conformes aux données de l’étude. Elle donnera lieu à l’établissement d’un procès verbal.
Le bureau d’étude géotechnique BHYGRAPH reste à la disposition du client pour toutes les
informations complémentaires à cette étude géotechnique.

8. MISE AU POINT
Le rapport géotechnique constitue le compte-rendu de la mission géotechnique définie par la
commande au titre de laquelle il a été établi et dont les références sont rappelées en tête. A défaut des
clauses spécifiques contractuelles, la remise du rapport géotechnique fixe la fin de la mission.
Un rapport géotechnique et toutes ses annexes identifiées constituent un ensemble indissociable. Les deux
exemplaires de référence en sont les deux originaux conservés : un par le client et le second par notre
société. Dans ce cadre, toute autre interprétation qui pourrait être faite d’une communication ou
reproduction partielle ne saurait engager la responsabilité de notre société. En particulier l’utilisation même
partielle des résultats et conclusions par un autre maitre d’ouvrage ou par un autre constructeur ou pour un
autre ouvrage que celui objet de la mission confiée ne pourra en aucun cas engager la responsabilité de
notre société et pourra entrainer des poursuites judiciaires .

Fait à Yaoundé, le 28 septembre 2015

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 7
9. ANNEXES

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 8
9.1 Plans d’implantation des essais géotechniques

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 9
9.2 Pénétrogrammes

CONTRAINTES ADMISSIBLES EN BARS

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 10
Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 11
Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 12
Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 13
PENETROGRAMMES DES RESISTANCES DYNAMIQUE DE LA POINTE EN daN/cm2

CLIENT: Mr et Mme WOWOUA YOUMBI Date 24/09/2015


Site: Lieu dit NKOZOA X:
Ouvrage: Projet de construction d'un immeuble R+2 Y:
Sondage N°: 1 Observations fin essai a 3,60m Z:

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 14
CLIENT: Mr et Mme WOWOUA YOUMBI Date 24/09/2015
Site: Lieu dit NKOZOA X:

Ouvrage: Projet de construction d'un immeuble R+2 Y:

Sondage N°: 2 Observations Fin essai a 4,20m Z:

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 15
CLIENT: Mr et Mme WOWOUA YOUMBI Date 24/09/2015
Site: Lieu dit NKOZOA X:

Ouvrage: Projet de construction d'un immeuble R+2 Y:

Sondage N°: 3 Observations Fin de l'essai a 3,80m Z:

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 16
CLIENT: Mr et Mme WOWOUA YOUMBI Date 24/09/2015
Site: Lieu dit NKOZOA X:

Ouvrage: prot de construction d'un immeuble R+2 Y:

Sondage N°: 4 Observations Fin de l'essai a 7,60m Z:

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 17
9.3 ILLUSTRATION PHOTOGRAPHIQUE

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 18
Vue du site

Essai en cours

Extraction des tiges

Etude géotechnique pour construction d’un immeuble R+2 a usage d’habitation pour le compte de Mr et Mme WOWOUA YOUMBI 19