Vous êtes sur la page 1sur 8

-1-

L'extrusion gonflage de gaine

GENERALITES
Principe:
La technique de production de film par extrusion gonflage consiste à extruder une mince gaine qui,
momentanément pincée, est gonflée avec de l’air. L’air qui remplit la gaine est introduit par l’axe de la tête-
filière. Le dispositif de refroidissement à air permet la solidification de la matière et arrête l’étirage du film.
Le film, en forme de bulle, est ensuite aplati par un dispositif appelé « foulard », composé de deux panneaux
convergeant vers les rouleaux de tirage. Ces rouleaux jouent le rôle de bouchon et permettent en jouant sur la
vitesse de rotation d'ajuster l'épaisseur (étirage longitudinal). Le volume d'air dans la gaine permet de régler
le diamètre de gaine (étirage transversal).
.Il y a souvent des opérations de reprises, pour assurer la finition du produit (soudure, découpe, bobinage
décoration).

Matières utilisées: La technique d'extrusion gonflage s'applique à la plupart des matières thermoplastiques
qui à l'état fondu ont une viscosité élevée: PEbd, PEhd, PP, PA….
Produits réalisés: film sous forme de gaine de 10µm à 400µm

DESCRIPTION :

1 Circuit d'alimentation en
matière
2 Trémie aspirante
3 Trémie d'alimentation
4 Extrudeuse
5 Grille de contrepression et
filtre
6 Tête de filière d'équerre
7 Filière et poinçon
8 Anneau de refroidissement
9 Turbine de refroidissement
10 Gaine
11 Guides de gaine
12 Auvents ou paraboles
13 Jeannettes ou « sabots »
14 Cylindres pinceurs de
tirage
16 Banc de bobinage
17 Système de prédécoupe et
de soudure
-2-
L'extrusion gonflage de gaine

LES DIFFERENTES ARCHITECTURES


Axe de la filière à angle droit avec l'axe de la vis La disposition à angle droit est appelée disposition à 90 °
On utilise des têtes d'équerre.
Sortie filière orientée vers le haut Sortie filière orientée vers le bas

Dans cette disposition, le démarrage de la ligne est Démarrage aisé de la ligne d'extrusion
délicat car il est difficile d'amener la gaine dans les L'effet de la vitesse de tirage est perturbé par l'effet de
rouleaux de tirage la pesanteur sur la gaine.
Le réglage de la vitesse de tirage est précis

LES FILIERES :
Il existe plusieurs technologies de tête d'alimentation
- alimentation latérale
- alimentation centrale
- alimentation centrale à canaux rayonnants
a/ tête à alimentation latérale.

Filière simple de construction et peu coûteuse. Ce type


d'alimentation engendre une ligne de soudure des flux de
matière à l'opposé du canal d'alimentation. Elle constitue le
plus souvent une ligne de faiblesse.

b/ tête à alimentation centrale.

On retrouve la même disposition qu'une filière tube, ce


type d'alimentation entraîne des lignes de soudure + ou -
visibles sur la gaine. Ces lignes sont impossibles à
éliminer complètement. Par contre ces filières sont
relativement simples et rapides à purger (changement
de couleur) et elle génère des pressions maxi de 400 bars.
-3-
L'extrusion gonflage de gaine
c/ tête à alimentation centrale à canaux rayonnants.

Ces canaux sont percés dans la masse du poinçon, à partir d'un point axial et débouchent dans des gorges
hélicoïdales. Les gorges hélicoïdales sont usinées suivant une géométrie complexe à l'interface du poinçon.
Ce type de tête a l'avantage d'offrir un flux de matière très régulier et homogène à la sortie de la filière. Elle
présente l'inconvénient d'un coût d'usinage supérieur, d'un temps de purge plus important et d'une montée en
pression de la matière de 600 à 800 bars.

d/ Filière à tête tournante.

Ce sont des filières à alimentation centrale qui peuvent être du type à


poinçon avec support par des ailettes ou bien du type à canaux
rayonnants.

But : des variations d'épaisseur sur le pourtour de la gaine sont


inévitables. De très faibles différences d'épaisseur peuvent entraîner
une surépaisseur très volumineuse sur la bobine finale. La tête rotative
permet de répartir ce petit défaut sur 360°. L'évolution actuelle va dans
le sens de l'extrudeuse tournante
Attention: ces différents systèmes répartissent les défauts, mais ne les
annulent pas.

e/ Filière pour co-extrusion gonflage.


La co-extrusion exige autant d'extrudeuses que de matières que l'on veut incorporer dans le même extrudât.
La tête est alimentée par des flux de matière provenant d'extrudeuses différentes.

Tête d'extrusion 3 couches, 2matières. Tête d'extrusion 2 couches. Tête d'extrusion 5 couches.
-4-
L'extrusion gonflage de gaine

. LE FONCTIONNEMENT.
La matière sortant de la filière subit 2 étirages mécaniques. On dira que le film est bi-orienté.
- l'étirage longitudinal: dans le sens de la hauteur qui est dû à la différence de vitesse entre le tirage et la
vitesse d'extrusion ou vitesse de sortie de la filière..
-l'étirage transversal dans le sens de la largeur est dû au volume d'air, légèrement sous pression, contenu dans
le ballon.
L'air introduit dans le ballon permettra d'obtenir la largeur à plat de la gaine et la vitesse de tirage permettra
d'obtenir l'épaisseur du film.
Zone froide
Etat rigide
D = diamètre gaine Vitesse V transparence Semi-cristalline
d = diamètre filière Tirage

Ligne de
cristallisation

Vitesse Zone chaude


V1 Etat pâteux
matière Translucidité Phase amorphe

Filière Poinçon

DETERMINATION DU TAUX DE GONFLAGE


Il sera défini par le rapport du diamètre du ballon et du diamètre de la filière
D
Formule : G =
d
D = Diamètre extérieur de la gaine
d = diamètre de la filière

Remarque : Prendre la mesure du diamètre du ballon n'est pas chose


aisée.
C'est pour cela que l'on utilisera la largeur mise à plat du ballon :
P=πD

P = Périmètre ⇒ 2 x largeur à plat


D = Diamètre ballon = 2 x largeur à plat/π
Formule de calcul du taux de gonflage
∅ gaine 2 × Largeur à plat 1
G= = ×
∅ filière π ∅filère
Si le taux de gonflage est compris entre 1,5 et 3,5 on considérera la gaine comme acceptable.
Si le taux de gonflage est compris entre 1,8 et 2,5 on considérera la gaine de bonne qualité.

Exemple de cacul; Gaine de 320 mm en 50 µm, ∅ filière : 125 mm, Entrefer : 0,8mm
320 × 2
TG = = 1, 63 Gaine acceptable
π × 125
-5-
L'extrusion gonflage de gaine
LE TAUX D'AMINCISSEMENT TG:
il est définit comme étant le rapport de la largeur de l'entrefer de la filière par l'épaisseur de la gaine

Ef = entrefer
E Eg = épaisseur gaine

Ef
TG = k ×
Ep

k étant le rapport de la masse volumique à l'état fondu par la masse


volumique à l'état solide de la matière
k est égale à 0,82 pour le PEbd
Ef
Formule de calcul du taux d'amincissement ou d'étirage TG
masse volumique matière à chaud entrefer
TG = ×
masse volumique matière à froid épaisseur gaine

LE TAUX DE TIRAGE
Il est définit par le rapport de la vitesse du banc de tirage sur la vitesse de la matière en sortie de filière. Il
faut, pour cela définir l'épaisseur de l'entrefer, le diamètre de la filière (ou poinçon) et la vitesse linéaire du
banc de tirage.
Formule de calcul du Taux de Tirage (non utilisable):
vitesse de tirage
T=
vitesse de la matière en sortie de filière
Remarque: la vitesse de la matière en sortie de filière est impossible à mesurer

Formule de calcul du taux de tirage T à partir de TG et G


TG masse volumique matière à chaud entrefer ∅ filière
T= = × ×
G masse volumique matière à froid épaisseur gaine ∅ gaine
Si le taux de tirage est compris entre 1,5 et 8 on considérera la gaine comme acceptable.
Si le taux de tirage est compris entre 3 et 6 on considérera la gaine de bonne qualité.

Formule de calcul du taux de tirage pour le PE bd


entrefer ∅ filière
T= × × 0.82
épaisseur gaine ∅ gaine
Exemple de calcul:
Gaine de 320 mm ∅ filière : 125 mm TG = 1,63
Epaisseur en 50 µm Entrefer : 0,8mm Matière: PEbd

0, 8 0, 82
T= × = 8, 04
0, 05 1, 63

CALCUL DE L'EPAISSEUR MOYENNE DE LA GAINE


Masse = Volume × Masse volumique
Volume = Epaisseur x Longueur x 2 x largeur à plat
-6-
L'extrusion gonflage de gaine

La masse de la gaine va être égale à :


P= épaisseur de la gaine x 2 x largeur à plat x longueur x densité

Formule de calcul pour déterminer l'épaisseur moyenne d'un mètre de gaine

épaisseur moyenne = poids d'un mètre de gaine


2 x largeur à plat x masse volumique

épaisseur en mm, largeur en mm, poids en g, masse volumique en g/cm3


Exercice:
Gaine de 320 mm Masse volumique PEbd = 0,925 g/cm3 poids d'un mètre de gaine: 29.6g
29,6
Ep = = 0,05mm
2 × 320 × 0,925

.LA FONCTION REFROIDISSEMENT


a. Le refroidissement externe

Il débute dès la sortie de la matière de la filière par le contact avec l'air ambiant. L'inconvénient c'est que l'air
est un mauvais fluide de refroidissement (d'où l'architecture des machines qui ont une hauteur filière/ tirage
importante et proportionnelle au débit de la matière). Le refroidissement prend cependant toute son ampleur
grâce à l'anneau de refroidissement. Il se trouve posé sur la tête d'extrusion et diffuse le flux d'air de façon
homogène et régulière sur tout le pourtour du ballon.
L'air soufflé permet de modifier dans une large mesure la forme du ballon, donc les cotes du produit, mais
également les propriétés mécaniques et optiques du film.

Fonctionnement :
L'air qui pénètre dans l'anneau de refroidissement en provenance du ou des ventilateurs, va être dirigé de la
façon la plus laminaire possible jusqu'aux lèvres par l'intermédiaire de chicanes et de chambres de
tranquilisation: ceci pour éviter toutes turbulences et donc toutes différences de débits d'air, qui se traduit
directement par un changement d'épaisseur sur la gaine. Par contre, le jet d'air s'échappant des lèvres, se
caractérise par un écoulement turbulent, intensifiant par brassage de l'air le refroidissement au pied du
ballon.
-7-
L'extrusion gonflage de gaine
b. Le refroidissement interne:
Suivant le diamètre de la filière, la machine peut être équipée d'un système de refroidissement intérieur du
ballon qui va intensifier le refroidissement.
La difficulté, est qu'il faut souffler de l'air à l'intérieur et extraire un volume équivalent pour conserver un
diamètre de ballon identique (côtes de largeur et épaisseur)
Pour cela un capteur disposé sur le ballon agit en continu sur une vanne de régulation de l'air rentrant.
Il est préférable que l'air aspiré par le ou les ventilateurs soit récupéré dans l'atelier, et non dehors, il y aura
moins d'amplitude de température au long de la journée.
CHEMINEE

PALPEUR DE
DIAMETRE

ANNEAU DE
REFROIDISSEMENT

ASPIRATION REFROIDISSEMENT
ARRIVEE AIR INTERNE
REFROIDISSEMENT INTERNE

VANNE DE
REGULATION

ARRIVEE AIR
REFROIDISSEMENT
EXTERNE

Anneau de refroidissement
Pour encore améliorer l'efficacité du refroidissement et
gagner en stabilité, on peut intercaler un échangeur
Filière thermique Air / Eau entre le ventilateur et l'anneau de
Echangeur Air/Eau refroidissement. Dispositif applicable pour le
Ventilateur
refroidissement extérieur et intérieur.

Eau froide régulée


-8-
L'extrusion gonflage de gaine
3) DONNEES NUMERIQUES DE PERFORMANCE DES EXTRUDEUSES:
Ces données numériques sont fournies par le fabriquant de la machine. Elles doivent permettre de choisir la
machine adaptée à une fabrication donnée
Données numériques concernants l'extrudeuse:
Données numériques Unité Type de vis
Contenance de la trémie dm3 Capacité dynamique de la butée de vis N
Débit de plastification maximum Kg/h Puissance calorifique du fourreau kW
Vitesse de rotation de vis maximum tr/min Puissance électrique des chauffes kW
Puissance d'entraînement de vis kW Nombre de zones de chauffe annexes
Puissance totale installée kW Hauteur m
Couple de vis maxi. Nm Hauteur d'extrusion m
Diamètre extérieur de vis mm Longueur m
Longueur effective de travail de vis mm Largeur m
Taux de compression Espace nécessaire pour le dégagement vis m
Nombre de zones de chauffe Masse nette kg

données spécifiques à l'extrusion gonflage:


Données numériques Unité Type de machine de soudage
∅ de la filière mm Capacité de stockage de bobines
Entrefer mm ∅ maxi des bobines
∅ maximum de la gaine Hauteur totale machine
Hauteur de la gaine d'extrusion m Hauteur totale machine
Sens de sortie de la matière Longueur // m
Type d'anneau de refroidissement Largeur // m
Diamètre extérieur de vis mm Masse nette // m
Type de grille de contrepression m
possibilité d'utilisation de filtre m
nombre de zones de chauffe tète + filière kg