Vous êtes sur la page 1sur 3

Corrigé de l'Ex 1  TD1

Exercice 1 : Flexion cylindrique des plaques rectangulaires


On considère la plaque rectangulaire longue et étroite (bande innie càd a >> b)
de la gure 1, d'épaisseur h, dont les côtés de longueur a sont parallèles à l'axe (Ox)
et ceux de longueur b sont parallèles à l'axe (Oy). Elle est simplement appuyée sur ses
bords y = 0 et y = b.

x
O

Figure 1  Plaque rectangulaire longue simplement appuyée.


1) La plaque est soumise à un chargement transversal non uniforme p(y) :
πy
p(y) = p0 sin( )
b
On suppose que la plaque échie suivant une surface cylindrique admettant (Ox)
pour direction de génératrice (hypothèse de exion cylindrique).
a) Déterminer l'expression de la èche w(x, y) de la plaque.
p 0 b4 πy
Solution : w(y) = −
4
sin (corrigée en classe)
π D b
b) Exprimer les composantes du tenseur des contraintes dans la plaque.

Solution :  
Ez  ∂ 2 w ∂ 2w  Ezp0 b2 ν πy
σxx = − 2 2
+ν 2
= − 2 2
sin
1−ν ∂x ∂y (1 − ν )π D b
 
|{z}
 =0 
Ez  ∂ 2 w ∂ 2w  Ezp0 b2 πy
σyy = − 2 2
+ ν 2
= − 2 2
sin
1−ν ∂y ∂x (1 − ν )π D b
 
|{z}
=0
Ez ∂ 2w
σxy =− (1 − ν) =0
1 − ν2 ∂x∂y
| {z }
=0

1
3Tx 2z ∂ ∂ 2w ∂ 2w
σxz = (1 − ( )2 ) = 0 car Tx = D ( 2 + )=0
2h h ∂x ∂x ∂y 2
3Ty 2z 3p0 b 2z πy
σyz = (1 − ( )2 ) = (1 − ( )2 ) cos .
2h h 2hπ h b
σzz ≈ 0 d'après l'hypothèse de Kirchho.

c) Préciser les points où les contraintes (σxx , σyy et σyz ) sont maximales et donner
les valeurs correspondantes (σxx,max , σyy,max et σyz,max ) pour ν = 1/3.

Solution :
Ehp0 b2 ν πy
σxx,max = − 2 2
sin en y = b/2 et z = −h/2
2(1 − ν )π D b
Ehp0 b2
σyy =− en y = b/2 et z = −h/2
2(1 − ν 2 )π 2 D
3p0 b
σyz = en y = b et z = 0
2hπ
2) Considérons maintenant le cas de chargement uniforme d'intensité p0 :

p(x, y) = p0
On suppose que la plaque échie suivant une surface cylindrique admettant (Ox)
pour direction de génératrice (hypothèse de exion cylindrique).
a) Déterminer alors l'expression de la èche w(x, y).

Solution :
p 0 b4  y  4
  y 3  y 
w(y) = − −2 +
24D b b b
b) En déduire :
- la valeur maximale de la èche wmax ,

Solution :
Flexion cylindrique suivant (Ox) =⇒ èche maximale en y = b/2, d'où w(b/2) =
5p0 b4
wmax = − .
384D
- les valeurs maximales des moments et des contraintes.

Solution :
∂ 2w p0
My = D 2
= − (y 2 − by).
∂y 2
My,max =?
∂My
On résout l'équation (y) = 0, on trouve y = b/2 d'où My,max = My (b/2) =
∂y
p 0 b2
.
8
p 0 b2 ν
Mx = νMy =⇒ Mx,max = νMy,max = .
8

2
Mx z Mx,max (− h2 ) p0 b2 hν
σxx = − =⇒ σxx,max = − = .
I I 16I
h 2
My z My,max (− 2 ) p0 b h
σyy = − =⇒ σyy,max = − = .
I I 16I
3
h
avec I = : moment d'inertie unitaire.
12
3Ty,max ∂ 3w p0 p0 b
σyz,max = = or Ty = D 3 = − (2y − b) ⇒ Ty,max = , d'où
2h ∂y 2 2
3p0 b
σyz,max = .
4h
c) Commenter.

Les résultats trouvés pour cette plaque (èche et eorts intérieurs) correspondent
bien à ceux d'une poutre (de longueur b et de section 1×h) simplement appuyée et
chargée uniformément par q = p0 × 1m). La rigidité à la exion D sera remplacée
par EI