Vous êtes sur la page 1sur 4

Déversoir

Un déversoir ou évacuateur de crue est une structure construite pour dériver ou


évacuer l'eau retenue derrière un vannage ou barrage fixe, dont la hauteur excèderait
une certaine limite (par exemple la crête de l'ouvrage).

Sommaire
Histoire Le déversoir détourne en aval des
Principe moulins le surplus d'eau vers un bras
ou fossé de décharge.
Classification des déversoirs
Calcul du débit
Références
Voir aussi
Bibliographie
Articles connexes
Liens externes

Histoire Autre exemple de déversoir, utilisé


pour la gestion des crues (ici sur la
L'utilisation des déversoirs remonte probablement au moins aux premiers grands
Loire à Jargeau en 1907
aménagements hydrauliques de l'antiquité. Au Moyen Âge, l'utilisation croissante
des moulins à eau, en complément des moulins à vent impliquait le contrôle des
débits, par l'utilisation de vannages, de seuils et de déversoirs pour absorber et étaler
d'éventuelles crues brutales.

En 1715, le physicien italien Giovanni Poleni sera invité par le Sénat de Venise pour
étudier des problèmes d'hydraulique, liés à l'irrigation de la Basse-Lombardie, et
deviendra l'un des experts les plus demandés en la matière. Son nom est resté dans le
domaine de l'hydraulique (formule de Poleni), en ce qui concerne le calcul de débit
d'un déversoir (coefficient de décharge (de)).
Déversoir à gradins duXVIIe siècle,
construit pour contrôler le flux de la
Principe rivière Mâble, parc du château de
Richelieu (Indre-et-Loire, France)
Un déversoir assure diverses fonctions :

Envoyer un « trop plein » d'eau vers un « bras de décharge », pour étaler une crue quand le débit en amont
provoque une montée d'eau incompatible avec la capacité d'absorption des vannages ou de moulins recevant
cette eau.
Conserver une hauteur minimale d'eau en amont d'unbief (les biefs servaient aussi de réserve d'eau et de
poissons nourris par les déchets de meunerie et vers de farines sous les moulins à eau produisant le froment ou
d'autres farines). Maintenir en amont du déversoir une hauteur importante d'eau dans la rivière permettait aussi
d'utiliser des pierres gélives (moins coûteuses et plus facile à tailler) pour les radiers, les fondations et la partie
basse et immergée des maçonneries de berges.
permettre un débit de fuite, détournant la rivière lorsqu'il faut la barrer provisoirement pour l'assécher en aval, afin
par exemple d'y faire des travaux (de réfection d'un radier , d'un vannage, d'un mur, ou d'un support de roue à
aubes.
aubes.
certains déversoirs peuvent être conçus commepasse à poissons.
Le déversoir doit répondre à un compromis entre capacité de stockage de la retenue
et capacité d'évacuation, cette dernière étant souvent liée à la sécurité de l'ouvrage.
Selon les cas les déversoirs de barrages peuvent être soit libre, soit vannés. Dans le
cas d'un déversoir libres, les caractéristiques d'évacuation seront déterminées par ses
dimensions et son coefficient de débitance. On peut faire varier le coefficient de
débitance d'un déversoir en modifiant la section du déversoir (en cherchant par
exemple à s'approcher de section de type Creager), en modifiant les conditions
Déversoir à l'extrémité droite de la
d'approche de l'eau (curage à l'amont), ou en modifiant la géométrie du réservoir
digue d'un étang (XVIIe siècle ou
(labyrinthe). Dans le cas d'un déversoir vanné, c'est la loi de fonctionnement de la antérieur).
vanne qui régira le fonctionnement du déversoir
.

La fonction de contrôle du déversoir peut aussi être assurée au moyen du système de


hausse fusible. Les hausses fusibles (appelées Fusegate en anglais), sont des
éléments autostables disposés sur la crête du déversoir et qui fonctionnement de
manière complètement autonome. Elles permettent d'augmenter le niveau de
stockage en amont du déversoir sans modifier les conditions de sécurité de l'ouvrage
face aux crues. Elles sont conçues de manière à évacuer les crues courantes par-
dessus leur crête en limitant le niveau d'eau à l'amont grâce à leur forme de
labyrinthe. En cas de très forte crue, le niveau d'eau atteindra un niveau critique qui
permettra l'alimentation d'une structure de mise en eau propre à chaque hausse qui
Certains déversoirs sont conçus pour
déstabilisera l'élément et provoquera son évacuation. Chaque hausse fusible a un
freiner le flux s'y déversant pour
niveau de déclenchement différent, ce qui permet un effacement progressif du rideau limiter son énergie en aval (limitation
de rehausse et permet d'atténuer la crue à l'aval. de l'érosion et d'une éventuelle force
destructrice du flot.
Le barrage de Tucuruí, situé proche de la ville de Tucuruí, au Brésil, est, dès son
inauguration, la quatrième usine hydroélectrique au monde en puissance avec 7 960
mégawatts (MW) et son déversoir, du type « saut de ski » (de manière à casser une partie de l'énergie du flot), est le plus grand du
monde avec un débit versant maximum de projet de 110 000 m3/s. Tout le projet hydraulique a été fait au Brésil dans l'entreprise
brésilienne ENGEVIX, à Rio de Janeiro, sous la responsabilité d'Andre Balança et Jorge Rios (ingénieurs hydrauliciens) qui ont
étudié à Toulouse et à Grenoble, respectivement.
Déversoir de Bell-mouth Structure destinée à Déversoir géant de Barrage Scrivenerà
à Llyn Celyn. casser les plaques de l'aménagement Canberra, Australie,
glaces (Déversoir de hydroélectrique Robert- conçu pour des crues
bell-mouth). Bourassa. d'occurrence de 5000
ans.

Barrage Kamuzu à
Lilongwe, Malawi, seuil
équipé de hausses
fusibles.

Classification des déversoirs


Un déversoir peut être classé en fonction de différentes caractéristiques. Les principaux critères influençant l'écoulement de l'eau
1
sont :

La géométrie du déversoir dans le sens de l’écoulement : paroi mince, paroi épaisse, géométrie de la crête de
déversement.
La géométrie de la section : rectangulaire, demi cercle, présence d'obstacle etc.
L'orientation du déversoir par rapport au sens du courant dans le plan d'eau ou le cours d'eau amont.
Le type d'écoulement : noyé, dénoyé ou adhérent.

Calcul du débit
2
Pour le calcul du débit déversé, on utilise généralement la formule de Kindsvater-Carter aussi appelée formule standard des
3 4
déversoirs ou encore formule de Poleni . Elle prend la forme suivante :

où :

correspond au débit (m³/s)


est un coefficient propre au seuil avec des valeurs types variant de 2,6 à 4,1 suivant les critères énumérés dans
le paragraphe précédent.
est la largeur de la crête du déversoir.
correspond à la charge en amont de la crête.
Références
1. Laboratoire de Constructions Hydrauliques,Hydraulique des ouvrages - Déversoirs, Lausanne, École polytechnique
fédérale de Lausanne (EPFL), 26 p. (lire en ligne (https://documents.epfl.ch/groups/l/lc/lch-unit/www/pdf/support/bolla
ert/Ouvrages%20hydrauliques%20de%CC%81versoirs.pdf)[PDF]), p. 6
2. « Mesurage et calcul des débits liquides» (http://medhycos.mpl.ird.fr/en/data/hyd/Drobot/5C.htm)
3. (en) Hydrologic Engineering Center, HEC-RAS River Analysis System - Hydraulic Reference Manual eVrsion 5.0,
US Army Corps of Engineers, 2016, 547 p. (lire en ligne (http://www.hec.usace.army.mil/software/hec-ras/documentat
ion/HEC-RAS%205.0%20Reference%20Manual.pdf) ), p. 253
4. (de) Gerhard Bollrich, Technische Hydromechanik: Grundlagen / Gerhard Bollrich, Beuth, 1er janvier 2000
(ISBN 9783345007446, lire en ligne (https://books.google.com/books?id=iNIwAgAACAAJ) )

Voir aussi

Bibliographie Sur les autres projets Wikimedia :

Déversoir, sur Wikimedia Commons


Revue Moulins de France, revue de laFédération
Française des Associations de sauvegarde des déversoir, sur le Wiktionnaire
Moulins (FFAM), divers articles, voir index.

Articles connexes
Émissaire
Déversoir d'orage
Seuil (barrage), barrage
Droit d'eau
Moulin à eau

Liens externes
Accès à plus de 100 articles de recherche sur les déversoirs et sujets proches
par le Professor Hubert Chanson,
du département d'ingénierie civile de l'université du Queensland](en)
Barrage de la microcentrale hydroélectrique à Chappes (10260) Aube, Champagne-Ardenne.
Système de hausses fusibles

Ce document provient de «https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Déversoir&oldid=144939045».

La dernière modification de cette page a été faite le 28 janvier 2018 à 10:28.

Droit d'auteur : les textes sont disponibles souslicence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes
conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer . Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les
crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyezcomment citer les auteurs et mentionner la
licence.
Wikipedia® est une marque déposée de laWikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le
paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.