Vous êtes sur la page 1sur 6

Conseils généraux

Soubassement Refends Linteaux


1. Vide sanitaire ou sous-sol Jonction mur extérieur - refend Longueur d’appui
Pour améliorer la rigidité du support de La longueur d’appui des linteaux sur la
Les schémas ci-dessous représentent des l’enduit intérieur, le mur de refend peut être maçonnerie est déterminée par le calcul et
exemples de solutions aux situations les harpé dans le mur de façade, sur 5 cm de ne peut être inférieure à 20 cm (norme NF P
plus courantes. Dans tous les cas, on devra profondeur, au moins une assise sur trois, 10-202).
respecter les prescriptions de la norme NF P répartie sur la hauteur d’étage.
10-202 (CCT article 3-7). Enduit
Enduit extérieur Monomur

intérieur

Isolant 4 cm ➛
➛ Plancher
About
≥ à 15 cm Vue de dessus. 5 cm 20 cm
Monomur

Revêtement
20 cm
extérieur Les briques Linteaux-Chaînage livrées
prêtes à poser sont maçonnées sur la
longueur d’appui ou posées sur un
étaiement. La brique Linteau comporte en
➛ Enduit sous-face une prédécoupe pour feuillure, à
Enduit extérieur ➛ Monomur intérieur placer côté menuiserie. Feuillure
Armature de renfort ➛
Plancher pour
≥ à 15 cm ➛ Brique ou menuiserie
autre posée au
matériau nu intérieur

Revêtement


extérieur

}
Sous-face lisse
repérant la partie
découpable sur chantier pour adaptation
Enduit
Enduit extérieur Monomur
➛ avec Tableau-Ebrasement ou Feuillure 12.
➛ intérieur
≥ à 15 cm
Béton Après mise en place des armatures, le béton
est coulé dans les Linteaux-Chaînages.

Les briques et demi-briques Tableau-
Revêtement Ebrasement sont livrées avec des cloisons
extérieur d’empilage à enlever sur le chantier.
1 Maçonner les briques sur toute la hauteur
du jambage.
2 Supprimer les cloisons d’empilage avant
exécution des appuis de baies.
1. Terre plein Jonction mur extérieur - mur
séparatif de logements collectifs
Coupure de capillarité Le mur séparatif de logements est encastré
Lorsque les murs de soubassement sont en dans le mur de façade. La correction
maçonnerie de petits éléments, la norme NF thermique en tête de mur séparatif est
P 10-202 précise que les maçonneries en assurée par un isolant de 4 cm d’épaisseur
élévation doivent être protégées des (laine minérale). Côté extérieur, un joint de
remontées d’eau du sol. Cette coupure de fractionnement évite les transmissions
capillarité est réalisée en suivant les latérales.
prescriptions de la norme NF P 10-202
Vue de dessus.
(Cahier des clauses techniques, article
3-12). 1/3 2/3
Suivant le mode de pose des menuiseries
Débord (au nu intérieur ou en ébrasement), la
Pour les briques perforées, le débord par
feuillure sera découpée à la hachette.
rapport aux ouvrages sous-jacents ne peut Logement A
dépasser 2,5 cm (norme NF P 10-202).
Joint de Mur
fraction- ➛
séparatif
Monomur nement de
logements

2,5 cm
maximum Logement B

Laine minérale 4 cm
8
de mise en oeuvre
Linteaux cintrés Chaînages horizontaux
1. Linteau et menuiserie cintrés 1. Sur mur
Les briques Linteaux-Chaînages sont sciées La hauteur de l’about est déterminée par Les briques Linteaux-Chaînages livrées
pour ajustement en longueur et ensuite l’épaisseur du plancher. prêtes à poser sont maçonnées sur joint
posées sur un étaiement. En partie Les abouts sont disponibles en trois horizontal comme les briques courantes.
supérieure, le linteau est coffré avec des hauteurs : ép. 37,5 :
briques sciées à la bonne hauteur. section 18 x 17 cm - 30 litres béton /ml.
10 ép. 30 :
section 13 x 17 cm - 22 litres béton /ml.

15 cm
19 cm
24 cm
}
37,5 cm

2. Linteau côté extérieur


cintré, menuiserie droite
Le linteau est réalisé normalement. Ensuite,
les briques sont découpées côté extérieur
suivant l’arc prévu. Avant l’exécution des
enduits, un garnissage est réalisé à l’aide
d’un gabarit pour reconstituer l’arête.

2. En angle et en extrémité
Afin d’assurer la continuité du support terre
cuite pour les enduits et atténuer les chocs
thermiques, la brique Linteau-Chaînage sera
Tête de plancher maçonnée à alvéoles verticales.

Exemples : Partie à enlever

}
Tête de plancher séparatif de 1. en angle
logements collectifs
Les chaînages en tête de plancher séparatif ➛
de logements sont traités suivant le croquis
ci-dessous.

Brique linteau sciée


Armature posée debout
Résilient acoustique
Tête de plancher
intermédiaire

Monomur
Les chaînages en tête de plancher sont
traités suivant le croquis ci-après.

Isolant
épaisseur 4 cm Plancher
2. en extrémité

Monomur
Brique linteau sciée posée debout
Monomur
About

Plancher Isolant
épaisseur 4 cm

Monomur

About
9
Conseils généraux
Tête de mur Arase suivant Joint vertical
rampant
Selon la destination des combles, les murs Le mur est terminé avec des briques de On pose la brique fermement en la faisant
extérieurs seront maçonnés : base ou arases, découpées suivant glisser dans les emboîtement de la dernière
rampant. Un garnissage au mortier, dans en place.
• en brique de 20 cm d’épaisseur (combles l’épaisseur du chevron, peut servir à dresser
non chauffés) la tête du mur. Les briques sont maçonnées les unes
contre les autres, à joint vertical sec.
• en brique monomur (combles chauffés).
Lorsque c’est nécessaire e n z o n e s
sismiques, le mortier est coulé dans les
poches à mortier (sauf respect de l’Avis
Technique spécifique parasismique).

Combles non chauffés

Isolant
sur plafond
Brique
de 20

Monomur

Dans le cas de chaînages en rampant,


Plafond ceux-ci sont coffrés par des briques-abouts
placées de chaque côté du mur, avec
isolation thermique complémentaire (voir Conditions
tête de plancher).
climatiques
Appui charpente Par temps sec et chaud, on protégera le
mortier de la dessiccation en arrosant les
Exemple en traditionnelle briques avant pose.
C o m m e p o u r t o u s l e s p ro d u i t s d e
Combles chauffés maçonnerie, il est conseillé de couvrir les
murs en cas d’intempéries et d’arrêt
prolongé des travaux (par exemple avec les
Trous fermés par un joint de mortier housses des palettes).

Isolant
sur plafond

Exemple en fermette

Monomur

Plafond

10
de mise en oeuvre
Calepinage vertical
Sous dalle
Coupe Hauteur brute Nombre Rang
verticale (cm) de rang d’ajustement
y compris arase de base
mortier de départ

622 24 Complémentaire
614,50 24 Arase
24 602 24 -
597 23 Complémentaire
589,5 23 Arase
23 577 23 -
572 22 Complémentaire
564,5 22 Arase
22 552 22 -
547 21 Complémentaire
539,5 21 Arase
21 527 21 -
522 20 Complémentaire
514,5 20 Arase
20 502 20 -
497 19 Complémentaire
489,5 19 Arase
19 477 19 -
472 18 Complémentaire
464,5 18 Arase
18 452 18 -
447 17 Complémentaire
439,5 17 Arase
17 427 17 -
422
414,5
16
16
Complémentaire
Arase
Pas vertical
16 402 16 - (briques + joints compris)
397 15 Complémentaire
389,5 15 Arase
15 377 15 -
372 14 Complémentaire
364,5 14 Arase
12,5 cm

14 352 14 -
347 13 Complémentaire Rang
339,5 13 Arase
13 327 13 -
d’arase
322 12 Complémentaire
314,5 12 Arase
12 302 12 -
297 11 Complémentaire
289,5 11 Arase
11 277 11 -
272 10 Complémentaire
264,5 10 Arase
10 252 10 -
247 9 Complémentaire
239,5 9 Arase
9 227 9 -
222 8 Complémentaire
214,5 8 Arase
Rang
20 cm

8 202 8 -
197 7 Complémentaire
189,5 7 Arase
complémentaire
7 177 7 -
172 6 Complémentaire
164,5 6 Arase
6 152 6 -
147 5 Complémentaire
139,5 5 Arase
5 127 5 -
122 4 Complémentaire
114,5 4 Arase
4 102 4 -
97 3 Complémentaire
89,5 3 Arase
3 77 3 -
72 2 Complémentaire
64,5 2 Arase
2 52 2 -
Rang
25 cm

47 1 Complémentaire
39,5 1 Arase
1 Arase en mortier hydrofuge :
de base
2 cm pour la maçonnerie roulée
3 cm pour la maçonnerie traditionnelle

11
Conseils généraux
Enduits extérieurs Enduits intérieurs
d’imperméabilisation et revêtements
Ils assurent l’imperméabilité à l’air et à l’eau des murs. La finition intérieure est généralement réalisée en plâtre
Le choix de l’enduit doit être fonction de la nature du support, manuel, projeté à la machine ou en plaques. Les enduits à la
de la situation de la paroi, des moyens et conditions de mise chaux peuvent également être utilisés en intérieur.
en œuvre et du type de finition désiré. Quel qu’en soit leur liant Les travaux traditionnels seront exécutés conformément aux
(ciment, chaux), les enduits extérieurs ne peuvent DTU plâtrerie et enduits.
qu’assurer une fonction d’imperméabilisation, c’est-à-dire Les tolérances de fabrication des briques BIOMUR
qu’ils laissent malgré tout pénétrer une certaine quantité et les désaffleurements qui en découlent ne permettent pas
d’eau. On peut considérer 3 types d’enduits : les enduits l’emploi d’enduits minces.
traditionnels, les enduits prêts à l’emploi (appelés aussi Les ciments-colles et autres adhésifs pour la pose des
enduits monocouches, même s’ils sont réalisés en deux revêtements seront choisis en fonction des prescriptions
passes) et les enduits à base de mortiers isolants projetés. techniques dictées par les cahiers du CSTB et les Avis
Les surfaces à enduire seront éventuellement humidifiées. Techniques correspondants.
Les couches successives seront protégées des vents forts, de la
pluie, du soleil d’été (bâchage). Ne pas enduire en période de gel. Remarque
Les efflorescences de carbonatation (transformation de la
Les enduits traditionnels appliqués manuellement chaux en carbonate de calcium sous l’action du gaz
(DTU 26.1) seront obligatoirement exécutés en trois couches carbonique de l’air) présentent un inconvénient esthétique
comportant un dosage en liant dégressif : le gobetis, fortement mais n’altèrent pas les qualités physiques du mur.
dosé en ciment pour obtenir une bonne adhérence, le corps
d’enduit, constitué de mortier bâtard (chaux-ciment) bien serré
pour accroître sa compacité, la couche de finition (5 à 7 mm),
faiblement dosée pour résister aux effets du retrait et des chocs
thermiques. L’épaisseur totale des enduits est d’environ 2 cm.
Canalisations
Les enduits traditionnels projetés mécaniquement seront
réalisés en 2 couches. La première (7 à 10 mm) joue un rôle électriques
d’accrochage, mais contrairement à l’enduit manuel, elle
participe à l’imperméabilité. La deuxième (10 à 15 mm) complè-
te la fonction d’imperméabilisation et donne l’aspect de finition. La mise en œuvre des canalisations électriques est régie par
Elle sera appliquée au moins 7 jours après la première couche. le D.T.U. 70.1 (installations électriques des bâtiments à usage
d’habitation).
Les enduits monocouches sont livrés en sacs de poudre Les saignées sont de préférence exécutées avant application
qu’il n’y a plus qu’à mélanger avec de l’eau de gâchage. de l’enduit afin d’éliminer les risques d’hétérogénéité dus au
Ils sont classés en 2 catégories pour support A et support B. rebouchage. Les saignées peuvent être creusées au burin ou
Les briques BIOMUR, dont la masse volumique est allégée à la rainureuse.
pour obtenir une meilleure performance thermique, se
distinguent des autres briques par une plus faible résistance
à la traction et au cisaillement, et surtout par une meilleure.
performance thermique. De ce fait, certains enduits, trop
raides, peuvent provoquer la dégradation de la maçonnerie.
Sauf stipulation contraire, il conviendra de choisir des enduits
applicables sur support B suivant certification CSTBat.
Les autres gammes de briques POROTERM conviennent aux
enduits pour support A.

Les enduits isolants, d’épaisseurs


comprises entre 3 et 8 cm,
améliorent la résistance thermique
de la paroi. Considérés comme non
traditionnels, les enduits isolants
doivent bénéficier d’un Avis
Technique. Il est recommandé de
consulter le fabricant pour un emploi
sur maçonnerie monomur.

Enduit manuel. Saignée creusée manuellement. Saignée creusée à la rainureuse.

Enduit monocouche.
12
de mise en oeuvre
Fixations et scellements
Les charges légères :
peuvent être fixées dans la maçonnerie au moyen de chevilles
courantes.
• A travers le profilé :
cheville type F10M 152 TL Métallique
• Fixation par patte :
Cheville type Fischer SX8 à collerette + vis 6 x 60.

Cette liste n’est pas exhaustive, consulter les fabricants qui


vous indiqueront le système à utiliser en fonction de la
charge à suspendre.

Les charges lourdes :


Le scellement chimique est recommandé pour la fixation de
charges importantes.
De même, cette solution est particulièrement adaptée pour
l’ancrage des gonds de volets.
Les scellements traditionnels au mortier sont effectués avec
un encastrement sur plusieurs cloisons humidifiées préalable-
ment afin d’obtenir la résistance nécessaire.

Il est important d’adapter le diamètre de la mèche et la


vitesse de rotation de la perceuse (pas de percussion !) au
type de cheville utilisé.

Scellements
Pour les scellements de charges lourdes, utiliser de
préférence des chevilles à injection (par exemple : FISCHER
type FIM). Respecter les charges admissibles données par le
fabricant.

Exemple de fixation de menuiserie


avec cheville type Stadler FM

Après la mise en place et l’ajustage du châssis, Ensuite à l’aide d’un Visser la cheville qui est ainsi bien ancrée dans
percer le support au travers du dormant. marteau, insérer la cheville plusieurs cloisons.
dans le trou prépercé.

Menuiserie en applique
Exemple de pose avec vis de type SFS.
Perçage en biais.

13