Vous êtes sur la page 1sur 13

STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions

Ce TD vise à vous faire découvrir les constructions : pourquoi on les construits, les fonctions, leur cahier des charges.

PARTIE 1: ANALYSE DES FONCTIONS DES CONSTRUCTIONS


On souhaite étudier plusieurs types de constructions, et on s’intéresse aux fonctions de ces constructions.

APPORT DE CONNAISSANCES !
Une construction (maison, pont, barrage, station d’épuration …) est conçue et construite pour répondre
à un ou plusieurs besoins (abriter…). Elle doit aussi s’adapter à son environnement (climat, localisation
…) et donc s’adapter à des contraintes imposées (froid, bruit …).
On doit identifier les fonctions des constructions à l’aide d’un verbe sans sujet et d’un complément.
(le sujet qu’on ne précise pas est en fait la construction).
Un exemple est donné ci-dessous pour un système mécanique.
Les fonctions des constructions Cas d’une tondeuse à gazon
Fonction principale (ou fonction d’usage) Couper l’herbe
C'est la raison pour laquelle la construction a été créée. Une
fonction principale peut être composée de plusieurs fonctions
élémentaires
Fonction contrainte Respecter les normes de sécurité.
Une contrainte est une condition qui doit être impérativement
vérifiées par la construction, mais qui n’est pas sa raison d’être.

Fonction complémentaire Ramasser l’herbe.


C’est une fonction qui facilite, améliore, ou complète
le service rendu. Elle n’est pas demandée explicitement par le
client, et n’est pas non plus une contrainte. Elle permet de
proposer au client des améliorations.

ON RETIENT ! « ANALYSE FONCTIONNELLE : ON IDENTIFIE A L’AIDE DE VERBES » :

- LA FONCTION PRINCIPALE D’UNE CONSTRUCTION, COMPOSEE DE FONCTIONS ELEMENTAIRES.


- LES FONCTIONS CONTRAINTES QU’ON RESPECTE IMPERATIVEMENT
- LES FONCTIONS COMPLEMENTAIRES QU’ON ESSAIE DE RESPECTER, SI POSSIBLE

Question 1. Identifier les fonctions principales, contraintes et complémentaires pour ces constructions :

Principale : hé be r g e r l e s h a b it a nt s Principale : p r o t é g e r le s ha b it a nt s
Contrainte : r e s pe ct e r la r é g le m e nt a t io n Contrainte : r e s pe ct e r la r é g le m e nt a t io n
Complémentaire : ê t r e o r ig i na le Complémentaire : he r be r g e r le s h a b it a nt s

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 1/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions

Principale : f a ir e ci r c ul e r le s v é h ic ule s , Principale : r e t e ni r l’e a u, pr o d uir e de


pié t o ns e t le s ba t e a u x l’é le ct r i cit é
Contrainte : r e s pe ct e r la r é g le m e nt a t io n Contrainte : r e s pe ct e r la r é g le m e nt a t io n
Complémentaire : ê t r e e s t hé t i q ue Complémentaire : r e s pe ct e r l’e n v ir o n ne me n t

Question 2. Pour les quatre constructions précédentes, identifier les acteurs qui utilisent l’ouvrage ou
interagissent avec. Identifier les types d’utilisation que ces acteurs ont de l’ouvrage. Proposer un diagramme
SYSML de cas d’utilisation. (réaliser le diagramme à la main ou avec le logiciel gratuit Modelio).

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 2/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions

APPORT DE CONNAISSANCES !
La grande durée de vie de certaines constructions (maisons, immeubles …) fait qu’il est possible qu’on
souhaite changer la fonction d’une construction au cours de sa vie. Des immeubles d’habitation peuvent
devenir des bureaux par exemple.

De même, il est possible que le besoin évolue au cours de la vie de la construction, ou que les
contraintes imposées par la réglementation imposent de nouvelles fonctions, ou caractéristiques.

Question 3. Rechercher et proposer des exemples de constructions dont la fonction principale a changé au
cours de la vie de l’ouvrage. Donner des exemples de modifications à réaliser sur la construction.

D e s u s i ne s , c ha t e a u x d’e a u , é g li s e s o u i m me u ble s de b u r e a ux s o nt r e co nv e r t is e n

a p pa r t e m e nt s . L e s i s o la t io ns , r é s e a u x, di s t r i but io ns s o nt mo d if ié s . D e s pe t it s

im m e u ble s s o nt co nv e r t is e n lo ca ux a c c ue illa nt du p u bl ic ( bo u t iq ue s , d is co t hè q ue ,

s a lle de s po r t … )

Question 4. Rechercher et proposer des exemples de constructions qui n’ont pas changé de fonction
principale, mais dont les fonctions contraintes ou complémentaires ont changé au cours de la vie de
l’ouvrage. Proposer des exemples dans le domaine du bâtiment (immeubles …), et d’autres dans le domaine
des ouvrages d’art (ponts …)

Bâtiments : L e co ût d e l’é n e r g ie i m po s e d e r é d uir e le s dé pe ns e s é ne r g é t i q ue s . L e s

s ys t è m e s d’i s o la t io n t he r mi q ue , d ’é c la ir a g e , de c ha uf f a g e s o n t mo de r ni s é s .

Ouvrages d’art : L e t r a f ic v o it ur e a ug me nt e , le s po nt s do i v e nt ê t r e r e nf o r cé s e t

é la r g i s po ur r é s is t e r a u x no u v e a u x t r a f i cs ( v o it ur e s , t r a m w a y s … )

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 3/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions
PARTIE 2: ANALYSE DU CAHIER DES CHARGES DES CONSTRUCTIONS
Toute construction répond à un ensemble d’exigences, le cahier des charges.

APPORT DE CONNAISSANCES !
Le cahier des charges est principalement constitué de deux parties :
 Les exigences et contraintes exprimées par le client qu’on nomme le maître d’ouvrage (son
budget, son délai, ses besoins)
 Les contraintes réglementaires (résistance, pollution …). Ces contraintes réglementaires sont
écrites dans de nombreux textes, comme les normes EUROCODES (NF EN).
Toute construction est classée dans
une catégorie de durée d’utilisation
(de 1 à 5) conçue pour une certaine
durée de vie. La conception
dépendra de la catégorie du projet.

Le cahier des charges dépend donc du type de projet et de ses fonctions principales, contraintes,
complémentaires. Il intègre toutes les exigences permettant de répondre aux besoins.
Les constructions peuvent être utilisées par plusieurs types d’utilisateurs, chaque utilisateur ayant des
besoins particuliers.
Voici quelques exemples pour une cantine scolaire:
 Le bâtiment doit résister au vent, à la neige, à une secousse sismique dans les zones à risque, il
doit résister à l’incendie le temps d’évacuer les occupants …
 Dans une cantine scolaire, chaque élève même handicapé doit pouvoir attendre son tour à l’abri
de la pluie, se laver les mains, accéder à des sanitaires, disposer de 1.4 m2 pour manger, de 30
minutes de temps minimum, d’un éclairage de 300 lux, d’une température de 19°C minimum,
d’un temps de réverbération inférieur à 0.8 secondes…
 Les professeurs doivent avoir en plus un espace réservé géographiquement délimité
 Le personnel de cuisine doit avoir une zone sécurisée pour entreposer les denrées, une seconde
pour la préparation des plats, une troisième pour la cuisson, une quatrième pour le service, une
cinquième pour le lavage des vaisselles …

Question 5. Donner la catégorie d’utilisation des constructions suivantes, et sa durée de vie de calcul.
Proposer un exemple de fonction contrainte réglementaire.

H a ng a r a g r ico le , c a t é g o r ie 3 , C e nt r a le n uc lé a i r e : S t r u ct u r e s t r a t é g i q u e de

2 5 a ns : ca t é g o r ie 5 ( 1 0 0 a n s ) . C o nt r a i nt e : r é s is t e r à

C o nt r a i nt e : r é s is t e r a u v e nt u n a cci de nt

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 4/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions

P a s s e r e lle pr o v is o ir e , ca t r é g o r ie 1 , I m me u ble de c a t é g o r ie 4 , 5 0 a ns

1 0 a ns C o nt r a i nt e R T 2 0 1 2 : co ns o m m e r

C o nt r a i nt e : r é s is t e r a u pa s s a g e d e s mo in s de 5 0 k w h e p/ m2 / a n

pié t o ns

APPORT DE CONNAISSANCES !
Il est possible d’inscrire dans un cahier des charges des souhaits ou besoins qui ne seront pas
compatibles. Seule une analyse fine de la conception permettra de mettre en évidence les
incompatibilités. Des choix devront être opérés afin de supprimer certaines exigences.
UN CAHIER DES CHARGES PEUT EVOLUER AU FUR ET A MESURE DE LA CONCEPTION !

Question 6. A partir de l’analyse de votre « LOGEMENT IDEAL », proposer les principaux éléments du cahier
des charges que vous pourriez proposer à un architecte.

U ne c ha m br e pa r e nf a nt + u ne p a r e nt s + u ne c ha m b r e d’a m is

U ne s a l le de j e ux pl u s u n b ur e a u - bi bl io t h è q ue

U n g a r a g e de u x v é h i cu le s a v e c co m m u n ic a t io n a u lo g e me nt p o ur u ne pe r s o n ne à

mo bi lié r é d uit e

Question 7. Confronter vos exigences à celles de votre voisin de classe. Analyser leur compatibilité et
identifier les exigences incompatibles. Proposer un cahier des charges commun compatible avec les
exigences de chacun.

Exigences incompatibles : L e co ût de l’é ne r g i e im po s e de r é d uir e le s dé pe n s e s

é ne r g é t i qu e s . L e s s y s t è me s d’i s o la t io n t h e r m i q ue , d’é cla i r a g e , de c ha uf f a g e s o nt

mo de r n is é s .

Exigences compatibles : L e t r a f ic v o it ur e a ug me nt e , le s po nt s do i v e nt ê t r e r e nf o r cé s

e t é la r g i s p o u r r é s is t e r a u x no uv e a u x t r a f ics ( v o it u r e s , t r a m w a ys … )

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 5/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions
PARTIE 3: IDENTIFICATION DES CONSTITUANTS DES CONSTRUCTIONS
Une construction est constituée de multiples composants lui permettant de répondre aux exigences.

APPORT DE CONNAISSANCES !
La plupart des constructions sont comparables à un corps humain, parce qu’elles sont constituées de
plusieurs principales familles de constituants:
 un squelette (nommé STRUCTURE ou ossature) dont la fonction est de résister aux efforts
mécaniques (poids, vent, séisme …)
 d’une peau (nommé ENVELOPPE) dont la fonction est de protéger la construction de
l’environnement (pluie, froid…). L’enveloppe est souvent multicouches.
Cette ossature et sa peau peuvent héberger des organes fonctionnels (nommés EQUIPEMENTS) qui
remplissent des fonctions particulières.
 de RESEAUX DE FLUIDES, alimentant en fluides propres, et évacuant les fluides usagés à traiter
 d’une sorte de cœur et d’un système sanguin dont la fonction est de réguler et distribuer de
l’énergie (système de chauffage, éclairage …)
 d’une sorte de muscles dont la fonction est de déplacer des éléments (vérins, moteurs …)
 d’une sorte de cerveau et de nerfs dont la fonction est de gérer l’information (capteurs et
actionneurs domotique …)
UNE CONSTRUCTION COMPORTE UNE STRUCTURE, UNE ENVELOPPE, DES EQUIPEMENTS

Question 8. Les photos ci-dessous présentent la même construction à des étapes différentes de sa réalisation.
Identifier les constituants de l’enveloppe, de la structure et des équipements.

Enveloppe :ba r da g e mé t a lli q ue e t is o la t io n t he r mi q ue , b a ie s , co uv e r t u r e

Structure : f o n da t io ns , v i de s a nit a ir e , da lla g e , s t r uct ur e mé t a lli q ue c o nt r e v e nt é e

Equipement : r é s e a u x é le ct r i q ue s e t de c ha uf f a r e

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 6/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions
Question 9. Identifier les principales fonctions de l’enveloppe.

E t a n c hé it é à l’ a ir , à l ’e a u , a u br uit . G e s t i o n de la c ha le ur , d e la v i s i bil it é , de la

lu m iè r e , de l ’ e s t hé t i s me ( f o r me s , co ule u r s … ) .

Question 10. Identifier les principales fonctions des équipements.

G e s t io n de la t e m pé r a t ur e , de l’a i r , de s r é s e a ux i nt e r ne s , de s é ne r g ie s , é cl a ir a g e s ,

ca pt e u r s di v e r s ( v i br a t io n s … ) , a ct io n ne u r s d iv e r s ( do m o t i q ue … )

Question 11. Identifier et décrire succinctement la STRUCTURE, l’ENVELOPPE, et les EQUIPEMENTS pour les
constructions suivantes. Certaines constructions ne comportent pas d’enveloppe ou équipements !

Structure : pile s , py lô n e s , ha u ba ns , t a bl ie r , Structure : ba r r e s r e l i é e s ,


Enveloppe : é cr a ns pa r e - v e nt Enveloppe : é cr a ns pa r e - v e nt
Equipements : ca pt e ur s de v e nt , t e m pé r a t u r e Equipements : a s ce n s e ur s , é c la ir a g e …

Structure : mur s , f o nd a t io n, c ha r pe nt e Structure : o s s a t ur e b é t o n, f o n da t io ns


Enveloppe : B a r de a ux e n mé lè z e , is o la t io n Enveloppe : v it r a g e s , m ur s r i de a u x
t he r mi q ue , é t a n c hé i t é Equipements : a s ce n s e ur s , é c la ir a g e ,
Equipements : c ha uf f a g e , é cla ir a g e , cli m a t is a t io n …
mo t o r is a t i o n
Question 12. Rechercher et décrire une construction ne comportant pas d’enveloppe, et une construction ne
comportant pas d’équipements. Donner leurs fonctions principales et complémentaires. Justifier l’absence
d’enveloppe ou d’équipement.

Construction sans enveloppe : L e s p ylô ne s E D F , la t o ur E I F F E L s i o n né g l ig e le s

pa r a v e nt s …

Construction sans équipements : A q ue d u cs , p o nt s d u mo ye n â g e , s o ut è ne me nt s …

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 7/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions
APPORT DE CONNAISSANCES !
Les constructions font partie de la famille des SYSTEMES COMPLEXES ARTIFICIELS. Ils sont conçus et
réalisés par l’homme.
D’autres systèmes complexes existent, ceux créés par la nature, les SYSTEMES COMPLEXES VIVANTS, ou
naturels. Les animaux ou les végétaux par exemple peuvent aussi avoir un SQUELETTE, UNE PEAU, DES
ORGANES.
Depuis des siècles, nombre de constructions et systèmes artificiels sont conçus par observation et
imitation de systèmes naturels. On appelle cette pratique d’imitation le BIOMIMETISME.
L’ossature d’une construction par exemple, peut être dissimulée derrière la peau, ou apparaitre devant
l’enveloppe, tout comme certaines espèces vivantes. On utilise en architecture comme en biologie les
termes de ENDOSQUELETTE (intérieur) ou EXOSQUELETTE (extérieur).
Structure porteuse ou squelette dissimulé sous la Structure porteuse ou squelette apparent sur la
peau (endosquelette) peau (exosquelette)

D’AUTRES SYSTEMES COMPORTENT DES OSSATURES, ENVELOPPES ET EQUIPEMENTS


L’HOMME N’INVENTE PAS TOUT, IL COPIE AUSSI LES REUSSITES DE LA NATURE.

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 8/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions
Question 13. La photographie ci-contre montre
l’intérieur de la cathédrale de Barcelone
(Sagrada Familia). Quel biomimétisme a inspiré
la conception de cette structure ?

E lle r e pr é s e nt a t io n l e s a r br e s , l a

lu m iè r e t r a v e r s e le f e ui lla g e de s

ci me s .

Question 14. Identifier dans les systèmes


complexes artificiels suivants les éventuelles
STRUCTURES (OSSATURES), les ENVELOPPES, et les EQUIPEMENTS

Structure : c a dr e de la mo t o Structure : t r e illis de l a t t e s e n bo i s


Enveloppe : c a r é na g e Enveloppe : F e ut r e s , la ine s , pe a u x
Equipements : m o t e ur , é le ct r o ni q ue … Equipements : po ê le à bo i s

Structure : c o que m é t a lli q ue Structure : châ s s is


Enveloppe : v e r r e de p r o t e ct io n, é t ui Enveloppe : ca r r o s s e r i e , p a r e b r is e , ca po t e
Equipements : s y s t è me é le ct r o ni q ue Equipements : m o t e ur , é le ct r o ni q ue …

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 9/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions
PARTIE 4: CONSTITUTION DES OSSATURES
On souhaite désormais étudier la conception des structures (ou des ossatures porteuses). On va donc s’intéresser aux
comportements mécaniques. L’étude des enveloppes et des équipements sera faite ultérieurement.

APPORT DE CONNAISSANCES !

De même que le squelette humain n’est visible que dans certaines conditions (blessure, radiographie…),
les ossatures des constructions ne sont pas toujours visibles. Les ossatures peuvent être masquées par
l’ENVELOPPE ou par certains EQUIPEMENTS. Certains composants remplissent plusieurs fonctions.

De manière générale, les structures (ou ossatures) sont constituées de plusieurs types de composants :

- UNE LIAISON AU SOL (LES FONDATIONS) : ces éléments servent à relier la structure au sol. Les
systèmes qui ne sont pas reliés au sol sont des objets volants ou flottants (avions, bateau …)
- DES ELEMENTS PORTEURS HORIZONTAUX (LES POUTRES, LES PLANCHERS, LES TOITURES …) :
ces éléments supportent les utilisateurs de l’ouvrage et ses activités
- DES ELEMENTS PORTEURS VERTICAUX (LES MURS, POTEAUX, SUSPENTES …) : ces éléments
supportent les éléments porteurs horizontaux et les relient aux fondations
- DES ELEMENTS DE CONTREVENTEMENT « DIAGONAUX » (des haubans inclinés, croix de
stabilisation, des remplissages de murs non porteurs…) : ces éléments empêchent la structure de
se déformer sous des actions horizontales (vent…). Certaines structures rigides ne comportent
pas de contreventements visibles.

UNE STRUCTURE COMPORTE DES FONDATIONS ET DES PORTEURS,


ELLE EST GENERALEMENT CONTREVENTEE
L’OSSATURE N’EST PAS TOUJOURS VISIBLE

Question 15. Identifier ci-dessous les fondations, les porteurs horizontaux et verticaux, les contreventements

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 10/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions
PARTIE 5: MODELISER LES STRUCTURES PORTEUSES
On va maintenant chercher à simplifier l’étude des structures en créant des modèles simplifiés.
APPORT DE CONNAISSANCES !

Les géométries des ouvrages réels sont souvent complexes, parce qu’elles répondent aussi à des
contraintes esthétiques. Pour comprendre le fonctionnement des ossatures, et prévoir leur
comportement, il faut simplifier les études en modélisant la structure réelle par une structure d’étude
simplifiée.

Exemple d’un ouvrage réel complexe Exemple d’un modèle simplifié d’un bâtiment

On va chercher à décomposer la structure complexe en composants de géométrie simples


(parallélépipèdes, arcs, cylindres …) dont on connait les comportements individuels. On définira
également les liaisons entre ces différents composants (liaisons avec ou sans mouvements possibles).

Les principaux composants utilisés en modélisation seront choisis suivant qu’on modélisera la structure
dans un plan ou dans l’espace. Quelques exemples sont donnés ci-dessous :
des barres : composants de forme longiligne

des arcs

des surfaces cintrées ou non, dans un ou plusieurs


plans

UNE STRUCTURE TRIDIMENTIONNELLE EST ETUDIEE


DANS L’ESPACE ET PAR PROJECTION DANS PLUSIEURS PLANS.

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 11/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions
Question 16. Proposer une modélisation plane de la structure métallique 3D dans 3 plans perpendiculaires, par
des modèles à barres. Dessiner les schémas des modèles.

Modélisation en plan (vue de dessus)

Coté
Face

Modélisation en vue de coté Modélisation en vue de face

Question 17. Proposer une modélisation plane de ces structures réelles dans un plan judicieusement choisi.
Dessiner les schémas des modèles.

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 12/ 13


STI2D – SSI : Comportement des structures TD1 Analyser les constructions

SYNTHESE : A RETENIR !
L’analyse fonctionnelle consiste à identifier à l’aide de v e r be s :

- la f o nct io n principale de tout ou partie d’une construction (peut être composée


de fonctions élémentaires)
- les fonctions contraintes qu’on respecte o blig a t o ir e me nt
- les fonctions complémentaires qu’on respecte, s i p o s s i ble

Le besoin (usage, réglementation …) peut évoluer au cours du cycle de vie de la construction et imposer
de nouvelles fonctions, ou caractéristiques.

 Les fonctions et objectifs de performance sont définis dans un document nommé « le ca hie r
de s c ha r g e s de la construction ».
 Il peut arriver qu’une partie du cahier des charges évolue pendant la conception de l’ouvrage, au
regard de nouvelles informations ou prises en compte.

Une construction (bâtiment, pont, barrage …) comporte une st r u ct u r e porteuse, une e nv e lo p pe de


protection vis-à-vis de l’environnement, et des é qui pe me nt s qui remplissent diverses fonctions.

D’autres systèmes (robots, véhicules, espèces vivantes) comportent des ossatures, enveloppes et
équipements (ou organes). L’homme n’invente pas tout, il copie aussi les réussites de la nature. C’est le
b i o m i mé t i s me .

les structures (ou ossatures) sont généralement constituées de plusieurs types de composants :

 Une liaison au sol (les fo n da t io n s )


 Des éléments porteurs ho r iz o nt a u x (les poutres, les planchers, les toitures …)
 Des éléments porteurs v e r t ica u x (les murs, poteaux, suspentes …)
 Des éléments de co nt r e v e nt e me nt « diagonaux »

Une structure porteuse tridimensionnelle est étudiée dans l’espace et par projection dans plusieurs
plans. (au moins 2 ou 3).

DEVOIRS A LA MAISON!
EXERCICE 1 :
- Choisir une construction de votre environnement proche qui ne soit pas un bâtiment.
- Définir sa fonction principale, deux fonctions contraintes, une fonction complémentaire
- Identifier sa composition (structure porteuse, enveloppe, équipements)
- Proposer une schématisation de la structure porteuse dans 3 plans de l’espace (vue de
dessus, de coté, de face)

EXERCICE 2 :
De nombreuses constructions s’inspirent de la résistance des arbres et les prennent comme
modèle. Quel constituant de la structure peut s’inspirer des racines d’un arbre arbres ?
Justifier la réponse.

C.D. Formation académie Nancy-Metz– Mai 2012 13/ 13