Vous êtes sur la page 1sur 1

Annuaire Gratuit Emploi, Formation Emploi Freelance

Hormis Paris, la Seine-et-Marne apparaît comme le département le plus répressif contre les
clientele de prostituées. Les abolitionnistes ont beau souligner que l'âge moyen de l'entrée
dans la prostitution au Canada et dans les autres pays capitalistes dominants est quatorze
(14) ans, que 80% des personnes ont été prostituées à un âge mineur, que l'entrée dans la
prostitution s'explique par différents facteurs, dont la violence sexuelle subie dans l'enfance,
l'itinérance à la suite d'une fugue ou du rejet du foyer familial et les nécessités de survie dans
les rues, la croissance des inégalités et des pauvretés dans une société
d'hyperconsommation, and so forth., rien n'y fait, leurs arguments tombent à plat et sont
ignorés par les partisans de la décriminalisation totale de la prostitution.
Nous,le conseil de l'administration de l'organisation:ADIAH,reunis en assemblée générale
extraordinaire, avons l'honneur de vous solliciter un partenariat dans le cadre de l'execution
de notre projet qui vise la protection des femmes et fille travailleuse du sexe au sud-kivu.
Justement intitulé « au bois de Boulogne, la désertion du chaland, l'avènement des
violents », il montre que bien loin d'avoir protégé et aidé les travailleurs(euses) du sexe, la loi
a au contraire directement mis en danger ceux et celles parmi eux qui étaient déjà dans les
circumstances les plus difficiles : les travailleurs(euses) du sexe de rue.
C'est pourtant avec une idée vieille comme le monde que Julien Macraux débarque sur ce
marché très prisé : il y a une semaine, il aurait ouvert le premier bar à putes de Paris. Dans
le sillage de leur expérience militante et professionnelle, Morgane Merteuil et Thierry
Schaffauser, proposent une définition du travail du sexe à partir des façons de dire et des
façons de faire des travailleurSEs.
/ESCORT BOUTIQUE/ Aussi, lorsque des voix s'élèvent contre les violations aux droits
humains que subissent les migrants et les travailleurs du sexe à la suite des politiques « anti-
traite », elles sont aisément ignorées ou discréditées comme niant le problème de la traite ou
comme complices des trafiquants.
Lorsque des travailleuRses s'organisent pour lutter, ce sont les situations de touTEs les
exploitéEs qui sont tirées vers le haut, y compris celles des privéEs de papiers. Il s'agit de
jeunes femmes qui, le temps du passage d'un touriste, en deviennent les amies et
accompagnatrices privilégiées.
La prostitution n'est pas interdite en France, mais on est discriminées", résume Ajie. Les lois
sur la prostitution doivent être éliminées au profit des autres lois déjà existantes qui non
seulement encadrent le travail, mais aussi la violence, le viol, le harcèlement, and so forth.