Vous êtes sur la page 1sur 33

1.

Unité du vivant
1.1. Introduction : La vie, le vivant
1.2. Les molécules du vivant
1.3. La cellule, unité fonctionnelle de base du vivant
1.4. Le génome, structure et fonction
1.5. Nutrition et métabolismes
1.6. Reproduction
1.7. L’évolution du vivant

1
1.3. La cellule, l’unité fonctionnelle de base du vivant

• 1666 Robert Hook observe du liège avec un microscope x 30

• 1674 Anton van Leeuwenhoek (1632-1723) observe des


protozoaires avec un microscope x300

• 1839 Mathias Schleiden (1804-1881) et Theodor Schwann


(1810-1882) généralisent la théorie cellulaire à l’ensemble du
vivant

• 1858-1861 Louis Pasteur (1822-1895) et Rudolf Virchow


(1821-1902) montrent que toute cellule est issue d’une cellule
préexistante: omnis cellula e cellula
2
1.3.1. La théorie cellulaire :
la cellule est l'unité structurale, fonctionnelle et reproductrice de l’être vivant.

• Tous les êtres vivants sont constitués d'une ou plusieurs cellules (ce qui
définit les êtres vivants et exclut les virus de cette catégorie) ;
• Toute cellule provient d'une autre cellule par division cellulaire ;
• La cellule est une unité vivante et l'unité de base du vivant, c'est-à-dire
qu'une cellule est une entité autonome capable de réaliser un certain
nombre de fonctions nécessaires et suffisantes à sa vie ; il est possible par
exemple de cultiver des cellules in vitro en leur apportant les nutriments et
le milieu convenable ;
• Il y a individualité cellulaire grâce à la membrane plasmique qui règle les
échanges entre la cellule et son environnement ; le milieu cellulaire a une
composition particulière qui contribue aux caractéristiques de la cellule.
• La cellule renferme sous forme d'ADN de l'information nécessaire à son
fonctionnement et à sa reproduction.
3
Les constituants minimaux d’une cellule
Echanges milieu- Paroi ou matrice
cellule (énergie, extracellulaire
nutriments, etc.) Membrane
plasmique

Cytoplasme :
• Génome et transcription
• Ribosomes et traduction
• Métabolisme
• etc.

4
Les trois types de cellules

Les cellules bactériennes, archéennes et eucaryotes

• diffèrent par :
• leurs taille
• leur structure
• leur fonctionnement (cf. cours génome)

• sont dans leurs formes actuelles le résultat de


l’évolution [comme les espèces]
Tailles 1 cm
Ovule de grenouille
1 mm

Microscopie photonique
Échelle logarithmique de taille
Ovule humain
100 m
Cellules animales
et végétales
10 m

Microscopie électronique
Noyau
Bactéries
Mitochondries
1 m
Les + petites bactéries Super-
100 nm Viruses resolution
microscopy
Ribosomes
10 nm Proteines
Lipides
1 nm Petites molécules

Atomes
0.1 nm 6
1.3.2. La cellule eucaryote

Animal Cells Fungal Cells 1 m


Parent

10 m
cell
Cell wall
Buds Vacuole
Cell

5 m
Nucleus
Nucleus
Nucleolus Mitochondrion
Human cells from lining Yeast cells budding A single yeast cell
of uterus (colorized TEM) (colorized SEM) (colorized TEM)

Plant Cells Protistan Cells Flagella

1 m
Cell
5 m

8 m

Cell wall
Nucleus
Chloroplast
Nucleolus
Mitochondrion
Vacuole
Nucleus
Nucleolus Chloroplast
Chlamydomonas
Cells from duckweed (colorized SEM) Cell wall
(colorized TEM) Chlamydomonas
(colorized TEM)
ENDOPLASMIC RETICULUM (ER)
Nuclear
Rough Smooth envelope
Flagellum ER ER NUCLEUS
Nucleolus
Chromatin
Centrosome
Plasma
membrane
CYTOSKELETON:
Microfilaments
Intermediate filaments
Microtubules
Ribosomes

Microvilli
Golgi apparatus
Peroxisome

Mitochondrion Lysosome
Figure 6.8c
Nuclear Rough
envelope endoplasmic
NUCLEUS reticulum Smooth
Nucleolus endoplasmic
reticulum
Chromatin

Ribosomes

Central vacuole
Golgi
apparatus Microfilaments
Intermediate CYTOSKELETON
filaments
Microtubules

Mitochondrion
Peroxisome
Plasma membrane Chloroplast

Cell wall Plasmodesmata


Wall of adjacent cell
Coupe d’une membrane plasmique
milieu (microscopie électronique par transmission MET)

cellule

0.1 m
Chaînes latérales glucidiques

Région hydrophile
8 nm

Région hydrophobe

Région hydrophile Phospholipides Protéines


10
La matrice extracellulaire des
cellules animales

Protéines = Collagène Milieu extracellulaire


Proteoglycanes

Fibronectine

Protéine
membranaire

Membrane
plasmique
Cytoplasme

Cytosquelette
La paroi végétale
Paroi

Lamelle moyenne

1 m
Vacuole centrale
Cytosol
Membrane plasmique
Parois végétales

Plasmodesmes (liaisons intercellulaires)


Le Noyau

•Forme sphérique (5 à 7 m)


•Contient la plus grande
proportion du matériel
génétique (ADN) associé à des
protéines (= chromatine).
•Un nucléole, zone de
transcription des ARN
ribosomiques
•Pores nucléaires : complexe du
pore nucélaire (nucléoporines)
•Deux membranes, en
continuité avec le RE
13
Le réseau endomembranaire d’une cellule eucaryote

Les vacuoles assurent la continuité des systèmes membranaires de la cellule


Noyau

RE Rugueux

cis Golgi

RE lisse

Membrane
trans Golgi plasmique

14
Réticulum endoplasmique (R.E.)

RER
•Réseau membranaire
•Surface tapissée de
ribosomes (rugueux,
RER) ou non (lisse, REL) REL
•Il intervient dans la
synthèse, la maturation
et le transport des
protéines et des lipides

15
Appareil de Golgi

•Organite membranaire formé


d’empilements de “citernes”
(dictyosomes) en relation proche
avec le R.E.
•Forme et nombre des empilements
variables selon les types de cellules
•Impliqué dans la synthèse des
membranes et dans la sécrétion de
substances variées

16
Lysosomes : des organites pour l’hydrolyse des
macromolécules

Noyau 1 m Vésicule contenant


2 organites altérés 1 m

Mitochondrie
Lysosome Peroxisome

Lysosome Enzymes
digestives Lysosome
Membrane
Digestion
vacuole Digestion
Vésicule
Phagocytose Autophagie 17
Les cellules des Plantes, des Mycètes et de nombreux
protistes possèdent une ou plusieurs grandes
vacuoles
Vacuole centrale Membrane
vacuolaire
= tonoplaste

Cytosol

Noyau
Paroi
Chloroplaste
5 m
Cytosquelette
cellulaire

• Réseau de microtubules
(tubuline) et de
microfilaments (actine).
• Transport cytoplasmique
de diverses molécules.
• Déplacement des organites.
• Division du noyau (mitose). (a) (b)
• Déformations cellulaires : Microtubule Microfilament
migration, mouvement,
phagocytose. 25 nm Actine
 
7 nm
Tubuline 19
La mitochondrie siège de réactions d’oxydo-
réduction à l’origine de la synthèse
de molécules énergétiques (ATP)

Espace intermembranaire
Membrane
externe
ADN

Membrane
Ribosomes interne
libres
Crêtes

0.1 m
Matrice 20
Chloroplastes :
Organites responsables
de la photosynthèse les
algues et les parties
vertes des végétaux
terrestres.
Ribosomes
Double libres
membrane Stroma
20 m
Granum

ADN 1 m
1.3.3. Cellule procaryote - archéenne et/ou bactérienne -

22
Les cellules bactériennes, archéennes diffèrent par

• leurs enveloppes cellulaires, leur mode de vie,


leur métabolisme

• la structure et le fonctionnement de leur


machinerie d’expression génique (cf cours
génôme)

23
Membranes plasmiques
Bactéries Archées
Structure des
glycérophospholipides: Acide gras Phytanol Biphytanol

Propriété de la membrane:

Architecture

Perméabilité (ions)

Rigidité 24
Les enveloppes bactériennes
Gram +
Paroi de
peptidoglycane
Membrane
plasmique

Espace
périplasmique Membrane Capsule
externe
Paroi de
peptidoglycane
Membrane
plasmique

Gram -

Cabeen et Jacobs-Wagner (2005). Nature reviews / Microbiology 3: 601-610 25


Des enveloppes archéennes

Pyrodictium abyssi
Couche
protéique
Gram - Membrane
plasmique

Couche
Thermococcus gammatolerans
protéique
Gram + Hétéropolysaccharide
Membrane
plasmique

26
Cas particulier des mycoplasmes: bactéries sans paroi

Mollicutes

Mycoplasma pneumoniae (x 130.000)

Membrane
plasmique

Paroi perdue au cours de l’évolution à partir de


bactéries Gram + 27
1.3.4. Relations évolutives

Deux hypothèses en compétition:

Williams et al. Nature 504 (2013) 231

Hypothèse des 3 domaines Hypothèse de l’éocyte


(arbre de Woese)

Quels indices de l’évolution au niveau de la cellule ?

28
Le Flagelle une structure cellulaire assurant la mobilité. Bien
que présents dans les trois domaines du vivant, les
flagelles ont des structures et des compositions
différentes

5 m

0.5 m
Escherichia coli Halobacterium salinarum Euglène
(Bactérie) (Archée) (Eucaryote) 29
Flagelle Des structures non homologues  homoplasie

Bactérie extracellulaire SS Type III Tubule protéique creux

Archées extracellulaire SS Type IV Tubule proteique plein

Eucaryotes prolongement cytoplasmique 9 + 2 couples microtubules

30
Les ribosomes

http://webiologie.free.fr/cellules/domaines/synthese.html http://www.textbookofbacteriology.net/structure_9.html

sont des macro-complexes de protéines et d’ARN ribosomique


(ARNr). Ils assurent la synthèse protéique (traduction des ARN
messagers ARNm)

• Ribosome bactérien: 70S chloramphenicol sensible


• Ribosomes archéen : 70S anisomycine sensible
• Ribosome eucaryote: 80S anisomycine sensible
31
Mitochondries et chloroplastes
• Fournissent son énergie à la
cellule (cf cours nutrition)
• Sont délimités par (au moins) deux
membranes
• Possèdent un génome vestigial de
type bactérien (ADN circulaire similaire de
séquence proche à  protéobactérie,
cyanobactérie)

• Persistent et se divisent, à
l’inverse d’autres systèmes Division d’une mitochondrie de Nitella flexilis.

membranaires intracellulaires, au Biochimica et Biophysica Acta 1763 (2006) 510 – 521

moment de la mitose
32
R.E. Noyau
L’absorption d’une cellule
procaryote utilisant l’oxygène est
à l’origine des mitochondries

Mitochondrie Cellule eucaryote ancestrale


non photosynthétique
L’absortion d’une cellule
procaryote photosynthétique est
à l’origine des chloroplastes

Cellule eucaryote Chloroplast


non photosynthétique

Mitochondrie
Orgine endosymbiotique des Cellule eucaryote
mitochondries et des chloroplastes photosynthétique