Vous êtes sur la page 1sur 40

Faculté des Science Techniques

Settat

Routes Moyen de Communication & de


Développement

Par Mr Rachid BOUYA


Chapitre III:
Instants Nécessaires à l’Elaboration d’un
Projet Routier
Instants nécessaires à l’élaboration d’un projet routier

Données sur le trafic;


Données topographiques;
Données géologiques et géotechniques;
Données hydrologiques et hydrauliques;
Données due l’environnement;
Données sur les contraintes de réseaux;
etc.
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Objectif:
- La sécurité de l’usager et la pérennité de l’infrastructure: en collectant les
eaux superficielles et de les canalisant vers un exutoire, point de rejet
hors de l’emprise routière;
- La lutte contre la pollution routière;

Architecture d’un réseau d’assainissement:


Composé de cinq grandes parties:
Réseaux de collecte longitudinaux,
Ouvrages transversaux;
Les ouvrages de raccordements;
Les ouvrages de contenance ou de dépollution;
Les exécutoires;
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Démarche à suivre la conception et le dimensionnement:
Elle consiste en:
- Définir le type de réseau nécessaire pour chaque section homogène en
tenant compte des données extérieur au projet;
- Choisir le type d’ouvrage constituant chaque réseau;
- Dimensionnement hydraulique consiste en fait à vérifier que les ouvrages
choisis conviennent;
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Ouvrages élémentaires types:
a- Réseau de pied de talus de déblai:
Type: fossé peu profond (cunette), engazonné ou revêtu et aux formes
douces.
Rôle:
Capter les eaux infiltrés dans l’ouvrage de collecte des eaux superficielles
et le talus de déblai ;
Evacuer une partie des eaux infiltrés à travers la chaussée et l’accotement ;
Constitué d’un drain placé dans une tranchée et surmontée d’un matériau
drainant;
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Ouvrages élémentaires types: (suite)

b- Réseau de crête de talus de remblai:


Rôle : éviter l’érosion du talus lorsque la chaussée est déversée vers
l’extérieur ; le risque d’érosion augmente avec la hauteur de talus et il
dépond de la pluviosité locale, de la cohésion du sol et de la présence
et l’état de la végétation.
A prévoir dès que H de talus > 3ml ;
Type: constitué de bourrelet ou de bordure posé à plat placé en bande
d’arrêt et il est raccordé à des descentes d’eaux.

c- Réseau terre plein central :


Permet de protéger la plate forme des infiltrations;
Constitué d’un drain longitudinal ou une cunette revêtue ou non;
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Ouvrages élémentaires types:
d- Réseau de pied de talus de remblai:
But: Canaliser les eaux issues de la plate forme jusqu’à l’exutoire
Collecter et canaliser vers un ouvrage de traversée les eaux de
ruissellement sur le terrain naturel vers le remblai ;
Dans les deux cas, et pour des considérations d’entretien, le fossé est réalisé à
une distance minimale de 1 m de pied de talus;
e- Réseau de crête de talus de déblai:
Ce réseau se justifie lorsque le terrain naturel constitue par sa pente et son
étendu, un bassin versant dont l’apport d’eau risque de provoquer l’érosion
de talus;
Doit être constitué d’un ouvrage entièrement revêtu afin d’éviter les
infiltrations dans le talus;
Il est souhaitable de réserver une largeur suffisante pour le passage d’un engin
d’entretien entre la limite d’emprise et le fossé et de prévoir également les accès
nécessaires;
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Formes des ouvrages élémentaires types:
a- fossés peu profonds:
Fossés plats , symétriques ou non, des cunettes. S’utilisent essentiellement en
pied de talus de déblai:
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Formes des ouvrages élémentaires types:
b- fossés triangulaires:
Fossés plats , symétriques ou non, des cunettes. S’utilisent essentiellement en
pied de talus de déblai:
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Formes des ouvrages élémentaires types:
c- fossés trapézoïdales:
Fossés plats , symétriques ou non, des cunettes. S’utilisent essentiellement en
pied de talus de déblai:
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Formes des ouvrages élémentaires types:
d- fossés profonds:
S’utilisent essentiellement en pied de remblais peu élevés, non muni de glissières.

2
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:

Critères de choix des types d’ouvrage élémentaire:


D’une manière générale, sauf le cas de zones très sensibles à la pollution où tout rejet doit
être évité, le tracé des réseaux définis ci avant et le choix des ouvrages doivent s’appuyer
sur les deux principes de base suivants :

- Utiliser au maximum des ouvrages superficiels dont les goûts d’investissement et


d’entretien sont plus faible que ceux des ouvrages enterrés;
- Rejeter les eaux hors de la plate forme chaque fois que cela est possible afin de
diminuer les débits à transiter;
- Sécurité; entretien; coût; Débit; ….
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Contraintes hydrauliques:
La connaissance de l’ordre de grandeur de débit à évacuer permet déjà
d’éliminer les ouvrages insuffisants;

Choix entre ouvrage revêtu et non revêtu:


Pour les ouvrages superficiels, il faut opérer un choix entre ouvrage revêtu et
engazonné: un ouvrage revêtu est nécessaire lorsque:
La pente moyenne de l’écoulement est inférieure à 1 %;
Quelle que soit la pente, si les infiltrations sont inacceptable;
La pente est telle que la vitesse de l’eau est susceptible d’entrainer une érosion; (la
pente critique est souvent de l’ordre de 3,5 %);
V > Vmax risque d’entrainement des particules de sol;
Données Hydraulique et hydrologiques

Contraintes hydrauliques (suite):


* Vmax en fonction de la nature des sols de surface:
Formation de surface Seuil de vitesse en
m/s
Mélange de graviers, sable et limon 1.50
Argiles compactes 1.10
Limon Argileux Sableux 0.75
Limon ou Argile Sableux 0.90
Tuf Calcaire 1.20
Sable Limoneux 0.75
rocailles 1.68
* Si pente longitudinale > 3% prévoir de brise charge afin d’éviter les vitesses
importantes .
*: valeur selon le Guide de conception des routes rurales.
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Contraintes hydrauliques (suite):
Dans les autres cas, il est préférable, hydrauliquement, de choisir un ouvrage
engazonné:
Celui-ci diminue le débit aval (augmentation du temps de parcours);
la vitesse doit comprise entre Vmin et Vmax
Pour chaque type de sol il y a une vitesse max et min, on doit veuillez
à ce que la vitesse d’écoulement soit comprise entre Vmin et Vmax ; sinon
il faut avoir un ouvrage revêtu, et ce pour éviter le risque d’infiltration ou
d’entrainement de particule de sol.
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Données extérieurs au projet:
Evaluation du débit issu des plates formes:
Il y a lieu d’analyser les données pluviométriques de la zone où se situe le
projet à réaliser notamment la courbe intensité durée de pluie pour une
fréquence donnée.
Pour évaluer ce débit, on utilisera la formule rationnelle:
Q = 2.78 * C.i.A

Avec: Q: débit de point de temps de retour T (l/s) A : superficie de la plate forme alimentant un réseau
donné en ha; i: intensité de l’averse en (mm/h) de durée de15 min pour la fréquence choisie (en général 10 min
pour un réseau court < 200 m); C : Coefficient de ruissellement. 0.7 pour réseau latéral et 0.9 pour réseau TPC.

- Il est nécessaire de connaitre:


L’emplacement, le débit admissible des exutoires et les contraintes
liées au rejet des eaux hors de la plate forme, ce qui permet d’ailleurs
d’orienter le choix des ouvrages.
Données Hydraulique et hydrologiques

Calage et dimensionnement du système d’assainissement et de drainage


(fossés,
ouvrages hydraulique,
cunettes, descentes d’eau, etc …)

Principe de dimensionnement:
Ouvrages concernés : Cunettes, fossés, caniveaux…
Méthode de dimensionnement : Manning Strickler
Débit de dimensionnement : Q10 ou Q25
Pente minimale 0.20%
Fossés équipés de brise charge en cas de fortes vitesses
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Dimensionnement hydraulique des ouvrages:
Principe de la méthode:
Le processus de ruissellement et de collecte des eaux est le suivant:
Averse d’intensité supposée constante, tombe sur le bassin versant routier;
une partie s’infiltre l’autre ruisselle (l’évaporation est négligeable).
Temps d’équilibre:
Quand un débit constant est atteint à l’exutoire et on tout point du réseau.
Celui-ci est dit en équilibre, le temps nécessaire à l’établissement de ce
régime est dit temps d’équilibre.
Principe 1:
Le débit maximum de ruissellement pour une averse de fréquence donnée est
calculé par la formule rationnelle :
Q = 1/3600 * C.i.A
Pour une plate forme donnée, ce débit dépond donc de l’intensité et de la
longueur de la plate forme concernée.
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Dimensionnement hydraulique des ouvrages:
Principe 2:
On compare ce débit au débit capable de l’ouvrage Qc
Formule de Manning Strickler pour le dimensionnement des fossés:

Q10 = K×S×3√Rn ×√P

Avec: Q10cap = débit capable décennal en m3/s.


K coefficient de rugosité de Manning – Strickler,
K= 33 pour les ouvrages latéraux non revêtus;
K= 30 pour les ouvrages bétonnés;
Rh = rayon hydraulique en m (surface mouillée/ périmètre mouillé);
P = pente de l’ouvrage;
S = section mouillée en m².
Données Hydraulique et hydrologiques

2- Réseaux superficielles:
Dimensionnement hydraulique des ouvrages:
Principe 3:
On joue sur la hauteur de l’ouvrage jusqu’à avoir Qc = Q
Q ruissellement avec i = intensité de l’averse dont la durée est égale au temps
d’équilibre de l’ensemble plate forme et ouvrages ;
Effectué des itérations sur la hauteur de l’ouvrage jusqu’à avoir Qrui = Qc
Vérification:
H < hmax correspondant au pied de la structure de la
chaussée;
Vitesse d’écoulement < V = 3.5 à 4 m/s vitesse admissible pour les
fossés en béton;
Sinon refaire le calcul en agissant sur h.
Données Hydraulique et hydrologiques

Autres ouvrages élémentaires types:


a- Bourrelets:
Les bourrelets en enrobé ou en béton et les bordures
sont utilisés en crête de talus de remblai de hauteur
dépasse 3 à 4 ml et éventuellement sur terre plein
centrale en zone déversée.

b- Descentes d’eau:
Sont implantés sur les talus de déblais ou de remblai;
Pour leur dimensionnement on procède comme suit: en général la capacité
d’une descente d’eau est de 30 50 l/s environ (petit modèle);
les dispositions constructives:
pour un remblai de hauteur > 3 ml: 30 <= d <= 60 ml;
en courbe côté inférieure : d = 30 ml;
prévoir une descente d’eau à la fin de chaque remblai;
Données Hydraulique et hydrologiques

Objet:
collecter les eaux internes et de les canaliser vers un exutoire, point de rejet hors de
l’emprise routière;
Origines et formes des eaux internes:
Infiltration verticales à travers la chaussée;
Infiltration horizontales et effet de bord;
Infiltrations dans les ouvrages, venues d’eau latérales;
Circulation d’eau longitudinale;
Données Hydraulique et hydrologiques

3- Drainage internes des chaussées:


Données Hydraulique et hydrologiques

Fonction attendues des ouvrages de drainage:


Eliminer ou de réduire les effets de l'eau accumulée dans la chaussée et le terrain
naturel, support de cette chaussée,
Rabattre les nappes proches de l'ouvrage routier,
Intercepter les remontées capillaires,
Stopper les diffusions latérales depuis le terrain naturel ou les accotements,
Capter et de collecter les eaux infiltrées dans les terres pleins et aménagements
annexes.

Avantages d’un ouvrage routier bien drainé:


Stabilisation des abords immédiats de la route;
Amélioration des caractéristiques mécaniques des sols;
Conservation des portances des couches d'assise des chaussées proprement
dites, en particulier en période humide
Meilleur tenue des ouvrages;
Données Hydraulique et hydrologiques

3- Ouvrages de drainage:

1- Les tranchées drainantes latérales


sous les bords extrêmes des couches 2- Les tranchées drainantes dans l’axe
de forme ou de fondation d’un terre plein central
Données Hydraulique et hydrologiques

3- Ouvrages de drainage:

3- Les tranchées drainantes latérales au pied de talus de déblai

Massif drainant Fossé peu profond jouant le même rôle


Données Hydraulique et hydrologiques

3- Ouvrages de drainage:

4- Les tranchées drainantes associées


à un collecteur 5- Les tranchées drainantes en crête
de talus
Données Hydraulique et hydrologiques

3- Principe de pose:
.

Exemples d’application:
Assainissement de la plate-forme
Calculs hydrauliques

Exemple 1: Cunette en pied de talus de déblai;


Exemple 2: Fossé en pied de talus de remblai;
Exemple 3: Succession de deux ouvrages;
Exemple 1: Cunette en pied de talus de déblai;

Données:
Profil en toit :
- déblai de 200 m de longueur : L = 200 m
- pente du profil en long : p = 0,01 m/m
- cunette enherbée de 2 m de large et 0,25 m de profondeur (avec K = 15) ; cet ouvrage
est imposé par le profil en travers,
- courbe I.D.F. de la région d’étude pour T =10ans : i en mm/h et tc en mn.
i10 = 392 tc ^(-0.51)
Exemple 1: Cunette en pied de talus de déblai;

Questions:
1) Calculer le débit capable de l’ouvrage;
2) Calculer le débit à évacuer;
3) Comparer ces deux débits et commentaires;
Que peut on conclure?
4) Si le sol est constitué d’une argile compacte. La cunette peut être laissé
engazonnée ou nécessite un revêtement? Justifier votre choix.
5) Si on suppose que le profil en travers de déblai est déversé vers la cunette.
a- Vérifier si l’ouvrage convient ?
b- Quelles sont les dispositions à prendre?
Exemple 2: Fossé en pied de talus de remblai;

Données:
- remblai de 400 m de longueur : L = 400 m
- pente du profil en long : p = 0,01 m/m
- fossé trapézoïdal enherbé de 1,5 m de largeur au miroir, 0,5 m de
plafond et 0,5 m de profondeur avec un coefficient de rugosité K = 25
- courbe I.D.F. de la région d’étude pour T =10 ans : i en mm/h et tc en
mn;
i10 = 392 tc ^(-0.51)
Exemple 2: Fossé en pied de talus de remblai;

Questions:
1) calculer le débit capable de l’ouvrage;
2) calculer le débit à évacuer;
3) Comparer ces deux débits et commentaires.
Données Environnementales

Etapes d’une étude Environnementale:

Collecte des données;


Evaluation de l’impact de l’infrastructure sur son environnement
(milieu humain et naturel);
Définition des mesures d’atténuation ;
Dimensionnement des mesures d’atténuation ;
Données Environnementales

Etapes d’une étude Environnementale:

Collecte des données;


données sur le milieu humain (activités, mode de vie,…) ;
données sur le milieu naturel (qualité de l’eau, qualité de l’air, faune et
flore,…)

Evaluation de l’impact de l’infrastructure sur son environnement (milieu


humain et naturel);
impact durant la construction (bruit, poussière, rejets du à l’entretien
des engins, coupure de communication, etc…);
impact durant l’exploitation (bruit, pollution accidentelle t chronique,
coupure de communication, déplacement de population, etc…);
Données Environnementales

Etapes d’une étude Environnementale:


Définition des mesures d’atténuation
Avant que le tracé ne soit figé
proposition relative au choix de l’axe
une fois le tracé figé
Pendant les travaux
limitation des heures des travaux dégageant beaucoup de
bruit
Arrosage des pistes
Traitement des produits de vidange des engins
Traitement des eaux de lavage des engins
Rétablissement provisoire des communications
Données Environnementales

Etapes d’une étude Environnementale:


Définition des mesures d’atténuation:
Durant l’exploitation
dispositifs antibruit (merlon, écran antibruit,…)
fossés et ouvrages hyrauliques
ouvrage de traitement des eaux (Déshuileurs,…)
rétablissements définitifs de communication
Ouvrages pour passage d’animaux
Traitement paysager
etc …
Données Environnementales

Etapes d’une étude Environnementale:


Dimensionnement des mesures d’atténuation:
Etude d’exécution des ouvrages de protection
Taille des déshuileurs et dimensionnements
Dimensionnement des fossés et ouvrages hydrauliques
Etude d’exécution des ouvrages définitifs de rétablissement
Etc
Chapitre IV:
Terrassements Routiers