Vous êtes sur la page 1sur 3

Exercice 1

On souhaite que la pièce 2 puisse entrer librement dans la pièce 1. On a calculé que
lorsque la pièce 2 est poussée au maximum vers la droite, le jeu J doit avoir une
valeur comprise entre 0,1 mm et 0,5 mm. La cote a, qui indique les épaisseurs
possibles pour la pièce 2, est imposée.

1. Déterminer la cote b.
2. Que se passerait-il si l'intervalle de tolérance de la cote condition J était
inférieur à celui de la cote a?

Exercice 2
La pièce 1 doit entrer librement dans la pièce 2. Lorsqu'on décale la pièce 1 au
maximum vers la gauche, le jeu J doit être compris entre 0,1 mm et 0,7 mm. On
souhaite obtenir pour la pièce 1 une épaisseur proche de 40 mm. On souhaite aussi
que les intervalles de tolérance sur chaque cote soient identiques.

Proposer une solution en indiquant les valeurs des cotes sur les dessins de définition
des pièces 1 et 2.

Exercice 3
Les pièces 1 et 2 doivent entrer librement dans la pièce 3. Lorsqu'on décale les
pièces 1 et 2 au maximum vers la gauche, il faut un jeu J compris entre 0,1 mm et
0,7 mm. L'épaisseur de la pièce 1 est d'environ 20 mm, celle de la pièce 2 d'environ
30 mm. On souhaite que les intervalles de tolérance sur chaque cote soient
identiques.

Proposer une solution en indiquant les valeurs des cotes sur les dessins de définition
des pièces 1, 2 et 3.

Exercice 4
Pour l'assemblage de pièces ci-dessous, on donne :

b3 = 30+0,2
- 0,1 b5 = 15- 0,2
- 0,4 b6 = 11+0,1
0

1. Tracer la chaîne de cotes relative au jeu JB.


2. Calculer JB max et JB min.

Exercice 5
Pour l'assemblage de pièces ci-dessous, on donne :
JC = 4+0,5
+0,1 c1 = 40- 0,1
- 0,3 c2 = 5+0,2
+0,1

1. Tracer la chaîne de cotes relative au jeu JC.


2. Calculer c7 max et c7 min.