Vous êtes sur la page 1sur 6

LES DIFFÉRENTES

PROPOSITIONS (verbales)

PLAN DE LA PAGE :

1. Généralités sur la proposition (verbale)


2. Une arborescence des différentes propositions de la phrase verbale
3. Les caractéristiques de chaque proposition
4. Aperçu des autres propositions

NAVIGATION

L'icône vous permet de retourner au sommet de la page


L'icône vous permet d'aller à l'occurrence suivante au sein d'une énumération

1/ GÉNÉRALITÉS
Une proposition (verbale) est un ensemble de mots ayant un sens et construit autour d'un
verbe conjugué ; cet ensemble de mots compte donc en son sein :
 le verbe
 son sujet
 son / ses complément(s)

c'est à dire :
 un groupe sujet (GS)
 un groupe verbal (GV ; on inclura dans le Groupe Verbal les compléments parfois
désignés en tant que compléments de phrase)

Les propositions sont les éléments qui constituent les phrases.

2/ UNE ARBORESCENCE PRÉSENTANT LES


DIFFÉRENTES PROPOSITIONS (verbales)
Phrase
verbale

Une seule Plusieurs


propo- propo-
sition sitions

Propo- Propo-
sitions sitions non
indépen- indépen-
dantes dantes

Propo- Propo-
sition sition sub-
principale ordonnée

elle précise elle précise


un nom un verbe

propo- prop. sub. prop. sub. prop. sub.


sition sub- conjonc- interro- conjonc-
ordonnée tive objet gative tive cir-
relative indirecte constancielle

3/ LES CARACTÉRISTIQUES DES


DIFFÉRENTES PROPOSITIONS

Une phrase verbale peut être composée de : (retour à l'arborescence)

3.1. une seule proposition :


Caractéristiques
Ex- -emple
nécessairement indépendante L'enfant s'approcha.

3.2. plusieurs propositions : (retour à l'arborescence)

3.2.1. propositions indépendantes

Sortes de
Caractéristiques
propositions Ex- -emples
L'enfant s'approcha, sa mère le
juxtaposées séparées seulement par une virgule
prit contre elle.
reliées par des conjonctions ou des L'enfant s'approcha mais sa
coordonnées adverbes de coordination mère le rabroua vivement.

3.2.2. propositions non indépendantes

3.2.2.1. Proposition principale (retour à l'arborescence)

Caractéristiques
Ex- -emple
- une proposition subordonnée dépend d'elle.
- elle ne commence par aucun mot introducteur (conjonction de sub.,
pronom relatif, adverbe ou adj. ou pronom interrogatif, ...) Je veux que tu
elle ne peut pas toujours être isolée, de même qu'une prop. ranges tes livres.
subordonnée ; elle s'en distingue parce qu'elle n'est introduite par
aucun mot

3.2.2.2. Propositions subordonnées (retour à l'arborescence)

3.2.2.2.1. Généralités

Caractéristiques
Ex- -emple
- elle dépend d'une proposition principale (ce qui signifie Je veux que tu
qu'elle NE pourrait PAS, sans changements, être isolée)
- elle commence par un mot introducteur (conj. de sub.,
ranges tes
pr. relatif, adv. ou adj. ou pronom interrogatif, ...) livres.

3.2.2.2.2. Différentes propositions subordonnées


Nom de la
Précise Caractéristiques
subordonnée Ex- -emples
- introduite par une Range les livres qui
pronom relatif encombrent ton
bureau.
- celui-ci représente le «qui»
nom qui le précède représente
(l'antécédent) "livres".
Prop. sub.
Relative - c'est une expansion la prop.
Un nom du nom (comme l'adj. relative est
épithète ou apposé, par complément de
(retour à l'arborescence) ex.) ; la prop. relative l'antécédent
est complément de «livres»
l'antécédent.
- le pronom relatif a «qui» est
une fonction DANS la sujet du
prop. sub. relative elle- verbe
même "encombrent"
Un verbe - introduite par le Je veux que ta
Pr. sub. conjonction de chambre soit
Conjonctive subordination «que»
rangée.
Objet (dite aussi
- la prop. sub. conj. la prop.
"complétive") subordonnée
objet est COD ou COI
du verbe de la est ici COD
(retour à l'arborescence) principale du verbe
«veux»
Prop. sub. correspond à une Je lui demande s'il
Un verbe
Interrogative phrase interrogative viendra.
du style direct ; elle est (phrase issue
Indirecte COD du verbe de la de: "Je lui
principale. Elle peut demande:
(retour à l'arborescence) être : «Viendras-
tu ?»")
une interrogation Je te demande si tu
totale ; elle est viendras
Un verbe introduite par
l'adverbe
demain.(phr.
issue de: "Je
interrogatif «si»
te demande:
«Viendras-tu
demain ?»)
une interrogation Je me demande
partielle ; elle est quand tu
introduite par un viendras. (phr.
adverbe interroga. issue de: "Je
(ex. quand), un me demande:
Un verbe adj ou pronom «Quand
interroga. (ex. viendras-
lequel) tu ?»")
- Introduite par une
conjonction de
subordination qui
indique le type de
circonstance.
- Elle précise toute la
phrase, mais on en fait
habituellement le
complément du verbe
de la principale.
- Elle peut exprimer :
Rentrons vite
le temps avant qu'il ne
pleuve.
Il est absent parce
Prop. sub. qu'il a fait une
la cause
Conjonctive crise
Circonstancielle d'appendicite.
L'incendie fut si
(retour à l'arborescence) soudain que
la conséquence
personne n'en
réchappa.
François soutient
le but Marie afin qu'elle
ne tombe pas.
Si tu as des
l’hypothèse
ennuis, dis-le moi.
Bien qu'il
l’opposition pleuve, tu joues
dehors.
Ce livre est plus
la comparaison intéressant que je
ne le pensais.

4/ QUELQUES AUTRES PROPOSITIONS (verbales)


Il existe aussi :

 la proposition infinitive (c'est une transformation, après certains verbes, de la proposition


subordonnée conjonctive objet) :

Ex- -emple
J'entends les oiseaux (issu de : J'entends que les oiseaux
chanter. chantent)
 la proposition participiale (c'est une transformation de certaines propositions
subordonnées conjonctives circonstancielles ; la précision de la valeur circonstancielle est
cependant moindre, le plus souvent)

Ex- -emple
Les parts de chasse ayant (issu de : Après que les parts de
été faites, le lion s'en chasse eurent été faites, le lion s'en
retourna. retourna.)