Vous êtes sur la page 1sur 6

Le bilan social

Introduction :
La masse salariale est devenue de plus en plus une partie significative par
rapport au coût total .C’est pour cette raison, les entreprises ont commencé
à réfléchir sur comment mesurer, maitriser et piloter les charges sociales,
d’où la nécessité de mettre en place des outils permettant d’apprécier la
situation de l’entreprise dans le domaine sociale .En effet, ces outils vont
permettre une évaluation, un diagnostic et une planification de la gestion
sociale, ce qui va faciliter l'identification, la prévention et le traitement des
problèmes sociaux. Parmi ces outils on trouve le bilan social.

Ceci nous invite à poser trois questions : C’est quoi un bilan social ? Quel est
le contenu du bilan social ? Quels sont les objectifs du bilan social et quelles
sont ses limites ?

Le bilan social a vu le jour dans les années 1950 dans les multinationales aux
Etats-Unis.

En France, il a été instauré par un décret en 1977.Les entreprises dont


l'effectif est supérieur à 300 personnes ont l'obligation de publier un
bilan social. Il ne devient définitif qu'après consultation du comité
d'entreprise (dans un délai maximum de 4 mois après la clôture annuelle de
l'exercice).
Chaque salarié ou actionnaire peut obtenir gratuitement un exemplaire du
bilan social. Il est également envoyé à l'inspecteur du travail et remis aux
commissaires aux comptes qui ont pour mission de vérifier la sincérité des
données.

Au Maroc, le bilan social n'a pas un caractère obligatoire.

Définition du bilan social :


Le bilan social est un document qui récapitule les principales données
chiffrées permettant d'apprécier la situation de l'entreprise dans le domaine
social à un moment donné. Il permet de repérer les dysfonctionnements dans
l'entreprise mais aussi de voir les améliorations d'une année à l'autre.
Le contenu du bilan social :
Il comporte 7 chapitres :

- l'emploi
- la rémunération
- l'hygiène et la sécurité
- les conditions de travail
- la formation
- les relations professionnelles
- les conditions de vie dans l'entreprise

Le bilan social est avant tout un outil d'analyse qui sert à apprécier, à travers
des indicateurs chiffrés, les données sociales disponibles dans l'entreprise et
à déterminer les priorités d'actions. Il constitue également une base de
réflexion pour les partenaires sociaux.
Les objectifs d’un bilan social :
Le bilan social est un outil qui permet :

· Une information exhaustive sur la situation sociale des entreprises à un


moment donné.

· Une communication qui favoriser le dialogue social et la négociation


collective.

· Une évaluation, un diagnostic et une planification de la gestion sociale


pour faciliter l'identification, la prévention et le traitement des problèmes
sociaux.

· Une gestion de la rentabilité et des risques liés à la Gestion des


Ressources Humaines.

· Une aide à la décision à la fois pour l'entreprise, les travailleurs et les


pouvoirs publics.

· Une promotion du dialogue social.

Ainsi le bilan social, par la variété et la richesse des données qu'il offre
permet de repérer les dysfonctionnements dans l'entreprise mais aussi de
voir les améliorations d'une année à l'autre.

Il peut aussi être utilisé comme :

Outil de management Il permet :

-D’observer, d'étudier le personnel,

-De suivre les évolutions, et de fixer les


objectifs,

Outil de planification -Outil d'aide à l'élaboration d'une démarche de


gestion prévisionnelle des effectifs.(GPEC)

- il nous permet de passer d’un état actuel à


un état futur à travers le pilotage

-Outil de management à travers les prévisions


qu'il permet d'élaborer
Outil d'information -Photographie à un instant «t» des
principales données chiffrées.

-Outil de connaissance sociale de


l’organisation, il permet de connaître les
caractéristiques des agents et fournit des
éléments contributifs au dialogue social.

Outil de pilotage -Le bilan peut ainsi devenir un véritable outil


d'innovation sociale dans l'entreprise.

-Il doit être utilisé comme un instrument


dynamique d’évolution des relations sociales.

-Il permet également de dégager des pistes


d'amélioration et de définir les actions à mener
dans le futur

En bref :

1- Un outil de négociation avec les partenaires sociaux (syndicats) : on


négocie sur la base de l’information dont l’entreprise dispose et par rapport
aux attentes des syndicats.
2- Un outil de mesure et de diffusion de l’information qui représente la
situation de l’entreprise.
3- Un instrument de planification : parce qu’il nous permet de passer d’un état
actuel à un état futur à travers le pilotage
4- Un outil d’aide à la décision : il va nous permettre de mettre en place des
actions préventives et correctives
Les limites du bilan social :
1- Le bilan social a un caractère exclusivement quantitatif qui ne met pas
en évidence les résultats ou les conséquences qualitatives de l’action mise
en place.

Exemple : on trouve que l’entreprise a effectué 50 actions de formation

Ce qui intéresse le plus les actionnaires et les parties prenantes, ce n’est


pas le nb d’actions de formation, mais les retombés de la formation.

2- Le choix de la moyenne rendant les interprétations difficiles (Le problème


de la pertinence des indicateurs)

3- Des indicateurs qui traduisent mal la réalité : Un indicateur doit être fidèle,
pertinent, et reflète la situation

4- Le choix des indicateurs reste relatif, selon le secteur d’activité et la nature


de l’activité exercée par l’entreprise

Exemple : le nb de personnes handicapées reste un indicateur qui dépend


de la nature de l’activité

5- Au Maroc, la non-standardisation des rubriques du bilan social rend la


comparaison entre les entreprises malaisée.

6- Les syndicats pénalisent les entreprises lorsqu’ils affichent des informations


qui touchent négativement la situation sociale du personnel.

Exemple : un taux de démission élevé, nb d’accidents de travail élevé …

7- L’agrégation des données rend parfois malaisée leur interprétation : Les


gestionnaires RH sont conduits à analyser ce taux global par direction,
métier, tranche d’âge, …etc
Distinction entre le bilan social français et le bilan social américain :

Le bilan social français Le bilan social américain


Mesure l’effort de l’entreprise dans le Mesure également le rendement et la
domaine social ; le bilan comptable rentabilité.
nous donne par la suite un résultat
Il intègre d’autres rubriques :

– la rentabilité individuelle par poste

_ la rentabilité globale

Il essaie de mettre en relation la


performance économique et la
performance sociale
Il représente ce que l’aspect
social a donné en terme de
rentabilité (rendement ou
profit).

Vous aimerez peut-être aussi