Vous êtes sur la page 1sur 4

LES INCENDIES AUX TRANSFORMATEURS DE PUISSANCE

Po u r q u e c e t t e i m a g e n e s o i t p a s l a d e r n i è r e d e v o t r e t r a n s f o r m a t e u r

Pour assurer sa fonction, un transformateur est


constitué d’enroulements primaire et secondaire
1-Les transformateurs couplés par un circuit magnétique qui canalise
le flux créé par les enroulements.Ces parties ac-
Définition selon la Norme (IEC 60076-1, 2000) tives sont placées dans une cuve qui en assure le
«Appareil statique à deux enroulements ou Un des principaux objectifs actuels des support mécanique et la protection.
plus qui, par induction électromagnétique, exploitants de transformateurs est de La cuve est un assemblage mécano-soudé en
transforme un système de tension et courant les maintenir en fonctionnement le plus acier qui protège l’ensemble de la partie active et
permet son immersion dans l’huile diélectrique.
alternatif en un autre système de tension et de longtemps possible et ce avec des contraintes Les tubes de refroidissement sont généralement
courant de valeurs généralement différentes à toujours plus fortes, avec entre autres la remplacés par des radiateurs ou des aéroréfri-
la même fréquence dans le but de transmettre part croissante de l’électricité dans le mix gérants de nos jours.
de la puissance électrique» énergétique. Enfin certain réseaux privés
ou nationaux étant dimensionnés au plus
Les transformateurs sont des éléments
juste, il arrive de plus que certains de ces
cruciaux dans la chaîne de transmission
appareils soient particulièrement surchargés
de l’énergie électrique. Ce sont les maillons
et/ou peu entretenus.
critiques d’adaptation entre deux réseaux
de tensions différentes.Les pannes sur les Dans cette fiche on va se contenter des
transformateurs, bien que peu fréquentes risques d’incendie et d’explosion des
au vu du nombre d’appareils en service,sont transformateurs industriels triphasés de
généralement problématiques vis-à-vis du Les enroulements sont généralement en cuivre
puissance, La cause directe de l’événement isolés papier (en plus de l’huile isolante en fonc-
coût de réparation, mais souvent encore plus d’incendie dans les transformateurs est de tionnement). Les sections et les technologies de
critiques au niveau de l’indisponibilité du nature technique, à savoir un court-circuit bobinages ne sont pas identiques pour tous les
réseau électrique concerné. Par exemple, dû à un défaut de terre dans l’enroulement transformateurs et relèvent des caractéristiques
l’ordre de grandeur de la perte d’exploitation du transformateur. Dans le cas d’un court- techniques d’un appareil donné, Les contraintes
d’une centrale thermique par exemple au que doivent supporter le transformateur (exem-
circuit interne, l’arc électrique entraîne une
ples d’ordres de grandeurs d’un transformateur
Maroc est de l’ordre des millions de dirhams évaporation quasi instantanée de l’huile 500 MVA, 400 kV) sont principalement liées aux
par jour . dans le transformateur. Il en résulte une enroulements et sont d’ordre :
onde de pression très rapide dans la cuve 1. Diélectrique : tenir la tension en basse
Ce qui nous oblige à améliorer notre fréquence (nominale, industrielle) et en haute
du transformateur, qui est perçue comme
comportement vis à vis l’exploitation des fréquence (chocs de foudre, de manœuvre, nor-
une explosion. Il s’agit d’un phénomène
transformateurs et de pousser loin notre malisés jusqu’à 1425 kV) (IEC 60076-3, 2000)
très rapide, lors duquel l’ explosion du 2. Mécanique : tenir mécaniquement les efforts
vision concernant la prévention des risques
transformateur se produit déjà 50 à 100 développés pendant les courts-circuits (plus-
d’incendie et explosion des transformateurs
millisecondes après le court-circuit. ieurs centaines de tonnes) (IEC 60076-2006)
qui sont les plus désastreux pour la continuité
3. Thermique : le cuivre ne doit pas dépasser
du transport de l’énergie électrique.Dans les une température absolue de point chaud de 98°C
réseaux industriels l’énergie électrique est qui dégraderait exagérément le papier isolant
principalement transportée en triphasé, où (IEC 60076-7, 2005). De plus les enroulements
sont par suite utilisés les transformateurs sont le siège des pertes en charge (≈ 1,5 MW)
triphasés. qu’il faut évacuer continuellement.
2- Les diélectriques aux transformateurs Pourquoi les transformateurs
explose t-ils ?
Les diélectriques sont des matériaux ayant une résistivité très élevée car ils contiennent très
peu d’électrons libres. Un isolant est caractérisé par ses propriétés électriques, mécaniques,
chimiques et thermiques.
Les diélectriques sont utilisés pour :
- Assurer une séparation électrique entre des conducteurs portés à des potentiels différents
afin de diriger l’écoulement du courant dans les conducteurs désirés;
- Protection des personnes et des équipements ;
- Supporter les éléments d’un réseau électrique et les isoler les uns par rapport aux autres et
par rapport à la terre ;
Dans les transformateurs les diélectriques sont des huiles minéraux ou végétales assurant
l’isolation électrique entre les différentes parties conductrices à haute tension afin d’éviter les
amorcages entre enroulements ou bobines et les courts circuits entre enroulements,les diélec-
triques liquides sont parmis les élements les plus critiques des transformateurs qu’une défail-
lance peut provoquer un incendies ou explosion d’un transformateur dans des cas avancés.
Enfin, compte tenu de la longue durée de vie des équipements utilisés dans les réseaux
d’énergie électrique, on attend de ces huiles qu’elles conservent des spécifications électriques Pendant un court-circuit dans un transformateur,
acceptables durant plusieurs décennies. Ainsi, les principaux paramètres servant à caractériser l’arc électrique d’une température de 3300 °C vapo-
les performances d’une huile utilisée comme isolant sont : rise l’huile et crée une pointe de pression dynamique
-sa rigidité diélectrique (de 20 à 30 kV/mm) ; qui se déplace à une vitesse de 1 200 mètres par sec-
-sa viscosité cinématique (de 3 à 16 mm2/s à 40 °C ; jusqu’à 1800 mm2/s à – 30°C) ; onde. Ce phénomène se produit en quelques milli-
-son point d’écoulement (de – 30 à – 60°C) ; secondes. En raison des réflexions dans le réservoir,
-son point d’éclair ou : point d’inflammabilité (de 95 à 300°C) ; le pic de pression générera des ondes de pression.
-sa stabilité physico-chimique. L’intégration de tous les pics de pression des ondes
Il est donc indispensable de veiller à ce que le diélectriques garde les memes caractéristiques crée une pression statique de l’ordre de 30 bars. En-
d’isolation dans le temps afin d’éviter des catastrophes qui peuvent endommager le transfor- suite, la pression devient égale dans tout le réservoir
mateur et donc interrompre la continuité de la production de l’énergie électrique. du transformateur dans les 50 à 100 millisecondes
après l’arc électrique et provoque la rupture du
-Le vieillissement d’un transformateur peut intervenir principalement à deux niveaux : réservoir du transformateur.la vapeur d’huile se
1. L’ensemble des équipements extérieurs à la cuve, qui peuvent être soumis en particulier à trouve alors à l’air libre sous forme d’explosion.
diverses intempéries, de la rouille, le vieillissement de joints, etc. les explosions de transformateurs et les incendies
2. La dégradation des isolants internes, solides (papiers) et liquides (huile). Ceux-ci pouvant sont des événements courants.Il existe de nombreux
perdre leurs qualités initiales, ce qui peut être un facteur favorisant des défauts de types diélec- facteurs et conséquences négatifs liés aux explosions
triques. Les principaux facteurs accélérant leur dégradation sont : la température, l’oxygène et de transformateurs. L’un des principaux risques est
l’humidité. la panne de courant, la destruction complète des
Les opérations de maintenance sur les équipements extérieurs ne doivent pas modifier les car- plantes, les blessures humaines et les conséquences
actéristiques électriques ou chimiques d’un transformateur. mortelles,c’était le cas en Arabie Saoudite ou dix
La dégradation des isolants solides ne peut être que constatée, et il est très difficile d’agir sur ce personnes sont mortes et près de 200 ont été bles-
paramètre en dehors d’opérations conséquentes de rebobinage en usine. sées en raison du feu causé par un court circuit im-
La dégradation de l’isolant liquide peut être suivie par différentes mesures, qui auront ten- pliquant un transformateur. Il existe des centaines
dance à se dégrader dans le temps, comme : de cas similaires à travers le monde.
- Des analyses sur l’huile, détaillées plus loin dans cette annexe, telles : sa teneur en eau, son Les problèmes environnementaux sont un autre ris-
indice d’acidité, sa tension disruptive, ou son facteur de dissipation (tangente δ) ; que important et des efforts pour éviter la pollution
- Des mesures électriques : d’isolement ou de facteur de dissipation sur les enroulements, dans causée par la propagation des gazes toxiques.
une certaine mesure.
A la différence de l’isolant solide, il est possible d’agir sur l’isolant liquide pour en améliorer
ses caractéristiques à un instant donné, soit en changeant la charge d’huile (rare), ou en Ce que vous devez savoir sur les
effectuant un traitement de l’huile. défauts aux transformateurs
Il existe ainsi plusieurs traitements de l’huile, réalisables la plupart du temps en usine ou sur
site par des équipes spécialisées, suivant les moyens disponibles : > L’âge moyen d’un transformateur au moment de
- Retrait de l’humidité de l’huile (1% de l’eau totale du transformateur), et des papiers (99% de sa défaillance est de 18 ans.
l’eau totale du transformateur) si le traitement en température est assez long (jusqu’à plusieurs > Les défaillances de transformateurs élévateurs et
semaines). Il est typiquement réalisé par des machines spécifiques qui extraient l’eau de l’huile industriels engendrent les plus grandes pertes fi-
à des conditions de pression et température précises. nancières
- Retrait de l’acidité de l’huile. Ce traitement particulier évite que l’acidité de l’huile, due à > La défaillance de l’isolant est la cause principale
sa dégradation dans le temps, ne dégrade exagérément les isolants solides, sans nécessiter de (responsable d’un quart des défaillances).
changer la charge d’huile. > Le coût des défaillances d’isolants représente à lui
seul plus de la moitié du coût total des défaillances.
> Le délai de livraison d’un grand transformateur
de puissance se situe entre 18 et 24 mois.

Amorcage entre deux spires Court circuit entre deux spires

Amorcage entre deux enroulements


3-Moyen de protection contre l’incendie dans les transformateurs Le transformer protector (TP)
Parmi les solutions approuvé par la norme NFPA
3.1-Le buchholz : Parmis les dispositifs standard de prévention il y’a le Buchholz qui 15 et qui ont permis de sauver des transforma-
détecte l’apparition des gazes dans le diélectrique ou un manque de ce dernier du à une teurs à travers le monde est le TP, d’après le
fuite,l’inconvenient de ce type d’appareillage c’est qu’il est limité par le temps de réponse à constructeur SERGI, cette solution a pu prévenir
l’apparition des gazes ou des ondes de pression causés par des arcs électriques qui se produisent à plusieurs reprises des incendies ou des explo-
dans un intervalle de temps très serré de quelques milli-secondes,et qui sont la cause principale sions de conservateurs d’huiles dû à des arcs élec-
des explosions du conservateur de stockage de l’huile dans un transformateur. triques très violents avec un temps de réponse en
milli-seconde, ce qui peut évacuer au bon mo-
ment l’excès de pression du à l’évaporation du
diélectrique liquide par l’arc électrique.

Detection d’une onde Detection d’un niveau faible Detection d’une accumulation
de pression vers le conservateur du diélectrique au transformateur de gaz

Le mécanisme est constitué de 2 flotteurs placés à des hauteurs différentes. Le plus haut détecte
une accumulation de gaz, le plus bas une vidange de la tubulure. A chaque flotteur est asso-
cié un contact sec déclenché par un aimant solidaire du flotteur. Un dispositif d’essai manuel
permet de simuler le fonctionnement des deux états du relais par action mécanique sur les
flotteurs.

3.2-Systeme Deluge à eau pulvérisé (Selon la NFPA 15)

La norme NFPA 15 Définit un système de pulvérisation d’eau comme suit:


“Un système de tuyau fixe à commande automatique ou manuelle relié à une ali-
mentation en eau et équipé de Buses de pulvérisation conçues pour fournir une
décharge et une distribution d’eau spécifiques sur les surfaces ou la zone protégées “

l’une des installations les plus répendu pour la protection des transformateurs contre l’incendie
est le système à couronnes qui utilise les bouteilles de CO2 pour augmenter la pression de l’eau
qui sera acheminé par des canalisations aux buses ouvertes,ceci se fait après la fusion d’un
fusible à la présence du feu qui fermera le contact d’actionnement de l’électrovanne pour per-
mettre le passage du gaz CO2 sous pression vers la citerne d’eau.
Afin de réussir une installation il faut que le jet d’eau satisfait les exigences de la norme NFPA
en terme de débit,de densité d’eau,de type de buse de facon à couvrir la totalité des faces cri-
tiques du transformateur ainsi qu’à la distance de sécurité entre les équipements de pulvérisa-
tion et les équipements sous tension.

Faces critiques dans un transformateur


.