Vous êtes sur la page 1sur 41

Résultats

Les Français et l’homosexualité


dans le football
Préparé pour Yoann Lemaire, fondateur et président de Foot Ensemble

Par Doan Pham & Grégoire Lusson


Doan-anh.pham@ipsos.com
Gregoire.lusson@ipsos.com

Avril 2018

1
L’enjeu de cette étude pour Foot Ensemble
Dresser un véritable premier état des lieux de la perception de
l’homosexualité dans le football

- Où en sont les Français quant à l’acceptabilité de l’homosexualité ?


- Quelles sont leurs perceptions de l’ampleur de l’homophobie en
comparaison avec le racisme et le sexisme ?
- Le football est-il perçu comme un milieu gay friendly ?
- Quels sont les potentiels leviers d’action pour lutter contre l’homophobie
dans le milieu du football ?
RAPPEL
Dispositif mis en place

CIBLE INTERROGÉE COLLECTE TRAITEMENT


STATISTIQUE
• Un échantillon représentatif de • Mode de recueil online via • Redressement de
2176 Français, hommes et notre panel Ipsos l’échantillon au global les
femmes âgés de 16 à 75 ans Smartbus critères de sexe, âge, région,
• L’échantillon est représentatif • 17 questions fermées catégorie socio-
professionnelle du foyer.
de la population française en • Dates de terrain : du 6 au
termes de: 8 février 2018 • Méthode de pondération
Rim Weighting.
o Sexe / Age
o Catégorie socioprofessionnelle
o Région
(Sur données de recensement INSEE)

3
Une homosexualité
bien acceptée par les
Français même s’ils
reconnaissent qu’elle
est répandue dans la
société française

4 ©Ipsos – Nom du document – Pour Nom du client


PERCEPTION DE L'HOMOSEXUALITÉ
Les Français acceptent aujourd’hui dans leur grande
majorité l’homosexualité
Tout à fait acceptable Plutôt acceptable
Les plus Les moins
Plutôt inacceptable Tout à fait inacceptable « gay-friendly » « gay-friendly »
% Tout à fait acceptable % Tout à fait acceptable
S/T
Les CSP+ Les CSP-
« Inacceptable » 6% 70% 62%
9%
15% Les habitants du Les habitants du Nord-
Nord-Ouest Est
67% 57%
25% Les 16-24 ans Les 65 ans et plus
60% S/T
« Acceptable » 64% 45%

85% Les femmes


64%
Les hommes
55%

Question : Selon vous, l’homosexualité est…


Base : Tous (4352 réponses)

5 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble


PERCEPTION DE L'HOMOSEXUALITÉ
Une tolérance légèrement plus élevée à l’égard des
lesbiennes que des gays
Les hommes ont plus de difficulté que les
femmes à accepter l’homosexualité, et

61%
notamment l’homosexualité
masculine vs. l’homosexualité féminine
des Français estiment qu’il est tout à fait
acceptable d’être lesbienne % Tout à fait Etre Etre
acceptable lesbienne gay

59% Répondants
Hommes
57% 54%
des Français estiment qu’il est tout à
fait acceptable d’être gay Répondantes
65% 64%
Femmes

Question : Selon vous, l’homosexualité est pour un homme/pour une femme…


Base : Tous (2176 répondants)

6 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble


PERCEPTION DE L'HOMOSEXUALITÉ
Vers une acceptation totale de l’homosexualité auprès des
futures générations ?
% Tout à fait acceptable

65 67
65
60
57
ST Moins ST 35 ans
45
de 35 ans et plus

% Tout à
fait 66% 57%
acceptable

65 ans et + 55-64 ans 45-54 ans 35-44 ans 25-34 ans 16-24 ans

Question : Selon vous, l’homosexualité est…


Base : Tous (4352 réponses)

7 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble


PERCEPTION DE L'HOMOSEXUALITÉ
Un taux d’acceptation de l’homosexualité en général très fort chez
les sportifs, en retrait chez les rugbymen (tendance)
Homosexualité « Acceptable » chez ceux qui Homosexualité « Acceptable » chez ceux qui
pratiquent chacun des sports suivants pratiquent chacun des sports suivants
Natation Pour un Pour une
(base : 616 répondants / 87% homme femme
1071 réponses)
Athlétisme
(base :169 répondants/ 87% Natation 86% 88%
294 réponses)

Tennis Athlétisme 85% 89%


(base : 252 répondants / 84%
443 réponses) Tennis 83% 85%
FOOTBALL
82% 87%
(base : 165 répondants/305
réponses
FOOTBALL 77%
Rugby 70% Rugby
(base : 58 répondants /
102 réponses –
ATTENTION BASE FAIBLE)
68% 72%
Base : Pratiquent chaque sport (pro ou amateur)

Question : Selon vous, l’homosexualité est… ?


8 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
PERCEPTION DE L'HOMOSEXUALITÉ
Malgré un niveau élevé d’acceptation, les Français considèrent que
l’homophobie est répandue dans la société
Très répandu Assez répandu Assez rare Très rare Inexistant

S/T « Rare ou 2% 1%
inexistant »

19% 16% 19%

S/T « Répandu » Une société perçue comme très discriminante


HOMOPHOBIE 81% % ST Répandu

Racisme 90%
Sexisme 86%
62%
Homophobie 81%
Question : Dans quelle mesure chacun des phénomènes suivants vous semble-t-il répandu dans la vie de tous les jours en France
aujourd’hui ?
Base : Tous (2176 répondants)
9 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
PERCEPTION DE L'HOMOSEXUALITÉ
En parallèle, le sentiment que les choses s’améliorent concernant
l’homophobie reste minoritaire
EN DIMINUTION STABLE EN AUGMENTATION

PERCEPTION DE L’EVOLUTION DE PERCEPTION DE L’EVOLUTION DU PERCEPTION DE L’EVOLUTION DU


L’HOMOPHOBIE DEPUIS 10 ANS RACISME DEPUIS 10 ANS SEXISME DEPUIS 10 ANS
Base : Répondants (2042) Base : Répondants (2067) Base : Répondants (2049)

9%
19%
29% 28% 29%
31%
60%
52%
43%
Le sexisme reste stable avec une tendance à
Le racisme est nettement en augmentation
L’évolution n’est pas tranchée pour l’homophobie
l’augmentation
Question : Et diriez-vous que depuis ces 10 dernières années, chacun des phénomènes suivants est plutôt en augmentation, stable
ou en diminution ?
10
©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
PERCEPTION DE L'HOMOSEXUALITÉ
Par conséquent, un Français sur deux estime qu’il demeure difficile
d’être homosexuel dans l’Hexagone, a fortiori pour un homme
Très facile Ventes
Assez facile Assez difficile Très difficile

S/T « Difficile » 8% 9% S/T « Facile » Etre Etre


% S/T Difficile
50% 50% lesbienne gay

Répondants 47% 53%


42% 41%

Question : Diriez-vous qu’il est aujourd’hui facile ou difficile d’être homosexuel(le) en France ?
Base : Répondants (3984 répondants, hors ceux qui ne savent pas)

11 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble


Assumer son
homosexualité dans le
milieu du football
reste plus compliqué

12 ©Ipsos – Nom du document – Pour Nom du client


HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
L’homosexualité dans le milieu du football
est largement acceptée par les Français et les amateurs de football
ENSEMBLE DES FRANÇAIS CEUX QUI S’INTÉRESSENT AU FOOTBALL CEUX QUI PRATIQUENT LE FOOTBALL
Base : Répondants (3604) Base : Répondants (1467) Base : Répondants (305)

8% S/T 10% S/T


12% S/T
10% « Acceptable »
10% « Acceptable » « Acceptable »

82% 80% 9% 79%


51% 54%
24% 58% S/T
« Inacceptable » 29% S/T
« Inacceptable »
25% S/T
« Inacceptable »

18% 20% 21%


Tout à fait acceptable
Plutôt acceptable
Plutôt inacceptable Rappel / Taux d’acceptation de l’homosexualité dans la société française
Tout à fait inacceptable « Tout à fait acceptable » 60% / S/T « Acceptable » 85%

Question : Selon vous, l’homosexualité dans le milieu du football est… ?


13 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
L’homosexualité masculine est toutefois jugée moins acceptable que
l’homosexualité féminine dans le milieu du football

85% Etre lesbienne Etre gay


des Français estiment qu’il est acceptable % Acceptable dans le milieu dans le milieu
d’être lesbienne dans le milieu du football du football du football
Répondants
84% 78%
Hommes
79% Répondantes
85% 80%
des Français estiment qu’il est Femmes
acceptable d’être gay dans le milieu du
football

Question : Selon vous, l’homosexualité dans le milieu du football est… ?


Base : Répondants (3604 répondants, hors ceux qui ne savent pas)
14 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
Les Français estiment que l’homophobie est répandue dans le milieu du
football, mais légèrement moins que dans la société française
HOMOPHOBIE DANS LE MILIEU DU FOOTBALL RAPPEL : HOMOPHOBIE DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE

4% 1% 2% 1%
Si l’homophobie semble légèrement
moins répandue dans le milieu du
football, 16% 19%
21% 28% plus d’1/4 des Français sont
cependant convaincus qu’elle est
« très répandue » dans ce milieu

S/T « Répandu »

74%
46% 62%
S/T « Répandu »

Très répandu Assez répandu Assez rare Très rare Inexistant Base : Tous (2176 répondants) 81%
Base : Répondants (1627)

Question : Dans quelle mesure chacun des phénomènes suivants vous semble-t-il répandu dans le milieu du football ?
(Ici, l’homophobie)
15 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
Une hiérarchie des discriminations perçues dans le milieu du
football qui est différente de celles perçues dans la société
RAPPEL : DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS DANS LE MILIEU DU FOOTBALL

% ST Répandu % ST Répandu

1.RACISME 90% 1.SEXISME 77%


2.SEXISME 86% 2.HOMOPHOBIE 74%
3.HOMOPHOBIE 81% 3.RACISME 61%

Base : Tous (2176 répondants) Base : Répondants (1627)

Dans le milieu du football, l’homophobie est perçue comme plus


répandue que le racisme – un effet France 98 ?

Question : Dans quelle mesure chacun des phénomènes suivants vous semble-t-il répandu dans la vie de tous les jours en
France/dans le milieu du football aujourd’hui ?
16 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
Des discriminations perçues comme stables et sinon en
augmentation plutôt qu’en diminution dans le milieu du football
EN DIMINUTION STABLE EN AUGMENTATION

PERCEPTION DE L’EVOLUTION DE PERCEPTION DE L’EVOLUTION DU PERCEPTION DE L’EVOLUTION DU


L’HOMOPHOBIE DEPUIS 10 ANS RACISME DEPUIS 10 ANS SEXISME DEPUIS 10 ANS
Base : Répondants (1572) Base : Répondants (1662) Base : Répondants (1606)

14% 14% 14%


29% 26%
38%
Rappel / Evol Rappel / Evol racisme Rappel / Evol sexisme
homophobie en
57% France 48% en France
« En augmentation» 60%
en France
« En augmentation»
« En augmentation»
60% 29%
28%

Question : Et diriez-vous que depuis ces 10 dernières années, chacun des phénomènes suivants est plutôt en augmentation, stable
ou en diminution dans le milieu du football ?
17
©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
In fine, le sentiment qu’il est tout de même plus difficile d’être
homosexuel dans le milieu du football que dans la société française
DANS LE MILIEU DU FOOTBALL Ventes
RAPPEL : DANS LA SOCIÉTÉ FRANÇAISE

7% 8% 9%
30% S/T « Difficile » S/T « Difficile »
24%
69% 50%
42% 41%

39%
Base : Répondants (3984 réponses)
Très facile Assez facile Assez difficile Très difficile
Base : Répondants (6659 réponses)

Question : Diriez-vous qu’il est aujourd’hui facile ou difficile d’être homosexuel(le) en France/dans le milieu du football ?

18 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble


HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
Une difficulté perçue comme plus exacerbée pour un homme
évoluant dans le football professionnel
ETRE GAY ETRE LESBIENNE
DANS LE MILIEU DU FOOTBALL AMATEUR DANS LE MILIEU DU FOOTBALL AMATEUR
Base : Répondants (1695) Base : Répondants (1625)

75% 61%
des Français estiment qu’il est difficile des Français estiment qu’il est difficile
d’être gay dans le milieu du football d’être lesbienne dans le milieu du football
amateur amateur
ETRE GAY ETRE LESBIENNE
DANS LE MILIEU DU FOOTBALL PROFESSIONNEL DANS LE MILIEU DU FOOTBALL PROFESSIONNEL
Base : Répondants (1703) Base : Répondants (1636)

79% 61%
des Français estiment qu’il est difficile des Français estiment qu’il est difficile
d’être gay dans le milieu du football d’être lesbienne dans le milieu du football
professionnel professionnel

Question : Diriez-vous qu’il est aujourd’hui facile ou difficile d’être homosexuel(le) dans le milieu du football professionnel/amateur?
19 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
Des propos
homophobes
enracinés et
banalisés, notamment
par les amateurs de
football

20 ©Ipsos – Nom du document – Pour Nom du client


PROPOS HOMOPHOBES
Un Français sur quatre tient des propos homophobes devant un match de
football, une proportion qui grimpe à presque six joueurs de foot sur dix
ENSEMBLE DES FRANÇAIS CEUX QUI REGARDENT CEUX QUI PRATIQUENT LE FOOTBALL
LES MATCHES ET REGARDENT LES MATCHES
1% S/T « OUI »
S/T « OUI » 2% S/T « OUI »

25% 34% 58%


7% 9% 10%
26% 17% Oui,
systématiquement 17%
Oui, souvent 23% 42%
Oui, rarement
66%
Non, jamais
31%
49% Je ne regarde jamais
de match de football Base : Spectateurs de match de foot Base : Spectateurs de match de foot et
Base : Tous (2176 répondants) (1629) pratiquant le football (165)

Question : Quand on regarde/assiste à un match de football, certaines expressions sont souvent employées comme « pédé », «
tarlouze » ou « tapette ». Vous personnellement, vous arrive-t-il de dire l’une ou plusieurs de ces expressions ?
21 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
PROPOS HOMOPHOBES
Ceux qui pratiquent le football sont les plus nombreux à prononcer
des propos homophobes devant un match
Profil-type de celui qui tient des propos Base : Spectateurs de matchs de foot
(1929 répondants)
homophobes devant un match de football
% S/T OUI

Homme
42%
Vivant dans le Sud-Est, plutôt en zone rurale
40% / 37%
25-34 ans
44%
CSP -
41%
Très intéressé par le football
43%
Pratiquant le football
58%
Question : Quand on regarde/assiste à un match de football, certaines expressions sont souvent employées comme « pédé », « tarlouze » ou «
tapette ». Vous personnellement, vous arrive-t-il de dire l’une ou plusieurs de ces expressions ?
22 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
PROPOS HOMOPHOBES
Plus l’investissement dans le football est grand, plus les propos
homophobes sont dédramatisés, voire relativisés
« Certaines expressions comme ‘pédé’, ‘tarlouze’, ‘tapette’ sont souvent dites devant un match de football »

#1 « Ce sont des insultes »


« Ce sont des mots qui sont dits sans
45% 43% 40% rapport avec l’homosexualité. »
#2 « Ce sont des propos qui peuvent êtres blessants »
Question : Certaines expressions
30% comme « pédé », « tarlouze », « tapette
41% 38% 24% » sont souvent dites devant un match
de football. Parmi les phrases
suivantes, indiquez celles dont vous
vous sentez le plus proche.
#3 « Ce sont des propos dévalorisants »
32% Base : Tous (2176 répondants)
Base : S/T Intéressés (839 répondants)

32% 28% 17% Base : S/T Pratique (165 répondants)

#4 « Ce sont des propos homophobes »


36%
27% 24% 12%
23 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
PROPOS HOMOPHOBES
Des propos homophobes que l’on considère cependant beaucoup
plus gênants s’ils étaient prononcés dans le club de son enfant
« Imaginons que certaines expressions comme ‘pédé’, ‘tarlouze’, ‘tapette’ soient dites dans le club de sport auquel irait/iraient votre/vos enfant(s) »

#1 « Ce sont des insultes »


« Ce sont des mots qui sont dits sans
53% 50% 49% rapport avec l’homosexualité. »
+8 +7 +9
Vs devant un match de football

#2 « Ce sont des propos dévalorisants »


20% 19% 18%
-18
-13
43% 36% 28% -10
+11 +8 +11

#3 « Ce sont des propos qui peuvent être blessants »

38% 32% 22%


-3 -6 -2
Question : Imaginons que certaines expressions comme « pédé », « tarlouze », «
#4 « Ce sont des propos qui devraient être interdits » tapette » soient dites dans le club de sport auquel irait/iraient votre/vos enfant(s).
Parmi les phrases suivantes, indiquez celles dont vous vous sentez le plus
34% 32% 28% proche.
Base : Au moins un enfant (711 répondants)
+12 +12 +15
24 Base : Au moins un enfant ET Intéressés (264 répondants)
©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble Base : Au moins un enfant ET Pratiquent (78 répondants)
PROPOS HOMOPHOBES
Ces insultes sont moins acceptées dans le cadre Ont au moins un enfant
du club de son enfant

S/T Intéressés par S/T Pratiquent Dans le club de


Devant un match de foot Français son enfant
le football le football
Ce sont des insultes 45% 43% 40% 53%
Ce sont des mots qui peuvent
êtres blessants pour les personnes 41% 38% 24% 38% Question : Certaines expressions comme «
homosexuelles pédé », « tarlouze », « tapette » sont souvent
dites devant un match de football. Parmi les
Ce sont des propos dévalorisants 32% 28% 17% 43% phrases suivantes, indiquez celles dont vous
vous sentez le plus proche.
Ce sont des mots qui sont dits sans
rapport avec l’homosexualité
30% 32% 36% 20% Question : Imaginons que certaines
expressions comme « pédé », « tarlouze », «
Ce sont des propos homophobes 27% 24% 12% 30% tapette » soient dites dans le club de sport
auquel irait/iraient votre/vos enfant(s). Parmi
Ce sont des propos condamnables 25% 22% 14% 28% les phrases suivantes, indiquez celles dont
vous vous sentez le plus proche.
Ce sont des propos qui devraient
être interdits
22% 20% 13% 34% Base : Tous (2176 répondants)
Base : S/T Intéressés (839 répondants)
Ce sont des mots habituels dans Base : S/T Pratique (165 répondants)
certains sports
13% 14% 15% 8%
Base : Au moins un enfant (711 répondants)
Ce sont des mots qui ne sont pas
4% 5% 11% 4%
gênants

25 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble


PROPOS HOMOPHOBES
Pour les joueurs de foot, ces insultes sont Ont au moins un enfant
beaucoup moins acceptées dans le cadre du
club de son enfant
S/T Pratiquent Dans le club de
Devant un match de foot
le football son enfant

Ce sont des insultes 40% 49%


Ce sont des mots qui peuvent
êtres blessants pour les personnes 24% 22% Question : Certaines expressions comme «
homosexuelles pédé », « tarlouze », « tapette » sont souvent
dites devant un match de football. Parmi les
Ce sont des propos dévalorisants 17% 28% phrases suivantes, indiquez celles dont vous
vous sentez le plus proche.
Ce sont des mots qui sont dits sans
rapport avec l’homosexualité
36% 18% Question : Imaginons que certaines
expressions comme « pédé », « tarlouze », «
Ce sont des propos homophobes 12% 29% tapette » soient dites dans le club de sport
auquel irait/iraient votre/vos enfant(s). Parmi
Ce sont des propos condamnables 14% 15% les phrases suivantes, indiquez celles dont
vous vous sentez le plus proche.
Ce sont des propos qui devraient
être interdits
13% 28% Base : Tous (2176 répondants)
Base : S/T Intéressés (839 répondants)
Ce sont des mots habituels dans
certains sports
15% 7% Base : S/T Pratique (165 répondants)
Base : Au moins un enfant (711 répondants)
Ce sont des mots qui ne sont pas
11% 5%
gênants

26 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble


Une lutte jugée
essentielle contre
l’homophobie dans le
football

27 ©Ipsos – Nom du document – Pour Nom du client


MESURES CONTRE L’HOMOPHOBIE DANS LE FOOTBALL
La grande majorité des Français considère qu’il est essentiel de
lutter contre l’homophobie
CHEZ LES FRANÇAIS CHEZ CEUX QUI S’INTÉRESSENT CHEZ CEUX QUI PRATIQUENT
Base : Tous (2176 répondants)
AU FOOTBALL LE FOOTBALL
Base : S/T Intéressés (839 répondants) Base : S/T Pratique (165 répondants)

5% 4%
4%
10% 14%
10%
42% S/T « OUI »
42% S/T « OUI » 45%
85%
S/T « OUI »

86% 82%
43% 37%
44%

Oui, tout à fait Oui, plutôt


Non, plutôt pas Non, pas du tout

Question : Selon vous, est-il essentiel de lutter contre l’homophobie dans le milieu du football ?
28 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
MESURES CONTRE L’HOMOPHOBIE DANS LE FOOTBALL
Une sensibilisation à plusieurs niveaux

#1
Que les plus jeunes #2
soient sensibilisés dans Que les entraîneurs et #3 #4
responsables de clubs Que les expressions comme Que les expressions comme
les clubs. professionnels soient « pédé », « tarlouze », « « pédé », « tarlouze », «
(par leurs entraîneurs/coachs, par les tapette » soient interdites tapette » soient interdites
personnes qui les encadrent) sensibilisés. pendant les entraînements. pendant les matchs.
46% 42% 32% 30%

Question : Parmi la liste suivante, quelles sont toutes les choses qui selon vous seraient prioritaires pour lutter contre
l’homophobie dans le milieu du football?
Base : Tous (2176 répondants)

29 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble


MESURES CONTRE L’HOMOPHOBIE DANS LE FOOTBALL
Résultats détaillés
Base : Tous (2176 répondants) Base : S/T intéressés (839 répondants) Base : S/T Pratiquent (165 répondants)

S/T Intéressés par le S/T Pratiquent


Français
foootball le football
Que les plus jeunes soient sensibilisés dans les clubs par leurs entraîneurs/coachs,
par les personnes qui les encadrent
46% 45% 39%

Que les entraîneurs et responsables de clubs professionnels soient sensibilisés 42% 40% 31%
Que les expressions comme « pédé », « tarlouze », « tapette » soient interdites
pendant les entraînements
32% 31% 27%

Que les expressions comme « pédé », « tarlouze », « tapette » soient interdites


pendant les matches
30% 28% 24%

Que chaque président de club propose un « référent diversité » dans chaque


équipe, afin d’être vigilant aux mauvais comportements et discriminations
23% 21% 23%

Que des actions de sensibilisation soient menées pendant les matches 22% 23% 20%

Qu’un « grand joueur » fasse son coming out pendant sa carrière 16% 16% 14%
Que le capitaine de l’équipe ou un « référent diversité » lise un court texte
pertinent avant chaque match de compétition pour promouvoir les valeurs du 14% 12% 16%
sport et la diversité

Que des joueurs homosexuels fassent un coming out collectif 11% 12% 12%

AUCUNE DE CELLES-CI 7% 7% 9%
30 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
JE NE SAIS PAS 20% 16% 13%
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
L’hypothèse d’un coming out d’un footballeur pro serait bien reçue

Footballeurs Intéressés par le football

Cela ne changerait rien 55


50

Cela me laisserait indifférent 27


29

Je resterais supporter 23
25

Je le/la soutiendrais 20
16

Je serais déçu( e ) 10
7

Question : Quelle serait votre réaction si un(e) joueur(se) de foot professionnel que vous appréciez rendait son homosexualité
publique ??
Base : Tous (839 répondants)
31 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
Résultats détaillés
Base : S/T intéressés (839 répondants) Base : S/T Pratiquent (165 répondants)

S/T Pratiquent
S/T Intéressés par le football
le football
Cela ne changerait rien 50% 55%

Cela me laisserait indifférent 29% 27%

Je resterais supporter/supportrice de ce(cette) joueur (se) 25% 23%

Je le/la soutiendrais 16% 20%

Je serais déçu(e) 7% 10%

Je serais gêné(e) 4% 5%
Je le/la considèrerais comme un/une moins bon(ne)
joueur(se)
2% 0%

Je préfèrerais qu’il/elle quitte son équipe 1% 1%

Je le/la mépriserais 1% 3%

Rien de tout cela 5% 2%


Question : Quelle serait votre réaction si un(e) joueur(se) de foot professionnel que vous appréciez rendait son homosexualité
publique ??
32 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
L’hypothèse d’un coming out largement acceptée par les sportifs,
dans leur environnement proche
En tendance, plus de réticences de la part des rugbymen
Natation Athlétisme Tennis Football Rugby (base de lecture faible)
b=616 b=169 b=262 b=165 b=58 BASE DE LECTURE FAIBLE

60
54
Cela ne changerait rien 52
52
44
30
32
Cela me laisserait indifférent 26
30
31
24
24
Je le/la soutiendrais 17
24
17
5
7
Je l'éviterais au moment des douches 6
8
3

Question : Et quelle serait votre réaction si une personne avec qui vous pratiquez un sport rendait son homosexualité publique ?
Bases : Pratique ce sport
33 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
Résultats détaillés
Question : Et
quelle serait votre
Football Rugby Natation Athlétisme Tennis réaction si une
personne avec qui
Cela ne changerait rien 52% 44% 60% 54% 52% vous pratiquez un
sport rendait son
Cela me laisserait indifférent 30% 31% 30% 32% 26% homosexualité
publique ?
Je le/la soutiendrais 24% 17% 24% 24% 17% Bases : Pratique ce sport

Je l’éviterais au moment des


douches
8% 3% 5% 7% 6% En tendance, plus
de réticences de la
Je garderais une distance part des rugbymen
physique avec lui/elle
7% 6% 2% 1% 2%
(base de lecture
Je préfèrerais qu’il/elle ne faible)
fasse plus de sport avec moi
3% 1% 1% 0% 0%

Je l’éviterais sur le terrain 2% 4% 0% 1% 0%


Je l’éviterais dans la
célébration des victoires
2% 1% 1% 1% 1%

Je l’éviterais dans les


vestiaires
1% 4% 2% 1% 4%

Je ne lui parlerais plus 1% 1% 1% 1% 0%

34 RIEN DE
©Ipsos TOUT
– Les 8% le football – Pour Foot13%
CELAet l’homosexualité dans
Français Ensemble 9% 8% 9%
RÉSULTATS CLÉS

35
EXECUTIVE SUMMARY
Résultats clés

RÉSULTAT CLÉ N°1 RÉSULTAT CLÉ N°2 RÉSULTAT CLÉ N°3 RÉSULTAT CLÉ N°4

L’homosexualité est bien L’affirmation de son Les propos homophobes La lutte contre
acceptée par les Français homosexualité dans le sont enracinés et l’homophobie dans le
même s’ils pensent milieu du football est banalisés devant les milieu du football est
qu’elle est répandue dans perçue comme plus matchs de football perçue comme essentielle
la société française difficile

36
HOMOSEXUALITÉ & FOOTBALL
Synthèse
• Si l’homosexualité est très largement acceptée, l’homophobie reste cependant perçue par les Français comme un phénomène répandu. L’homosexualité est
mieux acceptée par les générations les plus jeunes et par les femmes.

• Les Français perçoivent le racisme, le sexisme et l’homophobie comme moins répandus dans le milieu du football que dans la société en général. Le racisme
est perçu comme particulièrement en retrait dans le milieu du football vs. dans la société française – effet France 98 certain. C’est le sexisme qui s’impose
comme première discrimination dans le milieu du football.

• Si l’homophobie est considérée comme moins répandue dans le milieu du football, cette discrimination reste cependant à un niveau significatif :
o 28% des Français considèrent que l’homophobie est « très répandue » dans milieu du football alors que 19% d’entre eux estiment qu’elle est « très
répandue » dans la société française, un écart significatif.
o De même, il semble plus difficile de vivre son homosexualité dans le milieu du football, particulièrement pour un homme, joueur professionnel, que
dans la société en général.

• Les propos tels que « pédé », « tarlouze », « tapette » tenus devant les matchs de football sont beaucoup plus prononcés par ceux qui pratiquent le football
que par le reste des Français. Ces propos – perçus comme des insultes par la majorité – sont néanmoins dédramatisés par une partie des amateurs de football.
Pour ces derniers, ces propos font partie du « folklore » du football et sont sans connotation homophobe. A souligner, ces propos sont beaucoup plus
choquants s’ils sont tenus dans le cadre du club des enfants. Ils expriment donc une homophobie « ordinaire », dont on prend conscience quand on la déplace
d’un match de football au club de son enfant.

• En outre, la lutte contre l’homophobie dans le milieu du football est perçue comme essentielle pour la grande majorité des Français, principalement via la
sensibilisation des entraîneurs et responsables de clubs professionnels mais aussi par l’éducation des plus jeunes au sein des clubs. Le coming out d’un grand
joueur serait particulièrement bien accepté et pourrait probablement constituer un levier puissant pour sensibiliser l’opinion et les amateurs de football.

37 ©Ipsos – Les Français et l’homosexualité dans le football – Pour Foot Ensemble


NOUS SOMMES LÀ POUR VOUS AIDER
VOS CONTACTS SUR CETTE ÉTUDE

Doan Pham Grégoire Lusson


Directrice Adjointe Chargé d’études Senior
Doan-anh.pham@ipsos.com Gregoire.lusson@ipsos.com

Ce document a été rédigé selon les standards Qualité d’Ipsos.


Il a été relu et validé par : Doan-Anh Pham, Directrice adjointe département Tendances & Prospective

38
ANNEXES

39
39 © 2015 Ipsos.
NOS ENGAGEMENTS :
Codes professionnels, certification qualité, conservation et
protection des données
Ipsos est membre des organismes professionnels français et Ipsos France est certifiée ISO 9001: version 2008 et ISO 20252 :
européens des études de Marché et d’Opinion suivants : version 2012. A ce titre, la durée de conservation des documents et
données relatifs à l’étude sont , à moins d’un engagement contractuel
– SYNTEC (www.syntec-etudes.com ), Syndicat professionnel des
spécifique , et à partir de la date d’achèvement du contrat :
sociétés d’études de marché en France
– de 12 mois pour les données primaires (données sources
– ESOMAR (www.esomar.org ), European Society for Opinion
d’enquête)
and Market Research,
– de 24 mois pour les données secondaires (autres documents
relatifs à l ’étude)
A ce titre, Ipsos France s’engage à appliquer le code ICC/ESOMAR
des études de Marché et d’Opinion. Ce code définit les règles
déontologiques des professionnels des études de marché et établit les Ce document est élaboré dans le respect de ces normes
mesures de protection dont bénéficient les personnes interrogées. internationales. Les éléments techniques relatifs à l’étude sont présents
dans le descriptif de la méthodologie ou dans la fiche technique du
rapport d’étude.
Ipsos France s’engage à respecter l’article 29 de la Loi Informatique et Cette étude a été réalisée dans le respect de ces normes
Libertés du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 et les recommandations internationales
de la CNIL. A ce titre, Ipsos a nommé un Correspondant Informatique
et Libertés.

40
A PROPOS D’IPSOS GAME CHANGERS

Ipsos est le troisième Groupe mondial des études. Avec une Chez Ipsos, nous sommes passionnément curieux des individus, des marchés, des
présence effective dans 88 pays, il emploie plus de 16 000 marques et de la société.
salariés et a la capacité de conduire des programmes de
recherche dans plus de 100 pays. Créé en 1975, Ipsos est Nous aidons nos clients à naviguer plus vite et plus aisément dans un monde en
contrôlé et dirigé par des professionnels des études. Ils ont profonde mutation.
construit un groupe solide autour d’un positionnement unique Nous leur apportons l’inspiration nécessaire à la prise de décisions stratégiques.
de multi-spécialistes – Etudes sur les Médias et l’Expression des
marques, Recherche Marketing, Etudes pour le Management de Nous leur délivrons sécurité, rapidité, simplicité et substance.
la Relation Clients / Employés, Opinion et recherche sociale, Nous sommes des Game Changers
Recueil de données sur mobile, internet, face à face et
téléphone, traitement et mise à disposition des résultats.

Ipsos is listed on Eurolist - NYSE-Euronext. The company is part of the SBF 120
and the Mid-60 index and is eligible for the Deferred Settlement Service (SRD).
ISIN code FR0000073298, Reuters ISOS.PA, Bloomberg IPS:FP
www.ipsos.com
RETROUVEZ-NOUS
Syndicated studies www.ipsos.fr facebook.com/ipsos.fr
© 2017 Ipsos. ALL RIGHTS RESERVED.
This document constitutes the sole and exclusive property of Ipsos. Ipsos retains all copyrights and other rights
over, without limitation, Ipsos' trademarks, technologies, methodologies, analyses and know how included or
arising out of this document. The addressee of this document undertakes to maintain it confidential and not to vimeo.com/ipsos @IpsosFrance
disclose all or part of its content to any third party without the prior written consent of Ipsos.

Ad hoc studies
© 2017 Ipsos. ALL RIGHTS RESERVED.
This document constitutes the sole and exclusive property of Ipsos. Ipsos retains all copyrights and other rights
over, without limitation, Ipsos' trademarks, technologies, methodologies, analyses and know how included or
arising out of this document. The addressee of this document undertakes to maintain it confidential and not to
disclose all or part of its content to any third party without the prior written consent of Ipsos.

41