Vous êtes sur la page 1sur 9

30.12.2016

LesCoptes,enfantsduNil

anciens guides de l humanité dans la voie de la civilisation Cheikh Anta Diop

LesCoptes,enfantsduNil

Lescoptessontsouventprésentéscommelesdescendantsdesancienségyptiens.Maispourquoilesgens disentcela?Etsilescoptessonteffectivementlesdescendantsdesancienségyptiens,quelestdoncleur lien avec les africains? Tout ceci nous amène à la question de savoir qui sont réellement les coptes? Élémentsderéponseàtraverscetarticle.

Lesoriginesdecettepopulationdénomméecopteremontentaumoinsau7èsiècleavantl’èreactuelle.Au

7esiècle,c’est­à­diredurantlapériodeappeléelabasseépoque(lapériodeladécadenceetdelafindela

civilisationpharaonique),lesAssyriensayantentaméunesériedeconquêtesvictorieuses,profitentdes dissensions et des mésententes au sein de l’empire pharaonique pour l’attaquer. Cette attaque des Assyriens contre la civilisation pharaonique et son peuple (peuple noir) menée par Assourbanipal va

débouchersurlamiseàsacetlepillagedelavillesaintedeOuasè(Ouaset)en663avantnotreère,ville

plusconnuesouslenomdeThèbes.Assourbanipalvaensuitecontinuersescampagnesvictorieusesvers d’autrescontrées.AprèscetteattaquedesAssyriens,lacivilisationpharaoniquevaentrerdansunephase dedéclinaccéléré quivalapousserverssafin.Unpeuplustard,c’est­à­direen525avantnotreère,les Perses,emmenésparCambyse,vontàleurtourfaireirruptionsurleterritoiredesPharaons,ouilsvontse livreràdesmassacressurlespopulations,despillages,desviols,etc…etparlamêmeoccasionoccuperle payspourimposerleurdomination.

LesPersesserontévincésen332avantnotreèreparAlexandredeMacédoine,ditAlexandreleGrandet

ses hommes. Il inaugure la période dite ptolémaïque et fonde la ville appelée Alexandrie. Durant cette période,lesGrecsetlesMacédoniensenvahissentlepaysetimposentleurdomination.

Lapériodeptolémaïques’achèveaveclaprisedupaysparlesromainsen30avantnotreère.

Cesenvahissementssuccessifsaveclesagressionsetlesviolencesrépétéesquis’ensuivaientpousseront lesancêtresdenombreuxpeuplesafricainsactuels àfuirlavalléeduNilpourallers’installerend’autres endroitsducontinent. C’est ainsi qu’aujourd’hui grâce aux recherches historiques on sait que tel ou tel peuple vient la vallée du Nil.

Maispendantquelesancêtresdeplusieurspeuplesafricains ontpréféréquitterlesbordsduNilpouraller versd’autresendroitsducontinent,ilenyaquisontrestéssurlesbordsNiletquiontbeaucoupluttépour résisterauxenvahisseurs.Cesontlàlesancêtresdescoptes.

Mais âpres la période romaine, et malgré les résistances, les agressions répétées et les invasions de peuplesétrangersontcontinuéàsepoursuivretouslelongdessiècles(jusqu’auarabesaujourd’hui).Les noirs,malgréleursluttesetleursrésistancesontfiniparsemétisseraveclespeuplesétrangersquiont envahileurterritoireaufilsdesiècles.

C’estcequ’aconfirmélecomtedeVolney(âpresavoirvisitél’Égypteetyavoirvulescoptes)danssonlivre

intitulé:VoyageenÉgypteetenSyrie,ouilditausujetdescoptes:

30.12.2016

LesCoptes,enfantsduNil

«Les Coptes sont donc proprement les représentants des Égyptiens et il est un fait singulier qui rend cette acception encore plus probable. En considérant le visage de beaucoup d’individus de cette race, je lui ai trouvé un caractère particulier qui a fixé mon attention : tous ont un ton de peau jaunâtre et fumeux, qui n’est ni grec, ni arabe ; tous ont le visage bouffi, l’oeil gonflé, le nez écrasé, la lèvre grosse ; en un mot, une

vraie figure de Mulâtre (Mulâtre était autrefois un péjoratif pour désigner les métisses). J’étais tenté de

l’attribuer au climat, lorsqu’ayant visité le Sphinx, son aspect me donna le mot de l’énigme. En voyant cette tête caractérisée de nègre dans tous ses traits, je me rappelais ce passage remarquable d’Hérodote, où il dit « Pour moi, j’estime que les Colches sont une colonie des Égyptiens, parce que, comme eux, ils ont la peau noire et les cheveux crépus », c’est à dire que les anciens Égyptiens étaient de vrais nègres de l’espèce de tous les naturels de l’Afrique».

QuenousditicilecomtedeVolney?Volneynousditiciqu’enayantvulescoptesetayantcomparéleurs traitsaceuxdusphinx(sphinxdontlevisagen’étaitpasencoredétruitcommemaintenant),çaluiarappelé ce que l’historien grec de l’antiquité Hérodote avait écrit au sujet des égyptiens, et il a compris que le peuple pharaonique était un peuple noir et que les coptes, au vu de leurs traits caractéristiques, possédaientcesangnègredel’ancienpeuplepharaoniquedansleursgènes.

30.12.2016

LesCoptes,enfantsduNil

30.12.2016 LesCoptes,enfantsduNil LeComtedeVolney

LeComtedeVolney

Cetteanalysepermetd’arriveràcesconclusionscertaines:lescoptesétaientàl’originedespopulations noires,progressivementmétissésparsuitedesinvasionsetdesoccupationsrécurrentes.Eneffetl’ancien peupledel’époquepharaoniqueétaitlui­mêmeunpeuplenoir,etsilescoptessontleursdescendants,cela signifiedoncquelespremierscoptesétaientdoncdesnoirs. C’est pourquoi les coptes sont les descendants du peuple pharaonique.

30.12.2016

LesCoptes,enfantsduNil

30.12.2016 LesCoptes,enfantsduNil Tapisserie copte du Musée Copte du Caire. On voit ici un aperçu de ce

Tapisserie copte du Musée Copte du Caire. On voit ici un aperçu de ce à quoi ressemblaient les premiers coptes

Lesrecherchesscientifiquespermettentaujourd’huidesavoirquelemot‘‘copte’’(qbt)estunedéformation parlesarabesdumotgrecAigypto (termequidonnaplus tardlestermes«Égypte»et«égyptien»en français).CetermeAigyptoestlemotquelesgrecsutilisaientpourappelercetterégionducontinentetles populationsnoiresautochtonesqu’ilyontvu.Letermecoptevientdonc àl’originedesgrecsetsertà désignerlespopulationsautochtonesdesbordsduNil.Uncopteestdoncétymologiquementunégyptien autochtone (donc un nègre). Par la suite, ce mot a servi à designer à la fois les descendants des autochtones,etleurorientationreligieuse.

Lalangueparléeparlescoptesestcequirestedel’ancienégyptien.C’estladernièrephasedel’égyptien ancienSitelestlecas,celasignifiequelalanguecopte»estenréalitélalanguepharaoniquedanssa dernièreévolution.Lalanguecoptec’estdoncdel’égyptien.Lescoptesquiparlentlalanguedumême nom, parlent donc en réalité ce qui reste l’ancienne langue de l’époque pharaonique, la langue négro­ africainedeleursancêtres.

30.12.2016

LesCoptes,enfantsduNil

Lescaractèresd’écritureutiliséspourretranscrirecettelanguesontdescaractèresempruntésàl’écriture

démotique(écriturepharaonique)etàl’écritureditegrecque.Orl’écritureditegrecqueestuneécriturequi

vientdesbordsduNil,commel’expliquel’égyptologuefrançaisederenomméeinternationaleChristiane

DesrochesNoblecourt,danssonlivrelefabuleuxhéritagedel’Égypte:

«Et c’est ainsi que LA PREMIÈRE INSCRIPTION GRECQUE EN LETTRES ARCHAÏQUES MONUMENTALES DEMEURE CONSERVÉE, NON PAS EN HELLADE (GRÈCE), MAIS EN ÉGYPTE, PORTANT EN ELLE LES SIGNES (HIÉROGLYPHES) DONT L’ORIGINE ÉTAIT LE PAYS DE SESOTRIS ET DE RAMSÈS».

Surleplanlinguistiquelalanguecopteappartientdoncàlafamilledeslanguesnégro­africaines.

Les Coptes, c’est­à­dire les descendants des anciens égyptiens appartiennent comme leurs ancêtres anthropologiquement,linguistiquementetculturellementaumondenégro­africain.

Les coptes sont donc nos frères africains dont certains se sont métissés. On les retrouve aujourd’hui encoredanslavalléeduNil(Égypteactuelle,Éthiopieactuelle,Soudanactuel,etc )ouilsontuneéglise qui s’appelle l’Église copte dont les enseignements révèlent un syncrétisme (mélange) entre le Christianisme(quileuraétéimposédeforce,surtout,durantl’occupationdel’Égypteparl’Empireromain) etlestraditionsancestralesdel’époquepharaonique.

etlestraditionsancestralesdel’époquepharaonique.

LacélèbrecroixAnkhdel’époquepharaonique,ausommetd’uneéglisecopteenÉgypteactuelle.L’Église

copteestlaseuleéglisequiafficheencoreaujourd’huilesymbolepharaoniquedelaCroixAnkhetquise

présentecommeuneégliseafricaine,ycomprisdanssesstatuts.Jusqu’àaujourd’huienÉgypteactuelle,la

30.12.2016

LesCoptes,enfantsduNil

croixAnkhestlesymboledescoptes.Lescoptessontfiersd’affichercesymbole,afindemontrerleurlien etleurattachementà leursancêtresdel’époquepharaonique.

Ilsontunattachementfaroucheàleursracinespharaoniquesetàl’héritagepharaoniqueetcontinuentà

perpétuermalgrétout,leurstraditionsancestraleshéritésdel’Égypteancienne.

L’ancien pape de l’église copte orthodoxe d’Égypte,

L’ancien pape de l’église copte orthodoxe d’Égypte, le pape Shenouda III entouré de quelque uns de ses hommes d’Église.

30.12.2016

LesCoptes,enfantsduNil

30.12.2016 LesCoptes,enfantsduNil

Photopriselorsdesfunéraillesdel’ancienpapedescoptesShenoudaIII.Onvoitsoncorpsexposénon pascouché,maisdansunepositionassise,etdansunsiège(avecdeuxlions)quirappelleétrangementles deux lionsoulestêtesdelionsquiornaientsouventcertainsdestrônespharaoniquescommeletrônedoré dupharaonTuangaImana(Toutankhamon)parexemple.Ceriteconsistantaexposerlescorpsenposition assise a un moment donné des funérailles est un exemple des rites typiquement africains hérité de la civilisationpharaoniquequelescoptespratiquentetqu’ilestpossibled’observerdansplusieursrégions d’Afrique.Onvoitdoncquelescoptesdansleursritesreligieux,fontencorebeaucoupderitesafricains pharaoniquesqu’ilscontinuentdeperpétuercommeleurscousinsafricainsquiperpétuentcesmêmesrites dansplusieursrégionsducontinentafricain.

Cetteascendancepharaoniqueet cetattachementàleursancêtresetlesrésistancesqu’ilsontfaitsfaces auxdiversenvahisseursaucoursdessièclesleursontvaludespersécutionsetdesagressionsmultiples de toutes sortes de la part des envahisseurs et tous les peuples qui les ont envahi ont tenté de les extermineretdelesdétruire.

Aujourd’huiceuxdescoptesquisontenÉgyptesontenvahisparlesarabesd’Égyptequilespersécutent toutletemps.Enraisondeleurascendancepharaoniqueetdeleurattachementaleursvaleursetleurs traditionsancestralesilssonttraitésd’idolâtresoudemécréants parlesarabesactuelsenÉgypte.Ilssont agressés,frappés,tués,discriminés,leurséglisesenÉgypteactuellesontsouventattaquées,détruiteset brulées dans l’indifférence générale et souvent le gouvernement de l’Égypte actuelle se tait et ferme souventlesyeuxsurlesagressionsetlesinjusticesqu’ilsviventauquotidiendelapartdesarabes.Et personnenelèvelepetitdoigtpourlessecourir,lesaideroulesdéfendre,etmêmel’Églisenelesaidepas, neserait­cequ’au nomdela«fraternitéetdelacharitéchrétienne».

30.12.2016

LesCoptes,enfantsduNil

30.12.2016 LesCoptes,enfantsduNil Façaded’uneéglisecopteattaquéeetincendiéeparlesarabes

Façaded’uneéglisecopteattaquéeetincendiéeparlesarabes cetteannéeenÉgypteactuelle.onyvoit enhautlesendroitsoùlefeuestpasséquisonttoutnoirs.Cesattaquescontrelescoptesetcontreleurs lieuxdecultesontcourantesenÉgyptemême.

Les coptes sont souvent appelés les «premiers chrétiens», mais ceci est une autre histoire qui touche directementauxvéritablesorigineshistoriques(etnonbibliques)decequivaêtreappeléChristianisme plustardparl’empireromain.

plustardparl’empireromain. Lepapeactueldel’Églisecopte,lepapeTawadrosII.

Lepapeactueldel’Églisecopte,lepapeTawadrosII.

30.12.2016

Par:LisapoyaKama©

Sources:

LesCoptes,enfantsduNil

MagdiSamiZaki,HistoiredesCoptesd’Égypte

ChristianeDesrochesNoblecourt, lefabuleuxhéritagedel’Égypte

ComtedeVolney,VoyageenÉgypteetenSyrie

GérardViaud,LaLiturgiedescoptesd’EgypteetPratiquespopulairesdescoptes

Tweet

Share

Share

Pin

Mail