Vous êtes sur la page 1sur 41

[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Avant d’entamer les différentes étapes de ce travail, j’aimerai bien remercier toutes les
personnes qui m’ont aidé de près ou de loin dans la réalisation de ce stage dans les
meilleures conditions.

Je tiens à remercier dans un premier temps, toute l’équipe pédagogique


de l’école nationale d’électricité et de Mécanique de Casablanca
Je tiens à remercier tout particulièrement et à témoigner toute ma
reconnaissance aux personnes suivantes, pour l’expérience enrichissante et
pleine d’intérêt qu’elles m’ont fait vivre durant toute ma période de stage au
sein de la société Amendis

 La société AMENDIS en la personne de Mr DAHDAH, Directeur


d’Electricité d’avoir accepté m’accueillir au sein d’AMENDIS. Et pour
l’importance de cette occasion qui m’a offert pour se familiariser avec le
monde de travail et exploiter mes connaissances.

 Mr. M’RABET ABDELAZIZ, mon encadrant auquel je suis infiniment


redevable pour m’avoir encadré avec rigueur, clairvoyance et
pertinence.

 Que Mr KALLAT MOHAMED et tout le personnel de « Bureau BCC », trouvent ici


l’expression de mes sincères remerciements pour leur aide bien vaillant.

 D’une façon plus générale ; je ne peux oublier de présenter mes sentiments d’estime
et de considération à tout le personnel de la société Amendis pour sa parfaite
collaboration ; Merci à ceux qui m’ont beaucoup appris au cours de ce stage, et
même à ceux qui ont eu la gentillesse de faire de ce stage un moment très profitable.

BEN AMAR ISMAIL 1


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Un futur entrepreneur, se trouve dans l’obligation d’effectuer un certain nombre de


stages au sein de quelques établissements, où il pourra mettre en application ce qu’il a
recueilli pendant sa formation universitaire.

Le stage d’initiation est considéré comme le premier contact de l’étudiant avec


l’établissement en question, ce n’est que grâce à cela qu’il pourra constater les concepts
appris en pleine application, ce qui est fréquent dans le monde de travail.

Amendis m’a offert l’opportunité d’effectuer le stage chez elle. Lors de cette période
j’ai pu assister à la découverte des différents postes et services de cette grande société, cela
m’a été très bénéfique.

Le présent document a pour but de décrire le déroulement du stage :

Dans un premier lieu, je procéderai à la présentation d’Amendis, puis je citerai, les postes et
les répartiteurs vus, les services visités ainsi que les notions importantes que j’ai eues à
propos du Projet Dispatching, enfin je citerai la méthode de travail que j’ai suivi pour faire la
mise à jour des plans de dépannage HTA.

1
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Remerciement ………………………………………………………………………………………………………………..1

Introduction …………………………………………………………………………………………………………………….1

I. Présentation de la société : ………………………………………………………………………………….4

 Historique & informations générales …………………………………………………………………..4


 Fiche technique ……………………………………………………………………………………………………6
 Organigramme …………………………………………………………………………………………………….7

II. Postes & répartiteurs : ………………………………………………………………………………………….8

1) Postes de livraison (Postes Source) ………………………………………………………….....8


2) Réseau électrique ………………………………………………………………………………………..9
(a) Transfert HT/MT …………………………………………………………………………………….9
(b) Répartiteurs ………………………………………………………………………………………..…9
(c) Poste de transformation MT/BT …………………………………………………………..11

a. Postes de distribution publique ……………………………………………….11


b. Postes clients …………………………………………………………………………..12
c. Postes mixtes (DP/Abonnée) ……………………………………………………13

III. Les services et Bureaux visités de la société : ………..……………………………………………..14

1) Bureau de la Conduite du Réseau (BCR) ………………………………………………………………..14


(a) Bureau des Opérateurs (B.O) …………………………………………………………………….15
(b) Protection du réseau …………………………………………………………………………………16

2) Service maintenance : ………………………………………………………………………………………….17


(a) Bureau de découpage Réseau …………………………………………………………………..17
(b) Bureau de maintenance du Réseau isolé …………………………………………………..17
(c) Bureau de dépannage ……………………………………………………………………………….17
(d) Bureau de la cartographie …………………………………………………………………………18

2
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

3) Service Etude : …………………………………………………………………………………………………..19

(a) Bureau Etude Lotissement ……………………………………………………………….19


(b) Des quartiers périphériques …………………………………………………………….20
(c) Bureau devis de branchements BT …………………………………………………..21
4) Dispatching : ……………………………………………………………………………………………………..21

IV. Bureau central de Conduite (BCC) ……………………………………………………………………..22

 Généralités ………………………………………………………………………………………………………..22

 Système informatique de télégestion : ………………………………………………………………23

 Power CC Siemens ………………………………………………………………………………….24

 Calculateurs des postes Asservis : …………………………………………………………..25

 Siemens ………………………………………………………………………………………………….25
 Schneider………………………………………………………………………………………………..26

 Réseau de transmission : ……………………………………………………………………………………29

 HF …………………………………………………………………………………………………………..30
 UHF …………………………………………………………………………………………………………30

V. Contexte du projet et travail réalisé …………………………………………………………………..31


* Contexte du projet……………………………………………………………………………………32
* Travail réalisé…………………………………………………………………………………………..33

Conclusion générale ……………………………………………………………………………………………………..39

3
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Tanger : ville cosmopolite du Royaume

Tingi sous domination carthaginoise puis Tingis la Romaine, occupée par les
Portugais au XVème siècle et par les Anglais deux cents ans plus tard, Tanger s’est depuis
longtemps affirmée comme la ville la plus cosmopolite du Maroc. Capitale diplomatique du
Royaume dès la fin du XIXème siècle, Tanger bénéficie dès cette époque d’une structure
assurant la distribution d’eau potable et d’électricité. L’exploitation se limitant encore aux
sources, les lieux de cultes sont alors les premiers desservis.

Décrétés « zone internationale » par l’acte d’Algésiras, Tanger et ses environs


sont placés en 1923 sous contrôle de la Société des Nations et administrés conjointement
par plusieurs puissances jusqu’à la fin du protectorat. La distribution de l’eau potable et de
l’électricité est, durant cette période, confiée à la Société Marocaine de Distribution d’eau,
d’électricité et de gaz (SMD) située à Charf El Akab.

En 1956, l’indépendance marque le transfert des services à deux nouvelles


structures partageant l’approvisionnement de la ville : la Régie des Services de l’Eau et de
l’Electricité (RSEE), organisme municipal gérant le monopole de l’eau potable et la vente de
l’électricité destinée à l’ancienne zone internationale, et la Compagnie Electras Marroquies
(CEM), société privée assurant en gérance la distribution de l’énergie électrique de la zone.

La RAID pose les fondations

La réunion des conseils communaux de Tanger, Gzenaya, Bahraouyine et Aouama


crée en 1967 la régie Autonome Intercommunale de Distribution d’Eau et d’Electricité.
Officialisée par arrêté ministériel, elle se substitue dès lors aux anciennes compagnies. Elle
est la troisième Régie à voir le jour après celle de Casablanca en 1962 et de Rabat en 1965.

L’activité de la RAID n’a cessé de se développer depuis, aux besoins croissants des
habitants, s’ajoutant l’extension de la Province et l’approvisionnement d’Asilah à partir de
1975.En 1984, les branchements sociaux sont lancés afin de parer aux risques liés à la
pollution des puits domestiques mal entretenus. Cette opération permet aux bénéficiaires de

4
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

rester dans leur lieu d’origine, limitant de ce fait l’exode rural et la prolifération de certains
bidonvilles.

L’informatisation des services débute en 1987 et la RAID se dote deux ans plus tard
d’un nouveau siège et d’agences accueillant les services administratifs désormais
décentralisés, signant ainsi l’aboutissement du plan de modernisation initié en 1981.

Vers une nouvelle ère

L’assainissement liquide, de même que la distribution d’eau potable et d’électricité,


sont des facteurs aussi essentiels à l’essor économique qu’à la qualité de vie des habitants.
L’attribution de la gestion déléguée de ces services par appel d’offre international, pour la
première fois au Maroc, témoigne de l’importance accordée à ces prestations.

Initiée dans deux régions majeures du Nord du Royaume, cette démarche souligne
la politique volontariste engagée en faveur de leur développement touristique, notamment
impliquant d’importants investissements assortis d’engagements contractuels rigoureux.

Lancé en Février 1999, l’appel d’offre a réuni 6 grands consortiums européens et


nord américains, dont les dossiers ont été soumis aux autorités concernées au sein de
commissions de jugement multidisciplinaires.

Au terme d’une analyse approfondie, c’est le groupement Vivendi Environnement,


Hydro Québec, ONA (Omnium du Nord Afrique) et SOMED (Société Maroc Emirats Arabes
Unies de Développement) qui a été désigné, le 28 février 2001, comme nouveau
concessionnaire des services publics de l’eau potable, de l’assainissement et de l’électricité.

Le choix du Groupement Vivendi Environnement- Hydro Québec- ONA- SOMED


s’est appuyé sur la qualité de son offre, tant sur le plan technique que social et financier.

L’expérience, la solidarité financière et la complémentarité des partenaires ont


également été des arguments déterminants en faveur du Groupement, ce qui garantit à
l’autorité Délégante la conduite de ce projet d’envergure dans les meilleures conditions. Ce
succès a mobilisé pendant un an prés de 50 ingénieurs, juristes, économistes et sociologues.

Dès l’annonce du résultat, les équipes du Groupement ont entamé une étroite
collaboration avec les représentants des collectivités locales pour formaliser le contrat et
préparer dans des meilleures conditions la transition du mode « Régie » à la nouvelle «
Délégation ». La société des eaux et de l’électricité a été alors baptisée AMENDIS.

Le mot « AMENDIS » se compose de deux termes « Amen » et « dis », « Amen »


signifie la paix, la stabilité, la sérénité et il est synonyme dans la région du Rif du mot Eau. Le
deuxième terme « dis » ajoute l’idée de distribution qui est la fonction principale d’Amendis.

5
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

۞ Dénomination social : AMENDIS

۞ Groupe : Veolia Water

۞ Capital social : 800.000.000 DH

۞ Objet social : Distribution d’eau et d’électricité

۞ Patente : 50436156

۞ Siège social : 5, Rue Okba Ibn Naffi Tanger – Maroc

۞ Effectif : 840 personnes.

۞ Forme juridique : Société anonyme

۞ Date de constitution : 2002 Durée de vie : 12 ans

۞ Téléphone : 05-39-32-81-00

۞ Fax : 05-39-32-81-50

۞ Email : AMENDIS@net .ma

6
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

7
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Ce sont les postes de transformation HTB/HTA.

Ces postes assurent l’alimentation des répartiteurs de réseau en 20 KV, il existe trois postes
source à Tanger :

 Poste ONE Aouama

La province de Tanger est alimentée à partir du poste de livraison 225/60/20 KV


Aouama, situé au Km 6 de la route d’Aouama. Celui-ci est raccordé au réseau national par
une ligne très haute tension 225KV issue du poste Loukous, (ONE 225-22). Cette ligne a été
bouclée avec le poste 225 KV Melloussa à partir du mois de Novembre 1994. Ce poste est
gardé par le chef de quartier.

Dans ce poste il ya trois transformateurs équivalents chacun a une puissance de 40


MVA d’où la puissance installée est de 120 MVA et la puissance consommée atteint 46 MVA.

 Poste Cherf el akab

8
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Ce poste est alimenté par trois transformateurs de 20 MVA chacun, la puissance


installée est donc égale à 60 MVA et satisfait une demande dépassant 60 MVA. Ces postes
comportent pour chacun un diapositif de protection, un disjoncteur et un sectionneur.

 Poste Tanja el Balia


Il y a trois transformateurs, de puissance 36MVA. La puissance installée est de 108
MVA et de la puissance appelée est environ 72 MVA. Ce poste est considéré comme le plus
SENSIBLE dans la ville de Tanger.

a) Transfert Ht/Mt
Permet la transformation de HT à MT pour l’alimentation des répartiteurs .

b) Répartiteurs

A l’aide d’un jeu de barres, les répartiteurs permettent la distribution de la MT


par plusieurs départs, dont chacun se dirige vers une série de postes de transformation.

L’architecture du réseau MT de Tanger, est actuellement organisée autour de


postes sources qui desservent des répartiteurs. Ce réseau est constitué de 14 répartiteurs.

Ces derniers permettent d’alimenter les départs MT. Le recours à la technique


poste source / postes répartiteurs offre un certain intérêt quand les charges à desservir sont
éloignées du poste source.

Le schéma suivant présente un exemple d’un répartiteur :

9
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

CM QM QM IMC IMB GBM IMC QM CM

Arrivée Arrivée
CM : transformateur de potentiel ; 1 2

QM : combiné interrupteur-fusible ;

IMC, IMB : interrupteur ;

GBM : gaine de liaison.

La figure ci-dessous représente le poste répartiteur de Tanja Balia:

c) Postes de transformation MT/BT


10
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

La photo ci-dessus représente un poste de transformation contenant :

• Un transformateur MT/BT ;
• Les cellules de protection ;
• Le tableau général basse tension (TGBT).

Le rôle de ces postes est d’assurer la distribution en BT de l’électricité destinée à l’usage


industriel et social. Le réseau Amendis dispose de trois types de postes MT/BT :

 Postes de Distribution Publique :


Ils sont constitués en général de 3 cellules, les deux premières cellules (arrivée
et départ) utilisées pour le raccordement avec le réseau, la troisième cellule assure une
protection du transformateur MT/BT par le biais d’un interrupteur-fusible.

IM IM QM
IM : Interrupteur

QM : combiné interrupteur-fusible

Transfo MT/BT

Arrivée Départ vers


autres postes Départ BT
 Postes Clients :

11
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Ce sont des postes abonnés équipés, en plus des cellules départ- arrivée et disjoncteurs,
de deux autres cellules, une qui contient la mesure de l’intensité et/ou de tension pour le
comptage de la consommation (GBC-A), l’autre (DM1-D) assure une protection par
disjoncteur de la partie aval.

Le schéma suivant illustre un exemple d’un poste abonné avec comptage :

IM IM DM1-D GBC-A QM
DM1-D DM1-S

Transfo MT/BT Transfo MT/BT

Arrivée Dépat vers

autres postes Départs BT


IM : interrupteur ;

DM1-D, DM1-S : disjoncteur simple sectionnement ;

GBC-A : mesure d’intensité et de tension ;

QM : combiné interrupteur-fusible.

Il existe des postes clients où le comptage de l’énergie consommée se fait au côté BT.
Amendis fait un choix entre un comptage MT ou BT suivant la puissance apparente à installer
dans le poste :

 S < 630 kVA : comptage MT côté BT ;


 630 kVA < S < 1000kVA : comptage MT côté MT.
 S > 1000kVA : comptage MT côté MT, avec poste de livraison (Disjoncteur obligatoire au
poste MT/BT).

12
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

 Postes mixtes (DP/Abonné) :

Ce sont des postes destinés à la distribution publique et pour l’alimentation d’un abonné. Le
comptage de l’énergie consommée par l’abonné se fait côté BT.

Le schéma suivant illustre un exemple d’un poste mixte :

IM IM IM GIM QM

Transfo MT/BT Transfo MT/BT

Arrivée Départ vers


Départ BT autres postes Départ BT

Poste mixte

GIM : gaine intercalaire.

13
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

La distribution en électricité par Amendis Tanger couvre une surface longeant


l’Atlantique et la Méditerranée, avec une longueur de 60Km sur l’Atlantique et de 30Km de
moyen en profondeur.

Outre Tanger et Asilah, Amendis Tanger dessert les communes suivantes :

 BAHRAOUYNE
 AOUAMA
 GZENAYA
 AQUASS BRIECH
 BOUKHALEF

a) Bureau des Opérateurs (B.O)

14
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Bureau des Operations


Kallat Bousselham

Haroune Med El Guenninoui Ghaib Bakkali Brahim EL BAKI MED


(Baouaazaoui _Lamrabt) (Nasser) (Tassi)

o Visite systématique des o Préparation du rapport o Réception des o Préparation et saisi du


postes HTA/BT Dp et clients. journalier d’exploitation. nouveaux ouvrages rapport journalier
o Visites d’itinéraire de câbles o Préparation et diffusion HTA. d’exploitation.
souterrains HTA des avis de mise en o Mise à jour du o Analyse des incidents
o La tenue à jour du schéma service et de suppression réseau HTA (collage survenus au réseau HTA.
unifilaire du réseau HTA. des ouvrages HTA. des étiquettes aux o Mise a jour en temps
o Vérification des points o La tenue à jour du cellules HTA). réel de la base de
d’ouvertures au réseau HTA schéma géographique du o Relève saisi et des données (ajout,
o Aviser les clients à couper réseau HTA. diffusions des suppression des
pour les travaux o La tenue à jour du charges des départs ouvrages, mise a jour
programmes :(avis par schéma des branches du et arrivées HTA. charge des départs et
affiche à coller localement, réseau HTA. o Réception validation arrivées HTA)
avec contact direct client, o Contribution a la programmation saisi o Mise à jour base de
avis du call center et avis de préparation du rapport et diffusion de la données d’état de
presse). annuel d’exploitation. demandes de longueur du réseau HTA.
o Suivi travaux chantiers tiers o Elaboration des plans de travaux d’électrice o Préparation du rapport
pour minimiser dépannage du réseau o Elaboration des mensuel d’exploitation.
l’arrachement des câbles HTA. plans de dépannage o Contribution a la
souterrains. o Archivage et classement du réseau HTA. préparation du rapport
o Contribution a la des documents du o Archivage et annuel d’exploitation.
préparation et mise a jour groupe. classement des o Contribution a la
des plans de dépannage du documents du préparation et mise a
réseau HTA groupe. jour des plans de
o Archivage et classement des dépannage du réseau
documents du groupe. HTA.
o Archivage et classement
du document du groupe.

15
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

b) Protection Réseau

 Objectifs :

Un système de protection doit :


• Préserver la sécurité des personnes et des biens.
• Eviter la destruction partielle ou totale des matériels.
• Assurer la meilleure continuité de fourniture possible.

 Qualités – Performances :

Pour atteindre ces objectifs, il est nécessaire d'obtenir le meilleur compromis


entre :
• la sensibilité, qui est l'aptitude des protections à détecter les défauts,
notamment les défauts très résistants qui peuvent mettre en péril la sécurité des
tiers ;
• la sélectivité, qui permet de n'éliminer que la partie en défaut ;
• la rapidité, pour réduire les conséquences néfastes des courts-circuits ;
• la fiabilité, qui est l'aptitude des protections à éviter les déclenchements
Intempestifs (sécurité) et à assurer le bon fonctionnement en cas de défaut
(sûreté) ;
• la simplicité, pour faciliter la mise en œuvre et la maintenance ;
• le coût du système.
Ce compromis est d'autant plus difficile à trouver que ces exigences sont
contradictoires, par exemple la sélectivité et la rapidité, la sécurité et la sûreté.

 Organisation :

L'implantation des protections doit être conçue pour :


• éliminer les défauts en séparant l'élément défectueux par un organe de coupure
(disjoncteur, fusible) ;
• éliminer un défaut par une protection amont quand une protection ou un organe
de coupure aval est défaillant ;
• assurer éventuellement des protections de secours (redondance des
protections) ;
• protéger certains matériels spécifiques : transformateurs, tableaux HTA,
condensateurs HTA... ;
• permettre la modification temporaire des fonctionnements (sensibilité,
rapidité…) pour effectuer certaines opérations d’exploitation : travaux sous
tension, mise en parallèle de transformateurs...
L'ensemble de ces dispositions est appelé plan de protection.

16
[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

 Bureau de découpage Réseau

Le bureau de découpage joue un rôle essentiel dans la gestion du réseau BT, car il
permet d’améliorer la qualité.

Les taches de découpage en réseau BT :


 Mise à jour du réseau BT.
 La tenue d’un état mensuel des longueurs du réseau BT ajouté ou supprimé.
 L’élaboration et proposition des projets d’amélioration du réseau BT (APS).
 La Réception des nouveaux ouvrages BT (lotissements, quartiers,
renforcements et renouvellements…).

 Approbation des alimentations provisoires (force motrice, chantiers..).


 La mesure de charges et de tension du réseau BT.
 Bureau de maintenance du Réseau isolé

Il y a deux types de réseau isolé :

 Câbles souterrains :
 changement des coffrets B T A endommagées.
 la maintenance des coffrets.
 La réalisation des jonctions des câbles
 Câbles torsades :
 L’entretien des câbles torsades.
 Modification des réseaux isolés.
 Réalisation des avis de dépannage.
 Bureau de dépannage

Le rôle de cette section et de veiller sur le bon état du réseau BT de réseau Amendis,
il est répartit en deux partis :

BEN AMAR ISMAIL 17


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

 Partie administrative : c’est une équipe qui fait traiter les réclamations et
faire gérer les travaux de BT.
 Partie technique : elle contient des équipes de techniciens qui font réparer
les incidents.
Parmi les travaux dont j’ai assistés avec l’équipe de dépannage :

- changement d’un fusible HPC brûlé.

- changement de connecteur de branchement.

 Bureau de la cartographie

Les activités du bureau numérotage et cartographie :

 La mise à disposition du fond cartographique de Tanger pour tout le


personnel et les services d’AMENDIS.
 Faciliter l'accès à tous les réseaux eau, électricité, assainissement pour la
consultation, statistique, requêtes graphiques ou alphanumérique.
 La localisation des clients d’AMENDIS à partir d'une information :
Police, tournée, CIN…

 La mise à jour des nouvelles constructions et des réseaux


 Mise à jour des fichiers numérotage, rues, immeubles, tournés...
 Faciliter les différentes taches des agents d'Amendais : coupures, dépannage,
poses de compteurs ….
 Délimitation des quartiers et lotissement et la bonne gestion d'alimentation
et consommation en eau et en électricité et amélioration du rendement.

BEN AMAR ISMAIL 18


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

1. Bureau Etude Lotissement

Qui accomplie les tâches suivantes :

 Etudier les lotissements ; c’est à dire établir un devis


d’électrification MT et BT Pour alimentation des lotissements non
équipés.
 Etablir des extensions BT.
 Etablir les devis de paiements.

Le bureau étude des lotissements fait partie du service étude et


programmation de la direction d’électricité. Les lotisseurs que ce soit dans les zones
habitats ou industrielles, participent à l’aménagement des infrastructures électriques
et à l’étude de renouvellement et de renforcement des ouvrages électriques.

Le bureau étude des lotissements est constitué de quatre agents chargés de


traiter et étudier les dossiers.

Chaque dossier doit comprendre les pièces nécessaires pour le


commencement des études.

Par exemple le dossier de lotissement comprend :

a) L’autorisation de création de lotissement.


b) Plan parcellaire approuvé.
c) Cahier de charge approuvé.
d) Programme d’aménagement.
e) Plan de situation.

Bien évidemment afin de réaliser une étude, il faut suivre une technique bien
précise ; ainsi l’étude technique comprend:

- Calcul de la puissance pour dimensionner le transformateur.


- Calcul de la chute de la tension pour déterminer la section du
câble.
Remarque :

La chute de tension ne doit jamais dépasser 7% dans l’urbain ou 11% dans le rural.

Cette étude technique se base sur le contenu du cahier des charges du lotissement.

BEN AMAR ISMAIL 19


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

2. DES Quartiers périphériques :

Un Quartier Périphérique est un ensemble de logements sis dans un endroit


planifiés, dans la plupart des cas se trouvant à la périphérie des villes; ou des
constructions planifiés, manquants des voiries bien défini.

Le bureau d’études chargé de traiter et étudier les dossiers de types :

 Suivi de productivité.
 Réalisation du programme d’investissement : étude / APS
 Suivi des dossiers de césures, des anciens dossiers PERG, retour d’expérience
des études réalisées et des extensions à jour sur écran…
 Etude des extensions FT et TR.
 Réponse aux courriers dans 3 jours.
 Acquisition de terrain pour les postes MT/BT.
 Avis dans 48h sur les extensions pour immeuble et force motrice.

Une électrification doit être rationnelle, et doit présenter une distribution optimale
des canalisations, d’une part pour un aspect économique, et pour être plus pratique,
et d’autre part pour que la chute de tension tend vers une valeur négligeable afin de
ne pas perturber les installations des abonnés.

Lorsque Le Bureau reçoit une requête pour électrifier un nouveau quartier, les
agents préparent le plan du quartier en le mettant à jour, en introduisant toutes les
constructions et les voies constitutives du dit quartier en collaboration avec les
autorités et les élus.

RENOUVLEMENT ET RENFORCEMENT :

Chaque année la société AMENDIS provoque un nouveau budget qui sera amélioré
dans le domaine de la diminution des anomalies dans le réseau exemple :

 Changement de trajet de câble.


 Enlèvement de la line aérienne cuivre remplacée par un câble torsadé.
 Renforcement BT (ajout de nouveau départ à travers le tableau urbain).

BEN AMAR ISMAIL 20


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Préparation des devis de paiements :

Une fois le devis d’électrification de Quartier est approuvé, alors les abonnés
de ce quartier peuvent déposer leur déclaration au près du bureau vérification. Les
travaux MT/BT ne seront entamés qu’après paiement de 70% de devis global.

3. Bureau devis de branchements BT


 Etablir les devis de branchement.
 Etablir les devis d’électrification des Immeubles.
 Etablir les extensions BT.

Lors d’un incident sur le réseau MT, il faut un certain temps pour réparer ce
réseau. Ce temps sera de plus en plus considérable si l’on ne dispose pas d’un
dispatching pour le gérer. C’est le cas du réseau géré par Amendis.

La réalisation d’un dispatching régional permettra d’une part, la réduction à néant


de la défaillance transitoire et d’autre part, la commande à distance des manœuvres en cas
d’un défaut sur un départ. Une telle solution va sûrement augmenter la qualité du service
présenté par la société en diminuant le temps moyen de coupure et les risques de dégâts
matériels ou humains.

Le Dispatching est une nouvelle technologie pour plus de performance du secteur


électrique, et permettant :

 La surveillance des transits sur le réseau électrique.


 La supervision du système électrique et les interconnexions.
 Le pilotage du plan de tension.
 La commande du fonctionnement des ouvrages.
 La gestion de l’offre et de la demande en temps réel.
 D’assure la sécurité d’alimentation des clients et les operateurs.

BEN AMAR ISMAIL 21


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014


Le projet du BCC de AMENDIS Tanger concerne le domaine de la
distribution électrique de la ville de Tanger.

Lors de la mise en service du BCC, les ouvrages électriques suivants seront


téléconduits:

• 3 postes sources HT/MT (Aouama, Charf El Akab, Tanger El Balia) et leurs


répartiteurs (rames MT) respectifs; ces postes sont équipés de systèmes de
supervision numériques dialoguant en protocole IEC 870-5-101.

• 15 postes de répartition/réflexion MT/MT (HARROUN RACHID, BRANES, INGETEX,


SAOUDI, TFZ, GZENAYA, ASILAH, ZI PRINCIPAL, ZI SECONDAIRE, PORT V, LYCEE
REGNAULT,

DPRPU, PASSADENA, ZIATEN, GHANDOURI), ces postes seront équipés de nouveaux


Postes

Asservis (PA) dans le cadre du présent marché; ces PA dialogueront en protocole IEC
870-5-101 ou IEC 870-5-104.

• 35 postes moyenne Tension HTA/BT (postes de transformation moyenne


tension/basse tension); également ces postes seront équipés de nouveaux PA dans
le cadre du présent marché; ces PA dialogueront aussi en protocole IEC 870-5-101.

Poste de Commande BCC Constitué :

o 1 atelier d’énergie pour la sécurité.

o 2 serveurs de traitement temps réel.

o 1 serveur d’archive.

o 2 postes opérateurs.

o 2 serveurs de communication.

BEN AMAR ISMAIL 22


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014


Conduite à distance du fonctionnement d’une installation, utilisant la
transmission d’informations à l’aide de télécommunications. La télé conduite peut
comprendre toute combinaison de moyens de commande, d’alarme, de
signalisation, mesure, de protection et de déclenchement ; l’utilisation de messages
parlés est exclue.

 Suivre l’état du réseau en temps réel: état des charges, de tension, de


fréquence, de t° transfos, points d’ouvertures…
 Agir à distance pour effectuer des manœuvres sur le réseau : Isolement pour
travaux programmés et parties défectueuses suite incident…

==› Gain important en TMC et END

BEN AMAR ISMAIL 23


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

 Power CC Siemens :
Le produit Spectrum Power CC fournit une architecture matérielle
ouverte qui assure un haut niveau de disponibilité des équipements et garantit
une extensibilité importante du système. Le système SCADA du Spectrum
Power CC utilise des composants industriels standards. Les fonctionnalités du
système sont distribuées sur les différents serveurs.

Le Spectrum Power CC fournit toutes les fonctionnalités pour la surveillance, la


conduite et la gestion des réseaux électriques. Le traitement de données concerne les
calculs, l’archivage, la gestion des seuils et le traitement des alarmes. La conduite du
système en temps réel suit généralement les règles d’exploitation, avec les
ajustements nécessaires pour répondre à des demandes inattendues ou à des
coupures inattendues sur le réseau. L’objectif premier du contrôle en temps réel, est
l’exploitation économique et sécurisée du réseau.

Les données traitées sont reçues dans un format standard qui dépend de la
source et du type de donnée à traiter. C’est le FRONTAL de COMMUNICATION qui
est responsable de ce formatage. Le frontal transmet les données vers le serveur
principal de traitement de données, ou serveur SCADA.

Le frontal de communication est donc le sous-système du Spectrum Power CC


qui sert d’interface entre les Postes Asservis et le serveur SCADA. Dans la solution
retenue, la communication entre le frontal et les RTU s’effectue à l’aide des
protocoles standards internationaux de communication IEC 870-5-101. Le protocole
IEC 870-5-104 doit être également supporté par le système. Pour prouver la
disponibilité et la faisabilité.

BEN AMAR ISMAIL 24


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

 Siemens :

 Automatisation avec ingénierie de télécommande intégrée.


 Pour moyennes ou grandes quantités de données.
 Périphérie pour système de télécommande et/ou périphérie pour système
d'automatisme.
- en racks.
- ou distribué.

 Pour réseaux multi-hiérarchiques :


- Topologie pratiquement libre.
- Communications très différentes.
 Grande variété de configurations de redondance.

Unité d'automatisme TM 1703 ACP

BEN AMAR ISMAIL 25


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

 Automatisation avec système de téléconduite intégré :


- Centrales hydraulique (par ex. régulateur turbine TC 1703).
- Distribution et transport d'énergie électrique.
- pipelines pétrole/gaz.
- trafic (chemins de fer, Tunnels, ...).

 Schneider

Easergy T200 I :

 Est une unité de contrôle du poste MT des réseaux de distribution


secondaire.

BEN AMAR ISMAIL 26


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

 Associé au poste MT, elle permet d’en assurer la téléconduite et/ou la


gestion automatisée.
 Est un équipement fiable, autonome, qui permet de reconfigurer le réseau,
soit à distance, soit automatiquement après un défaut.
 Intègre au sein d’une même unité, l’ensemble des fonctions nécessaires à
l’exploitation du poste à distance :
 La communication avec le centre de téléconduite ;
 L’interfaçage avec l’interrupteur MT ;
 La détection de défaut phase ;
 La détection de défaut terre ;
 L’alimentation sans coupure pour tous les composants du poste ;
 L’automatisme de reconfiguration (option) ;
 La visualisation et la commande en locale.

Associée à des postes de transformation ou à des points de réseau, elle permet de


réaliser la téléconduite et la gestion automatisée de l’ensemble.

Réparties sur le réseau, ces unités terminales, proches de l’appareillage électrique,


agissent comme capteurs/actionneurs permanents du système de téléconduite.

Plus qu’une unité dédiée à la téléconduite des postes qui garantit la fiabilité, la
disponibilité, la simplicité et la rentabilité Easergy T200 I assure plusieurs avantages
qu’on peut décrire brièvement en deux axes :

1) Mise en œuvre facile et exploitation simplifiée :


a) Haut niveau d’intégration ;
b) Ouverture à une large variété de système de téléconduite ;
c) Ouverture à tout type de support de communication ;
2) Garantie de continuité de service :
Garantie de continuité de service de plusieurs heures pour manœuvrer
l’appareillage

et communiquer avec le centre de conduite ; un atelier secouru d’énergie intégré


assure l’alimentation ; et enfin la réalisation des autotests permanents.

3) Le meilleur ratio coût/performance :

Conçu pour faciliter le travail des distributeurs d’énergie et optimiser la qualité de


l’énergie distribuée.

 Le coffret :

BEN AMAR ISMAIL 27


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

L’équipement est présenté sous forme d’un coffret de base regroupant


l’ensemble des éléments fonctionnels pour le contrôle de 1 à 4 interrupteurs et d’un
coffret optionnel pour étendre la capacité à 16 interrupteurs.

 Le rack de base :

BEN AMAR ISMAIL 28


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Le rack comporte trois modules fonctionnels :

- Le module atelier d’énergie qui assure l’alimentation du coffret et d’autres


équipements.
- Le module télécommunication et téléconduite qui gère la partie
communication avec le centre de téléconduite et le modem de
télétransmission
- Le module contrôle et exploitation locale gère l’ensemble des fonctions à
l’exception des communications.

 Haute Fréquence (HF)

Hf est un symbole, qui signifie : une gamme d'ondes radio. Une onde radioélectrique
(dite onde radio) est une onde électromagnétique dont la fréquence est inférieure à
3 000 GHz, soit une longueur d'onde supérieure à 0,1 mm.

Le qualificatif de haute fréquence possède un sens légèrement différent selon le


domaine auquel il s'adresse.

BEN AMAR ISMAIL 29


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

* En radiocommunication, le domaine des « hautes fréquences » (« High


Frequencies » en anglais, abrégé en HF), désigne les ondes radio dont la fréquence
est comprise entre 3 MHz et 30 MHz. Leur longueur d'onde est comprise entre 10 et
100 mètres. Le terme « ondes courtes » (OC) est aussi encore utilisé, en particulier
pour la radiodiffusion mondiale, mais ses limites sont moins précises. La portée étant
de plusieurs milliers de kilomètres, les communications captées sont très
nombreuses.

Propagation des ondes radio :

Les ondes radioélectriques ou ondes hertziennes sont des ondes électromagnétiques


qui se propagent de deux façons :

* dans l'espace libre (propagation rayonnée, autour de la Terre par exemple)

* dans des lignes (propagation guidée, dans un câble coaxial ou un guide d'onde)

Le domaine des fréquences des ondes radio s'étend de 9 kHz à 3 000 GHz.

 Ultra Hautes Fréquences (UHF)

La bande UHF est le terme officiel désignant les fréquences de 300 à 3


000 MHz, mais la partie haute appartient plus généralement au domaine technique
des « hyperfréquences » qui s'étend de 1 GHz (1 000 MHz) à 1 000 GHz. On y trouve
donc des appellations anciennes et largement utilisées comme la Bande L et la
Bande S.

La bande des Ultra hautes fréquences (UHF) est la bande du spectre


radioélectrique comprise entre 300 MHz et 3 000 MHz, soit les longueurs d'onde de
10 cm à 1 m.

BEN AMAR ISMAIL 30


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Les fréquences UHF se propagent principalement en vue directe. Leur


usage s'est développé avec la saturation de la bande VHF pour les applications de
radiotéléphonie fixe ou mobile et de télévision, au fur et à mesure de la disponibilité
de composants adaptés, en particulier le passage de l'électronique à tubes aux
transistors. La bande au-dessus de 1 000 MHz a été utilisée d'abord pour les radars,
puis les faisceaux hertziens, puis les liaisons satellitaires (GPS, téléphonie mobile), et
enfin plus récemment pour les téléphones mobiles GSM et les liaisons Wifi.

Dans le cadre de notre sujet : slokia, BCC and Neunivich seront équipés
d'une Mastre Station MDS4790 1+1 configuration avec des antennes Omni à 10 dbi
de gain couvrant l'ensemble des radios dans les différents postes.

La puissance des Radios est de 5 watts. Les Radio (Remote) seront de type
MDS 4710 avec des antennes et des longueurs appropriés de câbles. Chaque Radio
sera connecté à l'RTU's via l'interface série Largeur de bande offerte par cette liaison
point to multipoint radio système est de 19.2 Kbps sur le Channel 25 KHz et opère
dans la bande 400 Mhz UHF.

BEN AMAR ISMAIL 31


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

1. Contexte du projet :

L’effectif du BCC est composé des techniciens dont le responsable est monsieur
M’RABET. Chacune de ces petites équipes est chargée d’une mission principale.
Néanmoins la polyvalence du personnel permet une flexibilité d’organisation selon
l’importance des taches et la disponibilité des agents. La permanence est assurée à
tour de rôle entre ces mêmes équipes. Les différentes taches du BCC sont définies
par la DEL , Tous les agents du BCC sont amenés à effectuer les manœuvres
nécessaire sur les différents appareils de coupure du réseau HTA (présents dans les
postes DP les répartiteurs ainsi que les IACM) afin d’assurer la continuité de service
et la répartition optimale des charges.

En cas de travaux ou pour entretien, l’ouvrage concerné doit être mis hors tension et
effectuer les travaux nécessaires, Cela exige la réalimentation du la partie de réseau
qui empanne par des autres chemin d’alimentation afin d’assurer la continuité de
fournir l’électricité en chaque instant , Le retard d’annonce de coupure (Parfois il
faut attendre l’appel du centre), la disponibilité rapide des agents sur les lieux
réduite par les délais de déplacement « en voiture » ainsi que la difficulté
d’organisation et de répartition d’effectif, constituent des obstacle majeurs aux
interventions et par suite à la qualité de service.

Ce qui nécessité des plans de dépannage prédéfinis pour chaque sous partie du
réseau de distribution ainsi que la mise à jour de ces plans est indispensable, c’est
sous cette vision que j’ai choisi de travailler sur ce Sujet <<La mise à jour des plans de
dépannage HTA>>

BEN AMAR ISMAIL 32


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

2. Travail réalisé :

L’objectif majeur du BCC reste l’amélioration de l’exploitation HTA, diminution


du TMC et de l’END. Dans ce cadre le plan de dépannage constitue un outil d’aide
pour les agents, afin de rendre les interventions plus efficaces et les temps de
coupures moins importants. Une mise à jour annuelle de ce document est l’un des
objectifs du service.

La rédaction d’un plans de dépannage nécessite des données sur la charge de


chaque poste source (AOUAMA-CHAREF EL AKAB-TANGER BALIA) ainsi que des
informations sur chaque poste de départ et un schéma unifilaire du réseau de
distribution-Tanger.
Le travail consiste à chercher la bonne solution pour assurer la continuité
d’alimentation d’une partie de réseau (qui est empanne) par un autre chemin tout
en soulageant le réseau électrique en chaque point c.-à-d. l’équilibrage de réseau en
chaque point.

Les charges maximales des Départs

BEN AMAR ISMAIL 33


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

 Schéma du Réseaux HTA :

TANGER- ASSILA

Figure : schéma unifilaire de Tanger-Assila Figure : schéma géographique de Tanger-Assila

BEN AMAR ISMAIL 34


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

LES TROIS POSTES SOURCES

DE TANGER-ASSILA

POSTE SOURCE POSTE SOURCE POSTE SOURCE

CHARF EL AAKAB TANGER AOUMA TANJAH EL BALIA

60KV/20KV 225KV/60KV/20KV 60KV/20KV

Figure- : Poste source de Tanja Balia

BEN AMAR ISMAIL 35


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Les plans de dépannage réalisés

Plan de Dépannage HTA

Déclenchement du départ HTA TFZ N°1 (Alimenté Date de mise à jour : 26/09/2014
via Transfo TR 3)

Eléments réseau HTA en défaut Tronçon câble HTA [60/20KV CEA _ Rép. TFZ]

Plage horaire de l’indisponibilité Jour

Poste source : CEA I. Rég. 340A

Poste Répartiteur : CEA I. Pte. 240A

Info. Charge : TR1 : 500-240=2060A. TR3=607A. TFZ=240A


IBEN BATOUTA VILLE4=30A. TFZ3=160A. T24=158A

Postes Cibles : Rép. TFZ, TFZ ZF4

Besoin en effectif : 1 Agent.

Lieu(x) Manœuvre(s)

Poste Rép TFZ Ouvrir le disjoncteur de l’arr TFZ1.


ouvrir les disjoncteurs de départs HTA AEROTECHNOLOGIE,
MONTEROMAR et W3

Poste source CEA Possibilité de bouclage entre les départs HTA IBN BATOUTA VILLE 4 et TFZ3

Poste Rép. TFZ Ouvrir le disjoncteur de l’Arr. TFZ 3.

Ouvrir le disjoncteur de départ HTA T24


coupler JBF vers JBG

Poste TFZ ZF 4 Fermer vers CLINIQUE DETROIT

Rép TFZ Ouvrir le disjoncteur de départ HTA T24

Poste CEA Remise l’état Normale

IBN BATOUTA VILLE 4 : 30A+158(T24)=188A


TR1 :500-240(TFZ1)+158(T24)=418A
TFZ 3 :160-1585(T24)=2A
TR3 CEA : 607A-158A(T24)=447A

BEN AMAR ISMAIL 36


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Poste Rép TFZ 1. fermer le disjoncteur du couplage JBE vers JBG


2. Fermer un par un les disjoncteurs des départs HTA AEROTECHNOLOGIE, W3 et
MONTEROMAR

N.B : Le chargé de consignation doit compléter les étapes de consignation.

BEN AMAR ISMAIL 37


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Plan de Dépannage HTA

Déclenchement du départ HTA TFZ N°1 (Alimenté Date de mise à jour : 25/09/2014
via Transfo TR 1)

Eléments réseau HTA en défaut Tronçon câble HTA [60/20KV CEA _ Rép. TFZ]

Plage horaire de l’indisponibilité Jour

Poste source : CEA I. Rég. 340A

Poste Répartiteur : CEA I. Pte. 250A

Info. Charge : TR 2 = 451A TR 3 = 784A TR 1= 542A TFZ 2 = 89A TFZ 1 = 221A

Postes Cibles : Rép. TFZ

Besoin en effectif : 1 Agent.

Lieu(x) Manœuvre(s)

Poste source CEA Ouvrir le disjoncteur du départ HTA TFZ 1.0.

Poste Rép. TFZ Ouvrir le disjoncteur de l’Arr. TFZ 1.

Ouvrir le disjoncteur du départ HTA AERO TECHNOLOGIE, MONTEROMAR, et W3.

Fermer le disjoncteur du couplage JBF vers JBE


Fermer le disjoncteur du départ HTA AERO TECHNOLOGIE, MONTEROMAR, et
W3.

TFZ 2: 89 A + 221 A (TFZ1) = 310A.

TR 2 CEA: 451 A + 310 A (TFZ2) = 761A.

N.B : Le chargé de consignation doit compléter les étapes de consignation.

BEN AMAR ISMAIL 38


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

Pendant ma période de stage au sein d’Amendis qui fait partie d’un grand
groupe Veolia environnement j’ai pu découvrir la vie professionnelle.

L’esprit de responsabilité y est très présent, et l’aspect sécurité apparaît


dans chaque tâche.

Cette période m’a été une confrontation avec les pratiques et le


fonctionnement réel de la société moderne.

J’ai vécu à travers ce stage, une période qui m’a été très bénéfique, et
m’a permis d’acquérir une expérience extrêmement valorisante d’un point de vue
personnel, qui me serait certainement fructueuse tout au long de ma carrière.

Cette période de quatre semaines, bien que m’ayant peu apporté au


niveau enrichissement de connaissances techniques, m’a permis de d’apprendre
une méthodologie rigoureuse et efficace pour mener à bien un projet
professionnel. J’ai pris conscience de l’importance du savoir-être (être
dynamique, être motivé…) et des relations humaines seules capables de faire
avancer les choses.

J’estime être heureux d’avoir pu effectuer ce stage entourée de


personnes compétentes qui ont su me guider dans mes démarches tout en me
laissant une certaine autonomie.

BEN AMAR ISMAIL 39


[RAPPORT DE STAGE - 1ER ANNEE ENSEM] 1er septembre 2014

BEN AMAR ISMAIL 40

Vous aimerez peut-être aussi