Vous êtes sur la page 1sur 1

Résumés des Journées francophones de kinésithérapie 2017

Mots clés

Chaînes musculaires ; Kinésithérapie ; Rééducation

Posturale Globale ® ; Spondylarthrite ankylosante Déclaration de liens d’intérêts Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts. Références [1] Wendling D. Spondylarthrite. Webzine de la HAS – Dossiers spé- ciaux. Rhumatologie 2011 [En ligne. Citation : 4 janvier 2015.]. [2] Dagfinrud H, Hagen KB, Kvien TK. Physiotherapy interventions for ankylosing spondylitis (Review). Cochrane Libr 2009;(2). [3] Silva EM, Andrade SC, Vilar MJ. Evaluation of the effects of Glo- bal Postural Reeducation in patients with ankylosing spondylitis. Rheumatol Int 2012;32:2155–63. [4] Fernández De Las Penas˜ C, Miangolarra Page JC, Fernández Dapica MP, et al. Tratamiento fisioterapéutico en la espondili- tis anquilosante mediante el trabajo de cadenas musculares. Revista Espanola˜ de Reumatología 2003;30(8):442–7. [5] Fernández De Las Penas˜ C, Alonso-Blanco C, Miangolarra Page JC, et al. Seguimiento a medio plazo de la mejora física y func- tional tras tratamiento rehabilitador mediante el trabajo de las cadenas musculares en la espondilitis anquilosante. Rehabilita- ción 2005;39(5):222–9. [6] Rivera Navarro J, Fernández De Las Penas˜ C, Alonso Blanco C, et al. Repercusiones en la calidad de vida en pacientes con espondilitis anquilosante mediante tratamiento fisioterápeutico. Fisioterapia 2005;27(3):138–45. [7] Fernández De Las Penas˜ C, Alonso Blanco C, Morales-Cabezas M, et al. Two exercice interventions for the management of patients with ankylosing spondilitis–arandomized controlled trial. Am J Phys Med Rehabil 2005;84:407–19. [8] Fernández De Las Penas˜ C, Alonso Blanco C, Alguacil Diego IM, et al. One-year follow-up of two exercices interventions for the management of patients with ankylosing spondilitis. Am J Phys Med Rehabil 2006;85:559–67. [9] Alonso Blanco C, Rodriguez López ES, Fernández De Las Penas˜ C. Cambios espirométricos tras la aplicación de un programa de cinesiterapia en la espondilitis anquilosante: estudio piloto. Fisioterapia 2009;31(3):8793. [10] Durmus D, Alayli G, Uzun O, et al. Effects of two exercice inter- ventions on pulmonary functions in the patients with ankylosing spondylitis. Joint Bone Spine 2009;76(2):150–5.

http://dx.doi.org/10.1016/j.kine.2017.02.105

98.

Participation des muscles du plancher pelvien au contrôle postural sur surface mousse

Benoit Steenstrup (Kinésithérapeute) , Philippe Grise (Médecin) Service d’urologie, CHU de Rouen, 1, rue de Germont, 76000 Rouen, France Auteur correspondant. Adresse e-mail : benoit.steenstrup@orange.fr (B. Steenstrup)

Introduction Le but de ce travail était de démontrer la participation des MPP dans le contrôle postural [1,2] lors d’une instabilité posturale [3] involontaire induite par altération sensorielle sur surface mousse [4,5] en position debout. Matériel, population et méthode Il s’agit d’une étude observation- nelle, réalisée en 2016 au sein du CHU de Rouen, France. Au total, 41 femmes ont rempli un formulaire de consentement libre et éclairé pour une étude biomédicale selon le code Francais¸ de la santé publique. Nous avons enregistré par électromyographie de surface

Nous avons enregistré par électromyographie de surface C o n g r è s J F

Congrès JFK 2017

de surface C o n g r è s J F K 2 0 1 7

(sEMG) la tension en V des MPP en position debout au repos sur sol dur, et lors de contractions volontaires maximales (CMV), puis sur surface mousse au repos avec les yeux ouverts et les yeux fermés. L’activité musculaire des MPP pour chaque exercice a été relevée par la valeur de la moyenne quadratique (RMS) lors de 3 mesures successives [6]. Comme critère d’évaluation principal, la moyenne arithmétique de la valeur de ces RMS dans chacune des conditions décrites a été utilisée. Résultats La valeur moyenne de l’activité sEMG au repos des MPP en position debout est de 7,70 V (6,12–9,70). La valeur moyenne des CMV est de 32,29 V (25,21–41,34). La valeur moyenne sEMG de l’activité réflexe des MPP sur surface mousse est de 10,60 V (8,61–13,06) les yeux ouverts et 12,48 V (10,17–15,31) les yeux fermés. Debout au repos sur surface mousse, les yeux ouvert puis les yeux fermés, l’activité moyenne des MPP atteint respectivement 43,1 % et 50,75 % de la CMV. Conclusion ou discussion Nous retrouvons une diminution de l’activité réflexe des MPP avec l’âge. Nos résultats sont en accord avec la littérature. Des auteurs ont déjà démontré le rôle des MPP dans le contrôle postural et la gestion de la pression intra-abdominale lors de mouvements volontaires [7]. L’importance de la réponse des MPP dans notre étude, lors de cette situation d’instabilité modé- rée confirme cette participation. Conclusion Tous les sujets de notre étude présentent une activité sEMG réflexe des MPP lors de la mise en instabilité posturale involontaire induite par altération sensorielle sur surface mousse. Nos résultats montrent pour la première fois l’activité réflexe des MPP lors d’une instabilité posturale sans mou- vement volontaire. L’activité des MPP est renforcée lorsque les yeux sont fermés et atteint 50,75 % de l’activité moyenne en CMV. Une évaluation initiale des capacités réflexes des MPP devrait être réali- sée afin de mieux définir les modalités d’un traitement individualisé pour nos patientes. Mots clés Muscles du plancher pelvien ; Contrôle postural ; Électromyographie ; Surface mousse ; Rééducation Déclaration de liens d’intérêts Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts. Références [1] Yiou R, Costa P, Haab F, Delmas V. Anatomie fonctionnelle du plancher pelvien. Prog Urol 2009;19:916–25. [2] Hodges PW, Sapsford R, Pengel LHM. Postural and respira- tory functions of the pelvic floor muscles. Neurourol Urodyn

2007;26:362–71.

[3] Pollock AS, Durward BR, Rowe PJ, Paul JP. What is balance? Clin Rehabil 2000;14(4):402–6. [4] Gosselin, Fagan. Foam pads properties and their effects on pos- turography in participants of different weight. Chiropr Man Ther

2015;23:2.

[5] Lin C-C, Roche JL, Steed DP, et al. Test-retest reliability of postural stability on two different foam pads. J Nat Sci 2015;1(2):e43. [6] Grape HH, Dedering A, Jonasson AF. Retest reliability of surface electromyography on the pelvic floor muscles. Neurourol Urodyn

2009;28:3959.

[7] Fayt C, Bakker E. Interaction des muscles stabilisateurs dans la physiopathologie de l’incontinence urinaire à l’effort. Kinesither Rev 2009;9(85–86):73–4.

http://dx.doi.org/10.1016/j.kine.2017.02.106

93