Vous êtes sur la page 1sur 5

1- Définition de moteur Diesel :

C’est un moteur thermique à combustion interne à allumage spontané


lors de l'injection du carburant, par phénomène d'auto-inflammation lié aux
températures élevées dans la chambre de combustion, utilisant des
carburants tel que le gazole (gas-oil), le fuel ou le mazout, cette invention
est le fruit des travaux de l'ingénieur allemand Rudolf Diesel de1893 à
1897.

2- Principe de fonctionnement :

Le moteur Diesel est constitué d'un vilebrequin et de pistons, qui lui


sont reliés par des bielles, et qui coulissent dans des cylindres percés.
L'ensemble est recouvert d'une culasse, où des soupapes, grâce à un
arbre à cames lui-même actionné par le vilebrequin, ouvrent et ferment
alternativement ces espaces, reliés aux collecteurs d'admission et
d'échappement. Dans les systèmes modernes à injection directe, de l'air
est aspiré dans la chambre de combustion (le volume libéré par le piston
dans le cylindre), puis, autour du point mort haut, du gazole est à son tour
injecté. Le mélange ainsi formé est alors compressé par la rotation du
vilebrequin, entre en combustion, puis est évacué dans l'échappement.

Le cycle Diesel se décompose en quatre temps : 1_Admission,


2_Compression, 3_Combustion et Détente et 4_Echappement.

Dans ce TP on va voir comment démonter un moteur Diesel. Cette


opération passe par plusieurs étapes qu’on va voir dans les 3a partie
suivante :
Partie 1 : Sortir le moteur

Avant de faire quoi que ce soit, nous devons :

- Défaire le câble de masse de la batterie. Nous devons également


purger le circuit de refroidissement (radiateur et durites).

- Déposer, si nécessaire, le radiateur et son ventilateur.

- Déboulonner ensuite l'alternateur, le tendeur, le ou les ventilateurs


de refroidissement et ôtez les courroies. Défaites le tuyau
d'admission d'air et les durites d'essence.

- Démonter le collecteur d'échappement et défaites toutes les


connexions électriques en liaison avec la transmission en prévision
du démontage de cette dernière.

- Démonter les boulons qui


maintiennent la cloche d'embrayage
au moteur.

- Sortir le moteur on utilisant la


« chèvre » (figure 1) : l'idéal est de
passer des sangles sous le moteur.

Figure 1 chèvre
Partie 2 : Démonter le bloc-moteur

Les étapes à suivre afin de démontrer le bloc-moteur :

- Déposer le carter
d'huile (figure 2) : Il est
évident qu’on doit faire la
vidange, avant ou après
sortie du moteur de la
voiture. Figure 2Carter d'huile

- Déposer le cache-culbuteurs, puis la culasse.

- Retirez l'attelage bielle-


piston (figure 3).

Figure 3Bielle piston


- Démonter le
vilebrequin (figure 4) : (on
utilise une brosse spirale
pour décrasser les trous de
graissage), démonter l'arbre
à cames, les arbres
d'équilibrage et les
entrainements auxiliaires.

Figure 4 vilebrequin

- Terminer le démontage par démonter les bouchons de culasse, les pattes


de fixation, les goupilles de guidage et tout ce qui se trouverait encore fixé
sur le bloc-moteur. (figure 5)

Figure 5 dernière étape de démontage de bloc-moteur


Partie 3 : Démonter la culasse
Les étapes à suivre afin de démontrer la culasse :
- On utilise une pince spécifique pour comprimer les ressorts de soupape :
Ces derniers étant comprimés, retirer la clavette de retenue de la soupape
et relâcher doucement la pression exercée sur le ressort. Quand le
compresseur est libre, retirer-le ainsi que le ressort et les accessoires de
la soupape (figure 6).

Figure 6 Un compresseur de ressort de soupape

Equipements nécessaires :
 chèvre
 Un compresseur de ressort de soupape
 Une brosse dure (à récurer)
 De la pâte à joint
 Un compresseur de segments de piston
 Des clés