Vous êtes sur la page 1sur 7

RAPPORT

DE
METROLOGIE
VERIFICATION
D’UN PIED A COULISSE
GM – Groupe 3
Réalisé par : Hala MOUBALI
Hamza ELOUAHIDI
El Habib FATHI
DUEDRAOGO G.B. JAPHET
CHIOMBIAMO BAALI JESSIF
ENCADRE PAR : M. RAHMOUNI
LA METROLOGIE
 Définition :
La métrologie est la science de la mesure. Elle définit les principes et les
méthodes permettant de garantir et maintenir la confiance envers les mesures
résultant des processus de mesure. Il s'agit d'une science transversale qui
s'applique dans tous les domaines où des mesures quantitatives sont effectuées.
 Les contrôles :
En mécanique générale, la métrologie des fabrications s'intéresse : - au contrôle des
pièces exécutées ou en cours d'usinage - au contrôle, sur machine de la position de la pièce par
rapport à l'outil - à la vérification géométrique des machines-outils - au contrôle statistique des
performances possibles sur chaque machine-outil. En mécanique automobile, la métrologie
s'intéresse : - au contrôle des organes mécaniques pouvant subir une usure ou une déformation
due au fonctionnement (ex: frottement cylindre/piston).
 Conditions D’exécution :
- température ambiante de la pièce à contrôler et des instruments de mesures voisine de 20°
- pièce à contrôler propre
- ébavurage convenable
- la grande précision des appareils de mesures impose :
* manipulation soignée (pas de choc)
* un entretien régulier et approprié
* un rangement systématique après utilisation.
 Les appareils de mesures :
Calibre à coulisse, pied de profondeur, micromètre ou palmer, jauge, tampons, calibres
à machoires, bagues, comparateurs.
 Types de mesures :
- par mesure directe : calibre à coulisse, miromètre
- par comparaison : comparateur, cale étalon
- par calibrage : jauges de tolérances maxi et mini, calibres à machoires
LE PIED A
COULISSE
Identification d’un pied a coulisse :

Définition :
Le calibre a coulisse (ou pied a coulisse) est un instrument de mesure
linéaires variables. Il permet la prise de mesure d’épaisseur ou de
diamètre et aussi de profondeur.
Effectuer une mesure intérieure ou extérieure correcte :
 Il faut que les surfaces de la pièce et les surfaces des becs du pied a
coulisse soient propres.
 Il faut s’assurer du contact parfait entre les surfaces de la pièce et celle du
pied a coulisse.
 La pièce doit être mise en position la plus rapprochée de la règle pour éviter
le jeu du curseur.

Méthode de lecture :
Lire le nombre entier de mm sur la règle juste à gauche du zéro du vernier : 11

Lire la fraction de mm (x) sur le vernier

Repérer la coïncidence des graduations


entre la règle et le vernier en appliquant
la méthode des écarts symétriques.

e = e’

Sachant qu une graduation vaut

0.02mm il est alors simple de lire


la valeur des 1/10 et 1/100.

35x0,02= 0,70
Donc la cote est 11,70 ± 0.0
Compte Rendu Du TP de Métrologie :
Vérification d’un pied à coulisse
Date de réalisation du TP :29/09/2017

 Objet et But du TP :
Cette séance de TP était notre premier TP au sein de ESTC encadré par notre
prof M.RAHMOUNI , après avoir donner une introduction du métrologie , il nous
a donner les instructions pour commencer notre TP qui pour but de vérifier
l’appareil de mesure « pied à coulisse « par les cales étalons en comparant leurs
mesure inscrite avec la mesure obtenue par l’instrument P.A.C .

 Déroulement du TP :
En premier temps , nous avons commencer par mesurer les différents dimensions
d’une pièce cylindrique et noter tous les dimensions dans un tableau , puis explique
de plus avec un dessin de définitions avec des cotes dimensionnelles . Après cette
étape , nous avons ouvert la boite des cales étalons et explorer ces pièces dont la
définition est la suivante .

Définition brève :
Les cales étalon sont des parallélépipèdes généralement en acier dont la longueur
entre deux des faces (appelées mesurandes) est parfaitement connue. Les cales
étalons sont utilisées pour étalonner ou régler des appareils de mesure de longueur.
Après , on a commencé la vérification de notre instrument en
comparant la valeur inscrite dans le cale avec la valeur obtenue par
notre pied à coulisse et noter chaque mesure dans un tableau , on a
répété la mesure deux fois pour six différents cales étalons , vous
trouverez ci-joint le tableau contenant toutes les mesures faites.

Après les mesures , nous avons distinguer une petite marge


d’erreur dans la valeur 90 ce qui implique de faire le voisinage pour
ces valeurs pour préciser de plus l’erreur dans notre instrument.

 Conclusion :

Après mesure de voisinage de la valeur d’erreur « 90 « , et après


avoir comparer entre les valeurs obtenue , on a pu distingue une marge
d’erreur entre la valeur 89.08 et 90.01 .
Et cela pourra être pour plusieurs causes comme les conditions de
mesures ( atelier, température , pression …) ou en raison de l'utilisation
continue et de la gravité de la chute au sol qui peut faire un grand problème
pour un métrologue qui s’intéresse à la précision de la précision , comme
ça pourra être tout simplement une erreur de mesure.
REMERCIEMENT
Au nom de notre groupe , nous avons
l’honneur de remercier notre prof et
encadrant de ce TP M.RAHMOUNI qui a
mis beaucoup d’efforts pour que tous les
étudiants comprennent même une très
petite partie de métrologie , et c’était une
grande chance de passer pour la première
fois du théorique au pratique , nous avons
sur que tous les étudiants du 1 ère année
GM ont apprécié cette aventure .
Merci Prof , Merci ESTC.

Vous aimerez peut-être aussi