Vous êtes sur la page 1sur 1

MOLIERE : LE BOURGEOIS GENTILHOMME : RESUME

Monsieur Jourdain, un bourgeois de Paris veut devenir MOLIERE : LE BOURGEOIS GENTILHOMME : RESUME
un homme de qualité. Pour cela, il a engagé des maîtres qui sont Monsieur Jourdain, un bourgeois de Paris veut devenir
chargés de lui enseigner leur savoir et d’en faire un homme raffiné et un homme de qualité. Pour cela, il a engagé des maîtres qui sont
instruit. La scène se passe dans les salons de Monsieur Jourdain, le chargés de lui enseigner leur savoir et d’en faire un homme raffiné et
Bourgeois Gentilhomme. instruit. La scène se passe dans les salons de Monsieur Jourdain, le
Bourgeois Gentilhomme.
Acte I
Scène 1 : Maître de musique, maître à danser, trois musiciens, Acte I
deux violons, quatre danseurs. Scène 1 : Maître de musique, maître à danser, trois musiciens,
La scène se passe dans les salons de Monsieur Jourdain, le Bourgeois deux violons, quatre danseurs.
Gentilhomme. La scène se passe dans les salons de Monsieur Jourdain, le Bourgeois
Un jeune musicien, dont Monsieur Jourdain s'offre les talents, compose Gentilhomme.
une sérénade pour le maître des lieux. Un jeune musicien, dont Monsieur Jourdain s'offre les talents, compose
Le maître de musique et le maître de danse entrent. Ils sont une sérénade pour le maître des lieux.
accompagnés de musiciens et de danseurs. Le maître de musique Le maître de musique et le maître de danse entrent. Ils sont
s'enquiert du travail de son élève et entame un dialogue avec le maître accompagnés de musiciens et de danseurs. Le maître de musique
de danse. s'enquiert du travail de son élève et entame un dialogue avec le maître
de danse.
Le maître à danser apprécie les applaudissements autant que l’argent Le maître à danser apprécie les applaudissements autant que l’argent
mais le maître de musique affirme que les louanges ne font pas vivre mais le maître de musique affirme que les louanges ne font pas vivre
et, bien qu’il méprise Monsieur Jourdain, il l’apprécie pour son et, bien qu’il méprise Monsieur Jourdain, il l’apprécie pour son
argent argent
Scène 2 Monsieur Jourdain, deux laquais, maître de
Scène 2 Monsieur Jourdain, deux laquais, maître de musique, maître à danser, violons, musiciens et danseurs
musique, maître à danser, violons, musiciens et danseurs
Monsieur Jourdain entre en scène et demande à voir ce que les
Monsieur Jourdain entre en scène et demande à voir ce que les deux maîtres lui ont préparé. Le maître de musique présente un
deux maîtres lui ont préparé. Le maître de musique présente un de ses élèves qui a composé un air pour la sérénade demandée
de ses élèves qui a composé un air pour la sérénade demandée par M. Jourdain. Il trouve la chanson lugubre et chante lui-même une
par M. Jourdain. Il trouve la chanson lugubre et chante lui-même une chanson légère. Les deux maîtres complimentent M. Jourdain et
chanson légère. Les deux maîtres complimentent M. Jourdain et chacun lui assure que son art est indispensable à la bonne marche de
chacun lui assure que son art est indispensable à la bonne marche de l’État. Ils affirment que sans la danse, un homme ne saurait rien faire et
l’État. Ils affirment que sans la danse, un homme ne saurait rien faire et que si tous les hommes apprenaient la musique, ce serait la paix
que si tous les hommes apprenaient la musique, ce serait la paix universelle assurée. Les musiciens sont appelés et exécutent un
universelle assurée. Les musiciens sont appelés et exécutent un dialogue en musique pour M. Jourdain qui trouve cela bien
dialogue en musique pour M. Jourdain qui trouve cela bien troussé. Quatre danseurs s’amènent ensuite et exécutent la danse
troussé. Quatre danseurs s’amènent ensuite et exécutent la danse imaginée par le maître à danser
imaginée par le maître à danser

Vous aimerez peut-être aussi