Vous êtes sur la page 1sur 1

La structure du système d’éducation brésilien

En Brésil, l’éducation est obligatoire pour les enfants dès l'âge de quatre ans
jusqu'à l’âge de dix-sept ans. Le système d'éducation brésilien est divisé en deux
niveaux: l'enseignement de base, celui le niveau obligatoire, et l'enseignement supérieur.
La première consiste en trois étapes, qui sont : l'éducation préscolaire, qui a la durée de
deux ans, l'éducation primaire, qui a la durée de neuf ans et l'éducation secondaire, qui a
la durée de trois ans. La seconde consiste en deux étapes: la graduation, qui peut avoir la
durée de quatre ou cinq ans en fonction du degré, et la post-graduation, dans lequel il y a
la maîtrise et le doctorat.
Mais ce qui est plus important à discuter de la structure du système d’éducation
brésilien est que c’est une structure anti-méritocratique et élitiste. C’est ainsi parce que
il y a une grande différence de qualité entre les écoles de base publiques et les écoles de
base publiques. Donc, les fils des riches peuvent aller aux écoles qui ont une bonne
qualité d’enseignement, alors que les fils des pauvres doivent aller aux mauvaises écoles.
Ainsi, seulement les riches obtenaient l’admission aux universités. Pour aggraver
les choses, généralement les universités publiques sont les plus difficiles d’entrer, donc
dans lesquelles qui sont plus possibles pour les pauvres d’obtenir l’admission, ils n’ont
pas d’argent pour payer les mensualités.
Ajouté à cela, il y a, au Brésil, une culture qui valorise beaucoup plus les emplois
qui exigent des qualifications à exercer, au détriment des travaux manuels. En
conséquence, L’éducation, au Brésil, sert comme un mécanisme de distinction sociale et
de maintenance de privilèges, où les riches ils ont l’accès à ce qui pourrait faire celui qui
peut profiter être conduit à la ascension sociale.
Cependant, Récemment l’éducation brésilienne s’est améliorée. En 15 ans, il y
avait une diminution du taux d'analphabétisme de 14,7% à 8,5% et le nombre de inscrits
dans des établissements d'enseignement a augmenté. En outre, l’accès des pauvres et les
noirs à l’Université est plus grand aujourd’hui. Cela est dû à une politique adoptée par
l'État brésilien qui oblige les universités à mettre de côté un certain pourcentage de
leurs admissions aux étudiants noirs ou qui ont étudié à l'école publique.
Cela ne signifie pas qu'il n’y a pas besoin des autres ajustements supplémentaires
pour faire à celles qui ont été déjà conduites. Le principal problème à résoudre est la
faible qualité de l'éducation de base. Pour faire ça, je pense que la solution pourrait être
améliorer les salaires des professeures de niveaux de base de l’éducation et établir des
contrôles de qualité d’enseignement donné dans les écoles, comme par exemple un
exam un examen unifié pour être appliqué à tous les étudiants du pays, sans pour autant
négliger les caractéristiques de chaque école. En outre, il est nécessaire d'augmenter le
nombre de places dans l'enseignement supérieur, peut être en construisant plusieurs
d'universités, et de valoriser le travail qui ne nécessite pas des diplômes.

Vous aimerez peut-être aussi