Vous êtes sur la page 1sur 1

Chapitre

 19  :  Diagrammes  potentiel-­‐pH     Lefèvre  2014-­‐2015  

CHAPITRE  19  :  DIAGRAMMES  E-­‐PH  


L’objectif   de   ce   chapitre   est   de   construire   des   diagrammes   faisant   apparaître   la   forme   la   plus   pertinente   d’une   espèce   chimique  
en  fonction  des  caractéristiques  du  milieu  (potentiel  redox  et  pH).    
 
Vocabulaire  :   Quand   on   parlera   à   la   fois   des   domaines   de   prédominances   (pour   les   espèces   en   solution)   et   des   domaindes  
d’existence  (pour  les  espèces  solides  ou  liquides),  on  utilisera  le  terme  «  domaine  de  stabilité  ».    
 
PARTIE  A  :  DIAGRAMMES  DE  PREDOMINANCE  ET  D’EXISTENCE  POUR  LES  ESPECES  REDOX    
1. Principe  de  construction  
Prenons  un  élément  chimique  pouvant  exister  à  plusieurs  nombres  d’oxydation,  par  exemple  le  fer  :  il  peut  exister  au  nombre  
2+ 3+
d’oxydation  0  (Fe(s)  par  exemple),  +II  (Fe (aq)  par  exemple)  ou  +III  (Fe (aq)  par  exemple).  
Le   nombre   d’oxydation   stable   du   fer   dépend   du   potentiel   électrique   du   milieu.   On   peut   visualiser   la   forme   redox   stable   en  
fonction  du  potentiel  du  milieu  à  l’aide  d’un  diagramme.    
 
La  position  des  frontières  entre  les  domaines  de  stabilité  sera  déterminée  en  écrivant  :    
► La  demi  équation  redox  relative  au  couple  concerné  
► La  relation  de  Nernst  associée  
► La  convention  à  la  frontière    
 
2. Convention  aux  frontières  d’un  diagramme  de  stabilité  redox  
 
„ A   la   frontière   entre   le   domaine   d’existence   d’un   solide   et   le   domaine   de   prédominance   d’une   forme   soluble,   la  
concentration  de  la  forme  soluble  est  égale  à  Ctracé  (un  seul  grain  de  solide  existe)  
„ A  la  frontière  avec  le  domaine  de  stabilité  d’un  gaz,  la  pression  partielle  du  gaz  est  égale  à  p°=1bar.  
„ A   la   frontière   entre   les   domaines   de   prédominances   de   deux   espèces   en   solution  :   il   existe   généralement   trois  
conventions  :  Il  est  important  de  bien  repérer  la  convention  utilisée  dans  les  exercices  (elle   sera   toujours   précisée)  pour  
obtenir  les  bonnes  équations  des  frontières.  

Application  à  la  frontière  entre  les  DP  de     AN  :  


Convention   -­‐ -­‐1
I2(aq)  et  de  I (aq)   pour  Ctracé=0,10  mol.L  
 
«  Espèces  »    
A  la  frontière  entre  deux  espèces  dissoutes  (aq)  :    
§ Les  concentrations  des  deux  espèces  sont  égales      
 
§ Leur  somme  est  égale  à  Ctracé  
 
 
 
«  Atomique  »    
A  la  frontière  entre  deux  espèces  dissoutes  (aq)  :    
§ Les   concentrations   en   atomes   sous   les   deux    
formes  sont  égales    
§ La  concentration  totale  en  atome  est  égale  à  Ctracé    
 
Attention   à   l’utilisation   de   la   convention   atomique   si  
 
l’élément   est   présent   plusieurs   fois   dans   l’espèce  :   c’est    
comme  pour  les  bouteilles  de  lait  en  pack  :  si  on  s’intéresse    
au   nombre   de   bouteilles,   on   doit   multiplier   le   nombre   de    
packs  par  6…    
 
 
 
«  Simple  »    
A   la   frontière   entre   deux   espèces   dissoutes   (aq),    les      
deux  concentrations  sont  égales  à  Ctracé    
 
 

  1