Vous êtes sur la page 1sur 5

Université libanaise

Faculté de pédagogie
Doyenné

Préparé par : Ghina Challak


Surveillé par : Dr Grace Talj
Matière : pratique 1
Année universitaire : 1ère année
2016 -2017
J’ai fait mon stage dans l’école “Al Bayader Beyrouth” qui est équipé en outils
technologiques. J’ai fait mon observation dans le 3 cycle : cycle 1, 2 et 3. Ainsi,
dans des différentes matières comme maths, sciences, anglais, informatique,
histoire et éducation islamique.

Après mon observation dans ces classes, j’ai vécu des différents problèmes et
malgré ces problèmes il y a des choses positifs.

D’abord, l’introduire de la technologie dans l’éduction islamique a était très


efficace car tous les élèves étaient très actifs et très serieux avec le vidéo qui a été
introduit durant l’explication de la leçon. Et aussi dans une autre classe,
l’introduire de la technologie avec un audio dans ce même matière a été efficace
mais de l’enseignante n’a pas gérer la classe et il y a des bruits.

L’utilisation de la tablette dans la classe dans un web Quest n’a pas été très
efficace car il y a coupure de l’internet et donc il y a beaucoup des bruits dans la
classe et l’enseignante n’a pas préparé une autre chose pour l’expliquer et alors la
moitié de la séance les élèves n’ont pas serieux.

Dans une séance de la langue arabe, il y a un excès d’utilisation de technologie,


l’enseignante a utilisé plusieurs outils technologiques (vidéo, audio, activinspire,
smart note, PowerPoint) tout la séance. Les élèves ont aimé cette méthode mais les
élèves ont une dispersion et donc il ne faut pas utiliser tous ces outils dans une
même séance.
Dans tous les classes, il y a une utilisation du livre qui est mis sur activinspire
mais il est comme un PDF et il n’était pas interactive. Et donc, il n’y a pas une
utilité pour ce livre pour l’utiliser dans la classe.

L’utilisation des couleurs phosphoriques dans les PowerPoint ce qui dérange la


vision et surtout la couleur rouge.

Quand il y a utilisation des vidéos dans la classe, il y a des enseignantes qui font
un arrêt pour faire discuter avec les élèves concernant le contenu. Mais il y a des
autres, qui ne font pas arrêter la vidéo et elles n’expliquent pas après que cette
vidéo termine.

Les vidéos utilisées sont bien choisies, adéquate pour la leçon expliquée, en
bonne résolution et avec une langue compréhensible qui est proche des élèves.

Et malgré qu’une enseignante de la langue anglais a utilisé une vidéo très


adéquate et interactive, elle n’a pas eu gérer la classe car les élèves n’ont pas fait
intérêt ni à l’explication ni à la vidéo.

Les enseignantes toujours encouragent les élèves à trouver les bonnes réponses
et les élèves se sentent qu’ils sont le centre d’apprentissage. Les objectifs des
leçons étaient clairs et compréhensibles et ces objectifs sont bien atteints.

Ensuite, l’utilisation des jeux serieux est plus efficaces dans la salle
d’informatique que celle dans la classe, car tous les élèves travaillent et jouent en
même temps dans la salle d’informatique mais en classe l’enseignante ne gère pas
bien la classe car tous les élèves vont participer ensemble.

Dans une classe, l’enseignante de maths a utilisé plusieurs sites des jeux
serieux du nombre décimal dans la classe. Et malgré l’absence d’active board dans
la classe, l’enseignante a utilisé l’ordinateur qui est mis toujours dans la classe
menée par un projecteur pour résolus ces jeux. Mais l’enseignante n’a pu pas gérer
la classe car tous les élèves vont participer. Et dans une autre classe, l’enseignante
des maths a pu mener les élèves à la salle d’informatique pour travailler les jeux
serieux, donc tous les élèves ont pu travailler et participer chacun sur son
ordinateur sans faire des bruits.

Dans les séances des informatiques, les élèves prennent des programmes qui
sont très intéressantes et utiles. Les enseignantes des informatiques travaillent avec
eux en joie. Tous les élèves sont intéressants et très actifs et serieux et ils aiment
travailler pendant la séance d’informatique Et il y a beaucoup des programmes
qu’il faut obligatoire comme nous des mastérants en technologie d’éducation les
prendre et nous ne les prenons pas, ces petits élèves les prennent.

Durant mon stage, j’ai eu beaucoup des choses intéressantes et j’ai eu que
l’utilisation de la technologie doit être efficace durant la séance et il ne faut oublier
qu’il y a beaucoup des méthodes d’apprentissage qu’il faut utiliser dans la classe
autre que l’utilisation de la technologie donc il ne faut pas l’utiliser en excès.
Enfin, le problématique est qu’il y a des enseignantes qui ne peut pas gérer sa
classe comme il faut durant l’utilisation de la technologie en classe ou elles
n’utilisent pas bien les outils de la technologie dans la classe. Et les livres sont
PDF et n’est des livres interactives qui peut stimuler les enseignements en
l’améliorant. Et donc les plupart des problèmes ont été fait par les enseignantes et
n’ont pas avec les élèves.