Vous êtes sur la page 1sur 3

Quelques fruits Quelques explorateurs célèbres

Le domaine de Trianon, La famille Richard Pourquoi rapporte-t-on Comment collecte-t-on des paniers d’osier. Caisses et paniers l’ananas andr michaux les jussieu, une célèbre
un haut lieu et les jardins de Trianon des plantes en Europe ? les plantes ? doivent rester autant que possible sur ₍ananas comosus₎ ₍1746-1802₎ famille de naturalistes.
Découvert en Amérique au XVe En 1777, il vient à Trianon antoine ₍1686-1758₎,
de la botanique le pont supérieur pour que les plantes pour étudier la botanique auprès
Claude Richard (1699-1784) et son fils Au XVIIIe siècle, de nouvelles expédi- Lors des expéditions lointaines, siècle, l’ananas n’est introduit médecin, est aussi professeur
bénéficient de la lumière indispensable en Europe qu’un siècle plus tard de Jussieu. Plus tard, nommé au Jardin royal (Jardin du Roi,
Sous le règne de Louis XV (1715-1774), Antoine (1734-1807), jardiniers, tions maritimes sont organisées pour les botanistes s’appliquent à observer,
à leur survie. Durant la traversée, car ce fruit se gâtait durant botaniste royal, Louis XVI à Paris), actuel Jardin des Plantes.
le domaine de Trianon s’étend et devient tiennent une place importante dans approfondir la connaissance du monde à décrire et à dessiner les plantes le plus la traversée. En 1733, les botanistes lui confie le rétablissement bernard ₍1699-1777₎
il est toutefois nécessaire de protéger
un lieu d’expérimentation et de recher- l’élaboration du jardin du Petit Trianon. et trouver de nouvelles espèces de plantes précisément et objectivement possible. du potager du roi, à Versailles, des échanges commerciaux avec crée le jardin botanique au
les végétaux des aléas climatiques, réussissent à faire mûrir deux l’Amérique du Nord. Il collecte domaine de Trianon. C’est dans
ches scientifiques. Appelé par Louis XV en 1750, Claude et d’arbres. Des instructions royales, Le croquis de la plante permet de rendre
des embruns salés, des prédateurs et fruits. Très apprécié par Louis XV de nombreuses plantes et graines : ce lieu qu’il applique pour
Passionné de botanique, le Roi confie réunit de nombreux végétaux afin de fermes et précises, imposent aux compte des détails au niveau de l’écorce, arbres fruitiers, fleurs, plantes
surtout de les arroser régulièrement pour sa chaire douce et fondante, la première fois sa nouvelle
au jardinier Claude Richard la création constituer une collection pour le jardin capitaines de navire d’aider les botanis- de la fleur et éventuellement du fruit. ce fruit exotique est cultivé à grand médicinales et d’ornement. classification dite « naturelle ».
à l’eau douce. Malgré toutes ces
d’un jardin expérimental qui regroupera botanique. Il aménage et entretient une tes-voyageurs qui ont pour mission de Son étude précise si elle est comestible frais dans les serres chaudes À Charlestown (Caroline du Sud), joseph ₍1704-1779₎
précautions, seulement 5% des plantes de Trianon. il crée une pépinière où il réunit explore l’Amérique du Sud
près de 4000 variétés. Il devient l’un des école dans laquelle Bernard de Jussieu répertorier et rapporter des végétaux ou dangereuse et comment elle est
rapportées survivent ! ses plantes collectées avant et rapporte plusieurs variétés
plus célèbres jardins botaniques d’Europe, enseigne la botanique. Antoine reçoit connus ou inconnus, que ce soit sous la utilisée par les peuples indigènes. la fraise blanche de les acheminer en France.
du chili ₍fragaria de plantes ornementales.
dirigé par le botaniste Bernard de Jussieu. de Louis XV de nombreuses missions forme de graines, d’herbier ou de pieds Les botanistes récoltent Dans le même temps, il introduit
De retour chiloensis l.₎
aux États-Unis plusieurs variétés
antoine-laurent
En 1774, Marie-Antoinette reçoit d’herborisation ; il parcourt les îles vivants. Ils constituent ainsi des collec- également des graines, ₍1748-1836₎, leur neveu, rédige
en Europe, En 1714, Amédée Frézier, officier
de plantes provenant de différentes la célèbre classification des plantes
en cadeau de Louis XVI le domaine Baléares, l’Espagne, le Portugal… tions de plantes variées qui sont ensuite prélèvent des essences, du génie maritime, découvre au
comment
Domaine de Marie-Antoinette
Chili d’étonnants plants de fraises régions du monde. Il revient en « Genera plantarum » élaborée

Le voyage
de Trianon. Sur les conseils du comte d’où il rapporte de utilisées dans de tentent des boutures :
acclimater  sauvages qu’il rapporte en France. France en 1785 avec un herbier à Trianon par son oncle Bernard
de Caraman, de nombreuses graines nombreux domaines : un fragment de la plante magnifique.
les plantes ? Après plusieurs tentatives et publiée en 1789.
l’architecte Richard et plantes inconnues. Médicinal : est coupé, mis en terre de fructification, les botanistes louis antoine carl von linn
Mique et du jardinier Les Richard enrichis- certaines plantes pour qu’il s’enracine puis Les plantes récoltées obtiennent d’abondantes récoltes de bougainville ₍1707-1778₎
Claude Richard, sent le jardin grâce à permettent de créer embarqué avec précaution dans de lointaines à Plougastel, en Bretagne. ₍1729-1811₎  Ce naturaliste suédois crée une
L’hybridation obtenue à partir Accompagné du botaniste Philibert
la Reine transforme des correspondances de nouveaux médica- sur le navire. Parfois, contrées ne peuvent être première classification de 5800

des plantes
de plants originaires d’Amérique Commerson qui herborisait
plantées directement espèces, basée sur la description
les lieux en un jardin avec des botanistes ments comme le les botanistes rapportent est à l’origine des fraises que à Trianon, ce navigateur français
des fleurs. Il désigne chaque plante
anglais. Pittoresque, étrangers comme bouleau blanc dont le fruit en espérant qu’il en terre. Trop délicates, nous trouvons sur les marchés, fait le tour du monde entre 1766
par deux noms latins. Son ouvrage,
elles ne résisteraient pas au printemps. Au Petit Trianon, et 1769. À son retour, il publie
il est rythmé par une Linné et des marins la sève, les feuilles et supporte le voyage ! son récit dans « Voyage autour
Systema naturæ (les systèmes
le botaniste Antoine-Nicolas
rivière, ponctué de passionnés de botani- l’écorce sont utilisées Dans le même temps, à notre climat. Il faut de la Nature), devient la base
Duchesne plante ce pied entre des du monde ». C’est en explorant
historique des noms de végétaux.
prairies, de perspectives variées, d’allées que tel l’amiral dans les traitements ils constituent leur donner le temps rangées de fraisiers d’Amérique. le Brésil qu’est découverte la plante
sinueuses et de constructions miniaturi- de la Galissonnière. des affections cutanées ou le quinquina de précieuses collections de se fortifier. À leur Il obtient des fruits mûrs et nommée alors le bougainvillée.
bien formés qui sont présentés
sées appelées fabriques : le Temple
de l’Amour, le Rocher, les Maisons
Sous le règne de Marie-Antoinette,
les Richard aménagent et entretiennent
dont est extrait la quinine qui permet de
prévenir le paludisme.
de plantes séchées
sous forme d’herbiers.
arrivée au port, les plantes
sont débarquées et mises
à Louis XV, le 5 juillet 1765.
jean franois
de la prouse
₍1741-1788₎
Les arbres racontent
villageoises du Hameau de la Reine...
Les collections botaniques sont
le jardin anglais. En 1782, Antoine
succède à son père. Lors de la Révolution,
Alimentaire : de nouvelles espèces,
comme la pomme de terre, sont culti- Comment transporte-t-on
en culture dans les jardins botaniques
de la Marine où elles se reposent avant
le caf
₍coffea arabica₎
Le caféier provient des hauts
Ce navigateur français reçoit de
Louis XVI une mission d’explora-
leur histoire
en partie transférées au Jardin des il sauve le domaine de Trianon en évitant vées car elles offrent de bons rendements les plantes ? d’être acheminées vers les pépinières plateaux d’Ethiopie et non d’Arabie tion dans l’océan Pacifique.
royales ou le Jardin des plantes de Paris. comme son nom latin peut Il part à la recherche de nouveaux
Plantes de Paris ; on continue cependant son morcellement et en y maintenant et permettent de lutter contre les famines.
Les pieds de plantes comme les graines le laisser supposer. Les premiers débouchés commerciaux.
d’introduire et d’acclimater des plantes une activité botanique. Ornemental : d’autres plantes, Dans le jardin de Trianon, elles sont grains arrivent en France en 1644 Les scientifiques embarqués
sont transportés par bateau avec Aidez-nous à protéger notre patrimoine.
étrangères sur le domaine de Trianon. comme le magnolia, permettent aux placées dans la serre chaude où elles mais c’est seulement 20 ans après ont en charge de compléter Il est interdit de cueillir des plantes
d’infinies précautions. On construit les descriptions cartographiques
Suite à la tempête de 1999, horticulteurs d’orner les jardins anglais retrouvent des conditions climatiques que le roi Louis XIV goûte une ou des feuilles d’arbres. Merci de suivre
des caisses sur mesure, faites en bois. tasse de café. Il apprécie la saveur de James Cook. Malheureusement, les allées lors de votre promenade.
un programme général de restauration créés à cette époque. proches de leurs pays d’origine.
Les végétaux vivants sont alors plantés de cette boisson encore très rare les navires de l’expédition Direction de la gestion des publics
a été défini et mis en œuvre afin de Utilitaire : de nouvelles espèces En 1762, la serre abrite des figuiers, en Europe. En 1714, le premier disparaissent corps et biens Service des jardins de Trianon
directement dans ces caisses remplies
retrouver une composition plus d’arbres, comme le pin blanc, s’avèrent des caféiers, des ananas… pied de caféier est planté au Jardin en 1788, à Vanikoro. Direction de l’information et de la
de terre ; ils peuvent aussi être mis dans du Roi, à Paris. Sous Louis XV,
communication • textes : bureau des
conforme au projet voulu par Marie- plus productives et permettent activités éducatives • ©photos Château
des pots, calés et entourés de mousse les botanistes tentent également de Versailles, Bibliothèque Mazarine,
Antoinette. de répondre aux besoins croissants
L’agronome Parmentier tenant afin de ne pas se briser puis placés dans de l’acclimater mais cette fois-ci RMN • Conception Corinne Geney,

Le Hameau de la reine, à la main des épis et des fleurs


en bois notamment de la marine. dans les serres chaudes de Trianon. mai 2008

Pierre joseph Wallaert, 1803 de pomme de terre Caisse de transport


1 sophora de la chine 4 squoia gant 7 pin blanc d’amrique 10 tulipier de virginie L’arbre aux quarante écus est introduit 16 catalpa de la chine 17 charme commun 19 chne pdoncul
₍sophora japonica l.₎ ₍sequoiadendron ₍pinus strobus l.₎ ₍liriodendron tulipifera l.₎ en France au XVIIIe siècle. Il tient son nom ₍catalpa ovata g.don₎ ₍carpinus betulus l.₎ ₍quercus robur l.₎ ou chne
Originaire de Chine et de Corée. giganteum lindl.₎ Originaire d’Amérique du Nord. Originaire d’Amérique du Nord, d’un fait divers. On raconte qu’à l’époque Originaire de Chine, le catalpa peut Originaire du nord et de l’est de la France, de marie-antoinette
grand trianon
Sa hauteur maximale est de 25m, Originaire d’Amérique du Nord où Ses aiguilles vert argenté sont regroupées il peut atteindre 57m de haut. Son écorce un botaniste français M. de Pétigny atteindre 20m de haut dans son milieu il dépasse rarement 20m. On l’utilise D’une longévité exceptionnelle (400
son port large et arrondi, ses branches il pousse au-dessus de 1000m d’altitude, par cinq. D’une croissance rapide, il peut brun-orange se couvre à maturité a acheté en 1780, 5 plants de Gingko d’origine. De couleur brun clair, son dans les charmilles (haies) des jardins à 1000 ans), le chêne était vénéré chez
tortueuses et pendantes. Ses fleurs blanc il a été introduit en Europe au XIXe siècle. atteindre 90m de haut et 3m de diamètre de fissures. Ne fleurissant qu’au bout à un botaniste anglais pour une somme écorce est écailleuse. Ses feuilles sont à la française. Ses feuilles sont dites  les Grecs et les Gaulois. Arbre le plus
crème n’apparaissent qu’à la fin de l’été. Ses rameaux sont recouverts de petites d’où son utilisation pour la construction de 15 à 20 ans, ses fleurs jaune vert de 200 livres soit 40 écus d’or. très larges et ses fleurs blanches tachetées « marcescentes » (prononcé [marsesãt]) : typique de nos forêts, il a longtemps été
4 5 En 1747, le père d’Incarville envoie à écailles vertes pointues. Certains séquoias, de navires, les charpentes, la menuiserie, rappellent la forme des tulipes. de pourpre sont en forme de cloche. elles se dessèchent en automne et restent cultivé pour ses glands, destinés à nourrir
3
7
Bernard de Jussieu les graines d’un « arbre âgés de 4000 ans, sont considérés parmi la tonnellerie... Les Indiens utilisaient son tronc pour faire
13 magnolia  grandes fleurs Cet arbre est introduit en France, sur l’arbre jusqu’aux nouvelles pousses. les porcs ainsi que pour son bois dur
les arbres les plus vieux de la planète. ₍magnolia grandiflora l.₎ et très résistant utilisé en charpente.
6 chinois inconnu ». Ce n’est que la première Le pin blanc a été introduit en Angleterre des canots. C’est l’amiral de la Galissonière, Situé sur l’île au XVIIIe siècle, par l’abbé Gallois,
9 floraison des arbres, en juillet 1779, qui permet En 1879, dans la Sierra Nevada aux en 1705, par lord Weymouth. alors gouverneur du Canada, qui introduit Originaire d’Amérique du Nord. à partir de graines rapportées de Chine. 18 cdre du liban  Âgé de 321 ans, cet arbre a été planté
10 de les identifier. Reconnus tout d’abord comme États-Unis, on découvre alors le plus grand en France le Tulipier de Virginie (1732). ₍cedrus libani barrel.₎ en 1681, lors de la création des jardins
2 11 Ses grandes fleurs blanches de 20 cm Originaire du Moyen Orient,
14 des séquoias : le General Sherman ! Âgé 8 platane  feuilles d’rable par Le Nôtre. Fragilisé par la tempête
12
des pseudo acacias (Robinia sinica), ils sont de diamètre très parfumées, son feuillage
petit trianon
15
13
enfin dénommés par Louis-Claude Richard, d’environ 3200 ans, il mesure 83m de haut, ₍dit ici  pied d’lphant₎ 11 arbre de jude cet arbre aux proportions majestueuses de 1999, il est abattu après la canicule
1
₍platanus x acerifolia ₍cercis siliquastrum l.₎ persistant et velu font de lui un arbre peut atteindre 40 à 60m de haut,
Sophora de la Chine (Sophora sinica). 24m de circonférence et pèse 2145 tonnes. de 2003. On dit que Marie-Antoinette
willd.₎ Originaire du Proche-Orient et de d’ornement. 3m de diamètre et 2000 ans d’âge. aimait se reposer sous cet arbre.
5 buis Il est issu, dès le XVIIIe siècle, de croise- la région méditerranéenne, il a un tronc Rapporté par l’amiral de la Galissonière Très exploité pour son bois, le cèdre
19 8 2 bouleau  canot en 1732, cet arbre est planté par le jardinier
18 ₍betula papyrifera michx.₎ ₍buxus sempervirens l.₎ ments naturels entre le platane d’Occident tortueux et ne dépasse pas les 10m a presque disparu du Liban mais figure
Originaire d’Amérique du Nord. D’une Originaire du milieu méditerranéen, (Amérique du Nord) et le platane d’Orient de haut. Les fleurs rose pourpre de cet Claude Richard, à Saint-Germain-en-Laye. toujours sur son drapeau.
17
16 longévité d’un siècle, il peut atteindre 30m. cet arbuste touffu peut atteindre 10m (Asie de l’Est). Il pourrait vivre 2500 ans ! arbre d’ornement apparaissent avant
On le distingue de l’érable notamment par
14 houx
Son écorce blanche et solide était utilisée de haut et vivre 600 ans. les premières feuilles. De la famille des ₍ilex aquifolium l.₎
par les Indiens d’Amérique pour confection- Depuis l’Antiquité, le buis est considéré son écorce caractéristique et ses fruits en légumineuses, son fruit est une gousse.
© Jean-François Péneau Originaire d’Europe. Haut de 20m.
ner des canots et des récipients. L’arbre est comme un symbole d’immortalité en raison boule (l’érable a des fruits en « hélicoptère »). Cet arbre est également appelé arbre Ses feuilles persistantes sont bordées
1 sophora de la chine 2 bouleau  canot 3 orme 4 squoia gant 5 buis introduit en France par les Michaux, célèbres de son feuillage persistant. Au XVIe siècle, Celui du jardin anglais de Trianon doit son de Judas en raison de la forme de ses fleurs d’épines.
6 htre commun 7 pin blanc d’amrique 8 platane  feuilles d’rable 9 chne botanistes-voyageurs versaillais, à la fin du on l’utilisait pour créer des labyrinthes. surnom à la forme de la base de son tronc. qui rappellent les larmes de repentir que Cet arbre ornemental est connu
chevelu 10 tulipier de virginie 11 arbre de jude 12 arbre-aux-quarante-cus XVIIIe siècle. Supportant bien la taille, il devient vase l’apôtre aurait versées.
9 chne chevelu depuis l’Antiquité. Les branches tressées
13 magnolia  grandes fleurs 14 houx 15 cdre rouge 16 catalpa de la chine
ou animal en topiaire et structure les en guirlandes ou en couronnes décorent
17 charme commun 18 cdre du liban  19 chne pdoncul
₍quercus cerris l.₎ 12 arbre-aux-quarante-cus
3 orme parterres de broderies des jardins réguliers. les maisons et les sanctuaires, et s’offrent
₍ulmus₎ Originaire du sud de l’Europe, il peut ₍gingko biloba l.₎
atteindre 30 à 35m de haut. La cupule Situé sur l’île toujours aux proches en fin d’année.
Originaire d’Europe, cet arbre peut 6 htre commun
atteindre 40m de haut. Il est reconnais- ₍fagus sylvatica l.₎ (support du gland) donne l’impression Originaire de Chine, cet ancêtre
« La gloire du Petit Trianon, ce sont sable à son port spécifique en forme
de parapluie et à son écorce grise.
Présent dès le Néolithique, il est l’arbre
le plus fréquent de nos forêts. Il peut
d’avoir une chevelure. L’écorce, les feuilles
et le fruit sont utilisés en médecine.
des conifères est vieux de 150 millions
d’années. Arbre d’ornement à croissance
15 cdre rouge
ou genvrier de virginie
₍juniperus virginiana l.₎
les arbres et arbrisseaux exotiques. Longtemps utilisés dans les jardins
à la française, ils disparaissent en partie
atteindre 40m de haut et vivre jusqu’à
250 ans. Son tronc est remarquablement
lente, il atteint jusqu’à 30m de haut.
Résistant à la pollution et aux maladies,
Originaire d’Amérique du Nord,
ce conifère non résineux peut atteindre À l’aide des

Le monde entier a été heureusement au XXe siècle, victimes d’une maladie,


la graphiose.
droit et lisse. Son bois est utilisé pour
les meubles, les jouets, la pâte à papier...
il peut vivre 1000 ans. En automne,
ses feuilles en éventail prennent une belle
30m. Son feuillage comprend des aiguilles,
par paires, et des écailles.
autocollants,
replace sur
le planisphère
On extrait de son fruit, la faîne, une huile teinte dorée. On en extrait une substance
mis à contribution pour l’orner » comestible. utilisée dans les traitements de la circula-
tion sanguine.
De couleur rouge, le bois est utilisé
pour la construction des coffres à vêtements
chaque arbre
sur son ou
car son odeur éloigne les mites. ses continent(s)
arthur young, Voyages en France pendant les années 1787, 1788, 1789
d’origine.

plantes exotiques plantes indignes l. : carl linn ₍1707-1778₎  • michx. : andr michaux ₍1746-1803₎  • g.don. : georges don ₍1798-1856₎  • barrel. : jacques barrelier ₍1606-1673₎  • willd. : carl ludwig von willdenow ₍1765-1812₎  • lindl. : john lindley ₍1799-1865₎
sophora bouleau squoia
de la  canot orme gant buis
chine

platane platane
htre pin blanc  feuilles  feuilles chne
commun d’amrique d’rable d’rable chevelu

arbre-
tulipier arbre arbre aux- magnolia
de de jude de jude quarante-  grandes
virginie cus fleurs

cdre catalpa charme cdre


houx de la du liban
rouge commun
chine

chne
pdoncul