Vous êtes sur la page 1sur 17

DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE

19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-


familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Pacte Dutreil et
donation avec soulte

CAS PRATIQUE

par Pascal JULIEN SAINT-AMAND,


notaire à Paris
1

Le cas
• Jean BOMBEUR est chef d’entreprise, il est marié
sous le régime de la séparation de biens et a trois
enfants communs avec son épouse.

• Il détient 98% et son épouse 2% des titres de la SAS


« MIAM ».

• L’entreprise est exploitée sous la forme d’une SAS à


conseil d’administration.

1
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Le cas
• La société a une valeur de 5.000.000 €. Son résultat
annuel après impôt sur les sociétés (IS) est de 360.000 €

• Les 3 enfants, Isabelle, Alain et Michel, sont majeurs.


Michel en accord avec son père, envisage de reprendre
l’entreprise.

• Les parents ayant d’autres actifs patrimoniaux, Jean, âgé


de 62 ans, envisage de donner 69% de la société, de
vendre 27% et de conserver 2% ainsi que son épouse
2%. Il souhaite assurer l’égalité entre ses enfants.

Solution retenue
• Phase 1: Adaptation du régime matrimonial

• Phase 2 : transformation de la SAS moniste en SAS


dualiste

• Phase 3 : vente de 27% aux enfants

• Phase 4 : Signature d’un engagement de conservation


des titres

2
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Solution retenue
• Phase 5 : Donation partage au profit des enfants
portant sur 69% des titres de la société

• Phase 6 : Apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte

• Phase 7 : Acquisition par la holding en N+8 des titres


détenus par Isabelle et Alain

Phase 1 : Adaptation du régime matrimonial

• Les époux adapteront leur régime matrimonial en


faveur d’un régime de communauté et
apporteront à la communauté les titres de la
société et divers autres actifs leur appartenant.

• Les titres de la société seront communs, même si


Monsieur conservera seul la qualité d’associé sur
les 98% qui lui appartenaient => distinction entre
le titre et la finance.

3
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 2 : transformation de la SAS moniste (conseil


d’administration) en SAS dualiste (directoire et
conseil de surveillance)
• La SAS est transformée, Michel est nommé président du
directoire et Jean président du conseil de surveillance. Ils
perçoivent l’un et l’autre une rémunération normale au
titre de leur activité.

• Cette transformation serait utile fiscalement si le père


conserve des titres de la société afin de maintenir son
exonération d’ISF. Dans le cas présent, Monsieur (et son
épouse) ne conserve finalement que peu de titres (4% x
5.000.000 = 200.000 €). Les 25% requis pour
l’exonération seraient atteints avec le groupe familial.

Phase 3 : vente de 27% aux enfants

Jean BOMBEUR :

• percevra un prix de cession de 27% x 5.000.000 € =


1.350.000 €

• et bénéficiera d’une exonération d’impôt sur la plus


value (IRPP et prélèvements sociaux) sous réserve de
la conservation des titres acquis par les enfants
pendant une durée minimale de 5 ans.

4
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 3 : vente de 27% aux enfants

• L’acquisition sera financée par trois emprunts bancaires


de 450.000 € (un par enfant)
.
• Durée d’emprunt : 8 ans pour Michel, 8 ans avec clause
de remboursement anticipé pour Isabelle et Alain (car
remboursement dès le règlement de la soulte).

Phase 4 : Signature d’un engagement


de conservation des titres (art. 787 B)
L’engagement portera sur :

- les titres de Jean (71%),


- les titres de son épouse (2%)
- et éventuellement sur un titre ou tous les titres (9%)
cédés à Michel en phase 2.

5
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 4 : Signature d’un engagement


de conservation des titres (art. 787 B)
– L’engagement de conservation couvre plus de 34%
des titres de la société et l’un au moins des signataires
exerce l’une des fonctions de direction éligibles. (Jean
est président du conseil de surveillance et Michel est
président du directoire).

– La donation par Jean à ses enfants pourra donc


bénéficier du régime de faveur (Dutreil) dans le cadre
de la donation envisagée.

Phase 5 : Donation partage au profit des enfants


portant sur 69% des titres de la société
– Seul Michel a vocation à conserver les titres de la société à
long terme.

– D’où, donation partage des 69% avec attribution de 51% des


titres au profit de Michel à charge pour lui de verser une soulte
à son frère et à sa sœur égale pour chacun d’eux à 1/3 de la
valeur globale de l’actif donné.

– Le régime d’exonération partielle s’applique également dans


l’hypothèse d’une donation-partage avec soulte. C’est le
bénéficiaire effectif des titres de l’entreprise qui doit souscrire
l’engagement individuel de conservation.
(Rép. Vachet : AN 28-3-2006 p. 3343 n° ° 81926)

6
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 5 : Donation partage au profit des enfants


portant sur 69% des titres de la société
• La donation portera globalement sur 69% x 5.000.000 €
= 3.450.000 €, soit 1.150.000 € par enfant.

• Michel recevra 51% du capital de la société pour une


valeur de 2.550.000 € à charge pour lui de verser une
soulte de 700.000 € au profit d’Isabelle et une soulte de
700.000 € au profit d’Alain.

Phase 5 : Donation partage au profit des enfants


portant sur 69% des titres de la société

• Isabelle recevra 9% de titres, soit 450.000 € et


une soulte de 700.000 € = 1.150.000 €.

• Alain recevra 9% de titres, soit 450.000 € et une


soulte de 700.000 € = 1.150.000 €.

• Fiscalement, les titres bénéficieront d’un


abattement de 75%, la valeur imposable sera
donc limitée à 25% x 3.450.000 = 862.500 €.

7
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 5 : Donation partage au profit des enfants


portant sur 69% des titres de la société
Lorsque les biens donnés ne sont pas répartis
entre les copartageants dans la proportion de
leurs droits sur ces biens, les droits de mutation à
titre gratuit doivent être liquidés, non sur la valeur
des biens compris dans chaque lot, mais sur les
droits revenant à chaque gratifié dans la valeur
globale brute des biens donnés. (Rép. Farinez :
AN 31 juillet 1948 p. 5165 ; Rép. Marchand : AN
11 mai 1981 p. 2011 n° 34361).

Phase 5 : Donation partage au profit des enfants


portant sur 69% des titres de la société

L'assiette des droits est la suivante :


3.450 000 € - (3.450 000 € x 75 %) = 862.500 €.

=> Soit pour chaque enfant 287.500 €.

8
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 5 : Donation partage au profit des enfants


portant sur 69% des titres de la société

Suite au changement de régime, chacun des


parents est donateur.
Compte tenu de l'abattement applicable aux
mutations en ligne directe (156.359 € x 2 =
312.718 €),
- le montant de droits de donation sera nul.
- Le montant des émoluments sera de l’ordre de
3.450.000 x 1,25% = 43.125€.

Phase 6 : Apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte
Suite à la donation, Michel, Isabelle et Alain décident
de créer une société holding soumise à l’IS par
apport des titres reçus par donation (3.450.000 €) à
charge pour la société de régler la soulte de
700.000 € x 2 = 1.400.000 €.
• L’apport de Michel s’élèvera donc à 2.550.000 –
1.400.000 € = 1.150.000 €
• L’apport d’Isabelle s’élèvera à 450.000 €
• L’apport d’Alain s’élèvera à 450.000 €

9
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 6 : Apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte

Le capital de la société s’élèvera donc à


2.050.000 € et sera réparti comme suit :

• Michel : (1.150.000 / 2.050.000) = 56,10%


• Isabelle : (450.000 / 2.050.000) = 21,95%
• Alain : (450.000 / 2.050.000) = 21,95%

Phase 6 : Apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte

Le bilan de la société holding sera le suivant :

ACTIF PASSIF

Titres de la SAS : 3.450.000 € Capital : 2.050.000 €

Dette (soulte) : 1.400.000 €

Total : 3.450.000 € Total : 3.450.000 €

10
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 6 : Apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte

• La société holding contractera un emprunt de


1.400.000 € sur 7 ans, ce qui générera une
charge de remboursement (capital et intérêt) de
238.000 € par an.
• Cette somme de 238.000 € sera réglée à l’aide
de la fraction de résultat de la société
d’exploitation revenant à la holding, soit 360.000
€ x 69% = 248.400 €.

Phase 6 : Apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte

L’apport avec soulte des titres reçus par donation


permettra le règlement de celle-ci par la société.

Ce paiement pourra être financé par un emprunt qui


sera remboursé à l’aide des dividendes reçus de la
société d’exploitation AVANT distribution à l’associé et
donc sans application de la fiscalité IRPP de celui-ci.

La capacité de remboursement s’en trouvera majorée


d’autant.

11
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 6 : Apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte

De manière schématique, le remboursement de l’emprunt


de 1.400.000 € au taux de 4,5% sur 7 ans générera une
charge de remboursement cumulée de 1.663.074 €
(1.400.000 € de capital et 263.074 € d’intérêts).

Si l’on retient un taux d’imposition à l’IS de 33,33% (en


faisant abstraction de la fraction de 38.120 € taxable à
15%), le résultat nécessaire pour procéder au
remboursement de cet emprunt est de 2.500.000 € avant
IS : (1.663.074 € / (100% – 33,33%) = 2.500.000 €.

Phase 6 : Apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte

Le remboursement du même emprunt de 1.400.000 €


par Michel en direct après distribution de dividendes par
la société « MIAM » aurait nécessité une distribution de
1.663.074 / (1-30,1%) = 2.380.000 €, correspondant à
un résultat avant IS de 3.570.000 €.

12
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 6 : Apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte
Montant de l'emprunt 1 400 000
Taux d'intérêt 4,5%
Durée (en années) 7

Annuité Intérêts Capital Solde de capital à


remboursés remboursé rembourser
1 -237 582 -63 000 -174 582 1 225 418
2 -237 582 -55 144 -182 438 1 042 980
3 -237 582 -46 934 -190 648 852 332
4 -237 582 -38 355 -199 227 653 105
5 -237 582 -29 390 -208 192 444 912
6 -237 582 -20 021 -217 561 227 351
7 -237 582 -10 231 -227 351 -0

Total -1 663 074 -263 074 -1 400 000

Phase 6 : apport à une société holding des titres


donnés avec l’obligation de régler la soulte

– Isabelle et Alain recevront ainsi une somme de


700.000 € chacun, qu’ils affecteront à hauteur
de 450.000 € au remboursement anticipé de
l’emprunt contracté pour l’achat de 9% des
titres (phase 3 ci-dessus).
– Le solde pourra être utilisé librement (contrat
d’assurance-vie, de capitalisation, ou garantie
auprès de la banque)

13
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 7 : Acquisition par la holding en N+8


des titres détenus par Isabelle et Alain
L’acquisition des titres acquis initialement par
Isabelle et Alain par la holding interviendra en N+8
afin :
– d’une part de respecter l’obligation de
conservation des titres de 5 ans incombant
aux enfants cessionnaires (Isabelle et Alain)
pour que l’exonération d’impôt sur la plus-
value accordée au cédant (Jean),

Phase 7 : Acquisition par la holding en N+8


des titres détenus par Isabelle et Alain
L’acquisition des titres acquis initialement par
Isabelle et Alain par la holding interviendra en
N+8 afin :
– d’autre part, que la société Holding, endettée sur
7ans (prêt amortissable), dispose d’une capacité
d’endettement lui permettant d’acquérir ces 9% +
9% = 18% de titres,
– Et que les cédants bénéficient d’un régime
favorable d’impôt sur la plus-value (exonération
d’IRPV) liée à la détention des titres pendant 8
ans (art. 150 OD bis du CGI)

14
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Phase 7 : Acquisition par la holding en N+8 des


titres détenus par Isabelle, Alain et Michel
Période intercalaire

• Isabelle, Alain et Michel recevront chacun 9% x 360.000 €


= 32.400 € de dividendes chaque année, soit 22.650 €
après application du Prélèvement Forfaitaire Libératoire
au taux de 30,1%.

• Michel, qui n’aura pas remboursé l’emprunt de 450.000 €


contracté pour l’achat de 9% de titres en phase 3 utilisera
une fraction de ces 22.650 € pour faire face à un intérêt
de 5.000.000 € (valorisation de la société) x 9% (fraction
acquise) x 4,5% (taux d’intérêt supposé de l’emprunt) =
20.250 € par an

Phase 7 : Acquisition par la holding en N+8 des


titres détenus par Isabelle, Alain et Michel
Au terme

– Vente par chacun de Michel, Isabelle et Alain de 9%


de titres, soit 450.000 € x 3 = 1.350.000 € si la valeur
de la société demeure inchangée.

– La société Holding contractera un emprunt de


1.350.000 € sur 7 ans générant une annuité de
remboursement annuel de 229.000 € que la société
« New MIAM » remboursera aisément à l’aide de ses
revenus 360.000 € x (69% + 9% + 9% + 9%) =
360.000 x 96% = 345.600 €.

15
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Conclusion illustration :

– Le coût fiscal de la transmission aura été limité aux


émoluments 45 K€ et aux DE sur l’acquisition des titres.
– La société sera contrôlée par l’enfant repreneur (56,10%).
Son frère détiendra (21,95%) ainsi que sa sœur (21,95%)
et auront reçu une somme de 250.000 € immédiatement
disponible (700.000 € de soulte moins 450.000 € de rbst
d’emprunt), puis dans 8 ans 450.000 € (vente de leurs 9%).
– La société aura remboursé l’intégralité de l’emprunt en 7
ans et pourra ainsi contracter un nouvel emprunt pour
l’achat des 9% x (2+1) détenus directement par les enfants.

Conclusion illustration :
– L’apport avec soulte renforcera la pérennité de la
société car la fraction du résultat non consacrée au
remboursement (plus de 1 million d’euros) pourra être
utilisée au financement du développement de la
société.
– Un nouvel engagement Dutreil sera conclu sur les
titres de la société « MIAM » à la suite de l’apport à la
Holding, puis à la suite de la cession du soldes des
participations de Isabelle et d’Alain.

16
DIVERSIFICATION ET SÉPARATION DU PATRIMOINE
19 - Transmission Dutreil, apport avec soulte dans les cessions intra-
familiales - Pascal JULIEN SAINT-AMAND, notaire à Paris

Conclusion illustration :
Des conventions statutaires et extrastatutaires pourront
être conclues entre les enfants pour gérer la sortie des
minoritaires :
-obligation de rachat du majoritaire en l’absence d’une
distribution minimale de résultat aux associés après
remboursement de l’emprunt,
-clause de cession conjointe,
-clause liquidité,
-clause de buy or sell etc…

Conclusion

Avec le Dutreil avec soulte,


On aimerait avoir
une entreprise
+ des enfants ou des proches
pour pouvoir la transmettre à faible coût !

17