Vous êtes sur la page 1sur 8

DES TRANSMISSIONS ATYPIQUES

08 - Le contrat de capitalisation alternative à l’assurance vie


Michel GIRAY notaire à Paris

LE CONTRAT DE
CAPITALISATION
REQUIEM POUR
L’ASSURANCE VIE
par Michel GIRAY,
notaire à Paris
11, avenue Delcassé
Delcassé – 75008 Paris
Tél. : 01 42 66 24 06 – Fax. : 01 42 66 80 33
E-mail : 11delcasse@paris.notaires.fr
1

Nouvelle donne : Inconvé


Inconvénients juridiques de
l’assurance-
assurance-vie + renché
renchérissement fiscal =
promotion du contrat de capitalisation
I°/ Ré
Régimes juridiques comparé
comparés
A) Souscription et dé
détention
B) Transmission
II°/ Ré
II° Régimes fiscaux
A) ISF
B) IR et pré
prélèvements sociaux
C) Droits de mutation à titre gratuit
2

1
DES TRANSMISSIONS ATYPIQUES
08 - Le contrat de capitalisation alternative à l’assurance vie
Michel GIRAY notaire à Paris

I / Régimes juridiques

 Assurance-
Assurance-vie : couverture d’
d’un risque

 Capitalisation : opé
opération d’é
d’épargne
pargne

 Point commun : les aspects financiers

 Importantes diffé
différences sur les aspects
juridiques et fiscaux
3

A) Souscription et dé
détention des contrats de
capitalisation nominatifs
1) Personne physique
2) Personne morale
3) Souscription en dé démembrement de propriépropriété
- comparaison avec l’l’assurance-
assurance-vie
- convention à pré prévoir entre le nu-
nu-
proprié
propriétaire et l’l’usufruitier
4) Le remboursement du contrat de capitalisation
au terme contractuel, sans limitation de duré durée
5) Le rachat partiel ou total
4

2
DES TRANSMISSIONS ATYPIQUES
08 - Le contrat de capitalisation alternative à l’assurance vie
Michel GIRAY notaire à Paris

B) La transmission de l’é
l’épargne
pargne constitué
constituée
1) La succession et le contrat de capitalisation
Le contrat de capitalisation est traité
traité comme les
autres actifs successoraux
- Le ré
régime matrimonial
- L’indivision
- Le partage : - l’attribution à l’un des
héritiers est signifié
signifiée
à l’établissement
’établissement financier
(art.1690 du Code civil)
- avenant au contrat à établir
(facultatif)
- Le rachat par les hé héritiers 5

2) L’
L’assurance-
assurance-vie hors succession
- La stipulation pour autrui : article L 132-
132-12
du Code des assurances : exclusion de la
succession.
Ni le capital, ni les primes versé
versées (sauf
exagé
exag é ration manifeste), ne sont à inclure
dans la succession.
- Les inconvé
inconvénients :
Quid du caractè
caractère exagé
exagéré des primes ?
Quid des rérécompenses ?
Quid des contrats communs non dé dénoué
noués ?
Quid des contrats d’
d’assurance-
assurance-vie non
réclamé
clamés ? 6

3
DES TRANSMISSIONS ATYPIQUES
08 - Le contrat de capitalisation alternative à l’assurance vie
Michel GIRAY notaire à Paris

3) Conclusion :

- Contrats de capitalisation : sé
sécurité
curité du droit des
successions

- Contrats d’
d’assurance-
assurance-vie : le guêpier de la
stipulation pour autrui et de la dualité
dualité des
transmissions patrimoniales

4) La donation
- Assurance-
Assurance-vie : impossible
- Contrat de capitalisation : toujours transmissible,
avec les clauses usuelles des donations ; ré réserve
d’usufruit, inalié
inaliénabilité
nabilité, droit de retour, etc…
etc…

¤ Signification (article 1690) à la compagnie


d’assurances
¤ Avenant éventuel
¤ Régime fiscal des rachats ulté
ultérieurs

4
DES TRANSMISSIONS ATYPIQUES
08 - Le contrat de capitalisation alternative à l’assurance vie
Michel GIRAY notaire à Paris

II/ Le régime fiscal de l’assurance-vie et des contrats


de capitalisation

A) L’
L’ISF

1) L’
L’assurance-
assurance-vie : valeur de rachat au 1er
janvier de chaque anné
année

2) Les contrats de capitalisation : valeur


nominale
9

B) L’
L’IR et les pré
prélèvements sociaux
1) Fiscalité
Fiscalité des retraits :
- IR
- Pré
Prélèvements sociaux
2) Fiscalité
Fiscalité IR / pré
prélèvements sociaux au dé décès du
souscripteur
- L’article 17 de la loi de financement de la
Sécurité
curité Sociale pour 2010 ne s’s’applique
qu’à
qu’à l’assurance-
assurance-vie
- Pour les contrats de capitalisation, le
décès ne purge ni l’l’IR ni les pré
prélèvements
sociaux, mais ils ne sont dus que lors
10
des retraits ou du dédénouement

5
DES TRANSMISSIONS ATYPIQUES
08 - Le contrat de capitalisation alternative à l’assurance vie
Michel GIRAY notaire à Paris

C) La fiscalité
fiscalité de la mutation à titre gratuit

1) Le contrat de capitalisation : Fiscalité


Fiscalité des
successions et des donations (droit commun)
2) Le dé
dénouement de l’l’assurance-
assurance-vie :
Fiscalité
Fiscalité apparemment plus favorable, mais
avec de nombreux effets collaté
collatéraux
- Répartition de l’l’abattement de 30.500 euros
- La dé
déqualification en donation indirecte
- Le contrat non dé dénoué
noué dépendant d’d’une
communauté
communauté conjugale 11

3) Synthè
Synthèse : La nouvelle donne : la transmission
optimisé
optimisée par le contrat de capitalisation

Exemple : placement d’
d’un million d’
d’euros par
Madame Veuve DURAND, 62 ans, un fils unique.
Décès dans 25 ans.
Rendement moyen du placement : 4% l’l’an

12

6
DES TRANSMISSIONS ATYPIQUES
08 - Le contrat de capitalisation alternative à l’assurance vie
Michel GIRAY notaire à Paris

Solution 1 : Assurance-
Assurance-vie
Souscription d’
d’un contrat d’
d’assurance-
assurance-vie multisupport
avec dé
désignation bé
bé néficiaire au profit du fils.

Epargne accumulé
accumulée aprè
après 25 ans 2.665.830 €
Pré
Prélèvements sociaux (12.10 % sur 1.665.830 €)- 201.562 €
Solde disponible 2.464.265 €

Abattement - 152.500 €
Pré
Prélèvement de 20 % (art. 990 I CGI) - 462.353 €
Solde effectivement disponible 2.001.912 €
(soit un taux de taxation à 24.91 %) 13

Solution 2 : Donation de nue- nue-proprié


propriété suivie de la
souscription d’d’un contrat de capitalisation
a) Donation par Madame DURAND en nue- nue-proprié
propriété des
SICAV, avec prise en charge des droits par la donatrice
Donation de la nue-
nue-proprié
propriété de 950.000 €
Paiement des droits de mutation 50.000 €
Total des sommes investies ou déboursé boursées 1.000.000 €
La donation pré
prévoit que l’l’usufruit deviendra un quasi-
quasi-
usufruit lors de la vente des SICAV, avec dispense pour la
quasi-
quasi-usufruitiè
usufruitière de donner des garanties, la crécréance de
quasi-
quasi-usufruit étant elle-
elle-même indexé
indexée en suivant le sort
des emplois successifs effectué
effectués par le quasi-
quasi-usufruitier14

7
DES TRANSMISSIONS ATYPIQUES
08 - Le contrat de capitalisation alternative à l’assurance vie
Michel GIRAY notaire à Paris

b) Vente des SICAV et souscription par Madame DURAND d’ d’un


contrat de capitalisation multisupport en pleine proprié
propriété de
950.000 €
Valeur du contrat dans 25 ans 2.532.540 €
Gain par rapport à l’assurance-
assurance-vie de 530.632 €,
soit 26,51 %
Retrait par l’l’héritier des capitaux disponibles
Taxe de 7,50 % sur la plus value (aprè(après abattement
de 9.200 € pour un couple mariémarié), soit sur 1.573.540€
1.573.540€ - 118.000 €
Pré
Prélèvements sociaux (12.10 % sur 1.582.540 €) - 191.487 €
Solde disponible 2.223.052 €
Soit un gain total par rapport à l’assurance-
assurance-vie de 221.140 €, soit
11.05 %
15
De plus : Economie d’d’ISF

Conclusion
- Par rapport à l’assurance-
assurance-vie, le contrat de
capitalisation gé
génère sésécurité
curité juridique et
optimisation fiscale
- Le contrat de capitalisation devrait donc
concurrencer puis supplé
suppléer progressivement
l’assurance-
assurance-vie
- L’assurance-
assurance-vie reste marginalement
avantageuse :
 A hauteur de l’l’abattement de 152.500 €
par bé
bénéficiaire
 Pour les successions fortement taxé taxés
16
(ligne collaté
collatérale ou non parents)