Vous êtes sur la page 1sur 3

Les voitures, ou le casse-tête des rotations…

Pour bien identifier les rotations sans risque de confusions, voici la méthode que j'utilise.
Celle-ci peut être adaptée selon vos besoins, avec les symboles/repères qui seront plus parlants pour vous.

Pour commencer, voici le repère dans lequel nous positionnerons la voiture:

Un cube, sur lequel les axes de rotations sont représentés en rouge, et les points noirs représentent toutes les positions
possibles de la pointe de la voiture et de l'orientation du toit.

La voiture peut être représentée de cette manière:

La pointe du vecteur indiquant toujours l'avant de la voiture.

La flèche représentant le toit est nécessaire pour discriminer les réponses présentant des positions analogues de la
voiture (pilotest version du 15 mai)
Cette représentation est la mienne, vous pouvez choisir le fond plutôt que le toit, vous représenter un disque plutôt que le
trait jaune, ou n'importe quel élément vous permettant de facilement différencier le vecteur voiture et la position de celle
ci.
Passons aux rotations:

Nous partons de cette position de départ:

Prenons une première rotation de +90° selon l'axe vertical:

k'axe de rotation est marqué en rouge gras.

On fait pivoter ka pointe du vecteur du milieu arête gauche supérieure au milieu arête face supérieure avant.

Même raisonnement pour le repère de position du toit.

Une fois effectuée cette première rotation, faites une représentation rapide de la voiture dans cette configuration, un bref
"flash photo" dans votre tête, et vous êtes prêts pour la rotation suivante:
Toujours pareil, on prend cette fois l'axe de rotation perpendiculaire au plan.

La pointe du vecteur effectue les –225° (flèche noire de la position initiale à la position finale)

Même exercice pour la position du toit, avec le mouvement représenté par la flèche jaune.

Petit flash mémorisation de la voiture dans cette nouvelle configuration, et vous êtes prêts à passer à la rotation
suivante…

Entraînez vous à bien maîtriser les rotations, avec méthode, quitte à être très lents au départ.

Ensuite, avec l'habitude et l'entraînement, vous gagnerez en vitesse de représentation.

Il arrive de faire quelques erreurs, mais le nombre reste faible et vous permettra de gagner en cadence.

Voilà! J'espère que ce petit tutoriel vous sera utile si vous avez quelques petits soucis de visualisation spatiale afin
d'améliorer vos performances cognitives dans ce domaine.

Bonne chance à tous!


Philippe

Centres d'intérêt liés