Vous êtes sur la page 1sur 3

POLE SOCIAL

Dans le pole social nous pouvons trouver plusieurs impacts positive. Tout d'abord l'objective est
de faciliter le bien être. L’arrivée d’une nouvelle infrastructure au sein d’une communauté peut
entraîner divers impacts sociaux surtout la préoccupation départ des résidents de la MRC Pierre
de Saurel par rapport à l'impacte sur la santé ,la manque d'information des parcs éoliennes, les
bruits.
Dès le début du projet et tout le long, le prometteur a effectué plusieurs rencontres avec la
population locale pour mieux les comprendre et recueillir leur inquiétude ainsi que leurs
intérêts afin d’en proposé des solutions.
À l’occasion d’une assemblée d’information tenue à Saint-Robert, un seul citoyen, sur la
cinquantaine présents, s’est inscrit en faux contre le projet de parc éolien mis de l’avant par la
MRC de Pierre-De Saurel.
Henri Tousignant, de Saint-Ours - un ex-député libéral du Témiscamingue sous Trudeau qui a
tenté de se faire élire par la suite comme libéral fédéral dans le comté - a tenu un discours
enflammé, n’acceptant pas que la MRC devienne entrepreneure en la matière et prenne l’argent
des contribuables pour financer ce projet.
Pour assurer le bien être de la population le projet aura certains critères à respecter :

• Les éoliennes seront situées à un minimum de 600 mètres des résidences afin de minimiser
l’impact du bruit;
• La distance entre deux éoliennes sera au minimum de 500 mètres;
• L’emplacement des éoliennes a été pensé en raison de l’utilisation maximale des
infrastructures existantes (routes privées et publiques) pour minimiser les coûts;
• L’emplacement des éoliennes a été également prévu dans le but de minimiser l’empiètement
sur les terres agricoles.

Développer l'énergie éolienne est compatible avec d'autres activités humaines en raison de
l'occupation réelle bas de la terre.
La collectivité de Pierre-De Saurel est une municipalité régionale de comté (MRC) de
600 km2 dont le centre est une agglomération urbaine de 41 000 habitants et la périphérie
rurale compte 9 000 habitants. Des années 1940 aux années 1980, la construction navale
a assuré la prospérité de la collectivité et attiré de grandes industries en métallurgie. De
1980 à 2000, une sévère crise manufacturière a provoqué la perte de plus de la moitié des
emplois industriels. Pour affronter le choc, les acteurs locaux ont appris à concerter leurs
efforts. La SADC a été mise en place dans le cadre du Programme de développement des
collectivités du gouvernement canadien à la fin des années 1980. Au tournant des années
2000, la SADC soutenue par le gouvernement du Canada, le Centre local de
développement (CLD) soutenu par le gouvernement du Québec et les élus constituant le
conseil de la MRC ont préparé un plan commun de redressement axé sur le
développement durable. L’année 2009 sera l’occasion du second renouvellement de ce
plan stratégique. La volonté locale est d’en faire une démarche pour construire
l’écocollectivité de Pierre-De Saurel. Ce choix mise sur l’expertise locale d’action
concertée pour le développement, mais aussi sur l’expertise en développement durable
acquise par les partenaires dans la démarche d’Agenda 21 local entreprise depuis 2005
par la ville de Sorel-Tracy (http://www.ville.sorel.qc.ca/Data/p...).

RECOMMENDATIONS.

D’après les analyses précédentes, le projet renferme plusieurs points positifs tant sur le plan
social, économique que environnemental. Mais, néanmoins le projet manque un peu d’équilibre
entre ces pôles du point de vue du développement durable.

S’assurer que les recommandations environnementales soient appliquées lors de la réalisation


des ouvrages.
Rappelons également que la perception qu’une personne a d’une éolienne est très personnelle;
il est donc difficile de statuer sur l’impact de celle-ci sur la qualité des habitats.

Faire un suivi du niveau de bien être de la population de MRC Pierre de Saurel et les touristes
pendant la période d'exploitation et après la première année de mise en fonction du projet. La
plus part de touristes vont faire des activités à plein air comme le circuit vélo de 85 Km et
pouvoir analyser si pendant l'exploration les niveaux de tourisme ont augmenté ou non.

Faire un suivi de mortalité de la faune aviaire, au printemps, la région accueille des centaines
d’oiseaux migrateurs tels l’oie des neiges, la bernache et une multitude d’espèces de canards,
qui font un arrêt dans l’Archipel du Lac Saint-Pierre, reconnu comme Réserve mondiale de la
Biosphère par l’UNESCO.
Le projet et le développement durable.

Le projet permettrait en général de maintenir la qualité du milieu, générer une valeur ajoutée
permettant de satisfaire une bonne partie des besoins matériels des résidents de la municipalité
de Pierre de Saurel , soit alors améliorer la qualité de vie.

L’un des principaux défis auxquels les ingénieurs responsables ont du faire face, c’est le
maintien de la biodiversité car la disparition de certaines espèces serait irréversibles et
constituerait une perte d’opportunité pour les générations futures car la MRC Pierre de Saurel
se bénéficie d'un milieu naturel exceptionnel et les oiseaux, dont certaines espèces sont
rarissimes, se comptent par milliers.

Vous aimerez peut-être aussi