Vous êtes sur la page 1sur 6

Les modes de transferts thermique dons les

bâtiments
Représentation schématique de tout les modes de transferts thermique dons les bâtiments

23/04/2018 https://www.annabac.com/annales-bac/bilan-energetique-d-une-habitation

Le transfert de la chaleur dons un bâtiment du essentiellement d’un gradient


de température soi entre les déférentes points de sa mur ou entre le bâtiment
et son environnement ou avec son intérieur ; c’est-a-dire que le gradient de
température est comporté comme la force motrice de la transfert thermique .

Mais de qu’il manière ce fait-il le transfert Ou neveux microscopique?

On distingue trois modes de transfert thermique :

1/ Conduction.

2/Convection.

3/Rayonnement.

 1/Transferts thermique par conduction :


Représentation schématique de la conduction

20/04/2018https://byjus.com/physics/heat-transfer-thermal-conductivity/

La conduction est le processus de transfert d’énergie thermique entre les


différent point du mur ; En général ce mode de transfert on trouve dans les
milieux solide ou fluide immobile [1].

Ce transfert est du microscopique ment a l’interaction entre les particules


voisines du milieu par exemple les chocs moléculaires,
Vibration des molécules, [2] etc.…. Représentation schématique de la conduction dons les
solides
 La loi de Fourier :

C’est une loi intéressons qui nous


donne en chaque point de milieu la
relation entre le vecteur de densité
de flux de chaleur ou gradient de
température :

⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗⃗ 𝑻(𝑴, 𝒕)
⃗ (𝑴, 𝒕) − ℷ(𝑴, 𝑻)𝒈𝒓𝒂𝒅
𝒒

⃗ : Le vecteur de densité de flux


𝒒

de la chaleur en (W/m2).

ℷ: Conductivité thermique du
20/04/2018
matériau (W/m.K). http://www.bbc.co.uk/schools/gcsebitesize/science/aqa_
pre_2011/energy/heatrev1.shtml
T : Température (K).

t : temps(s).

Par convention, 𝒒⃗ (𝑀, 𝑡) est compte positivement dans le sens d’écoulement


de la chaleur, Ce qui nous explique
l’intérêt de signe moins de la loi de Représentation schématique de les lignes de flux de la
chaleur les surface isothermes
Fourier.

⃗ (𝑀, 𝑡) sont tangents aux lignes


Les 𝒒
de flux de chaleur qui sont
perpendiculaires en tout point du milieu
aux surfaces isothermes ; Ces dernier sont
mobiles et déformables en régime
transitoire et son fixes en régime
permanent. [2]
21/04/2018 http://slideplayer.fr/slide/6981607/

Le problème devin plus facile à étudier si on a dans un cas ou la géométrie du


transfert est monodimensionnelle o le flux est transmis dans un seul direction ( x )
suivent 𝒊 et en régime permanent et ou l’on suppose que ℷ est indépendante de 𝑇
Dans ce cas la loi de Fourier s’écrit :[2]
𝒅𝑻(𝒙, 𝒕)
𝒒(𝒙, 𝒕) = ⃗𝒒. 𝒊 = −ℷ(𝒙)
𝒅𝒙

𝒒 : La densité de flux de chaleur (W/m2).

Voici quelque valeur de ℷ correspondant aux classes de matériaux courants dans les
bâtiments : [1]

Matériaux isolants Bois verre béton pierre


ℷ[W/m.k] 0,004 0,2 1,2 1,7 2,0

Par la application de premier principe de la thermodynamique sur un volume de


solide quelconque, on obtient l’équation de la chaleur qui régit la conduction dans le
solides, et après avoir remplace 𝒒 par son expressionn ,on trouve :

𝒑(𝑴, 𝒕) 𝟏 𝝏𝑻(𝑴, 𝒕)
∆𝑻(𝑴, 𝒕) + =
ℷ 𝜶 𝝏𝒕

Avec 𝜶 = ℷ⁄𝝆𝒄 en (m2/ s) : diffusivité thermique.

𝜌 : Masse volumique (kg/m3).

𝑐 : Capacité thermique massique (j/(kg.k)).

𝑝 : Densité de puissance volumique de chaleur (W/m3).

Si on travail dans les conditions précédons cette équation va devenir plus simple

𝝏𝟐 𝑻 𝒑 𝟏 𝝏𝑻
+ ℷ = 𝜶 𝝏𝒕
𝝏𝒙𝟐

La masse volumique et la capacité thermique massique de quelques matériaux


usuels sont indiquées dans le tableau suivant. [1]

matériaux Isolants bois verre béton pierre


𝜌(kg/m3) 50 à 200 500 1000 1000 à 2000 2000
𝑐(j/(kg.k)) 700 1250 1000
 2/Transferts thermique par convection :
Représentation schématique de la convection

23/04/2018 https://energie2maison.wordpress.com/2011/01/18/calculer-flux-thermique/

La convection est le phénomène de transfert de la chaleur par un fluide non


isotherme en mouvement .en distingue deux cas
1/convection forcée Convection forcée
Représentation schématique de la convection
Quand la mouvement du fluide forcée.

s’effectue grâce a des


Forces externes par exemple pompe,
ventilateur…..

2/ convection naturelle 24/4/2018https://fr.wikipedia.org/wiki/Transfert_thermique

Quand le mouvement s’effectue sous


l’influence de différences de densités dues
à des différences de températures au sein Convection naturelle
Représentation schématique de la convection
de fluide. naturelle.

Dans tout les cas la loi de


refroidissement de Newton nous perme de
relie la densité de flux de chaleur par
convection échangé entre un élément de
surface de la paroi a Tp et le fluide a une 24/4/2018https://fr.wikipedia.org/wiki/Transfert_thermique

température caractéristique Tf .
 Loi de refroidissement de Newton 𝒒𝒄 = 𝒉𝒄 (𝑻𝒑 − 𝑻𝒇 )
ℎ𝑐 : Le coefficient d’échange par convection en (W/m2K) ; il dépende de la géométrie
du system étudié et la nature de l’écoulement et en plus par les propriétés thermo-
physique. [2]
 Échanges convectifs intérieurs :

Les change convectifs entre les faces intérieures des parois et les volumes
d’air son dus essentiellement a l’effet de convection naturelle qu’est du aussi a la
non-homogénéité de températures de parois.

Voici valeur de hc dans l’été et l’hiver de quelque paroi


Paroi verticale Plancher plafond
hc(W/m2.K) Eté 2,5 0,5 6,0
Hiver 5,6 1,0 6,6

 Échanges convectifs extérieurs

De la même façon qu’a l’intérieur, les faces extérieures des parois échangent de
la chaleur sous forme convective avec l’air extérieur. [1]

 3/Transferts thermique par rayonnement :

Le rayonnement est un échange Représentation schématique du transfert


thermique par rayonnement
d’énergie a distance, en plus tout corps
[1] .

A une température T>0K=-273,1°c émet des


rayonnements électromagnétique , du a
différence de la température entre ces
constituions (électron libre , atomes ,
24/04/2018 https://fr.wikipedia.org/wiki/Transfert_thermique
molécules,…),elle ce fait dans toutes les
directions hémisphérique et s’était sur les longueurs d’onde de comprise entre
0.1µm<ℷ<100µm ,ainsi les rayonnement thermique son directionnel et
monochromatique ,avec ces longueurs d’onde ,il couvre une partie du domaine
ultra-violet (0.1-0.4) tout le visible (0.4-0.8) et l’infrarouge (0.8-100) ,On peut
distinguer deux grandes familles de phénomènes radiatifs dans les bâtiments [2]

 Les premiers ont pour origine le soleil ou les appareils d’éclairages ; ce sont des
sources de rayonnement visible.
 Les seconds proviennent des écarts de température entre les surfaces des solides
et ont lieu dans le domaine du rayonnement infrarouge. [1]

Dans se mode de transfert, Aucun support matériel n’est nécessaire pour la


propagation de ces ondes c’est le cas des Représentation schématique de la transfert de
la chaleur par rayonnement entre deux parois
rayonnements solaire comme exemple. [2]
Si on suppose qu’on a deux paroi qui son située
face a fac et qu’ils ont des températures
différentes telle que la premier a T1 et l’outre a
T2 (T1>T2) et qu’il na pas de matière entre les http://www.gramme.be/unite9/pmwikiOLD/pmwiki
.php?n=PrGC0910.Propri%E9t%E9sEtFonctionsDuVerre
deux. Donc serrent changer de la chaleur par
rayonnement et donc la densité de flux émise
par la premier paroi est donnée par la loi de Stefan-Boltzmann.
 Loi de Stefan-Boltzmann :
𝑴 = 𝜺𝑴𝒐 = 𝜺𝝈𝑻𝟒

M : Emittance de la première paroi.

𝜀 : émissivité de la premier paroi (propriété radiative du corps) 0≤ 𝜀 ≤1 .

𝜎 : Constante de Boltzmann (𝜎=5.6697 10-8W/m2K4).

M° : Emittance total de premier paroi si elle était un corps noir.

Avec 𝑴𝒐 = 𝝈𝑻𝟒

Tout les corps réels a T, échange de la chaleur par rayonnement avec son
environnement .il est souvent commode d’exprimer la densité du flux net échangé
par : 𝒒𝒓 = 𝒉𝒓 (𝑻 − 𝑻𝒆 )

ℎ𝑟 : Coefficient d’échange par rayonnement en (W/m2K) Représentation schématique des


facteurs de transmission, réflexion
le transfert radiatif est linéaire si ℎ𝑟 est considéré et réfraction

constant.

Lorsque le flux vient de la premier paroi est reçu par la


deuxième, une partie est absorbée ce qui fait une
augmentation de son énergie calorifique. Alors que le
reste est réfléchi et transmis [2]. http://www.paroisvitreesrt2012.fr/fermetures-et-
stores

Références et bibliographiques
[1] : Gilles LEFEBVRE
[Comportement thermique dynamique
des bâtiments : simulation et analyse]
Ingénieur Divisionnaire des Travaux Publics de l’État
Docteur en physique de l’Université Pierre et Marie Curie
Responsable du Groupe Informatique et Systèmes Énergétiques (GISE),
unité de recherche commune à l’École Nationale des Ponts et Chaussées,
et à l’École des Mines de Paris-CENERG
[2] : Z. ZREKEM, professeur.
[cour transfert thermique smp s6 option énergétique Université Cadi Ayyad]