Vous êtes sur la page 1sur 62

Guide technique et méthodologique

Les logiciels libres au service de l’enseignement du FLE


Introduction
Cette clé USB a été réalisée dans le cadre du projet régional « Deux clés sur le Danube : les
logiciels libres au service de l’enseignement du FLE en Bulgarie et Roumanie » soutenu par l’Institut
français grâce au Fonds TICE 2014, et dont l’objectif général est la diffusion de logiciels de
bureautique et de création multimédia libres de droits auprès des professeurs de français de
Bulgarie et Roumanie.

La clé USB propose dix logiciels libres accompagnés d’une série de fiches techniques
d’utilisation. Les fiches offrent également des pistes pédagogiques pour l’utilisation de ces
logiciels dans le contexte de la classe. Elles facilitent ainsi le travail des professeurs dans leur
démarche d’intégration des TICE dans leurs pratiques.

Ce guide technique et méthodologique a été réalisé dans le cadre du projet régional « TICE et
enseignement bilingue francophone : Roumanie, Bulgarie et Moldavie » coordonné par l’Association
Roumaine des Professeurs de Français (ARPF) et soutenu par l’Organisation Internationale de la
Francophonie (OIF) grâce au Fonds Francophone des Inforoutes 2009.

Dans le cadre du programme bilatéral franco-roumain « Profil FLE » pour le renouvellement de


l’enseignement du français, cette clé USB vient en complément de la formation pédagogique des
professeurs dans le but de favoriser l’exploitation des ressources numériques en classe de FLE.

Coordination :
Emmanuel SAMSON, Corina STANILA

Conception des fiches :


Elodie RESSOUCHES

Profil FLE, le blog :


https://profilfle.wordpress.com/

Vizavi, le site de l’enseignement bilingue francophone :


http://www.vizavi-edu.ro/

VizaFLE, le site des professeurs de français de Roumanie :


http://roumanie.vizafle.com/

Ce texte est sous licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage
dans les Mêmes Conditions 4.0 International. Pour accéder à une copie de cette licence, merci de
vous rendre à l'adresse suivante http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/4.0/ ou envoyez un
courrier à Creative Commons, 444 Castro Street, Suite 900, Mountain View, California, 94041, USA.
Présentation générale
Les logiciels
La clé USB vous propose dix logiciels gratuits. Ces logiciels vous permettront d’exploiter la richesse
du numérique dans le cadre de votre enseignement du français :
- naviguer sur internet,
- télécharger des ressources multimédia pour diversifier vos supports de cours,
- diffuser ces supports dans la classe,
- adapter les fichiers téléchargés pour les rendre conformes à vos besoins et objectifs,
- créer votre propre matériel pédagogique…

Voici la sélection de logiciels que vous trouverez sur cette clé :

pour naviguer
sur internet
Firefox

pour diffuser
des contenus
multimédia
VLC Media Player Classic SumatraPDF

pour éditer
des documents LibreOffice

pour éditer
des images
Photofiltre GIMP

pour éditer
des fichiers
sonores Audacity

pour éditer
des fichiers
vidéos
Windows Movie Maker
Les fiches
Pour chacun de ces logiciels, découvrez dans ce livret une fiche complète abordant les points
suivants :

Présentation : découvrez en quelques mots ce nouveau logiciel.

Fonctionnalités : repérez les applications majeures du logiciel.

Utilisation : apprenez pas à pas à vous servir de ce logiciel.

Exploitation pédagogique : enrichissez vos pratiques pédagogiques avec ces pistes didactiques.

Ressources complémentaires : complétez cette auto-formation par la découverte de ressources


authentiques et méthodologiques en ligne.

Fonctionnement de la clé
A quoi sert-elle ?
La clé USB sert à installer les logiciels : les fichiers d’installation des logiciels sont dans le dossier
« Programmes ».

Comment l’utiliser ?
Branchez la clé à une prise USB de votre ordinateur.

Allez dans le dossier « Programmes ». Vous y trouverez plusieurs fichiers d’installation :


sélectionnez celui qui convient à votre système d’exploitation (Windows, Mac, Linux).

La clé USB sert également à utiliser la version portable de certains logiciels : branchez-la à votre
ordinateur et lancez directement le logiciel en cliquant deux fois sur l’icône de la version portable
(c’est indiqué dans le nom du fichier). Ceci est pratique lorsque vous ne pouvez pas installer de
programmes sur un ordinateur (situation fréquente dans les établissements scolaires).

Enfin, la clé USB sert à consulter ce livret d’aide qui vous permet d’apprendre comment utiliser les
logiciels et en tirer parti dans le cadre de votre enseignement.

Où peut-elle être utilisée ?


A l’école, à la maison, en formation… les logiciels peuvent être installés autant de fois que vous le
souhaitez.
Sommaire

• Audacity .................................................................................. 1

• DigiKam ...................................................................................7

• Firefox ................................................................................... 11

• GIMP ...................................................................................... 15

• LibreOffice ............................................................................ 23

• Media Player Classic ........................................................... 34

• Photofiltre ............................................................................. 36

• SumatraPDF ......................................................................... 44

• VLC ........................................................................................ 48

• Windows Movie Maker......................................................... 51


1

AUDACITY

Get the logo here : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Audacity_Logo.svg

Présentation
Audacity est un logiciel permettant de manipuler des données audio numériques. Régulièrement amélioré
et complété, c'est aujourd'hui une bonne alternative à de nombreux logiciels de son amateurs ou semi-
professionnels.

Fonctionnalités
Audacity permet notamment :
- d’enregistrer du son numérique par le biais des entrées ligne / micro / cd des cartes sons ;
- d’éditer (copier, coller, sectionner…) des fichiers sonores.

Installation
Audacity est disponible pour Windows (XP, Vista, 7).

Télécharger Audacity en français : http://audacity.sourceforge.net/download/

Pour lancer l’installation depuis la clé, cliquez deux fois sur le fichier d’installation.
Cette fenêtre s’affiche :

Cliquez sur les boutons gris « OK », « Suivant », « Exécuter ».

Enfin, cliquez sur « Terminer ».


2

Utilisation de base
Malgré son apparence assez peu conviviale, Audacity est facile à utiliser.

Dans le domaine pédagogique, il sert notamment à couper des fichiers sonores trop longs et à ralentir des
séquences audio trop rapides.

Commençons par observer le « tableau de bord » et ses différents outils :

enregistrement et lecture

Revenir au début - Lire - Enregistrer - Pause - Stop - Aller à la fin

édition

Curseur - Outil de glissement temporel

Couper - Copier - Coller


Supprimer en dehors de la sélection - Rendre la sélection muette
Défaire (annuler la dernière action) - Refaire (rétablir l’action annulée)
Zoomer - Dézoomer
3

pistes

Croix = fermeture de la piste


"Piste audio" = nom de la piste
Triangle noir = menu associé à la piste
"Muet" = rendre la piste muette
"Solo" = n’entendre que cette piste
Triangle gris inversé =réduire la tête de piste

En cliquant sur le triangle avec le bouton droit de la souris, vous


obtenez ce menu qui vous permet de :
- modifier le nom de la piste,
- déplacer la piste vers le haut,
- déplacer la piste vers le bas.

Voici comment utiliser Audacity pour éditer des fichiers audio.

Importer le fichier audio dans Audacity

Ceci sert à importer dans Audacity des fichiers sonores depuis votre ordinateur, qu'il s'agisse d'une
émission de radio, de bruitages, de musique, de dialogues de film, d'enregistrements sonores réalisés à
partir d’un enregistreur (dictaphone, appareil-photo…)...

- Importez le ou les fichier(s) souhaité(s) en cliquant sur le menu Fichier puis Importer puis Audio.

- Allez dans le dossier adéquat, cliquez sur le fichier audio souhaité et cliquez sur Ouvrir : Audacity crée
une piste comportant la séquence sonore.

Isoler un extrait

Ceci sert à conserver uniquement la partie souhaitée d’une séquence (le reste disparaît).

- Avec la souris, sélectionnez la partie à conserver (la sélection apparaît en gris-bleu).

- Cliquez sur le bouton Supprimer en dehors de la sélection (cf. « Tableau de bord »).

Ralentir une séquence

- Avec la souris, sélectionnez la partie à conserver (la sélection apparaît en gris-bleu).

- Allez dans le menu Effets et cliquez sur Changer le tempo.


4

La modification est exprimée par un pourcentage : si la valeur est négative, vous ralentissez votre
séquence. Si la valeur est positive, vous l'accélérez.

Exporter / enregistrer en WAV

Le WAV est un format non compressé qui permet de conserver une très bonne qualité sonore.

- Cliquez sur le menu Fichier puis sur Exporter et choisissez WAV dans le menu déroulant.

- Nommez votre fichier et indiquez l’emplacement auquel il doit être enregistré.

Exporter / enregistrer en MP3

Le MP3 est un format numérique très compressé qui permet d’associer une qualité sonore correcte et un
« poids » assez léger.

- Cliquez sur le menu Fichier puis sur Exporter et choisissez Fichiers MP3 dans le menu déroulant.

- Vous pouvez ne pas éditer les métadonnées du fichier.

- Nommez votre fichier et indiquez l’emplacement auquel il doit être enregistré.

Avant la première exportation en MP3, il faut installer le petit logiciel LAME. Vous pouvez le télécharger sur
cette page : http://lame.buanzo.com.ar/Lame_v3.98.3_for_Audacity_on_Windows.exe

Utilisation avancée
Enregistrer du son

- Sélectionnez la source de l’enregistrement (configuration variable selon les ordinateurs).

- Réglez le niveau sonore de l’enregistrement :

Le réglage du volume d’enregistrement (curseur de droite) constitue le paramètre qui influe le plus sur la
qualité d’un enregistrement : trop fort et le son sera saturé, trop faible et le son sera médiocre lorsqu’on
augmentera le niveau sonore d’écoute.
5

Pendant l’enregistrement, le niveau sonore (ci-dessous en rouge) oscille de droite à gauche.


Si la ligne est constamment rouge, le son de l’enregistrement sera saturé et donc de mauvaise qualité !

- Pour démarrer l’enregistrement, cliquez sur le bouton avec un rond rouge.

- Pour arrêter l’enregistrement, cliquez sur le bouton avec un carré jaune.

- Faites des tests jusqu’à trouver vos réglages idéaux : parlez plus ou moins près du micro, positionnez le
micro de manières différentes, forcez plus ou moins votre voix, déplacez le curseur du niveau
d’enregistrement sonore…

- Pour faire une pause lors de l’enregistrement, cliquez sur le bouton avec deux traits bleus, et cliquez
dessus une seconde fois pour relancer l’enregistrement.

L’objectif est de définir ces quatre paramètres de l’enregistrement :


niveau sonore,
force de la voix,
position du micro par rapport à la bouche,
distance du micro à la bouche.

Si Audacity semble « bloqué », c’est peut-être parce que l’enregistrement est resté en pause.

Exploitation pédagogique
Dans le contexte de l’enseignement des langues, Audacity peut notamment servir à :

- couper des fichiers sonores trop longs,


Ex. : isoler un reportage diffusé dans le Journal en français facile de RFI :
http://www.rfi.fr/lffr/statiques/accueil_apprendre.asp

- ralentir un enregistrement audio trop rapide,


Ex. : rendre plus accessible une chronique audio de Fréquence Terre :
http://www.frequenceterre.com/chroniques-environnement-290611-1161-Et-si-nous-reduisions-notre-
consommation-de-viande.html

- supprimer les questions ou les réponses dans une interview,


Ex. : faire écouter les questions pour que les élèves imaginent leurs propres réponses :
http://gabfle.blogspot.fr/2008/08/gabfle-document-audio-pour-le-niveau-a1_18.html
Ex. : faire écouter les réponses pour que les élèves retrouvent les questions :
http://gabfle.blogspot.fr/2008/11/gabfle-document-de-comprehension-orale.html

- créer des émissions de radio avec les élèves.


Ex. : radio du lycée français du Caire
http://www.radiolfc.net/
6

Ressources complémentaires
Découvrir le langage du quotidien
GABFLE : http://gabfle.blogspot.com/

S’entrainer à la compréhension
RFI - Test de connaissance du français : http://www.rfi.fr/lffr/questionnaires/080/questionnaire_127.asp

RFI - Les exercices d’écoute : http://www.rfi.fr/lffr/pages/001/accueil_exercice_ecoute.asp

Le Point du FLE - Compréhension orale : http://www.lepointdufle.net/audio.htm

Varier les supports


RFI - Journal en français facile* : http://www.rfi.fr/lffr/statiques/accueil_apprendre.asp

Le Point du FLE - Médias francophones et documents sonores authentiques :


http://www.lepointdufle.net/medias-pour-la-classe.htm

Fréquence Terre - Émissions sur l'environnement* : http://www.frequenceterre.com/

Littérature audio - Œuvres lues* : http://www.litteratureaudio.com/

Vive voix - Poèmes lus : http://wheatoncollege.edu/academic/academicdept/French/ViveVoix/

Sound Fishing - Bruitages* : http://www.sound-fishing.net/

* = téléchargement possible

Publier des créations sonores


Audioblogs d’ARTE radio : http://audioblog.arteradio.com/

SoundCloud : https://soundcloud.com/
7

DIGIKAM

Get the logo here : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Digikam_Oxygen.svg

Présentation
digiKam est un logiciel de gestion d'images.

Fonctionnalités
Avec digiKam, vous pouvez organiser les photos par albums, ajouter des étiquettes aux images, ce qui
permet de les classer en catégories arborescentes, trier les photos par date, etc. Ce logiciel permet donc
d’organiser efficacement toutes vos images, qu’il s’agisse de vos supports de cours, de photos prises
pendant des événements scolaires ou encore de scans de devoirs, d’évaluations…

Pour bien démarrer


Installation

digiKam est conçu pour Microsoft Windows, Mac OS X et Linux. Il n’est disponible qu’en langue anglaise.

Télécharger digiKam : http://www.digikam.org/download?q=download/binary/

Pour lancer l’installation depuis la clé, cliquez deux fois sur le fichier d’installation.
Cette fenêtre s’affiche :

Cliquez sur le bouton « Suivant ».


8

Une fois l’installation terminée, décochez la case « Afficher le fichier Readme » et cliquez sur le bouton
« Fermer ».
Lorsque vous lancez le logiciel pour la première fois, cette fenêtre s’affiche :

Plusieurs fenêtres successives vous proposent de paramétrer le logiciel. Vous pouvez laisser les
paramètres par défaut et cliquer sur « Next » jusqu’à obtenir cette dernière fenêtre :

Cliquez enfin sur « Finish ».


9

Utilisation
digiKam est un logiciel de gestion d'images : une fois installé sur votre ordinateur, il vous aidera à classer
vos images et à les retrouver plus facilement.

Voici ses principales fonctionnalités :


10
11

MOZILLA FIREFOX

Get the logo here : http://www.mozilla.org/en-US/styleguide/identity/firefox/branding/

Présentation
Mozilla Firefox est un navigateur web développé et distribué par la Mozilla Foundation avec l'aide de
centaines de bénévoles. Ce logiciel a connu un succès croissant depuis sa sortie. Il est rapidement devenu
le principal concurrent d'Internet Explorer, le navigateur web de Microsoft.

Fonctionnalités
Firefox sert à consulter des sites web.

Voici les fonctionnalités présentes par défaut dans Firefox :


- navigation par onglets ;
- bloqueur de fenêtres surgissantes (= « pop-ups ») ;
- système de moteurs de recherche intégré et facilement personnalisable ;
- marque-pages (= « signets » ou « favoris ») ;
- gestionnaire de téléchargement ;
- correcteur orthographique intégré.

Installation
Firefox est disponible pour la plupart des plateformes : Windows (XP, Vista, 7, 8), Linux, Mac OS X.

Télécharger Firefox : http://www.mozilla.org/en-US/firefox/all/

Pour lancer l’installation depuis la clé, cliquez deux fois sur le fichier d’installation.
Cette fenêtre s’affiche :

Cliquez sur le bouton « Exécuter ».


12

Cliquez sur le bouton « Suivant ».

Conservez le choix par défaut « Standard » puis cliquez sur le bouton « Suivant » puis sur les différents
boutons se présentant.

Enfin cliquez sur le bouton « Terminer ».

Utilisation de base
Firefox sert à consulter des sites web.

Pour ouvrir un nouvel onglet (et surfer sur


une page supplémentaire sans perdre
votre page d’origine), cliquez sur le « + ».

Pour revenir à la page précédente, cliquez


sur le bouton rond « flèche ».

Pour aller sur un site web, inscrivez son


adresse dans la barre d’adresse (espace
blanc ci-dessus).
13

Un moteur de recherche intégré est proposé dans la


version standard de Firefox.
Plusieurs moteurs sont disponibles : cliquez sur l’icône
pour dérouler le menu.

Ces moteurs peuvent être configurés en cliquant sur


« Gérer les moteurs de recherche ».

Utilisation avancée
Une fois téléchargé et installé, Firefox peut être personnalisé. En effet, plutôt que d’être fourni avec un
nombre considérable d’options dans sa version standard, Firefox peut être enrichi avec des extensions
téléchargeables gratuitement sur internet.

Vidéo DownloadHelper
DownloadHelper est un outil permettant de capturer des vidéos et des fichiers sonores depuis de
nombreux sites. C'est un module conçu pour ce navigateur.

Allez sur la page : https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/video-downloadhelper/

Cliquez sur le bouton vert « Ajouter à Firefox ».

Cliquez sur le bouton « Installer maintenant ».

Cliquez enfin sur le bouton « Redémarre maintenant » : votre navigateur Firefox va


14

se fermer et se rouvrir automatiquement (ce n’est pas l’ordinateur qui redémarre).

Après avoir redémarré Mozilla Firefox, une petite icône grisée apparaît dans la barre de navigation de votre
navigateur.

Lorsque vous naviguez sur une page contenant des liens vers des fichiers multimédia, l’icône se colore et
s'anime dès qu’un fichier multimédia est détecté (audio – vidéo) :

Le petit triangle noir à droite de l’icône donne accès à un menu déroulant. Dans ce menu déroulant, vous
trouverez les différents fichiers téléchargeables depuis la page web affichée.

En général, il existe plusieurs versions d’un même fichier, en particulier des versions Flash Video (.flv) et
MP4 (.mp4). On peut télécharger indifféremment l’une ou l’autre.

Ces vidéos existent également dans différentes tailles signalées par « Small » < « Medium »… ou « 240
px » < « 360 px »…
Plus la vidéo est courte et/ou en basse résolution (« Small », « 240 px »…) et plus elle sera légère, et donc
rapide à télécharger. Plus la vidéo est longue et/ou en bonne résolution et plus elle sera lourde, et donc
longue à télécharger.

Pour télécharger un fichier, cliquez sur le nom du fichier voulu.


15

GIMP

Get the logo here : http://www.eoxia.com/wp-content/uploads/2011/02/gimp.png

Présentation
GIMP est un logiciel libre et gratuit de traitement d'images. Il est souvent présenté comme une alternative
libre au logiciel Adobe Photoshop.

Fonctionnalités
Les fonctionnalités de GIMP sont nombreuses. Ce logiciel permet notamment de retoucher des
photographies numériques, de faire du dessin artistique, etc.

Installation
GIMP est disponible pour Windows, Linux et Mac OS.

Télécharger GIMP : http ://www.gimp.org/downloads/

Pour lancer l’installation depuis la clé, cliquez deux fois sur le fichier d’installation.

Cette fenêtre s’affiche :

Cliquez sur « Install » et suivez les instructions.


16

Enfin, cliquez sur « Finish ».

Utilisation
Gimp est un logiciel beaucoup plus complet que Photofiltre (voir fiche sur ce logiciel).

Pour aller plus loin que de simples modifications telles que le recadrage, le changement de taille ou encore
l’inscription de légende, Gimp propose de nombreux outils, filtres et effets.

Voici comment utiliser Gimp pour modifier une image.

Ouvrir l’image dans Gimp

Cliquez sur « Fichier » puis sur « Ouvrir ».


17

Améliorer le rendu d’une photo avec des réglages automatiques

Cliquez sur « Amélioration » puis sélectionnez le menu adéquat, en particulier :

- « Anti-parasites » : pour faire disparaître les « poussières » de la photo,

- « Augmenter les contrastes » : pour donner plus de caractère à votre photo,

- « Renforcer la netteté » : pour améliorer la qualité générale de la photo.

Améliorer le rendu d’une photo avec des réglages personnels


18

Le menu « Auto » vous permet de faire des réglages automatiques, mais tous les précédents servent à
régler finement l’aspect de la photo, en particulier :

- « Balance des couleurs » : donnez un « coup de soleil » à la photo en augmentant les nuances jaunes,

- « Luminosité-Contraste » : corrigez une photo sur ou sous-exposée et augmentez son caractère,

- « Désaturer » : transformez votre photo en couleur en une photo en noir et blanc.

Faire des montages grâce aux calques

Les calques sont un ensemble de couches transparentes empilées les unes au-dessus des autres.
Chacune contient une partie des éléments de l’image.

Grâce à ce système, chaque élément peut être placé sur un calque différent. Ceci permet de décomposer
le travail et de pouvoir à tout moment déplacer un élément sans modifier les autres.
C’est donc particulièrement pratique car vous pouvez assembler divers éléments (une image de fond, du
texte, des pictogrammes…), en retirer certains, les repositionner, et ce à tout moment.
19

Enregistrer / exporter une image

Attention, une fois votre image finalisée, deux possibilités se présentent :

Enregistrer l’image

Votre image va s’enregistrer au format .xcf


Ce format est propre à Gimp.

Vous ne pourrez pas l’ouvrir avec un autre logiciel…

Mais, en l’ouvrant avec Gimp, vous pourrez faire toutes les modifications que vous souhaitez, en particulier
celles qui concernent les calques (modifier du texte, rajouter un élément, déplacer un autre élément…).

Pour obtenir une image dans un format plus courant, il est nécessaire de l’exporter.

Exporter l’image

Votre image va s’enregistrer au format de votre choix.

Vous ne pourrez cependant plus modifier ce qui a été fait (travail avec les calques en particulier).
20

Exploitation pédagogique
Voici des idées de projets à réaliser à partir du logiciel Gimp :

un roman-photo
21

« Mettre en place un projet roman-photo en classe de FLE »


Publié le 23 avril 2009 sur Insuf-FLE
http://insuf-fle.hautetfort.com/archive/2009/04/23/mettre-en-place-un-
projet-roman-photos-en-classe-de-fle.html

« Le roman-photo en classe de FLE »


Publié le 20 mars 2011 par G. Badau
http://fr.slideshare.net/gbadau/dessinemoi-un-romanphoto

« Créer un roman-photo numérique »


Publié par Franc-parler
http://francparler-oif.org/FP/fiches/tice_romanphoto.htm

Exemple de roman-photo réalisé à partir de la chanson


« L’Adolescente » de Bénabar par une classe portugaise
http://francparler-oif.org/FP/dossiers/pj/romanphotobenabar.pdf

un carnet de voyage (réel ou imaginaire)

« Atelier d’écriture "carnet de voyage" »


Publié le 19 mai 2005 par Arielle Millot Piquemal
http://eprofsdocs.crdp-aix-marseille.fr/Atelier-d-ecriture-
carnet-de.html

« A Virtual Travel Diary Through Europe – Carnet de


voyage virtuel »
Publié par Laurence Couvreur
http://www.etwinning.fr/menez-votre-
projet/ressources/exemples-de-projets-etwinning/carnet-de-
voyage-virtuel-college.html

Ressources complémentaires

Banques d’images
Wikimedia Commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Main_Page?uselang=fr

Flickr : http://www.flickr.com/

Dictionnaire visuel Infovisual : http://www.infovisual.info/05/pano_fr.html

Dictionnaire visuel Ikonet : http://www.ikonet.com/fr/ledictionnairevisuel/

Imagiers.net : http://www.imagiers.net/imagiers/

Imagiers.net : imagiers en diaporamas : http://www.imagiers.net/anime/

Picto : http://www.picto.qc.ca/
22

Cartothèque : http://histgeo.ac-aix-marseille.fr/carto/index.htm

Moteur de recherche spécialisé


Google Images : http://www.google.fr/advanced_image_search?hl=fr
23

LIBREOFFICE

Get the logo here : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:LibreOfficelogo.svg

Présentation
LibreOffice (parfois abrégé en « LibO » ou « LO », notamment sur les forums de discussions) est une suite
bureautique libre et gratuite, dérivée du projet OpenOffice.org, créée et gérée par The Document
Foundation.
C’est aujourd’hui une très bonne alternative à la suite bureautique Microsoft Office, et de nombreuses
institutions scolaires et publiques l’ont adoptée.
Il existe également des suites bureautiques orientées vers le partage de documents et la collaboration en
ligne, la principale étant Google Documents. Cet outil est gratuit mais il n’est pas libre.

Fonctionnalités
Une suite bureautique est un ensemble de logiciels bureautiques qui comporte typiquement :
- un traitement de texte,
- un tableur,
- un logiciel de présentation.

Par défaut, le LibreOffice utilise le format ouvert OpenDocument.

Ainsi, les documents produits :


- avec le traitement de texte comporte l’extension .odt (ex. : « fiche_pedagogique.odt »),
- avec le logiciel de présentation comporte l’extension .odp (ex. : diaporama_paris.odp »),
- avec le tableau comporte l’extension .ods (ex. : notes_examen.ods).

Le format ouvert OpenDocument peut-être lu par les logiciels de Microsoft Office, et les documents aux
formats Microsoft Office (.doc / .docx, .ppt / .pptx...) peuvent être lus par LibreOffice. Il n’y a donc aucuns
problèmes de compatibilité entre LibreOffice et Microsoft Office et il est possible de faire des
échanges de documents entre utilisateurs disposant d'une suite bureautique ou de l’autre.

LibreOffice permet aussi le traitement des fichiers PDF, en effet il est possible non seulement d’enregistrer
un document au format PDF, mais aussi d’effectuer des modifications dans un fichier PDF.

LibreOffice permet enfin l'import et l'export des documents au format HTML, permettant ainsi d'être utilisé
comme éditeur de pages web.

Installation
LibreOffice est disponible pour la plupart des plateformes : Windows (XP, Vista, 7), Linux, Mac OS X.

Télécharger LibreOffice en français : http://fr.libreoffice.org/telecharger/


24

Si vous avez Windows XP, Vista, 7, la version à choisir est la suivante :

Version RECOMMANDÉE
LibreOffice 3.6.5 (30/01/2013)
5e mise à jour corrective de la branche courante 3.6.
Version recommandée pour tous les utilisateurs.

Vous trouverez les fichiers d’installation pour Linux et Mac plus bas dans la même page web.

Pour lancer l’installation depuis la clé, cliquez deux fois sur le fichier d’installation. Vous verrez peut-être
cette mise en garde :

Cliquez sur « Exécuter ». Cette fenêtre apparait :

Cliquez sur « Suivant ».

Deux possibilités d’installation existent :


- installation standard : LibreOffice est installé en intégralité.
- installation personnalisée : vous choisissez quels outils de LibreOffice sont installés sur votre ordinateur.
Nous recommandons la seconde installation.
25

Sélectionnez l’installation souhaitée et cliquez sur « Suivant » :

Si vous avez choisi l’installation personnalisée, cette fenêtre vous permet de sélectionner les outils
souhaités.

Comment choisir ?

Voici les fonctions de ces outils :


- Writer = traitement de texte,
- Calc = tableur,
- Draw = module de dessin vectoriel,
- Impress = logiciel de présentation (diaporamas),
- Base = outil de création et de gestion de base de données,
- Math = outil de composition de formules mathématiques.
Nous recommandons Writer, Calc et Impress.

Pour retirer certains outils de la sélection, cliquez sur les menus déroulants et sélectionnez « Ce
composant ne sera pas disponible ».

Cliquez enfin sur « Suivant ».


26

Cette fenêtre s’affiche :

Si vous n’avez que LibreOffice sur votre ordinateur, cette fenêtre vous intéresse. Elle vous permet en effet
de faire ouvrir par LibreOffice les documents qui ont été produits par Microsoft Office (Word, Poserpoint,
Excel…).
Si vous n’avez que LibreOffice sur votre ordinateur, cochez les cases et cliquez sur « Suivant ».

Si vous avez aussi Microsoft Office sur votre ordinateur, cliquez directement sur « Suivant ».

Cette fenêtre s’affiche :

Cochez éventuellement « Créer un lien de démarrage sur le bureau » (pour pouvoir lancer facilement le
logiciel) puis cliquez sur « Installer ».

Enfin, cette fenêtre apparait :

Cliquez sur « Terminer ».


27

Utilisation
Une fois LibreOffice installé, vous pouvez le lancer depuis votre bureau (si vous avez choisir d’installer un
lien de démarrage sur le bureau, cf. ci-dessus), soit dans le menu général (coin en bas à gauche de
l’écran).

Voici les différents outils :

Writer

Origine : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:LibreOffice_Writer_icon_3.3.1_48_px.svg

Writer est un traitement de texte. Il permet de mettre en forme les documents, tant au niveau de leur
contenu sémantique (correction orthographique et syntaxique) que de leur mise en page.

C'est le module le plus couramment utilisé.

Writer utilise le format OpenDocument (ODF) mais il peut lire et modifier plusieurs autres formats et en
particulier les formats Microsoft Word .rtf, .doc et .docx.

Writer peut aussi enregistrer les documents dans ces formats de Microsoft.
28

Voici le menu général :

Insérer un tableau
Annuler la dernière action
Coller
Copier
Couper
Imprimer
Transformer en PDF

Mise en page automatique


Polices disponibles
Taille des caractères
Gras
Italiques
Souligné
Alignement à gauche /
au milieu / à droite / justifié
Numérotation
Puces
Couleur des caractères
Surlignage
Couleur de l’arrière-plan
29

Le menu « Fichier » vous permet de :

Créer un nouveau document

Sauvegarder votre travail


Sauvegarder votre travail sous un nouveau nom (par exemple pour
faire une fiche de travail en versions élèves / professeur)

Sauvegarder votre document au format PDF (envoi par mail,


impression, mise en ligne…)

Lancer l’impression du document


30

Le menu « Insertion » vous permet d’insérer :

divers éléments, notamment les numéros de


pages

des caractères spéciaux (flèches, symboles


monétaires, signes mathématiques…)

un en-tête (répété sur tout le document)


un pied de page (répété sur tout le document)
des notes de bas de page (mémoire, article…)

une table des matières (choisir « Index et


tables ». Attention, il faut au préalable avoir fait
des titres avec la mise en page automatique (cf.
ci-dessus)

des images enregistrées dans l’ordinateur

Impress

Origine : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:LibreOffice_Impress_icon_3.3.1_48_px.svg

LibreOffice Impress sert à composer des diaporamas, c’est-à-dire des présentations sous forme de suites
de diapositives au format horizontal.

Celles-ci visent à mettre en valeur visuellement les points importants d’un exposé oral. Il utilise le format
OpenDocument (ODF) mais il compatible avec le format du logiciel PowerPoint dont il est le principal
concurrent.
31

Voici des usages des différents modes :

- mode diaporama : utilisé pour les présentations, il affiche le diaporama en plein écran (généralement
projeté avec un vidéoprojecteur),
- mode normal : utilisé pour composer les diapositives,
- mode note : pour associer des commentaires à chaque diapositive,
- mode plan : pour visualiser la structure du diaporama,
- mode trieuse : pour réarranger l'ordre des diapositives au sein du diaporama,
- mode prospectus : pour organiser la mise en page des diapositives en vue de les imprimer.

Exploitation pédagogique
Writer
Il sert à créer des documents comportant essentiellement du texte, parfois aussi des images ou des liens
vers des sites web. Ces documents peuvent être envoyés par email, imprimés, modifiés…

Avant de les diffuser, on les enregistre souvent au format PDF afin que la mise en page ne soit pas altérée,
mais aussi pour éviter que le contenu du document soit modifié.

Voici des exemples d’utilisation pédagogique du traitement de texte :

- des fiches pédagogiques,


Ex. : fiches pédagogiques de Roumanie au format .doc et d’autres au format .pdf :
http://roumanie.vizafle.com/index.php?option=com_pedagogicalfiles&view=pedagogicalfiles&Itemid=25
Ex. : fiches pédagogiques réalisées par des collègues polonais :
https://docs.google.com/folder/d/0B7xoDaM1LxZbZGU1ODFlZTMtZWQzNS00NzljLTkxMDEtODQyNjhhMjc
wODAx/edit?hl=fr
32

- des feuilles d’activités,


Ex. : fiche pédagogique distribuée par RFI, comportant des feuilles d’activités à imprimer et distribuer aux
élèves :
http://www.rfi.fr/lffr/articles/150/article_4749.asp

- des leçons,
Ex. : ces mémentos synthétisent des points de grammaire :
http://www.appuifle.net/gramma.htm

- des adaptations de contenu web,


Ex. : article du site d’actualité 1jou1actu, qui pourrait être copié et adapté (raccourci, complété, simplifié,
« troué »…) via le traitement de texte :
http://1jour1actu.com/culture/internet-vie-privee-29-01-13/

- des articles, mémoires, thèses…


Ex. : exemples de mémoires de didactique du FLE rédigés par des étudiants de l’université de Montpellier :
http://asl.univ-montp3.fr/UE11/

Impress
Il sert à créer des documents de présentation comportant en général du texte et des images, et pouvant
comporter des vidéos, des éléments audio, des liens vers des sites web... Ces documents sont en général
présentés à une assemblée : classe, auditoire d’un séminaire, participants d’une réunion…

Ils peuvent être diffusés par email ou être téléchargeables depuis un site web. Avant de les diffuser, on les
enregistre souvent au format PDF afin que la mise en page ne soit pas altérée, mais aussi pour éviter que
le contenu du document soit modifié.

Voici des exemples d’utilisation pédagogique de ce logiciel de présentation :

- du matériel pédagogique,
Ex. : travail du lexique :
https://carmenvera.wikispaces.com/Apprendre+le+vocabulaire+par+les+diaporamas.

- des supports de formation :


Ex. : accompagnement à la réflexion sur l’enseignement/apprentissage de l’oral en classe de langue :
http://lewebpedagogique.com/pedagoenliberte/formation/4526-2/

- des présentations visuelles,


Ex. : visite de Paris :
http://jean-nicolaslefle.viabloga.com/news/paris-en-diaporama

Ressources complémentaires
« Concevoir une fiche pédagogique de FLE »
Publié le 24 février 2011, par Tomasz Szkudliński
http://institutfrancais.pl/enseigner-le-francais/2011/02/concevoir-une-fiche-pedagogique-de-langue/

« Concevoir un diaporama pour enseigner »


Publié le 10 décembre 2010, par Anne-Cécile Grolleau
http://fr.slideshare.net/AnneC/powerpoint-et-mon-cours-concevoir-un-diaporama-pour-
enseigner?ref=http://ticefle.com/concevoir-un-diaporama-pour-enseigner/
33

« Conseils méthodologiques pour l’utilisation d’un logiciel de présentation en cours magistral »


Publié le mardi 28 juin 2005, par Christelle Demange-Ducrot
http://www.edufle.net/Conseils-methodologiques-pour-l

Dossier sur l’utilisation du diaporama en classe :

« Encore un diaporama ? Oh non... »


Créé le mardi 1 juin 2010 | Mise à jour le lundi 16 juillet 2012, par Christine Vaufrey
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/9984/encore-diaporama-non/

« Encore un diaporama ? Génial ! »


Créé le mardi 8 juin 2010 | Mise à jour le lundi 29 août 2011, par Christine Vaufrey
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/4320/encore-diaporama-genial/

« Le professeur, le diaporama et la classe »


Créé le mardi 15 juin 2010 | Mise à jour le lundi 30 mai 2011, par Christine Vaufrey
http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/5363/professeur-diaporama-classe/
34

MEDIA PLAYER CLASSIC

Get the logo here : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Media_Player_Classic_screenshot.png

Présentation
Media Player Classic (parfois appelé MPC) est un lecteur multimédia qui fonctionne avec Windows.

Fonctionnalités
Ce lecteur multimédia lit la plupart des fichiers audio et vidéo.

Installation
Media Player Classic est disponible pour Windows (XP SP3, Vista, 7, 8).

Télécharger Media Player Classic en français : http://mpc-hc.sourceforge.net/downloads/


Plusieurs langues sont disponibles.

Pour lancer l’installation depuis la clé, cliquez deux fois sur le fichier d’installation.
Cette fenêtre s’affiche :

Cliquez sur les boutons gris « OK », « Suivant », « Installer » et enfin « Terminer ».


35

Utilisation
L’interface basique de Media Player Classic rend son utilisation très intuitive. Il vous permettra de diffuser
en quelques clics des fichiers audio ainsi que des fichiers vidéo.

Lancez la lecture en cliquant sur le triangle.


Augmentez ou réduisez le volume en déplaçant le curseur.
36

PHOTOFILTRE

Get the logo here : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:PhotoFiltre.gif

Présentation
PhotoFiltre est un gratuiciel* créé par Antonio Da Cruz. Il sert à retoucher des images et des photos.

* Un gratuiciel (= freeware) est un logiciel propriétaire distribué gratuitement sans toutefois conférer à
l'utilisateur certaines libertés d'usage associées au logiciel libre.

Fonctionnalités
Photofiltre sert à modifier des images et des photos. On l’utilse notamment pour :
- recadrer ;
- modifier la taille ;
- effacer des éléments ;
- insérer du texte…
Il dispose d'une centaine de filtres pour améliorer et transformer des photos numériques.

Installation
Photofiltre est disponible pour Windows (XP, Vista, 7).

Télécharger Photofiltre en français : http://photofiltre.free.fr/download.htm

La version à choisir est la suivante :

PhotoFiltre 6.5.3 / Janvier 2012


Version française avec installeur et Barre d'outils Ask (5 Mo)
Cette version inclut la Barre d'outils Ask pour Firefox et Internet Explorer.
PhotoFiltre et la Barre d'outils Ask sont indépendants et peuvent être désinstallés séparément.

Cliquez sur « Version française avec installeur et Barre d'outils Ask » pour télécharger le logiciel.

Pour lancer l’installation, cliquez deux fois sur le fichier d’installation après l’avoir téléchargé.
37

Cette fenêtre s’affiche :

Cochez ensuite « J’accepte les termes de la licence » puis cliquez sur « Suivant ».

Décochez les cases de cette fenêtre puis cliquez sur « Suivant ».


38

Cliquez sur les éventuels autres boutons « Suivant » et enfin sur « Terminer » :

Utilisation
Photofiltre est un logiciel très simple à utiliser.

Voici la palette, située sur le bord droit de l’écran :

Palette de couleurs

Sélection Pipette
Baguette magique Ligne
Remplissage Aérographe
Pinceau Pinceau avancé
Flou Doigt
Tampon Déplacement

Rectangle Ellipse
Coins arrondis Losange
Triangle base en bas Lasso
Polygone Charger une forme
Carré Inverser
39

Voici les outils, placés en haut de l’écran :

Voici quelques techniques pour adapter simplement vos images.

Recadrer une image


A partir d’un original, le recadrage permet de garder dans l’image uniquement les éléments souhaités.

1. Ouvrez votre image.

2. Cliquez sur le bouton Mode sélection (la flèche).

3. Recadrez la photo à votre convenance.

4. Dans la barre de menus, cliquez sur Image, puis sur Recadrer.

La taille et la place de la zone peuvent être modifiées. Approchez le pointeur de la souris de la bordure
de la zone de sélection matérialisée par le trait en pointillés et utilisez les flèches qui apparaissent pour
ajuster la zone de sélection.

Changer les dimensions de l’image


1. Dans la barre d’outils, cliquez sur le bouton Taille de l’image
40

Cette fenêtre va s’ouvrir :

2. Ici sont affichés :


- les dimensions actuelles de
l’image en pixels
- le poids de l’image (en Ko)
3. L’unité sélectionnée par
défaut pour la taille des
4. Choisissez les nouvelles images est le pixel. Vous
dimensions. pouvez changer cette unité
et choisir le centimètre ou
La hauteur s’ajuste les pourcentages.
automatiquement si vous
laissez cochée la case
Conserver les proportions.

Notez la modification du 5. La case Conserver les


poids de l’image. proportions permet de ne
pas déformer votre image.

6. Cliquez sur le bouton OK.

Effacer un élément de l’image


Inscriptions, objets, etc. : comment effacer de votre photo un élément indésirable ? Cette retouche
s’effectue à l’aide de l’outil Tampon.

1. Sélectionnez l’outil Tampon sur la palette.

2. Positionnez la croix sur la zone que vous souhaitez dupliquer.

3. Vous pouvez régler l’opacité et le rayon du tampon dans la palette :

4. Enfoncez la touche Ctrl (un tampon s’affiche).

5. Positionnez la croix sur la zone que vous souhaitez couvrir.

6. Cliquez une fois si vous voulez couvrir un petit élément ou bien cliquez de manière continue pour
couvrir une zone plus large. Vous observerez qu’une seconde croix s’affiche : elle signale la zone que vous
êtes en train de dupliquer.
41

Conseils :

- couvrez la zone à effacer par petits coups de tampon. Cela évite d’avoir tout à recommencer si vous
revenez en arrière.

- lorsque vous sélectionnez la zone à dupliquer, choisissez une zone très proche de la partie à couvrir afin
que la retouche soit le plus discrète possible en termes de teinte.

- pour un résultat soigné, n’hésitez pas à répéter le processus sélection / copie plusieurs fois.

Insérer du texte dans une image


1. Dans la barre d’outils, cliquez sur le bouton Texte T.

2. La fenêtre Texte s’ouvre.


3. Choisissez la police, sa taille
et ses attributs ici.

4. Saisissez le texte dans ce


champ.

5. Pour avoir accès à d’autres options, cliquez sur l’onglet Effets.


42

6. Le texte apparaît dans un encadrement en pointillés sur votre photographie. Vous pouvez modifier la
place du texte à l’aide de votre souris.

NB : Pensez à insérer du texte en fin d’activité car vous n’aurez ensuite pas la possibilité de modifier le
texte, excepté en utilisant le bouton Défaire.

Enregistrer au bon format


GIF, JPEG sont les deux formats de compression les plus répandus.

GIF JPEG

A choisir si : - S’il y a du texte dans l'image. - Pour les photos


- S’il y a des surfaces de même couleur - Si on veut compresser très fort une
(logos, icônes, schémas,...) image.

A éviter si : - Si l'image doit être redimensionnée - S’il y a du texte : les lettres perdent de
- S’il s’agit d’une photo leur piqué et sont mal lisibles.

Remarques : Utilise au maximum 256 couleurs. Offre des millions de couleurs

Format GIF, 16 couleurs 6,8 Ko Format JPG (compressé 25%) 6,8 Ko

Format GIF, 16 couleurs 6,8 Ko Format JPG (compressé 25%) 6,8 Ko

Attention, la compression trop importante d’un fichier risque d’altérer fortement la qualité d’une image :
Pour enregistrer l’image, sélectionnez Fichier / Enregistrer sous et désignez l’endroit où vous voulez
enregistrer l’image.

1. Nommez votre image différemment de l’original pour ne pas « écraser » ce dernier.


43

2. Choisissez le format de fichier : JPG. Une nouvelle fenêtre s’ouvre.

3. Cliquez sur « Aperçu » pour afficher la taille actuelle du fichier et utilisez le curseur pour choisir le taux
de compression puis cliquez sur Ok.

Ressources complémentaires

Banques d’images
Wikimedia Commons : http://commons.wikimedia.org/wiki/Main_Page?uselang=fr

Flickr : http://www.flickr.com/

Le dictionnaire visuel Infovisual : http://www.infovisual.info/05/pano_fr.html

Le dictionnaire visuel Ikonet : http://www.ikonet.com/fr/ledictionnairevisuel/

Imagiers.net : http://www.imagiers.net/imagiers/

Imagiers.net : imagiers en diaporamas : http://www.imagiers.net/anime/

Picto : http://www.picto.qc.ca/

Cartothèque : http://histgeo.ac-aix-marseille.fr/carto/index.htm

Moteur de recherche spécialisé


Google Images : http://www.google.fr/advanced_image_search?hl=fr
44

SUMATRAPDF

Get the logo here : http://it.wikipedia.org/wiki/File:Sumatra_PDF_logo.png

Présentation
SumatraPDF est un logiciel libre, gratuit et léger destiné à lire notamment des fichiers au format PDF. C’est
une visonneuse rapide et légère. C’est un des très rares lecteurs de PDF libres fonctionnant avec Microsoft
Windows. Il est plus rapide que les logiciels utilisés habituellement pour ouvrir des PDF.

Fonctionnalités
Il permet de lire les fichiers au format PDF, ainsi que les formats DJVU, ePub et Mobi (ebooks), les CBZ et
CBR (bandes dessinées) et les CHM (format de fichier d'aide de Microsoft) et les XPS (autre format de
Microsoft).

On peut l'utiliser sans installation à partir d'une clé USB avec SumatraPDF Portable (cf. ci-dessous).

Installation
SumatraPDF est conçu pour Microsoft Windows (Windows 7, Vista, XP).

Télécharger SumatraPDF : http://blog.kowalczyk.info/software/sumatrapdf/download-free-pdf-viewer.html

S’il n’est pas possible d’installer des logiciels sur l’ordinateur (matériel scolaire) / pour utiliser ce logiciel
depuis une clé USB, téléchargez « Portable version : SumatraPDF-2.2.1.zip »

Pour lancer l’installation depuis la clé, cliquez deux fois sur le fichier d’installation.

Cette fenêtre s’affiche :


45

Cliquez sur le bouton gris « Install SumatraPDF ».

Une fois l’installation accomplie, cliquez sur « Star SumatraPDF ».

Utilisation
L’interface basique de SumatraPDF rend son utilisation très intuitive.

Il vous permettra d’ouvrir un instant des fichiers au format PDF et de naviguer de page en page ou de
chapitre en chapitre.

Pour ouvrir un document, cliquez sur le lien « Ouvrir un document », puis sélectionnez le document de
votre choix.

Pour que vos fichiers PDF s’ouvrent automatiquement avec SumatraPDF, choisissez-le en tant que
lecteur par défaut.

Pour cela, ouvrez un dossier contenant des fichiers PDF et faites un clic droit (avec le bouton de droite
de votre souris) sur l’un de ces fichiers PDF.
46

Cette fenêtre s’affiche :

Cliquez sur « Choisir le programme par défaut… ».

Cette fenêtre s’affiche :

Cliquez sur SumatraPDF et cochez la case « Toujours utiliser le programme sélectionné pour ouvrir ce
type de fichier ».
47

Autre méthode : ouvrez le logiciel SumatraPDF, cliquez sur le menu « Préférences » puis sur la ligne
« Options ».

Cette fenêtre s’affiche :

Cliquez à présent sur le bouton « Définir SumatraPDF comme lecteur PDF par défaut ».

Vos fichiers PDF seront désormais signalés par cette icône :

Vous pouvez également modifier la langue de l’interface de SumatraPDF en cliquant sur le menu
« Préférences » puis sur la ligne « Changer de langue » :

De très nombreuses langues sont disponibles.


48

VLC MEDIA PLAYER

Get the logo here : http://images.videolan.org/images/largeVLC.png

Présentation
VLC media player (VLC) est un lecteur multimédia libre qui fonctionne avec Windows, Linux et Mac.

Fonctionnalités
Ce lecteur multimédia lit la plupart des fichiers audio et vidéo.

Installation
VLC est disponible pour la plupart des plateformes : Windows (XP, Vista, 7), Linux, Mac OS X.

Télécharger VLC : http://www.videolan.org/vlc/#download

Pour lancer l’installation depuis la clé, cliquez deux fois sur le fichier d’installation.
Cette fenêtre s’affiche :
49

Cliquez sur le bouton gris « Suivant » lorsqu’il se présente. Enfin cliquez sur le bouton gris « Fermer ».

Utilisation de base
L’interface basique de VLC rend son utilisation très intuitive. Il vous permettra de diffuser en quelques clics
des fichiers audio ainsi que des fichiers vidéo.

Lancez la lecture en cliquant sur le triangle.


Augmentez ou réduisez le volume en cliquant sur la zone colorée.

Utilisation avancée
Pour que vos fichiers audio et vidéo s’ouvrent automatiquement avec VLC, une petite manipulation est
nécessaire. Elle sert à indiquer à votre ordinateur que vous voulez toujours utiliser VLC pour lire tel ou tel
type de fichier.

C’est notamment nécessaire pour les fichiers vidéo .flv et .mp4 téléchargés depuis internet (voir à ce sujet
la fiche consacrée à Mozilla Firefox).
50

Pour faire de VLC votre lecteur multimédia par défaut, il faut aller dans un dossier comportant des fichiers
audio / vidéo, puis :

- positionner votre souris sur le fichier ;

- appuyer sur le bouton droit de la souris ;

- mettre votre souris sur « Ouvrir avec » : un menu s’ouvre ;

- cliquer sur « Choisir le programme par défaut… ».

Ensuite :

- cliquez sur VLC mediaplayer ;

- cochez la case « Toujours utiliser le programme sélectionné pour ouvrir ce type de fichier » ;

- cliquez sur le bouton « OK »


51

WINDOWS MOVIE MAKER

Get the logo here : http://perfectva.files.wordpress.com/2012/04/moviemaker.png

Présentation
Windows Movie Maker est un logiciel de montage vidéo gratuit mais non libre (c’est un programme
Microsoft). C'est un logiciel qui peut aisément être pris en main par des débutants pour faire du montage
vidéo basique.

Fonctionnalités
Windows Movie Maker un logiciel de montage vidéo pratique et simple, qui permet de créer des effets
spéciaux, des transitions, d’ajouter des textes, des pistes son et des captures sonores.

Installation
Windows Movie Maker est disponible pour Windows.

Télécharger Windows Movie Maker : http://www.microsoft.com/fr-FR/download/details.aspx?id=34

Pour lancer l’installation, cliquez deux fois sur le fichier d’installation après l’avoir téléchargé.

Cette fenêtre s’affiche :

Cliquez sur « Next ».


52

Cochez la case « I accept… » et cliquez sur « Install ».

Enfin, cliquez sur « Finish ».

Utilisation
Ce logiciel permet d'importer des images (vidéos / photos) et du son (musique / voix) puis d’assembler ces
éléments en appliquant des effets ou des transitions choisis parmi les dizaines qui sont proposées. On peut
également ajouter des sous-titres ou des légendes sur les images.

Attention, les vidéos qui peuvent être retravaillées avec ce logiciel doivent être dans l’un des formats
suivants :
- WMV,
- MPEG,
- AVI,
- DVR-MS,
- ASF.
53

En ce qui concerne les formats audio, les formats possibles sont :


- WMA,
- MP3,
- WAV,
- MIDI,
- AIFF,
- AU.

Par conséquent, pour retravailler des vidéos issues d’internet, il est en général nécessaire de les convertir
au préalable. La plupart des vidéos issues d’internet sont en effet en MP4 ou en FLV, deux formats non
pris en charge par ce logiciel.

Pour convertir aisément vos vidéos, utilisez le site http://www.online-convert.com/ :

Video converter

- dans le menu représenté ci-dessus, choisissez votre format de sortie (AVI est recommandé) et cliquez sur
« Go »,
- sélectionnez votre vidéo (bouton « Parcourir ») comme pour une pièce jointe d’email,
- cliquez sur le bouton « Convert file »,
- la conversion est opérée en ligne : lorsqu’elle est terminée, le site ouvre automatiquement une fenêtre qui
vous permet d’enregistrer sur votre ordinateur votre vidéo convertie.

Voici comment utiliser Windows Movie Maker pour monter une vidéo.

Commençons par observer le « tableau de bord » et ses différents outils :


54

Les tâches

1. La section "Capturer la vidéo" fait le tour des différentes


manières d'importer des éléments visuels et sonores dans votre
projet.

Le bouton "Capturer à partir du périphérique vidéo" vous


permet d'acquérir directement depuis votre caméscope les images
enregistrées. Cette option est présente ou absente en fonction de
la version du logiciel installée sur votre ordinateur.

Vous pouvez également importer des éléments qui se trouvent


déjà sur votre disque dur grâce aux boutons "Importer la vidéo /
des photos / le son ou la musique".

2. La section "Modifier la vidéo" permet d'afficher les effets vidéo


(à appliquer sur un clip), les transitions (pour passer d'un clip à un
autre), d'ajouter des titrages, ou de réaliser une vidéo
automatique.

La table de montage (= timeline)


La table de montage reçoit les différents clips constitutifs de votre vidéo finale. Elle peut être affichée sous
deux formes, chacune ayant leur particularité et leurs intérêts :

L'affichage sous forme de "Chronologie" permet en revanche d'affiner le montage :

La "table de montage séquentiel" présente les plans à la suite des autres. Vous pouvez également y
ajouter des titres et des effets :

Vous pouvez régler la durée d'un plan, vérifier vos transitions et vos titres, et régler tous les paramètres
relatifs au temps. Mais surtout, vous pouvez travailler sur la bande son de votre vidéo.

Il suffit d'y faire glisser un élément présent dans les collections (vidéos ou photos) pour l'ajouter à la suite
des éléments déjà montés.
55

Manipulations de montage
Pour ajouter un clip à la table de montage, faites-le glisser depuis les collections vers la table de
montage.

Pour lire votre montage, cliquez sur le bouton de lecture.

Pour scinder un clip, cliquez sur le bouton situé sous la fenêtre de visualisation.

- Pour figer une image, cliquez sur le bouton symbolisant un appareil photo.

- Les boutons de zoom + et - permettent de grossir et diminuer l'échelle de la table de


montage, très pratique pour travailler précisément.

Pour ajuster la durée d'un clip, cliquez sur le bord.


Une double flèche rouge apparaît.
Tirez vers l'intérieur du clip pour le réduire ou vers l'extérieur pour l'allonger.

Enregistrement
En fin de montage, il reste à publier le film sur son ordinateur : dans les tâches, cliquez sur « 3. Terminer la
vidéo ».

Exploitation pédagogique
Dans le contexte de l’enseignement des langues, Windows Movie Maker peut notamment servir à tourner
et monter des vidéos.

Voici un article à ce sujet :

« Production vidéo en classe de langue »


Publié par Rodolphe et Marcela Meidinger
http://atelier.de.francais.over-blog.com/pages/Production_video_en_classe_de_Langue-5376743.html

Windows Movie Maker sert également à créer des diaporamas-vidéos à partir de photos, d’extraits vidéo et
de musique, pour présenter un lieu (établissement, ville, monument…), à rendre compte d’un événement
(spectacle, concert, concours…) ou encore à faire partager une expérience (voyage, année scolaire…).

Le résultat obtenu est une vidéo qui peut être diffusée via les plateformes Youtube, Dailymotion, Viméo…
http://www.youtube.com/
http://www.dailymotion.com/register
http://vimeo.com/join
56

Voici un exemple de diaporama- vidéo présentant le voyage scolaire d’une classe de collège :

« Voyage scolaire en Angleterre 2009 »


Publié 2 décembre 2010 par Collège Saint Marc
http://www.dailymotion.com/video/xfwg5l_voyage-scolaire-en-angleterre-2009_school#.UQ1Z52dSi-U

Ressources complémentaires
Vidéothèques
Dailymotion - plateforme généraliste
http://www.dailymotion.com/fr

YouTube - plateforme généraliste


http://www.youtube.com/

FranceTV Education - webTV éducative


http://education.francetv.fr/apprendre

Ressources télévisuelles
TV5MONDE
http://www.tv5.org/cms/chaine-francophone/Revoir-nos-emissions/p-14131-Sommaire.htm

France 24
http://www.dailymotion.com/france24

Ressources thématiques
Cinéma : Allociné
http://www.allocine.fr/

Métiers : Onisep TV
http://oniseptv.onisep.fr/

Dans le même registre : Pôle Emploi


http://www.dailymotion.com/pole-emploi

Les arts de vivre (France 24)


http://www.youtube.com/channel/SWAMYZjQ7gOuc

Tourisme
http://www.youtube.com/user/VoyagesSNCFcom?feature=watch
57

Note
Dans le domaine des logiciels libres, il existe Kino, qui est plus difficile d’accès.

Pour en savoir plus, consultez la page : http://www.framasoft.net/article4792.html

Si vous souhaitez vous familiariser avec Kino, voici deux tutoriels :


http://pelsoissonnais.homelinux.net/pdf/cours/kino.pdf
http://www.funix.org/fr/linuxdoc/video/tutorial-kino.pdf