Vous êtes sur la page 1sur 17

Présentation des résultats de l’étude :

L’étude menée au niveau des agences bancaires de Tétouan et au niveau de la Direction


régionale des impôts et bien précisément chez les directeurs responsables au statut d’auto-
entrepreneur a pour but de faire ressortir l’état d’avancement de ce projet entre ce qui est fixé
comme objectif et ce qui est réalisé à ce moment. Il s’agit d’une étude qualitative et recueil des
données.

Pour ce faire, nous avons fait recours à Deux outils dont les caractéristiques sont les
suivantes :

Consultation des documents et des registres :

-Rencontre a été faite avec un responsable qui traite les dossiers des auto-entrepreneurs au niveau
de la Direction régionale des impôts de Tétouan et dans laquelle nous avons consulté la base de
données de la population étudiée

-Nous avons collecté les données relatives aux :

Nombre des inscriptions au statut « auto-entrepreneur »

Taux d’adhérents selon plusieurs critères (Sexe, Age, Secteur d’activité…)

-Les résultats sont présentés sous forme de tableaux et graphiques en secteurs avec interprétations.

Entretien avec les responsables :

-Vu au nombre limité des agences « Barid-Bank » à Tétouan, nous avons effectué des entretiens avec
les directeurs responsables de trois agences.

-Le statut a été assuré également par d’autres établissements bancaires « Attijari-WAFA BANK,
BMCE » et dans lesquelles nous avons effectué des entretiens.

-Les entretiens se déroulent autour l’Etat d’avancement, les perspectives et les limites rencontrés

-Nous avons collectés les données relatives aux recettes fiscales (Déclaration et versement…)

-Les résultats sont présentés sous forme de tableaux et courbes avec interprétation.

Les données recueillies sont analysées par la suite avec les personnes intéressées pour
compléter et justifier les résultats.

Cette étude est menée dans un climat de confidentialité et du respect de l’anonymat.


Section 1 : Résultat de la rencontre à la Direction régionale des impôts de
Tétouan

Tableau 1 : Taux d’adhérents selon le sexe


Statut « AUTO-ENTREPRENEUR »

Masculin Féminin
Taux d’adhérents
Selon le Sexe
64% 36%

Graphe 1 : Taux d’adhérents selon le sexe

Taux d'adherents au statut Selon le Sexe

Masculin
Féminin

Source : Direction régionale des impôts de Tétouan

Interprétation : Forte présence des hommes (64%) qui exercent leurs activités
au niveau commercial, également une présence observée de la population
féminine (36%) qui se concentrent sur le commerce et l’artisanat (Couture…)
Tableau 2 : Taux d’adhérents selon la tranche d’âge

Statut « AUTO-ENTREPRENEUR »

Entre 20 et 35 ans Plus de 35 ans


Taux d’adhérents
Selon la tranche
d’âge 94% 6%

Graphe 2 : Taux d’adhérents selon la tranche d’âge

Taux d'adhérents selon la tranche d'âge

20-35 ans
>35 ans

Source : Direction régionale des impôts de Tétouan

Interprétation : La classe qui opte pour le statut de l’auto-entrepreneur et qui


domine le marché est celle des jeunes, plus précisément entre 20 et 35 ans
(94%), ceux qui ont (>35 ans) occupe seulement (6%).
Tableau 3 : Taux des adhérents selon le secteur d’activité

Statut « AUTO-ENTREPRENEUR »

Industrie, Commerce Prestataires de


et artisanat dont le Service dont le taux
Taux d’adhérents
taux d’imposition est d’imposition est 2%
Selon le secteur 1%
d’activité

81% 19%

Graphe 3 : Taux des adhérents selon le secteur d’activité

Taux d'adhérents selon le Secteur d'activité

Industrie, Commerce et
artisanat
Prestataires de services

Source : Direction régionale des impôts de Tétouan

Interprétation : Au niveau de la ville concernée, les activités dominantes sont


celles de l’industrie, commerce et l’artisanat avec (81%) contre (19%) des
prestataires de service.
Tableau 4 : Taux d’adhérents selon la domiciliation

Statut « AUTO-ENTREPRENEUR »

Sans local Avec local


Taux d’adhérents
Selon la
domiciliation
79% 21%

Graphe 4 : Taux d’adhérents selon la domiciliation

Taux d'adhérents selon la domiciliation

Sans local
Avec local

Source : Direction régionale des impôts de Tétouan

Interprétation : Les adhérents qui ne disposent pas d’un local présente la


majorité (79%) contre (21%) qui ont un local.
Tableau 5 : Taux d’adhérents selon l’origine

Statut « AUTO-ENTREPRENEUR »

Milieu urbain Milieu Rural


Taux d’adhérents
Selon l’origine
92% 8%

Graphe 5 : Taux d’adhérents selon l’origine

Taux d’adhérents selon l'origine

Milieu urbain
Milieu rural

Source : Direction régionale des impôts de Tétouan

Interprétation : La majorité de souscripteurs inscrits au statut d’auto-


entrepreneur sont d’origine urbain (92%) contre seulement (8%) qui sont
venus de milieu rural.
Tableau 6 : Les demandes d’inscriptions

Statut « AUTO-ENTREPRENEUR »

Ville de Tétouan Les environs


Nombre des
demandes
d’inscriptions 1350 150

Graphe 6 : Les demandes d’inscriptions

Les Demandes d'inscriptions depuis 2016

Ville de Tétouan
Les environs

Source : Direction régionale des impôts de Tétouan

Interprétation : Depuis 2016, 1500 demandes d’inscriptions ont été enregistré


dont 1350 dans la ville de Tétouan et 150 dans les environs.
Tableau 7 : Dossiers actifs, radiés, rejetés et cartes en
attente

Statut « AUTO-ENTREPRENEUR »

Dossiers Actifs Radiés Rejetés Cartes en


attente

Nombre 900 20 140 270

Graphe 7 : Dossiers actifs, radiés, rejetés et cartes en attente

Dossier actifs, radiés, rejetés et cartes en


attente

actifs
radiés
rejetés
en attente

Source : Direction régionale des impôts de Tétouan


Interprétation :

 Les dossiers actifs : représentent les comptes de ceux et celles qui


exercent effectivement une activité, déclarent et versent leurs obligations
envers l’Etat et ils présentent (67%).

 Les dossiers radiés : La radiation est l’opération de la dissolution du statut


« auto-entrepreneur ». Elle s’effectue à la demande de l’auto-entrepreneur
ou suite au non respect des obligations et elle ne présente que (2%).

 Les dossiers rejetés : sont les dossiers non admis à la validation dans le
système, ces dossiers sont rejetés dès le début avant l’inscription et ils
présentent (11%).

 Les cartes en attente : Après la préinscription et la validation dans le


système, les clients attendent leurs cartes. Cette situation présente (20%).
Données de « BARID-BANK »
1/ Présentation

La rencontre du « Barid-Bank » s’est déroulée le lundi 7 mai 2018 à 11h


dans le bureau de Directeur d’agence (soukna & Taamir), en présence d’un
membre intéressé à ce sujet, à savoir :

Le chargé de comptes des auto-entrepreneurs.

La rencontre a été entamée par un rappel de l’objectif ultime de cette


dernière qui consiste en la mise en évidence de l’état d’avancement du projet
de « l’auto-entrepreneur » et leur impact sur la fiscalité de l’Etat et plus
précisément au niveau de la ville de Tétouan.

A cet effet, les différentes questions, l’une aboutissent à l’autre ont été
exposées convergeant vers le même objectif.

2/ Déroulement

Malgré les difficultés rencontrées en matière d’accès à l’information


sous motif de confidentialité, nous avons pu ramener les informations Ci-
dessous :

- Le Directeur d’agence affirme que les rapports avec les auto-


entrepreneurs ont été commencés depuis 2016.

- Pour eux, c’est un projet nouveau né et ses dimensions sont encore


ambigües, c’est pour cela le nombre des inscriptions au registre national des
auto-entrepreneurs est encore timide.

- Le chargé de comptes des auto-entrepreneurs a mis en évidence d’un


problème lié aux inscriptions et il a dit que le nombre des inscriptions ne
reflète pas la situation réelle.
- Plusieurs problèmes se manifestent à ce constat, on cite :

* Comptes à 0 MAD

* Comptes inactifs ou muets

* Au début, il y’avait des objectifs fixés par plusieurs intervenants de réaliser


un nombre déterminé des inscriptions ce qui a entrainé l’inscription de
plusieurs profils inactifs « Avoir une carte d’auto-entrepreneur ça ne veut dire
jamais que vous êtes un auto-entrepreneur » Exprimée par le Chef d’agence.

* Nouveau projet, plusieurs avantages sont en train de discussion et rien n’est


encore appliqué (CNSS, Assurance Maladie, Facilité de caisse …)

- Barid-Bank est le premier intermédiaire qui a pris cette initiative


d’assumer la responsabilité (Demande des cartes, Déclaration, Versement,
Accompagnement…), pour eux ça sera pas la première expérience, ils ont déjà
pris le défi avec les étudiants en ce qui concerne leurs bourse.

- Le choix de l’Etat à BARID-BANK comme intermédiaire n’était pas au


hasard, Le choix était basé sur plusieurs critères :

* La disponibilité : 1800 agences réparties dans le royaume tant au milieu


urbain que le milieu rural.

* Barid-Bank dispose des Ressources humaines qualifiantes et compétentes.

* Accueil et accompagnement des clients.

* Diffusion de l’information et des conseils.

* Environ 5Dh des frais de service et il offre des facilités de caisse à leur
clients.

* Action sociétale.

- L’objectif ultime de cette démarche est de faire baisser et diminuer le


taux de chômage.
Données de « ATTIJARI WAFA BANK »
1/ Présentation

L’entretien a eu lieu le Mercredi 9 Mai 2018 à l’agence « ATTIJARI


WAFA BANK » près de l’église à 13h chez le responsable des auto-
entrepreneurs et des PMEs.

Encore une fois, avant de commencer nous avons mis en évidence de


l’objectif ultime de cette discussion à savoir : Etat d’avancement de ce projet
et leur impact sur la fiscalité de l’Etat, Cas de la ville de Tétouan.

Les questions posées dans le premier entretien ont été considérées


comme référence pour le deuxième. Elles étaient identiques pour qu’on
puisse toucher la différence entre les deux établissements en la matière.

2/ Déroulement

Le responsable de cette agence était joignable, patient. Il a été prêt à


nous donner ce qu’on a eu besoin, et enfin nous avons collecté les
informations suivantes :

- Les rapports avec les auto-entrepreneurs ont été commencées le


04/2016

- Le responsable a occupé le poste depuis le début de l’année 2018 et il


n’est en train de traiter que 8 dossiers, mais il a dit qu’au niveau général les
inscriptions sont encore peu nombreuses.

- En ce qui concerne la déclaration, « Quelle déclaration!! Jusqu’à


maintenant nous sommes en bataille avec le système et les problèmes
d’inscriptions, actuellement nous sommes à la recherche des solutions pour
résoudre ces problèmes pour éviter les réclamations des clients, La
déclaration vient au deuxième rang » expliqué par le responsable des Auto-
entrepreneurs.
- Problèmes et difficultés rencontrés :

 Problèmes qui entravent les procédures d’inscriptions :

Fiche d’inscription Validation et l’envoi Cartes en


(Photo+CIN) et des coordonnés attente (1)
l’inscription à l’agence dans le système
(Service gratuit)

Création ou Non d’un Réception des Carte à retrait


compte bancaire (3) cartes et l’appel et l’envoi vers
des clients La banque (2)

(1) D’après le schéma des procédures d’inscription au registre national


d’auto-entrepreneur, l’agence souffre des contraintes liées au temps, les
clients restent en attente de leurs cartes dans un délai de 10 jours en moyen.

(2) Un jour, le système montre que les cartes sont prêtent à retrait, le
problème existe en phase d’envoi des cartes vers la banque concernée,
comme il a déclaré le responsable, L’opération d’envoi des cartes vers
l’agence coûte environ 2 semaines, ce qui pousse les client à réclamer car ils
ont déjà attendu les 10 jours en phase précédente.

(3) Normalement, la création du compte bancaire s’effectue


automatiquement comme la contrepartie du service offert par la banque.

 Autres problèmes rencontrés :

* Montants faibles des Crédits demandés

* Problèmes liés au système et au site d’auto-entrepreneur à l’agence

* la non application des promesses (CNSS, assurance maladie…)


- Attijari wafa Bank a pu absorber également les profils des auto-
entrepreneurs grâce aux avantages qu’elle offre a ses clients, on cite
notamment :

* La bonne réputation.

* Délai court de traitement des dossiers des clients.

* Frais symboliques 19,5 MAD/Mois.

* Qualité d’accueil et la bonne réception.

* Accompagnement et bureau particulier qui traite les dossiers d’auto-


entrepreneur et les PMEs, ce que n’est pas le cas dans d’autres
établissements.

- Pour lui, l’objectif et les raisons de la mis en place de ce statut est


comme suite :

* Diminution du taux de chômage

* Promouvoir l’emploi des jeunes

* Intégration des jeunes diplômés (OFPPT)

* Intégrations des artisans et des prestataires des Services

* Accompagnement de ceux qui veulent commencer une activité et qui n’ont


pas les moyens autres que financiers.
Données de « BMCE »
1/ Présentation

C’est au lundi 14 Mai 2018, à 10h que le 3ème entretien a été effectué
au sein de l’établissement bancaire à savoir : « La banque marocaine du
commerce extérieur » près de Plaça Primo chez le responsable des auto-
entrepreneurs de cette agence.

Comme d’habitude, un petit rappel de l’objectif ultime de cette


rencontre, c’est de savoir l’Etat d’avancement de ce projet et leur impact sur
la fiscalité de l’Etat, Cas de la ville de Tétouan.

Les questions se déroulaient vers le même objectif que nous avons déjà
cité ci-dessus.

2/ Déroulement

Malheureusement, le jour d’entretien le responsable était trop


débordé car il avait d’autres préoccupation au sein de l’agence, à BMCE nous
n’avons pas trouvé un bureau consacré seulement aux auto-entrepreneurs
comme le cas de « ATTIJARI WAFA BANK », par conséquent la discussion s’est
passée dans des conditions un peu perturbées, mais ça ne nous empêche pas
d’essayer à collecter le maximum des informations possibles, et elles sont
comme suite :

- Les rapports ont été commencés depuis la fin de l’année 2017. « Pour
nous, les rapports avec les auto-entrepreneurs ont été commencés en même
temps avec la création des marchés de proximité au niveau de la ville » a dit
le responsable.

- Comme nous avons déjà estimé, les inscriptions au niveau de cette


agence sont très faibles, Jusqu’ici le responsable dispose moins de cinq
dossiers, il nous a informé que la plupart des auto-entrepreneurs ouvrent
leurs comptes chez Al-BARID BANK.

- Les auto-entrepreneurs ne déclarent pas leur chiffre d’affaire réalisé


ni mensuellement ni trimestriellement. Pour lui c’est très logique, et ça veut
dire qu’il existe des actions frauduleuses.
- Le Responsable a ajouté deux expressions :

* « Soyez à leur place, vous allez déclarer votre Chiffre d’affaire ? »

* « Si nous avons pris en considération leur niveau intellectuel, une personne


qui n’a rien payé auparavant, soudainement Les autorités lui demandent de
verser à la fin du mois ou du trimestre un montant de 1000 ou 2000 MAD par
exemple, ça serra illogique pour le redevable et comme solution il va
retourner vers l’informel car c’est le plus avantageux pour lui. »

- Les problèmes rencontrés, rien à évoqué, la BMCI n’est pas trop


intéressée par ce service. A ce contexte, elles sont au 4ème niveau après Barid,
Attijari et Banque populaire, « Il y’a d’autres priorités dont nous avons plus
concentré » Le responsable.

- D’un point de vue de ce responsable, l’objectif de l’Etat est comme


suite :

* Le statut « auto-entrepreneur » est l’un des piliers des politiques publiques


de l’Etat. Ce dernier a fixé comme objectif de Diminuer le taux de chômage,
pour ce faire il a introduit ce statut comme moyen d’intégration du secteur
informel.

* D’après ses commentaires, nous avons inventé le schéma d’illustration


suivant :

• Réforme du secteur informel


Politique • Diminution du taux de chomage

• Stimuler et encourager le secteur formel


Politique • réaliser la croissance économique

• Maquillage des statistiques


Objectif • prendre des Crédits auprès la FMI