Vous êtes sur la page 1sur 15

document standard

ministère
des Transports
de l'Équipement
du Tourisme et
de la Mer

direction générale
de l'Aviation civile
Installations de la Navigation
direction des services
de la Navigation aérienne
Aérienne
direction
de la Technique
et de l’Innovation

sous-direction
Guide d'aide à la protection contre la
des systèmes Opérationnels
foudre

Fiche n°1 : Continuité électrique des


fers à béton et des structures dans
la construction des bâtiments

Projet / Opération : Installations de la Navigation Aérienne

Référence : GPF 06
Boîte postale 53584
1, avenue du Dr Maurice Grynfogel
31035 Toulouse cedex 1 Version : V1R0 du 22/08/2006
téléphone : +33 (0) 562 14 52 01 -
52 02
télécopie : +33 (0) 562 14 52 10 - Rédacteur : DTI
52 11
mél : [prenom.nom]
@aviation-civile.gouv.fr
internet : www.dsna-dti.aviation-
civile.gouv.fr
DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

DIFFUSION INITIALE

Civile, est strictement interdite sans le consentement écrit de la Directio n de la Technique et de


Toute reproduction ou communication de ce document, de son contenu ou de sa nature, même
DESTINATAIRE(S) COPIE(S) POUR INFORMATION

partielle, exceptés les usages internes des Services de la Direction Générale de l’Aviation

l’Innovation
Objet de la diffusion (facultatif) :

VERIFICATION (V) / APPROBATION (A)


Nom Fonction / Entité V/A Visa

Amir ABECASSIS Ingénieur d’études V

Yves LE-DREAU Chef de la subdivision 5AM V

Jean-Pierre CAMELIN Chef du département 5 A

MAITRISE DOCUMENTAIRE
Référence : GPF 06
Affaire / Projet / Opération : Installations de la Navigation
Aérienne
Contenu personnalisable

Classement et archivage du document


Stockage :
Fichier : Fiche 1 - Continuité électrique des fers à
béton et des structures dans la construction des
batiments.doc
Support / Format :

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 2 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

Sommaire

1 GENERALITES DE LA FICHE .................................................................................. 4


1.1 Objet de la fiche 4
1.2 Principe général de réalisation 4
2 CONTINUITE DES STRUCTURES ........................................................................... 5
2.1 Continuité des fers à béton d'un bâtiment 5
2.1.1 Fers à béton verticaux 5
2.1.2 Interconnexion entre les fers à béton verticaux et horizontaux 5
2.1.3 Ferraillage des fondations d’un bâtiment 6
2.1.4 Continuité du ferraillage des fondations avec les armatures du bâtiment 6
2.2 Continuité des fers à béton verticaux d'un bâtiment circulaire 7
2.3 Maillage CEM 7
2.3.1 Généralités 7
2.3.2 Mise en place de treillis soudés 8
2.3.3 Continuité électrique des treillis verticaux 8
2.4 Réservation dans les acrotères de hauteur supérieure à 30 cm 8
2.5 Liaisons avec les prises de terre 9
2.5.1 Réservation pour le raccordement avec la terre 9
2.5.2 Raccordement du câble 9
2.6 Bâtiment avec vide sanitaire 10
2.7 Equipotentialité des fers à béton avec la protection foudre 11
2.8 Emplacement des douilles sur un bâtiment 13
2.8.1 Acrotère 13
2.8.2 Façade 13
2.8.3 Locaux techniques 13
2.9 Emplacement des douilles sur un bâtiment circulaire 14
2.10 Bâtiment métallique 14
2.10.1 Principe de protection 14
2.10.2 Règles d’installation 15
2.10.3 Prévision de la mise à la terre des piliers 15

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 3 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

1 GENERALITES DE LA FICHE

1.1 OBJET DE LA FICHE

La présente fiche décrit les dispositifs qui devront être mis en œuvre sur les fers à béton et les
structures métalliques de tout nouveau bâtiment destiné à abriter les équipements de la Navigation
Aérienne, afin de protéger efficacement ces derniers contre les perturbations électromagnétiques
engendrées par la foudre ou par les installations voisines.

1.2 PRINCIPE GENERAL DE REALISATION

Le principe est d’assurer la continuité électrique et la mise à la terre de la structure métallique d’un
bâtiment par la mise en œuvre :
- d’interconnexions soudées entre les ferraillages des structures horizontales et verticales,
- de liaisons en cuivre permettant le raccordement de la structure au ceinturage de terre en fond
de fouille,
- de dispositifs de connexion assurant la liaison des fers à béton avec le système de protection
foudre et le réseau de masse de l’installation.

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 4 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2 CONTINUITE DES STRUCTURES

2.1 CONTINUITE DES FERS A BETON D'UN BATIMENT

2.1.1 Fers à béton verticaux

La continuité électrique des fers à béton verticaux sera assurée du haut en bas de la structure par des
soudures électriques pour les cas suivants :
- les fers à béton situés aux quatre angles du bâtiment,
- les fers à béton répartis tous les 10 mètres pour les bâtiments de grand périmètre,
- les fers à béton de tous les poteaux.

2.1.2 Interconnexion entre les fers à béton verticaux et horizontaux

A chaque dalle (étage), les fers à béton de la dalle seront interconnectés avec les fers à béton de la
structure verticale par soudure électrique avant coulage du béton. Cette soudure sera réalisée au
niveau des barres de rigidité situées aux points de jonction entre les fers à béton verticaux et les fers à
béton horizontaux. Tous les fers à béton d'un poteau et les fers à béton de la dalle associés seront
soudés avec les barres de rigidité.
Si le ferraillage utilisé dans les dalles comporte des plaques de treillis alors celles-ci seront soudées
entre elles tous les mètres.
Un raccordement par niveau sera fait avec l’interconnexion des fers à béton verticaux et horizontaux
au minimum dans les 4 angles de la structure et au pas de 10 m en périphérie du bâtiment.
Les armatures béton des planchers et des toits terrasses seront traités de la même manière.
En outre, pour les acrotères, les fers à béton seront interconnectés au minimum dans les 4 angles de
la terrasse et au pas de 10 m en périphérie du bâtiment.

Dalle
Fer à béton
Barre de fer à à souder à la
souder barre

Vue de dessus

Fers à béton verticaux Fig. 1 : Exemple de fers à béton

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 5 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2.1.3 Ferraillage des fondations d’un bâtiment

2.1.3.1 Cas des treillis soudés


Tous les treillis ou ferraillage des fondations seront soudés électriquement entre eux tous les mètres
(pour assurer la continuité électrique des treillis).
Généralement, la taille du treillis soudé est d’environ 3 x 1,20 m.

Fig. 2 : Soudage du treillis

2.1.3.2 Cas des fers à béton


Tous les fers à béton en sol seront soudés électriquement entre eux tous les mètres.

1m

1m

Fig. 3 : Fers soudés tous les mètres

2.1.4 Continuité du ferraillage des fondations avec les armatures du


bâtiment

Des soudures électriques seront réalisées au niveau des barres de rigidité aux points de jonction entre
les fers à béton verticaux et les ferraillages horizontaux (cf. figure 1).

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 6 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2.2 CONTINUITE DES FERS A BETON VERTICAUX D'UN BATIMENT


CIRCULAIRE

La continuité des fers à béton devra être assurée avant le coulage d'une nouvelle paroi. Les fers à
béton sélectionnés devront être en continuité électrique du haut en bas de la tour grâce à des soudures
électriques. Pour les bâtiments circulaires, la continuité sera effectuée avec un minimum de 4
ensembles de fers à béton équidistants (cf. figure 4). La distance maximale entre deux fers à béton de
continuité est de 10 mètres.

Fers à béton verticaux

Fig. 4 : Exemple de fers à béton de continuité équidistants

2.3 MAILLAGE CEM

Pour les sites se situant dans des environnements électromagnétiques perturbés, la continuité des
structures sera renforcée par un maillage CEM.

2.3.1 Généralités

L’objectif est d’obtenir une structure semblable à une cage de Faraday.


Le principe consiste à installer des treillis soudés à petites mailles sur toutes les façades du bâtiment.
Ces treillis seront mis en continuité avec les fers à béton du bâtiment.
Le maillage CEM vient en complément de la continuité de la structure qui est détaillée dans ce
document.
Le pas du maillage sera défini en fonction des fréquences perturbatrices.

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 7 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2.3.2 Mise en place de treillis soudés

Les treillis seront posés verticalement contre les fers à béton de la structure.
Chaque treillis sera soudé électriquement aux fers à béton (moyenne de 6 points minimum par
treillis).
Généralement, la taille du treillis soudé est d’environ 3 x 1,20 m.

2.3.3 Continuité électrique des treillis verticaux

Les treillis seront posés avant coulage des parois.


Tous les treillis verticaux seront soudés électriquement entre eux tous les mètres.

2.4 RESERVATION DANS LES ACROTERES DE HAUTEUR


SUPERIEURE A 30 CM

Des fourreaux seront mis en place dans les acrotères de hauteur supérieure à 30 cm afin d'éviter les
remontées importantes des conducteurs de protections. Cette réservation est faite en prévision du
passage des méplats de la protection foudre (cf. figure 5).
Les fourreaux seront des fourreaux plastique de diamètre minimum 4 cm.
Il sera disposé au minimum 4 fourreaux avec un fourreau par angle de la terrasse et un fourreau tous
les 10 m. Chaque fourreau sera incliné d'un centimètre vers l'extérieur de la terrasse et placé à 19 cm
de hauteur de la terrasse brute.
Les fourreaux seront toujours placés au-dessus des remontées de l’étanchéité sur les acrotères.

Acrotère
La pente vers l'extérieur de la terrasse

18 cm 19 cm

Fig. 5 : Emplacement des fourreaux dans l’acrotère

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 8 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2.5 LIAISONS AVEC LES PRISES DE TERRE

La figure 6 illustre le principe de raccordement des fers à béton aux prises de terre.

2.5.1 Réservation pour le raccordement avec la terre

Des conducteurs en cuivre multibrins gainés de 50 mm² de 2 m de longueur seront soudés sur les fers
à béton pour assurer les liaisons avec les prises de terre correspondantes.
Il sera effectué un raccordement par angle et ensuite tous les 10 m à l’identique des pas utilisés pour
la continuité des fers à béton verticaux (cf. fiche Réseau de terre)

2.5.2 Raccordement du câble

2.5.2.1 Raccordement sur les fers à béton


Des soudures aluminothermiques seront réalisées entre les fers à béton et les conducteurs en cuivre
gainé. Chaque soudure sera protégée par deux types de ruban spécifique (cf. fiche Réseau de terre
chapitre 2.11).

2.5.2.2 Raccordement à la prise de terre


Le raccordement à chaque prise de terre sera effectué lors de la réalisation du réseau de terre (cf.
fiche Réseau de terre chapitre 2.3).

Conducteur cuivre
gainé de 50 mm²

Méplat 30 x 2 mm
Armature du prise de terre
radier

Terre végétale

Drain agricole

Fig. 6 : Principe de raccordement aux ceinturages

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 9 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2.6 BATIMENT AVEC VIDE SANITAIRE

Cette partie concerne les bâtiments possédant des vides sanitaires ou/et des piliers de soutien au-
dessous du niveau 0 (cf. figure 7).
La continuité électrique des fers à béton verticaux sera assurée du haut en bas de la structure (depuis
l’acrotère jusqu’aux semelles des piliers) conformément aux spécifications du chapitre 2.1.
Dans chaque pilier, les quatre fers à béton verticaux seront soudés électriquement avec le ferraillage
de la semelle.
Le raccordement des fers à béton aux ceinturages de terre se fera au niveau 0 conformément aux
spécifications du chapitre 2.5.

Continuité des fers à


Conducteur béton
cuivre gainé Conducteur
cuivre gainé
Dalle basse

0.00 0.00

Prise de Prise de
terre terre

Continuité du
ferraillage à la
semelle

Fig. 7 : Continuité des piliers avec les semelles

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 10 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2.7 EQUIPOTENTIALITE DES FERS A BETON AVEC LA PROTECTION


FOUDRE

La mise en place d'un système de douille vissée (douille « Vemo » M12 x 45 ou équivalent, cf. figure
8) permettra d'assurer :
- une équipotentialité entre les fers à béton et la protection foudre extérieure,
- une équipotentialité entre les fers à béton et le réseau de masse intérieur du bâtiment.
Chaque douille est soudée électriquement directement aux fers à béton ou via une plaque métallique
intermédiaire (figure 9). La plaque peut être soudée à deux fers à béton.
La partie femelle de la douille filetée affleure le coffrage.

Fig. 8 : Douille « Vemo » M12 x 45 associée à un fer à béton

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 11 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

Fer à béton
vertical

La douille
affleure le
Fer de la douille mur
« Vemo » soudé par
soudure électrique

Section minimale de la soudure Liaison


100 mm², 2 cordons a= 4 mini, d’équipotentialité
longueur totale mini = 40 mm

Plat acier doux 20 x 5 Douille « Vemo » M12 x 45


avec vis 6 pans M12 et rondelle

Fig. 9 : Positionnement des douilles « Vemo »

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 12 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2.8 EMPLACEMENT DES DOUILLES SUR UN BATIMENT

2.8.1 Acrotère

Une douille minimum sera nécessaire par angle intérieur de la terrasse. Chaque douille sera soudée
avec un fer à béton de l'acrotère à environ 20 cm au-dessus de l’étanchéité de la terrasse.
En outre, une douille sera soudée tous les 10 m au ferraillage de l'acrotère pour les bâtiments de
grande dimension (à proximité de l’acrotère, cf. 2.4).

2.8.2 Façade

Les douilles seront alignées sur le plan vertical à proximité du passage des descentes de foudre. Les
douilles doivent être soudées sur les fers à béton verticaux qui sont raccordés aux prises de terre.
Pour une hauteur de bâtiment inférieure ou égale à 10 m, les douilles seront mises en place au niveau
de l'acrotère et au niveau 0 (cf. figure 10).
En complément des douilles de base, des douilles seront installées verticalement tous les 10 m (cf.
figure 11).
Douilles au
niveau de
l'acrotère

Douille tous les 10 m


pour les bâtiments de
hauteur > à 10 m

•10 m

Fig. 10 : H•10 m Fig. 11 : H>10 m


Douilles au
niveau 0

Fig. 10 & Fig. 11 : Répartition des douilles

2.8.3 Locaux techniques

Dans les locaux techniques de petite dimension, une douille sera repartie sur la dalle béton à chaque
angle du local.
Pour les salles de longueur ou largeur supérieure à 12 m, des douilles supplémentaires seront
réparties au pas de 6 m en périphérie ainsi que sur toute la surface de la dalle.
Dans le cas de locaux équipés de caniveaux, des douilles seront reparties au pas de 6 m dans les
caniveaux.

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 13 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2.9 EMPLACEMENT DES DOUILLES SUR UN BATIMENT CIRCULAIRE

Sur les bâtiments circulaires, il est obligatoire d’installer des douilles à l’intérieur et à l’extérieur des
parois (cf. figure 12, se reporter au chapitre 2.8.2 pour déterminer leur emplacement).

Fers à béton
verticaux

> 30 m

Fer à béton de
continuité
Douille tous les 10
m pour les bâtiments
de hauteur > à 10 m
Câble en cuivre gainé
de 50 mm²

Fig. 12 : Disposition des douilles sur un bâtiment circulaire

2.10 BATIMENT METALLIQUE

2.10.1 Principe de protection

Un bâtiment métallique peut être considéré comme auto-protégé de la foudre si :


- l’ossature du bâtiment est métallique,
- la charpente est métallique,
- la toiture est métallique,
- la continuité électrique est assurée entre les piliers,
- les piliers sont raccordés régulièrement au ceinturage de terre.

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 14 / 15


DTI Projet Guide d'aide à la protection contre la foudre Version V1R0
NOTE Titre Fiche n°1 : Continuité électrique des fers à béton et des Du 22/08/2006
structures dans la construction des bâtiments

2.10.2 Règles d’installation

La charpente et l’ossature seront utilisées pour conduire les courants de foudre au sol lors d’un
foudroiement de la structure.
Il faut éviter les étincelles et les points d’échauffement aux points de jonctions entre les IPNs.
Pour éviter tout changement des caractéristiques de la structure lors d’un passage d’un courant de
foudre, il est nécessaire d’effectuer un meulage aux points de serrage entre les IPNs (cf. figure 13).
Le meulage a pour but d’enlever la couche de peinture et de graisse sur les surfaces de contact, cela
permettra d’obtenir un bon contact électrique lors du serrage mécanique.
Les IPNs concernés sont:
- les IPNs des piliers verticaux,
- les IPNs de la charpente reliés aux piliers verticaux.
Les barres de connexion et les surfaces décapées encore visibles seront peintes de la même couleur
que les IPNs.
Des photographies numériques seront réalisées pour valider le meulage des IPNs.

2.10.3 Prévision de la mise à la terre des piliers

Une gaine sera mise en place dans le massif de chaque pilier (cf. figure 14). Cette gaine permettra de
passer le câble de mise à la terre du pilier (cf. fiche Réseau de terre). La gaine arrivera au niveau du
creux de chaque pilier métallique et sera dirigée vers l’extérieur du bâtiment (vers le ceinturage de
terre en fond de fouille).
La gaine aura un diamètre de 50 mm. Sa longueur devra être suffisante pour dépasser d’environ 1
mètre du pilier.

© Copyright DSNA Réf. GPF 06 page 15 / 15

Vous aimerez peut-être aussi