Vous êtes sur la page 1sur 7

1. Objet du présent document .............................................................................................................

2. DOCUMENTS DE REFERENCE ET CODES ................................................................................. 2

3. DONNEES DE BASE ...................................................................................................................... 2

4. PRINCIPAUX CRITERES DE DIMENSIONNEMENT ..................................................................... 6

5. Combinaisons de Calculs ................................................................................................................ 6

6. RESULTAT DE CALCUL ................................................................................................................. 7

Note de calcul Page 1


1. Objet du présent document

Ce document a pour objet de définir les hypothèses prises en compte pour le calcul des structures en
bois pour un préau

2. DOCUMENTS DE REFERENCE ET CODES

Eurocode0 et 1 : Action sur les structures :

- NF EN 1991-1-1 : poids volumiques, poids propres, charges d’exploitation.


- NF EN 1991-1-3 : charges de neige.
- NF EN 1991-1-4 : charges de vent.

Eurocode 5: Règles de calcul des charpentes en bois.

Eurocode 8: Conception et dimensionnement des structures pour la résistance au séisme, en


prenant en compte la nouvelle carte sismique du décret du 22/10/2010.

DTU 13.12: Fondations superficielles et profondes

NF P 03-200 : Agents de dégradation biologique du bois –Constat de l’état parasitaire dans les
immeubles bâtis et non-bâtis

3. DONNEES DE BASE

3.1 CARACTERISTIQUES DES MATERIAUX

Bois massif de classe C24

3.2 CHARGES APPLIQUEES

Les charges citées ci-dessous seront considérées dans le calcul des structures :

3.2.1 Charges permanentes (G)

Les hypothèses de chargement prises en compte dans la note de calcul sont les suivantes :

o Couverture………………………………………………………………….15 daN/m²

3.2.1 Surcharge d’exploitation

o Surcharge .………………………………………………………………….15 daN/m²

3.2.2 Charge climatique

 Charges climatiques selon EN 1991-1 :

o Vent région3, catégorie de terrain IIIb

o Neige région 1A, altitude H<200 m.


 Valeur caractéristique de la charge de neige ……………….…35 daN/m².

Note de calcul Page 2


 Charge exceptionnelle …………………………………………......0 daN/m².

3.2 Sismicité
3.2.1 Critère de régularité structurelle

L’analyse structurelle sera effectuée avec :

Modèle spatial (3 dimensions) ;

Méthode d’analyse modale.

3.2.2 Zone de sismicité

Zone de sismicité 2 (faible) : coefficient de direction agr = 0.7 m/s²

3.2.3Catégorie d’importance

Préau bâtiment de catégorie d’importance III

Selon EN 1998-1 partie 4.2.5, le décret 2010-1254 et l’arrêté du 22 octobre 2010

3.2.4 Coefficient d’importance

Coefficient d'importance γ =1.2

Note de calcul Page 3


3.2.5 Classification des sols

Classe de sol A (suivant rapport de sol) donc le paramètre du sol S = 1

3.2.6 Accélérations nominales du sol

ACCELERATION HORIZONTALE

Coefficient d'importance I = 1.2

Coefficient de réduction  = 0.4

Classe de sol A ; S = 1

Selon l’arrêté du 22 octobre 2010, pour la zone de sismicité 2, nous prenons :

- ag,R= 0,7 m/s² (accélération maximale de référence pour un sol de classe A)

Cette valeur est multipliée par celle du coefficient d’importance γ, pour obtenir l’accélération maximale
de calcul :

- ag = 0.84 m/s² (accélération de calcul au niveau d’un sol de classe A)

Calcul des périodes d’accélération spectrales pour une classe de sol A et une zone de sismicité 1à4 :

Tb = 0.03 s ; Tc = 0.2 s ; Td = 2.5 s.

La valeur de l’accélération à prendre en compte est de l’ordre de 0.56 m/s². Cette dernière prendra en
compte la catégorie d’importance du bâtiment

ACCELERATION VERTICALE

D’après l’arrêté du 22 octobre 2010 relatif à la classification et aux règles de construction


parasismiqueapplicables aux bâtiments de la classe dite « à risque normal » et son modificatif du 19
juillet 2011,l’accélération de calcul du sol suivant la direction verticale avg dépend de l’accélération
horizontale.

L’accélération verticale de calcul du sol est :

- avg = 0,9 x ag = 0,756 m/s²


Selon EN 1998-1 partie 4.3.3.5.2, la composante verticale de l’action sismique peut être négligée face
àl’action horizontale si avg≤ 2,5 m/s².

La composante verticale de l’accélération sera négligée dans notre calcul.

Note de calcul Page 4


3.2.7 Coefficient de comportement

Dans notre cas, le coefficient de comportement sera le même quel que soit la direction étudiée dans le
plan car le principe de fonctionnement de la structure est similaire. De ce fait, les commentaires
suivants seront valables pour les deux directions principales.

Coefficient de comportement de la structure de q=1.5.

3.2.8 Masses sismiques

COEFFICIENT PARTIEL POUR LES CHARGES D’EXPLOITATION

Selon l’Eurocode 0, le coefficient de combinaison pour la valeur quasi-permanente d’une action


variable i est :

· Ѱ2,i = 0,3 pour les charges de catégorie B : bureaux

· Ѱ2,i = 0,6 pour les charges de catégorie C : lieux de réunions; salles de cours

· Ѱ2,i = 0,8 pour les charges de catégorie E : sans objet car s’appliquant sur le
dallage

· Ѱ2,i = 0 pour les charges de catégorie H : toits;

NB : pour les charges de neige, de vent et de température, Ѱ2,i i = 0.

COEFFICIENT DE MASSE SISMIQUE

Nous en déduisons le coefficient de combinaison pour une action variable i, ѰE,i, à utiliser pour calculer
les masses à prendre en compte pour l’évaluation de l’action sismique de calcul. Ce coefficient se
calcule grâce au coefficient multiplicateur trouvé dans le Tableau 4.2 de l’EN 1998-1.

Dans notre cas, on a :

· Catégories de charges A à C :

- f = 0,8
Nous prendrons comme hypothèse le ѰE, le plus défavorable comme coefficient global pour chaque
zone.

Soit :

· ѰE,i = 0,48 équivalent à une catégories C

· ѰE,i = 0 en catégories H, pour les charges de neige, de vent

3.2.9 Combinaison des effets sismiques

Selon le §EN 1998-1-4.3.3.5.1, nous avons la combinaison des composantes horizontales des effets
sismiques :

Note de calcul Page 5


E = ± Edx ± 0,3.Edy

E = ± 0,3.Edx ± Edy

COMBINAISON D’ACTIONS

L’Eurocode 0 (§EN 1990-6.4.3.4) nous donne les combinaisons d'actions pour les situations de projet
sismiques.

3.2.9 Analyse modale

Le modèle inclura tous les éléments (éléments primaires et secondaires) pour une analyse globale de
la structure.

Le but de cette analyse sera d’évaluer la réponse du bâtiment pour tous les modes de vibration
contribuant de manière significative à la réponse globale, c'est-à-dire :

la somme des masses modales effectives pour les modes considérés atteint au
moins 90 % de la masse totale de la structure.

NB : Si au bout de 300 modes ce critère n’est pas atteint, l’analyse sera effectuée en prenant en
compte le mode résiduel.

La méthode de sommation des modes sera la méthode CQC (combinaison quadratique complète).

L’analyse modale nous permet d’obtenir la combinaison des réponses modales

La valeur maximale EE de l’effet de l’action sismique sera ainsi déterminée

4. PRINCIPAUX CRITERES DE DIMENSIONNEMENT

4.1 Critère de résistance

Les sections retenues seront vérifiées vis à vis des conditions de résistance (compression, traction,

cisaillement, stabilité de forme, etc.) conformément aux règlements EUROCODE 0,1,5 et 8.

4.2-FLECHES ET DEPLACEMENTS ADMISSIBLES

La flexion verticale admissible des barres sera conforme aux conditions de flèche indiquées ci-après :

Déformation finale verticale maximale L/200


……………………………………..
Déformation instantanée verticale maximale L/300

5. Combinaisons de Calculs

Les combinaisons de charges citées ci-dessous seront considérées dans le dimensionnement et


justification de la structure et ce conformément au eurocode 1.

Note de calcul Page 6


6. RESULTAT DE CALCUL

6.1 ELEVATION 3D

Note de calcul Page 7

Vous aimerez peut-être aussi