Vous êtes sur la page 1sur 16

CHÉRIF EL-OUAZZANI

ALGÉRIE 22h CAP-VERT MADJER PASSE LE BAC BLANC Chaouchi titulaire
ALGÉRIE 22h CAP-VERT
MADJER
PASSE
LE BAC
BLANC
Chaouchi titulaire
CAP-VERT MADJER PASSE LE BAC BLANC Chaouchi titulaire BAZDAREVIC à Compétition «J'ai tout conclu avec

BAZDAREVIC

à Compétition

«J'ai tout conclu avec Serrar»

à Compétition «J'ai tout conclu avec Serrar» ROMPT LE SILENCE «Si l'on veut que je parte,
à Compétition «J'ai tout conclu avec Serrar» ROMPT LE SILENCE «Si l'on veut que je parte,

ROMPT LE SILENCE

«Si l'on veut que je parte,

JE PARTIRAI !»

«Je ne suis pas inquiet, j'ai plusieurs contacts»

Remplacement de Chaouchi par Salhi

Daâs, 2 e gardien en LDC :

le pari risqué de KSK

BORDEAUX EN AMICAL PENDANT LE STAGE

www.competition.dz VENDREDI 1 er JUIN 2018 30 DA N°5374 ISSN 1111 QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
www.competition.dz VENDREDI 1 er JUIN 2018 30 DA N°5374 ISSN 1111
QUOTIDIEN NATIONAL 100% FOOT
Mellal a chargé Iboud de le convaincre
Il veut quitter les Verts après le match
face au Portugal
JSK : MENAD
À TOUT PRIX
Les supporters
avertissent la direction
«GARE
AU DÉPART
DE YATTOU !»
La liste des libérés comporte
12 éléments
Djerrar, Djaâbout et Guitoune :
LES SURPRISES
2 OU 3 JOUEURS
SIGNERONT AUJOURD'HUI
RAÏAH DEVAIT REMPILER
HIER SOIR
MEHIOUS, 1 re RECRUE BADOU ZAKI «J'ai choisi Chaouchi» «L'ÂGE DE KHOUALED N'EST PAS UN
MEHIOUS,
1 re RECRUE
BADOU ZAKI
«J'ai choisi
Chaouchi»
«L'ÂGE DE KHOUALED
N'EST PAS UN PROBLÈME»
BOUOUKAZ
«J'AI UNE MISSION À
TERMINER À L'USMBA»

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

2

À LA UNE

Vendredi 1 e r juin 2018 2 À LA UNE CAP-VERT UN MATCH AMICAL sous haute
Vendredi 1 e r juin 2018 2 À LA UNE CAP-VERT UN MATCH AMICAL sous haute

CAP-VERT

UN MATCH AMICAL

sous haute pression pour…

MADJER

ALGÉRIE

22H15
22H15

Le MJS exprime son soutien aux Verts

HATTAB :

«L'EN a les moyens de revenir en force»

Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports Mohamed Hattab confirme tout l'intérêt porté par les autorités du pays à l'équipe

nationale. Et pour cause, le premier responsable du secteur des sports en Algérie

a rendu visite mercredi soir

aux joueurs à Sidi Moussa, profitant même de l'occasion pour rompre le jeûne avec eux. Reçu à son arrivée au Centre technique de Sidi Moussa par le président de la FAF, Kheiredine Zetchi, et le responsable des EN Hakim Meddane, le ministre a discuté avec l'encadrement technique et les joueurs, leur souhaitant plein succès dans leurs futures missions. A l'occasion, Mohamed Hattab s'est prononcé sur le site officiel de la Fédération en réitérant " toute la disponibilité des autorités à

continuer à accompagner et soutenir l'équipe nationale ". D'autant plus que, note-t-il encore, " la sélection a été une véritable source de joie pour l'ensemble du peuple algérien. Elle a fait sortir des millions d'Algériens dans la rue et ce, à la faveur de ses exploits ". Le MJS a indiqué, par ailleurs, que " l'équipe nationale est toujours en mesure de revenir au-devant de la scène par le biais de performances positives. Elle a tous les moyens nécessaires humains et logistiques pour jouer les premiers rôles ". Au passage, le locataire du département du 1er-Mai exprime son optimisme quant

à la réussite de l'EN

témoignant de " la bonne ambiance qui règne au sein du groupe semblable à celle d'une famille ".

L. S.

du groupe semblable à celle d'une famille ". L. S. La sélection nationale renouera aujourd'hui avec
du groupe semblable à celle d'une famille ". L. S. La sélection nationale renouera aujourd'hui avec

La sélection nationale renouera aujourd'hui avec le public du stade olympique du 5-Juillet à l'occasion de la réception ce soir (22h15) de son homologue du Cap-Vert.

PAR LYÈS S.

Un rendez-vous amical entrant dans le cadre de la prépara- tion des éliminatoires de la CAN 2019. Ce match, le premier du genre entre ces " deux pieds ", est loin d'être une simple rencontre amicale. Il requiert des dimensions nettement plus importantes, surtout pour le sélectionneur national Rabah Madjer. N'arrivant toujours pas à convaincre le public sportif, le pre- mier responsable technique des Verts sera exposé à une forte pres- sion populaire et du résultat. Pression populaire dans la mesure où les supporters du ''Tribunal''

n'ont jamais caché leur hostilité à Madjer. Ils ne ratent pas la moindre occasion pour le conspuer, parfois sévèrement. Comme c'était le cas d'ailleurs lors des deux matches amicaux contre les Fauves centrafri- cains et les Taifa Stars de la Tanzanie. En dépit des nettes vic- toires algériennes sur les scores res- pectivement de 3 buts à 0 et 4 buts à 1, les supporters de l'EN ont contesté la qualité de jeu offerte. Madjer a été même appelé à quitter la barre tech- nique. Des données qui rendent ainsi capitale la confrontation de ce soir. Dans sa conférence de presse donnée, mercredi dernier au Centre technique national de Sidi Moussa,

le premier responsable des Verts a mis l'accent sur la nécessité de l'em- porter. Une victoire qui donnerait du crédit, selon sa propre logique, à ses propos selon lesquels son bilan est positif. " Mon bilan est positif. Il suffit de faire de simples calculs arithmétiques pour se mettre à l'évi- dence de l'amélioration des perfor- mances de l'équipe. Nous marquons désormais plus et on encaisse moins ", tente de convaincre le conférencier en présence de Zinedine Ferhat (Havre AC) et Ismael Benaceur (Empoli).

Vaincre et convaincre Si Madjer pense uniquement que les

critères de progression sont d'ordre statistique, il n'en demeure pas moins de rappeler la nécessité aussi de convaincre par un jeu conforme au potentiel de l'EN. Même si les coéquipiers de Mahrez n'ont fait qu'une bouchée de la République Centrafricaine et de la Tanzanie, il reste qu'ils n'ont jamais su convaincre leurs fans. C'est dire l'autre défi que doit relever

aujourd'hui le sélectionneur national en tentant de gagner par l'art et la manière. Un test aux considérations

plus qu'amicales.

L. S.



Une séance de cryothérapie pour les joueurs

C'est dans la bonne ambiance que les coéquipiers du gardien Moussaoui s'entraînent au Centre technique de Sidi Moussa. Les entraînements se déroulent bien évidemment en nocturne du moment qu'ils tiennent à observer le jeûne en ce mois sacré. La séance de mercredi a eu lieu avec l'ensemble des joueurs. Ces derniers ont été d'ailleurs conviés à une séance de cryothérapie sous le contrôle d'un kiné. Un traitement par le froid qui permet aux joueurs de récupérer rapidement de leurs efforts consentis pendant l'entraînement. L. S.

QUEL RYAD VERRA-T-ON CE SOIR AU 5-JUILLET ?

L. S. QUEL RYAD VERRA-T-ON CE SOIR AU 5-JUILLET ? L'annonce de l'accord trouvé entre City

L'annonce de l'accord trouvé entre City et Leicester intervient au moment où le joueur se trouve au CTN de Sidi Moussa avec les Verts. Bizarrement, à chaque fois qu'on évoque avec insistance son pos- sible départ, le joueur est toujours avec les Verts, et à chaque fois aussi, il est perturbé par ce qui se dit, allant même jusqu'à quitter le lieu du stage comme cela fut le cas il y a quelques mois avant le déplacement en Zambie. Ceci dit, cette fois les choses semblent quelque peu différentes, et les négociations se déroulent sans la moindre pression ; mais le joueur se trouve quand même avec l'EN et s'apprête à prendre part à un match amical ce soir contre le Cap Vert. D'où la question qui s'impose : avec quel moral et quel rende- ment apparaîtra Ryad ce soir ? Tout le monde sait que Madjer compte beaucoup sur Mahrez et

n'hésite pas à le faire jouer. Pour ce match d'ailleurs, Mahrez a eu le temps de se reposer, il est en très bonne forme. Mais les infos en provenance d'Angleterre, même si elles sont encourageantes peuvent faire l'effet contraire sur le joueur. Les projecteurs seront donc bra- qués sur lui et sera l'attraction du match. Le public aura soif de le voir enfin jouer sur sa vraie valeur, lui qui ne l'a jamais été avec l'EN. Dans ce stage, toutes les condi- tions semblent réunies pour qu'il puisse enfin s'exprimer comme il se doit, surtout à l'approche du match contre le Portugal où il sera incontestablement l'une des stars qui seront suivies avec intérêt dans l'effectif algérien. Mais bien avant, on se demande comment sera son rendement contre le Cap Vert.

S. M. A.

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

À LA UNE

3

Vendredi 1 e r juin 2018 À LA UNE 3 IL DEVRAIT ÊTRE TITULAIRE CE SOIR

IL DEVRAIT ÊTRE TITULAIRE CE SOIR

juin 2018 À LA UNE 3 IL DEVRAIT ÊTRE TITULAIRE CE SOIR ALGÉRIE 22H15 CAP-VERT Et
ALGÉRIE 22H15 CAP-VERT Et si c'était la dernière au 5-Juillet ? Depuis le fameux match
ALGÉRIE
22H15
CAP-VERT
Et si c'était
la dernière
au 5-Juillet ?
Depuis le fameux
match et la défaite
face à la Guinée le 7
juin 2007, synonyme
d’une élimination
pour la CAN 2008,
les Verts ont décidé
de quitter le stade du
5-Juillet et de
domicilier au stade
Mustapha-Tchaker de
Blida.

en emmagasinant de la confiance, surtout dans un stade qu'il connaît bien, à savoir le 5-Juillet et face aussi à un public qui sera cer- tainement composé de beaucoup de fans du MCA. Une main ten- due du coach national pour celui qui a fait partie de l'écopée d'Oum Dourmane avec un match énorme ce fameux jour du 18 novembre 2009. Pour Rabah Madjer, reléguer Chaouchi au banc de touche ce soir sera syno- nyme de coup de massue, dont le joueur ne s'en relèvera pas de sitôt. C'est pour dire que Faouzi Chaouchi devra donc sortir le grand jeu ce soir pour prouver à la fois à son entraîneur qu'il ne s'est pas trompé en le choisissant, car dans le cas où il serait bon, il sera certainement aligné à Lisbonne face au meilleur atta- quant du monde Christiano Ronaldo. Dans le cas contraire, et bien Rabah Madjer donnera une chance à Abdelkader Salhi. A. H. A.

Malgré une fin de saison fatigante

Les joueurs en forme à l'entraînement

A quelques rares exception,

presque tous nos joueurs, notamment ceux évoluant à l'étranger, ont fait une sai-

son pleine en étant titulaires dans leurs différents clubs cette saison : Mahrez, Brahimi, Ferhat, Bennacer, Bentaleb, Soudani, Bounedjah et autres ont tous été titu- laires. Du coup, avant l'entame de ce stage, le staff technique national nourrissait beau- coup d'appréhensions quant

à la forme de ses joueurs à

la veille des deux joutes ami- cales, à commencer par celle de ce soir face au Cap Vert. D'après toujours une source du staff technique, nous avons appris que tous les joueurs affichent une excel- lente forme suite notamment au travail spécifique effec- tué par le préparateur Boudjenane. Même lors des oppositions, Mahrez et ses coéquipiers ont montré de très bonnes aptitudes. Rassurant donc pour Rabah Madjer, d'autant plus que son équipe jouera les deux matchs dans de très bonnes conditions, que ce soit ici en Algérie ou au Portugal, puis- qu'il ne s'agit pas d'un dépla- cement en Afrique noire, ce qui aurait complétement changé la donne. A. H. A.

A quelques rares occasions, notamment dans des matchs ami- caux. C'est pour dire que notre équi- pe nationale n'avait jamais joué de match officiel depuis cette date au 5- Juillet. Toutefois, depuis qu'il a été nommé à la tête de la sélection natio- nale, Rabah Madjer a donc eu le mérite de faire revenir l'EN dans son stade de toujours. Malgré le boycott des supporters algérois, le coach

national a continué à jouer au 5- Juillet. Ce soir encore, ce sera le cas. Mais il faut savoir que durant les 7 mois qu'il vient de passer à la tête des Verts, Madjer n'a pas encore joué le moindre match officiel dans ce même stade, puisque la rencontre du Nigeria au eu lieu sur la pelouse du stade Hamlaoui de Constantine. Ainsi donc, dans le cas où les fans de l'EN boycotteraient encore une fois l'EN, malgré l'heure tardive du match et qu'il s'agisse d'une soirée de week-end ramadanesque, il est très

fort possible que notre équipe natio- nale quitte une fois de plus Alger, direction probablement Annaba où la pelouse devra être refaite dans les tout prochains jours. Une décision qui risque d'être prise, d'autant plus qu'à partir du mois de septembre prochain, l'EN entrera dans le vif du sujet avec la suite de la campagne éli- minatoire pour la CAN 2019 prévue au Cameroun le mois de juin pro- chain. Il est clair que l'un des défis de Rabah Madjer, c'est de faire revenir le public algérien dans les gradins du 5-Juillet, un stade où il a vécu ses plus beaux moments en tant que joueur ; mais la réaction des suppor- ters et le match que livreront Brahimi et ses coéquipiers ce soir seront cer- tainement déterminants pour la suite.

A. H. A.

L'ALGÉRIE JOUERA EN BLANC

Lors de la réunion technique d'hier matin, il a été convenu que notre équipe nationale jouera en blanc. Pour ce qui est du corps arbitral, il est de nationalité égyptienne.

Madjer fera encore

CONFIANCE À CHAOUCHI

On vous le disait dans notre édition d'avant-hier ; s'il y a bien un joueur qui n'est pas au beau fixe moralement avec les Verts actuellement au Centre technique national de Sidi Moussa, c'est bel et bien Faouzi Chaouchi.

PAR ASMA H. A.

Très affecté par l'annonce de la venue au MCA du keeper du CRB, Abdelkader Salhi en l'oc- currence, synonyme de libération pour l'actuel gardien numéro 1 de l'EN puisque la direction des Vert et Rouge a décidé de prolonger Chaâl, Chaouchi semble perturbé par son avenir et le club dans lequel il va atterrir puisqu'il risque fortement de quitter le Mouloudia club d'Alger les tout prochains jours. Mais malgré la situation que traverse Chaouchi, Rabah Madjer semble ne pas vou- loir laisser tomber son gardien qu'il a qualifié " d'un des meilleurs gardiens en Afrique ". En effet, après le forfait de Raïs Mbolhi, sur qui comptait certaine- ment le coach national lors du match de ce soir face au Cap Vert au stade du 5-Juillet, mais aussi de jeudi prochain contre le Portugal à Lisbonne, un forfait inattendu pour l'ancienne gloire

du FC Porto, on croit savoir, d'après une source du staff tech- nique national, que c'est Faouzi Chaouchi qui sera chargé de gar- der la cage de notre équipe natio- nale ce soir.

Le reléguer au banc sera synonyme d'un coup de massue pour Madjer En fait, Rabah Madjer, qui a déjà vu à l'œuvre Moussaoui contre l'Arabie saoudite, où la prestation de ce dernier était tout juste moyenne, et connaissant aussi les qualités de Salhi pour l'avoir aussi vu évoluer à plu- sieurs reprises, le sélectionneur national aurait donc pris la déci- sion de continuer à faire confiance à Chaouchi, celui qu'il a toujours considéré comme étant son gar- dien numéro un jusque-là. Ainsi donc, malgré ses récentes bourdes en coupe d'Afrique avec son club, Rabah Madjer veut don- ner une chance à Chaouchi pour à la fois se rattraper et se relancer

à Chaouchi pour à la fois se rattraper et se relancer BELKHEITER À DROITE, BENSEBAÏNI À

BELKHEITER À DROITE, BENSEBAÏNI À GAUCHE

MADJER CHAMBOULE ENCORE SA DÉFENSE

Lors de la conférence de presse d'avant-hier de Rabah Madjer, ce dernier a bien expliqué que l'objectif principal de ces deux matchs ami- caux c'est de stabiliser l'équipe notamment le onze rentrants en pré- vision de la sortie de Banjul début septembre prochain. Ainsi, donc, et concernant la défense que devra ali- gner ce soir l'entraîneur national, elle sera encore une fois chamboulée par rapport à celle alignée face à l'Iran à Graz. Du coup, sur le côté droit, le coach national devrait aligner le

revenant Belkheiter. Sur le côté gauche c'est Ramy Bensebaïni qui serait titulaire sur ce côté. Dans l'axe central, l'arrière garde des Verts Benmoussa après à peine 33' de jeu. Du coup, l'arrière garde devrait être composée d'Issa Mandi et de Farouk Chafai. Dans la récupération, Rabah Madjer devrait confier cette tâche à Nabil Bentaleb qui effectue son grand retour ainsi que Ferhat Dans l'animation du jeu, Yacine Brahimi auteur d'un doublé face à la

République Centre Africaine est lui aussi de retour, il devrait être aligné à gauche, Mahrez sur le côté droit, Soudani et Bounedjah en attaque. Tel est donc le onze qui devra effec- tué son entrée ce soir à parti de 22h15 face au Cap Vert. A. H. A.

L'ÉQUIPE TYPE :

Chaouchi, Belkheiter, Bensebaini, chafai, mandi, Bentaleb, Ferhat, Mahrez, Brahimi, Soudani, Bounedjah

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

4

À LA UNE

Vendredi 1 e r juin 2018 4 À LA UNE La signature se fera après le

La signature se fera après le stage des Verts

MAHREZ

LA UNE La signature se fera après le stage des Verts MAHREZ L'ancien coach de Naples

L'ancien coach de Naples négo- cie avec Chelsea

Sarri emmè- nera-t-il Ghoulam dans ses bagages ?

Laissé libre par Napoli, Maurizzio Sarri se trouve en pleine discussions avec Chelsea et pourrait devenir le nouvel entraîneur du club londonien. Le Daily Star a même évoqué quelques options qu'offrirait ce coach, entre autres le recrute- ment de joueurs de Naples en annonçant le nom de Ghoulam et celui de l'Albanais Hysaj comme pos- sibles prochaines cibles. En attendant, Naples est tou- jours à la recherche d'un latéral gauche ; elle prépare le départ de son joueur algérien. La dernière cible aura été Alejandro Grimaldo du Benfica ; ils vont devoir se défaire du Borussia Dortmund qui veut aussi le joueur. S. M. A.

Meilleur passeur de la L2 française

FERHAT

intéresse

Trabzonspor

Meilleur passeur de la Ligue 2 française, l'attaquant algérien du Havre AC Zinedine Ferhat intéresse les recruteurs. La presse turque a fait état hier de l'intérêt de la formation de Trabzonspor. Ce n'est pas la première fois que Trabzonspor a montré son inté- rêt pour le profil de l'enfant de Bordj Menaiel du moment qu'il a voulu le recruter en 2013 quand le joueur évoluait à l'USM Alger. Le joueur est aussi souhaité par certains clubs de l'Hexagone, entre autres la prestigieuse formation de l'AS Saint-Etienne. Ferhat avait avoué, lors de sa conférence de presse, qu'il était suivi par certains clubs en France notamment. Mais il a affirmé que son devenir n'est pas entre ses mains du moment qu'il est toujours sous contrat avec Le Havre AC. L'entraîneur havrais Oswald Tanchot avait déclaré dernièrement à la presse française qu'il est nécessai- re de maintenir Ferhat et les meilleurs joueurs de l'équipe afin de jouer la saison prochaine l'accession ratée de justesse en mai dernier. L. S.

l'accession ratée de justesse en mai dernier. L. S. Soudani davantage rassurant De belles informations

Soudani davantage rassurant

De belles informations proviennent du camp d'entraînement de Sidi Moussa au sujet de l'attaquant Hilal Soudani. Ce dernier sera officiellement opérationnel en prévision du rendez-vous d'aujourd'hui. Après Rabah Madjer qui a rassuré sur le cas du buteur de Dynamo Zagreb, Soudani a bien répondu au rythme de travail imposé lors de la séance de mercredi soir. Le joueur est, du coup, davantage rassurant, d'où la

possibilité de le faire jouer d'entrée contre

les Capverdiens.

L. S.

à Manchester City,

c'est quasiment fait

Mahrez à Manchester City, on y est presque. L'international algérien qui est actuellement avec l'EN, et qui jouera ce soir son premier match contre le Cap Vert, va devoir rallier Manchester après le stage et le match contre le Portugal pour s'engager avec sa nouvelle équipe.

PAR SMAÏL M. A.

Après Sky Sports qui révé- lait le rendez-vous donné au joueur après ledit match pour signer, c'est la très crédible BBC qui a annoncé, hier en fin de matinée, que les deux parties, à savoir Manchester City et Leicester, auraient enfin trouvé un accord pour transférer l'internatio- nal algérien. Les Citizens devraient, selon cette source, s'acquitter d'un montant de 60 millions de livres, soit près de 70 millions d'euros, ainsi que des extras qui attein- draient les 15 millions d'euros. Ce qui fait que le transfert coûterait la coquette somme de 85 millions d'euros environ ; un prix qui frôle à peu près les exigences initiales des Foxes, celles qui avaient empêché Ryad de rallier ce même club l'hiver dernier quand City s'était retiré de la table des négociations vexé par quatre offres qui n'ont pas fait bou- ger les proprios thaïlandais de Leicester.

Le joueur algérien le plus cher de l'histoire Ainsi donc, les choses ont, semble-t- il, avancé, et il ne reste plus qu'à

attendre la fin du stage actuel de l'EN pour enfin voir Ryad prendre

son envol. L'Algérien est arrivé il y

a tout juste quatre ans du Havre ;

un transfert payé 350.000 euros. Le voilà quatre saisons après, il s'ap- prête à rejoindre un club de haut niveau contre un montant 200 fois plus grand. C'est dire le niveau atteint par ce joueur grâce, notam- ment à l'année 2016 qui lui a permis d'atteindre le summum de sa forme et de ses exploits, emmenant son club à un titre inespéré de cham- pion d'Angleterre. Si ce transfert est enfin conclu, Ryad deviendra le joueur le plus cher de l'histoire. Jusqu'ici, c'est son coéquipier Slimani qui l'était avec son transfert record de 30 millions de livres il y a 2 ans, en provenance du Sporting.

Une autre dimension Mahrez vient de réaliser une saison remarquable avec un bilan de 13 buts et 10 passes décisives, toutes compétitions confondues. Depuis 2014 et sa venue du Havre, il a pu inscrire 48 buts en 179 apparitions sous le maillot bleu des Foxes. Petit

à petit, il a gagné en maturité ; il est venu donc le moment pour que sa

Il sera le premier joueur contacté en cas de réélection du boss

Slimani : Fenerbahce le veut à titre de prêt

Alors que des clubs anglais comme West Ham semblent le vouloir, à en croire des sources anglaises, c'est dans un tout autre championnat vers l'Est que le joueur algérien a la cote. En effet, d'après les médias turcs, Fenerbahce serait très tenté par le recrutement du meilleur buteur de l'équipe nationale. La fin du prêt du Hollandais Vincent Janssen n'a pas poussé les dirigeants du club d'Istanbul à le prolonger. De retour à Tottenham automatiquement, les Anglais voudraient le garder, mais les Turcs ont décidé d'ex- plorer une autre piste. En effet, c'est sur Islam Slimani qu'ils ont jeté leur dévolu. Après le Besiktas qui avait pisté l'interna- tional algérien l'hiver dernier avant qu'il n'atterrisse à titre de prêt du côté de Newcastle, maintenant, c'est le club de la

partie asiatique d'Istanbul qui veut recruter l'ancien Chababiste. Selon les médias turcs, la direction du président sortant Aziz Yildirim a mis Islam en tête de liste des joueurs à recruter dès la réélection du boss. Le scrutin est prévu ce dimanche. Juste après, Yildirim entamera une large opération de recrutement qu'il veut débuter en garantissant les services d'un bon avant-centre, et c'est Islam Slimani qui aurait été choisi. Ceci dit, vu le prix élevé du transfert du joueur, puisque Leicester en demande 19 mil- lions, les Turcs sont plutôt inté- ressés par un prêt d'une année. Une proposition va être faite la semaine prochaine en attendant de savoir si Slimani acceptera l'idée d'aller jouer en Turquie, un pays qui semble bien réussir aux joueurs algériens. Un chaud

derby Galatasaray-Fenerbahce avec Soso et Slimani en vue si le contact aboutit. Rappelons que des articles de presse dans les tabloïds anglais ont suggéré hier à Southampton d'engager Islam Slimani pour régler les soucis offensifs qui ont failli coûter cher à ce club. Ils ont conseillé au club de prendre l'Algérien qui reste une valeur sûre malgré sa saison complètement ratée sous les maillots de Leicester et des Magpies. S. M. A.

carrière prenne une autre dimen- sion, car en rejoignant City qui ne cesse de s'améliorer, il va connaître

la joie des titres, et ça ne sera pas des surprises. Comme celle vécue à Leicester, les Citizens rêvent d'une consécration européenne ; cela sera possible avec le renfort annoncé et l'arrivée du duo Jorginho-Mahrez. D'ailleurs, Guardiola ne compte pas faire plus de folies ; il n'irait pas au- delà de ces deux seules recrues, convaincu qu'il a entre les mains l'un des meilleurs effectifs possibles en Europe.

Une star parmi tant d'autres Pep a pu dominer l'Angleterre avec, il pourra désormais voir plus clair à l'échelle continentale grâce à ce ren- fort offensif. Ryad, pour sa part, pourra côtoyer de très grands joueurs à l'image d'Aguero, David Silva, De Bruyne et autres Kompany et Bravo. Il rejoint ce cercle fermé des stars dans leur sphère et se mettra dans les meilleures conditions pour écrire

l'histoire.

S. M. A.

fermé des stars dans leur sphère et se mettra dans les meilleures conditions pour écrire l'histoire.

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

À LA UNE

5

Vendredi 1 e r juin 2018 À LA UNE 5  Le «grand bazar» estival s'ouvre

Le «grand bazar» estival s'ouvre officiellement

69 jours pour chasser les

«OISEAUX RARES»

C'est officiel. Les clubs professionnels des Ligues 1 et 2 Mobilis peuvent entamer les recrutements dès aujourd'hui.

PAR NAOUFEL A.

La Fédération algérienne de football (FAF) annonce officielle- ment l'ouverture du marché estival

des transferts dès aujourd'hui. Dans un communiqué rendu public sur son site officiel, l'instance de Kheiredine Zetchi rappelle : "Les dates de la première période d'enre- gistrement, appelée communément le ''mercato d'été,'' sont désormais connues. Elles ont été arrêtées lors du Bureau fédéral du 15 mai 2018 tenu à Sidi Bel Abbès. Ainsi, la pre- mière période d'enregistrement sera ouverte le vendredi 1er juin 2018 et prendra fin le 8 août 2018 à minuit

1er juin 2018 et prendra fin le 8 août 2018 à minuit Que cache l'astucieux Serrar
1er juin 2018 et prendra fin le 8 août 2018 à minuit Que cache l'astucieux Serrar

Que cache

l'astucieux

Serrar ?

Le président de l'USM Alger, Abdelhakim Serrar, est peu actif. Au grand étonnement des supporters de l'USMA. L'homme est pourtant connu pour sa parfaite maîtrise des coulisses du ''bazar'' des joueurs. D'où les prévisions des observateurs d'une révolte du dirigeant en question. Mais il semble que Serrar soit ''coincé'' par l'absence de la liquidité. L'actionnaire majoritaire n'aurait pas encore arrêté l'enveloppe nécessaire pour l'opération de recrutement. L'arrivée de Mahious (ex-CAB) suscite peu de commentaires tant les chantiers de Serrar sont nombreux. Toujours à la recherche d'un coach de renom, le responsable usmiste veut d'abord régler cette question. Pour les joueurs, il assure avoir tout conclu en attendant le moment opportun pour les dévoiler. Les noms de Belkaroui ou autre Belaïli ne sont pas avancés fortuitement. Serrar cache bien quelque chose de retentissant.

(00h 00)". C'est dire que les clubs ont un laps de temps assez suffisant de 69 jours pour pouvoir chasser les ''oiseaux rares''. Certains clubs sem- blent avoir déjà fait le plein avant même l'ouverture officielle du mer- cato d'été. D'autres sont partagés entre l'observation de l'évolution de la ''Bourse des joueurs'' et d'autres sont victimes de la rareté des res- sources financières. Etat des lieux sur un mercato plein de suspense. N. A.

TABLEAU DES TRANSFERTS

JS KABYLIE

Arrivées :

Benkhelifa (prêt), Souyad Départs :

Redouani, Boultif, Ferhani, Asselah, Hammar

MC

ALGER

Arrivées : Arous, Benothmane, Hadouche Départs : Boudebouda

USM ALGER

Arrivées : Mahious Départs : Abdellaoui, Derfalou, Hamia

CR BELOUIZDAD

Arrivées :

Départs : Salhi, Lakroum, Draoui, Lemhène, Benkablia

NA

HUSSEIN DEY

Arrivées : Dib Départs : Herdida, Ouali

MC

ORAN

Arrivées : Hachoud, Boudebouda, Mazouzi, Kanache Départs : Natèche, Abdat

JS SAOURA

Arrivées : Natèche Départs : Djemaouine

ES SÉTIF

Arrivées :

Draoui, Lakroum, Redouani, Ferhani, Debih Départs :

Hadouche, Nessakh, Aouedj

CS CONSTANTINE

Arrivées :

Départs :

Bezzaz, Kebaili

PARADOU AC

Arrivées :

Départs :

Arous, Benkhelifa

AS AIN M'LILA

Arrivées :

Départs :

Dib, Debbih

USM BEL ABBÈS

Arrivées :

Départs : Benabderrahmane

DRB TADJENANET

Arrivées :

Départs :

O MÉDÉA

Arrivées :

Départs :

MO

BÉJAÏA

Arrivées :

Départs :

CA BORDJ BOU ARRÉRIDJ

Arrivées :

Départs :

: CA BORDJ BOU ARRÉRIDJ Arrivées : Départs : Ce n'est toujours pas clair Nouveau promu
: CA BORDJ BOU ARRÉRIDJ Arrivées : Départs : Ce n'est toujours pas clair Nouveau promu

Ce n'est

toujours

pas clair

Nouveau promu dans la cour des grands après avoir ''galéré'' une saison en palier inférieur, le MO Béjaïa se doit de trouver les solutions nécessaires pour faire durer son séjour parmi l'élite. Pour le moment, rien n'est encore clair dans la maison des Crabes. Le recrutement est au point mort. Même si des proches du club laissent entendre que les dirigeants attendent l'ouverture officielle du marché pour matérialiser leurs projets. Le défi de l'avenir du staff technique hante également les esprits. Le coach, Aït Djoudi, entretient le flou, quand bien même ''tout Béjaïa'' souhaite son maintien. Les prochains jours lèveront le voile sur les intentions des Mobistes.

SANS

lèveront le voile sur les intentions des Mobistes. SANS FOLIE Fidèle à ses habitudes, le NA

FOLIE

Fidèle à ses habitudes, le NA Hussein Dey se contentera d'un recrutement bien précis et étudié, loin de toute forme de folie inutile. Sans faire trop de bruit, le Nasria s'est assuré une nouvelle recrue parfaitement ciblée. Il s'agit, en effet, du maître à jouer de l'AS Aïn Mlila, Did. Ce dernier est présenté comme le principal ''ingénieur'' de l'accession de l'ASAM en Ligue 1 Mobilis. Ayant constaté une forte carence dans l'animation de jeu, le jeune Dib semble avoir, aux yeux des responsables des Sang et Or, le profil pour contribuer à l'amélioration du jeu offensif. La direction du club a également promu en professionnel deux jeunes valeurs sûres internationales de l'équipe, à savoir Tougai et Zerdoum. Les cadres seront, par ailleurs, maintenus. La stabilité comme gage de réussite.

ailleurs, maintenus. La stabilité comme gage de réussite. LES CANARIS n’ont pas mué Timidement, mais sûrement.

LES CANARIS

n’ont pas mué

Timidement, mais sûrement. C'est le moins que l'on puisse dire pour la JS Kabylie qui, en dépit des perturbations subies, veut se faire entendre dans ce marché estival. Plusieurs noms sont avancés, à leur tête le portier du Chabab de Belouizdad, Salhi. Le président Mellal en fait sa priorité. En attendant des informations heureuses dès les prochains jours, le boss kabyle s'est assuré déjà les services de deux joueurs. Il s'agit de l'excellent Benkhelifa, recruté à titre de prêt, et de Souyad (ex-RC Arba) dont ont dit beaucoup de bien. Néanmoins, les supporters appréhendent le départ des ''cadors',' surtout après que Redouani et Ferhani ont décidé de changer d'air. A moins que Mellal ait une toute autre stratégie dont il refuse de dévoiler les contours. KSK

stratégie dont il refuse de dévoiler les contours. KSK sait ce qu’il fait Le directeur général

sait ce qu’il fait

Le directeur général de la SSPA/Le Doyen, Kamel Kaci Saïd, n'est pas en reste. Le dirigeant en ques- tion est particulièrement actif. Il a réussi déjà à mettre la main sur certaines valeurs sûres du football local. L'on cite plus particulièrement le recrutement de l'attaquant de l'ESS, Haddouche. Une valeur sûre promet- teuse d'espoir offensif aux côtés des Nekkache, Souibah et autre Derrardja. Joignant l'expérience à la jeunesse d'âge, KSK s'est permis le luxe aussi d'engager des joueurs d'avenir, à l'instar d'Arous (ex-PAC) et du jeune espoir du Club Africain, Benothmane. Kaci Saïd ne s'est pas arrêté là, puisqu'il parvient à prolonger ses cadres, à l'instar des Derrardja, Hachou ou autres Azzi et Chaâl.

l'instar des Derrardja, Hachou ou autres Azzi et Chaâl. Hamar fait déjà le plein Avant même

Hamar

fait déjà

le plein

Hachou ou autres Azzi et Chaâl. Hamar fait déjà le plein Avant même l'ou- verture officielle

Avant même l'ou- verture officielle de la première période d'enregis- trement des joueurs, le président de l'Entente de Sétif, Hassan Hamar, aura déjà pris de l'avan- ce sur ses principaux concurrents. Et pour cause, il vient de s'assurer déjà les services de six nouveaux joueurs et pas des moindres. Il s'est procuré deux joueurs du CRB, mettant à profit visiblement sa présence en Commission de résolution de litiges (CRL). Il a engagé, en effet, les prometteurs Draoui et Lakroum. S'y ajoutent désormais les anciens Canaris, Boultif, Ferhani et Redouani. Sans oublier l'attaquant de l'ASAM, Debih. Il semble que Hamar soit décidé à frapper fort et, par la même occasion, faire de la saison prochaine celle du retour aux titres.

L’ENTP bloque tout

prochaine celle du retour aux titres. L’ENTP bloque tout Baba veut un effectif conquérant Toujours sous

Baba veut un effectif conquérant

Baba veut un effectif conquérant

Toujours sous le choc du ratage de la saison écoulée, alors que son club avait bien le profil de faire nettement mieux, le président du MC Oran, Belhadj, dit ''Baba'', ne semble pas avoir baissé les bras. Soutenu dans sa mission, le dirigeant en ques- tion veut marquer le présent mercato pour s'offrir les meilleurs joueurs en mesure de tirer l'équipe vers le haut. En présence de l'entraîneur maro- cain, Badou Zaki, le président Baba aura mis un pas sur la voie de la réussite. Le deuxième pas est tributaire de la qualité des joueurs engagés. En officialisant avec les très chevronnés Khoualed et Boudebouda, le boss oranais veut rapidement gagner un titre. Les Hamaraou attendent toutefois de voir du concret.

titre. Les Hamaraou attendent toutefois de voir du concret. Faut compter avec Zerouati Contrairement aux attentes,

Faut compter avec Zerouati

toutefois de voir du concret. Faut compter avec Zerouati Contrairement aux attentes, le CS Constantine, heureux

Contrairement aux attentes, le CS Constantine, heureux champion d'Algérie du dernier exercice, est nettement moins actif. Les supporters guettent toujours la moindre nouvelle concernant le recrutement des talents en mesure d'apporter le plus escompté en prévision des défis locaux et continentaux qui attendent l'équipe la saison prochaine. Il faut dire que le manager et premier responsable de l'équipe, Tarek Arama, attend toujours les orientations d'Al Anbar, actionnaire majoritaire, avant d'entamer son marché. Tout sera bien clair à partir de cette semaine. Le fait saillant pour le CSC en cette phase d'intersaison demeure la libération

du ''vétéran'' Bezzaz et le maintien de Amrani à la tête de

la barre technique.

Comme à son habitude, la JS Saoura est quelque peu discrète dans les différents marchés des transferts. L'ouverture, aujourd'hui, du ''grand bazar'' estival pourrait être porteur de nouveauté pour le club et ses nombreux supporters. Cela n'a pas empêché toutefois l'emblématique dirigeant des ''Sudistes'', Mohamed Zerouati, de donner un avant-goût de ses nettes ambitions ''mercantiles''. Il s'est adjugé d'ailleurs les services de l'excellent gardien Natèche. Celui-ci avait, rappelle-t-on, réalisé l'une de ses meilleures saisons lors du précédent exercice. Il avait bien marqué, en effet, son territoire avec le MCO. Ce n'est visiblement pas tout pour Zerouati, qui saura avoir sa part du marché, même si l'enjeu de préserver les cadres reste l'un de ses défis majeurs.

N. A.

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

6

MOB

www.competition.dz Vendredi 1 e r juin 2018 6 MOB La direction doit faire vite Les Crabes

La direction doit faire vite

Les Crabes s'impatientent

Deux semaines après la fin du championnat, alors que plusieurs écuries ont commencé les pourparlers avec les joueurs pour préparer la nouvelle saison sportive, au Mouloudia de Béjaïa aucune démarche n'a été entreprise en signe de bonne volonté.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Le désir de départ de l'actuelle direction est confrontée à la demande expresse des sup- porters, qui, eux, prônent la stabilité. En accé- dant au palier supérieur, les supporters du MO Béjaïa ne pensaient pas que les dirigeants actuels, allaient exprimer le vœu de quitter le navire, alors qu'ils ont tout fait pour que le club soit mis dans d'excellentes conditions. Une année seulement après avoir quitté l'élite du football national, le MO Béjaïa est de retour en Ligue 1 sur fond de crise. Toute cette agitation qui tourne autour de l'avenir de la direction inquiète au plus haut point les Crabes, qui, eux, veulent que leurs dirigeants bâtissent une équipe capable de jouer les premiers rôles la saison prochaine. Alors que l'assemblée générale des actionnaires était prévue pour mercredi soir, en raison du décès de la mère de Zizi Farid, actionnaire au sein de la SPA, les travaux de cette dernière ont été reportés de 24 heures. Ainsi, c'est hier, tard dans la nuit, que les dirigeants du MOB se sont réunis pour débattre des bilans que présentera le président du conseil de gestion, Rezki Mustapha.

Les cadres veulent une revalori- sation salariale La première démarche que doivent entre- prendre les dirigeants pour permettre à l'équi- pe de rentrer de plain-pied dans la prépara- tion pour la saison prochaine est de négocier avec les cadres. Les supporters ont beaucoup

de négocier avec les cadres. Les supporters ont beaucoup insisté pour maintenir la direction actuelle, notamment

insisté pour maintenir la direction actuelle, notamment en prônant la continuité. Ces der- niers veulent aussi voir certains cadres main- tenus, au niveau de l'effectif. Plusieurs joueurs ont donné satisfaction la saison écoulée, à l'image de Salhi et Belkacemi. Ces éléments, qui se trouvent en fin de contrat avec le MOB, sont les priorités de la direction des Vert et Noir, qui doit à tout prix les convaincre de continuer l'aventure sous ses couleurs. Des pourparlers ont d'ailleurs été entrepris par le président du conseil de gestion, Mustapha Rezki, avec les deux joueurs sus-cités, mais à l'heure actuelle aucun accord n'a été trouvé. Les joueurs, que nous avons contactés afin d'avoir plus d'informations à ce sujet, nous ont confirmé les discussions avec les respon- sables du MOB. Tout en confirmant la priorité qu'ils accordent au club le plus populaire de la région, ils veulent néanmoins une revalorisation du salaire, surtout qu'ils ont reçu de nombreuses offres allé- chantes de la part de certains grands clubs. Connaissant parfaitement l'intérêt que leur porte le club, les cadres sont désormais la priorité des diri- geants, durant ce mercato estival.

Trouver les bons éléments pour renforcer le groupe En plus d'essayer de maintenir la majorité

des joueurs qui ont donné satisfaction lors de la saison précédente, la direction du MO Béjaïa doit à tout prix se faire une place sur le marché des transferts. Les supporters, qui portent de grands espoirs sur l'équipe pour la saison prochaine, souhaitent que leur équipe soit renforcée par des éléments de qualité. Les grosses écuries ont déjà commencé le travail, en s'attachant les services des meilleurs joueurs qui se trouvent actuellement sur le marché. Alors que des pourparlers ont été engagés avec certains joueurs à fort potentiel, la concrétisation de ces contacts n'est pas faci- le, dans la mesure où l'équipe n'a pas encore toutes les ressources financières pour rivaliser avec les grandes équipes sur ce volet-là. L'une des principales missions des dirigeants est aussi de trouver les moyens financiers qui seront à la hauteur de l'ambition de leurs sup- porters. Plusieurs joueurs sont actuellement sur le marché des transferts, mais les diri- geants doivent jouer leur rôle afin de les convaincre d'opter pour le club de Yemma Gouraya.

Aït Djoudi ne veut pas se précipi- ter Il est vrai que l'arrivée de Azzedine Aït Djoudi et de son staff technique a fait beau-

coup de bien au Mouloudia de Béjaïa durant son parcours la saison écoulée. Néanmoins, avec l'accession du club en Ligue 1 Mobilis, tout le monde se pose la question sur les moti- vations de l'ex-coach des Canaris, pour la sai- son prochaine. En attendant que la direction du club établisse sa feuille de route pour le prochain exercice, notamment les objectifs à court et moyen termes, l'avenir du staff tech- nique n'a toujours pas été tranché. La mission de l'entraineur, Aït Djoudi, avait pris fin en réussissant à atteindre l'objectif de l'accession, qui était le vœu de l'ensemble de la famille du MOB. Néanmoins, rien n'a encore été décidé à propos de la reconduction de ce staff tech- nique. Cela laisse la porte ouverte à toutes les spéculations, dans la mesure où à l'heure actuelle aucun contact n'a été établi entre les dirigeants et l'entraîneur, qui se trouve actuel- lement au Maroc. D'après des informations que nous avons recueillies, le coach, Aït Djoudi, aurait reçu des propositions de plu- sieurs clubs, mais ce dernier est toujours inté- ressé par l'idée de continuer sa mission à la tête de la barre technique des Vert et Noir. En attendant le dénouement, le plus important pour les Crabes, qui sont toujours proches de leur équipe, les dirigeants doivent trancher le plus vite possible sur l'identité du futur entraî- neur.

Chercher d'autres ressources financières Ayant déclaré dans une précédente inter- view que le club avait dépensé un peu plus de 30 milliards de centimes pour atteindre ses objectifs, le président du conseil de gestion du MO Béjaïa sait pertinemment qu'il va falloir plus de moyens financiers, afin que le club puisse offrir un visage plaisant dans le cham- pionnat de Ligue 1 Mobilis. Ayant réussi à conclure des contrats de sponsoring avec deux firmes importantes, à l'image de Cevital et Ifri, les Vert et Noir doivent chercher d'autres sources de financement pour per- mettre au club d'avoir la politique de ses moyens lors du prochain exercice. Ainsi, la direction du MOB devra tout faire afin de convaincre les industriels à venir en aide au club.

B. E. Z.

ESS

Il a renouvelé son contrat

Rebiaï : «L'idée de quitter l'Entente ne m'a pas effleuré l'esprit»

«Oui, j'ai reçu plusieurs offres, mais…» «Nos chances restent intactes pour la qualification au prochain tour de la LDC»

De notre correspondant

SOFIANE H.

Le milieu polyvalent ententiste a fini par renouveler son bail. Partant pour les deux prochaines saisons, il revient dans cet entretien sur les raisons qui l'ont amené à accepter de rempiler. Il évoque également ses ambitions personnelles ainsi que celles qu'il veut atteindre avec son équipe.

Miloud, vous avez fini par renouveler avec l'ESS. Peut-on savoir ce qui vous a poussé à le faire ? Il n'y a pas de secret. Cela fait un bout de temps déjà que j'ai discuté

avec le président Hamar qui m'a proposé l'idée de renouveler mon bail. C'était juste une question de jours. El Hamdoulilah on a vite trouvé un accord. Et puis, je ne vous cache pas que depuis que je suis à Sétif rien ne me manque. Je me sens bien et c'est le plus important dans la carrière de tout joueur qui veut progresser.

Pouvez-vous être plus explicite…

C'est simple. Pour tout vous dire, mon entourage et ma famille ne voulaient pas que je quitte l'ESS. C'étais également mon choix, car je voulais rester stable et cela va me permettre de progresser davantage. De toutes les manières, la confiance que j'ai trouvée chez les dirigeants et les supporters m'honore et me pousse à redoubler les efforts afin que je sois plus performant à l'ave- nir et aider mon équipe à enregistrer des résultats positifs.

Peut-on savoir maintenant quelles sont vos ambitions pour les deux prochaines saisons ? Comme tout joueur ambitieux, j'espère progresser davantage et pourquoi pas avoir ma chance en équipe nationale A. J'ai évolué dans toutes les catégories des Verts jus- qu'aux espoirs, où j'ai eu l'honneur d'être parmi l'équipe qui a animé la finale de la Coupe d'Afrique des Nations en 2015 et grâce à laquelle on s'est qualifiés aux Jeux olym- piques de 2016 au Brésil. Ce fut une expérience formidable pour moi et pour tous mes coéquipiers de cette époque. Cela dit, je suis encore jeune et je ferai tout pour avoir ma chance d'être avec l'équipe A dans un avenir proche Inchallah.

Revenons à votre équipe. Pensez- vous sincèrement que vous avez encore des chances de vous qualifier au prochain tour de la LDC après les deux premières

défaites àla phase de poules face au TPM et au MCA ? Ecoutez, c'est vrai que nous sommes passés complètement à côté lors de nos deux premières sor- ties des poules à cause des circons- tances que tout le monde connaît. Cependant, j'estime que rien n'est encore perdu. Il reste encore quatre matches, soit douze points en jeu. On va essayer de faire le nécessaire pour engranger le maximum de points, à commencer par notre pro- chaine sortie face au Difaâ El Jadida, où on n'aura pas droit à l'erreur. Cela dit, tout ce que je peux vous dire c'est que tant qu'on a des chances, on va jouer le coup jus- qu'au bout.

Qu'avez-vous à dire aux supporters pour conclure ? Je tiens d'abord à dire au nom de mes coéquipiers qu'on est désolés pour notre parcours négatif de la saison précédente et qu'on compte

négatif de la saison précédente et qu'on compte faire le meilleur de nous- mêmes pour nous

faire le meilleur de nous- mêmes pour nous ressaisir et leur redonner le sourire. Pour leur part, ils doivent de leur côté continuer à nous soute- nir et nous aider. Me concernant, je leur promets de faire le maximum pour être à la hauteur de leur confiance, car je ne vous cache pas que les fans sétifiens m'ont beau- coup aidé depuis que je suis avec leur équipe et cela m'honore et me motive afin d'aller encore de l'avant et de les satisfaire. S. H.

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

USMA

7

www.competition.dz Vendredi 1 e r juin 2018 USMA 7 Mécha Bazdarevic se confie à Compétition «J'ai

Mécha Bazdarevic se confie à Compétition

«J'ai tout conclu avec Serrar, le challenge m'intéresse»

tout conclu avec Serrar, le challenge m'intéresse» Le Bosnien Mécha Bazdarevic est le nouvel entraîneur de

Le Bosnien Mécha Bazdarevic est le nouvel entraîneur de l'USM Alger, comme nous l'avions annoncé dans une précédente édition. Il s'est confié à Compétition, soulignant, en premier lieu, avoir conclu un accord définitif avec le président Abdelhakim Serrar pour être la saison prochaine aux commandes de la barre technique. Le technicien en question est attendu la semaine prochaine en vue de signer son contrat.

PAR ANIS S.

Confirmez-vous les informations selon lesquelles vous êtes en contacts très avancés avec l'USMA ?

Oui, je vous le confirme. Je serai d'ailleurs le futur entraîneur de l'USMA, et ce, après avoir tout conclu avec le président Serrar. Le projet présenté par ce dernier m'a incité à accepter l'aventure. Il ne reste désormais que la signature du contrat pour que je devienne l'entraîneur en chef de l'équipe.

C'est pour quand la signature du contrat ?

Je dois venir en Algérie la

semaine prochaine, une fois toutes mes affaires adminis- tratives réglées. Puisque tous les détails du contrat sont réglés avec le président, je dois venir juste pour apposer ma signature.

Comment appréhendez- vous cette nouvelle expérience en Algérie avec l'USMA ?

Je pense que le football algérien n'est plus à présen- ter. Il s'est forgé une réputa- tion à l'échelle internationa- le. Je ne vous cache pas que je viens pour réussir quelque chose. Je suis optimiste d'at- teindre les performances souhaitées. Le projet de Serrar m'a beaucoup plus, d'où mon optimisme. Il ne

faut pas oublier aussi que l'USMA est un grand club. Il est présent régulièrement dans les épreuves internatio- nales comme il est connu pour être un club à titres. Alors je sais bien ce qui m'at- tend. Je ferai de monmieux pour être à la hauteur des aspirations des dirigeants et des supporters. Je dirais aussi que je suis content de cette expérience avec l'USMA.

Quels sont les objectifs que vous a assignés la direction de l'USMA ?

Pour le moment, je ne peux pas trop m'étaler sur ces questions. Je préfère d'abord en finir avec cette histoire de contrat. Une fois

sur place et que tout soit mis en ordre, je me prononcerai. Une chose est sûre, nous allons travailler tous ensemble pour réaliser de bonnes choses. Je sais aussi que le club veut jouer sur tous les fronts la saison pro- chaine. Un challenge si inté- ressant.

Comptez-vous ramener votre propre staff ou travailler avec celui proposé par le club ?

Ce n'est pas vraiment un problème pour moi. L'essentiel est d'avoir un staff en mesure de m'accom- pagner dans ma vision. Cette question aussi sera réglée après avoir discuté avec les dirigeants. A. S.

MEKHAZNI :

«Les voici les joueurs qui peuvent renforcer les seniors»

«Les voici les joueurs qui peuvent renforcer les seniors» qu'ils aillent travailler sur le terrain parce

qu'ils aillent travailler sur le terrain parce que notre football a besoin de toutes les expériences pour qu'il retrouve son aura, notamment en ce qui concerne la forma-

tion.

A. S.

Ce n'est un secret pour personne. Les jeunes catégories de l'USMA ont sauvé la saison du club. Ils sont la grande satisfaction des frères Haddad.

L'équipe réserve et les U19 ont remporté la coupe d'Algérie, les autres jeunes ont réussi à atteindre des stades avancés de la compétition, ce qui reflète le grand travail accompli par la direction technique sportive, à sa tête Mohamed Mekhazni. Ce dernier, que nous avons contacté, nous donne la recette de la réus- site, tout en affirmant que l'USMA pourra compter sur son pur produit dans le proche avenir.

Les jeunes catégories de l'USMA ont réalisé une bonne saison, que ce soit en championnat ou en coupe d'Algérie. C'est quoi votre secret ?

C'est le fruit de notre énorme travail. Nous travaillons au quotidien avec les jeunes et j'avoue que cela a eu de retombés positives sur les résultats qu'ils ont réali- sés. Notre travail ne date pas d'hier, mais plutôt depuis l'année 2016. Nous faisons des prospections chaque été, dénichons les talents cachés et recrutons les jeunes qu'on peut prédire à un avenir radieux. L'équipe réserve a remporté la coupe d'Algérie, les U19 se sont offerts le doublé, les autres jeunes ont atteint des tours avancés dans la coupe d'Algérie, nos efforts commencent à porter leurs fruits.

Le secret donc, c'est le travail…

Bien évidemment, mais aussi inculquer aux jeunes l'esprit de la victoire. C'est la

raison pour laquelle nous insistons auprès d'eux pour qu'ils gagnent chaque match.

Peut-on dire que l'USMA est réputée comme un club formateur de qualité ?

Cela a été toujours le cas pour l'USMA. N'oubliez pas que le club avait formé des joueurs qui ont fait le bonheur du football algérien, à l'instar de Keddou, Rahim, Achiou, Metref, Ghazi, pour ne citer que ceux-là. Nous ne sommes là que pour per- pétuer la tradition.

L'USMA peut-elle compter sur ses jeunes dans un avenir proche ?

Bien sûr, c'est notre principal objectif, tout comme c'est le cas actuellement au Paradou, qui est considéré comme une véritable pépinière. Je crois que tous les moyens sont réunis à l'USMA pour que nous offrions à l'équipe senior au mini- mum cinq talentueux joueurs.

Justement, quels sont les joueurs qui sont capables de renforcer l'équipe senior à partir de l'été prochain ?

Il y en a beaucoup. Je peux citer notam- ment les noms de Semmane, Asli, Abdelfettah, El-Orfi, Yaïche et Benhammouda. Ce sont des jeunes qui jouissent d'un énorme potentiel et qui sont capables d'injecter du sang neuf au sein de l'équipe senior. Même ceux qui ne seront pas promus, ils sont capables de

faire le bonheur d'autres clubs de la Ligue 1 Mobilis.

Croyez-vous que les grands moyens dont dispose le club étaient en votre faveur ?

Bien sûr, et je tiens à remercier le président Haddad, qui donne une grande importance à la formation. Le stade Omar Hamadi dispose d'énormes infrastructures sportives et cela nous a beaucoup aidés dans notre travail.

On vous laisse le soin de conclure…

Je lance un message à tous les consul- tants des plateaux. Au lieu de parler,

à tous les consul- tants des plateaux. Au lieu de parler, Mezghrani attendu aujourd'hui pour signer

Mezghrani attendu aujourd'hui pour signer

Selon des sources proches de la direction des Rouge et Noir, le président Serrar est sur le point de conclure avec le joueur émigré Mohamed Mezghrani. Comme nous l'avons déjà souligné dans nos précédentes éditions, le joueur en question intéressait au plus haut niveau le club depuis quelque temps. Le président Serrar aura réussi à conclure le projet, puisque nous apprenons de mêmes sources que le joueur est attendu aujourd'hui pour parapher un contrat de trois ans. Mezghrani (23 ans) est un défenseur latéral qui évolue dans un club de deuxième division néerlandaise (RKC Waalwijk).

Mahious a signé hier

L'USM Alger a enregistré hier la venue d'un nouveau joueur. Il s'agit de Mahious, qui évoluait au CA Batna. Le joueur en question a signé hier un contrat de trois ans. Mahious est un jeune attaquant de 20 ans qui a brillé la saison passée avec le PAC. Le rachat de la lettre de libération du joueur a coûté quelque 300 millions de centimes à la trésorerie de l'USMA.

rachat de la lettre de libération du joueur a coûté quelque 300 millions de centimes à

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

8

MCA

www.competition.dz Vendredi 1 e r juin 2018 8 MCA KSK veut des doublures à chaque poste

KSK

veut des doublures à chaque poste

Alors que trois joueurs ont déjà été recrutés, le directeur sportif mouloudéen, Kamel Kaci-Saïd, et le coach, Bernard Casoni, visent des doublures à chaque poste pour la prochaine saison.

Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne a eu beaucoup de difficultés lors de la saison écoulée où dans certains matchs les absences et les blessures se sont fait ressentir. Des joueurs sans doublure, à l'image de Abderrahmane Hachoud, étaient très sollicités, et c'est ce qui a créé de la fatigue en fin de saison. Bernard Casoni, qui a donné sa feuille de route à Kamel Kaci Saïd avant le début du mercato d'intersaison, a demandé à avoir des renforts dans plusieurs postes et ainsi pouvoir compter sur des remplaçants si les titulaires étaient surmenés. C'est ainsi que de jeunes joueurs ont signé des contrats, à l'image du jeune gardien de but, Daas, qui renforcera l'équipe la saison prochaine. Abderrahmane Hachoud fera lui aussi face à de la concurrence, après avoir été longtemps seul à son poste. Il devra faire face au jeune Arous, qui est l'une des nouvelles recrues du Mouloudia Club d'Alger. Ce dernier est très attendu par les supporters mouloudéens, qui voient en lui l'avenir du club. En tout cas, le premier responsable de la barre technique mouloudéenne ne comptera pas que sur des jeunes, et la direction tente de s'attacher les services de joueurs d'expérience afin d'être dans les meilleures conditions possibles en prévision de la prochaine saison. Rappelons que le Mouloudia Club d'Alger aura un programme chargé après le stage de préparation avec des matchs de Ligue des champions africaine, dont le premier se jouera face au TP Mazembe. Le recrutement continuera lors des prochains jours et d'autres postes seront renforcés.

M. K.

DAAS, 2 e gardien en Ligue des champions LE PARI FOU DE KACI-SAÏD Alors qu'on
DAAS, 2 e gardien en Ligue des champions
LE PARI FOU
DE KACI-SAÏD
Alors qu'on annonce le départ de Faouzi Chaouchi et
l'arrivée imminente de Salhi, le Mouloudia Club d'Alger
se retrouvera avec deux gardiens en Ligue des
champions, Chaal et Daas.

L'axe de

la défense

sera

renforcé

La prochaine étape pour la direction du Mouloudia Club d'Alger sera de renforcer le compartiment défensif, plus précisément l'axe. Comme nous l'avions annoncé, Rachid Bouhenna entamera les négociations la semai- ne prochaine avant de signer une prolonga- tion de contrat. Ce der- nier pourrait partir et laisser l'équipe dans l'embarras, surtout avant le prochain match face au TP Mazembe. Mebarakou sera suspendu et c'est Demou qui devrait prendre sa place si toutefois celui-ci déci- de de rester aussi. C'est pour cette raison que le directeur sportif mouloudéen veut ren- forcer l'axe de la défense et s'attacher les services d'un nou- veau joueur. Il faut savoir que certains éléments peuvent encore signer, mais Kamel Kaci-Said devra le faire rapidement. Naamani devrait se diriger vers l'ESS, alors que Belkaroui est ciblé par l'USMA. Les choix sont donc limités ; il reste à savoir pour quel défenseur axial optera le Mouloudia Club d'Alger.

M. K.

Les

Girondins

de Bordeaux

en amical

Le stage du MCA se dérou- lera quelque part en France entre le 25 juin et le 10 juillet. Casoni veut éviter le scénario de la saison pas- sée. C'est pourquoi il a commencé à chercher des sparring-partners dès maintenant. On sait déjà qu'il a réussi à assurer une partie de très haut niveau face aux Girondins de Bordeaux. La date n'est pas encore fixée, mais les Bordelais ont donné leur accord pour affronter le Doyen.

PAR MEHDI KABI

Après avoir pris part à deux journées de la phase de groupe de la Ligue des cham- pions, les Vert et Rouge vont débuter la préparation afin de retrouver la compétition afri- caine. L'un des postes qui posera problème avec Bernard Casoni sera celui du gardien de but. Comme tout le monde le sait, la direction mouloudéenne ne devrait pas garder Faouzi Chaouchi lors de ce mercato et compte le libérer. D'ailleurs, les contacts

CEO

sont avancés avec le gardien de but du CR Belouizdad Salhi, qui devrait signer après le stage avec l'équipe nationa- le. Ce dernier a tout conclu avec Kamel Kaci-Said et devrait signer son contrat bientôt avec le Mouloudia. Cependant, le problème est que Salhi ne pourra pas jouer la Ligue des champions avec les Vert et Rouge si jamais il signe. Il ne peut être qualifié puisqu'il a joué avec le CRB la coupe de la CAF. Ce sera donc Farid Chaal qui devrait être le premier gardien lors

de la compétition africaine. Ce dernier a prouvé à de nombreuses reprises que l'on pouvait compter sur lui, mais si jamais il se blesse ou qu'il est suspendu pour cumul de cartons ou autre, ce sera donc le jeune Daas qui devra gar- der la cage des Vert et Rouge. Ce dernier a fait ses preuves avec les jeunes catégories et a convaincu le premier respon- sable de la barre technique mouloudéenne de le garder parmi l'équipe première lors des prochaines saisons. En tout cas, si le départ de

Chaouchi se confirme et que Salhi signe, les Mouloudéens devront compter sur Chaal et Daas lors du match face au TP Mazembe et pour la suite de la compétition africaine. Un énorme risque que prend KSK en engageant Salhi, car si le MCA se retrouve avec Daâs comme seul gardien face à une équipe comme le Ahly, l'EST ou le TP, il sera difficile aux Chanoua de ne pas penser à la libération de Chaouchi si jamais les choses tournent mal.

M. K.

BOUHENNA

attendu en début de semaine pour négocier

Le défenseur axial mouloudéen est attendu en début de semaine pro- chaine afin de débuter les négociations et ainsi ten- ter de trouver un accord avec la direc- tion moulou- déenne pour rester au sein du club. Comme tout le monde le sait, le contrat de Rachid Bouhenna prendra fin le 28 juillet prochain, il pourra ainsi partir librement et gra- tuitement vers le club de son choix. Ce dernier ne serait d'ailleurs pas motivé afin de renouveler son contrat et pourrait chercher à changer d'air. Il faut savoir que le défenseur axial mouloudéen n'a pas apprécié son sta- tut de remplaçant lors de la saison écoulée, après que Ayoub Azzi et Zidane Mebarakou lui ont pris sa place. Le premier responsable de la barre technique mouloudéenne, Bernard Casoni, ne comptait pas beaucoup sur lui et ne le faisait jouer que très rarement, ou alors pour rem- placer l'un de ses titulaires blessé ou suspendu. Une situation qui met la direction mouloudéenne dans l'embar- ras, surtout que Rachid Bouhenna a prouvé son efficacité tout au long des saisons avec le Doyen. Il est un élé- ment indispensable de l'équipe et Bernard Casoni voudrait le garder pour le prochain exercice. Le direc- teur sportif mouloudéen va mainte- nant rencontrer son défenseur afin de négocier avec lui une prolongation de contrat. En effet, Kamel Kaci Saïd veut convaincre Rachid Bouhenna de rester au Mouloudia Club d'Alger dans un rendez-vous qui est prévu dimanche. Ce qui est sûr, c'est que le départ du défenseur des Vert et Rouge, serait une perte pour le club et mettra le coach dans l'embarras pour la saison prochaine.

M. K.

le coach dans l'embarras pour la saison prochaine. M. K. «Si l'on veut que je parte,

«Si l'on veut que je parte, et bien je partirai !»

K. «Si l'on veut que je parte, et bien je partirai !» Alors que son nom

Alors que son nom est évoqué sur la liste des joueurs qui devraient être libérés par la direction au mercato d'été, Hichem Cherif El Ouazzani ne semble pas inquiet pour sa situation.

relancer sa carrière. Il devrait en tout cas figurer sur la liste des joueurs libérés, comme nous l'avions indiqué sur ces mêmes colonnes. La liste n'a pas encore été dévoilée officiellement, ce ne sera fait qu'une fois le recrutement bouclé. La direction veut d'abord renforcer son effectif avant de libérer ses joueurs.

«Je suis prêt à faire face à toutes les situations» Le jeune milieu de terrain mouloudéen se dit prêt à faire face à sa libération si jamais la direction et le staff technique le décident : "Je suis prêt à faire face à toutes les situations. Même s'ils décident de me libérer, je serai prêt à gérer la suite de ma carrière." Et d'ajouter : "J'ai beaucoup de contacts avec plusieurs clubs qui me veulent. Je sais que je pourrai rebondir, mais pour le moment, il ne faut pas trop s'avancer, car j'attends que la direction m'appelle afin de savoir ce qu'il en est vraiment." M. K.

Hichem Cherif El Ouazzani profite de ses vacances pour le moment. "J'ai entendu cette rumeur à propos de mon nom sur la liste des libérés, mais pour le moment, je n'ai reçu aucun appel de la direction ou de quelqu'un d'autre pour me confirmer l'information. Je profite de mes vacances, je verrai par la suite ce qui se passera. En tout cas, comme je vous l'ai dit, je ne sais rien à propos de ma libération ou si je rempile au Mouloudia d'Alger la prochaine saison." Il faut savoir que le jeune milieu de terrain mouloudéen n'a pas convaincu l'entraîneur Bernard Casoni, qui l'a relégué au statut de remplaçant. Il ne l'aligne que si un titulaire est blessé ou absent. Même Hichem Cherif El Ouazzani voudrait avoir du temps de jeu et

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

JSK

9

www.competition.dz Vendredi 1 e r juin 2018 JSK 9 Les jeunes n'ont pas négocié Avant-hier soir,
www.competition.dz Vendredi 1 e r juin 2018 JSK 9 Les jeunes n'ont pas négocié Avant-hier soir,

Les jeunes

n'ont pas

négocié

Avant-hier soir, les jeunes de la JSK étaient attendus pour rencontrer leurs dirigeants et négocier leurs nou- veaux contrats. Cependant, à la sur- prise générale, le rendez-vous a été reporté pour on ne sait quelle raison. C'est ce que nous a confirmé Tafni hier au téléphone en fai- sant savoir que, désormais, les joueurs attendaient un nouvel appel de leurs responsables. Maintenant, d'autres joueurs étaient attendus pour signer un nouveau contrat comme Guemroud, mais finalement, ils ne l'ont pas fait du moment que le laté- ral droit ne voulait pas se déplacer en l'absence de son manager et que, finalement, personne n'a négocié.

Tizi Bouali a prolongé hier

Le jeune défenseur central de la JSK Billel Tizi Bouali a, pour sa part, négocié hier ; il a fini par prolonger son contrat pour deux autres saisons. Une bonne chose en attendant les prolon- gations des autres joueurs en fin de contrat. I. Z.

La liste des libérés a été établie et rendue publique

Djerrar, Djaâbot et Guitoune, les surprises

Comme on l'a rapporté dans l'une de nos précédentes éditions, la liste des joueurs libérés a réservé des surprises de taille. Au final, 12 joueurs ont été remerciés. "Je vais libérer 80% de l'effectif actuel." C'est par cette phrase que le prési- dent Mellal annonçait le grand ménage au sein de la forma- tion kabyle. On attendait avec impatience que la direction du club kabyle annonce la liste des joueurs qui allaient devoir trouver un nouveau club. C'est hier soir que les dirigeants ont communiqué la liste en question. Au total, ce sont 12 joueurs qui ont été libérés et comme il fallait s'y attendre, il y avait bel et bien des surprises et pas des moindres. Les joueurs concer- nés sont : Si Salem, Ouguenoun, Dahlal, Meziane, Haroun, Nait Rabah, Ferguene, Ekedi, Mesbahi. Les surprises citées sont des joueurs comme Djaâbot, Guitoune ou encore Djerrar qui ont été priés d'aller voir ailleurs la saison prochaine. Une issue que personne n'attendait, notamment pour l'enfant des Issers.

Djerrar, la grosse interrogation La plus grosse surprise de la liste des joueurs libérés, c'est Adel Djerrar. En effet, joueur titulaire indiscutable, régulier et sage, il n'a jamais créé le moindre problème au sein de l'équi- pe ; sa libération est une grosse surprise et une interrogation. Bien qu'il soit en fin de contrat, on le voyait poursuivre l'aventure mais finalement, la direction en a décidé autrement en ne le retenant pas.

Guitoune, victime du recrutement de Souyad et du retour de Belkalem Depuis la fin de saison, l'avenir d'Ali Guitoune a fait couler beaucoup d'encre. Libérable au départ, la parenthèse du clash Mellal - Belkalem lui a permis de sauver sa place, mais fina- lement, au énième rebondissement du moment, le joueur a finalement été libéré. Il est victime du retour de Belkalem revenu à de meilleurs sentiments, mais aussi du recrutement de Souyad, l'ancien du RCA.

Djaâbot, c'était dans l'air du temps L'autre joueur important qui a été libéré, c'est l'attaquant Adil Djaâbot puisque ce dernier a été clairement mis sur la liste des transferts. Mais ce n'est qu'hier qu'il a eu la confirmation de l'information qui circulait depuis un certain temps. Deuxième meilleur buteur de l'équipe, Djaâbot doit trouver un autre point de chute maintenant.

Vers un bras de fer direction - libérés Maintenant que la liste a été établie et rendue publique, on s'attend à un bras de fer entre les joueurs libérés et les dirigeants. Les joueurs n'ont pas touché leur salaire depuis un certain temps et peuvent donc saisir la CRL. Par ailleurs, la direction peut demander aux joueurs de ramener des clubs pour négocier leur transfert. On peut donc s'attendre à voir les dirigeants se retrouver dans une position compliquée les prochains jours, à moins qu'ils n'aient prévu le coup à l'avance.

I. Z.

Il souhaite quitter le staff technique de l'EN

MENAD À LA JSK :

LA VOIE EST

GRANDE OUVERTE

PAR ISLAM Z.

On le sait bien, Cherif Mellal est en train de chercher un entraîneur pour la saison prochai- ne et scrute plusieurs pistes. Cependant, il semble qu'un profil se dégage et ce serait Djamel Menad. Le mercato kabyle étant officiellement lancé, les dirigeants sont en train de redoubler d'effort pour essayer de faire avancer les choses dans le bon sens. Toutefois, au moment où les dirigeants ont entamé les signatures, il n'y a tou- jours pas de nouvel entraîneur en place. Malgré des négociations avec Luis Fernandez, la JSK n'a toujours pas trouvé le successeur de Bouzidi. Or, si l'on en croit une source bien informée, un entraî- neur est sur les tablettes du club pour la nouvelle saison : il s'agit ni plus ni moins de Djamel Menad. Cette piste n'était qu'une rumeur, mais elle a pris de l'ampleur et c'est désormais une information avérée. D'après notre source, Menad veut quitter le staff tech- nique de l'EN pour reprendre un club car il ne se sentirait plus du tout à l'aise. Ceci ouvre la voie à la JSK.

Il veut son propre projet Depuis pas mal de temps, on entend beaucoup de choses à pro- pos des conflits au sein du staff national, et la volonté de Menad de tout plaquer n'est qu'une confirma- tion. D'ailleurs, d'après la même source, l'ancien buteur de l'EN voudrait mener son propre projet dans un club où il serait le chef et

aurait la décision entre ses mains, ce qu'il n'a pas actuellement avec Madjer. C'est dire que, désormais,

le fait de vouloir quitter le staff

technique des Verts lui ouvre gran- de la porte de son club de toujours pour la saison prochaine afin d'at- teindre son objectif et d'entraîner en solo la JSK, car en 1995, il devait reprendre l'équipe, mais Hannachi l'avait mis au poste d'adjoint.

Mellal a laissé Iboud se

charger du dossier Ce n'est pas la première fois qu'on entend parler de la piste Menad à

la JSK. Evoquée en début de saison

lors du court règne de Sadmi, il n'est finalement pas venu pour

telle ou telle raisons. Actuellement,

il n'y a rien qui puisse stopper la

machine, et c'est pour cette raison que Mellal a donné le feu vert à Iboud de parler à Menad. Ce qu'il

a déjà fait puisque ce dernier,

d'après notre source, serait emballé

à l'idée de prendre enfin le club en

tant que coach principal. Le fait que ce soit Iboud qui se charge du dossier n'est pas fortuit puisque les deux hommes sont amis de longue date et étaient même ensemble dans le comité de sauvegarde. Mellal laisse donc le futur porte-

parole du club se charger de cette piste en vue de la concrétiser. Il est utile de préciser que Menad a déjà rencontré Mellal, mais cela remonte à plusieurs mois sur le plateau d'une télé privée. Le coach parlait de la situation de

la JSK, tandis que Mellal se

présentait comme nouveau président du club. Depuis, plus

aucun contact entre les deux hommes.

Ce qui fait hésiter Menad Si l'on peut dire que pour le moment, ça semble avancer dans le bon sens ; il n'en demeure pas moins que Menad a encore quelques hésitations par rapport au président kabyle Cherif Mellal. En effet, le coach passé par le CRB, l'OMR et le MCA n'arrive pas à cerner le président, et cela lui laisse un avis mitigé. De plus, il veut connaître si Mellal a réellement les

moyens de ses ambitions et s'il aura carte blanche. Aussi, et c'est la chose la plus importante, la guerre enclenché par Mellal le lendemain

de la levée du rideau fait peur à Menad. L'ancien buteur de la JSK ne veut pas travailler dans un cli- mat de crise. Il exige de la sérénité,

des moyens et du temps pour aller au bout de son projet. Autant de

questions qui n'ont pas encore été réglées, mais on imagine que ce sera à Iboud de le faire vu qu'il est chargé du dossier. En attendant, Mellal se montre prêt à satisfaire Menad et ce dernier qui a déjà tra- vaillé avec des présidents bien plus complexes comme Ghrib veut être sûr avant de prendre une décision finale concernant cette proposition. Mais de son côté, Iboud ne compte pas rester les bras croisés ; il va peser de tout son poids auprès de son ami pour le convaincre d'opter pour la JSK, son club, et réaliser un

bon travail tout en participant à la relance du club pour la saison à

venir.

I. Z.

Les supporters avertissent la direction

“GARE AU DÉPART DE YATTOU !”

L'opération recrutement

et prolongation de contrats se poursuit à la JSK. Les suppor- ters ont pris position pour le dossier Yattou et mettent la pression. Cela fait un peu plus de deux semaines main- tenant que le milieu de ter- rain de la JSK Nassim Yattou attend un signe de la part de sa direction pour pas- ser et négocier sa

Cependant, à l'heure actuelle, aucune avancée n'a été faite dans ce dossier. Face à la len- teur prise dans cette affaire, les supporters ont pris posi- tion et sont en train de mettre la pression sur les dirigeants pour faire bouger les choses et surtout pousser la direction à accélérer la prolongation du joueur. Il faut dire aussi que Yattou est l'un des éléments les plus réguliers de la JSK depuis sa venue il y a deux ans maintenant. Il a tout fait pour apporter le plus escompté ; il a été l'un des meilleurs cette saison avec 8 buts, toutes compétitions confondues, et 4 passes décisives. Dans la der- nière déclaration qu'il nous a accordée, il assurait :

prolonga- tion.
prolonga-
tion.

"J'attends toujours un appel de la part des dirigeants pour négocier. Je l'ai déjà dit, je n'ai négocié avec personne et j'attends encore." C'est dire que le joueur a affiché son envie de rester et de pour- suivre l'aventure au sein de

la formation kabyle.

Cadre et meneur L'autre paramètre important,

c'est le fait que Yattou a une relation assez particulière avec les supporters des Canaris. Ce dernier leur voue un grand respect et ils le lui rendent bien en le soutenant

à chaque fois. S'ils ont

relativement accepté le départ de Ferhani et Redouani, ils

n'accepteront certainement pas le départ de Yattou qui est un cadre et un meneur sur et en dehors des terrains. La direction ferait mieux de

rapidement régler ce dossier car, encore une fois, le joueur n'attendra pas éternellement. En tout cas, sur les réseaux sociaux et surtout sur la page Facebook officielle du club et

à Radio JSK qui ouvre chaque

jour son micro aux supporters, on évoque beaucoup ce sujet. Une phrase se répète toujours : " Yattou doit rester ".

I. Z.

Raïah devait rempiler hier

Le milieu de terrain du club kabyle Malik Raïah avait rendez-vous hier soir avec les dirigeants du club afin

de négocier sa prolongation de contrat. Il devait par la même occa- sion signer son nouveau bail de deux ans au profit de son club employeur. Selon nos informations, un accord de principe a été trouvé entre le manager et Doudane bien avant ce rendez-vous.

2 ou 3 joueurs signeront aujourd'hui

Dans un autre registre, on apprend aussi, par le biais d'une source bien informée, que deux ou trois joueurs

allaient signer au profit de la JSK aujourd'hui. Ce qui porterait le nombre de nouvelles recrues à 4 ou 5 joueurs après la signature de Benkhelifa et Souyad. Normallement, sauf surprise, l'un des trois serait Tayeb Mezniani du PAC.

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

10

MCO

www.competition.dz Vendredi 1 e r juin 2018 10 MCO Badou: «Le projet de Baba est prometteur»

Badou: «Le projet de Baba est prometteur»

Mercredi soir, le nouvel entraîneur du MCO a tenu sa première conférence de presse. C'est dans l'une des salles de l'hôtel Sheraton que ce point de presse s'est déroulé, en présence du président, qui a été d'ailleurs le premier à prendre la parole.

PAR M. STITOU

"On remercie Badou Zaki d'avoir accepté le challenge, je pense que cet entraîneur de par son vécu dans le haut niveau, son recrutement est une bonne chose pour notre club, dans les rues, les supporters que je croise sont tous contents de ce choix, on souhaite qu'ensemble on fera du bon travail cette saison", déclarera brièvement Baba, avant de passer le micro à l'en- traîneur marocain.

«C'est un ami algérois qui m'a suggéré d'entraîner le MCO» Très à l'aise, Badou Zaki, qui a roulé sa bosse dans le football professionnel, entamera son intervention par : "Mon récent passage au CRB m'a permis de constater l'hospitalité des Algériens, quant à mon apport au MCO, j'espère qu'il sera des plus réussis." Et de s'éta- ler sur les circonstances de sa venue au MCO : "J'étais en discussion avec d'autres clubs, un ami algérois m'a suggéré de venir entraîner le MCO, qui est un grand club, comme le projet que propose Baba est prometteur, je n'ai pas hésité à donner mon accord." Pour Zaki, entraîner le MCO est un bon challenge pour n'importe quel entraî- neur, car, justifie-il, "ce club dispose d'un gros potentiel, il y a même possi- bilité de remporter avec le MCO", explique-t-il les raisons qui l'ont pous- sé à accepter ce challenge. Par ailleurs, revenant sur ses discussions avec l'USMA : "J'ai été surpris qu'on ait annoncé ma venue à l'USMA, je vous rappelle qu'on a fait la même chose avec la JSK l'hiver dernier, ce n'est qu'une fois le contrat signé que je déclare officiellement que je suis avec tel ou tel club."

«Si, il y a des recrues qui ont été choisies par le prési- dent» Abordant le volet recrutement, tan- dis que certains ont critiqué le choix des éléments ciblés, Zaki répond que "d'abord ou il faut renforcer l'effectif, la saison sera longue, on doit avoir un effectif équilibré, mais surtout avec des éléments qui seront prêts à jouer à tout moment, là je vise les remplaçants, il faut qu'ils soient de réels concurrents, pour le choix des recrues, je précise

que 30% de l'effectif, le président s'était chargé de les ramener, pour le reste, on va ensemble œuvrer pour mettre en place une équipe compétitive, j'insiste sur ce point, avec moi, le MCO jouera le podium, sinon mieux, à savoir rem- porter l'un des titres qui sont mis en jeu". Quant à la possibilité d'engager des joueurs du CRB, qu'il connaît bien pour les avoir entraînés la saison der- nière, Zaki dira à ce sujet : "On peut recruter du CRB, l'USMA, voire d'autres clubs, je ne vois pas où est le problème."

« Le football est ingrat» En réaction au départ de son prédé- cesseur au poste, l'ancien sélectionneur du Maroc estime que "le football est ingrat, cela fait de la vie d'un entraî- neur, Bououkaz a fait du bon travail, l'équipe gagnait par des scores élo- quents, elle produisait du beau jeu mais en football, on ne se souvient que de la fin, or les résultats de l'équipe n'était pas bons". Et d'enchaîner : "Le MCO, cela fait 22 ans qu'il n'a pas gagné de titre, un club qui fait déplacer à Alger plus de 30 000 supporters doit gagner des titres, comme je l'ai dit, je viserai le podium, même mieux".

«Pour les fins de contrat, on fera le bilan de chacun» Au sein du MCO, ils sont plusieurs joueurs dont le contrat vient d'expirer. Interrogé s'il a une idée sur les joueurs que la direction projette de garder, Zaki dira : "On fera le bilan de chaque joueur, après il est possible de garder un ou deux éléments, avec le prési- dent, on est en train de se concerter sur ce dossier, car il faut éviter de faire n'importe quoi." Avec un effectif qui sera changé à 50%, cela ne semble pas effrayer le nouvel entraîneur du MCO : "Partout dans le monde, on le fait, on ne va pas faire exception, mais il faut se baser sur de nombreux critères, afin de faire un choix bien étudié." Connu pour son intransigeance en matière de discipline, Zaki avertit : "A la reprise des entraînements, je tiendrai deux réunions, la première avec les employés et membres du staff tech- nique et médical, afin de tracer avec eux une feuille de route, la deuxième réunion, ça sera avec les joueurs, effec- tivement je suis un entraîneur qui ne badine pas avec la discipline, j'ai tou-

qui ne badine pas avec la discipline, j'ai tou- jours insisté sur ce volet, partout ou

jours insisté sur ce volet, partout ou j'ai entraîné."

«Pour le gardien, je choisi- rai Chaouchi» Depuis quelques jours, au MCO, on spécule sur le recrutement du gardien qui sera en concurrence directe avec Maâzouzi, que le club aurait engagé, alors qu'on hésite entre Asselah et Chaouchi. Pour Badou Zaki, qui a été un brillant gardien de but durant sa carrière, son choix se porterait sur Faouzi Chaouchi. "S'il est titulaire en équipe nationale, ce n'est pas par hasard", justifiera-t-il son choix.

«Khoualed ? Son âge n'est pas un handicap» Agé de 32 ans, l'ancien défenseur international divise la famille du MCO à cause justement de son âge, un détail qui laisse indifférent le néo-coach du MCO : "Si demain on nous ramène Cristiano, qui est âgé de 33 ans, on va le refuser ? Désolé, je ne juge un joueur qu'à travers ses performances et sa ligne de conduite, rappelez-vous Abid, il ne jouait pas la saison d'avant, puis a explosé au CSC, un joueur peut don- ner un meilleur rendement, s'il est bien pris en charge et surtout utilisé à bon escient par son entraîneur." «On ne ramènera pas de

joueurs marocains» Durant ce point de presse, Zaki a révélé que le club pourrait recruter deux joueurs africains : "Je précise d'emblée, ils ne seront pas …maro- cains, car ces derniers ont du mal à jouer sur le gazon synthétique."

«J'ai signé pour une année renouvelable; le montant de mon salaire, désolé ça doit rester confi- dentiel» Quant à la durée de son contrat et au salaire qu'il percevra, Zaki affir- me : "J'ai signé un contrat d'une année renouvelable, pour le mon- tant du salaire ça reste entre le prési- dent et moi."

«Je veux une presse constructive» Tout en affichant sa disponibilité à collaborer avec la presse, Badou Zaki n'a qu'un seul vœu : "Je veux avoir affaire à une presse constructi- ve et non pas destructive." Tout en rappelant qu'il va œuvrer pour une bonne relation avec les journalistes, "pourvu, insiste t-il, que vous fas- siez votre travail correctement", conclura-t-il.

M. S.

Dellal était son adjoint à la CAN- 2004

Durant son aventure au MCO, Zaki aura un adjoint marocain à ses côtés. Ce dernier, qui se nomme Dellal Hassan, d'après le néo-coach, ça sera pour la deuxième fois, qu'il va l'assister, "la première fois, c'était lors de la CAN-2004 en Tunisie". Quand on se rappelle que le Maroc est allé jusqu'en finale durant ce tournoi, gageons que les deux techniciens auront la même réussite au MCO.

La réplique de Baba à propos de Bououkaz

Critiqué pour avoir abandonné son ancien entraîneur, en dépit d'une quatrième place que l'équipe s'est assurée sous ses ordres, Baba répliquera sur un ton ironique : "La preuve que Bououkaz a gagné dans l'affaire, l'USMBA vient de le recruter…" ironique

Les libérés

seront connus

Une fois le recrutement bouclé, c'est Badou Zaki qui l'a déclaré : "On ne peut communiquer cette liste dans l'immédiat, une fois le recrutement clos, on vous communiquera la liste définitive." En tous les cas, selon notre interlocuteur, elle sera connue avant la reprise prévue le 1er juillet.

Six à sept licences à prendre

Selon le président du club, il tentera de recruter six à sept joueurs, avant de fermer la liste de l'effectif, pour les premières recrues (Feham, Kaneche, Khoualed, Maâzouzi…) Baba refuse de confirmer leur recrutement. "On avisera au moment voulu", persiste-t-il à répéter.

Le Portugal sinon le Maroc

Bien que, selon le programme arrêté par l'entraîneur en chef, le stage d'intersaison est prévu au Portugal, il est possible que celui-ci ait lieu au Maroc, voire en Espagne, a indiqué Zaki pendant la conférence, mercredi.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ramadhan 2018 Promo Ranini : un mois d'abonnement et une sonnerie d'attente

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Ramadhan 2018

Promo Ranini : un mois d'abonnement et une sonnerie d'attente pour 1 DA seulement

souhaitée par SMS au 5353 (liste des sonneries et des codes disponible sur le site www.ooredoo.dz rubrique RANINI) ou composer le code *163#. Pour rappel, le service Ranini est disponible avec un abonnement mensuel de 40 DA, avec l'option de choisir une sonnerie d'attente personnalisée à 50 DA seulement valable durant deux mois, parmi un large répertoire musical et comique (algérien, oriental, occidental, foot et humour). Avec sa promotion spéciale Ramadhan, Ooredoo par- tage avec ses clients l'ambiance du mois sacré dans la piété et la solidarité.

du mois sacré dans la piété et la solidarité. Ooredoo met l'ambiance du Ramadhan dans votre

Ooredoo met l'ambiance du Ramadhan dans votre mobile et lance pour ce mois sacré une promotion excep- tionnelle sur son service Ranini permettant à ses clients de bénéficier d'un abonnement mensuel et d'une sonne- rie islamique pour 1 DA seulement. Durant ce Ramadhan, le client peut personnaliser sa sonnerie d'attente lors de la réception des appels en optant pour une tonalité islamique parmi un large choix de Douaa (prières), de Anachid (chants religieux) et de Nassaih (conseils). Pour profiter de la promotion RANINI, le client n'a qu'à appeler le 5353 ou envoyer le code de la sonnerie

www.competition.dz Vendredi 1 er juin 2018 CRB 11
www.competition.dz
Vendredi 1 er juin 2018
CRB
11

Départ des joueurs, pas de recrues et dirigeants querelleurs

LE CHABAB

droit vers le mur

et dirigeants querelleurs LE CHABAB droit vers le mur PAR ISLAM M. Où va le Chabab

PAR ISLAM M.

Où va le Chabab de Belouizdad ? Personne n'est en mesure de fournir la moindre explication, tant le décor offert à Belouizdad est désolant. Les joueurs partent l'un après l'autre vers des cieux plus prometteurs, voire plus cléments. Après Draoui et Lakroum qui ont signé à l'Entente de Sétif, Naâmani, Salhi, Belaïli et autres Bouchar sont pressentis de les suivre. D'autres joueurs pourraient également leur emboiter le pas ; on cite particuliè- rement Khoudi et Heriat. Au chapitre recrutement, le club est au point mort. Alors que le mercato estival a débuté aujourd'hui, aucun contact n'a été entre- pris avec un quelconque joueur. C'est vraiment rare pour un club connu pour son activité pendant les différentes

périodes d'enregistrement. Pendant ce temps, les dirigeants trouvent un malin plaisir à se livrer publiquement une pitoyable guerre des mots. Entre diri- geants actuels et leurs prédécesseurs, c'est la grande querelle. Personne ne voit l'intérêt du grand CRB, se contentant de s'échanger les accusations. Les suppor- ters assistent impuissants à ce triste spec- tacle ; ils multiplient les sit-in réclamant le départ des dirigeants et l'arrivée d'une société nationale. Rien de concret pour le moment. Le CRB croule, déprimé par une gravissime crise jamais connue depuis sa création en 1962. Dépités, les supporters des Rouge et Blanc de Laâqiba appellent les dirigeants à mettre de côté leurs divergences et à se concen- trer sur le mercato pour préparer la sai- son prochaine. Celle-ci offre déjà un avant-goût amer. I. M.

La démission

de Bouhas

officialisée

jeudi

amer. I. M. La démission de Bouhas officialisée jeudi Comme nous l'avons rapporté dans nos précé-

Comme nous l'avons rapporté dans nos précé- dentes livraisons, le prési- dent Bouhafs ne restera pas à la tête du Chabab de Belouizdad. La démission du dirigeant en question, qui s'est perdu soudaine- ment dans la nature, sera entérinée jeudi prochain. L'information, nous la tenons de sources proches du conseil d'administration de la SSPA qui nous préci- se qu'une réunion se tien- dra, en effet, jeudi prochain pour officialiser la démis- sion de Bouhafs. Il sera procédé, précise-t-on enco- re, à la mise en place d'un directoire ; d'anciens diri- geants y sont pressentis.

NAHD

Le vice-président du NAHD déclare

Aït Ameur : «Harrag est intransférable même pour 10 milliards»

PAR RAFIK K.

Le cas du milieu de terrain Chemsedine Harrag suscite la polémique. L'avenir du joueur est sur toutes les lèvres, surtout après les infor- mations ébruitées, selon lesquelles la direction du Nasria songerait à le libérer. Une libération, selon les promoteurs de cette rumeur, motivée par des considérations discipli- naires. La direction des Sang et Or met fin à la polémique et annonce officiellement que Harrag est intransférable. C'est ce qu'annonce, en tout cas, le vice-président du club, Nadjid Aït Ameur. "Je tiens à démentir cette information qui a fait le tour de certains médias, faisant état d'un suppo-

sé accord entre le NAHD et le CSC pour le trans- fert de Harrag. Je tiens à le dire pour la énième fois, Harrag est intransférable, c'est l'un des joueurs sur qui nous comptons beaucoup la sai- son prochaine. On n'est tout de même pas dupes pour libérer un de nos atouts, pour nous affaiblir. Ce qui a été dit ici et là n'est que mensonge, Harrag est au NAHD, il est intransférable, même pour 10 milliards de centimes. Que les choses soient bien claires, nous n'avons aucune inten- tion ni de vendre ni de libérer le joueur qui reste- ra au club. Il y a certes des choses qui doivent changer chez le joueur, mais pas au point de nous priver d'un élément de sa qualité", dira le dirigeant nahdiste.

Gasmi et El Orfi prolongeront aujourd'hui

Ainsi, la direction du NA Hussein Dey est en phase de gagner son défi concernant les joueurs en fin de contrat. C'est le cas d'ailleurs du milieu de terrain, Hocine El Orfi, et de l'attaquant Ahmed Gasmi. Les deux joueurs ont réussi à trouver un accord financier définitif avec leurs dirigeants. C'est ce que nous avons appris de sources bien informées, qui précisent que les deux joueurs en question devront prolonger leur contrat ce soir. Voilà une bonne nouvelle qui sou- lagera les supporters du Nasria, surtout que leur équipe favorite a besoin de joueurs chevronnés

pour relever les défis.

R. K.

Raïah aurait donné son accord…

Le pensionnaire de la JS Kabylie, Raïah, serait en partance vers le NA Hussein Dey. C'est ce que nous avons appris de sources crédibles d'après lesquelles le joueur aurait donné son accord de principe aux responsables algérois. Les négociations devraient être finalisées dans les tout prochains jours.

…Guecha signera ce soir

Si les pourparlers avec Raïah sont en cours, il n'en demeure pas moins que ceux engagés avec Guecha (USM Blida) sont finalisés. Le joueur est attendu ce soir pour apposer sa signature sur le fameux document le liant au NAHD, et ce, après avoir été libéré par la CRL.

Kebaïli sur le calepin

Le pensionnaire du CSC, Kebaïli, est sur le point de quitter la capitale de Cirta. Sa prochaine destination pourrait être le NAHD. Le joueur figure, en tout cas, dans les petits papiers des dirigeants.

OM

Zelami : «Je veux rester à l'OM»

«C'était une saison dramatique»

Il est venu directement de la ville de Massinissa El-Khroub pour opter, la saison 2016/2017, pour le club phare de la capitale du Titteri. En deux saisons, Chouaïb Zelami a démontré ce qu'il vaut dans la récupération de jeu et la relance. Après le maintien de l'OM, Chouaïb veut y rester.

De notre correspondant

GRINI M

Après une épuisante et harassante saison couronnée par un maintien, que fait maintenant Chouaïb ?

Vous l'avez bien dit, c'était en réa- lité une saison dramatique et très compliquée, dans la mesure où nous avons joué nos chances pour le maintien jusqu'à la dernière journée du championnat. Comme tous mes coéquipiers, je me repose et je savoure notre maintien.

Mais qu'avez-vous ressenti après que votre équipe a assuré son maintien ?

Quand vous travaillez tout au long d'une saison et que vous suez vraiment, le maintien que vous obtenez aura un goût spécial et vous donnera un sentiment tout particu- lier. Juste après que notre équipe a réussi à réaliser son objectif, cela nous a procuré du bonheur et de la joie. C'était vraiment un soulage- ment et un événement heureux qu'on ne peut oublier si vite. Le moment est venu maintenant de

prendre

décompresser, ensuite on verra.

des

vacances

et

de

se

Justement, que prétendez-vous faire à l'avenir, vous restez ou vous partez ?

Je pense qu'il n'y a pas mieux que la stabilité et moi je suis pour. Les repères lorsque vous les obtenez après un premier passage dans une équipe vous encouragent à conti- nuer pour bien y rester. La continui- té vous permettra de progresser encore davantage et de devenir un membre entier de l'équipe pour laquelle vous jouez.

On comprend par là que vous désirez rester encore une autre saison à l'OM ?

En effet, je veux rester une autre saison avec l'OM, mais tout cela est tributaire de la politique que vont prôner les responsables du club médéen la saison prochaine. Et si je dis ça, c'est que je me suis bien retrouvé avec cette formation de l'OM et je me sens comme si j'étais entre les membres de ma famille. Et à cette occasion, je tiens à remercier les Bleus, qui m'ont permis de m'adapter si aisément à mon nouvel environnement et m'ont surtout

aisément à mon nouvel environnement et m'ont surtout encouragé pour que j'arrive à faire d'énormes

encouragé pour que j'arrive à faire d'énormes progrès.

En guise de conclusion, qu'avez- vous à ajouter ?

Tout ce que je peux ajouter c'est que je me plais à Médéa et j'espère que la saison prochaine l'OM fera beaucoup mieux que la saison qui vient de se terminer et que le club fera parler de lui. Pour le moment, je souhaite un bon Ramadhan à tout le peuple algérien en général et à tous les Khroubis et Médéens en particu- lier.

M. G

www.competition.dz Vendredi 1 er juin 2018 12 USMBA
www.competition.dz
Vendredi 1 er juin 2018
12
USMBA

Bouakez : «J'ai donné ma parole à Hasnaoui»

Afin de tirer les choses au clair concernant son retour à son ancien club, nous avons pris attache avec le coach Moez Bouakez. Ce dernier nous a affirmé qu'il a donné son accord de principe à Hasnaoui et ne va pas revenir sur sa parole. Cependant, sa signature interviendra après le 1 er juillet prochain. L'ancien coach du MCO a ajouté qu'il n'arrive pas à comprendre pourquoi tout cet engouement médiatique à propos de son retour à l'USMBA.

De notre correspondant

DJILLALI ADEM

Qu'en est-il de votre retour à l'USMBA ?

Tout d'abord, je n'arrive pas à comprendre pourquoi cet engouement médiatique au sujet de mon retour à mon ex-club. Sur presque toutes les pages du réseau Facebook, les jour- naux et les plateaux de télévision on dit que j'ai signé mon contrat et que j'ai même établi le programme, alors que tout cela est faux.

Mais vous avez quand même discuté avec le président Hasnaoui

Bien sûr, je ne dis pas le contraire, on s'est mis autour de table de négociation et on a dis- cuté sur les objectifs du club. Comme j'ai senti une certaine bonne volonté de sa part pour me recruter, je lui ai donné mon accord de principe, mais je n'ai signé aucun document.

Peut-on savoir pourquoi vous n'avez pas paraphé votre contrat ?

Quelle est l'utilité de signer un contrat aujourd'hui, alors qu'il ne prendra effet que le 1er juillet prochain, car la date des paiements vis-à-vis de la FAF se comptabilise à partir du 1er juillet, alors signer maintenant et attendre le 1er juillet afin qu'il prenne effet, pour moi ce n'est qu'une perte de temps.

Mais les Scorpions craignent de vous voir partir ailleurs

Je ne le ferai pas, je suis un homme de paro- le et j'ai donné la mienne au président et je ne reviendrai pas dessus.

Dans une récente interview que vous nous avez accordée, vous avez refusé de revenir travailler à Sidi Bel Abbès. Peut-on savoir qu'est-ce qui vous a fait changer d'avis ?

A ce moment-là, si vous vous rappelez, je vous ai dit que j'ai reçu un appel des diri- geants, mais il y avait à l'époque le coach Cherif El Ouezzani qui était en place, alors j'ai reporté les négociations afin que la situation de mon confrère soit réglée, mais après que votre article est sorti, j'ai reçu un appel des dirigeants pour rediscuter et se revoir, alors, je me suis dirigé vers Sidi Bel Abbès où on a presque tout réglé.

Qu'est-ce qui vous a motivé le plus à revenir à l'USMBA ?

Parmi les boss des équipes qui m'ont sollici- té, j'ai trouvé que Hasnaoui est la personne la plus sérieuse et la plus chaude à m'engager vis-à-vis de son projet sportif et sa vision pour le futur du club, alors je n'ai pas hésité à don- ner mon accord de principe. A propos je veux dire un mot.

Allez-y

Comme vous le savez, j'ai pris les com- mandes de l'USMBA il y a trois ans et j'avais un projet à terminer, mais le hasard a voulu que je quitte le club au milieu du champion- nat, mais les mêmes personnes sont restées à la direction, à leur tête Hasnaoui, alors j'ai senti que je devais continuer mon projet, sur- tout que lors des deux dernières saisons il y avait un grand entraîneur à l'USMBA et qui est connaisseur du football et on a la même vision de jeu, où il a fait progresser beaucoup le club, c'est le moment de terminer mon tra- vail. Il y a aussi l'effectif, où presque la quasi- totalité des joueurs de la saison dernière vont rester, alors je pense que je ne vais pas trouver de problème concernant ce point.

Justement, vous étiez à l'origine de la première apparition de la majorité des joueurs de l'USMBA en équipe senior

Bien sûr, et c'est ce que je viens de vous le dire, car il n'y a pas eu beaucoup de change- ments depuis mon départ, ce qui est encoura- geant pour n'importe quel entraîneur de tra- vailler dans des conditions pareilles.

Peut-on savoir quelles sont vos conditions ?

Elles sont simples : une stratégie et une organisation, à commencer entre le staff tech-

et une organisation, à commencer entre le staff tech-  «Je signerai le 1 e r

«Je signerai le 1 er juillet» «J'ai un projet à terminer à l'USMBA»

nique, les joueurs ainsi que l'administration et tout ce qui est organes de presse, car cette caté- gorie est la plus importante pour véhiculer l'in- formation pour les supporters, on s'est trouvés sur la même longueur d'onde avec le président.

Je vous laisse conclure

Tout d'abord je tiens à remercier tous ceux qui m'ont appelé pour me proposer de venir driver leur équipe et je vous donne rendez- vous lors de la présentation officielle, doréna- vant, tout sera structuré et bien organisé et le jour de ma signature vous serez tous invités. Dj. A.

LIGUE 2 MOBILIS

MCS

Mesaâdi (président du CSA/MCS) :

«Je suis démissionnaire»

«Je n'ai aucun problème avec Belahzil»

Le président du CSA/MCS Mohamed Mesaâdi revient sur sa relation avec le président de la SSPA/MCS Belahzil.

De notre correspondant

K. DJELLOUL

"Contrairement à la rumeur qui circule actuelle- ment, je n'ai aucun problème avec Belahzil. La preuve c'est que nous avons travaillé ensemble durant toute la sai- son dernière et on a réussi à sauver l'équipe. De ce fait, j'ai de bonnes relations avec lui, surtout qu'il a contribué beaucoup au maintien de l'équipe, mais aussi au sauve- tage du club, lorsqu'il a tra- versé des moments difficiles avant le début de la saison précédente. Donc, nos rela- tions sont encore bonnes et il n'y a pas lieu de s'inquiéter".

«Les gens doivent savoir que nous avons pris l'équipe dans des moments difficiles» Par ailleurs, évoquant la

situation de l'équipe actuelle- ment, où le flou persiste encore, Mesaâdi a bien voulu apporter quelques précisions en déclarant : "Tout le monde sait que l'équipe a traversé des moments difficiles où elle n'avait pas de comité direc- teur. Il a fallu que je me porte candidat à la présidence du CSA pour lui permettre de démarrer sa saison et surtout de réussir à assurer le main- tien. Néanmoins, j'ai fait ça par amour au club et je suis fier d'avoir réalisé un tel objectif, bien que ça n'a pas été facile pour nous."

«Je ne suis contre personne et celui qui veut intégrer le comi- té directeur est le bienvenu» Sur un autre volet, le prési- dent du CSA/MCS, qui a contribué beaucoup au main-

tien de l'équipe cette saison, a tenu à ajouter : "Je ne suis contre personne, car je ne vois pas pourquoi s'opposer à la venue de personnes qui veulent intégrer le staff diri- geant. Face à cela, je dirais que celui qui veut venir est le bienvenu, et ce, pour l'intérêt du MCS qui doit retrouver sa sérénité dans les meilleurs délais".

«Ma décision est prise et l'AG est libre de choisir » Toutefois, le président du CSA/MCS a confirmé son vœu de quitter le club, et ce, après avoir permis au MCS de réaliser son objectif. Mieux encore, il estime : "J'ai pris la décision de démis- sionner de mon poste de président du CSA, car je ne peux pas poursuivre ma mission, pour plusieurs rai-

sons, notamment ce milieu du football. Cela dit, l'as- semblée générale est libre d'élire un nouveau prési- dent, bien qu'elle veuille que je reste encore pour d'autres saisons."

«Les supporters doivent s'unir dansl'intérêt du club» Enfin, le dirigeant saïdi Mesaâdi a tenu à lancer un appel en direction des sup- porters afin de s'unir pour l'intérêt du MCS qui a besoin de sérénité pour espérer retrouver sa place parmi l'élite. Il dira : "Je veux lancer un appel en direction des supporters pour qu'ils puissent s'unir, car le MCS a besoin de tout le monde pour retrouver sa sérénité." Dj. K.

Chouikhi : «La Ligue 2 est un championnat rugueux»

Avant toute chose, votre sentiment après que le MCS a raté son principal objectif qui était l'accession en L1 Mobilis ? Je n'arrive toujours pas à le croire. Sincèrement, je pensais que nous avions des chances de retrouver notre place parmi l'éli- te. Je suis très triste, car c'est ma première saison en L 2 et j'aurais voulu qu'elle se termine d'une toute autre manière.

Pour jouer l'accession, il va néanmoins falloir que le groupe change d'état d'esprit et de comportement par rapport à la saison dernière, non ? La prochaine intersaison doit être synonyme de changement et le MCS doit être à l'heure de la reconstruction. Dans ces condi- tions, peut-être sera-t-il difficile de remonter, mais tout doit être tenté. Moi personnellement, j'as- pire à ce que l'on puisse en découdre en L1 dès l'an prochain parce que le plus vite serait le mieux.

Il faudra aussi reconquérir votre public par le jeu… Je crois qu'il s'agit effective- ment d'une priorité. Les suppor- ters sont déçus et nous sommes impatients de pouvoir leur rendre le sourire. Dans ces condi- tions, nous allons nous atteler à

gagner nos matches et si possible à produire une belle qualité de jeu avec des prestations appré- ciables. On sait que l'on ne rem- portera pas tous nos matches et que, parfois, il faudra peut-être oublier la manière pour arracher des succès mais si nous pouvons allier succès et beau jeu, nous ne serons pas loin de la vérité en fin d'exercice.

Cette saison, la Ligue 2 devrait se révéler cruellement serrée avec des formations habituées à la L1, n'est-ce pas ? Déjà, d'habitude, il s'agit d'un championnat rugueux avec des écarts très faibles. Mais là, effecti- vement, ce ne sera pas évident, mais je ne crains pas une équipe en particulier. De toutes les façons, en début de saison, tout le monde espère se battre pour accé- der à l'élite. Mais si on veut monter, que l'on se trouve face à des soi- disant concurrents directs ou des équipes de bas de tableau, il faudra tout donner. On ne devra rien minimiser.

Nous croyons savoir que vous allez rester à Saïda; Qu'en est-il ? Il y a de fortes chances pour que je continue l'aventure au

MCS.

Dj. K.

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

RCR

13

www.competition.dz Vendredi 1 e r juin 2018 RCR 13 Il a paraphé son contrat d'une saison

Il a paraphé son contrat d'une saison

HADJAR,

nouvel entraîneur

DU RAPID

De notre correspondant

BOUGUELMOUNA B.

C'est désormais officiel, Cherif Hadjar est le nouveau driver du train du Rapid. L'enfant de Aïn Témouchent, qui s'est rendu il y a quelques jours à Relizane pour entamer les négociations avec le pré- sident Hamri, s'est mis d'accord avec ce dernier sur les grandes lignes, et ne il res- tait que quelques futilités à régler, ce qui a reporté la signature jusque tard dans la nuit du mercredi à jeudi, où l'ancien de l'ASAM est revenu au bureau du prési- dent Hamri qui se trouve au centre équestre Mina pour finaliser les négocia- tions et parapher son contrat officiel avec le club pour une saison.

Jouer l'accession est le premier objectif Le premier point sur lequel les deux hommes se sont mis d'accord est que le Rapid jouera l'accession cette saison, car vu l'effectif que possède le club phare de la ville de Relizane, ce dernier est capable de revenir à sa place parmi les grosses cylindrées de Ligue 1 Mobilis en fin de saison.

Garder l'ossature du club

En plus, Hadjar a demandé la liste des joueurs qui sont en fin de contrat, ceux qui seront libé- rés et ceux qui seront maintenus. L'ex-coach de Mascara a exigé du président de garder l'ossature de l'équipe et ne pas laisser partir les joueurs, surtout ceux qui sont en fin de

contrat, car afin qu'il atteigne son objectif,

le

chamboulé.

groupe doit rester soudé et pas trop

Début de la préparation 1 er juillet

le

Ce qui montre que le coach est venu à Relizane avec l'unique intention de tra- vailler, c'est quand il a ramené avec lui le programme de préparation, où il a décidé d'entamer les préparations le 1er juillet. Cependant, la période de préparation sera divisée en deux parties, la première à Tikjda et la deuxième en Tunisie, ce qui va certainement apaiser les joueurs qui vont avoir une bonne atmosphère de travail et de concentration.

Instaurer l'ordre dans son entourage Connaissant les ficelles de la Ligue 2 Mobilis et celles du club qui joue l'accession, Hadjar était clair dans ses

club qui joue l'accession, Hadjar était clair dans ses  Zaïdi renouvelle son contrat Après que



Zaïdi

renouvelle

son contrat

Après que le coach Cherif Hadjar a paraphé son contrat avec le RCR pour une saison, le tour est venu pour le portier des cages des Lions de la Mina, à savoir Mustapha Zaidi, de rempiler avec son club. En fin de contrat, l'enfant de l'école relizanaise, accompagné de son manager, Ali Houari, s'est mis d'accord avec le président Hamri pour prolonger son contrat de deux autres saisons. Avec cette nouvelle, Zaïdi est le premier joueur officiel pour la saison prochaine du RCR.

le premier joueur officiel pour la saison prochaine du RCR. propos concernant son entourage, où il

propos concernant son entourage, où il

a clairement déclaré qu'il ne veut pas

d'accompagnateurs inutiles avec lui, où

il veut avoir le sérieux dans son travail afin qu'il puisse travailler tranquillement.

Boudraâ, préparateur physique A propos du staff technique, Hadjar nous a affirmé qu'il va ramener Boudraâ Mohamed, qui aura le rôle de prépara- teur physique et d'entraîneur adjoint, tandis que l'entraîneur des gardiens n'a pas encore décidé si c'est à lui, c'est-à- dire Hadjar, de le recruter, ou bien de laisser le choix à la direction de s'en charger.

Il va se charger personnelle-

ment du recrutement Côté joueurs, Hadjar a décidé de garder

l'ossature des anciens joueurs, tandis que, pour les autres postes, c'est lui personnel- lement qui va entamer les négociations avec les joueurs contactés.

Laisser cinq licences pour les espoirs Toujours côté effectif, Hadjar nous a appris que l'équipe senior sera composée de 20 joueurs seulement, tandis que 5 autres licences seront réservées à l'équipe espoirs, car il est un adepte de la forma- tion et les enfants du club auront leur chance d'être convoqués en équipe senior. B. B.

à côté de son objectif. Maintenant, comme je viens de le dire, vu que l'ossature des joueurs ne va pas changer, j'espère qu'on mettra le train du Rapid sur les bons rails.

Justement quels sont vos objectifs avec le club ? Ils sont clairs, on va jouer l'accession cette saison et on essayera par tous les moyens de redresser la barre et d'accéder avec les trois premiers en Ligue 1 Mobilis. Mais tout seul, cela n'aboutira pas, car il faut que tout le monde mette la main à la pâte, car le projet d'une accession ce n'est pas uniquement le président, l'entraîneur et les joueurs, mais tout le monde doit être derrière l'équipe, et c'est de cette façon qu'on va s'entraider pour surpasser les obstacles et arriver à nos fins. B. B.

«J’ai suivi mon cœur»

Juste après avoir paraphé son contrat avec le club phare de la ville de Relizane, le nouvel entraîneur du train du Rapid, à savoir Cherif Hadjar, nous a dit qu'il est content de rejoindre un grand club tel que le RCR. L'ancien de l'ASAM, du GCM, de la JSS et d'autres clubs nous a dit qu'il a reçu plusieurs offres d'équipes de Ligue 1 et 2 Mobilis, mais son cœur l'a ramené à Relizane.

Félicitations, vous venez de parapher votre contrat avec le RCR. Je vous remercie. C'est désormais offi- ciel, après une première rencontre avec le président il y a quelques jours on s'est mis d'accord pour nous rencontrer aujourd'hui et cela a été fait, on a réglé les petites futili- tés et maintenant je suis officiellement à Relizane.

Qu'est-ce qui vous a poussé à venir au Rapid ? Pour votre information c'est la deuxième saison que je négocie avec les dirigeants du club et suite à un léger malentendu, le des- tin m'a pris vers d'autres clubs, mais cette fois-ci, dès que le président Hamri m'a contacté au milieu de la saison dernière, je lui ai donné mon accord de principe et cela

a abouti et je suis content de le faire.

Votre arrivée coïncide avec un éventuel départ de la quasi-totalité des joueurs qui sont à leur fin de contrat et réclament aussi leur argent qu'il n'ont pas reçu depuis plusieurs mois. Cela ne vous inquiète pas ? Tout au début des négociations, c'était le

point que j'ai abordé avec le président, où

il m'a expliqué la situation financière et

administrative de chaque joueur, alors on s'est mis d'accord pour garder les joueurs cadres de l'équipe. D'ailleurs, j'ai insisté avec le président afin qu'il les régularise ou bien qu'il trouve un terrain d'entente avec eux afin qu'ils ne saisissent pas la CRL et même les joueurs qui sont en contrat il faut aussi les régulariser, alors je pense que ce problème est réglé et le président va tenir

sa parole.

Comment voyez-vous l'effectif du RCR ? Après le dernier match de la saison der- nière contre l'ASAM ici à Relizane où mal- gré qu'on les a battus sur leur jardin, j'ai déclaré que l'équipe de Relizane est la meilleure formation du championnat et elle mérite largement de jouer le milieu du tableau de la Ligue 1 Mobilis, mais je ne

sais pas ce qui s'est passé, le club est passé

MCEE

Mellouli : «Je n'ai pas encore tranché»

passé MCEE Mellouli : «Je n'ai pas encore tranché» Le joueur est satisfait de son parcours,

Le joueur est satisfait de son parcours, mais pas de celui de son équipe qui a échappé de peu à la relégation en DNA.

De notre correspondant

AMAR T.

Votre équipe est plus dynamique

Avec la lutte pour le maintien, on a eu tout bon de rebondir dès qu'on s'est sentis en danger.

Votre équipe est revenue en force lors de la phase retour et a échappé de justesse à la relégation

La clé de notre retour en force c'est la confiance dans les rangs de l'équipe, très critiquée au début de la saison, et qui s'est livrée ensuite à des perfor- mances de bon niveau grâce à un col- lectif qui a retrouvé ses repères.

Mais le maintien a été difficilement assuré…

Oui, cela est vrai, mais on est restés mobilisés jusqu'au bout pour terminer sur une bonne note.

Etes-vous satisfait de votre rendement cette saison ?

Personnellement et vu les moments difficiles qu'on a passés, je peux dire

que je me suis donné à fond et je n'ai pas baissé les bras.

Allez-vous continuer l'aventure au MCEE ?

Pour être franc avec vous, je n'ai pas encore tranché sur cette question, je préfère ne pas me précipiter, étudier les offres et voir aussi les projets de mon équipe et à partir de là je tranche- rai.

Avez-vous quelque chose à dire aux supporters ?

Je veux seulement les remercier pour leur soutien.

A. T.

Les joueurs attendent la prime de 25 millions

La direction du club a promis une prime de 25 millions de centimes et un mois de salaire aux joueurs en cas de maintien, ce qui a était fait, mais jusqu'à présent les joueurs n'ont rien vu venir et commencent à s'impatienter.

www.competition.dz Vendredi 1 er juin 2018 14 DÉTENTE JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE Aller au
www.competition.dz
Vendredi 1 er juin 2018
14
DÉTENTE
JEUX PROPOSÉS PAR SAÏD BENSIHECINE
Aller au sport n'est déjà pas toujours
une partie de plaisir. Et on ne parle
même pas des courbatures dont on
souffre après. D'où l'intérêt d'optimiser
Ces 4 erreurs qui vous empêchent
de bien récupérer après le sport
Ne faites rien
contre votre
conscience,
même si l'Etat
vous le deman-
de.
sa récupération au mieux. Pour cela,
voici 4 erreurs que vous pouvez faire et
qui peuvent vous être fatales.
pour éviter les courbatures ? ne négligez
surtout pas les étirements si vous allez
rester assise des heures durant.
Albert Einstein
Ne pas boire assez
C'est aussi une étape clé dans le
processus de récupération après le sport.
En effet, après avoir transpiré, il est
important de ré-hydrater son corps pour
lui rendre l'eau qu'il a perdu.
Ne pas manger les bons aliments
Privilégier des aliments qui vont agir
vite, riches en bonnes protéines et en
glucides, tel que les noix, le fromage
blanc, le saumon
Ne pas s'étirer
S'étirer est évidemment primordial
Ne pas assez dormir
C'est durant le sommeil que votre
corps récupère. Pas question donc de
faire nuit blanche après une grosse
journée sportive.
Citation
INSOLITE
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE
LLLLAAAA BBBBLLLLAAAAGGGGUUUUEEEE

LES FLÉCHÉS

LES FLÉCHÉS

Remplissez cette grille, puis reportez les lettres dans les cases numérotées correspondantes. Vous décou- vrirez les nom et prénom du personnage.

1
1
2
2
5
5
9
9
3 4 6 7 8 10 11
3
4
6
7
8
10
11
impacts surface manche conduits coule en anglaise DUDU JJJJ OUROUR côtiers France magistrat membre de
impacts
surface
manche
conduits
coule en
anglaise
DUDU
JJJJ OUROUR
côtiers
France
magistrat
membre de
proches
municipal
la famille
foutu
fin de verbe
3
Un vacancier raconte à son ami :
- Ma voiture a heurté un dromadaire dans le désert.
- Il n'y a pas eu trop de dégâts ?
où il y a une
égalité
1
Ma voiture n'a rien mais le dromadaire s'en est tiré
wavec une bosse !
-
courbée
réfléchi
globale
baie jaune
iridium
chandelle
SUDOKU
6
gouttes du
tranchants
matin
2
1
3
4
sélénium
5
riche
nécropole
1
7
9
rabougri
avoir de
tableau de
temps des
maître
l’audace
11
glaces
9
1
milieu de
maison retirée
requins
9
2
7
2
8
4
7
5
faisait fumer
désagréable
les Anciens
coupoles
rappel
7
5
6
2
mer
intérieure
8
7
6
9
3
axe sur la
carte
négation
vieux camp
mesure de
mandarin
9
8
6
7
5
petits corps
célestes
battre le pavé
stimuler
1
4
5
9
9
REGLE DDU JJEU
Une ggrille eest ccomposée
de pplusieurs ccarrés.
Chaque ccarré ccontient
tous lles cchiffres dde 11 àà
9. Chaque lligne ccomme
chaque ccolonne ccontient
aussi ttous lles cchiffres dde
1 àà 99. CCertains cchiffres
vous ssont ddonnés, àà
vous dde ttrouver lles
autres. PPour ccela,
procédez ppar ddéduction
et éélimination.
SOLUTION
DU NUMERO PRECEDENT
ingéniosité
genre
bordures
2
milieu
4
4
3
1
7
9
2
5
6
8
école pour
profs
drame jaune
beau parleur
5
8
7
3
6
4
9
2
1
6
2
9
1
8
5
3
7
4
barre de
fermeture
9
7
5
6
3
1
4
8
2
apparue
8
6
2
4
5
7
1
3
9
agent de
long temps
3
1
4
8
2
9
6
5
7
liaison
plat de mâtin
7
5
6
9
1
8
2
4
3
2
9
8
5
4
3
7
1
6
retranchas
10
1
4
3
2
7
6
8
9
5
D
V D
G
A
N
E
E
M
O
F
A
E
O
U
A
E
S
I
B
LES MELÉS
M
E
T
I C
U
L
E
U
X
N
A
T
U
R
E
L
L
E
I
N
D
E
R
R
R
V
D
I
N
G
U
E
T
Biffez les mots de la liste ci-dessous. Les lettres
V
I
R
E
R
S
E
M
A
T
A
M
R
U
O
N
O
L
U
O
F
N
U
restantes vous serviront à composer les nom et
prénom du sportif caché.
V
A
A
U
N
O
R
E
B
A
R
B
A
T
I
F
T
I
R
E
T
G
E
G
M
E
R
E
A
E
A
ARCATURE
FOULON
L
U
G
E
U
R
N
F
R
E
G
A
E
E
B
S
R
B
E
F
N
N
E
I
L
S
T
O
U
R
ALESEUR
GOURDIN
A
T
A
E
L
A
E
R
C
N
N
F
H
I
E
A
I
S
O
G
T
BETONNIERE
GRADE
S
T
E
L
E
R
I
E
N
BIGOPHONE
HARISSA
C
R
E
I
I
A
R
T
G
L
P
H
E
A
I
I
R
E
R
E
S
D
BISEAU
HEMIONE
F
O
A
R
A
O
P
E
A
S
A
L
R
I
O
F
O
O
A
H
N
N
P
CERTAIN
INDENIABLE
N
A
S
A
L
E
R
CHAINE
LARGUE
E
S
T
G
E
S
T
E
S
E
H
M
I
R
N
H
N
A
T
P
E
I
E
A
CHAPITEAU
LICE
R
A
O
U
T
T
U
C
E
S
E
N
A
M
E
I
I
N
H
E
E
H
A
M
E
T
R
E
V
E
S
DEFUNT
MARTIAL
R
S
P
I
E
C
I
L
M
D
B
U
O
P
C
DEPERIR
MEME
LES FLÉCHÉS
DINGUE
MERE
A
E
E
L
A
R
G
U
E
I
R
L
F
N
E
1
2 4
3
ENGANE
NAVIGATION
LES MELÉS
M
A C
R
D
R
L
A
I
T
R
A
M
I
O
U
A
E
E
REDA
ENTIER
NEON
BABOUCHE
EPEE
OLIFANT
5
6
7
8
9
10
11
E
I
N
D
E
N
I
A
B
L
E
N
O
R
D
FAIBLARD
OROGRAPHE
M
U
N
I
E
S
A
T
N
O
I
T
A
G
I
V
A
N
I
E
G
D
FILMER
OVOGENESE
SOLUTIONS
DU NUMÉRO PRÉCÉDENT

www.competition.dz

Vendredi 1 er juin 2018

JSMB

15

Vendredi 1 e r juin 2018 JSMB 15 Les actionnaires acceptent la démission de Tiab Boualem

Les actionnaires acceptent la démission de Tiab Boualem

Comme attendu depuis quelque temps déjà, les actionnaires de la SSA/JSM Béjaïa se sont réunis dans la matinée d'hier à l'usine SCS afin de statuer sur la lettre de démission du président du conseil d'administration, Tiab Boualem. Après plusieurs heures de discussion, les actionnaires ont accepté la démission du président Tiab Boualem.

De notre correspondant

BADR-EDDINE ZAOUCHE

Au terme d'une réunion marathon qui a duré plus de 4 heures, où plusieurs points ont été abordés, notamment la situation financière dans laquelle se trouve le club, les raisons qui ont conduit à ce que ce dernier, ne puisse pas accéder, ainsi que l'avenir de la société par actions, au vu du contexte actuel. Les action- naires de la JSM Béjaïa avaient tous répondu à cette assemblée générale extraordinaire. Les frères Tiab, les frères Battouche, Mehleb et le président du CSA, Houassi, se sont réunis afin d'essayer de trouver une solution adéquate pour permettre à la JSM Béjaïa de repartir de l'avant. Les supporters avaient exigé la disso- lution de la SSA/JSMB et le retrait définitif

des actionnaires des affaires du club. Les actionnaires, qui se sont réunis, ont exposé cette doléance, en proposant la cession des actions au club sportif amateur. Cette deman- de n'aurait pas été acceptée par le président du CSA, Houassi Belkacem, qui, devant la situation dans laquelle se trouve le club, ne veut pas du retrait des actionnaires.

Les actionnaires ont exprimé le vœu de se retirer Après plus de 8 ans d'existence auprès du club, les actionnaires de la SSA/JSMB, qui sont au nombre de 8 en compagnie du CSA/JSMB, ont décidé de se retirer définitive- ment de la société. Cette décision fait suite aux pressions exercées par une partie des suppor- ters qui appelaient à la dissolution de la SSA/JSMB. Les actionnaires de la société par actions, qui ont pris en charge le club, essen- tiellement le président du conseil d'adminis- tration, Tiab Boualem, ont pris la décision à l'unanimité de se retirer des affaires du club. Après que la JSMB a été le premier club à l'échelle nationale à avoir constitué une socié- té par actions, afin d'entrer dans l'ère du pro- fessionnalisme. Finalement, après 8 ans d'exercice, où le club a connu des succès et des échecs, les actionnaires viennent de prendre une décision historique qui est de se retirer de la gestion du club, tout en offrant les actifs au club sportif amateur.

Houassi refuse de prendre en charge le club Avec cette décision de se retirer des affaires du club, en cédant les parts et actions au pro-

fit du club sportif amateur, le club devra cette fois-ci être pris en charge par le président du CSA, notamment concernant les dépenses et le recrutement pour la saison prochaine. Cette proposition avait été refusée par le président du CSA, qui ne semble pas être en mesure de faire face à la situation délicate dans laquelle se trouve la JSMB. De source très proche, les actionnaires tiennent à l'idée de quitter le club, surtout avec la pression qu'ont exercée les supporters durant les deux dernières semaines. Estimant que le climat n'est plus propice à ce que le club puisse atteindre les attentes grandissantes des supporters. Pour rappel, en début d'année, Houassi avait à plu- sieurs reprises exprimé le vœu de gérer les affaires courantes du club, dans la mesure où dès son arrivée, il avait insisté sur le fait que le club devait prendre une autre dimension en ouvrant la porte à de nouvelles têtes. Quelques mois après et devant la crise qui menace l'existence du club, le président du CSA, estime que lui aussi ne pourra pas faire face aux difficultés notamment financières, dans lesquelles la JSMB se trouve.

…Et la cession des actifs au pro- fit du CSA Ne voulant pas prendre l'initiative d'accep- ter seul la proposition faite par les action- naires de la société par actions, Houassi Belkacem a refusé l'idée du retrait définitif des actionnaires de la gestion du club et la cession des actifs. Les deux parties ont campé sur leurs positions durant toute la durée de cette assemblée générale, et ne sont finalement pas parvenus à sortir avec une décision qui pour-

pas parvenus à sortir avec une décision qui pour- rait permettre à la JSM Béjaïa de

rait permettre à la JSM Béjaïa de préparer la saison prochaine dans de bonnes conditions. Ainsi, la balle est désormais dans le camp des membres de l'assemblée générale du club sportif amateur, qui doivent eux aussi se réunir le plus tôt possible, afin de statuer au sujet de cette proposition faite par les action- naires.

Il devra convoquer une assem- blée générale pour prendre posi- tion Une assemblée générale du club sportif amateur devra se tenir dans les prochains jours afin de statuer sur la proposition faite par les actionnaires du club, afin de céder les

actifs de la société par actions au club sportif amateur. Les membres de l'assemblée généra- le du club sportif amateur vont ainsi débattre au sujet de cette proposition qui semble être la solution la plus adéquate afin de permettre au club de débuter les préparatifs pour la saison prochaine le plus rapidement possible. En attendant d'arrêter une date pour permettre aux membres de l'assemblée générale du CSA de se réunir, la JSM Béjaïa continue de vivre dans le flou, poussant ainsi ses supporters au

B. E. Z.

désespoir.

ASO

Il postulera pour la présidence de la LNF

Medouar continue- ra-t-il à l'ASO ?

C'est ce que veulent savoir les Djawarih, qui ne cessent de s'interroger sur l'avenir de leur club préféré.

De notre correspondant

ZOUBIR Z.

Medouar, qui compte postu- ler pour la présidence de la LNF, ne s'est pas encore prononcé sur son avenir à la tête du club chéli- fien qu'il gère depuis deux décen- nies. L'entourage de l'ASO, qui voudrait connaître de quoi seront faits les lendemains de l'équipe, ne veulent pas revivre une situation similaire à celle qui a vu Medouar siéger à l'APN tout en gérant le club en tant que porte-parole. C'est dire que le club chélifien, dont

porte-parole. C'est dire que le club chélifien, dont l'entourage souhaite ardemment l'accession, voire le

l'entourage souhaite ardemment l'accession, voire le retour parmi l'élite de l'équipe, a besoin de plus de sérénité dans sa gestion notam- ment. Comme quoi, dans le cas où il aura à quitter le club pour le poste de président de la ligue,

Medouar sera dans l'obligation de bien préparer sa succession à la tête du club.

Aucun accord définitif Même si aucun accord n'a été trouvé entre lui et la direction du club chélifien, il se trouve que Slimani reste la priorité de l'ASO en matière de premier responsable technique du club. Pour le plan B, l'on parle d'autres pistes sérieuses quant à l'entraîneur, puisque d'autres noms circulent dans les milieux des supporters chélifiens.

L'ASO reprendra le 25 juin La date de la reprise de l'équipe chélifienne est connue, puisqu'elle a été fixée au 25 de ce mois. Après un regroupement à Chlef, les coéquipiers de Ouabdi s'envole- ront pour un stage de deux semaines au Maroc ou en Tunisie avant de revenir à Chlef aborder l'ultime phase de préparation qui consiste à se tenir prêts pour la compétition.

Z. Z.

MERILI :

«Redoubler d'effort pour me frayer un chemin en senior»

Le jeune milieu de terrain Merili estime qu'il faudra désormais faire le maximum pour être à la hauteur la saison prochaine.

Si l'on parlait de vos prestations en équipe senior

Nouvellement incorporé en équipe fanion, j'ai donné le maximum et j'ai même été félicité par le staff tech- nique. Ce sont là des encouragements qui me motivent à travailler davanta- ge pour être au top la saison prochai- ne. Je ferai le maximum au prochain exercice, où je sais que seul le travail me fera avancer.

La direction compte promouvoir plusieurs jeunes, votre sentiment ?

C'est une chose merveilleuse qui devrait nous arriver. On ne sera pas dépaysés. On fera le maximum pour être à la hauteur et réussir le pari qu'attend tout un entourage. On n'au- ra, au moins, pas de problèmes quant aux automatismes.

Comment voyez-vous la saison prochaine vous concernant ?

Je sais qu'un grand travail m'attend pour atteindre un meilleur niveau possible. Je souhaite vraiment que la saison prochaine soit meilleure pour l'ASO. Nous devons redoubler d'ef- forts tout en consentant aux sacrifices pour remettre l'équipe sur le meilleur chemin possible.

La concurrence sera sans merci, vous vous y attendez ?

Bien sûr que oui, et c'est dans ce sens que nous les jeunes aborderonts le travail en juin. Comme nous avons cette chance inouïe de figurer parmi l'effectif senior, on en profitera et on étalera nos qualités pour nous frayer un chemin.

Z. Z.

QUOTIDIEN SPORTIF ÉDITÉ PAR LA SARL «TOP SPORT» Directeur de la publication Djamel Guessoum Directeur
QUOTIDIEN
SPORTIF ÉDITÉ
PAR LA SARL
«TOP SPORT»
Directeur de la publication
Djamel Guessoum
Directeur de la rédaction
Rafik Abib
Rédacteurs en chef
Amirouche Boudjedou
Asma Halimi Taïbi
Rédacteur en chef adjoint : Kamel Hassani
Chef de rubrique : Nouredine Boumali
Rédaction
Abderrahmane Mimoun,
Maâmar Zerrouki, Amina Zerrouki,
Mohamed Amokrane Smaïl, Abdellah
Haddad, Hillal Aït Benali, Anis Sadoun,
Rachid Hamadi, Islam Zemam
Rédaction
87, B d Mohamed V
Tél. : (0770) 92 92 83
Fax : (023) 49 05 33
Site Internet
www.competition.dz
contact@competition.dz
Compte bancaire
CPA agence Didouche,
n° 101-400-24762-3
Impression
SIA
Diffusion
Compétition Tél : (0770) 92 92 82
Adressez votre courrier
à Compétition BP 331 - RP Alger
www.competition.dz Vendredi 1 er juin 2018
www.competition.dz
Vendredi 1 er juin 2018

16

À LA UNE

16 À LA UNE
www.competition.dz Vendredi 1 er juin 2018 16 À LA UNE Le message de Marcelo pour Zidane
www.competition.dz Vendredi 1 er juin 2018 16 À LA UNE Le message de Marcelo pour Zidane

Le message de Marcelo pour Zidane

Marcelo, le latéral gauche du Real Madrid, s'est également exprimé sur Twitter : "Mister Zizou. J'ai tellement appris à tes côtés. J'ai apprécié comme un enfant chaque entraînement, chaque conseil. Tu es très spécial pour moi ! Tu as fait l'histoire avec ton travail, ton dévouement, ta passion et surtout ton humilité ! Merci Mister."

Sergio Ramos remercie Zinedine Zidane

Ronaldo :

«Que de la fierté d'avoir été ton joueur»

ZIDANE

quitte le Real Madrid

C'est un coup de tonnerre que personne n'a vu venir. Lors d'une conférence de presse inopinée organisée par Zinedine Zidane, le technicien français a annoncé son départ du Real Madrid. Premier entraîneur à remporter la C1 trois années de suite, Zidane quitte le club au sommet de sa gloire après avoir remporté neuf trophées en l'espace de deux ans et demi de mandat.

C'est un tremblement de terre. Un séisme que personne ne pouvait prévoir sur la planète football. Zinedine Zidane a choisi de quitter le Real Madrid. Au som- met de sa gloire. Quelques jours après avoir marqué encore un peu plus l'histoi- re en remportant sa troisième Ligue des champions - une première pour un entraî- neur -, Zizou claque la porte de la Maison Blanche. Après deux ans et demi d'exerci- ce mémorables. "J'ai pris la décision de ne pas continuer l'année prochaine comme entraîneur du Real Madrid', a tout de suite annoncé le Ballon d'Or 1998.

«Le Real a besoin d'un autre discours» Alors une question s'impose : pourquoi ? Pourquoi partir de ce banc où il avait si bien réussi sa reconversion ? Pourquoi faire ce choix si surprenant ? Zinedine Zidane l'aurait fait pour le bien du Real Madrid. Pour le futur de sa désormais ex-

équipe. "Je pense qu'il faut le faire pour tout le monde. Cette équipe doit continuer

à gagner. Et pour cela, elle a besoin d'un

autre discours. D'une autre méthode de travail", a précisé ZZ qui a enchaîné :

"J'aime beaucoup ce club." Habitué aux rouages du haut niveau, Zinedine Zidane a visiblement senti une usure de son groupe. Et un besoin de renouvellement au sein de cette formation

merengue, qui a fini à la troisième place de la Liga à 17 points du FC Barcelone. "Il

y

a eu des moments difficiles (…) Ça te fait

réfléchir", a avoué l'ancien numéro 10 de génie des Bleus. Il aurait cependant pu décider de remodeler le visage de son effectif contrairement à la saison passée. Il avait les arguments pour. Mais il a pris

l'autre option : celle de s'en aller. Pour ne pas connaître une vraie fin de cycle. C'est tout à son honneur. Ce n'est jamais facile de partir au sommet. Mais Zidane n'est pas comme tout le monde. On le sait trop bien.

n'est pas comme tout le monde. On le sait trop bien. C'est un énorme tremblement de

C'est un énorme tremblement de terre qui a secoué la planète football ce jeudi. Quelques jours après avoir remporté sa troisième Ligue des champions, Zinedine Zidane a annoncé son départ du Real Madrid, prenant ainsi tout le monde de court. Et en premier lieu son président Florentino Pérez, qui s'est dit "attristé".

Les meilleur et pire souvenirs de Zidane au Real Madrid

Sous le choc. Les journalistes espagnols présents à Valdebebas pour la conférence de presse de Zinedine Zidane n'en revenaient pas. Oui, le coach français a décidé de quitter le Real

Madrid, quelques jours seulement après son troisième sacre consécutif en Ligue des champions. Il a donc dû répondre à de nombreuses questions pour s'expliquer sur les raisons de son choix. Mais aussi faire un premier bilan de son aventure sur le banc de touche. Interrogé sur ses meilleurs et pires souvenirs au Real Madrid, il a répondu : "Mon meilleur souvenir, c'est quand Florentino Pérez m'a donné la possibilité de jouer dans ce grand club. C'est le rêve de beaucoup de grands joueurs de jouer un jour au Real Madrid. Le plus important, c'est quand Florentino Pérez m'a ramené ici. Il y a beaucoup d'autres choses comme la victoire en Champions. Mais en tant que coach, le meilleur souvenir, c'est d'avoir gagné la Liga, c'est le top. Et le pire moment, c'est d'avoir perdu le retour en Coupe d'Espagne contre Leganés (le 24 janvier dernier, défaite 1-2 à domicile, ndlr)."

SON PALMARÈS D'ENTRAÎNEUR :

Champions League :

2016, 2017, 2018

Supercoupe d'Europe : 2016

Championnat d'Espagne : 2017 Supercoupe d'Espagne : 2017

Mondial des clubs : 2016, 2017

d'Espagne : 2017 Mondial des clubs : 2016, 2017 Pas d'autres clubs la saison prochaine Il

Pas d'autres clubs la saison prochaine Il ne sera resté que deux ans et demi dans le costume d'entraîneur du Real Madrid. Mais il ne faut pas s'y tromper : son passage sur le banc madrilène restera inou- bliable. Le Real de Zidane s'est fait une place de choix dans les livres d'histoire. Avec neuf titres gagnés, les Merengue ont rempli leur armoire à trophées comme rarement pour écrire l'une des plus belles pages du club. Et pourtant, on parle du grand Real Madrid. Mais ces trois Ligues des champions consécutives ramenées changent tout.

On retient ses titres Que retenir après cette annonce ? Ses titres, bien sûr. Mais aussi sa manière

d'être entraîneur. Car très vite, Zinedine Zidane a su imposer sa patte à son Real. Il n'a pas révolutionné le jeu. Mais son cha- risme et sa finesse psychologique lui ont permis de tirer le meilleur du vestiaire merengue. Et au fil des matches, on a découvert sa science du coaching. Son départ, avec ce timing hallucinant, restera aussi dans la légende zidanesque. Pour le Real Madrid, cela ne va pas être

simple. Le club madrilène va devoir trou- ver un successeur. On lui déjà souhaite bon courage. Et quid de Zidane au fait ? "Je ne vais pas entraîner d'autres équipes tout de suite", a assuré le Français avant de préciser : "Je ne suis pas fatigué d'en- traîner. Mais je pense que ce n'est pas le bon timing pour continuer". Il part du Real la tête haute. Sans avoir fait l'année de trop. Mais il le précise, ce n'est sûre- ment pas la fin de sa belle histoire avec le Real. C'est "un à bientôt", a-t-il prévenu.

FLORENTINO PÉREZ :

«Je suis très triste»

C'était une journée

comme une autre sur la planète football. Des infos, des

rumeurs présager ce qui allait s'en suivre. Première surprise aux alentours de midi lorsque le Real Madrid a annoncé une conférence de presse de Zinedine Zidane sur les coups de 13h. Une prolongation de contrat ? Un bilan de la saison après ce troisième sacre consécutif en Ligue des champions ? Personne ne se doutait de ce qui se tramait réellement. Puis Marca et la Cadena Ser ont annoncé un possible départ de l'entraîneur français quelques minutes avant le début du direct. Ils avaient vu juste.

Rien ne laissait

«C'est une décision inattendue» Aux côtés de son coach, Florentino Pérez, complètement abasourdi par la nouvelle, a livré quelques mots. " Je tiens à le remercier pour son dévouement, sa passion, son amour et pour tout ce qu'il a fait pour le Real Madrid ces dernières années", a tout d'abord expliqué le président du Real Madrid. "La seule chose que je voudrais dire, c'est que je n'ai aucun doute qu'il reviendra, mais il mérite de prendre du repos s'il en a besoin. C'est une décision inattendue pour moi. Ça m'a rendu très triste", a-t-il poursuivi,

toujours autant sonné par le départ soudain de Zizou.

«Je l'ai aimé» "Je l'ai aimé en tant que joueur et en tant qu'entraîneur, cela a eu un grand impact sur moi quand j'ai appris cette décision. J'aurais aimé le convaincre, mais je sais comment il est. Et je ne peux qu'accepter", a-t-il précisé, impuissant devant la volonté de son désormais ancien coach. "Je veux lui témoigner toute mon affection, lui rappeler que le Real Madrid est sa maison et qu'il sera toujours le bienvenu", a conclu le patron madrilène. L'histoire d'un père qui voit son fils quitter le cocon familial.

d'un père qui voit son fils quitter le cocon familial. Sergio Ramos, le capitaine du Real

Sergio Ramos, le capitaine du Real Madrid, vient de réagir sur son compte Twitter à l'annonce du départ du Real Madrid. "En tant que joueur et en tant qu'entraîneur, vous avez décidé de dire au revoir au sommet. Merci pour ces deux années et demie incroyables. Votre héritage ne sera jamais effacé, c'est l'un des chapitres les plus réussis de l'histoire du Real Madrid."

Casemiro : «Mon idole»

Le milieu de terrain brésilien Casemiro a également commenté le départ de Zinedine Zidane du Real Madrid. Beaucoup de tristesse pour Casemiro : "Je n'ai pas les mots pour te remercier pour tout ce que tu as fait pour ce vestiaire, pour le Real Madrid et pour le "Madridisme". Cela a été une fierté et un privilège d'avoir comme entraîneur mon idole."

Isco : «Un honneur»

Comme tous les joueurs du Real Madrid, Isco a également rendu hommage à Zinedine Zidane. Comme pour Asensio, Isco a explosé sous les ordres de "Zizou" : "Cela a été un honneur de travailler avec toi, d'apprendre tous les jours et de gagner tous ensemble car tu as réussi à faire de cette équipe quelque chose d'historique. Je te souhaite le meilleur."

chose d'historique. Je te souhaite le meilleur." Cristiano Ronaldo a également rendu hommage à son
chose d'historique. Je te souhaite le meilleur." Cristiano Ronaldo a également rendu hommage à son
chose d'historique. Je te souhaite le meilleur." Cristiano Ronaldo a également rendu hommage à son

Cristiano Ronaldo a également rendu hommage à son entraîneur Zinedine Zidane sur son compte Instagram. Alors que le Portugais va préparer le Mondial avec sa sélection, l'annonce du départ du Français ne l'a pas empêché de lui rendre hommage dans des termes très simples : "Je ne ressens que de la fierté d'avoir été ton joueur. Mister, merci pour tout". Avec le départ de "Zizou", les spéculations sur l'avenir de Cristiano Ronaldo vont être nombreuses.

Pour Courbis, Zidane sélectionneur ? C'est encore trop tôt

Consultant sur RMC et ancien entraîneur de Zinedine Zidane à Bordeaux, Rolland Courbis estime qu'il est encore trop tôt pour voir "Zizou" à la tête d'une sélection : "Je pense qu'il est encore trop jeune. Avant de passer sélectionneur, compétiteur comme il est, je pense qu'il va vouloir démontrer qu'il peut connaître la réussite ailleurs qu'au Real Madrid. Je le vois dans un autre club, dans un autre pays. Ou un retour au Real Madrid. Cela dépendra de ce qui peut se passer."

dans un autre club, dans un autre pays. Ou un retour au Real Madrid. Cela dépendra