Vous êtes sur la page 1sur 13

Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 1

I. MISE EN SITUATION
1. Activité 1 :
Cochez les ou les cases qui te semble (nt) correcte (s) :
Proposition oui non
Y a-t-il une différence apparente entre un conducteur hors tension et un conducteur
sous tension ?
Un dispositif différentiel à courant résiduel à haute sensibilité de 30 mA protège :
- les outils électriques ?
- les personnes utilisant ces outils ?
- les installations électriques ?
Le temps de passage du courant électrique dans le corps humain a-t-il de l'importance ?
Le déclencheur magnétique d'un disjoncteur et le fusible remplissent la même fonction

2. Activité 2 :
Soit le schéma de l’installation suivante :
Sachant que :
– Caractéristique de
l’installation : 230V / 400V
; disjoncteur 30A/ 500mA.
– Rn : la résistance du neutre à
la Terre.
– Ru : la résistance de la prise
de Terre.
– Rc = 1000 Ω : la résistance
corporelle.
– Rd : la résistance de défaut.

1/ La phase 1 de la machine 1 touche la masse avec une résistance de défaut Rd =20 Ω .


a- Représenter le parcours du courant de fuite IC1 .
b- Calculer la valeur de ce courant de fuite.
c- Calculer la tension de contact UC1 à laquelle est soumise la personne.
d- Calculer alors l’intensité IC1 qui traverse la personne.
2/ Le défaut de la première machine est réparé. La phase 2 de la machine 2 touche la carcasse de celle-ci.
La résistance de contact est de 100 Ω.
a- A quel potentiel se trouve la carcasse ?
b- Une personne touche la carcasse de cette machine ; à quel potentiel est –elle soumise ? Calculer
le courant qui la traverse IC2.

Conclusion L’énergie électrique, bien qu’utile, est dangereuse pour l’homme. Si un courant traverse le corps humain, il y a
risque de lésions voir de mort. Il est donc nécessaire de protéger les personnes contre de tels dangers pour des raisons de sécurité,
toute partie conductrice d'une installation est isolée par rapport aux masses. Cet isolement peut se faire par éloignement, ou par
l'utilisation de matériaux isolants. Mais avec le temps, l'isolation peut se détériorer (à cause des vibrations, des chocs mécaniques,
de la poussière, etc.), et donc mettre une masse (la carcasse métallique d'une machine par exemple) sous un potentiel dangereux. Ce
défaut présente des risques pour les personnes, les biens mais aussi la continuité de service.

Les valeurs prises par les courants de défaut, les tensions de contact et les surtensions sont étroitement liés au mode de
raccordement du neutre à la terre.

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 2

II.Protection des personnes (Régime de neutre) :


Il existe trois régimes du neutre qui différent par:
1. la situation du neutre par rapport à la terre,
2. la situation des masses par rapport à la terre ou au neutre,
Chacun des trois régimes est caractérisé par l’association de deux lettres.
Les différents schémas du régime du neutre

Type Situation du neutre Situation des masses SLT

1 neutre relié directement à la terre T masses reliées à une prise de terre T T.T.

2 neutre relié directement à la terre T masses reliées au neutre N T.N.

3 neutre isolé de la terre (ou impédant) I masses reliées à une prise de terre T I.T.

2.1. Schéma T.T. (neutre à la terre) :


Schéma : Caractéristiques : Protection

– Le neutre de l’installation est 1ière règle : Toutes les masses des


directement relié à la terre. matériels protégés par un même
– Les masses de l’installation sont dispositif de protection doivent
aussi reliées à la terre. être interconnectées et reliées par
– Cette solution est celle employée un conducteur de protection (PE)
par ONE. pour les réseaux de à une même prise de terre.
distribution basse tension. 2ième règle : La condition de
– Aussitôt qu’un défaut d’isolement protection doit satisfaire à la
survient, il doit y avoir coupure : relation suivante : R A * I A  U C
C’est la coupure au premier défaut - IA : Courant de fonctionnement
du dispositif de protection ;
- - RA : résistance de la prise de
terre des masses ;
- - UC : tension de contact limite :
UC = 50V, 25V selon les locaux.

3ième règle : Dans les schémas


TT, on assurera la protection par
un dispositif différentiel à courant
résiduel placé à l’origine de
l’installation.

Exemple : soit le réseau de distribution TT ci-dessous :


Rd = 0,1 Ω, Rn =10 Ω, Ru =10 Ω
calculer id, Uc et conclure

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 3

2.2. Schéma T.N (mise au neutre) :


Le neutre de l’alimentation est relié à la terre et les masses sont reliées au neutre. Tout défaut d’isolement
est transformé en un défaut entre phase et neutre. Ce qui se traduit par un court-circuit phase neutre.
On distingue deux schémas possibles, suivant que le conducteur neutre et le conducteur de protection (PE)
soient confondus ou non.

Schémas Régime Boucle de défaut :


– TNC Le conducteur de protection Les prises de terre du neutre et des
et le neutre sont confondus en masses sont interconnectées.
un seul conducteur PEN : En cas de défaut, un courant Id
Protection Electrique + Neutre circule dans le conducteur
Section des conducteurs actifs > PE ou PEN.
10 mm² Court-circuit donc Id est important.
On utilise l’appareillage tripolaire Déclenchement des protections.

TNS : Le conducteur neutre est


séparé du conducteur de protection
électrique PE.

Dans les deux cas, la protection


doit être assurée parcoupure au
premier défaut

déclenchement au premier défaut.


répartition des prises de terre dans toute l’installation.
Caractéristiques défaut d’isolement phase/masse est transformé en défaut phase/neutre.
aucune élévation du potentiel des masses

Un défaut d’isolement se traduit par un court-circuit


Protection Le courant de défaut n’est limité que par la résistance des conducteurs :

Il faut vérifier que les dispositifs de protection réagissent en un temps


inférieur à celui imposé par la norme,
soit pour un disjoncteur :

2.3. schéma IT (Neutre isolé):


Le neutre est isolé de la terre, ou relié à la terre par une impédance.
Les masses sont reliées à une prise de terre.
Ru : R de la prise de terre. Rn : R de la terre du neutre. Zn : Impédance d’isolement

Schéma :

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 4

Boucle de défaut
Premier défaut Deuxième défaut

schéma

Le premier défaut est inoffensif. En cas de double défaut, il y a présence d’un


Id est très faible. fort courant de court circuit (entre phase) et
Calcule
d’une tension de contact (Uc) dangereuse.
de Coupure automatique obligatoire.
Deux cas se présentent :
courant
masses séparées : protection par dispositif
de défaut différentiel : Régime TT.
masses communes : protection contre les
surintensités : Régime TN.

Caractéristique :
le premier défaut doit être signalé par un contrôleur permanent d’isolement (CPI), par un signal
sonore ou visuel
la coupure est obligatoire au deuxième défaut.
un personnel de surveillance doit être capable de réparer au 1er défaut.

2.4. Récapitulatif.:

Désignation Règles Protection


Neutre à la terre Coupure automatique Assurée par disjoncteur
TT au 1er différentiel
Masses à la terre défaut
UL ≤ Ru x I∆n

Mise au neutre Coupure automatique Défaut transformé en court


TN au 1er circuit, phase/neutre,
Masses reliées au neutre et défaut protection par fusible ou
neutre à la terre disjoncteur
Neutre isolé Coupure automatique Avertissement au 1er
IT au 2e défaut
Masses à la terre défaut par CPI

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 5

Le régime de neutre TT est surtout utilisé dans la distribution publique d’énergie.


La mise au neutre TN est surtout employée dans l’industrie.
Le neutre isolé IT est installé pour des raisons de continuité de fonctionnement

2.5. Application :
Une installation électrique est composée d’une résistance chauffante triphasée et d’un moteur asynchrone
triphasé. Le schéma du montage est celui-ci :
1. Souligner en rouge les phases et en bleu le
neutre de l’installation. Les nommer.

2. Dessiner en vert le conducteur de protection


électrique afin de réaliser un régime de neutre
TT. On notera la résistance de terre du neutre Rn
et celle des masses par Ra.

3. Un défaut d’isolement se produit dans les


résistances entre la phase 1 et la masse
métallique. Dessiner en pointillé le parcours du
courant de défaut. La résistance de défaut Rc
n’est pas nulle ! En déduire le schéma équivalent
(le dessiner à côté du schéma).

4. Calculer le courant de défaut passant à la terre et


les tensions de contact entre les résistances et la
terre, entre le moteur et la terre, entre les deux
récepteurs.

Données Rn =10 V, Ra = 10 V, Rc = 4 V, T1 20 kV
/ 240/400 V.

5- En déduire si ce type de défaut est dangereux.

6- Donner le type de matériel à installer pour


assurer la protection des personnes. Donner son
calibre de réglage et le dessiner sur le schéma.

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 6

III.Protection des matériels


3.1. mise en situation (voir animation)
3.2. Défauts dans les installations électriques :
La majorité des incidents qui se produisent sur une installation électrique sont dus à une surcharge,
un court-circuit, un défaut d'isolement. Ces incidents se traduisent par:
- Les surintensités : surcharges ou court-circuit
- Les surtensions ou les baisses de tension
Perturbation Causes Effets Moyens de
protection
Surintensités Surcharges Dès que l'appareil Accroissement Fusible
d'utilisation demande une anormal du Relais thermique
puissance plus importante courant absorbé, d'où Disjoncteur avec
(faible valeur de I) Ex: moteur électrique échauffement lent déclencheur
bloqué mais pouvant thermique
entraîner la
détérioration de
l'installation.
Court-circuit Élévation brutale du Création d'un arc Fusible
courant absorbé due à un électrique, Disjoncteur avec
contact électrique entre 2 échauffement très déclencheur
conducteurs de polarités important magnétique
(fort valeur de I) différentes pouvant entraîner la
fusion des
conducteurs, création
d'effets
électrodynamiques
Surtensions Augmentation brutale de Destruction des Relais de
la tension due : isolants. surtension,
• à des contacts Parafoudre.
accidentels avec la H.T,
• à des conditions
atmosphériques : coup
de foudre.
Baisses de tension Chute de tension trop Mauvais Relais à minimum
importante due à un fonctionnement des de tension.
déséquilibre du réseau. récepteurs (moteurs,
matériels
informatiques, …).

3.2. Dispositifs de protection :


Sectionneur :

Photo et symbole

fonction Ouvrir ou fermer un circuit à vide


Protéger le circuit électrique
Protection contre les courts circuits (s’il est menu des fusibles)

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 7

Caractéristiques Le sectionneur est un appareil à rupture lente qui ne doit jamais être manœuvré en
fonctionnelles charge.
Les sectionneurs peuvent être munis de coupe-circuit fusibles ans ce cas, le
sectionneur portera le nom de sectionneur porte fusible

Fusible :
Photos et Cartouches cylindriques cartouches à couteau
symbole

types Il existe trois types principaux de fusibles :


très rapide (prosistor) : protection des semi-conducteurs,
standard (type gG): usage général, protection câbles et tout type de récepteurs,
lent (type aM (accompagnement Moteur)): démarrage des moteurs, accepte un
fort courant de démarrage durant quelques secondes.

Choix d'un On choisit le calibre du fusible égal au courant :


fusible - À pleine charge de l'installation à protéger pour la classe gG.
- Nominal du moteur à pleine charge pour la classe aM.

Relais thermique :
Photos et symbole

Fonction Le relais thermique permet de protéger le moteur contre les surcharges.


du relais
thermique (il remplit la fonction classique d’un fusible)
Caractéristiques Son principe est basé sur l'image thermique du courant.
électriques Il agit grâce à des bilames qui se déforment en fonction du courant qui les
traversent.
Le relais protège les moteurs contre :
les surcharges (augmentation anormale du courant pendant un temps assez long),
les coupures de phase où les déséquilibres de celles-ci.

Choix d’un relais Pour choisir le relais thermique, il faut connaître l’intensité du moteur
thermique

Le disjoncteur magnétique :
symbole Le disjoncteur magnétique fonctionne un peu comme un contacteur (relais), le
courant du circuit
à protéger traverse le bobinage d’un électroaimant. Dès que l’intensité devient
supérieure au
calibre du disjoncteur, le champ magnétique créé attire un contact mobile et ouvre le
circuit.

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 8

Disjoncteur magnétothermique:
Photos et
symbole

Fonction Organe de commande et de protection


types Il existe plusieurs types de disjoncteur:
- Disjoncteur magnétique : assure la protection contre les courts circuits (contacteur)
- Disjoncteur thermique : assure la protection contre les surcharges (relais thermique)
- Disjoncteur magnétothermique : assure la protection contre les courts circuits ainsi que
les surcharges.
- Disjoncteur magnéto-thermique différentiel : assure la protection contre les courts
circuits, les surcharges et la protection des personnes contre les contacts indirects.

3.3. Choix des composants d’un départ moteur :

NB : Pour effectuer le choix des composants, il faut


connaître l’intensité nominale et la tension
d’alimentation du moteur, ou la puissance. Si on ne
connaît pas les caractéristiques du moteur, il faut
regarder sur la plaque signalétique.

Prenons l’exemple d’un moteur asynchrone triphasé


d’une puissance de 4 KW sous une tension de 400V.
Etapes du choix
1- déterminer l’intensité du moteur.
2- Faire un choix du relais thermique
3- Faire un choix des fusibles
4- choisir le sectionneur porte-fusibles
5- choisir le contacteur

ANEXXES :

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 9

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 10

3.4. Applications.
EXO1 :
On dispose d’un fusible type gG, 16A de résistance 0,01Ω afin
de protéger un système M consommant IN=10 A en régime
nominal.

1- Calculer la puissance dissipée par le fusible par effet Joule


en fonctionnement nominal.
2- A la suite d’un court-circuit dans l’installation le fusible est
parcouru par un courant I = 100A.
- Relever sur les courbes jointes, le temps de coupure tc.
- Calculer l’énergie nécessaire à la fusion du fusible.

3- Reprendre les mêmes questions que


précédemment pour un courant de
50A puis 200A puis présenter dans un
tableau les résultats (I = 50A ; 100A
et 200A). Comment peut-on
interpréter ces résultats ?

Lors d’un dysfonctionnement de la machine,


l’intensité du courant a pour valeur 60 A.

4- Quel est le temps mis par le fusible pour


fondre ?
5- Choisissez un fusible afin d’autoriser
cette surintensité sur une durée de 10 à
30 s.

Protection par disjoncteur magnéto-thermique

6- Cas du disjoncteur d'un calibre de 2 A

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 11

A partir du document technique donnez :


– Le pouvoir de coupure sous 230 V alternatif
– La puissance dissipée pour un courant I=2 A
– Le temps de réponse d'une surintensité à 10 A
7- Choisissez un calibre afin d’autoriser dans un système une surintensité de 60 A sur une durée de 10 à 30 s.

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 12

M : A.lalouli
Classe : 2STE UNITE ADC

MODULE :1 PROTECTION DOC 13

Exemple de distribution électrique domestique :

M : A.lalouli

Vous aimerez peut-être aussi