Vous êtes sur la page 1sur 5

République Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère des Etudes supérieures et de Recherche Scientifique


Université Ferhat Abbas –Sétif 1-
Institut d’Optique et Mécanique de Précision

Compte Rendu :

Réalisé par :

Benamara Salem
Zeggari Marwa
Bounazef Sari Bouharket

Année Universitaire : 2017/2018

Encadré par : Mme Louamri


I. Introduction :
Dans l’optique, on appelle aberrations les imperfections
observés sur l’image. Il existe deux grandes familles d’aberrations,
les aberrations chromatiques qui sont principalement liées au
caractère ondulatoire de lumière et les aberrations géométriques
qui apparaissent généralement en lumière monochromatique.
I.1. Aberration chromatique :
Désigne l’aberration optique qui produit une image floue et aux
contours irisés. Elle est due à la variation de l’indice de réfraction
d’un milieu en fonction de la longueur d’onde de la lumière qui
le traverse. Cette variation est la cause d’une légère variation
dans la distance focale qui influe sur la mise au point.

I.2. Aberration géométrique :


I.2.1. Aberration de sphéricité :

Dans ce cas le faisceau émergeant ne passera pas par un


seul point.
I.2.2. Aberration de coma :

L’effet de cette aberration est de produire une tache dans


le plan image, à cause des rayons en dehors de l’axe
optique qui ne convergent pas de le même point.

I.2.3. Astigmatisme :

Cette aberration est produite quand les rayons émergeants


ne sont pas déviés de la même manière dans différents
plans. Elle se manifeste particulièrement sur l’image d’un
objet structuré.

I.2.4. Courbure de champ :

Cette aberration provient du fait que l’image se forme sur


une surface paraboloidale et non sur un plan
I.2.5. Distorsion :

Cette aberration n’affecte pas la qualité de l’image seule


la position du point image est modifiée.

En barillet En coussinet

II. Réalisation du TP :
II.1. Aberration Chromatique :
II.1.1. Influence de la variation longueur d’onde :

A – Pour la lentille :
λ 450 500 550 600 650 700
ΔSλ 1.09 1.11 0 -0.14 0.22 -0.02

B – Pour un objectif

λ 450 500 550 600 650 700


Δ -0.02 0.04 0 -0.93 -0.12 0.46
II.2. Aberration géométrique :
II.2.1. Influence de la position sur l’mage :
- On observe une image nette en accolant le diaphragme
à la lentille.
- On observe une image en barillet en positionnant le
diaphragme après la lentille à une distance de 90 mm
- On observe une image en coussiné en positionnant le
diaphragme avant la lentille à une distance de 90 mm

III. Conclusion :
A la fin de ce TP, où on a étudié deux types d’aberrations, on
peut conclure que les aberrations se diffère d’un système à
l’autre car elles dépendent de plusieurs paramètres ainsi que la
longueur d’onde, l’ouverture du diaphragme, l’indice de
réfraction et les distances entre les éléments des systèmes. Et
pour corriger ou minimiser ces défauts dans l’image il suffit de
faire combiner les composants optiques.