Vous êtes sur la page 1sur 1

Thème 1A - Chapitre 5 - Un regard scientifique sur l’évolution V.

Marquet-Lycee de Vienne

Correction activité 3 TP10

Etape 1 :

On mesure de la position du trou occipital afin de déterminer le degré de bipédie du fossile à étudier à l’aide du logiciel homininés : calcul du
rapport Q’F/Q’U pour le crâne inconnu, celui de Homo Sapiens, celui du Chimpanzé et de l’Australopithèque.

On compare ce rapport du crâne fossile avec celle de l’Homme actuel, espèce bipède affirme, celle du chimpanzé espèce occasionnelle, et celle de
l’Australopithèque, bipède peu affirmé.
Si le rapport est proche de celui de Homo sapiens, cela signifiera que le crâne inconnu provient d’une espèce bipède donc appartenant au genre
Homo. Si le rapport est proche de celui du chimpanzé, le crâne appartient à une espèce non bipède.

Etape 2 :

Crâne Homo sapiens Crâne chimpanzé Crâne australopithèque Crâne Homo habilis

Etape 3 :

Q’F Q’U Q’F/Q’U


Crâne n°6 8.6 12.6 0.7

Homo Sapiens 6.35 14 0.45


Chimpanzé 3.5 9.72 0.36
Australopithèque 3.91 12.7 0.3

Crâne n°7 5.16 11.3 0.5

Etape 4 :

Le crâne 6 a bien un rapport plus proche de celui de Homo Sapiens que du Chimpanzé. Il est donc bipède. Ce crâne appartient à une espèce du genre
Homo.

Même chose pour le crâne n°7.