Vous êtes sur la page 1sur 7

ESSAI

Il s'agit de la deuxième épreuve de la production écrite, évaluée sur 12 points (pour un total de 25 points à la production écrite). Il vous est en général demandé de
rédiger un essai de 250 mots environ (+ ou - 10 %). Le thème proposé a un lien direct avec la synthèse de documents qui précède.

L'objectif est de développer une thèse personnelle qui répond au sujet et à votre problématique.

 Le thème se repère dans le sujet proposé, il est plus ou moins ciblé : société, écologie, commerce, culture, commerce équitable, internet, télévision,
égalité des chances.
 La problématique questionne ce thème : il s'agit de votre propre approche, de votre "angle d'attaque".
 Votre thèse répond à votre problématique.

En général, les sujets proposés consistent à rédiger une lettre (au courrier des lecteurs, à votre maire, à la rédaction d'un journal) ou bien de participer à un
forum. Dans votre argumentation, contrairement à la synthèse de documents, il vous est demandé de donner votre opinion, toujours avec nuance. Pour cela, il vous
faut préférablement respecter les étapes suivantes :

RÉFLÉCHIR

Une étape à ne pas négliger. Il s'agit tout d'abord de bien lire le sujet. Une évidence ? Pas tant que cela !

Prenons un exemple (inventé) de sujet :

"Votre magazine préféré s'interroge sur l'utilisation des vélos en ville : est-ce une mode passagère ou bien un phénomène durable promis à un grand avenir ?
Vous participez au forum du site afin de faire part de votre opinion. Vous rédigerez un texte clair et structuré d'environ 250 mots."

Thème : les moyens de transport en ville.


Problématique reformulée : comment le vélo peut-il aujourd'hui cohabiter avec les autres moyens de transport ?
Thèses possibles : pour ou contre l'intérêt d'utiliser le vélo en ville.

A vous de prendre position, de choisir UN point de vue pour convaincre votre lecteur.

PRÉPARER SES ARGUMENTS

Admettons que nous ayons opté pour le point de vue de la défense de l'utilisation du vélo en ville. Il est souhaitable de construire son essai argumenté autour de
quelques arguments :

- Le vélo en ville, c'est écologique.


- Le vélo en ville, c'est bon pour la santé.
- Le vélo en ville, c'est économique.
- Le vélo en ville, c'est le futur.

Le but n'est pas de proposer TOUS les arguments, mais d'en identifier 3 ou 4 et de les illustrer à l'aide d'exemples tirés de votre expérience, de vos lectures, de votre
connaissance de l'actualité. Dans ce cas par exemple, il serait dommage de ne pas parler du Vélib parisien.

RÉDIGER

- Respecter les formules de politesse (pour la lettre surtout).


- Introduction (une phrase d'accroche et la problématique reformulée).
- Développement structuré autour de vos arguments principaux (environ 200 mots) sans oublier les connecteurs logiques.
- Conclusion : pour réaffirmer votre point de vue.

Dans l’essai argumenté au contraire, vous développerez votre opinion personnelle sur le sujet posé par les documents, selon
une consigne qui décrit précisément la situation de communication : rôle, type de texte, destinataire, etc. Vous devrez exposer
vos propres arguments illustrés d’exemples. Il n’est pas interdit toutefois de reprendre quelques éléments des textes sources,
si vous les intégrez habilement à votre argumentation. Votre texte final devra comporter une introduction, un développement et
une conclusion, qui respectent les règles d’usage en fonction du type de texte exigé par la consigne.

SAVOIR-FAIRE POUR L’ESSAI

Identifier la situation de communication


Qui suis-je dans le texte que je dois écrire ? Quel est le but de ce texte ? Quel est son destinataire ?

Trouver des idées et des exemples pertinents


Est-ce que j’ai développé des techniques pour trouver rapidement des idées, y compris sur des sujets non familiers ?

Structurer un texte argumentatif à l’aide d’un plan


Est-ce que je sais organiser rigoureusement une argumentation, notamment à l’aide d’un plan dialectique en 2 parties ?

Adopter la bonne mise en page


Est-ce que je sais partager un texte en paragraphes pour qu’il soit plus clair ? Est-ce que je sais où écrire mes coordonnées
dans une lettre formelle ?
Introduire et conclure un texte
Avec quelle phrase rituelle commencer une lettre formelle ? Comment terminer un article de presse ou un message dans un
forum électronique ?

Développer des arguments


Est-ce que je sais justifier mes arguments par des idées secondaires et des exemples ? Est-ce que je maîtrise un grand
nombre de notions comme la cause, la concession, etc.

Utiliser des connecteurs


Est-ce que je maîtrise une grande gamme de connecteurs pour indiquer la progression de mon argumentation ? Est-ce que je
marque les liens logiques entre mes idées ?

Il n'existe pas de règles strictes pour écrire un essai argumentatif. Cependant, vous devez respecter des règles générales propres à cet exercice, même s'il existe des
tolérances. Quelle que soit la forme de votre argumentation, il est important de rédiger votre travail en trois grandes étapes:
1. Une introduction
2. Un développement
3. Une conclusion

1. Faire le plan
Votre travail doit obligatoirement suivre un plan. Ce plan correspond aux idées essentielles et secondaires que vous allez argumenter dans votre développement.
Votre plan doit être concis et simple. Il ne s'agit pas de faire de longues phrases mais de nominaliser vos idées.
Votre plan doit donc comporter:
- vos deux ou trois idées essentielles
- pour chacune d'elles, vos idées secondaires, c'est-à-dire les idées qui vont vous permettre de soutenir votre argumentation
- pour chacune de vos idées secondaires, des illustrations propres à votre vécu personnel, à vos opinions et/ou à votre culture générale.

2. Faire l'introduction
Votre introduction sert à guider le correcteur avant la lecture des arguments développés ultérieurement, et doit donc être clairement détachée du reste de votre
travail.
- L'introduction est un tout indissociable: elle est constituée d'un bloc unique et ne doit pas comporter plusieurs paragraphes.
- Elle ne doit pas être trop longue, ni trop courte: quelques lignes suffisent à exposer les grandes lignes de votre travail.
- Elle ne doit pas comporter d'arguments personnels: vous devez y exposer le sujet et la façon dont vous allez le traiter, c'est-à-dire poser la problématique du sujet.

L'introduction est composée de trois partie:


1) Le sujet amené: reprenez le sujet avec vos propres mots. Vous pouvez lui apporter une touche personnelle en le situant dans le temps et/ou dans l'espace.
Dites, par exemple, si le problème posé dans le sujet est en adéquation avec votre époque et avec votre contexte culturel et/ou géographique.
2) Le sujet posé: essayez de dégager de ce sujet une problématique, c'est-à-dire la question essentielle qui est sous-entendue dans le sujet amené.
3) Le sujet divisé: exposez brièvement votre plan. Cette partie va vous permettre de guider le lecteur dans votre développement: vous lui annoncez de quoi vous
allez parler et dans quel ordre. Vous devez donc énumérer, en une phrase, les deux ou trois idées essentielles que vous allez traiter: Nous débuterons cette
argumentation par... pour démontrer que... Enfin, nous nous pencherons sur... En clair, essayez de donner une articulation à vos différentes parties.

3. Faire le développement
Limitez-vous à un développement en deux ou trois parties qui correspondent à vos idées essentielles.
- chaque partie du développement correspond à une idée essentielle, donc à un paragraphe.
- chaque partie du développement doit être clairement détachée du reste du travail. Il est donc nécessaire de sauter une ligne entre chaque partie. Enfin, n'hésitez
pas à sauter deux lignes pour encore mieux détacher l'ensemble du développement de l'introduction et de la conclusion.
- les différentes parties doivent être équilibrées: elles doivent avoir, plus ou moins, la même longueur.
- les règles de rédaction de chacune des parties sont les mêmes.
- les idées essentielles doivent être suffisamment éloignées des autres (pour / contre, cause / conséquence...) afin que le lecteur ne retrouve pas d'éléments
identiques ou similaires dans les différentes parties.

La rédaction d'une partie répond généralement aux règles suivantes:


- énonciation de l'idée essentielle: vous devez exposer, dès la première phrase, votre première idée essentielle.
- argumentation (idée secondaire): votre idée essentielle peut être divisée en plusieurs idées secondaires. Traitées l'une après l'autre, ces idées secondaires vont
vous permettre d'argumenter et d'aborder en détail les différents éléments de votre idée essentielle.
- illustration / exemple: il est important d'illustrer la première idée secondaire avec un exemple tiré de votre expérience personnelle et/ou de votre culture
générale.

4. Faire la conclusion La conclusion constitue la dernière partie de votre travail. Il est important d'y apporter grand soin afin de laisser le lecteur sur une
bonne impression. La conclusion est généralement composée de deux parties:
1) une synthèse de l'ensemble de votre développement: Vous reprenez ici, sans les répéter, les éléments qui vous paraissent les plus marquants de votre
travail. Il s'agit, par exemple, de peser le pour et le contre des idées essentielles que vous avez développées, et qui peuvent représenter deux points de vue
différents. C'est à vous d'y apporter une nuance, d'en tirer une leçon, une morale et d'en faire part au lecteur.
2) une ouverture au sujet que l'on vous a proposé au départ: Proposez au lecteur une nouvelle piste de réflexion à partir du sujet initial. Reformulez cette
nouvelle piste, cette ouverture, comme s'il s'agissait d'un nouveau sujet d'essai argumentatif.

MÉTHODOLOGIE DE L’ESSAI ARGUMENTE


1. Lire le sujet avec attention.
Il existe 2 types de sujets :a. Sujet à caractère polémique

b. Sujet présenté sous la forme d’un problème à résoudre.


Vous serez évalué (e) sur votre capacité à prendre position sur un sujet relatif au thème.

2. Faire le plan en 3 étapes :


a. Introduction.
b. Développement.
c. Conclusion.

Le plan doit correspondre aux idées essentielles que vous allez argumenter dans le développement.
Il doit être concis et simple.
Il est recommandé de nominaliser vos phrases.
Les idées secondaires vont vous permettre de soutenir votre argumentation.

COMMENT FAIRE UNE INTRODUCTION ?


Elle est un tout indissociable et ne doit donc pas comporter plusieurs paragraphes.
Elle ne doit pas être trop longue ou trop courte.
Elle ne doit pas comporter d »arguments personnels.
Elle est composée de 3 parties.
1. Le sujet amené : vous reprenez le sujet avec vos propres mots. En 2 ou 3 lignes, vous reformulez le
sujet.
2. Le sujet posé : vous essayez de dégager de ce sujet une problématique, c’est-à-dire, la question
essentielle qui est sous-entendue dans le sujet posé.
3. Le sujet divisé : vous exposez brièvement votre plan. Cette partie a pour objectif de guider le
lecteur dans votre développement. Vous devez donc énumérer les 2 ou 3 idées essentielles que vous
allez traiter. Il faudra donner une articulation à vos différentes parties (cause/conséquence, opinion
pour, opinion contre, nuances…)

COMMENT FAIRE UN DÉVELOPPEMENT ?


• Chaque partie de votre développement correspond à une idée essentielle, donc
• Chaque partie de votre développement doit être clairement détachée du reste de votre travail. Il est
donc nécessaire de sauter une ligne entre chaque partie.
• Vos différentes parties doivent être équilibrées et avoir à peu près la même longueur ;
• Les règles de rédaction de chacune des parties doivent être les mêmes.
• Choisissez des idées essentielles suffisamment éloignées les unes des autres afin d’éviter les
répétitions d’arguments.
La rédaction d’une partie répond généralement aux règles suivantes. Ce sont des règles à respecter de
manière identique pour chacune de vos parties.
• Énonciation de votre idée essentielle : vous devez exposer dès la 1ère phrase votre 1ère idée
essentielle sous la forme d’une affirmation qui vous est propre.
• Argumentation (votre 1ère idée secondaire) : votre idée essentielle peut être divisée en plusieurs
idées secondaires. Ces idées secondaires traitées l’une après l’autre vont vous permettre d’argumenter
et d’aborder en détail les différents éléments de votre idée essentielle.
• Illustration, exemple : il est important d’illustrer votre 1ère idée secondaire avec un exemple que
vous trouverez dans votre vie personnelle.

COMMENT FAIRE UNE CONCLUSION :


La conclusion constitue la dernière étape de votre travail. Elle comporte généralement 2 parties.
1. Une synthèse de l’ensemble de votre développement.
Vous reprenez ici sans les répétez les éléments qui vous semblent les plus marquants de votre travail.
C’est à vous d’en tirer une morale, d’y apporter une nuance et d’en faire part au lecteur.
Cette partie ne doit pas dépasser 4 à 5 lignes.
2. Une ouverture en relation avec le contenu de votre développement. Il s’agira d’évoquer une idée en
relation avec votre sujet et qui pourrait faire l’objet d’un autre essai : 4 à 5 lignes maximum.

FORMAT
(Introduction)
______________________________________________________________________________________________________
______________________________________________________________________________________________________
__________
2
(Développement)
Paragraphe 1 : ____________________________________________________
_________________________________________________________________
__________ et ___________________________________________ En effet,
___________________________________________________________
___________________________________________________________________
_____________________ c’est pourquoi, ___________________________
_________________________________________________________________
Par exemple, ________________________________________________
____________________________________________________________________
___________________________________________________________________
____________________________________________________________
(Paragraphe 2) _____________________________________________________
____________________________________________________________________
_______________ Il est donc nécessaire ___________________________________
_____________________________________________________________________
Car _________________________________________________________
_____________________________________________________________________
En revanche _______________________________________________________
____________________________________________________________________
(Conclusion)
___________________________________________________________________
_____________________________________________________________________
_____________________________________________________________________
___________________________________

Comment développer un essai argumentatif ? Conseils pour le DALF C1


Si vous êtes en train de vous préparer à l'examen du DALF C1, vous saurez certainement ce qu'est un essai
argumentatif. Si vous n'êtes pas sûr de savoir comment en rédiger un, je vous donne ici des conseils pratiques.

La clé pour réussir une épreuve comme celle de la production des écrits, reste toujours l'entraînement, mais si vous avez la méthode, vous avez
certainement un bon point de départ. Les étapes ci-dessous ne sont que des conseils, car chacun a sa façon à lui d'écrire. Toutefois, il y a des points
qu'il faut absolument respecter dans la rédaction d'un essai.

Pour lire un exemple d'essai, cliquez ici.

Préparation à la rédaction :

 lire tous les documents, comprendre le sujet et cerner le problème ;


Il faut lire attentivement les textes et porter une attention particulière aux titres. Par exemple, si les documents portent sur la différence de rôle entre les
parents d'aujourd'hui et d'autrefois, et le titre est "Parents, un métier difficile?", on doit mettre l'accent, entre autres, sur le mot métier, employé ici sur un
ton provocateur.
 choisir un point de vue ;
Vous devez choisir si vous êtes pour ou contre, si vous soutenez un côté ou l'autre du sujet. Votre texte aura alors le but de prouver votre thèse, votre point de
vue, que vous devez défendre jusqu'à la fin.
 relever et souligner les acteurs qui jouent en rôle important ;
Pour étayer votre thèse, vous avez besoin d'éléments, de faits, d'exemples. Vous pouvez en trouver dans les documents fournis. Soulignez donc tous ces
éléments utiles à votre essai.

Rédaction :

 introduire le problème ;
Vous devez présenter le problème avec une ou deux phrases introductives. Faites attention parce que ce sont les premiers mots que liront les examinateurs.
 rédiger le plan ;
Il faut expliquer en quelques mots le plan et le but de votre essai.
 ajouter des éléments, des faits, des exemples qui vous sont propres et les présenter ;
Sans trop tomber dans le personnel, vous devez exposer vos idées et développer le sujet. Chaque idée devrait être corroborée, étayée par des exemples
convaincants.
 terminer avec un petit paragraphe conclusif ;
Finalement, vous devez résumer ce que vous venez de dire afin que la conclusion soit claire. On conseille aussi de terminer en mettant l'accent sur un nouveau
problème proche à celui traité.
 donner un titre ;
Parfois, il est plus facile de donner un titre à son travail à la fin, quand on a tout sous les yeux et après avoir traité toutes les idées dont on voulait parler.
L'important, c'est qu'il ne soit banal ou le même des documents.
 relire et, si nécessaire, corriger ;
Si vous remarquez des erreurs ou si vous trouvez avoir utilisé des mots trop génériques, corrigez-les. Le texte doit avoir un sens logique :
les connecteurs pourraient vous aider.
Voici l'exemple d'un plan réalisé pour une étude sur les fuites de données :

Le présent travail a pour objectif de cerner davantage la perte de données en interne afin d'en obtenir une vision plus réaliste
et, sans être exhaustive, plus complète. Nous commencerons donc par définir les termes de notre sujet, par rendre compte
de l'état actuel ainsi que des conséquences. Puis, nous examinerons les aspects facilitateurs de ces pertes et enfin nous
terminerons sur quelques propositions d'éléments de prévention.
Vol et fuites de données de Audrey Asseman

Si vous voulez lire le travail complet, cliquez ici

Voici un exemple (que j'ai un peu remanié) d'introduction avec plan d'un rapport sur la situation des besoins des pays de l'Afrique subsaharienne.
Repérez les expressions utiles :

Le présent rapport, établi grâce à la FAO, est la troisième livraison d'une série qui fait le point de la situation des
approvisionnements vivriers, des importations de céréales et des besoins d'aide alimentaire de tous les pays de l'Afrique
subsaharienne. Il a pour but de fournir aux gouvernements et aux organisations internationales les analyses et les informations
les plus récentes sur la situation alimentaire dans ces pays.
La première partie traite des difficultés graves d'approvisionnement alimentaire dans certaines régions. Elle appelle
l'attention sur la dégradation des approvisionnements au Libéria, où des poches de famine sont apparues dans plusieurs
régions. Elle met aussi en évidence l'instabilité de la production végétale et des approvisionnements vivriers dans la région des
Grands Lacs. L'attention est aussi appelée sur l'amélioration notable des approvisionnements vivriers en Afrique australe, à la
suite de récoltes supérieures à la moyenne en 1996. Sont aussi examinées les perspectives de récolte dans les pays sahéliens
d'Afrique de l'Ouest.
La deuxième partie donne des évaluations des perspectives de récolte et de la situation des approvisionnements vivriers par
sous-région, et les estimations les plus récentes des besoins d'importation de céréales et d'aide alimentaire dans les quatre sous-
régions de l'Afrique subsaharienne.

Pour lire le texte complet et original, cliquez ici.

N'oubliez pas que ceci n'est qu'un exemple, et que vous devez écrire un texte d'environ 1000 mots. Si votre production est d'une longueur supérieure, vous
ne serez pas pénalisés, mais essayez de ne pas vous laisser trop emporter.

EXEMPLES : http://communfrancais.com/2017/01/16/ecrire-un-essai-au-delf-b2/

https://lefrancaisentrequatzyeux.blogspot.in/2016/11/exemple-essai-argumentatif-dalf-c1-avance-french.html

https://daftdelfdalf.com/about/a-lecrit/dalf-c1-essai-argumente/essai-argumente-exemple-1-la-protection-des-enfants-dans-leur-utilisation-
dinternet/

https://daftdelfdalf.com/about/a-lecrit/dalf-c1-essai-argumente/essai-argumente-exemple-2-la-peine-de-mort-le-pen-a-tort/

https://daftdelfdalf.com/about/a-lecrit/dalf-c1-essai-argumente/exemple-3-les-revolutions-francaises/

https://daftdelfdalf.com/about/a-lecrit/dalf-c1-essai-argumente/exemple-4-en-quoi-le-feminisme-peut-il-etre-un-probleme-pour-la-societe/

https://daftdelfdalf.com/about/a-lecrit/dalf-c1-essai-argumente/exemple-5-monsieur-le-premier-ministre-du-royaume-uni/

https://daftdelfdalf.com/about/a-lecrit/dalf-c1-essai-argumente/dalf-c1-essai-argumente-exemple-6-faut-il-apprendre-a-dormir/

Closer to the exam I do timed practice essays. At that point, after having composed so many essays, hopefully some key phrases will lodge in your
mind and you will be able to recall them for the exam. Certainly in the immediate revision period I try to revise and memorize certain useful stock
phrases for things like introducing a theme, to portraying importance, to talking about generally held opinions etc. to have up my sleeve for the
exam.
Le format
The format for the Essai argumenté tends to be along the lines of a letter to newspaper/magazine or a contribution to an internet forum. It is
necessary to respecte la consigne et le type de production demandée. If it is a letter, you need to write the date in the appropriate form (Sarcelles, le 15 Avril
2013)and address the letter appropriately (For example: Madame, Monsieur,). It also means you need include an en-tête (a heading or letterhead)
Something which I have neglected to do in a few of the examples!
La stratégie de composition
In terms of the approach to the essai argumenté , it can be very tricky when you are confronted with a subject about which you know next to nothing.
However, the key is to get stuck in and take a stance. Play devil’s advocate and develop the capacity to quickly feel extremely passionate about the
most obscure of issues. Remember you are not being tested on your knowledge of the subject, but your ability to marshal and structure arguments,
whilst employing an impressive range of vocabulary and sophisticated and accurate grammar.

I have taken the majority of the subsequent advice from post on the Chez Jérôme Blog Il faut faire un plan.
Lire les consignes
As with any exam, but particularly with a foreign languge, the first thing is read the scenario carefully. Make sure you understand and identify any
crucial words about which you might have some ambivalence. You are permitted to use a French language dictionary in the exam, so you should
not be stubbed by one or two difficult words.
The essai argumenté usually follows the same theme as the synthèse, so you will already have a ready supply of ideas and vocabulaire from those texts.
Un remue-méninges
Providing a definition is a good way of getting to the topic and ensuring you stay on message and avoid deviating from the core theme. The Chez
Jérôme Blog also recommends posing yourself some essential questions such as: who? what? when? how? where? – to get your analytical juices
flowing.
You have to identify what the key issues are which arise from your topic and around which you are going structure your redaction.

For example, if you take the example of the rédaction – Faut-il apprendre à dormir? you could note:
 issues of lack of sleep – effect on quality of work and life – stress
 The consequences of our busy lives on our sleep patterns
 think about how we sleep when we are children and then when we are adults
With these ideas you can then formulate your essay plan.

Faire le Plan
Within the plan you incorporate your two or three key ideas and for each of these ideas you then you need draw out secondary ideas to support
your argument. The secondary arguments are supported by examples from personal experience and from your general understanding and grasp
of les actualités.
The plan sets out how you are going to structure your information within the essay and contains the introduction, development and the conclusion.

I find it a real challenge to condense my thoughts within 250-275 odd words in a coherent way, whilst observing the prescibed formula for french
essays. However, generally I look at structuring the essay within 4 to 5 paragraphs consisting of:

1. l’introduction (40-50 mots)


The advice in terms of the content of the introduction is firstly to reformulate in your own words the topic that you have to tackle. Secondly,
articulate the central issue, question or problematique that the essay will address. Finally, outline the sequential stages of your plan to answer it.
Within the confines of an introduction for an essay of 250 words, I find the latter requirement excessive. Following the formula of ‘firstly, I will
examine…secondly, I will respond to… and finally I will address…’ you will soon run out of words.
Compare the introduction of:

Faut-il apprendre à dormir ?


La notion que quelque-chose d’aussi naturel que sommeiller pourrait, d’une certaine manière, être apprise parait étrange. Cependant, ce qui est en cause, c’est comment gérer le
besoin de bien dormir dans le monde moderne. Nous examinerons d’abord le fait que le bon sommeil suit des rythmes précis. Deuxièmement, nous verrons que la discipline et la
routine ont une influence décisive sur la quantité et la qualité de sommeil. Enfin, nous aborderons le sujet de la difficulté de dormir bien dans le contexte d’un monde
frénétique. (Mot 85)
With:

En quoi le féminisme peut-il être un problème pour la société?


Selon certains qui se considèrent progressistes, la notion que la lutte pour les droits des femmes pourrait poser un problème à la société, semble étrange. Cependant, il est clair
que le féminisme a remis en cause l’ordre social établi et qu’il a bouleversé les rôles traditionnels des femmes et des hommes. Donc, par la suite, les deux sexes, les femmes autant
que les hommes, ont eu des difficultés à naviguer dans ce nouveau paysage socio-sexuel. (Mots 75)
or:

Il parait évident que les révolutions françaises ont eu des conséquences d’une grande portée pour la culture du pays. Cependant comment peut-on cerner cette influence et ces
effets sur le fonctionnement de la société française et la mentalité de ces citoyens? Quels sont les exemples précis qui témoignent du pouvoir durable des révolutions françaises ?
The other piece of advice which, given the format of letter to newspaper or a contribution to forum I find particularly difficult to observe, is the
exhortation not include personal arguments in the introduction.

Par exemple:

Après avoir vu la vidéo en suivant le lien précédent, vous écrivez au courrier des lecteurs pour donner l’opinion d’un partisan d’extrême gauche
La peine de mort : Le Pen a tort
Comme le partie politique qu’elle dirige, s’est nourri avec la haine depuis sa naissance, la revendication de Marine le Pen pour la peine de mort n’étonne personne. Ses propos
montrent la dureté, le vide et l’ignorance derrière cette politique.
2. Le développement (120-150 mots)
In le développement the ideas articulated must be clear and distinct, and previously stated arguments must not be recycled and restated in the course
of the essay. Points made should be fully developed: the idea should be announced explained and illustrated.
The content of this part of the essay depends on the structure you have chosen. This might be a causal plan, a for and against format, or a
thematic plan.
Causal plan
1. statement of the issue/phenomenom/problem
2. causes
3. consequences
4. solutions
I tend to employ the causal plan more for the synthèse rather than the essai argumenté, but certain scenarios can lend themselves to this structure.
Thèse/Anti-thèse
1. Thèse
2. Anti-thèse
3. Conclusion
This is invariably the structure I opt for, particular if the scenario concerns a contentious issue (see the La peine de mort: Le Pen a tort example below)
Thèse
A priori la peine de mort semble une idée persuasive. D’abord, l’on dit qu’elle porte une très forte force de dissuasion contre les crimes violents. Ensuite, certains pensent qu’elle
correspond à l’exigence de répondre aux meurtres avec une sévérité égale. Face aux atrocités commises par les humains, incarcérer plutôt qu’exécuter représente une forme de
soumission. Enfin, ceux qui soutiennent la peine de mort prétendent qu’elle rassure et apaise les victimes des crimes épouvantables. Si un monstre a violé et puis assassiné votre
fille, pouvez-vous supporter que le coupable y échappe avec sa vie ?
Anti-thèse
Ces arguments ont du sens sur le plan affectif. Néanmoins, la justice est surtout censée prendre en compte deux principes fondamentaux : la moralité et l’efficacité. En premier
lieu, si la peine de mort fonctionnait comme une force de dissuasion efficace, les sociétés qui l’appliquent, seraient plus sécurisées. En fait, il y a de nombreux exemples de pays,
notamment les Etats-Unis, qui prouvent que la réalité est tout-à-fait le contraire. En deuxième lieu, au niveau moral la peine de mort est une solution qui répond à la violence par
la violence. Elle établit le meurtre comme une des règles du jeu dans le cadre social. Ainsi, la logique de la peine de mort est la validation officielle du meurtre.
Thematic plan
Sometimes particular theme might suggest themselves. Although if you find yourself struggling to distill and define clear categories, stick to
thèse/anti-thèse.

The rédaction below on the les révolutions françaises has something of a thematic structure. Its développement consists of a first paragraph on impact on the
revolutions on the values of French society and a second paragraph on the influence of the dynamic of change in French society.
Il est possible de distinguer deux effets profonds issus de cette époque troublée. En premier lieu, sur le plan idéologique les valeurs révolutionnaires de liberté, égalité et fraternité
se sont installées au cœur de l’âme française. Quant aux principes d’égalité et de fraternité, il suffit de prendre pour exemple l’attitude de la population française envers les
personnes riches comme Gérard Depardieu qui tentent d’éviter de payer les impôts. En ce qui concerne la notion de liberté en France, en raison des révolutions françaises, elle
s’applique de façon particulière, c’est-à-dire qu’elle est soumise à l’idée de laïcité. Cela pose des problèmes pour les communautés religieuses comme les musulmans.
Deuxièmement, le phénomène qui est, dans une grande mesure, dû aux révolutions françaises, est le sens que les réformes et les grands changements ont lieu grâce à la
confrontation. Ainsi, la logique de la confrontation se voit partout dans la société française. Rien qu’à regarder les grèves et les manifestations qui se passent régulièrement et les
débats qui remplissent les émissions à la télévision française pour saisir cette vérité.
The advise is that the main body of the essay should contain two or three paragraphs of approximately the same length. For example, I work on the
rough basis of:

Paragraph 1: 60-85 words

Paragraph 2: 60-85 words

3. La conclusion (40-50 mots)


According the guidance, the conclusion should ideally contain two elements. Firstly, the process of summing up, weighing up and giving the final
judgement; the lesson or moral of the discussion. Secondly, an attempt should be made to introduce une nouvelle piste de réflexion à partir du sujet initial.
Raccorder l’ensemble des élements
To stitch the composition together as elegantly as possible you need various phrases and words for important functions such as expressing
consequence, contrast and for adding additional information. I listed some examples of these expressions below. These connecteur logiques are colour
coded to highlight their presence within the text of the example essays.
1. Consequence expressions: ainsi, donc…
2. Concluding expressions: tout compte fait, en somme, tout bien considéré, en guise de conclusion…
3. Addition/Ordering expressions: d’abord/ensuite/enfin, en premier lieu/en deuxième lieu, en outre, de plus…
4. Expressions of opposition/contrast: d’une part/d’autre part, bien que, encore que, néamoins, cependant, en revanche…
5. Linking phrases: à cet égard, à ceci s’ajoute, à ce titre…
6. Reference phrases: en ce qui concerne, quant à…
Réviser le texte
In the exam, when you have written out your essay check your accords, your prepositions, your accents and apostrophes thoroughly. Otherwise you
will throw away cheap points.

Les exemples
The examples/essays which follow are not model answers but rather my efforts to formulate a response to a range of essay scenarios. They have
been corrected by a French teacher, but I don’t generally have estimated grades attributed to them. Therefore read them with these disclaimers in
mind and being aware as much of the weaknesses as the strengths. Finally, I would welcome any comments you have.