Vous êtes sur la page 1sur 28

PREMIER CYCLE DES ETUDES MEDICALES

1ère ANNEE DE MEDECINE ET DE MEDECINE DENTAIRE – PCEM1


OBJECTIFS ET PROGRAMME DES MODULES

LE PREMIER CYCLE DES ETUDES MEDICALES :

INTRODUCTION :

Le premier cycle des études médicales et de médecine dentaire comporte


l’enseignement des sciences fondamentales. Il a pour objectif l’acquisition par l’étudiant
de notions de bases en sciences morphologiques comme l’anatomie, l’histo-
embryologie, en sciences biologiques (biologie cellulaire, cytogénétique, et biologie
moléculaire), en sciences physiques, chimiques et biochimiques.

Ces notions fondamentales sont nécessaires pour la compréhension des grands


mécanismes physiologiques qui permettent le fonctionnement harmonieux du corps
humain. Elles sont, par conséquent, nécessaires à la compréhension du passage de l’état
normal à l’état pathologique, que constitue la physiopathologie. La connaissance de
cette dernière est indispensable pour comprendre les différentes maladies qui feront
l’objet du second cycle.

Par ailleurs ce cycle comprend également un enseignement de médecine sociale et


d’informatique et prévoit la mise en place notamment d’enseignements de sciences
humaines.

LA PREMIERE ANNEE DU PREMIER CYCLE :


Elle est consacrée aux sciences fondamentales de base. L’Anatomie, la Biologie, la
Biophysique, l’Histo-Embrylogie, la Chimie-Biochimie .
S’y ajoutent la connaissance de la situation sanitaire nationale et les priorités de la
Médecine sociale. Par ailleurs, l’initiation en informatique, initiée l’année dernière en
6ème année, est étendue cette année à la première année.

1AM 1
FICHE SYNOPTIQUE :
1ère ANNEE MEDECINE
Coordinateur pour le comité des programmes : Pr Omar CHOKAIRI

MODULES :
Méthodes d’enseignement, volume horaire et méthodes d’évaluation :

Méthodes
d'enseignement. Méthodes d'évaluation
Modules
Volume horaire
C.M T.P T.D C.I Q.C.M Q.R.O.C Q.R R.P Autres
PREMIER SEMESTRE
Méthodologie
d’apprentissage
04 − − − − − − − −
Anatomie I 40 08 − − − − Х − −
Biologie 60 06 06 − − Х Х −
Biophysique I 30 05 07,5 − − Х − Х −
Médecine sociale 30 − − − − Х − Х −
Chimie Biochimie I 40 06 04 − − Х Х − −
DEUXIÈME SEMESTRE
Histo-Embryologie 65 22 − − Х Х − −

Biophysique II 30 05 07,5 − − Х − Х −

Chimie Biochimie II 30 06 04 − − Х Х − −
Anatomie II 40 08 − − − − Х − −
Initiation à
l’informatique *
04 − 12
Ethique * 02 Séminaire fin 6ème année

TOTAL
des 2 semestres
375 66 41
* 1er ou 2ème trimestre
C.M = COURS MAGISTRAL Q.C.M = QUESTIONS A CHOIX MULTIPLES
T.P = TRAVAUX PRATIQUES Q.R.O.C = QUESTIONS A REPONSES OUVERTES ET COURTES
T.D = TRAVAUX DIRIGES Q.R = QUESTION REPONSE
C.I = COURS INTEGRES AUX STAGES R.P = RESOLUTION DE PROBLEME

COORDINATEURS DES MODULES :


1. Anatomie : Pr Mohammed BENSOUDA
2. Biologie : Pr Omar CHOKAIRI
3. Biophysique : Pr Abdelkrim CHBICHEB
4. Histo - Embryologie : Pr Omar CHOKAIRI
5. Chimie - Biochimie : Pr Layachi CHABRAOUI
6. Médecine sociale : Pr Noreddine FIKRI-BENBRAHIM
7. Informatique : Pr Saad AL BAROUDI,
8. Ethique médicale : Pr Noreddine FIKRI-BENBRAHIM
9. Méthodologie d’apprentissage : Pr Noreddine FIKRI-BENBRAHIM

1AM 2
OBJECTIFS ET PROGRAMMES :

1. ANATOMIE :
1. 1- Objectifs :
1. 1.1- Objectifs généraux :
1- Etude de l’architectonie macroscopique normale du corps humain.
2- Préparer l’étudiant aux différents contacts médicaux qu’il aura avec le corps humain
directement ou indirectement.
- Lors de l’examen clinique
- Lors des investigations diagnostiques (endoscopie, imagerie médicale etc...)
3- Distinguer les structures anormales de ce corps pour bien assimiler:
- Les actes thérapeutiques chirurgicaux
- Certains soins médicaux et leur pertinence.
4- Bien discerner que pour ces objectifs, nous utilisons des anatomies:
- Une anatomie descriptive et topographique toujours.
- Une anatomie fonctionnelle, embryonnaire, radiologique,… selon les besoins

1.1.2- Objectifs principaux :


L’étudiant doit être capable après l’étude de chaque structure de la :
- décrire en détail
- situer au sein de :
son ensemble structurelle et fonctionnel.
sa région anatomique
le reste du corps.
- intégrer et assimiler dans l’édifice comme une pièce du puzzle architectonique
et fonctionnel du corps (se rendre compte de sa place et de son rôle).

1.1.3- Objectifs secondaires :


1- Etre informé sur les différents moyens et supports pédagogiques disponibles.
2 - Etre convaincu de l’efficience du moyen d’enseignement utilisé
3 - S’en servir à bon escient pour assimiler et s’auto évaluer

1.2 - Programme :
Etude anatomique du tronc et des membres par cours magistral et T.P répartis sur les deux semestres de
l’année universitaire selon deux modules.
1.2.1- Cours magistraux :
1er semestre : anatomie du thorax et du membre supérieur
1/ Etude des parois :
2/ Etude du contenu :
a) Appareil respiratoire
b) Appareil cardio-vasculaire.
c) Médiastin.
3/ Etude du membre supérieur
a) Myologie
b) Vaisseaux et nerfs.

1AM 3
2ème semestre : Anatomie de l’abdomen, du pelvis et du membre inférieur.
1/ Etude des parois.
2/ Etude du contenu :
a) Appareil digestif
b) Appareil uro-génital
3/ Etude du membre inférieur
a) Myologie
b) Vaisseaux et nerfs

1.2.2- Travaux pratiques :


Etude du squelette sauf le crâne dans le laboratoire par groupes à l’aide de pièces
anatomiques.

2. BIOLOGIE :
Le cours de BIOLOGIE comprend deux parties : le cours de biologie cellulaire et le
cours de biologie moléculaire et génétique.
Dans ce qui suit nous exposons le programme et les objectifs de chacune des deux
parties

2.1. BIOLOGIE CELLULAIRE :


2.1.1- Objectifs généraux :
La BC a connu un développement considérable cette dernière décennie. Toute en étant
en quelque sorte l'héritière de la cytologie classique, essentiellement morphologique,
elle s'en est en grande partie dégagée en devenant fonctionnelle et moléculaire.

Si la BC permet de comprendre le fonctionnement normal de la cellule, et par dela,


dans une certaine mesure, celui d'un tissu, elle permet aussi l'étude des
dysfonctionnements qui sont à l'origine de processus pathologiques responsables de
maladies et de cancers. Cela peut permet également d'élucider le mode d'action de
thérapeutiques et parfois l'élaboration de nouveaux médicaments.
Nous exposons brièvement dans ce qui suit les notions fondamentales en biologie
cellulaire qu’un étudiant en médecine doit acquérir lors du 1er cycle des études
médicales.

2.1.2- Programme :
1. Introduction :
Rappel sur les constituants de la cellule - Méthodes d’études.
2. La membrane plasmique :
Structure morphologique-composition chimique - architecture moléculaire - propriétés -
transports membranaires - différenciations - molécules d’adhérence - jonctions
intercellulaires.
3. Le cytosquelette :
Différents constituants et rôles dans la dynamique cellulaire - Le centriole et ses dérivés
- Notions de pathologie.
4. La mitochondrie :
Structure morphologique et moléculaire - rôle énergétique - d’autres fonctions - notions
de génétique mitochondriale.

1AM 4
5. Les ribosomes :
Structure morphologique et moléculaire – rôle dans la synthèse protéique.
6. Le système endomembranaire :
- Structure morphologique et moléculaire du réticulum endoplasmique de l’appareil de
Golgi et de compartiment endosomal.
- Leurs rôles respectifs dans les glycosylations, les autres modifications et l’adressage
des protéines - Rôle dans la synthèse des lipides membranaires ainsi que d’autres
fonctions.
7. Les peroxysmes - Les lysosomes :
Structure morphologique et moléculaire respectives - Fonctions et pathologie.
8. Le compartiment cytosolique - Le carrefour métabolique :
Lieu de synthèse, de modifications et de dégradation des protéines.
9. Le noyau :
- Morphologie et architecture moléculaire de l’enveloppe nucléaire et son rôle dans les
échanges nucléoplasmocytosol.
- Organisation de la matière et sa signification.
- Le nucléole et son rôle dans la transcription de l’ARN ribosomal.
10. Communication intercellulaire
- Introduction – Notion de récepteur – Différents types de récepteurs.
- Quelques exemples : (Molécules, informations liposolubles, hydrosolubles).
- Notions de pathologie :
11. Division cellulaire
Mitose - Méiose

2.1.3- Objectifs spécifiques :


La membrane plasmique (MP)
LA MP est la frontière entre la cellule et son environnement, elle est aussi une zone
d'interaction avec celui-ci.
Voie d'échange : matières nutritives....
Siège de récepteurs pour des molécules
Contient les molécules d’adhérence et de reconnaissance .
Première ligne de défense contre des agents pathogènes ou leurs toxines.
Les différenciations de la MP
Ce sont des zones spécialisées de la MP permettant à la cellule d'assurer des fonctions
particulières selon sa localisation : absorption, transmission, adhérence cellule- cellule
et cellule- matrice....
Des modifications dans certaines de ces structures sont à l'origine de processus
pathologiques.
Le cytosquelette
Eléments fibrillaires qui , en interaction avec d'autres molécules, interviennent dans le
maintien de la forme cellulaire, dans les mouvements intracytoplasmiques d'organites
et de vésicules de transport, dans l'adhérence, dans la division cellulaire mais aussi dans
la migration cellulaire
Le centriole , les cils et flagelles Le centriole , qui fait partie du centre cellulaire , joue
avec celui-ci un rôle centrale dans l'organisation du cytoplasme mais également dans la
mitose et la méiose. Le centriole est à l'origine des cils vibratiles des cellules ciliées et
du flagelle du spermatozoïde. .Les mouvements ciliaires jouent un rôle essentiel dans le
nettoyage des voies respiratoires.

1AM 5
La mitochondrie
Centrale énergétique de la cellule.
Sa fonction principale est la production d'ATP ; la mitochondrie, à côté de la synthèse
d'une partie de ses protéines, fournit les précurseurs de certains acides aminés , participe
à la synthèse des hormones stéroïdes et joue un rôle de premier plan dans l'apoptose
(mort cellulaire programmée).
Le génome mitochondrial est transmis par la mère.
Le ribosome
Il constitue une sorte d'atelier où a lieu la synthèse protéique.
Le système endomembranaire (SE) : reticulum endoplasmique, appareil de Golgi,
endosomes
Présent uniquement dans les cellules eucaryotes, le SE est un complexe
hétérogène, délimite des cavités, des vésicules et des canalicules.
Le compartiment cytosolique
C'est le lieu où s'effectue la synthèse protéique, en partie ou en totalité, c'est
Aussi le lieu de réparation ou de dégradation d'une partie des protéines.
Le noyau
La présence du noyau est la caractéristique notoire qui distingue un eucaryote d'un
procaryote. Il contient le génome cellulaire sous la forme de molécules d'ADN
associé à des protéines de structure ou enzymatiques dont l'ensemble constitue la
chromatine.
Les communications cellulaires
Les cellules communiquent aussi bien entre elles qu'avec leur environnement par
l'intermédiaire de molécules chimiques appelées messagers ou molécules signal.
La liaison molécule - signal à son récepteur déclenche une cascade de réactions et
modifications intracellulaires et qui aboutissent selon les cas à la synthèse d’une
molécule donnée, à des mouvements de la cellule, à la sécrétion de telle molécule à la
division cellulaire....

2.1.4- Le volume horaire


46 heures de cours magistraux
Travaux pratiques et dirigés 06 séances de 2 heures chacune : 12 heures au total.

2.1.5- Modes d’évaluation


A l’écrit QROC et petites questions rédactionnelles.
Pour les travaux pratiques et dirigés : lecture de lames et reconnaissance de documents.

2.2- BIOLOGIE MOLECULAIRE ET GENETIQUE


2.2.1- Objectifs généraux:
Biologie moléculaire
Donner les notions de base de l’ADN, de la réplication, de la transcription
Donner la définition du génome et de sa structure.
Aborder le problème de la complexité des expressions du génome.
Montrer l’impact des mutations au niveau des cellules et des êtres.
Introduire les principes généraux des techniques de la biologie moléculaire comme
illustration du cours fondamental.

1AM 6
Génétique
Le cours de génétique de 1ère année de médecine a pour objectif de faire acquérir par
l’étudiant de données théoriques, une approche sur les attitudes et les conduites
pratiques pour le futur médecin, tout en permettant une ouverture sur le monde de la
recherche médicale et scientifique.
Ces objectifs se résument comme suit :
- Aborder la notion d’arbre généalogique et les données de l’enquête familiale.
- Apprendre à reconnaître à partir de l’arbre généalogique la nature d’une maladie
héréditaire donnée.
- Donner quelques notions de génétique des populations et faire connaître les
conséquences de la consanguinité sur la reproduction des êtres.
- Faire une approche des techniques cytogénétiques les plus utilisées en médecine.
- Donner quelques notions indispensables théoriques et pratiques pour comprendre un
caryotype et les anomalies chromosomiques.
- Aborder de manière générale les notions de conseil génétique, ses problèmes et ses
limites.
- Illustrer le cours par un aperçu des principaux syndromes chromosomiques.
- Aborder les problèmes du diagnostic anténatal, ses moyens, ses indications et ses
limites. Donner des notions sur les facteurs généraux de risque et les moyens de
prévention.

2.2.2- Programme :
Biologie moléculaire : 06heures
1. Les acides nucléiques
2. La réplication
3. Les mutations et leurs conséquences
4. Mécanismes généraux de la transcription
5. L’expression du génome
6. Notions sur les techniques de la biologie moléculaire
Génétique fondamentale : 03 heures
1. Rappels des définitions sur l’hérédité
2. L’arbre généalogique
3. Les modes de transmission des maladies héréditaires
4. Notions générales de génétique des populations
La cytogénétique : 05 heures
1. Définitions générales
2. Les techniques de la cytogénétique
− Caryotype
3. Type et mécanisme des anomalies chromosomiques
− Anomalies du nombre et de structure des gonosomes et des autosomes
4. Syndromes chromosomiques autosomiques
− Aberrations chromosomiques autosomiques
− Syndromes gonosomiques
− Notions sur Le diagnostic anténatal chromosomique
− Notions sur le conseil génétique en cytogénétique

2.2.3- Modes d’évaluation


L’évaluation du cours se fait sous forme de questions rédactionnelles, d’exercices de
génétique et de cas cliniques ou de laboratoire à interpréter et à discuter.

1AM 7
3- BIOPHYSIQUE :
3.1- Objectifs généraux:
La biophysique est l’étude des phénomènes physiques liés à la biologie.
C’est une matière qui joue le rôle d’interface entre la physique et la physiologie.
En biophysique II ou physico-chimie, l’étude de phénomènes physiques de base
associés à des phénomènes chimiques et biochimiques chez les êtres vivants, explique
scientifiquement de nombreux processus qui se déroulent depuis l’échelle atomique,
moléculaire, cellulaire, tissulaire, jusqu’à l’échelle organique.
En biophysique I : la physique des rayonnements ionisants est fondamentale pour les
secteurs médical, dentaire et en pharmacie, utilisateurs des rayonnements ionisants.
La médecine, depuis le début du XXème siècle, a fait appel à de nombreuses
technologies qui n’ont cessé de se développer depuis. L’implantation et l’utilisation
d’appareils au sein des services des hôpitaux : laboratoires, bloc opératoire, unités de
soins intensifs, chirurgie, radiothérapie et surtout en imagerie médicale, implique la
formation du médecin utilisateur de ces appareils parallèlement à sa formation médicale
de base.
Cette utilisation impose au médecin non seulement de connaître les bases de la physique
nucléaire, la radiobiologie mais également les notions de radioprotection qui incitent à
utiliser à bon escient les rayonnements ionisants en évitant tout risque inutile au patient,
au personnel et à l’environnement.
Ainsi le rôle de la biophysique en général est de constituer un relais fondamental entre
« la physique » et la biologie dans la mesure où elle fournit aux futurs, médecin
généraliste, médecin dentaire ou pharmacien, les outils nécessaires à la compréhension
de tous les phénomènes de base et à leur utilisation selon les bonnes pratiques
médicales.

3.2- Biophysique I
3.2.1- Objectifs spécifiques :
ƒ La physique des rayonnements ionisants est fondamentale en raison du nombre de
secteurs médicaux utilisateurs des rayonnements ionisants en dehors de la radiologie,
médecine nucléaire et radiothérapie et qui sont : cardiologie (coronarographie),
chirurgie viscérale, traumatologie, neuro-chirurgie, urologie…
ƒ Ainsi le secteur médical constitue la première utilisation des rayonnements ionisants
(près de 70%) en radiologie, en médecine nucléaire et en radiothérapie.
ƒ Ce cours constitue, pour tout médecin généraliste ou spécialiste (en dehors du
radiologue, médecin nucléaire et radiothérapeute), la seule opportunité d’acquérir des
notions de base dans la physique de l’atome, la radioactivité en général, le
comportement des rayonnements ionisants vis-à-vis de la matière vivante, les
dommages causés et les conséquences sur les organismes vivants en particulier les
patients et les utilisateurs ainsi que sur l’environnement.
ƒ La radioprotection intervient pour sensibiliser le futur médecin sur les précautions à
suivre et sur le respect des normes internationales.

3.2.2- Programme de Biophysique I :


1/ La physique des rayonnements ionisants : 06 heures
a- Constitution de l’atome
o Structure du cortège électronique
o Structure du noyau

1AM 8
o Les isotopes stables et radioactifs
b- La radioactivité :
¾ L’émission béta moins
¾ L’émission béta plus
¾ La capture électronique
¾ L’émission alpha et la fission spontanée
¾ L’émission gamma et de conversion interne
c- Les lois de la radioactivité :
™ La loi de décroissance radioactive
™ La période radioactive, la vie moyenne
™ L’activité
™ Les filiations radioactives

2/ L’interaction des rayonnements ionisants avec la matière : 04 heures


a- Interactions des particules chargées lourdes et légères
o Collision:
i. Excitation:
ii. ionisation
o freinage
o Perte d’énergie
b- Les rayonnements électromagnétiques :
™ Les lois de l’atténuation d’un faisceau de photons X ou gamma
™ Les différents modes d’interaction des photons X ou gamma
o Effet photoélectrique
o Effet compton
o Production de paire
c- Les rayonnements neutroniques

3/ La détection des rayonnements ionisants : 02 heures


a- Les caractéristiques générales des détecteurs
b- Les appareils mettant en jeu l’ionisation des gaz
c- Les compteurs à scintillations
d- Les autres détecteurs

5/ Les effets biologiques des rayonnements ionisants : 04 heures


1. Interactions physiques
2. Réactions physico-chimiques
3. Lésions moléculaires
4. Dommages cellulaires
5. Lésions tissulaires
6. Effets pathologiques
™ les effets déterministes:
™ les effets stochastiques les effets cancérogènes les effets héréditaires,

6/ Les principes fondamentaux de radioprotection : 02 heures


™ La justification des pratiques utilisant les rayonnements ionisants
™ L’optimisation de la radioprotection
™ La limitation des doses individuelles
™ Les recommandations internationales

1AM 9
7/ Les utilisations des rayonnements ionisants en médecine : 04 heures
1. Les bases physiques du radiodiagnostic :
™ la production des rayons X : 01 heure
™ les techniques radiologiques : 01 heure
2. Les bases physiques de la médecine nucléaire : 02 heures
3. Les bases physiques de la radiothérapie : 01 heure
™ La radiothérapie externe
™ Les sources radioactives scellées
™ La curiethérapie :
4. RIA : Principes généraux des radio- immunodosages : 01heure
¾ Méthodes par compétition
¾ Méthodes immunométriques à deux sites ou méthodes ‘’sandwich’’
8/ l’optique :08 heures
Généralités
Optique géométrique
Dioptrique de l’œil normal
Les amétropies
o Las amétropies sphériques
o Les amétropies non sphériques ou astigmatismes
Diagnostic des amétropies sphériques par méthodes subjectives
Diagnostic des astigmatismes par méthodes subjectives

3.3- Biophysique II :
3.3.1- Objectifs spécifiques
Il s’agit d’une discipline charnière entre la physique et la physiologie, se divisant en
deux parties :
† L’étude des phénomènes physiques chez les êtres vivants
† L’étude de l’action des agents physiques (électricité, pesanteur, force,
pression, rayonnements…) sur les êtres vivants
De nombreux troubles de fonctionnement des organes trouvent leurs explications
dans la compréhension des processus de bases physique et biochimique.
L’exemple est illustré par une chute de la tension artérielle chez l’individu en
position verticale « debout » imposant une position horizontale « couchée » pour
éviter une chute accidentelle. La biophysique intervient pour expliquer les
phénomènes de pesanteur sur la circulation sanguine.
Les échanges à travers les membranes au niveau des différents secteurs de
l’organisme : cellulaires et extra-cellulaires faire appel à des phénomènes de
pression, concentration… entre des particules de différentes taille, chargées
électriquement ou non ainsi qu’à la nature physico-chimique des membranes.
L’activité électrique du cœur et du système nerveux impose de connaître les
bases physiques de l’électricité.
Le transport des gaz oxygène et gaz carboniques sous différentes formes dans
l’organisme est lié à la connaissance des différents états de la matière et les
forces et pressions régissant leurs déplacements.

1AM 10
3.3.2- Programme de Biophysique II :
I- Mesures et grandeurs : 04 heures
1. Incertitudes et unités
2. Les grandeurs géométriques :
o Les angles
o Les angles solides
3. Les grandeurs cinématiques
o La vitesse
o La vitesse angulaire
o L’accélération
4. Les grandeurs extensives
o Quantité d’électricité
• Conservation
• Charge ponctuelle
• Dipôle électrique
• Feuillet électrique
o Quantité de matière
• La masse
• La mole
• L’équivalent
o Cas des gaz :
ƒ Nombre de moles,
ƒ volume
ƒ Pression
ƒ Mélanges de gaz
o Cas des solutions
ƒ Fraction molaire
ƒ Concentration molale
ƒ Volumes d’une solution
ƒ Concentration molaire
ƒ Autres
II- Les forces et grandeurs dérivées :02 heures
1. Les forces
généralités
Champ de forces
Loi de Coulomb
2. La pression
Généralités
Notions de statique des fluides
Les différentes unités

III- Les états de la matière : 04 heures


Généralités
o Les forces d’attraction
o Les causes d’éloignement
L’état solide
L’état gazeux
o Lois expérimentales
o L’équation d’état des gaz parfaits

1AM 11
L’état liquide
Les changements d’état :
o Les transformations réciproques solides-liquide
ƒ La fusion
ƒ La congélation
o Les transformations liquide-vapeur
ƒ L’évaporation
ƒ L’ébullition
ƒ Rôle de l’évaporation de l’eau dans la régulation thermique
Les solutions :
o Dissolution des liquides : miscibilité
o Dissolution des solides : solubilité
o Dissolution des gaz :
ƒ loi d’Henry
ƒ les accidents de plongée

IV- L’énergétique : 04 heures


Travail et énergie
Les formes de l’énergie
Les énergies potentielles et les potentiels
o Généralités
o L’énergie potentielle et le potentiel de pesanteur
o L’énergie potentielle et le potentiel électrique
o Le potentiel chimique d’un gaz
o Les potentiels chimiques en solution
o Le potentiel électrochimique d’un ion

V- Les déplacements libres de la matière : 04 heures


1. Les mouvements de convection des fluides : Viscosité
2. Les mouvements de migration à l’intérieur des fluides :
o Résistance au cheminement
o Migrations sous l’effet de causes extérieures :
ƒ Sédimentation
ƒ Centrifugation - Ultracentrifugation
o Migration des particules chargées sous l’effet d’un champ électrique
o Migrations sous l’effet de causes internes : diffusion libre : loi de Fick
o Migration des ions sous l’effet d’un gradient de concentration et d’un
gradient de potentiel électrique
3. La convection :
a- Le débit
b- Fluide de viscosité négligeable :
o L’énergie totale d’un fluide
o Théorème de Bernouilli
o Conséquences du théorème de Bernouilli
c. Fluide de viscosité non négligeable :
o Ecoulement laminaire et turbulent
o L’écoulement d’un liquide de viscosité non négligeable :
• Loi expérimentale de Poiseuille
• Rôle d’un rétrécissement
• Rôle d’une dilatation

1AM 12
VI- Les phénomènes physiques de membranes :04 heures
1. Notions générales
ƒ Les caractéristiques et les différents types de membrane
ƒ Les phénomènes élémentaires
ƒ La convection simple
ƒ La diffusion simple
ƒ La dialyse
2. les différences de potentiel électrique de membranes
o les potentiels d’équilibre
o les potentiels de diffusion
3. les phénomènes osmotiques
¾ l’osmose et la pression osmotique : loi de Van T’Hoff
¾ la pression osmotique des solutions de macromolécules
• la pression de Donnan
• la pression oncotique
• Flux liquidiens
• Les énergies de concentration et de dilution
4. Biophysique des transferts liquidiens dans l’organisme
a. Répartition de l’eau
b. Les Transferts liquidiens à travers des Mb se comportant comme
des membranes de dialyse
c. Absorption intestinale d’eau
d. Echanges d’eau et de petites particules entre sang et milieu
interstitiel
e. Elimination rénale de l’eau
f. Hémodialyse
g. Oedèmes
5. Les différences de potentiels bioélectriques :
Faits expérimentaux
Interprétation
Pot électrique produit à distance par une cellule partiellement
dépolarisée
VIII- Biophysique de la circulation sanguine : 02 heures
1. Différence entre circulation sanguine et écoulement d’eau dans une canalisation
2. Vitesse du sang dans les vaisseaux
3. Le travail du cœur
4. Conséquences du théorème de Bernouilli
5. Conséquences de la loi de Poiseuille
6. Les souffles
7. Mesure de la tension artérielle et du débit cardiaque
IX- Les bases physiques de l’électrocardiographie : 02 heures
a. Notion du potentiel cardiaque
b. Dérivations périphériques
c. Dérivations précordiales
d. Axe électrique du cœur
e. Genèse de L'ECG : Automatisme - Conductibilité
X- Biophysique de la respiration : 02 heures
™ Transfert des gaz dans l'organisme
™ Les bases physiques de la ventilation pulmonaire
ƒ L’élasticité Pulmonaire

1AM 13
ƒ La tension superficielle et la pression de Laplace
ƒ Le surfactant pulmonaire : agent tensioactif et stabilité intra-aléolaire
™ Les bases physiques de la diffusion alvéolo-capillaire
o Transport de l’ O2
o Transport du CO2
XI- L’équilibre acido-basique : 02 heures
Généralités sur les acides et bases
Notion de pH
Substance tampon
Equation Hendersen - Hasselbach
Mode d’action des systèmes tampons de l’organisme
Notions de régulation de l’équilibre acido-basique
Notions de perturbations de l’équilibre acido-basique

Cours de travaux dirigés de biophysique I

Après un bref rappel du cours, des problèmes et des exercices d’applications sont remis
à l’étudiant qui va s’atteler à les préparer puis à les résoudre au tableau lors de la séance
encadrée par un professeur assistant. Il s’agit d’un enseignement interactif destiné à
renforcer les connaissances du cours magistral de l’étudiant et à l’aider à consolider ses
acquis.

Chaque séance dure 1 heure 30. Le nombre de séances est de 10 TD répartis ainsi durant
l’année :
ƒ Cinq séances de TD en biophysique I
ƒ Cinq séances de TD en biophysique II

Cinq séances de TD en biophysique I portant sur :


1. La radioactivité
2. Les lois de la radioactivité
3. L’interaction des rayonnements ionisants avec la matière
4. La radioprotection
5. La production des rayons X
6. L’optique

Cinq séances de TD en biophysique II portant sur :


1. La matière au repos et les états de la matière
2. Les déplacements libres de la matière
3. les mouvements de migration à l’intérieur des fluides
4. Les phénomènes physiques de membranes
5. L’équilibre acido-basique

Cours de travaux pratiques de biophysique

Les séances de TP en biophysique mettent en avant le côté pratique de cette discipline


en fournissant à l’étudiant la méthodologie d’appliquer au laboratoire les
connaissances théoriques acquises lors du cours magistral.

1AM 14
Les séances de travaux pratiques sont au nombre de cinq d’une durée de deux heures
chacune réparties au courant de l’année avec une séance de révision suivie d’un
examen, à la fin des séances.
1/ TP : le microscope
1. Principe : mesure du grandissement de l’objectif et application à la mesure d’un
objet
2. L’étudiant s’initie à :
o la mise au point du microscope
o détermination du grandissement de l’objectif
o l’application à la mesure d’un objet

2/ TP : les verres correcteurs


L’étudiant apprend à :
o reconnaître les caractéristiques d’un verre inconnu :
ƒ sa nature,
ƒ son signe : sphérique ou non sphérique
ƒ sa convergence
o identifier et schématiser l’anomalie créée par un verre inconnu placé
selon une position donnée
o détecter les amétropies sphériques et non sphériques
o corriger les amétropies non sphériques : astigmatismes

3/ TP : pH-métrie
L’étudiant apprend à utiliser un pH-mètre qui mesure la variation du pH d’une solution
c’est-à-dire la variation de concentration en ions H3O+.
La variation du pH est proportionnelle à la ddp, lue sur le cadran de l’appareil.

L’étudiant:
o présente le tableau de mesure
o trace sur papier millimétré une courbe de la variation du pH en
fonction du volume versé,
o un point important est obtenu: point d’équivalence, que l’étudiant
doit repérer pour déterminer la normalité de la solution.

4/ TP: radioactivité
ƒ L’étudiant étudie l’absorption d’un rayonnement dans la matière à l’aide
d’un compteur Geiger-Müller :
ƒ la perte de l’énergie du rayonnement incident est comptabilisée grâce à une
électronique de comptage qui enregistre les impulsions en provenance du
détecteur.

5/ TP : scintillateur
L’étudiant identifie la source radioactive par :
o la détermination d’un spectre en énergie des rayonnements émis par cette
source à l’aide d’un compteur à scintillations
o le cristal détecteur absorbe l’énergie du photon incident et restitue des
photons d’énergie inférieure ou électrons secondaires ; dans tous les cas
l’impulsion est proportionnelle à l’énergie E.
o la spectrométrie gamma permet d’afficher les différentes valeurs

1AM 15
4. HISTOLOGIE - EMBRYOLOGIE :
Le cours d’Histo- embryologie comprend deux parties : le cours d’Histologie générale
et le cours d’Embryologie humaine. Dans ce qui suit nous exposons le programme et
les objectifs de chacune des deux parties.

4.1- HISTOLOGIE GENERALE:


4.1.1- Objectifs généraux :
L'objectif principal du Cours d'Histologie est de permettre à l'étudiant du 1er cycle de
connaître les structures microscopiques et infra-microscopique, la nature des molécules
qui les composent et, à partir de là, leur architecture moléculaire. Ce qui représente un
préalable à la connaissance du mécanisme de leur fonctionnement (Cours de
Physiologie) et de leur dysfonctionnement (Physiopathologie et Anatomie
pathologique)

4.1.2- Programme :
1. Epithélium de revêtement
2. Epithélium glandulaire
- Modes de sécrétion : exocrine
3. Les tissus conjonctifs
- matrice extracellulaire : fibres de collagène, élastique, membrane basale…
- cellules du tissu conjonctif et leur fonctions.
- variétés du tissu conjonctif.
4. Tissu cartilagineux
- structures- variétés- croissance
5. Tissu osseux
- structure- ossification- formation d’un os long et d’un os à membrane- régulation.
6. Tissu sanguin
Les éléments figurés du sang- leurs fonctions- les cellules de l’immunité-
l’hématopoïèse.
7. Tissu nerveux
- la cellule nerveuse : structure morphologique, classification
- la névroglie
- la myélinisation
- les synapses
8. Tissu musculaire
le tissu musculaire strié squelettique : structure morphologique et membranaire
le tissu cardiaque
le tissu musculaire lisse

4.1.3- Objectifs spécifiques :


1- Le tissu conjonctif
Reconnaître les cellules fixes et mobiles, autochtones ou migratrices et les structures
fibrillaires.
Faire une approche de la fonction de cers structures de ses mécanismes et des possibles
anomalies
2- Le tissu osseux et ossification et le cartilage
Tissu calcifié et composé de plusieurs types de cellules. Malgré sa dureté, il s'agit bien
d'un tissu vivant.

1AM 16
Le tissu osseux, à côté de sa fonction de soutien mécanique pour 1e corps, a une
activité métabolique importante (métabolisme phosphocalcique), il est la cible de
nombreuses hormones et facteurs de croissance, et il est le siège de l'hématopoïèse.
3- Les éléments figurés du sang et l'hématopoïèse .
La connaissance de ces éléments tant sur le plan morphologique que fonctionnel est
d'une importance capitale. Toute variation de nombre (en dehors de ce qui est
physiologique) ou de d'aspect morphologique a des répercussions sur leur fonctions.
Celle-ci sont très diverses selon l'élément considéré : transport de 02 et deC02 ; défense
spécifique et non spécifique ; hémostase. .
4- Le tissu nerveux :
Le but de ce cours est de faire acquérir à l’étudiant des connaissances de base sur la
structure du tissu nerveux qui lui permettront de comprendre aussi bien la physiologie
que la pathologie du système nerveux Ce cours donne des notions d’histologie et de
physiopathologie concernant les neurones, la névroglie, le nerf et les synapses.
5- Le tissu musculaire
Ce cours vise à donner à l’étudiant les notions fondamentales de structure et de fonction
du tissu musculaire et une approche de la physiopathologie et histopathologie
musculaire aussi bien pour le tissu musculaire strié squelettique, cardiaque que lisse.

4.1.4- Volume Horaire


40 heures de cours magistraux
Travaux pratiques et dirigés : 03 séances de 2heures et demi chacune.

4.1.5- Modes d’évaluation


Les questions sur le cours magistral se font sous forme de petites questions à réponses
courtes. Les questions rédactionnelles sont également données pour décrire un
mécanisme ou une expérience.
Pour les travaux pratiques et dirigés : reconnaissance et interprétation de documents.

4.2. - EMBRYOLOGIE :
4.2.1- Objectifs généraux et spécifiques:
Le cours d’embryologie vise à donner les notions fondamentales d’embryologie
humaine lors des 1éres étapes du développement embryonnaire. Ces notions serviront
de base pour comprendre les bases scientifiques de la formation des êtres humains, les
modifications chronologiques et la mise en place des organes et des tissus.
Dans ce cours les notions d’anomalies chromosomiques et géniques sont abordées, de
même que les notions de maladie congénitale et de tératogenèse.
Le cours est présenté de manière didactique afin de permettre l’acquisition par
l’étudiant de la notion de chronologie du développement embryonnaire de la 1ère à la
4ème semaine, les notions de gastrulation, de la mise en place des somites, de la
neurulation, et de délimitation de l’embryon sont exposés en s’aidant de documents
empruntés à la littérature.
Les notions fondamentales indispensables d’organogenèse de certains organes sont
abordées pour la compréhension de l’histologie des organes et les différentes
malformations congénitales qui peuvent les affecter.

1AM 17
4.2.2- Programme:
• Enseignement :
1. Généralités
ère
2. 1 semaine du développement embryonnaire
ème
3. 2 semaine du développement embryonnaire
4. Gastrulation
5. Phase somitique
6. Neurulation
7. Délimitation de l’embryon
8. Région branchiale
9. Développement de la face
10. Dérivés de l’intestin primitif
11. Appareil urogénital
12. Circulation embryonnaire
13. Placenta
14. Mécanismes du développement embryonnaire
15. Mécanismes généraux de la tératogenèse

• Cours magistraux : 25h


• Travaux dirigés et pratiques : 03 séances de 2 heures et demi chacune.

4.2.3- Modes d’évaluation


Les questions sur le cours magistral se font sous forme de petites questions à réponses
courtes. Les questions rédactionnelles sont également données pour décrire un
mécanisme ou une expérience.
Pour les travaux pratiques et dirigés : reconnaissance et interprétation de documents

5. CHIMIE – BIOCHIMIE :
5.1. Objectifs généraux :
A la fin du cours l’étudiant doit être capable de:
• Identifier les composés organiques et leurs relations structure/activité biologique
• Intégrer les réactions chimiques et physiques
• Identifier la structure des composés organiques importants au sein de la matière
vivante.
• Etablir la relation entre la structure chimique d’un composé et son utilisation
biochimique
• Reconnaître le rôle du catabolisme et de l’anabolisme au sein de la cellule
• Identifier les grandes étapes métaboliques des différentes macromolécules cellulaires
• Reconnaître les liens réactionnels entre les différents métabolismes cellulaires
• Comprendre le rôle des processus de régulation dans le maintien de la fonction de la
cellule et de l’organisme
• Identifier les conséquences pathologiques d’une régulation défaillante, des métabolites
au niveau de la cellule et de l’organisme
• Situer les processus moléculaires et génétiques qui contrôlent les métabolismes
cellulaires et leurs régulations.

5.2. Programme :
5.2.1- Chimie :
5.2.1.1- Chimie générale

1AM 18
La structure de la matière et dimensions des atomes
La classification périodique
La liaison chimique
La mésomérie
La stéréochimie
La nomenclature en chimie organique

5.2.1.2 - Chimie organique


La réaction chimique
Les hydrocarbures saturés : les alcanes et les cyclanes
Les hydrocarbures insaturés : les alcènes et les alcynes
Les hydrocarbures aromatiques
Les dérivés halogènes
Les alcools, éthers, phénols, thiols et amines
Les aldéhydes, les cétones et les quinones
Les acides carboxyliques et leurs dérivés

5.2.2 - Biochimie :
5.2.2.1 - Structure :
Enseignement théorique :
Composition élémentaire de l’organisme et substances minérales
Les composés organiques:
Structure des glucides
Oses et dérivés
Osides ou oligosides
Structure des lipides
Généralités
Acides gras naturels et dérivés
Glycérides glycéropho spholipides sphingolipides
— —

Alcools gras carbures dérivés prénoïdes


— —

Stérides Stérols

Structure des Protéines,


Acides Aminés et dérivés
Peptides
Protéines
Hétéroprotéines
Chromoprotéines : Hémoglobines
Structure des Nucléosides, Nucléotides et Acides Nucléiques, Enzymologie,
Structure des Enzymes
Cinétique Enzymatique
Effecteurs et Enzymes
Inhibition enzymatique
Activation
Effecteurs allostérique
Mécanisme d’action des Enzymes

5.2.2.2 - Métabolisme :
Enseignement théorique
• Introduction :
Définition du métabolisme

1AM 19
Rôle du métabolisme au niveau de la cellule et de l’organisme
• Métabolisme des Glucides:
Rôle énergétique des glucides
Digestion et absorption des glucides
Métabolisme des oses
Catabolisme du glucose et bilan énergétique
Voie des pentoses et inter conversion entre les oses
Biosynthèse des osides.
• Métabolisme des Lipides
Rôle biologique et énergétique des lipides
Importance clinique des lipides
Digestion, mobilisation et transport des acides gras
Catabolisme des acides gras et bilan énergétique
Biosynthèse des corps cétoniques : conditions métaboliques et conséquences cliniques.
Biosynthèse des acides gras, des triglycérides et des phospholipides
Biosynthèse des eïcosanoïdes et des sphingolipides : importance clinique
Biosynthèse du cholestérol et des hormones stéroïdes : importance clinique.
• Métabolisme des acides aminés
Rôle biologique des acides aminés
Etapes de synthèse des acides aminés endogènes
Hydrolyse des protéines alimentaires
Equilibre azoté et voies d’élimination de l’azote
Métabolisme des acides aminés Glycine/Sérine
Métabolisme des acides aminés soufrés
• Cystéine/Méthionine
• Métabolisme des acides aminés bi-carboxyliques Glutamate/Aspartate
Métabolisme des acides aminés aromatiques Phénylalanine/Tyrosine
Régulation des processus métaboliques et implications dans les troubles métaboliques
• Métabolisme des acides nucléiques, synthèse protéique et initiation aux techniques de
Biologie Moléculaire.
Rôle des acides nucléiques
Biosynthèse des acides nucléiques
Synthèse protéique et régulation de l’expression génétique
Initiation aux techniques de Biologie Moléculaire et leurs rôles dans le diagnostic
précoce et le ciblage thérapeutique

Travaux Pratiques :
4 séances de travaux pratiques de 3 heures chacune
1. Trirnétrie (acidimétrie + iodométrie)
2. Colorimétrie + Glucides
3. Etude qualitative des protides
4. Etude qualitative et quantitative

6- INITIATION A LA MEDECINE SOCIALE :


6.1- Objectifs :
6.1.1- Objectifs institutionnels :
L’étudiant en médecine et médecine dentaire doit être capable, dès le début de ses
études médicales, de connaître et d’apprécier:

1. L’environnement socio-économique et culturel de son pays

1AM 20
2. L’environnement démographique et sanitaire dans lequel il va évoluer
3. Les principaux problèmes de santé ainsi que les principales actions et programmes
sanitaires afin de mieux percevoir la dimension de la santé dans sa pratique

6.1.2- Objectif général :


Profil du médecin généraliste marocain (cf. document annexe)
Défini lors de la réforme des études médicales de 1983, le profil du futur médecin
généraliste est, actuellement, en cours de révision. Les futurs médecins et chirurgiens
dentistes marocains doivent répondre à un certain nombre de tâches fondamentales afin:
1. d’être à même de participer à l’élévation du niveau sanitaire de la population,
2. d’être un facteur transformateur motivé et dynamique au sein de la communauté.
3. contribuer au développement humain du marocain des années à venir

6.1.3- Objectifs spécifiques :


A la fin de la 1ère année des études médicales, l’étudiant doit:
1. Avoir assimilé le concept moderne de santé et la notion de santé familiale,
communautaire et de santé publique.
2. Connaître les buts et les champs d’action de la médecine préventive.
3. Connaître les notions de base d’épidémiologie descriptive et analytique.
4. Connaître le système de santé marocain dans ses grandes lignes en appréciant la part
respective des différents secteurs et plus particulièrement l’organisation et les
attributions du Ministère de la Santé.
5. Connaître, très schématiquement, les principaux problèmes de santé en milieu
marocain et les grandes actions de lutte afin d’y cristalliser son attention dès le début du
cursus de ses études.

6.2- Programme :
Introduction
Chapitre I : Définition de la santé. Le concept moderne de santé
I- La santé individuelle et ses déterminants
1-1 Introduction
1-2: Définition de la santé, le concept moderne de la santé
1-2-1 Peut-on définir la santé?
1-2-2 Qu’est ce un “état de complet bien être”?
1-2-3 Les altérations de la santé: histoire naturelle de la maladie
II- La santé publique et ses approches: santé familiale, santé de la communauté
2-1 Définition de la santé publique
2-2 L’approche en santé publique
2-3 Les facteurs qui influencent la santé ; approche pluridisciplinaire et
multisectorielle de la santé .Santé et développement humain

Chapitre II: La prévention : buts et champs d’action de la médecine préventive


I. Définitions
II. Les différents types de prévention
2-I Prévention primaire
2-2 Prévention secondaire
2-3 Prévention tertiaire
III. Notion de soins de santé primaires

1AM 21
Chapitre III: L’épidémiologie
I - Définitions
1-1 Définition de l’épidémiologie : épidémiologie descriptive et analytique
1-2 L’arrière-fonds historique de l’épidémiologie
1-3 Concepts et domaines actuels de l’épidémiologie
1-4 Classification des phénomènes morbides.
1-5 Notion d’épidémie, modalités épidémiologiques

II -Principaux outils de mesure utilises en épidémiologie descriptive et leurs


variables
2-1 Les concepts:
2-1-1 Les taux
2-1-2 Les proportions
2-1-3 Les ratios
2-2 Les mesures épidémiologiques:
2-2-1 Les paramètres démographiques
2-2-2 Les outils de mesure de la morbidité
2-2-3 Les outils de mesure de la mortalité

III - L’utilisation de ces outils de mesure : notion d’indicateur de santé

Chapitre IV- La recherche des causes des maladies : notion d’épidémiologie


analytique
I - Définition
II - Classification des déterminants des maladies
1- Les agents
2- Les facteurs d’hôte
3- Les facteurs d’environnement
III - Notion de facteurs de risque

Chapitre V: Le système de santé marocain


1- Données générales sur le Maroc
2- Introduction générale au système sanitaire national
3- Les secteurs de santé

3-1 Présentation des différents secteurs


3-1-1 Secteur étatique
3-1-2 Secteur privé
3-1-3 Secteur mutualiste
3-1-4 Secteur traditionnel

3-2- Organisation et attributions du Ministère de la Santé


3-2-1 L’administration centrale
3-2-2 Les services extérieurs
3-2-3 Les professionnels de la santé
3-2-4 L’industrie pharmaceutique
3-2-5 Quelques données statistiques actuelles sur le système de santé marocain

Chapitre VI : les principaux problèmes de santé en milieu marocain et les grandes

1AM 22
Actions de lutte
1- Santé de l’enfant.
2- Santé de la mère.
3- Situation au niveau des maladies transmissibles.
4- Situation au niveau des maladies non transmissibles.
5- Médecine et hygiène scolaire et universitaire
6- Santé et environnement
7- Autres programmes sanitaires prioritaires

Chapitre VII - Conclusion : les problèmes actuels du système de santé et les


Stratégies d’amélioration
Annexes :
1- Références bibliographiques.
2- Lexique, glossaire.
3- Tableau récapitulatif des principaux indicateurs sanitaires nationaux.

6. 3- Méthodes utilisées pour atteindre ces objectifs :

1- Cours magistral, illustré de chiffres, diaporama, diagrammes, vidéo projection


(20 heures).
2- Clarifications à la fin de chaque cours (10mn ) sous forme de questions-réponses
3- Polycopié avec lexique et glossaire.

L’attention des étudiants est attirée sur le fait que le polycopié ne peut constituer, à
lui seul, le contenu intégral du cours officiellement dispensé en 1ère année.
La présence des étudiants aux cours magistraux est plus que souhaitée (nécessaire).

6.4- Evaluation :

Le contrôle des connaissances, sur l’ensemble du programme, se fera par un examen


écrit, sous forme de Q.R.O.C* et des questions portant sur la résolution des problèmes.

* Questions à Réponses Ouvertes et Courtes - Se reporter à la fiche synoptique

7. INITIATION A L’INFORMATIQUE :
Public cible : Les étudiants de la première année de médecine et de pharmacie.
Pré requis : Aucun
Comment lire ce document :
L: Lecture
EO : Essentiel pour les objectifs à atteindre.
C: A comprendre avant d’avancer.
A: Astuce

7.1- Objectifs généraux :


1. Connaître l’anatomie et les principaux constituants d’un ordinateur. (Notions de
base)
2. Connaître la physiologie de l’ordinateur et les notions de base sur les systèmes
d’exploitation.

1AM 23
3. Les principales utilisations de l’ordinateur.
4. Connaître les principes de Windows et les principales manipulations
5. Les notions élémentaires sur Internet, savoir ouvrir un navigateur, faire des
recherches, configurer un compte email, utiliser la messagerie électronique

7.2- Déroulement de l’enseignement :


• Cours magistraux : 04 heures
• TD : 06 heures par groupe

Unités de Valeur :
1. Anatomie et Physiologie de l’ordinateur.
2. Manipuler Windows (pour débutants).
3. Intérêts et utilisation d’Internet

7.3- L’enseignement :
7.3.1- Anatomie et physiologie de l’ordinateur:
I – Contenant:
A – Le Boîtier:
1 – Ergonomie et esthétique :
- Plusieurs désignations
- Plusieurs volumes en fonction des constituants prévus
- Tour …… Autres
- Façades : Emplacement des lecteurs
Des voyants
Face Avant Ports USB et Firewire

Face Arrière : * Prises d’alimentation


* Ports connexion

- Panneaux latéraux amovibles


- Format

B – Energie :

• Type d’alimentation
• Ventilateur
• Connecteurs

II – Contenu :
A – Organes vitaux :
1 – Carte mère
- Description sommaire
- Principales fonctions
- Chipset
- Mémoire cache
- Bus PC
- Interface AGP

1AM 24
- Contrôleur IDE et taux de transfert
- Enhanced IDE
- Entrée / Sortie
- Ports série pour communiquer (COM)
- Port parallèle impression
- Contrôleur de disquette
- Port infrarouge
- USB : faciliter les branchements
- Firewire ou IEEE 1394

2 – Microprocesseur = Cerveau du Pc
- Traitement des données
- Fréquence externe
- Fréquence interne

3 – Mémoire vive
- Principales technologies
• Mémoire non volatile
• Mémoire dynamique xxx
• Mémoire statique

- Modules et barrettes

B – stockages et sauvegarde des données une fois les informations


traitées, elles doivent être stockées, sinon, elles seront perdues.

1 – Disques durs
- Format
- Vitesse
- Capacité

2 – Lecteurs amovibles
- Lecteur disquettes
- Lecteur CDROM / DVD
ƒ Vitesse
ƒ Chargeur
- Graveurs CD et DVD
- USB
- Cartes PCMCIA / smart média compact flash….

C – Les périphériques d’entrée et de sortie.


1 – Entrées
- Clavier
- Pointeurs
- Tablette
- Scanner
- Camera

2 – Sorties

1AM 25
- Moniteur / Data show
- imprimante

D– Evolutivité des composants.


Notion sur Wireless.
Cycle de renouvellement des technologies principales au cœur du PC.

7.3.2- Les principes de Windows


Objectifs spécifiques :
• Comprendre la notion de Windows par rapport aux anciens systèmes
d’exploitation.
• Comprendre la notion de bureau.
• Comprendre les différentes zones d’une fenêtre.
• Comprendre les notions d’archivage : Fichiers, dossiers, répertoires…
• Utiliser la souris et le clavier
• Faire les gestes de base : Les clics, les déplacements, les sélections,
copier/coller…
• Intérêt des accessoires de Windows

Plan du cours
1. Introduction
2. Rappel sur les OS et l’intérêt de Windows
3. Différentes versions
4. Installation
5. Le Bureau
6. Menu démarrer
7. Description d’une fenêtre
8. L’ouverture de fichiers, l’enregistrement et l’archivage
9. Les différentes actions faites par un pointeur (souris) ou un clavier
10. Les accessoires de Windows

7.3.3- Internet et ses services


Objectifs spécifiques
Connaître la signification des principaux termes et sigles utiliser et rencontrés lors
de la navigation.
Connaître comment s’abonner à un fournisseur, et quel équipement est requis.
Utiliser l’assistant pour la connexion.
Utiliser un navigateur
Connaître les principales notions sur le WWW.
Les services de messagerie et autres.
La sécurité : Antivirus et fire wall.
Utiliser un moteur de recherche, un aspirateur, winzip,
Télécharger des logiciels.

Plan
1. Définitions.
2. Historique.
3. Matériel nécessaire
4. Quel fournisseur, et quel type d’accès Internet ?

1AM 26
5. Différentes possibilités offertes par Internet.
6. Les outils Internet
7. Recherche de l’information
8. Les logiciels utiles à la navigation et le téléchargement
9. Le téléchargement
10. La messagerie : configuration, création d’adresse, envoyer/recevoir.
11. NetMeeting
12. Sécurité et navigation
13. Utilisation pour l’enseignement et l’apprentissage organisé : elearning
14. Astuces pour une navigation agréable et efficace
15. Très haut débit et perspectives d’avenir : Télévision, téléphonie…

8. ETHIQUE MEDICALE :
Initiation à l’éthique médicale
1ère Année de Médecine, Médecine Dentaire et Pharmacie

8.1- Les objectifs :


1-1 Objectif général :
Cet enseignement a été institué pour permettre au futur médecin généraliste marocain
d’agir avec le maximum de compétence, auprès des bénéficiaires des soins en respectant
les contextes individuels et collectifs et d’accéder aux choix les meilleurs en optimisant
la décision médicale et en améliorant la relation médecin-malade.

1-2 Objectifs spécifiques :


A l’issue de la première année, les étudiants de Médecine, Médecine Dentaire et
Pharmacie seront en mesure de :

- Définir l’éthique et le champ d’action de l’éthique médicale


- Faire la différence entre éthique, droit, déontologie et morale
- Comprendre les fondements philosophiques de l’éthique, la place et
l’importance de l’éthique dans l’exercice de la fonction.

8.2- Contenu :
2-1 Introduction
2-2 Définitions, différences entre éthique, droit, déontologie, morale
2-3 Evolution du concept d’éthique à travers les civilisations
2-4 Fondements philosophiques de l’éthique.

8.3- Durée : 2 heures.

N.B : La suite du module sera enseignée tout au cours du cursus à raison de 2 heures
en 2ème, 3ème, 4ème et 5ème année de Médecine et d’un séminaire de 3 heures en 6ème
année de Médecine.
L’enseignement en 6ème année portera sur les études de cas.

8.4 - Evaluation :

L’évaluation est terminale et se fera en 6ème année lors de l’organisation du séminaire-


atelier.

1AM 27
9- METHODOLOGIE D’APPRENTISSAGE :
1ère Année de Médecine, Médecine Dentaire et Pharmacie

9.1- Les objectifs :

Il s’agit d’un enseignement d’appui dispensé en deux séances de 2h en début d’année


universitaire et dont les objectifs sont :

1- D’aider l’étudiant à tirer profit d’un cours, d’un exposé, d’une conférence et
d’utiliser des techniques de lecture efficace
2- Initier l’étudiant aux différentes méthodes de prise de notes et aux différentes
stratégies de lecture.

9.2 - Contenu :
- 1ère partie (2 heures) : Techniques de prise de notes
Pourquoi prendre des notes, à quelle occasion, noter quoi, comment prendre des
notes, dispositions pratiques
- 2ème partie (2 heures) : Techniques de lecture :
Intérêt de la lecture, le lecteur moderne, différentes stratégies de lecture, gestion
du temps de lecture, difficultés et conseils pratiques, introduction à la recherche
et analyse documentaire.

9.3 - Méthodologie : Cours magistral illustré d’images, de cas pratiques avec exercice
en salle de cours, questions-réponses pour répondre aux besoins des étudiants.
Le lien sera fait, en temps opportun, avec le tutorat comme méthode
d’accompagnement.

9.4 - Evaluation :
Ce mini module est un enseignement d’appui qui ne fait pas l’objet d’évaluation.

9.5 - Enseignant responsable : Pr N. Fikri Benbrahim

1AM 28