Vous êtes sur la page 1sur 2

La Maison Close De Poupées Dans Le Collimateur De La

Police

Paris va pouvoir profiter à son tour des


faveurs des poupées sexuelles réalistes. 9La loi dite Marthe Richard d'avril 1946 interdit
toutes les « maisons de tolérance » (Journal officiel) et met fin à une forme de prostitution
tolérée jusque-là. vip paris escorts sur images factuelles alterne avec l'interview de
prostituées, d'Uschi, gérante de la "Maison d'envie", et d'une voisine.
Pour lui, ces poupées gonflables, semblables à des «robots sexuels» «peuvent faire penser
à des enfants» (fabriquées en Chine, les poupées ne mesurent qu'1m45), et l'ensemble du
projet, qui «banalise la prostitution», représente «un moyen détourné pour amener
l'acceptation par l'opinion du retour des maisons closes».
Selon Nicolas Bonnet, le président du groupe communiste-Front de gauche au Conseil de
Paris, «Xdolls véhicule une image dégradante de la femme», et constitue «un lieu de
prostitution avec un propriétaire pouvant être assimilé à un proxénète », confie-t-il au
Parisien «Xdolls a été déclaré au registre de commerce en tant que maison de jeux comme
si c'était une salle avec des child-foot ou des flippers», dénoncent les communistes.
Suite à l'ouverture à Barcelone d'un établissement special en son genre qui propose des
« séances spéciales » avec des poupées sexuelles, c'est au tour de la capitale française
d'ouvrir un « bordel » digne de la série Westworld Située dans le 14ème arrodissement, X-
Dolls propose en toute légalité trois mannequins en silicone.
Même s'il n'en discute pas forcément avec eux, Joaquim émet des hypothèses sur le genre
de personnes qui pourraient avoir envie de tester ces poupées sexuelles : il y aurait les
timides, ceux qui crèvent d'envie d'aller voir une prostituée mais qui n'osent pas” - il voit son
entreprise comme une option à la prostitution, illégale en France - ceux qui ne sont pas à
l'aise avec leur corps, qui ont peur d'être jugés - et la poupée, elle, ne vous juge pas”, mais
aussi, tout simplement, des gens qui sont curieux, ouverts, et qui veulent s'amuser et tester
quelque chose de nouveau”.
Bien qu'elles ne soient plus autorisées en France depuis la loi Marthe Richard datant de
1946, la société X Dolls a décidé de profiter d'un vide juridique, en ouvrant une maison close
pas comme les autres. Pour 89 euros de l'heure, des clients parisiens se présentent dans le
14e arrondissement de Paris pour avoir des relations sexuelles avec des poupées en
silicone.
Mais la pilule ne passe pas auprès du groupe communiste-Front de gauche au Conseil de
Paris : selon Le Parisien , les élus vont déposer mardi 20 mars un voeu pour faire fermer
l'établissement. Ce sont les nouvelles pensionnaires de la première maison close française
de poupées sexuelles en silicone.
Séquence insolite lors de "Télématin" : une équipe de France a fait la visite d'une maison
close à la frontière entre la France et l'Allemagne. Au conseil de Paris, le président du
groupe communiste Nicolas Bonner Oulaldj, accompagné des élus de son groupe, ont
décidé de déposer un voeu afin d'obtenir la fermeture de l'établissement.
Vous profitez d'un internet site net adapté à votre profil. This post explores the emergence
and usages of the words clôture (enclosure) and maison close (bordello) in French writers'
prose thanks to the existence of a corpus of texts out there on line Frantext.