Vous êtes sur la page 1sur 2

M2 - GCE

École Centrale Paris


Rappels de MMC

Résumé de cours

Les déformations
• Tenseur gradient de la transformation:
!
F = grad ! !0 , t)
x!0 φ(x

Avec φ! : (x!0 , t) !→ !x(t) (φ


! est la transformation qui associe à la configuration initiale la configu-
ration à l’instant t)

• Tenseur des déformations de Green Lagrange:

1 T 1 ! ! ! !
E= (F .F − I) = (grad u + grad
x!0 ! uT + grad
x!0 ! uT .grad
x!0 ! u)
x!0 !
2 2

• Tenseur des déformations en hypothèse des petites perturbations (déformations infinitésimales)


1 ! ! !uT )
ε= (grad!x !u + grad
2 !
x

Les termes diagonaux de ε caractérisent les allongements. Les termes extradiagonaux de ε car-
actérisent les distorsions angulaires. Ces termes sont tous sans dimension.

Les contraintes
• Le vecteur contrainte T! (!x, !n, t) représente les efforts surfaciques à l’intérieur du matériau.

• Le tenseur des contraintes σ est définit tel que:

σ(!n) = T!

Les termes de σ sont en N/m2 .

• Équilibre local:
ρ!a = f!v + Divx σ

• σ est symétrique (équilibre en moment) donc diagonalisable.

1
• Les valeurs propres de σ sont appelées contraintes principales et ses vecteurs propres sont appelés
directions principales.
• On décompose σ(!n) en une partie normale et une partie tangentielle:

σ(!n) = σnn!n + !σT

σnn = (σ(!n), !n)

• La représentation de Mohr permet de visualiser les contraintes de manière bidimensionnelle, dans


le plan (σnn , σT ).

Loi de comportement et critères


• Loi de comportement élastique linéaire isotrope (loi de Hooke):
1+ν ν
&= σ − trσI
E E

• E est le module d’Young (N/m2 ).


E=210 GPa pour l’acier de construction.
E=30 GPa pour un béton courant.

• ν est le coefficient de Poisson (sans dimension). Il relie les déformations longitudinales et les
déformations transversales.
ν=0,3 environ pour beaucoup de matériaux.

• Les critères permettent de délimiter la zone élastique ou bien de non-rupture du matériau. Parmi
eux, citons le critère de Tresca, le critère de Von Misès et le critère de Mohr Coulomb.