Vous êtes sur la page 1sur 44

clinic

Cas cliniques internationaux

fresh 11/2015
Special

un jour sans sourire est un


jour

perdu. Charlie Chaplin

clinicspecial<<

C’est avec grand plaisir que le département


Tokuyama Dental voulait exprimer ses plus
vifs remerciements à tous nos « amis »,
professionnels internationaux du monde
dentaire, qui ont souhaité, avec enthousiasme,
partager avec nous leur expérience clinique
avec nos matériaux. C’est ce qui nous
a conduit à concevoir ce petit recueil pour
le rendre accessible à la grande Communauté
Tokuyama des dentistes en lui permettant
d’élargir leurs connaissances dans l’utilisation
des produits Tokuyama et de pouvoir les aider
dans leur pratique clinique quotidienne.
En vous souhaitant une bonne lecture,
nous espérons que de plus en plus de
professionnels dentaires prendront plaisir
à entrer dans le jeu!

2 clinic
Special
clinic
Cas cliniques internationaux

index

DR. LEANDRO PEREIRA Restaurations directes sur les antérieures ............................................................................ 04


PROF. SIMONE GRANDINI E DOTT. GIULIO PAVOLUCCI Le repositionnement du fragment ............... 07
PROF. JEAN-PIERRE ATTAL Masquage d’une lésion amélaire ........................................................................................... 09
DR. GIANLUCA PLOTINO Collage de couronnes en disilicate de lithium .................................................................... 10
DR. GIANLUCA PLOTINO Collage d’inlay en disilicate ................................................................................................................ 11
DR. THEODOROS TASOPOULOS Réhabilitation au fauteuil d’une prothèse incongrue ................................. 12
DR. ALESSIO CASUCCI E ODT. RODOLFO COLOGNESI Réhabilitation d’un patient édenté ..................... 14
DR. JORDI MANAUTA Onlay semi-indirect ........................................................................................................................................... 18
DR. JORDI MANAUTA Fermeture de diastème.................................................................................................................................. 19
DR. STEFANO SERRA Fermeturede diastème .................................................................................................................................... 22
DR. ENGIN TAVILOĞLU Restauration d‘une dent antérieure fracturée chez un jeune patient .................... 23
DR. MAURO BELLUZ Cas clinique avec Asteria ............................................................................................................................... 24
DR. CARSTEN STOCKLEBEN Facettes directes de 13 à 23 ................................................................................................ 26
DR. GIANFRANCO POLITANO Approche de restauration adhésive directe .............................................................. 29
DR. PATRICK BOHN Restauration des incisives riziformes par composite stratifié ............................................. 30
DR. DOMENICO LAFORNARA Restauration esthétique de la morphologie .............................................................. 32
DR. ANDREA FABIANELLI Restauration de classe II avec Estelite Asteria ................................................................. 34
DR. GIORGIO ATZERI La restauration esthétique et morphologique de la dent postérieure ........................ 36
DR. ANGELO SONAGLIA Approche de thérapie minimalement invasive du jeune patient ............................ 37
MARCO BAMBACE La réhabilitation esthétique du grup antérieur .................................................................................. 38
DR. GIL TIRLET Lésion blanche de l’émail (MIH) et Erosion Infiltration en profondeur ...................................... 40

Tous les cas cliniques sur www.tokuyama.it

clinic 3
Estelite Asteria

Restaurations
directes sur les
antérieures DR. LEANDRO PEREIRA
Cabinet dentaire privé à São Luís

Une approche de Bio-Emulation™

Ce jeune patient a été victime d’un accident qui lui a occasionné des
fractures sur ses incisives supérieures. De plus, on peut remarquer
la présence de caries sur la vue palatine. Des restaurations directes
avec une résine composite ont été réalisées afin de renforcer les
dents concernées et retrouver un sourire esthétique et agréable.

Situation initiale

Figure. 1-3 Les photos de la situation initiale,


mettant en exergue des détails importants tels
que la hauteur d’exposition des dents avec les
lèvres au repos, la profondeur des fissures et la
présence de caries facilement détectées à l’aide
d’un filtre polarisé, depuis l’émulation.

2 3

Figure. 4-5 Le choix de la teinte a été réalisée


en utilisant des incréments de composite qui
doivent être photopolymérisés puis confrontés
aux photos en couleur calibrées avec et sans le
filtre polarisant.

4 5

4 clinic
Estelite Σ Quick
6 7 8

Figure. 6-8 Après avoir biseauté les bords incisifs des deux centrales, un sablage avec des particules de 25 microns d’oxyde d’aluminium a été effectué.
Un mordançage à l’acide phosphorique et des procédures de liaison appropriées ont été suivies par l’application d’une couche d’émail palatine - OcE
d’estelite Asteria. Estelite Sigma Quick OPA2 a été utilisé pour servir de couche opaque interne et les mamelons ont été recréés avec ESTELITE Asteria
A3,5 Body.

9 10 11

Figure. 9-11 Après l’application d’un composite fluide transparent incisif, on peut ensuite parfaire les restaurations avec des taches de couleur avec
ESTELITE, comme une ombre blanche. Une fine couche d’ESTELITE Sigma Quick A1 a été appliquée et photopolymérisée. La couche finale d’émail a été
réalisée avec Asteria ESTELITE OcE.

12 13

Figure. 12-14 Les latérales ont été recouvertes d’une fine couche d’OcE
et, après avoir terminé avec des disques à gros grains, la digue peut être
ouverte pour faciliter les procédures de remodelage.

14

clinic 5
Estelite Asteria

15 16 17

Figure. 15-17 Toutes les surfaces sont polies jusqu’à obtenir une haute brillance, en utilisant à la fois des pâtes à polir à base de diamants et d’oxyde
d’aluminium.

18 19

20 21

Figure. 18-21 Photos finales une semaine après traitement, illustrant les propriétés optiques et de surface exceptionnelles à la fois d’ESTELITE Asteria et
d’ESTELITE Sigma Quick de Tokuyama Dental

Avant Après

6 clinic
Le

Estelite Asteria
repositionnement
PROF. SIMONE GRANDINI
DR. GIULIO PAVOLUCCI
Université de Siena
du fragment
Une procédure invasive a minima
pour restaurer l’esthétique et la fonction

De nombreuses techniques différentes ont


été proposées pour la restauration de dents
antérieures ayant reçu un traumatisme ou
esthétiquement compromises.
La plupart requièrent des procédures de
stratification multicouche qui sont en général

I
très compliquées pour l’omnipraticien.
l Maintenant
paziente, ilY.est di 9 anni,
possible si pour
d’opter è une
approche simplifiée
presentato in urgenza avecalla
un matériau
nostra qui ne
demande que 2 couches (dentine et émail),
osservazione
comme c’était in le seguito
cas avec unadpatient
un jeune.
trauma.

1
Una volta accertato che si trattasse
di un semplice incidente (il bambino
stava giocando con gli amici ed è
caduto), è stata effettuata la visita.

All'esame
1 obiettivo il paziente 2

presentava una
Le patient, Y. de 9 ans, frattura traumatica
s’est présenté pour une consultation en urgence à Le patient avait apporté une partie du fragment fracturé, qui a été immergé

2
la suite d’un trauma. Après avoir établi qu’il s’agissait d’un simple accident immédiatement dans une solution physiologique.
di III classe di Ellis (con esposizione
(l’enfant était en train de jouer avec ses amis et il est tombé), nous avons L’exposition pulpaire étant limitée et non saignante, il a été décidé de
examiné le patient. À l’examen clinique, il présentait une fracture traumatique procéder au repositionnement du fragment et à la reconstitution directe de
pulpare) a carico dell'elemento 1.1,
de classe III d’Ellis (avec exposition pulpaire) de l’élément 1.1, une mobilité
physiologique de 1.1 et d’autres éléments, une légère tuméfaction dans la
la partie manquante.
Après anesthésie locale à l’articaïne, on a procédé à l’isolation du champ
partie interne de la lèvre supérieure, une légère sensibilité douloureuse et un opératoire. La pose de la digue de caoutchouc a été assez difficile à cause de
mobilità fisiologica dell' 1.1 e degli
contrôle de la plaque dentaire insuffisant. Figures 1-2 la situation en denture mixte. Un léger nettoyage des surfaces a été effectué

altri elementi, una lieve tumefazione


clinic 7
nella parte interna del labbro
a parte
dente
un incremento
econdo
riore,
ultimolieve
cheinterna
le
dideldentina
sul frammento;
indicazioni
è dolorabilità
labbrosoluzione
stato
A2.
del
e scarsovestibolare
fisiologica.
creato un doppio bisello
e palatino lungo la rima
6 3
2
12 1
stato riposizionato

13
1
roduttore, la dentina L'esposizione
è statadi frattura perpulpare era piccola
aumentare la forza edi

7 8
ollo della placca.
nterposizione Figure
di un 1-2
sottilissimo
Estelite Asteria

ortata in superficie nel 1/3 medio, non sanguinante,


adesione per cui siFigure
del frammento è deciso8-9;

4
di composito flowable. Figuremarcata zona di traslucenza incisale
mentre
ziente èaveva
stato lasciato
con sé spazioparte per dinello
del unprocedere con il riattacco
stesso momento sono stati del
e una netta areola sul bordo. Come
ottile strato
mento di smalto
fratturato che NE è nel frammento
stato regolarizzatie la
1/3 i ricostruzione
margini, ed èdiretta stato
primo strato è stato applicato uno
ncisale. Figura 12 immerso
ediatamente della
infattoparteunmancante.
piccolo bisello di
la polimerizzazione Figura 6, èsmalto NE (Estelite Asteria), seguito
ione fisiologica. preparazione per la ricostruzione
creato un doppio biselloda un incremento di dentina A2.
er ricreare le traslucenze è stato Dopo
diretta aver effettuato
della parte mancante. anestesia
olare e palatino
3 lungo la rimaSecondo le 4 indicazioni del 5

14
2 13
1 1
tilizzato lo smalto TE tralocale i con articaina, si è proceduto
osizione pulpare era piccola e
tura per aumentare la forza diproduttore, la dentina è stata

9
mammelloni, mentre l'areola è stata con

8 5
sanguinante, per cuiFigure
si è deciso E' stato applicato nuovamente il
one del frammento 8-9;portata in superficie nel 1/3 medio,
prodotta
a zona dicon la dentinaincisale
traslucenza A2. Figura
sistema adesivo Figura 10, ed è stata
rocedere con il riattacco
stesso momento sono stati del
mentre è stato lasciato spazio per un Prof. Simone Grandini
3
netta areolaricostruzione
sul bordo. Come impostata una stratificazione
mento
rizzati ei lamargini, ed è diretta
statosottile strato di smalto NE nel 1/3
simogr@gmail.com
stratomancante.
parte è stato applicato uno semplificata a mano libera. Figura 11 Dr. Giulio Pavolucci
un piccolo bisello diincisale. Figura 12 giuliopavolucci@gmail.com
opo la rifinitura
NE (Estelite Figura
Asteria), 14 e la
seguito L’analisi estetica fatta inizialmente
razione
ucidatura per
Figura la 15ricostruzione
il paziente è
incremento
averparte 6 di dentina
effettuato A2. aveva
anestesia evidenziato 7 la presenza di una 8
atato
della dimesso mancante.
e Per ricreare le traslucenze è stato
ricontattato

15
3 14
do
e con le indicazioni del m

1
articaina, si è proceduto

1 2
eriodicamente nei giorni utilizzato lo smalto TE tra i
successivi

9 01
tore, la dentina è stata
ato applicato nuovamente ilmammelloni, mentre l'areola è stata
aerin superficie
avere notizie nel 1/3 sull'eventuale
medio, Prof. Simone Grandini
ma adesivo Figura 10, ed è statariprodotta con la dentina A2. Figura simogr@gmail.com
entomatologia
è stato lasciato pulpare.
spazio per un Prof. Simone Grandini
Dr. Giulio Pavolucci
tata una stratificazione13 simogr@gmail.com
giuliopavolucci@gmail.com
strato di smalto NE nel 1/3
ificatafoto
a mano libera. Figura 11 Dr. Giulio Pavolucci
e.ellaFigura 12di controllo a 7 giorni giuliopavolucci@gmail.com
si estetica
igura 16 si può fatta inizialmente
apprezzare Dopo la rifinitura Figura 14 e la
l'ottima
9 10 11
evidenziato ladel
ntegrazione presenza di unalucidatura
restauro; la Figura 15 il paziente è
reare le traslucenze è stato

14 15
stato dimesso e ricontattato

1
mimeticità del composito utilizzato e

2 3
to lo smalto TE tra i
a sua semplicità di stratificazione, periodicamente
ci nei giorni successivi

10
elloni, mentre l'areola è stata Prof. Simone Grandini
anno permesso di ottenere per un avere notizie sull'eventuale simogr@gmail.com
otta con la dentina A2. Figura
Prof.
ttimo risultato senza la necessitàSimone
di Grandini
sintomatologia pulpare. Dr. Giulio Pavolucci
simogr@gmail.com
giuliopavolucci@gmail.com
e intervenire. Dr. Giulio Pavolucci
giuliopavolucci@gmail.com
12 Nella foto di controllo 13 a 7 giorni 14
la rifinitura Figura 14 e la
Figura 16 si può apprezzare l'ottima La massa dentina ha mascherato alla perfezione la linea di passaggio tra dente e
ura Figuraavec15 une ilbrosse
paziente è puis on a appliqué le système adhésif marquée, et une nette auréole

15
prophylactique, sur lelo smalto
restauro, mentre bord.NEComme première
ed il traslucente TE hanno couche, on incisale
creato una zona a
Tokuyama EE-Bond (7e génération integrazione
avec mordançage de dell’émail)restauro; la un émail NE (Estelite
tant sur la appliqué Asteria),
dall'aspetto suivi d’un incrément de dentine A2.
del tutto naturale.
dimessodent que e sur ricontattato

3 14 1
le fragment. Ce dernier a été repositionné en interposant une Prof. D’après les indications
Simone Grandinidu fabricant, la dentine a été amenée en surface dans
très fine couche de composite mimeticità del composito utilizzato
fluide. Figures 3-4-5 1/3e moyen, et on a laissé de l’espace pour une fine couche d’émail NE
le simogr@gmail.com
camente Après
nei giorni successivi
la polymérisation, on a créé un double biseau vestibulaire et palatin dans le 1/3 incisal. Figure 11
la sua
le long de la rainure de la fracture, semplicità
afin d’augmenter di stratificazione,
la force d’adhésion du Pour Dr.cirecréer
Giulio Pavolucci
les translucidités, on a utilisé l’émail TE entre les zones
vere notizie sull'eventuale
fragment Figures 7-8. EnProf.
même Simone on a régularisé les marges et ongiuliopavolucci@gmail.com
temps, Grandini a convexes, et on a reproduit l’auréole avec la dentine A2. Figure 12
Prof. Simone Grandini
simogr@gmail.com

hanno enpermesso
simogr@gmail.com
pratiqué un petit biseau de préparation, di ottenere
vue de la reconstitution unla finition Figure 13 et le polissage Figure 14, le patient a été renvoyé
directe Après
Dr. Giulio Pavolucci

atologia pulpare.
giuliopavolucci@gmail.com

de la partie manquante. puis recontacté périodiquement les jours suivants, par crainte d’une
Dr.ottimo risultato
Giulioappliqué
Le système adhésif a été nouvellement Figure 9,senza
Pavolucci laennecessità
et on a mis di symptomatologie pulpaire.
place éventuelle
giuliopavolucci@gmail.com
une stratification simplifiée à main levée. Figure 10 L’analyse esthétique de
départ avait mis en évidence lare intervenire.
présence d’une zone de translucidité incisale
foto di controllo a 7 giorni
16 si può apprezzare l'ottima
8 clinic
zione del restauro; la Simone Grandini
Prof.
Estelite Asteria
Masquage d’une
lésion amélaire
PROF. JEAN-PIERRE ATTAL Infiltration profonde associée
Université de Paris Descartes (Paris 5) à un petit apport de suprananocomposite

Figure. 1 Une incisive centrale avec une lésion blanche et brune. Figure. 2 Après infiltration profonde avec une résine très peu visqueuse
(TEGDMA, voir réf 1), la lésion blanche a disparu et le remplissage de la
petite perte de substance est rendue nécessaire.

Figure. 3 Un petit apport d’Asteria (Tokuyama) A2B est réalisé. Figure. 4 Après le polissage, l’effet mimétique d’Asteria est évident.

Réf .1 Attal JP, Atlan A, Denis M, E Vennat, Tirlet G. White spots on enamel: Treatment protocol by superficial or deep infiltration (part 2). Int Orthod. 3 févr 2014

clinic 9
Estecem

Collage de
couronnes en
disilicate de lithium DR. GIANLUCA PLOTINO
Cabinet dentaire privé à Rome

1 2a

Figure. 1 Situation préopératoire avec deux couronnes esthétiquement Figure. 2a Images peropératoires des piliers préparés et éclaircis.
incongrues sur les dents 11 et 21.

2b 3

Figure. 2b Images peropératoires des piliers préparés et blanchis. Figure. 3 Les couronnes recouvertes par des couches de disilicate de
lithium (prothésiste Fabrizio Loreti) scellées avec Estecem une semaine
après le collage. L’élimination facile et efficace des excès marginaux de
ciment assure une cicatrisation des tissus rapide.

Figure. 4 Vue après 6 mois postopératoires.

Tokuyama dit 5 6
Le Dr. Gianluca Plotino a été l’un des
Figure. 5 Radiographie à 6 mois Figure. 6 Estecem Universal utilisé
premiers dentistes italiens à avoir postopératoires. pour le scellement.
l’opportunité de tester ce nouveau ciment.

10 clinic
Estecem
Collage
d’un inlay
DR. GIANLUCA PLOTINO
Cabinet dentaire privé à Rome en disilicate

1 2 3

Figure. 1 Cavité préparée et isolée pour le Figure. 2 Essai de l’inlay en disilicate. Figure. 3 Application d’Estecem Universal dans
scellement. la cavité.

4 5 6

Figure. 4 Cavité après les étapes de collage. Figure. 5 UUniversal Primer appliqué sur l’inlay Figure. 6 Estecem Universal appliqué dans la
pour le sceller. cavité.

7 8 9

Figure. 7 Estecem Universel appliqué sur l’inlay Figure. 8 L’étape de scellement de l’inlay. Figure. 9 L’inlay immédiatement après le
à sceller. scellement (technicien dentaire Fabrizio Loreti).

clinic 11
Sofreliner Tough S/M

Réhabilitation
au fauteuil
d’une prothèse DR. THEODOROS TASOPOULOS
Cabinet dentaire privé à Athènes

incongrue
Avec des matériaux de rebasage souples.

SOFRELINER Tough (soft) / M (Medium) de Tokuyama est indiqué


comme matériau souple de rebasage à long terme pour prothèse
autopolymérisée en cas de piliers implantaires et après extractions.
Il peut constituer une option de traitement utile offrant reproduction
directe et facile des tissus buccaux dans l’intrados de la prothèse, en
évitant la période d’édentement temporaire accompagnant le rebasage
au laboratoire de prothèse.

Dans ce cas, le patient (homme de 65 ans, bruxomane) s’est présenté dans notre clinique privée en se plaignant de la mauvaise
stabilité de sa prothèse maxillaire ainsi que de la douleur et de l’inconfort associés. En outre, le patient se plaint de troubles de la
parole, de mastication difficile et de traumatismes à la surface d’appui tissulaire au maxillaire.

Figure. 1 Environ 1-2 mm de


résine acrylique ont été enlevés
de la surface de l’intrados de la
prothèse.

Figure. 2 Les flancs de la prothèse


ont été rognés vers le bas avec
une fraise à épaulement (900).
La prothèse a été soigneusement
nettoyée à l’alcool éthylique et
laissé à sécher.
1 2

Figure. 3 Une fine couche de


Primer adhésif * a été appliquée à la
surface de l’intrados et des limites
périphériques de la prothèse avec un
pinceau propre et sec. On a laissé
sécher pendant au moins 1 minute.

Figure. 4 La pâte de Tokuyama


SOFRELINER Tough M/S pâte est
appliquée directement sur la surface
de collage de la prothèse. Le temps
3 4
de travail est 1,5-2 minutes, à la
température ambiante de 23 °C (73°F).

12 clinic
Sofreliner Tough S/M
Figure. 5 La prothèse a été positionnée
en bouche et a été maintenue en occlusion
pendant au moins 5 minutes (temps de prise).
Afin d’arrondir les limites vestibulaires, des
mouvements des joues et des lèvres ont été
effectués dans la bouche du patient.

Figure. 6 Les excès de matériau ont été


éliminés à l’aide d’un scalpel.

Figure. 7 A l’aide d’une pointe coarse à au


moins 15 000 tours, les excès de Tokuyama
SOFRELINER Tough M/S ont été fraisés.

6 7

Figure. 8 Afin d’obtenir une finition lisse la


surface de la prothèse a été polie avec une
fraise à prothèse de finition fine en appliquant
une légère pression sans jamais dépasser 8000
tours.

Figure. 9 La prothèse a été rebasée avec


succès et rendue au patient.

8 9

* Sofreliner Tough S
Détail de l’utilisation
du Primer

clinic 13
Sofreliner Tough S

Réhabilitation
d’un patient
édenté DE. ALESSIO CASUCCI
ODT. RODOLFO COLOGNESI
Cabinet dentaire privé à Montelpulciano (Sicile)
Avec la restauration Prothésiste dentaire privé à Rovigo
de prothèses existantes

L’edentement est une condition qui affecte de manière significative non


seulement la fonction masticatoire, mais également des aspects importants de
la vie sociale des patients. Aujourd’hui, la réadaptation du patient édenté peut
être abordée avec différentes solutions prothétiques, et les implants sont un outil
très efficace dans ce sens, bien que le processus de réhabilitation de l’implant
soit souvent complexe et nécessite des ressources financières qui ne sont pas
disponibles pour tout le monde. À cet égard, les conditionneurs de tissus peuvent
être utiles au clinicien pour améliorer les conditions de réglage de la prothèse
préexistante au cours des processus de réadaptation plus longues ou pour leur
restauration fonctionnelle, éviter temporairement la construction de nouvelles
réhabilitations. Ce rapport de cas décrit les étapes cliniques et de laboratoire,
suivies pour la restauration fonctionnelle d’un patient édenté qui avait deux
réhabilitations prothétiques complètes incongrues.

INTRODUCTION leur fonction. Le positionnement des matériaux permettent aussi d’améliorer la


L’Édentement affecte profondément implants ostéo-intégrés, en particulier satisfaction des patients qui ne peuvent
la fonction masticatoire du patient, dans la mandibule, a amélioré de pas se permettre de supporter des
la phonétique et la vie sociale. La manière significative la qualité de vie traitements muqueux ou implantaires
réhabilitation d’une prothèse complète des patients édentés4. Néanmoins, définitifs7.
permet leur restauration fonctionnelle1. l’utilisation de la prothèse complète
De nombreuses études ont démontré reste obligatoire pendant les périodes
1 Berg E. Acceptance of full dentures. Review. Int Dent J. 1993; 43
que la satisfaction des patients avec une de guérison après extractions ou dans la (Suppl 1):299–306
prothèse complète est principalement période d’ostéointégration des implants. 2 Mericske-Stern R: Clinical evaluation of overdenture restorations
supported by osseointegrated titanium implants: A retrospective study.
liée à leur capacité d’adaptation à la En outre, il est toujours possible selon Int J Oral Maxillofac Implants 1990; 5:375-383
prothèse et secondairement à leur les principes de base de la prothèse 3 Langer A, Michman J, Seifert I: Factors influencing satisfaction
with complete dentures in geriatric patients. J Prosthet Dent
qualité.2-3 Néanmoins, le respect des complète de planifier correctement aussi 1961;11:1019-1031
4 Heydecke G, Locker D, Awad MA, Lund JP, Feine JS. Oral and general
principes de base de la prothèse les réhabilitations implantoportées5. health-related quality of life with conventional and implant dentures.
complète est essentiel pour garantir L’utilisation de matériaux de rebasage Community Dent Oral Epidemiol. 2003;31(3):161-168.
5 Misch CE. Treatment options for mandibular implant overdenture: An
un bon fonctionnement et réduire les pour les techniques directes et indirectes organized approach. In: Contemporary implant dentistry, 2nd ed.
causes les plus fréquentes de l’inconfort peut être très utile aujourd’hui pour St. Louis: Mosby; 1998. p. 175-92.
6 Pisani, M.X.; de Luna Malheiros-Segundo, A.; Balbino, K.L.; de Freitas
comme des ulcérations et de l’instabilité. l’amélioration et l’adaptation des Souza, R.; de Freitas Oliveira Paranhos, H.; da Silva, C.H.L. Oral health
La couverture correcte des aires de prothèses incongrues existantes related quality of life of edentulous patients after denture relining with
a silicone-based soft liner. Gerodontology 2011, 29, 474–480.
soutien et de leur adaptation aux tissus et dans le même temps pour la 7 Kimoto, S.; Kimoto, K.; Gunji, A.; Kawai, Y.; Murakami, H.; Tanaka, K.;
Syu, K.; Aoki, H.; Toyoda, M.; Kobayashi, K. Clinical effects of acrylic
ont été prouvés pour assurer la stabilité gestion des périodes de cicatrisation resilient denture liners applied to mandibular complete dentures on the
et la rétention des prothèses lors de postchirurgicales6. Souvent, ces alveolar ridge. J. Oral Rehabil. 2007, 34, 862–869

14 clinic
Rebase II
CAS CLINIQUE
Un patient de 74 ans édenté bimaxillaire se présente à nous pour se plaindre de nombreuses difficultés dans la gestion de
ses prothèses qu’il porte depuis environ 8 ans. Au cours de l’entrevue lors de la première visite, il se plaignait de la nécessité
d’utiliser ses prothèses avec une grande quantité d’adhésif, sans parvenir à un niveau de stabilité satisfaisante. Le patient a exclu
la possibilité d’implants, pour des raisons de santé générales (diabète et hypertension) et économiques. Le plan de traitement
consistait à restaurer les anciennes prothèses pour redonner leur fonctionnalité au patient dans un court laps de temps. Le plan
d’occlusion semblait parallèle au plan bipupillaire et au plan de Camper, en occlusion les prothèses maintenaient une position stable
et reproductible en relation centrée, bien que certains contacts antérieurs soient présents.

1a 1b 2

Figure. 1a Vue frontale - avant. Figure. 1b Vue frontale - après. Figure. 2 arcades édentées.

Figure. 3 Evaluation centrée ou plan occlusal


La prothèse supérieure n’a pas un contact uniforme sur la muqueuse et il manquait un joint
périphérique; La prothèse inférieure, précédemment rebasée avec un matériau souple, laisse
d’importantes zones de support découvertes.

Figure. 4 Évaluation de l’adaptation de la prothèse supérieure et inférieure


Au cours de la première séance, des extensions en matériau de rebasage ont été ajoutées, ce qui a
permis d’étendre les limites de la prothèse.
3
Figure. 5 Enregistrement des empreintes préliminaires
Après avoir confectionné les modèles préliminaires de classe III en plâtre, un tracé a été réalisé,
couvrant les domaines de soutien.

Figure. 6a Fabrication des modèles préliminaires


Fabrication des modèles préliminaires pour la prothèse supérieure, il n’y avait pas une couverture
suffisante du palais et des zones nécessaires au joint périphérique, tandis qu’il était nécessaire de
libérer à la fois les freins antérieurs et latéraux pour permettre la mobilité. La prothèse inférieure a été
réduite à la fois du côté vestibulaire et du côté lingual.
4
Figure. 7 Évaluation de l’extension de la prothèse
En utilisant les modèles préliminaires, les limites ont été ajustées avec de la résine autopolymérisante
à froid pour couvrir correctement les zones de soutien.

Figure. 8 Extension de la prothèse avec de la résine autopolymérisante à froid


La longueur et l’épaisseur des prothèses ont été vérifiées en bouche en demandant au patient de faire
des mouvements fonctionnels.

Figure. 9 Vérification de la longueur et adaptation au relief de la cavité buccale


5 Pour éliminer des contacts antérieurs et quelques interférences, un meulage sélectif est réalisé.
Après les contrôles appropriés, les prothèses ont été rebasées avec une technique directe à l’aide

clinic 15
Rebase II

de Tokuyama rebase II (Tokuyama Dental Corporation Tokyo Japon) pour améliorer l’adaptation des
supports aux tissus. Après application de la colle, la résine a été mélangée, en suivant strictement
les instructions du fabricant, puis placée à l’intérieur de la prothèse au cours de sa phase plastique.
Le patient a ensuite été invité à fermer la bouche plusieurs fois afin de centrer les prothèses sur les
zones d’appui et le joint périphérique a été modélisé par des mouvements fonctionnels, en demandant
au patient de parler et d’avaler. Enfin, lorsque le matériau a été presque complètement durci, un léger
rognage des freins a été effectué, en s’assurant qu’ils étaient actifs. Après le durcissement final dans
l’eau, les excès de résine ont été éliminés et la surface polie.
6a
Figure. 10 Réalisation étape par étape de la procédure de rebasage avec une résine dure des
deux arcades
Les prothèses ont été repositionnées en bouche et un contrôle a été effectué pour s’assurer qu’il
n’y avait pas de points de pression ou d’interférences occlusales. Il fut alors décidé de rebaser les
prothèses avec un matériau souple pour aider le patient à s’adapter à cette nouvelle situation. Un
chanfrein d’environ 1 mm a été réalisé sur la bordure périphérique extérieure. L’adhésif a été ensuite
appliqué sur les bords et sur toute la surface de l’intrados de la prothèse afin de faciliter la liaison
entre le matériau souple et la résine.

Figure. 11 Fraisage des excès de résine et préparation du chanfrein du bord périphérique


6b Le matériau SOFRELINER Tough® S (Soft) (Tokuyama Dental Corporation Tokyo Japon) a été ensuite
distribué uniformément à l’intérieur des prothèses dentaires.

Figure. 12 Application de l’adhésif et de matériau souple

Figure. 13 Etapes de rebasage souple


Une fois rebasées et soigneusement finies, les prothèses ont été remises au patient, qui les utilise
depuis plusieurs semaines et s’y est bien adapté.

Figure. 14 Livraison des prothèses rebasées


7 Étant donné les résultats positifs obtenus lors de cette phase, il a été décidé de procéder à un
rebasage indirect des prothèses dentaires afin de fournir au patient une solution plus stable et plus
durable. Deux prises d’empreintes ont été réalisées en utilisant les prothèses, et la relation centrée et
de transfert sur l’arc ont été enregistrés.

Figure. 15 La collecte de données pour le laboratoire de prothèse


Rebasage indirect.
Les modèles ont été développés sur un plâtre de quatrième classe et montés sur un articulateur.
Avant de retirer les prothèses ils ont été placés sur un articulateur afin de garder la position exacte du
corps de la prothèse.
8
Figure. 16 Modèles de préparation et montage sur articulateur
Après avoir été retiré des empreintes, les prothèses ont été préparées pour le rebasage indirect, les
surfaces de contact des bases des matériaux utilisés précédemment ont été nettoyées. Un espace a
été créé pour la nouvelle couche de matériau à injecter. Après le repositionnement des prothèses sur
l’articulateur, elles ont été scellées sur le modèle en cire de façon à maintenir la position exacte.

Figure. 17 Les étapes pour la préparation du rebasage indirect


Les modèles ont été positionnés sur le moufle Trasformer (Pagnacco, Italie) en verrouillant moule et
contre-moule avec le silicone recommandé. Différents contre-moules ont été utilisés en fonction de la
taille des arcades.
9
Figure. 18 Positionnement des modèles dans le moufle
Après le retrait de la prothèse inférieure du modèle, elle a été nettoyée de la cire et dégraissée, et
les canaux d’entrée et de sortie ont été préparés dans le contre-moule pour la technique d’injection.
Le modèle a été isolé et en même temps la surface de la base de la prothèse a été traitée avec de
l’adhésif spécifique. Le moufle a été fermé et SOFRELINER Tough® M (Medium) (Tokuyama Dental
Corporation Tokyo Japon) a été injecté.

Figures 19a-19b Etapes de l’injection de résine pour prothèses du bas


La même méthode a été utilisée pour la prothèse supérieure, mais cette fois deux autres canaux de
10 sortie ont été préparés, étant donné l’étendue de la surface, pour permettre une répartition adéquate
du matériau lors de l’injection.

16 clinic
Sofreliner Tough S
Figures 20a-20b Étapes de l’injection de résine pour prothèse supérieure
Une fois que le silicone a durci, les prothèses ont été repositionnées dans l’articulateur pour un
contrôle d’occlusion, terminé avec le kit fourni par le fabricant, puis remis au patient.

Figure. 21 Contrôle occlusal en articulateur et finition de la prothèse.

Fig. 22 Livraison au patient

11

CONCLUSIONS
Comme décrit dans ce cas, l’utilisation de matériaux spécifiques pour les techniques
directes et indirectes de rebasage est extrêmement utile en cas de soutien et
d’adaptation déficients des bases prothétiques. Ces techniques sont également
très efficaces après avulsion et pour les prothèses après implantation et ils
peuvent permettre à un patient avec un petit budget d’améliorer la fonctionnalité
de ses prothèses sans avoir à entamer immédiatement un nouveau processus de
12
réhabilitation.

13 14 15

16 17 18

19a 19b 20a

20b 21 22

clinic 17
nto

1
1
Estelite Asteria A3B.
un
Figura
Onlay 1 Semi-
Semi-Indiret
Indiret to

Tecnica di realizzazione in Studio
con
Estelite Asteria

3B.

Onlay
a1 Dente 46 dopo il trattamento È stata presa un’impronta in alginato

1 2
endodontico. Per l’esecuzione di un (Hydrogum 5, Zhermack), facendo

semi-indirect
Onlay, l’accesso alla camera pulpare è attenzione che la superficie
stato ricostruito e preparato con dell’impronta fosse priva di bolle.
ato

2
Estelite Asteria A3B. Figura 2
ndo
Figura 1 Onlay Semi-
Semi-Indiretto
RéalisationTecnica
au cabinet dentaire
cie Onlay Semi-
Semi-Indiret
Indire t to
di realizzazione in Studio
Tecnica di realizzazione in Studio DR. JORDI MANAUTA
lle. Cabinet dentaire privé à Sesti Levante (Ge)
a2
I solchi occlusali sono stati caratterizzati

5
nto È stata presa un’impronta in alginato 2 minuti più tardi, è stata sviluppata

3
Onlay Semi-
Semi-Indir

1
con Estelite Color Dark Brown. Il

2
un (Hydrogum 5, Zhermack), facendo l’impronta con un silicone fluido extra Tecnica di realizzazione in
manufatto è stato rifinito e lucidato in
eè attenzione che la superficie duro 85/90 Shore-A (Die rapida, Bisco).
situ sul modello siliconico per ottenere
con dell’impronta fosse priva di bolle. Figura 3
ata un adattamento marginale ottimale e un I solchi occlusali sono stati caratterizzati

3 5
3B. Figura 2
tra punto di contatto preciso dell’Onlay. con Estelite Color Dark Brown. Il
a1
o). Figura 5 Semi-
Onlay Semi-Indiretto
manufatto è stato rifinito e lucidato in
a3 Tecnica di realizzazione in Studio
situ sul modello siliconico per ottenere
1 2 3
un adattamento marginale ottimale e un
Per la cementazione è stato utilizzato lo

63
ato
zati Dent 46 après letardi,
traitement endodontique. Pour Unepunto
È stata di contatto
modellata
empreinte preciso
la struttura
à l’alginate dell’Onlay.
del dente
(HYDROGUM 5, Semi- Après 2 minutes l’empreinte a été renforcée par
2 minuti piùcomposito è stata sviluppata

5
2 4
stesso utilizzato per la Onlay Semi-Indiretto
ndo faire un onlay, l’accès à la chambre pulpaire a Zhermack) a été prise
con due masse, A3B tout en veillant
per riprodurre à ce
Figura 5 que la
la un silicone extradur de faible viscosité de dureté
n. Il l’impronta conetdel
un silicone fluido extra Asteria Tecnica di realizzazione in Studio
été realizzazione
reconstruit manufatto
préparé avec protesico,
ESTELITE surface d’empreinte soit exempte de bulles. Shore 85/90 (Quick Die, Bisco).
ocie
in dentina e OcE per lo smalto. La tecnica
A3B
duro 85/90 Shore-A (Die rapida,
leggermente riscaldato per migliorarne Bisco).
lle.
ere sezionale prevede la realizzazione della
nte Figura 3
la scorrevolezza. Per la cementazione è stato utilizzato lo

4 6
a2 I solchi occlusali sono stati caratterizzati cresta marginale prima, con

5
eunla Figura 6
con Estelite Color Dark Brown. Il stesso composito
stratificazione anatomicautilizzato per la
verso il centro
ay.
ica
manufatto è stato rifinito e lucidato in realizzazione del manufatto protesico,
a completamento.
a5
ella Onlay Semi-
Semi-Indiret
situ sul modello siliconico per ottenere leggermente riscaldato per migliorarne
Figura 4
Tecnica di realizzazione in Stud

con la scorrevolezza.
un adattamento marginale ottimale e un
Il restauro è stato premuto in situ in

74 1
tro Figura 6
oata
lo punto di contatto preciso dell’Onlay.

6
3
to. È modo lento e costante
stata modellata fino aldel
la struttura completo
dente
rtra
la Figura 5
a4 4 due masse, A3B per riprodurrestati
con assestamento. Gli eccessi sono la 5 6
o).
co, Dr. Jordi Manauta .
dentina e OcE per successivamente rimossi.
lo smalto. La tecnica
a3 pmanauta@hotmail.com .
rne La structure de la dent a été rénovée Figura
avec7 deux Les Ilsillons occlusaux
sezionale prevede la realizzazione della restauro è statoont été caractérisés
premuto in situ in par Le même composite utilisé pour la fabrication

7
Per la cementazione è stato etutilizzato
OcE pourlol’émail.

6
za. masses : A3B pour la dentine la teinte ESTELITE brun foncé. L’artefact a été de l’artefact prothétique a été utilisé pour le
La technique cresta
stesso marginale
composito
sectionnelle prima,
utilizzato
implique con
deper la
réaliser modo
fini lento
et poli e costante
in situ fino al de
sur le modèle completo
silicone pour scellement, après l’avoir légèrement réchauffé
a6
la realizzazione
crête marginale
stratificazione d’abord,
anatomica puis
verso d’effectuer
il centro
del manufatto protesico, Manauta
Dr. Jordi la obtenir
. une adaptation
assestamento. Gli marginale
eccessi sonooptimale
stati et un pour le fluidifier plus facilement.
stratification anatomique vers pmanauta@hotmail.com
le centre et en .
point de contactsuccessivamente
précis pour l’onlay.
rimossi.
a completamento.
leggermente riscaldato per migliorarne
complétant.
Figura 4
la scorrevolezza. Figura 7

9
A cementazione terminata, il restauro si

8
unte
in Figura 6

7
4
è presentato con un’integrazione
eeto
la
eccellente, che verrà maggiormente
ica
tati
apprezzata una volta idratato il dente.
ella
ssi. Dr. Jordi Manauta .
Figura 8 A cementazione terminata, il restauro si

8
Il restauro è stato premuto in situ in pmanauta@hotmail.com .

7
con
a7
tro modo lento e costante fino al completo è presentato con un’integrazione

to. assestamento. Gli eccessi sono stati eccellente, che verrà maggiormente
7 successivamente rimossi. 8
apprezzata una volta idratato il dente. 9
a4
Figura 7 Figura 8
La restauration a été insérée lentement et A la fin du scellement, la restauration est La restauration terminée.
o si

8
appuyée constamment in situ jusqu’à ce qu’elle apparue parfaitement intégrée et ceci est encore
one soit parfaitement en place. Les excès de plus évident après l’hydratation de la dent.
matériau ont ensuite été éliminés. Dr. Jordi Manauta .
nte Dr. Jordi Manauta . pmanauta@hotmail.com .
pmanauta@hotmail.com .
nte. Dr. Jordi Manauta
pmanauta@hotmail.com
.
.

a8 A cementazione terminata, il restauro si


18 clinic
è presentato con un’integrazione
Estelite Asteria
Fermeture
de diastème
DOR JORDI MANAUTA Plus d’effet de translucidité
Cabinet dentaire privé à Sesti Levante (Ge)

Ce cas clinique montre quelques trucs et astuces afin d’être en mesure de fermer d’une
manière faisable un grand diastème tout en traitant les lésions cervicales et l’abrasion
incisive. Le principal avantage de cette technique réside sur une utilisation rationnelle d’une
simple technique de teintes, se concentrant davantage sur l’aspect reconstruction, sur la
forme de chaque augmentation, plutôt que de perdre de vue la couleur obtenue au niveau
des marges, qui, avec l’utilisation d’un matériau comme Asteria teintes dentine
est la plupart du temps indécelable.

1a 1b 2

Dans la situation initiale nous pouvons apprécier un diastème de 3 mm et une abrasion incisale sur les L’etching sélectif de l’émail est effectué pendant
deux incisives centrales. Immédiatement après l’évaluation de la teinte, la digue est mise en place afin 15 secondes puis il est rincé immédiatement.
d’avoir un champ sec et propre.

3 4 5

Après le rinçage du gel d’acide nous pouvons Après que les étapes de collage ont été Après la construction de la partie apicale du
sécher et procéder à l’utilisation d’un système de effectuées et l’adhésif a été polymérisé diastème, insinuant quel sera le contour final.
collage automordançant (Tokuyama Bond force). pendant 1 minute, nous pouvons procéder à la De cette façon, nous pouvons faire une courbe
stratification. Nous devons fermer d’abord la imaginaire qui devrait arriver à un point de
partie apicale du diastème, le modelage à main contact certain.
libre est obligatoire, et il est facile à réaliser
compte tenu du fait que nous avons un champ
ouvert à cause du diastème. Dans ce cas, nous
avons utilisé Asteria A3B.

clinic 19
Estelite Asteria

6 7 8

Les matrices sectionnelles postérieures sont Après la fermeture de la face mésiale de la Il est important de prêter attention aux surplombs
placées verticalement, simultanément et dent 11, avec des pincettes chirurgicales nous dans la partie apicale du diastème que nous obtenons
fortement maintenues. Ce type de solution enlevons la matrice afin de procéder à restaurer inévitablement dans ces grandes restaurations.
permet de s’appuyer sur l’augmentation l’autre côté du diastème sur la face mésiale de Nous insistons toujours sur le fait que la rétraction
précédente et de fournir une forme optimale 21. Après polymérisation nous enlevons l’autre supplémentaire est nécessaire pour finir cette zone
dans toutes ses directions, grâce à la courbure matrice. délicate et souvent autant que le défaut cervical. A cette
des matrices qui suivent celle de la dent fin, nous utilisons une pince 212. De cette façon, nous
naturelle. découvrons les défauts que nous nous attendions à
trouver, comme le surplomb mésial, et nous pouvons
maintenant commencer à traiter la lésion cervicale

9 10 11

Après rétraction avec la pince, et avoir Après correction, nous allons mordancer Immédiatement après l’application des agents de
clairement examiné à la fois les défauts de la sélectivement l’émail afin de coller à nouveau. liaison, nous pouvons continuer à faire la stratification,
restauration et la région cervicale complète, Notez comment les zones de dentine n’ont pas sur cette image en particulier nous pouvons voir
nous allons utiliser un instrument diamanté à été mordancées à l’acide, du fait que nous comment le surplomb mésial est compensé par un
gros grain à basse vitesse et nous allons corriger utilisons un système automordançant. apport de matériau pour construire le contour de
l’excès de composite et supprimer l’émail taché l’émergence correcte et éviter d’avoir un défaut sur la
défectueux zone mésiale. Le surplomb de la dent 11 sera traité
exactement de la même manière une fois que nous
aurons terminé avec la dent en cours et pourrons
placer la pince à un autre endroit.

12 13

La perte structurelle d’émail en raison des défauts précédents est Une fois que le défaut mésial a été corrigé et que la région cervicale est
maintenant comblée de manière sélective avec la même teinte de restaurée, nous pouvons maintenant nous concentrer sur le bord incisif,
composite. où le plus important sera la reconstruction avec une seule masse également.
Si nous planifions de limiter l’augmentation à un millimètre, l’ombre du corps
qui est très différente de l’opacité de l’émail naturel présent dans le bord
incisif, va créer l’effet d’un halo incisif opaque, donnant à la dent un aspect
naturel. Si nous envisageons d’ajouter plus de 1 mm, ensuite le choix des
teintes, le matériau de restauration et la préparation seront très différents.

20 clinic
Estelite Asteria
14a 14b

Nous pouvons apprécier la forme immédiatement après le retrait de la digue, où nous pouvons remarquer une très bonne intégration de la zone du
diastème et une intégration correcte dans la zone incisale. Il est recommandé de ne pas faire de correction en ce qui concerne la teinte immédiatement
après l’intervention. Nous devons attendre que les dents se réhydratent complètement et que la gencive guérisse. Sur le cliché de contrôle, nous pouvons
voir comment dans la zone du diastème, l’intégration est correcte et au niveau du bord incisal l’intégration améliorée et l’effet de halo est maintenant plus
évident. Bien que certaines corrections de forme peuvent améliorer l’aspect de détail de la restauration pour le moment il n’est pas nécessaire, dans un
avenir proche, nous pouvons facilement intervenir en ajoutant ou soustrayant du matériau, ou même les deux.

15 16

La situation initiale montrant le diastème, l’usure incisale et la perte de la L’image finale montrant la fermeture du diastème, le bord incisif et la
structure cervicale. restauration cervicale, le tout réalisé avec une seule masse pour de
nombreux incréments et en plusieurs temps. Cela démontre comment une
technique avec une seule masse lorsqu’elle est rationnellement planifiée et
avec l’utilisation de matériaux de haute qualité peut être réalisable et fiable.

clinic 21
Estelite Asteria

Fermeture
de diastème
Moins d’effet de translucidité DR. STEFANO SERRA
Cabinet dentaire privé à Sassari

1 2

Le type de dent présente moins de translucidité et plus de chroma, pour La clé en silicone donne la quantité de matériau nécessaire pour réaliser la
nécessiter un équilibre des teintes lors de la restauration; dans ce cas plus restauration esthétique.
de teintes Body et peu de teinte émail.

Le résultat final. Avant et après la restauration

La totale intégration et le résultat esthétique

22 clinic
Restauration d’une

Estelite Asteria
dent antérieure
DR ENGIN TAVILOĞLU
fracturée chez un
jeune patient
Cabinet dentaire à Istanbul

Je fus le premier dentiste en Turquie à avoir la chance de tester ce nouveau


composite de Tokuyama, Asteria. Je fus très surpris de découvrir ses
intéressantes caractéristiques. Mes premières impressions sont qu’il est facile à utiliser
en stratification, il a un teintier simple et il est facile à travailler. Par ailleurs, ce matériau
possède un très bon éventail de teintes et une superbe brillance, et cela est important
dans notre pratique dentaire pour obtenir de très bons résultats esthétiques.
Dr. Engin Tavilo�lu

CAS CLINIQUE
Une fille de 10 ans, se présente avec fracture des 2 incisives centrales. La restauration a été réalisée avec une clé en silicone en
une seule séance en utilisant le nouveau composite Estelite Asteria, en teintes A2B et WE en ajoutant un peu de teinte blanche,
vous pouvez évaluer le résultat et la bonne correspondance des teintes sur la photo avec un filtre polarisé.

1 2
E N G I N T A V I L O Ğ L U e-kompozit

Avant et après la restauration.

clinic 23
Estelite Asteria

Cas clinique
Asteria
Jeune patient avec une lésion carieuse DR. MAURO BELLUZ
profonde sur la dent 16 Cabinet dentaire privé à Milan

Je n’ai commencé ma pratique clinique avec Asteria que récemment,


mais dès le tout premier cas j’ai pu travailler avec ce composite. Pour
apprécier son excellente maniabilité même pour les reconstructions complexes,
le choix de la teinte est rendu extrêmement agréable grâce à la personnalisation
de l’échelle de couleur avec le teintier personnalisé et l’adéquation entre les
résultats des échantillons de teintes et le résultat final de la restauration, en
plus de la limitation du recours à la superposition des couches pour obtenir
d’excellents résultats dans chaque situation clinique.
Dr. Mauro Belluz

CAS CLINIQUE
Le cas clinique présenté est celui d’un jeune patient avec lésion carieuse profonde sur la dent 16. La dent est légèrement douloureuse
lorsqu’elle est thermo stimulée. L’élimination de la lésion carieuse conduit à l’exposition de la pulpe et à la nécessité ultérieure d’un
traitement endodontique.

Avant Après
Première image de la zone concernée.

24 clinic
EE Bond
2 3 4

Protection du champ opératoire. La cavité d’accès à la fin du traitement endo- Etching sélectif de l’émail avec EE Bond Etching
dontique. (Tokuyama).

5 6 7

Appliquation de EE Bond. Stratification dentinaire avec la teinte A3B avec La restauration achevée après la pose de la
la mise en forme préalable des cuspides et couche émail OcE.
caractérisation des sillons intercuspidiens avec
ESTELITE Dark Brown.

8 9

La restauration terminée lors du retrait Le quadrant avec les restaurations achevées sur les dents 17-16 et 15.
de la digue et après l’examen occlusal.

clinic 25
Estelite Σ Quick

Facettes directes
de 13 à 23
Avec Estelite Σ Quick DR. CARSTEN STOCKLEBEN
Cabinet dentaire privé à Hannover

Les composites dentaires modernes sont des matériaux à haute performance avec un large éventail d’applications. Aussi, après plus
de 50 ans de commercialisation, bien que ces matériaux aient atteint un niveau incroyable de qualité, il existe encore des possibilités
d’amélioration parce que les exigences continuent à évoluer. Les caractéristiques attendues pour définir un bon composite peuvent être
décrites comme suit:
Esthétique
Complémentarité des teintes, durabilité du poli et de la brillance des surfaces.
Durabilité
Résistance à l’abrasion sans dommage pour les antagonistes, faible retrait de polymérisation.
Manipulation
Mise en oeuvre simple et agréable.
À ne pas oublier
La tendance générale appelle à un gain de temps, idéalement sans aucune réduction de la qualité. Tokuyama, une société dentaire
japonaise bien connue, a encore amélioré son composite Estelite Σ. En plus des indications d’Estelite Σ Quick, le temps de polymérisation a
été radicalement réduit par une modification intéressante du photo-initiateur tandis que le temps de travail a été augmenté de 40%. Avec
les composites conventionnels, la photopolymérisation est initiée par la camphoroquinone (CQ) et une amine, de sorte que la CQ activée
est consommée. Plus il y a de CQ disponible, plus le temps de polymérisation sera court. Le grave inconvénient d’une forte proportion
de CQ dans le composite est qu’il durcit aussi très rapidement à la lumière ambiante, de sorte que le temps de travail devient très court.
Avec le système amine / CQ, il est toujours nécessaire de faire un compromis entre le temps de polymérisation et le temps de travail.
Ce problème a été résolu par le développement de l’initiateur RAP (Amplified radical photopolymérisation), qui remplace l’amine. Avec ce
système, la polymérisation peut être initiée avec une petite quantité de CQ parce que le CQ activé par la lumière est régénéré et la réaction
photochimique est intensifiée par les initiateurs de RAP.
Dans la pratique, cette évolution signifie que le temps de travail est prolongé pour le dentiste, mais le temps de polymérisation est
également réduit. Au lieu de 55 secondes, à la lumière ambiante à 10.000 lux, il y a maintenant pas moins de 90 secondes disponibles
pour l’application. Ce laps de temps supplémentaire est très utile si plusieurs des obturations sont placées en parallèle ou si une sculpture
esthétique complexe doit être effectuée. D’autre part, le matériau peut être polymérisé avec une lampe halogène puissante en 10 secondes
au lieu de 30 secondes comme précédemment, ce qui permet de gagner un temps précieux dans les techniques de stratification complexes
et en même temps améliore le confort du patient, parce que la bouche n’a pas besoin d’être maintenue ouverte pendant aussi longtemps.
La différence vraiment remarquable entre Estelite Σ Quick et d’autres matériaux composites est la taille et la forme des charges. Au lieu
de couper un bloc comme d’habitude et d’obtenir ainsi des charges de différentes tailles, avec une forme généralement non homogène,
Tokuyama adopte une approche technique complètement différente et obtient un matériau aux qualités extraordinaires. En utilisant le
procédé sol-gel, des particules sphériques de 0,2 μm de SiO2-ZrO2 sont développées en solution. Ceci permet d’obtenir un composite
avec des charges de taille et de forme homogènes et arrive à un taux de charge de 82 pour cent en poids. L’homogénéité de la charge est
responsable des excellentes propriétés esthétiques et physiques d’Estelite Σ Quick:
Effet caméléon
La forte diffusion et la transmission de la lumière incidente permettent une excellente concordance de teinte. Le matériau est impressionnant
en raison de sa remarquable bonne adaptation des teintes avec le support de la dent à traiter, ainsi dans de nombreux cas, il n’est pas
nécessaire d’effectuer des chanfreins marginaux pour les restaurations antérieures.

26 clinic
Estelite Σ Quick
La réflexion de surface et la brillance de longue durée
La surface polie, très lisse d’Estelite Σ Quick réfléchit les rayons incidents de la lumière d’une manière similaire à l’émail naturel, selon le
principe physique “angle de réflexion égale angle d’incidence “. Même longtemps après, cette brillance reste intacte parce que, même
après la perte partielle de particules de charge. Elles sont très petites et uniformément réparties, une surface lisse persiste. Les charges
asphériques de tailles différentes, d’autre part, renvoient une lumière diffuse donc l’éclat naturel de la surface est plus difficile à réaliser.
Après une longue période de présence en bouche, la brillance disparaît parce que la perte de ces charges de taille et de forme non
homogène augmente la rugosité de la surface et la lumière incidente est par conséquent dispersée et encore plus diffuse..
Résistance à l’abrasion
Un matériau de remplissage idéal devrait tout d’abord souffrir peu de l’usure lors de l’utilisation et d’autre part causer le moins de dommage
possible aux dents antagonistes. Estelite Σ Quick atteint cet équilibre en raison de la surface lisse et de l’homogénéité de ses charges. Il
possède un fort coefficient de résistance à l’usure et provoque seulement une abrasion minime l’antagoniste.
Faible retrait de polymérisation
La proportion élevée de charges homogènes permet un faible retrait linéaire de seulement 1,3%. Le risque de fractures émail / dentine ou
de fractures cohésives entraînant une décoloration marginale et une hypersensibilité postopératoire est ainsi réduit.
Manipulation et étendue des applications
Estelite Σ Quick se caractérise par des propriétés de manipulation agréables. Il se sculpte aisément et possède une bonne stabilité, ce
qui permet d’effectuer des reconstructions antérieures esthétique complexes et des obturations postérieures anatomiques avec facilité.
En raison de la diversité de ses teintes et des différents degrés d’opacité, il est non seulement un excellent matériau pour les obturations
esthétiques comportant des contrastes de teintes, mais est également idéal pour les restaurations unitaires simples de classes I à V.
L’utilisation clinique
L’étape la plus importante pour obtenir une restauration esthétique réussie est sans aucun doute la détermination de “la teinte exacte”.
Il en découle l’analyse des options du teintier, les effets d’optique et l’anatomie de la dent, en prenant également en considération son
environnement. “Si la teinte n’est pas bonne” aussi parfaite que puissent être la stratification et l’anatomie de la sculpture, la reconstruction
sera toujours visible, même pour un oeil non averti.

Estelite Σ Quick satisfait nombre de ces exigences en raison de ses propriétés exceptionnelles, déjà décrites. Néanmoins, il existe
quelques trucs nécessaires pour compenser les différences entre les tissus dentaires et le composite. De manière générale, il est conseillé
de copier la structure anatomique de la masse de dentine et de la fine couche externe de l’émail. Les teintes OA sont idéales pour la
masse dentine parce qu’ils sont suffisamment translucides pour obtenir un bon effet caméléon, mais en même temps, ils possèdent une
opalescence suffisante pour imiter la masse sombre et dissimuler une légère décoloration. L’épaisseur de la masse de dentine diminue
progressivement depuis le col de la dent jusqu’au bord incisal. Il faudrait y prêter attention dès le départ, lors du processus de stratification,
ainsi que pour la sculpture en trois dimensions et la conception de la surface dentinaire. En conséquence, l’application ultérieure de l’émail,
correspondant aux teintes très translucides A, B, C d’Estelite Σ Quick, peut être utilisée pour obtenir des effets de profondeur et de teinte très
intéressants. Dans la zone du bord incisal, la teinte CE complètement translucide (Clear Enamel) peut restituer un effet brillant exceptionnel.
Pour une réussite complète, il est important de rester dans la couche anatomique correcte dès le tout début. Le surcontour peut facilement
arriver, donc en fin de compte, lors de la finition, le matériau doit être retiré avec des instruments rotatifs afin de donner à l’obturation ou à
la facette directe un bon contour. Dans certaines circonstances, le système de teinte unique peut être altéré et l’effet esthétique envisagé
est perdu. Ceci est souvent dû à une masse de dentine excessivement volumineuse qui est destinée à empêcher les effets de translucidité
du fond sombre de la cavité buccale, ce qui conduit à des “obturations grises”. Dans de tels cas, une astuce efficace peut aider. Au lieu de
superposer sur la surface palatine de la reconstruction des couches d’émail translucide de teinte A, la teinte OPA2, qui possède un haut
niveau d’opacité, est utilisé. Cela masque tout simplement l’aspect de fond sombre. La teinte OPA2 est également assez opaque pour
couvrir une décoloration de la dent relativement importante, comme sur les dents non vitales par exemple. Cependant, la teinte OPA2 n’est
pas assez opaque pour couvrir le métal. Dans un tel cas, l’opacité doit être prudemment intensifiée avec des matériaux de masquage.

CAS CLINIQUE
Facettes directes de 13-23 avec Estelite Σ Quick. Un patient de 47 ans voulait voir son sourire amélioré. Il avait déjà subi un traitement
associé de chirurgie orale et d’orthodontie à la fin des années 1990; les dents 12, 11 et 22 avaient déjà été traitées par des obturations en
composite et la dent non vitale 21, qui avait déjà été couronnée avait reçu une couronne sans métal en 2001. Lors de la consultation initiale,
une analyse esthétique a été effectuée et le plan de traitement a été discuté. Il est devenu évident que le patient préférait la thérapie non

clinic 27
Estelite Σ Quick

invasive. Les restaurations existantes, y compris la couronne 21, devaient rester et l’assymétrie de la ligne gingivale ne pas être modifiée en
raison de la longueur de la lèvre supérieure. Les dents devaient devenir plus lumineuses et plus harmonieuses, légèrement plus longues et
il fallait modifier l’orientation des dents antérieures. Sur la base de ces informations, un wax-up a été fait au laboratoire et au rendez-vous
suivant, la maquette, sur laquelle nous nous sommes basés, a été essayée dans la bouche du patient. Le patient a apprécié le résultat et
quelques modifications mineures ont été apportées en ce qui concerne la phase de restauration. A la place de la sculpture directe, des
facettes indirectes très fines et une nouvelle couronne ont été envisagées. Toutefois, le choix se portait toujours sur une approche non-
invasive. Sur le wax-up, un modèle palatin de silicone palatine a été conçu comme guide afin de simplifier la sculpture..

PROCÉDURE
• Nettoyage de la surface des dents
• Fraisage et réduction des obturations existantes en composite et de la couronne en 21
• Reconstitution initiale et tests de teintes, pose de couches à des points d’intérêt stratégiques, y compris polymérisation.
Les teintes choisies étaient OPA2, OA2, A2, A1, CE et WE
• Retrait du wax-up de nettoyage à nouveau des surfaces des dents
• Procédure classique de collage pour émail / dentine et céramique
• Sculpture des faces palatines des bords des incisives avec l’aide du modèle en silicone en utilisant la teinte OA2
• Couverture de la partie grise de la dent 21 et des parties profondes en composite avec la teinte OPA2
• Sculpture des masses de dentine en OA2
• Sculpture des collets des dents, coniques au centre, en A2
• Sculpture de l’émail des parties centrales et incisales en teinte A1. Sculpture des zones incisales et proximales adjacentes en teinte CE et WE
• Polissage soigneux avec des fraises à finir en métal
• Le Polissage avec des disques à polir et des polissoirs en silicone

1 2 3

Figure. 1 Situation initiale d’une reconstruction esthétique antérieure avec Estelite Σ Quick.
Figure. 2 Situation initiale après un traitement associant la chirurgie buccale et l’orthodontie. Les restaurations existantes en composite étaient en place
depuis 9 ans. L’asymétrie dans la zone gingivale n‘est pas considérée par le patient comme inquiétante, en raison de la longueur de la lèvre supérieure,
de sorte qu’elle ne devra pas être corrigée. La dent 21 est non-vitale, fortement décolorée et recouverte d’une couronne sans métal. Après examen
détaillé, la demande explicite du patient consistait à modifier l’apparence esthétique des dents antérieures de façon aussi peu invasive que possible. Les
reconstructions existantes devaient rester intactes.
Figure. 3 Gros plan de la situation initiale.

4 5 6

Figure. 4 Résultat final avec des facettes directes sur les dents 13 à 23.
Figure. 5 Etat tout de suite après avoir effectué les 6 facettes directes avec Estelite Σ Quick.
Figure. 6 Gros plan de la situation finale.

CONCLUSION
Estelite Σ Quick est un système composite polyvalent avec des propriétés impressionnantes, à la fois pour des reconstructions
esthétiques exigeantes et pour des obturations simples de classes IV. Certains aspects particuliers méritent d’être mentionnés, ce
sont la brillance, l’excellent effet caméléon, la longue durée, le temps de travail prolongé et un temps de polymérisation très court. Ou,
pour le dire en un mot, EsteliteΣ Quick est un plaisir à utiliser.

28 clinic
Estelite Σ Quick
Approche de
restauration
DR. GIANFRANCO POLITANO
Cabinet dentaire privé à Rome adhésive
directe
En cas de thérapie de prévention
de scellements non étanches
1

Figure. 1 cas initial: Jeune patient porteur de vieilles


restaurations non étanches avec des bords dentelés, avec des
pigments et des infiltrations sur les éléments 35 36 37

2 3

Figure. 2 Protection et préparation : après avoir isolé les éléments à Figure. 3 Il est décidé de recourir à des restaurations directes adhésives.
restaurer, il faut procéder à la suppression des anciens composites et à la La restauration est effectuée en utilisant une technique de stratification selon
préparation de la cavité. Bien que l’approche de la préparation soit basée la technique dite ultra simplified monolaminar (Politano / Bazos en cours de
sur les principes de la dentisterie minimalement invasive, en utilisant la publication). Les préparations gardent 95% de la surface traitée dans l’épaisseur
fraise diamantée (801 006 100mn) la plus petite que le marché nous offre, de l’émail. La dentine naturelle du dessous est capable de transmettre son
la perte de tissu pour le patient dans de telles révisions reste très élevée, chroma à la restauration, à condition d’utiliser une nuance de translucidité
surtout en prenant en considération le fait que nous sommes en train de moyenne comme Estelite Sigma Quick A2 de Tokuyama, capable de redonner le
corriger une thérapie préventive devenue inadaptée. comportement optique de l’émail enlevé lors de la préparation de la cavité et de
contribuer à la transmission de chroma issu de la dentine. Il a été décidé de lancer
la restauration en utilisant seulement la teinte A2 et une caractérisation en brun.

4 5

Figure. 4 Finalement, les restaurations sont polies à l’aide de coupelles caoutchoutée Figure. 5 Retrait de la digue, vous pouvez commencer à
en silicone et de mini embouts et polies à sec à l’aide de brossettes synthétiques de percevoir l’excellent effet mimétique de ce composite
prophylaxie. En présence d’un composite comme ESTELITE, les excellentes qualités de et l’aspect naturel d’un travail de restauration durable après
polissage et de brillance, nous donnent l’occasion de réduire considérablement le temps une réelle démarche clinique.
de travail nécessaire à consacrer à cette phase importante de la restauration directe
adhésive.

clinic 29
Estelite Asteria

Restauration des
incisives riziformes
par composite DR. PATRICK BOHN
Exercise d’omnipratique en

stratifié cabinet privé - Marseille (FRA)

CASE REPORTE
Cette jeune patiente de 17 ans vient de terminer son traitement orthodontique. Elle reste génée par la forme de ses incisives
latérales riziformes, recouvertes par un composite provisoire. (Figure. 1 et 2)

1 2

La demande, purement esthétique, de la patiente est de


conserver l’intégralité de son émail et de privilégier une solution
économique. (Figure. 3) Une technique de composite par
stratification anatomique simplifiée est proposée. Cette solution
purement additive et conservatrice est privilégiée. Elle pourra
être suivie plus tard d’une restauration par facette céramique,
quand la patiente sera décidée.

L’isolation du champ opératoire pendant le collage sera assurée par l’association d’une digue ouverte et d’un fil de rétraction.
Le choix de la teinte se fait grâce à l’utilisation du teintier personnalisé Tokuyama. Ici deux masses suffisent, Estelite ASTERIA NE
et Estelite ASTERIA A2B pour assurer chromaticité et luminosité.
La technique de collage sera mise en place après sablage et mordançage de l’émail supragingival.

30 clinic
Estelite Asteria
La réalisation d’un wax up par notre technicien (Figure. 4 et 5) permet de visualiser la forme à reconstituer il va nous permettre la
confection d’une clef palatine en silicone pour assurer le soutien de la première couche émail, ici Seringue Estelite Asteria NE ( Neutral
Email)

4 5

Puis un système de matrice galbée en métal, utilisée pour les restaurations postérieures, permettra de respecter les formes convexes
en proximal. Ainsi la confection d’une « boite d’émail » viendra recevoir la deuxième couche dentine, ici Estelite ASTERIA A2B (A2
Body). Enfin l’instrument « Misura » de Style Italiano permettra de ménager l’espace de 0,5 mm d’épaisseur pour la dernière couche
émail Estelite ASTERIA NE en vestibulaire. (fig 6 et 7)

6 7

La simplification de stratification en deux masses seulement et la prédictibilité du résultat grâce au mimétisme du composite nous a
permis de satisfaire la patiente et de gagner sa confiance (fig 8.9.10). Dans le contexte économique actuel, la solution de facettes
en composite direct est intéressante pour les patients et reste une alternative aux facettes céramique, en assurant un entretien par
des polissages réguliers.

8 9 10

clinic 31
Estelite Asteria

Restauration
esthétique de
la morphologie DR. DOMENICO LAFORNARA
Cabinet dentaire privé
à Martina Fanca (Ta)
Région maxillaire

A la demande du patient j’ai décidé d’envisager une restauration


esthétique de la morphologie, sans compromettre l’intégrité de la dent
avec une technique directe.
Dr. Domenico Lafornara

Situation initiale

2 3

Test de forme et de teinte. Acceptation du patient.

5a 5b

32 clinic
Estelite Asteria
6 7

Mordançage de l’émail Pose de la digue pour augmenter l’adhérence, avant le traitement de


nettoyage à la pierre ponce.

8a 8b

Superposition des masses.

Avant la restauration.

Après, nous pouvons apprécier l’excellente intégration et la bonne texture.

clinic 33
Estelite Asteria

Restauration de
classe II avec
Estelite Asteria DR. ANDREA FABIANELLI
Cabinet dentaire privé à

A
Cortona (AR)
ll’esame clinico si notano
Les caractéristiques du composite Asteria permettent
due aree discromiche distaliun
agli

polissage rapide et brillant, avec une excellente esthétique et


elementi 14 e 15 che al

1
successivo esame radiografico si
des résultats mimétiques. confermano essere due lesioni

1
carioseDr. Andrea
grado Fabianelli
D2 di Lutz.
Figura 1
tano
agli

co si
al
CAS CLINIQUE
Un jeune patient vient à notre cabinet
A
ll’esame clinico si notano
pour une vérification
due aree discromiche distali agli
de
composite
La visione
interdentaire
fluide
laterale lascia(Estelite
est
la presenza di una lesione
intuire Flow Quick High Flow). Ensuite, le mur
reconstruit à l’aide d’Estelite Asteria WE émail

2
sioni
routine. L’examen clinique et par transillumination révèle
elementi 14 e 15 che al
des et
cariosa la cavité
più estesa résiduelle
a carico del est
15. restaurée par des couches horizontales
zones distales décolorées sur les dents 14 et 15. L’examen
successivo esame radiografico si d’Estelite
Figura 2 Asteria body A3B. Le dernier demi-millimètre occlusal

1 2
radiologique confirme deux lésions confermano
carieuses essere
distales sur ces
due lesioni est reconstruit à l’aide d’Estelite Asteria NE et WE émail et les
dents. Après la mise en place la digue, cariosel’excavation minutieuse Viene
grado D2 di Lutz. taches sont
applicata créées pour simuler la pigmentation des sillons. La
la diga.
des tissus et l’application d’un agent de 1liaison émail-dentine, Figura restauration est polie et la digue déposée.
A
Figura 3
tuire
ione des matrices sectionnelles
ll’esame clinico si notano
sont posées et nous commençons la
restauration des dents La visione laterale lascia intuire
distaliavec
agli une première couche de 0,5 mm de
el 15. Si effettua l’accesso alle lesioni
due aree discromiche
la presenza di una lesione

13
elementi 14 e 15 che al cariose inizialmente per via
cariosa più estesa a carico del 15.
successivo esame radiografico si occlusale, proteggendo i denti

2 3
Figura 2
confermano essere due lesioni adiacenti con dei pezzetti di
cariose grado D2 di Lutz. matrice metallica durante
Viene applicata la diga.
Figura 1 La dentina
l’eliminazione infetta
delle èpareti
stata
Figura 3
sioni
otano
completamente
interprossimali rimossa e ad un
residue.
La visione laterale lascia intuire controllo
Figura 4 con escavatore a mano
alivia
agli 1 Si2 effettua l’accesso alle lesioni 3 4
la presenza di una lesione

3 46
denti
he al cariose inizialmente per via i tessuti residui sono duri.

24
cariosa più estesa a carico del 15.
fico
i disi L’examen clinique montre deux La vue latérale
occlusale, suggère iune
proteggendo plus Con
denti Figura 6 rosette
Ladelle
digue in zirconia
est mise en place.si L’accès aux lésions carieuses
Figura 2
esioni
ante zones décolorées distales au vaste lésioncon
adiacenti carieuse sur la dent
dei pezzetti di 15. rimuove la dentina infetta e est d’abord acquise sur les faces
niveau des dents 14 et 15 et la matrice metallica durante Si elimina lo
rammollita, a smalto sottominato
bassa velocità e occlusale et les dents adjacentes
areti
radiographie confirme
Viene applicata la diga. que ce sont sont protégées avec des morceaux
La l’eliminazione delleè
dentina infetta pareti
stata conraffreddamento
con delle frese ad anello rosso su
effettuato
deux lésions
Figura 3 carieuses D2 dans la de matrice métallique tandis que
interprossimalirimossa
completamente residue. e ad un contrangolo
tramite moltiplicatore.
getto d’aria.
classification de Lutz. les murs interdentaires résiduels
ntuire Figura 4con escavatore a mano
controllo Figura
Si effettua l’accesso alle lesioni Figura 57 sont éliminés.
esione
ia si i tessuti residui sono duri.

46 57
cariose inizialmente per via
del 15. Con delle rosette in zirconia si

35
a e occlusale, proteggendo i denti Figura 6 Con delle punte diamantate
con
rimuove la dentina infetta e
tà e adiacenti con dei pezzetti di montate su strumento subsonico
rammollita, a bassa velocità e
uato matrice metallica durante Si elimina lo smalto sottominato si rifiniscono i margini
con raffreddamento effettuato Dr. Andrea Fabianelli .
l’eliminazione delle pareti con delle frese ad anello rosso su interprossimali ed il gradino andy.62@virgilio.it .
La dentina infetta è stata tramite getto d’aria.
interprossimali residue. contrangolo moltiplicatore. cervicale.
5
completamente
Figura 4
rimossa e ad un 6 5
Figura 7 8
esioni Figura 7 Figura 8
controllo con escavatore a mano
r via La dentine
i tessuti infectée
residui et ramollie est
sono duri. con
La dentine infectée a été L’émail miné est enlevé avec des Les marges interdentaires et la

57 8
Con delle rosette in zirconia si Con delle punte diamantate Lefraises
cavità sonorouge
finalmente
denti éliminée
6 à l’aide des fraises boules complètement enlevée, les tissus à bague montées sur partie cervicale sont finies avec des

4
Figura
tti di enrimuove
zircone, laà basse
dentina infetta e
vitesse et résiduels
montate su sont vérifiés
strumento avec un
subsonico un contre-angle
preparate multiplicateur.
e pronte per essere embouts diamantés montés sur un
rammollita,
refroidie a bassa velocitàDr.eAndrea Fabianelli
à l’air. . Dr. Andrea Fabianelli .
urante si excavateur
andy.62@virgilio.it .
manueli et ils
rifiniscono sont durs.
margini restaurate. instrument subsonique.
andy.62@virgilio.it .
Si elimina lo smalto sottominato
con raffreddamento effettuato
pareti interprossimali ed il gradino Figura 9
con tramite
delle frese add’aria.
getto anello rosso su
cervicale.
contrangolo
Figura 5 moltiplicatore.
34 Figura 8 Si applica della diga liquida su
Figura 7 clinic
con una piccola comunicazione
onia si
sezionali con degli
Figura 9
separatori e dei cunei.
Figura 11
anelli

8
L’adesivo viene polimerizzato
9 1
1
Vengono messe delle matrici

11 12 13
Si applica della diga liquida su con lampada ad alta potenza.
una piccola comunicazione sezionali con degli anelli
Figura 13
Si applica l’adesivo prescelto separatori e dei cunei.

Estelite Asteria
vicino all’uncino per avere la
secondo le indicazioni del

10
certezza dell’isolamento durante Figura 11

9 11 1
Si applica un primo sottile strato
produttore. Si completano i restauri
le fasi della adesione e della di composito flowable (Estelite
Figura 12 stratificando con masseprescelto
Si applica l’adesivo dentina
ricostruzione. Quick High Flow) al fine di
Figura 10 (Estelite
secondo Asteria, tinta Body,
le indicazioni del
ridurre l’infiltrazione marginale e
L’adesivo viene polimerizzato colore A3B) e con degli smalti
produttore.

16 1
Vengono
per messe
migliorare delle matrici
l’adattamento del

12 13 4
con lampada ad alta potenza.
9 10
sezionali
materiale dacon deglistesso
restauro anelli
al
11 12 (Estelite Asteria, tinte
occlusali
Figura 12
Figura 13 Smalto, colori NE e WE).
separatori
gradino e dei cunei.
cervicale.
mLes cavités sont ensuite préparées Une digue liquide est appliquée sur
11
Figura 14
Des matrices
Figura
L’adesivo16 vienesectionnelles sont
polimerizzato L’agent de liaison sélectionné est
Si et prêtesunà primo
être restaurées. un petit espace près de la pince placées avec des anneaux et des appliqué en suivant les instructions

10 12 1
applica sottile strato con lampada ad alta potenza.
Si pourcompletano i restauri
assurer l’herméticité lors
Dr. de cales de
Andrea Fabianelli . séparation. du fabricant.
di composito flowable (Estelite Si lucidano
Figura 13 i restauri con dischi
l’adhésion
applica
stratificando
Si et demasse
lalerestauration.
l’adesivo
con
modellano pareti andy.62@virgilio.it .
prescelto
dentina
Quick High Flow) al fine di abrasivi, punte e coppette
secondo le con
indicazioni
(Estelite Asteria,
interprossimali tinta del
Body,
uno smalto
ridurre l’infiltrazione marginale e siliconiche.
Si applica un primo sottile strato
produttore.
colore A3B) e con degli
Asteria WE trasformando la smalti

17 1
per migliorare l’adattamento del

6
Figura 17

13 14
di composito flowable (Estelite

5
Figura
seconda12 (Estelite
occlusali classe inAsteria, tinte
una prima
materiale da restauro stesso al Quick High Flow) al fine di
Smalto, colori
classe. NE e WE).
Il peggioramento del
gradino cervicale. Visione laterale del restauro.
ridurre l’infiltrazione marginale e
L’adesivo
Figura
fattore 16 viene polimerizzato
cavitario viene
Figura 14 Figura 18
per migliorare l’adattamento del

13 1
con lampada addalla
compensato alta potenza.
flessibilità
Si completano i restauri Si completano
materiale da restauroi stesso
restauri
al
Figura
Si
della
Dr. Andrea Fabianelli 13. istessa,
lucidano
parete restauri con sottile.
molto dischi
Si 13modellano
stratificando le dentina
con masse pareti andy.62@virgilio.it14 . 15 cervicale.
I restauri
gradino vengono
stratificando brillantati
con masse con
dentina 16
abrasivi,
Figura 15 punte e coppette
interprossimali
(Estelite Asteria, con tinta
uno smalto
Body, feltrini 14
(Estelite
Figura e paste lucidanti.
Asteria, tinta Body,
Si applica un primo sottile strato
siliconiche.
colore A3B) e con deglipolymérisé
L’agent
Asteria de
WE liaison est
trasformando la
smalti La première couche fine de Les murs
Figura
colore A3B)interdentaires
19 sont
e con degli smalti Les restaurations sont complétées

18 1
dicomposite
composito flowable (Estelite

17
Figura 17

14
6 5
avec
seconda une lampe
classe de
in forte
una puissance.
prima fluide (ESTELITE Flow sculptés avec ESTELITE Asteria par la superposition avec des
occlusali (Estelite Asteria, tinte occlusali
Si (Estelite Asteria,
modellano le tinte
pareti
QuickHigh
Quick High Flow)
Flow) estal appliquée
fine di pour WE émail, transformant une classe masses de dentine (ESTELITE
classe. Il peggioramento
Smalto, colori NE e WE). del Visione
Smalto, laterale
colori
interprossimali NE edégradation
con dei
uno restauri
WE). smaltoDr. Andrea Fabianelli .
réduire
ridurre
Visione l’infiltration
l’infiltrazione
laterale marginalee et
marginale
del restauro. II en classe I La deandy.62@virgilio.it
la Asteria. Body A3B) et avec des
fattore
Figura 16 cavitario viene améliorer l’adhésion du matériau limite16de
ultimati.
Figura
Asteria WEcavité est compensée
trasformando la par teintes émail occlusales (ESTELITE
per migliorare
Figura 18 l’adattamento del

14 1
compensato dalla flessibilità de restauration lui-même au niveau la souplesse
Figura
seconda 20 classedeinla paroi elle-même,
una prima Asteria émail : NE et WE).
materiale da restauro stesso al
della parete istessa, molto du collet. qui est très mince.
Si lucidano restauri con sottile.
dischi Si lucidano i restauri con dischi
classe. Il peggioramento del
Igradino
restauricervicale.
vengono brillantati con
Figura 15 punte e coppette
abrasivi, I restauri punte
abrasivi,
fattore ultimatie dopo
cavitario la
coppette
viene
Figura 14
feltrini e paste lucidanti.
siliconiche. rimozione
siliconiche.
compensato delladalla
diga eflessibilità
controllo
Figura 19

15
7 18 19 2
1
Figura 17 occlusale.
Figura 17 stessa, molto sottile.
della parete
Si modellano le pareti
Figura 21 15
interprossimali
Visione lateralecondei
uno restauri
smalto
Dr. Andrea Fabianelli .
Visione laterale del restauro. andy.62@virgilio.it
Visione laterale
. del restauro.
Asteria WE trasformando la
ultimati.
Figura 18

15
Figura 18
seconda
Figura 20 classe in una prima
classe. Il peggioramento del
17 vengono brillantati con
I restauri 18 19 vengono brillantati con
I restauri 20 Dr. Andrea Fabianelli
andy.62@virgilio.it
.
.
fattore
I restauri cavitario
ultimati dopoviene
la
feltrini e paste lucidanti. feltrini e paste lucidanti.
Les restaurations sont polies avec compensato
rimozione
Vue latérale dalla
dellade
diga eflessibilità
controllo
la restauration. Les restaurations sont lustrées Vue latérale des restaurations
Figura 19 Figura 19

18 19 20 1
des disques abrasifs, des coupelles occlusale.
della parete stessa, molto sottile. avec des roues de feutre et des finies.
en silicone et des embouts. 15
Figura 21 pâtes à polir. Dr. Andrea Fabianelli .
Dr. Andrea Fabianelli .
Visione laterale dei restauri andy.62@virgilio.it .
Visione laterale dei restauri andy.62@virgilio.it .

ultimati. ultimati.

1 2
Figura 20 Figura 20
Dr. Andrea Fabianelli .
andy.62@virgilio.it .
I restauri ultimati dopo la I restauri ultimati dopo la
rimozione della diga e controllo rimozione della diga e controllo

19 20 2
occlusale. occlusale.
Figura 21 Figura 21 Dr. Andrea Fabianelli .
andy.62@virgilio.it .

Avant

20 Après
Dr. Andrea Fabianelli
andy.62@virgilio.it

clinic
.
.
Les restaurations terminées après la dépose de la digue et le contrôle de
l’occlusion.
Dr. Andrea Fabianelli

“Le caratteristiche del composito Asteria rendono la lucidatura veloce e brillante,


con una estetica e un mimetismo eccellente.”
andy.62@virgilio.it

Dr. Andrea Fabianelli 35


.
.
Estelite Asteria

La restauration
esthétique et
morphologique DR. GIORGIO ATZERI
Cabinet dentaire privé à Olbia

de la dent
postérieure
La polyvalence du composite Asteria due à son degré élevé d’intégration
et à son l’effet de camouflage, permet de masquer les décolorations et
des résultats esthétiques élevés peuvent être atteints même pour les dents
postérieures.

1 2 3

La grande cavité de classe II sur la dent 16. Préparation de la dent, noter la dyschromie de la Restaurations avec ESTELITE Asteria, notez
La première molaire présente une carie cavité inférieure que la dyschromie présente sur la diapositive
secondaire précédente n’est plus visible.

4 5

Résultat final avec une excellente intégration. Facile de réaliser les surfaces anatomiques, une
bonne maniabilité.

36 clinic
Estelite Asteria
Approche
de thérapie
DR. ANGELO SONAGLIA
Cabinet privé à Frascati minimalement
(Rome)
invasive du
CAS CLINIQUE
jeune patient
Un jeune patient âgé de 8 ans, MG, avec une denture mixte s’est présenté à mon cabinet pour la restauration de l’élément 22.

1 2 3

Fracture de classe II de Ellis 22. Pose de la digue en caoutchouc et suppression Essai de la clé en silicone.
des murs d’émail non soutenus et régularisation
de la cavité.

4 5 6

Stratification de teinte émail. Mise en place de la teinte dentine et réalisation Dernière couche de teinte dentine.
du halo incisal.

7 8 9

Pose de la couche émail sur la face vestibulaire. Finition et polissage avec des instruments en La restauration
caoutchouc. terminée et le contrôle
sept jours après.

clinic 37
EE Bond

La réhabilitation
esthétique du
groupe antérieur MARCO BAMBACE
Étudiant de 5ème année en dentisterie
restauratrice à l’Université de Padova.
En raison d’un traumatisme sportif Prof. Marco Calabrese Titulaire de la chaire

1 2 3

Le patient vient consulter à la suite d’une blessure sportive qui a causé la fracture partielle de la Pose de la digue pour isoler le champ opératoire.
couronne de 21 et de presque la totalité de 22 sans l’exposition de la pulpe. Après le test de vitalité
pulpaire (qui a été positif) nous procédons à la prise d’empreinte, nous avons fait une cire de
diagnostic et une clé en silicone.

4 5 6

Préparation et finition du biseau avec un Technique de mordançage sélectif des marges Vue incisale de la technique de mordançage
instrument diamanté de 40 microns. de l’émail avec Tokuyama Etching Gel HV sélectif.
pendant 15 secondes.

7 8 9

Après rinçage du gel pendant 15 secondes Superposition d’une mince couche d’Estelite Superposition de Estelite WE pour refaire la paroi
avec un jet d’eau sous vide, les surfaces sont Asteria WE en utilisant la clé guide en silicone proximale et le point de contact.
séchées avec un léger courant d’air et le système (refaire la partie palatine de la restauration).
adhésif Tokuyama EE Bond avec la technique de
“mouvement de brossage” est appliqué pendant
au moins 10 secondes. Attendre 10 secondes,
puis sécher la couche d’adhésif pendant 10
secondes, les 5 premières secondes avec un jet
d’air modéré pour évaporer le solvant, et pendant
5 secondes encore d’une manière directe pour
assurer une épaisseur uniforme. L’adhésif est
ensuite photopolymérisé pendant 10 secondes.

38 clinic
Estelite Asteria
10 11 12

Stratification d’Estelite Asteria A2B qui recouvre Superposition de la dernière couche de Terminer la restauration avec une fraise
entièrement le biseau de la préparation. composite ESTELITE Asteria WE en utilisant une multilame montée sur un contre-angle bague
brosse en soies naturelles pour composite. rouge.

13 14 15

Polir avec des instruments en caoutchouc pour Polissage avec une brosse en carbure de silicium Contrôle après 15 jours. Noter l’intégration
composite. et une pâte diamantée. transparente et le mimétisme des restaurations.*

Avant et après Avant et après

* Les dents seront suivies au fil du temps afin d’évaluer leur vitalité.

clinic 39
Estelite Asteria

Lésion blanche
de l’émail
(MIH) DR. GIL TIRLET
Pratique privée

et Erosion
Maître de Conférences
(Dept de Prothèse, Univ Paris Descartes)
Membre du groupe international

Infiltration en
de Bioemulation
Responsable de la Bioteam Paris
et de la Consultation de Bioemulation

profondeur:
(Hop Charles Foix, Ivry sur Seine)

Une réponse contemporaine ultraconservatrice

L’érosion/infiltration est une technique qui a été initialement proposée pour


stopper le processus carieux dans le secteur postérieur [1]. Elle consiste, après
une déminéralisation superficielle réalisée à l’acide chlorhydrique, à venir infiltrer
le corps de la lésion carieuse avec une résine fluide. Les performances cliniques
montrent l’efficacité de cette technique pour cette indication [2]. Une conséquence
de cette infiltration réside dans le masquage de la tache blanche de l’émail,
caractéristique de la lésion initiale de l’émail. C’est pourquoi les inventeurs de la
technique l’ont proposée pour masquer les taches blanches de l’émail liées aux caries
débutantes [3]. Dans notre article initial en 2011 [4], nous avons proposé d’étendre cette
indication aux fluoroses, car comme la carie débutante, la lésion intéresse le tiers externe
de l’émail [5]. D’autres équipes ont confirmé récemment nos premiers résultats [6, 7].
Toutefois, certaines taches n’étaient pas masquées par cette infiltration superficielle,
notamment celles liées aux hypominéralisations molaires incisives (MIH), aux fluoroses et
lésions post-traumatiques profondes. En effet, dans ces situations, la résine ne parvenait
pas à s’infiltrer ou seulement partiellement dans le corps de la lésion. Cela est dû à
l’anatomopathologie de l’hypominéralisation de l’émail qui dépend de son étiologie et de
sa sévérité [8]. C’est pourquoi nous avons proposé de procéder,
dans ces cas réfractaires, à une infiltration en profondeur [9, 10, 11]. Cette dernière
consiste, en une légère mutilation de l’émail, à l’aide d’une préparation par sablage, à
s’assurer que l’infiltration peut se faire dans la quasi totalité de la lésion [12].

40 clinic
RAPPEL DU PRINCIPE DE L’ÉROSION INFILTRATION POUR LE MASQUAGE DES TACHES BLANCHES
La tache blanche résulte d’un phénomène optique complexe qui, par une résine d’un indice de réfraction proche de celui de
par le jeu d’un labyrinthe optique au sein de la lésion présentant l’émail sain, on améliore la transmission des photons lumineux
un réseau de porosités, contribue à renvoyer par une réflexion à travers l’émail hypominéralisé et on rend l’émail translucide.
un maximum de photons. En infiltrant les porosités de la lésion Il perd son apparence blanc opaque [4, 5, 8, 9, 10, 11, 12].

PRINCIPE DE L’INFILTRATION EN PROFONDEUR


Jusqu’à présent, nous avions réservé la technique d’érosion/ atteint, mais seule une petite partie de la lésion est infiltrée
infiltration aux cas qui ne nécessitaient aucune préparation et le masquage reste très insuffisant. L’idée de l’infiltration en
dentaire. C’est le cas des caries débutantes, de la plupart profondeur consiste, en acceptant une légère mutilation de
des fluoroses légères et des hypominéralisations d’origine l’émail à l’aide d’une préparation par sablage, à s’assurer que
traumatique superficielles. Dans le cas des lésions qui débutent l’infiltration débute au niveau du « plafond » de la lésion dans le
à la jonction émail-dentine et qui se développent en direction de cas des MIH, ou que l’infiltration se fait dans la quasi-totalité de
l’émail comme les MIH, lors des étapes d’érosion successives la lésion si cette dernière est profonde.
(plusieurs passages d’HCl), on n’atteint pas ce que nous Le support dentaire passe de la couleur blanche opaque à la
pouvons appeler le « plafond » de la lésion, et l’infiltration translucidité naturelle de l’émail. Un simple composite teinte
ne produit aucun effet optique favorable. C’est pourquoi les émail permet alors de combler la légère perte de substance
traitements par érosion-infiltration des lésions des MIH n’étaient consentie.
jamais, ou presque jamais, couronnés de succès.
Un phénomène similaire peut avoir lieu lorsque la lésion débute Nous sommes aujourd’hui la seule équipe au monde à avoir
en surface, mais qu’elle est très profonde, comme certaines proposé et publié un protocole clinique normé pour tous les
hypominéralisations d’origine traumatique voire certaines types de lésion blanche de l’émail à l’issue d’un diagnostic
fluoroses sévères. En effet, dans ce cas, le plafond est vite différentiel précis de chacune d’entre elles.

CAS CLINIQUE :
Il s’agit d’un patient âgé de 15 ans qui vient consulter, (MIH) sur son incisive centrale maxillaire droite (11). Une
accompagné par sa mère, afin d’envisager une thérapeutique facette, quelques mois auparavant, a déjà été proposée mais
conservatrice s’agissant de l’élimination de sa lésion blanche rejettée à juste titre par les parents...

Fig 1 : Lésion blanche correspondant à une MIH. La tâche est unilatérale et Fig 2 : L’interposition d’un fond noir (Contrastor) permet de souligner
la lésion est profonde et particulièrement opaque. La pointe canine de 33 l’intensité de la lésion ainsi que son étendue.
est également touchée ainsi que les 4 premières molaires avec une forme
frustre dans le cas présent.

clinic 41
Fig 3 : Le champ opératoire doit être impérativement placé dans le cadre de Fig 4 : Attaque à l’acide chlorydrique à 15% au « cœur » de la lésion
cette procédure clinique. Dans le cas d’une MIH de cette profondeur, il est secondairement au sablage.
nécessaire d’atteindre le « cœur » même de la lésion avant toute érosion
à l’acide chlorhydrique. Cette étape est réalisée à l’aide d’un sablage à
l’oxyde d’aluminium à 27 microns qui permet une attaque sélective et
sécure de l’émail superficiel.

Fig 5 : Vue de profil laissant apparaître une perte d’émail au niveau de la Fig 6 : La lésion a été ici infiltrée par la résine Icon puis polymérisée.
lésion de l’ordre de 0,1 à 0 ,2 mm. Une élimination de l’eau au cœur de la La similitude des indices de réfraction de l’émail sain (1,63) et de la
lésion est obtenue par passage d’éthanol. L’infiltration de résine ne doit résine permet un total effacement de la lésion par « effet trompe l’œil ».
avoir lieu que si après passage de l’éthanol on ne perçoit plus la coloration Un composite de teinte émail (Astéria WE, Tokuyama) est ensuite placé
blanchâtre. Le cas échéant, il faudra resabler légérement et repasser directement sur la résine d’infiltration pour compenser la faible perte
l’acide chlorydrique, puis réévaluer le résultat obtenu après deshydratation d’émail en surface. La résine d’infiltration joue le rôle de systéme adhésif.
à l’éthanol, avant d’infiltrer la résine Icon.

Fig 7 . Le travail au niveau de la microgéographie de surface est réalisé en Fig 8 : Après polisssage et glaçage final.
surface au moment du modelage du matériau puis après polymérisation à
l’aide de fraises diamantées bague jaune et blanche.

42 clinic
Fig 9 : Le résultat final après Erosion/Infiltration et composite émail
(Astéria, Tokuyama) en situation clinique habituelle, c’est à dire avec la
présence du film salivaire à la surface vestibulaire des dents antérieures.
La lésion blanche a complétement été masquée par l’indice de refraction
de la résine d’infiltration (identique à l’émail sain) et un composite
émail lumineux a été placé pour redonner la convexité vestibulaire très
légerement altérée par le sablage et l’érosion en profondeur.

Nous pouvons qualifier cette thérapeutique, au sein de notre Gradient thérapeutique ,


de thérapeutique Biomimétique ultraconservatrice. Ne nous y trompons pas, les patients sont très en attente de cette dentisterie
contemporaine respectueuse de l’émail.

BIBLIOGRAPHIE
1. Paris S, Meyer-Lueckel H, Mueller J, Hummel M, Kielbassa AM. Progression of sealed initial bovine enamel lesions under
demine- ralizing conditions in vitro. Caries Res 2006; 40: 124-129.
2. Paris S, Hopfenmuller W, Meyer-Lueckel H - Resin infiltration of caries lesions: an efficacy randomized trial. J Dent Res 2010;
89 (8) : 823-826.
3. Paris S, Meyer-Lueckel H. Masking of labial enamel white spot lesions by resin infiltration--a clinical report.
Quintessence Int 2009; 40: 713-718.
4. Tirlet G, Attal JP. L’érosion/infiltration : une nouvelle thérapeutique pour masquer les taches blanches. Inf Dent 2011; 26: 2-7.
5. Atlan A, Denis M, Tirlet G, Attal JP, L’érosion-infiltration, un nouveau traitement des taches blanches de l’émail.
Clinic 2012; 23- 29.
6. Clément M, Noharet R. Rétablissement de l’esthétique d’un sourire: la thérapeutique d’érosion-infiltration
au service de la préservation tissulaire pour masquer les taches de fluorose. Inf Dent 2013.
7. Munoz MA et al. Alternative esthetic management of fluo- rosis and hypoplasia stains: blending effect obtained with resin
infiltration techniques. J Esthet Restor Dent 2013 25 : 32-39.
8. Denis M, Atlan A, Vennat E, Tirlet G, Attal Jp. White defects on enamel : diagnosis and anatomopathology : two essential
factors for proper treatment (part 1). Int Orthod 2013, 11 (2) : 139-65.
9. Attal JP, Atlan A, Denis M, Vennat E, Tirlet G,. White spots on enamel : treatment protocol by superficial or deep infiltration
(part 2). Int Orthod 2014, 12 : 1-31.
10. Tirlet G, Fron H, Attal JP. Infiltration, a new therapy for masking white spots on enamel: a case series with 19-month
follow-up. Accepté in Eur J Esthet Dent, 25 février 2012.
11. Attal JP, Denis M, Atlan A, Vennat E, Tirlet G. L’infiltration en profondeur: un nouveau concept pour le masquage des taches
de l’émail – Partie 1. Inf Dent 2013, 19: 74-79
12. Denis M, Atlan A, Vennat E, Tirlet G, Attal Jp. L’infiltration en profondeur: un nouveau concept pour le masquage des taches
de l’émail – Partie 2.Traitement d’une fluorose sévère. Inf Dent n°2/3. Janvier 2014, 19: 74-79.

clinic 43
Tokuyama Dental Italy srl - tel. +39 0445 334545 - fax +39 0445 334776 - info@tokuyama.it - www.tokuyama.it

Laboratoires Pred - Distributeur exclusif des produits Tokuyama en France - Tél. : 01 41 98 34 04 - Fax : 01 41 98 34 11 - E-mail : info@pred.fr