Vous êtes sur la page 1sur 6

Unité : UMR 1112 ROSE Référence : Pip 001−V1 Nb de Page : 6

Type de Document : Procédure Objet : Utilisation et entretien des pipettes à déplacement d’air
Date d’émission : Date mise en application :
Rédacteur : P.Chavigny Vérificateur: A. Brun−Barale Approbateur : R. Feyereisen
Date : Visa : Date : Visa : Date : Visa :

PROCEDURE D’UTILISATION ET D’ENTRETIEN


DES PIPETTES À DÉPLACEMENT D’AIR

1. Objet :
Cette procédure rappelle les règles essentielles à la bonne utilisation des pipettes à déplacement d’air (mono
ou multi−canal , mécanique ou électronique) et indique les procédures à suivre pour leur entretien et leur
maintenance .

2. Domaine d’application :
Cette procédure est applicable par tous les utilisateurs de pipettes à déplacement d’air.

3. Utilisation d’une pipette :


Cette procédure veut simplement rappeler quelques recommandations concernant la bonne utilisation d’une
pipette.

3.1 Généralités

Bouton poussoir
Réglage volume

Bouton de l’éjecteur

Réglage volume

Corps de la pipette Lecture Volume

Ejecteur

Embout porte−cône
Partie basse de la pipette

Pip 001−V1 Utilisation et Entretien des Pipettes Page 1/ 6


3.2 Recommandations générales

• Eviter les différences de température (pipette / liquide à prélever) : pipetage d’un liquide à peine
décongelé, par ex.
• Veiller à respecter la gamme de pipetage de la pipette choisie (meilleure précision dans la moitié
supérieure de la gamme volumétrique)
• Presser le bouton poussoir sans à−coup jusqu’aux butées
• Tenir la pipette en position verticale (diminution des erreurs de justesse)

• Réglage du volume : Pour les pipettes à réglage par vernier (pas de cran à l’affichage), veiller à
tourner d’à peu près un tiers de tour au delà du volume souhaité avant de revenir au réglage exact
• Utiliser les cônes adéquats à la pipette (conformes aux recommandations constructeurs) et de bonne
qualité
• Protéger la pipette avec un filtre ou avec un cône muni d’un filtre , pour toute utilisation avec des
solutions agressives ou radioactives et afin d’éviter des contaminations par des substances biologiques
• Mettre le cône avec un léger mouvement de rotation ( ne pas marteler avec la pipette )
• Définir la bonne technique de pipetage à utiliser :

Pip 001−V1 Utilisation et Entretien des Pipettes Page 2/ 6


: Pipetage simple :

: Pipetage reverse : Il est utilisé pour la manipulation des liquides visqueux ou moussants et lors
de pipetage de très faibles volumes.

: Pipetage répétitif : Au delà d’une dizaine de pipetages successifs, cette technique est
recommandée.

• Pré−rincer le cône et prélever en immergeant le cône de 5 mm environ


• Attendre 1 à 2 secondes dans le liquide en fin d’aspiration
• Lors de la distribution, le récipient doit faire un angle de 10 à 45 ° avec le cône qui doit
être en contact avec la paroi ( Attention, pour les pipetages répétitifs effectués sans changer
le cône, ne pas toucher la paroi pour éviter les contaminations )

• Pour distribuer, presser le bouton−poussoir sans à−coup et attendre 1 seconde.


• Sortir le cône du récipient et relâcher le bouton poussoir
• Ejecter le cône avec l’éjecteur de la pipette
• Surveiller l’étanchéité de la pipette pendant la manipulation
• Ne jamais poser à l’horizontal une pipette contenant du liquide, mais la suspendre à son portoir
(risque de contamination ou de détérioration du mécanisme)
• Protéger l’embout porte−cône en suspendant systématiquement la pipette
• En fin d’utilisation, nettoyer la pipette si nécessaire (voir section entretien) et la remettre sur son
portoir ; les pipettes électroniques doivent être reposer sur leur support de charge

Un non−respect de ces règles élémentaires de pipetage provoque des erreurs de justesse et de répétabilité.

Pip 001−V1 Utilisation et Entretien des Pipettes Page 3/ 6


4. Entretien des pipettes à déplacement d’air :
L’entretien régulier des pipettes permet d’augmenter leur fiabilité et leur durée de vie. Celui−ci se divise en
trois parties : nettoyage−décontamination, remplacement des pièces usagées et contrôle des volumes
distribués. Si une anomalie persistante est détectée lors du contrôle des volumes, le calibrage des pipettes
(opération délicate qui requiert, pour être réalisé correctement, l’intervention d’un spécialiste) doit être
effectué par une société en sous−traitance. Dans ce cas, il faut préciser à la société l’usage qui était fait de la
pipette. Il faut également décontaminer la pipette avant expédition et joindre le certificat de décontamination.
Le contrôle des volumes des pipettes à multi−canaux étant assez fastidieux, les utilisateurs de ces pipettes
peuvent le faire effectuer par une société spécialisée.

Vous trouverez dans le classeur technique mis à votre disposition, les coordonnées de différentes
sociétés effectuant la maintenance des pipettes toutes marques, ainsi que le détail de leurs prestations
les plus courantes. Pour les cas particuliers, il suffit de faire une demande de devis.

• 4.1 Périodicité :

Le nettoyage et la décontamination de la pipette sont à effectuer au moins une fois par mois.
Ces opérations doivent également être effectuées après toute contamination accidentelle. Une
décontamination chimique de la pipette (solution décontaminante non agressive) est à préférer à un
autoclavage, même pour les pièces qui l’autorise. En cas de contamination particulière (radioactivité ou
produit toxique), il conviendra de s’assurer de l’utilisation d’un produit adéquat pour le nettoyage.
Afin d’éviter les contaminations accidentelles (directes ou par aérosol), l’utilisation de cônes à filtre est
fortement recommandée.

La maintenance complète (démontage, nettoyage, changement des pièces d’usure et remontage) doit
être effectuer au minimum une fois par an. Elle doit être suivie par un test d’étanchéité et une
procédure de vérification par gravimétrie décrite par la procédure : Pip 002.

• 4.2 Evaluation des fonctions de pipetage :

Il convient de vérifier le bon fonctionnement de la molette de réglage sur toute la plage des volumes et le
mouvement régulier du piston. Des variations de souplesse peuvent être dûes à une détérioration de
différentes parties internes de la pipette.

• 4.3 Démontage / Nettoyage :

Il est nécessaire de démonter les pipettes pour les opérations de vérification, de nettoyage et de changement
des pièces internes. Attention, le démontage des pipettes de faibles volumes (<10 µL) peut s’avérer délicat du
fait de la miniaturisation des pièces.

Le démontage doit être fait selon les procédures établies par les fabricants et uniquement à l’aide des outils
fournis avec les pipettes. Les documentations techniques relatives aux différents types de pipettes
utilisées sont à consulter dans le classeur technique mis à disposition de votre équipe. Le corps de la
pipette ne doit en aucun cas être démonté. Le nettoyage et la décontamination ne concernent que la surface de
la pipette.

Pip 001−V1 Utilisation et Entretien des Pipettes Page 4/ 6


Le démontage de la partie basse s’organise comme suit :
• Démonter l’embout porte−cône (outils différents selon les modèles)
• Dégraisser et nettoyer toutes les pièces
• Vérifier l’état des pièces, des joints et du piston
• Laisser sécher complètement toutes les pièces
• Graisser les pièces qui doivent l’être (selon marque de la pipette)
• Remonter l’ensemble
• Laisser reposer la pipette 2 heures avant de l’utiliser
• Faire un test d’étanchéité.

Les joints devront être changés une fois par an. Pour l’éjecteur et l’embout porte−cône , le changement
sera effectuer suivant le degré d’usure, évalué visuellement.

Le graissage des différentes pièces ne doit être fait uniquement s’il est recommandé par le fabricant. Le
non−respect de cette règle entraîne un disfonctionnement de la pipette.

• 4.4 Test d’étanchéité :

La vérification d’étanchéité peut se faire de manière systématique à chaque pipetage. La procédure


complète est la suivante :
A Régler la pipette sur son volume nominal.
A Pipeter le volume d’eau distillée.
A Laisser la pipette verticalement durant 30 secondes.
O si une goutte ou un ménisque apparaît, la pipette fuit.
O si aucun signe de fuite n’apparaît, veuillez poursuivre la vérification :
: Replonger le cône encore rempli dans le récipient d’eau sur 1 cm environ.
: Pendant l’immersion, le niveau du liquide doit rester fixe. Si une variation est
observée, la pipette fuit.

Les principaux risques de fuites sont les suivants :


A Mauvais remontage
A Porte−cône endommagé
A Cônes mal adaptés ou mal emboîtés
A Joints défectueux ou mal montés.

Pip 001−V1 Utilisation et Entretien des Pipettes Page 5/ 6


5. Contrôle des volumes ( documents associés ) :

• Pip 002−V1 : Procédure de vérification des pipettes à déplacement d’air par méthode
gravimétrique.
Les utilisateurs de pipettes doivent utiliser cette procédure avant et après le démontage et le remplacement des
pièces d’usure. La fréquence de cette opération doit être au minimum d’une fois par an.

• ???? : Procédure d’utilisation de la balance Sartorius Genius.


Cette procédure décrit les modalités d’utilisation de la balance dédiée à la vérification des pipettes par
gravimétrie, ainsi que le fonctionnement de base du logiciel associé. La balance est située au 45 Bd du Cap, à
l’étage, au−dessus des locaux « Hygiène et Sécurité » et « Travaux ».

• Classeur technique pipettes :


Sur chaque site, un classeur technique est mis à la disposition des utilisateurs de pipettes. Ces classeurs sont
localisés comme suit :
− 123/RXE :
− 45/Pharmaco :
− Valbonne/Génomique :

A définir dans Pip 002 : modalités de réservation de la balance (planning sur internet serait super, demande à
faire auprès de A. Ridel), auprès de qui les utilisateurs peuvent obtenir la clef du local etc ?
Tous ces points sont à discuter avec Philippe.

Pip 001−V1 Utilisation et Entretien des Pipettes Page 6/ 6

Vous aimerez peut-être aussi