Vous êtes sur la page 1sur 6

Risko/Zones de risques TVA

Traitements faits

1. Calcul de la TVA due d’après le régime des encaissements :


a. TVA exigible :
opérations TTC HT TVA
1-Opérations payées en mai 864.000 720.000 144.000
2-Opérations facturées 60.000 50.000 10.000
antérieurement
3-Régularisation sur camion (1) - - 24.000
Total 178.000
(1)Régularisation sur cession du camion
Valeur HT du camion : 300.000
TVA exonérée initialement : 60.000
Nombre d’années écoulées : 3années ou fractions d’années
Régularisation sur cession pour les 2 années restantes :
Régularisation = 60 .000*2/5 = 24. 000
Montant à verser à titre de régularisation sur cession = 24.000 DH
b. TVA Déductible
Opérations TTC HT TVA
4-TVA récupérable sur avril 66.730
5-TVA sur machine - - 3.400
6-Réparation voiture : taxe non - - -
déductible
7-Facture de notaire : Taxe à 10% 11.00 10.00 1000
0 0
8-Honoraire de l’avocat : Taxe à 5.500 5.000 500
10%
9-Note de téléphone 2.100 1.750 350
10-Quittance d’électricité 1.140 1.000 140
11-Facture d’hôtel : Taxe non - - -
déductible
Total 72.120

c-Déclaration de la TVA du mois de mai


-TVA exigible : 178.000
-TVA déductible : 72.120
-TVA à payer au titre du mois de mai : 178.000-72.120 = 105.880 DH.
2. Calcul de la TVA due d’après le régime des débits :
D’après le régime des débits, la deuxième opération consistant dans des
prestations de services facturées antérieurement n’est pas à déclarer au
titre de mai 2010, puisqu’elle a déjà fait l’objet de débit lors du mois de la
facturation. Elle a donc été déclarée pendant le mois de débit.
Ainsi on a :
-TVA exigible : 178.000-(60.000 /1,2*20%) = 168.000.
-TVA déductible : 72.120
TVA à payer en janvier d’après le régime des débits :
-TVA due = 168.000-72.120 = 95.880 DH.
Opérat Zone de risque Contrôle opéré Régularisation
ion
01  Taxation erronée  Montant de la 720000*0.2=14
 Format de la TVA 4000
facture  Existence de la
 Exonération avec facture
ou sans déduction  Régime fiscal
02  Erreur de taxation S’assurer de la 60000/1.2
 Non facturation nature de régime *0.2=10000
du service Vérifier l’antériorité
 Rattachement à de l’opération
un autre exercice
 Conditions de
facturation
03 Risque de - S’assurer que le Régularisation
régularisation matériel est neuf de cession :
- S’assurer de la 300000*0.2=60
déductibilité de la 000
TVA 60000*2/5=
24000
04  Erreur dans la Distinguer les 69230-
détermination de la éléments assujettis 2500=66730
base imposable sur charges et sur
 Inclure la totalité immobilisations
de la taxe
05 Cumul de TVA sur Identifier les charges Tva/ machine=
charge et sur d’exploitation et 3400
immobilisations celles liées aux
immobilisations
06 Imputation de charges Vérifier la -
non déductibles déductibilité des
charges
07 Déduction des charges Contrôle de la 11000/1.1*0.1=
08 non liées directement déductibilité des 1000
09 à l’exploitation charges par 5500/1.1*0.1=5
10 l’examen des 00
factures Tva= 350
11 Taxe non déductible Et dispositions 1140/1.14*0.14
légales en matière =140
de déductions
-
Zones de risques liées à la TP :
Exercice n°1 :
Valeur locative= 36 000  Taux de la classe C2= 20%
TP= 36000*20% = 7200
Exercice n°2 :
TP= 0 Exonération temporaire de 5 ans.
- Calcul des droits au titre de 2013 :
Valeur locative annuelle :
Nature des biens Valeur Valeur locative
imposables d’acquisition annuelle
Terrains affectés à 9 000 000 270 000
l’exploitation
Bâtiments industriels 12 000 000 360 000
Agencements 35 000 000 1 050 000
Matériel et outillage 22 500 000 675 000
fixe
Matériel et outillage 1 500 000 45 000
mobile
Total 80 000 000 2 400 000
Valeur locative imposable : doit tenir compte du plafond du prix de
revient de 50 000 000 DH :
VL= 2 400 000 * (50 000 000/80 000 000) = 1 500 000 DH
Taxe professionnelle au titre de 2013 :
Taux de la classe C3= 10%
TP = 1 500 000 * 10%= 150 000 DH
Exercice n°3 :
TP= 0 Exonération temporaire de 5 ans.
- Calcul des droits au titre de 2013 (fin de l’exonération temporaire)
 Valeur locative annuelle :
Nature des biens Valeur Valeur locative
imposables d’acquisition annuelle
Terrain 12 000 000 360 000
Constructions 18 000 000 540 000
Matériel fixe 70 000 000 2 100 000
Total 100 000 000 3 000 000
Valeur locative imposable : doit tenir compte du plafond du prix de
revient de 50 000 000 DH :
VL brute = 3 000 000
VL= 3 000 000 * (50 000 000/100 000 000) = 1 500 000 DH
Taxe professionnelle au titre de 2013 :
Taux de la classe C3= 10%
TP = 1 500 000 * 10%= 150 000 DH

IS SODAK
Elément R+ D-
-Résultat comptable 180 600 -
Analyses des produits :
- Le chiffre d’affaire : produit imposable - -
- Produits accessoires : produit imposables - -
- Subventions d’exploitation : produit imposable.
- Produits financiers : exonérés 100% - -
- Produits de cession des immobilisations : produit imposables. - 23 000
- -
Analyse des charges :
- Rémunération de dirigeant : charge déductible - -
- Frais de remplacement du moteur d’un camion : non déductible car il augment la
21 300 -
durée de vie du camion.
-
- Dons aux œuvres sociales du club sportif de la société : déductible dans la limite
2000
de 2%0 du CA (TTC) : 8 850 000* 1,2 *2%0 = 21 240 dh.
- Prime d’assurance vie au profit du personnel de l’entreprise : déductible -
- Commissions versées à un agent de la bourse : déductible -
- Provisions pour congés payés : non déductible
- Valeur nette d’amortissement d’un véhicule cédé : déductible -
- Amortissement d’un terrain à bâtir : actif non amortissable. - -
- Intérêts du compte courant d’associé : non déductible.
-
-
-12 900 -
10 450

64 000
Total 291250 23000
RF 286250
1. Déterminer l’IS dû au titre de l’exercice 2010.
IS théorique2010 = RF2010 * 30% = 268 250 * 30% = 80 475 dh.
CM2010 = (CA + PA + PF + Subvention et dons) * 0,5%
= (8 250 000 + 127 400 + 63 000 – 23 000 + 120 600) * 0,5% = 8 538 000 * 0,5% = 42 690 dh.
On a l’IS théorique supérieur à la CM, donc l’IS dû2010 = 80 475 dh.
Excédent IS/CM = 80 475 – 42 690 = 37 785 dh. Cet excédent est suffisant pour imputer le crédit d’impôt total
(36 250 dh)
2. La régulation de l’IS :
On a l’IS dû2010 = 80 475 dh et le crédit d’impot2009 = 36 250 dh.
IS à payer2010 = l’IS dû2010 - crédit d’impot2009
= 80 475 - = 36 250 = 44 225 dh.
On a IS à payer2010 = 44 225 dh et acompte2010 = 29 800 dh.
Donc, l’IS à payer supérieur aux acomptes, l’entreprise doit verser le reliquat :
Le reliquat = IS à payer2010 - acompte2010 = 44 225 - 29 800 = 14 425 dh.
L’entreprise doit verser aussi avant le 31/03/2011 le 1er acompte : 80 475 * 25% = 20 118,75 dh.
Le montant total à payer avant le 31/03/2011 est égale à : Total à payer = reliquat + 1er acompte
= 14 425 + 20 118,75 = 34 543,75 dh.

ABC IS

Commentaires :
1. Avances clients : le critère de rattachement est la livraison, il faudrait le sortir
de l’assiette, il s’agit d’une dette et non pas d’un produit (à déduire).
2. Le transport facturé aux clients est un produit accessoire
imposable. 3-Les jetons de présence reçus : Produit imposable.
4. Intérêts bancaires reçus : Produits financiers imposables.
4. Dividendes reçus : Produits financiers (Produits de participation) bénéficiant
d’un abattement de100%
4. Profits de change : Produits financiers imposables.
4. Subventions d’exploitations : Produits imposable (pour les subventions
d’équipement, on impose la partie virée : △°)
4. Dégrèvement d’un impôt déductible est un produit imposable # et celui d’un impôt
non déductible est un produit non imposable.
4. Reprise / provision non déductible est un produit imposable # Reprise /
provision déductible est un produit non imposable.

4. Si la Sté veut réinvestir la totalité ⇨ Taux d’abattement est de 100 %


Si elle ne veut pas réinvestir la totalité ⇨ la démarche se déroule comme suit :
0 % ………..si…………….D ≤ 2 ans
25 % .............si……….. 2 < D ≤ 4 ans
50 % ……….si ………. 4 < D ≤ 8 ans
70 % ……….si……….........+ de 8 ans
R.F =R.C + Réintégrations - Déductions = 245 825, 40 + 175 500 – 123000=298 325, 40
R.F imposable=R.F-Reports déficitaires fiscaux=298 325,40-24 500=298 325, 40