Vous êtes sur la page 1sur 4

Université du Québec à Montréal Hiver 2003

Département d’informatique

MIC-4220, Traitement numérique des signaux.


Examen Final
Durée : 3 heures. Répondre sur le questionnaire.

Nom__________________________ code permanent____________________

1. Répondre par Vrai ou Faux entre les crochets aux questions suivantes (10 pts) :

1) [ F ] Le codage d’un algorithme de DSP en langage c donne une vitesse d’exécution


supérieure à celle qu’on obtiendrait avec langage ’assembleur.
2) [ V ] La transformée z permet de ramener les fonctions de transfert des systèmes
échantillonnés dans le temps linéaires à des formes rationnelles.
3) [ V ] Les filtres RIF possèdent une réponse en phase linéaire.
4) [ V ] Les filtres RIF sont généralement d’un ordre supérieur aux filtres RII équivalents.
5) [ F ] Les Filtres RIF peuvent être dérivés de filtres analogiques.
6) [ V ] Les filtres RII ont généralement un temps d’exécution plus court que les filtres
RIF.
7) [ V ] La manière la plus efficace de coder des filtres RIF ou RII consiste à utiliser des
tampons circulaires pour la sauvegarde des données.
8) [ F ] Des fenêtres de compensation doivent être utilisées lorsqu’on fait la conception de
filtre RII.
9) [ V ] Les filtres à transformée de Fourier permettent d’obtenir des réponses en
fréquence de forme arbitraire.
10) [ V ] La transformation bilinéaire conserve la stabilité du filtre analogique d’origine.

2. Répondre aux questions suivantes (15 pts) :

a) Déterminer la causalité du filtre numérique dont l’équation d’entrée-sortie est


yk   x k  1  xk  x k  1  ; que peut-on faire pour corriger le problème ?
3
5
Réponse : ___Non causal à cause de l’indice k+1. Cependant la nature LIT du filtre

___ permet de décaler tout les indices de x de 1_________________________

b) Quelle est la différence majeure entre une forme directe et une forme transposée pour un filtre
RII ?

Réponse : __L’une permet de calculer les termes en x d’abord (les zéros), l’autre les termes en

y (les pôles)_________________________________________________________

c) Donner les conditions de stabilité pour un filtre RII ; que deviennent ces conditions pour un filtre
RIF ?

Réponse : __pôles à l’intérieur du cercle unité__________________________________

__Ordre du numérateur <= celui du dénominateur de H(z) ________________

__Pas de pôles multiples à z=1_______________________________________

_______________________________________________________________

__RIF toujours stables pour une entrée bornée__________________________

3. Faire les exercices suivants (45 pts) :

1. Un filtre RIF possède la fonction de transfert H ( z )  1  2 z 1 4 z 2  2 z 3  z 4 .

a. Montrer que sa fonction de réponse en fréquence peut s’écrire

H ( )  e  j 2 2 cos( 2 )  4 cos( )  4  , où  est la fréquence normalisée

H ( z )  1  2 z 1  4 z 2  2 z 3  z 4
Réponse :  z  2 z 2  2 z 1  4  2 z 1  z 2 
 ...
___Voir les notes de cours sur la réponse en phase de filtres RIF____

_______________________________________________________________

_______________________________________________________________

b. Que peut-on dire sur la réponse en phase de ce filtre ?

Réponse : __Linéaire (   2 )_________________________________

2. On veut concevoir un filtre RIF coupe bande avec les caractéristiques suivantes : bande de
réjection de 200 Hz centrée à 1200 Hz ; fréquence d’échantillonnage de 5 kHz. Trouver les
coefficients du filtre à partir de l’approximation de H(ω) par une série de Fourier (on prendra
N=2Q+1=9).

Réponse :
 2  1 sin(n 1 )  sin(n 2 ) 1100 1300
c0  1  ; cn  , n  1...4  1   0.44 2   0.52
 n 2500 2500
0.52  0.44 sin(1.3823n)  sin(1.6336n)
 c0  1  ; cn  , n  1...4
3.14153 3,14153n

______c0 = 0.97453 = h4________________________

______ c1 = -0.0051 = h3 = h5___________________________________________________

______ c2 = -0.07854 = h2 = h6_________________________________________________

______ c3 = -0.01464 = h1 = h7________________________________________________

______ c4 = -0.07426 = h0 = h8___________________________________________

_____________________________________________________________________

___Voir les notes de cours sur la réponse en phase de filtres RIF____

1
3. Un filtre RII possède la fonction de transfert H ( z )  .
1  0.9 z  5
a. Tracer la location des pôles et des zéros du filtre dans le plan z.
b. En déduire la forme approximative de la fonction de réponse en fréquence du filtre.
2 k 1
1 z5  1  z5 j
H ( z)  5
  5   →5 zéros à z=0 et cinq pôles à z  5 0.9e 5
, k  0,..,4
1  0. 9 z z  z  0.9  z  0.9
5 5

x
x
5 1
x 0X
-fe/2 fe/2
x
x

c. Que peut-on dire de la stabilité du filtre ?

Réponse : __Stable puisque les pôles sont à l’intérieur de Z=1_____________

4. On veut concevoir un filtre numérique passe-bas du second ordre en partant d’un filtre de
Butterworth équivalent. La fréquence de coupure du filtre numérique est de fc=1 kHz et sa
fréquence d’échantillonnage fe=5 kHz. La fonction de transfert normalisée du filtre de
1
Butterworth est H ( s )  2 et on veut utiliser la transformation bilinéaire pour obtenir
s  2s  1
H(z).

a. Donner la fréquence analogique équivalente à utiliser dans le filtre de Butterworth

2  cTe   f   1
Réponse : ____ a  tg    2 f etg   c   10k tg     7265 r / s
Te  2   fe   5

b. Donner l’expression de la fonction de transfert du filtre analogique qui en résulte

1
Réponse : ____ H ( s )  2
 s  s
   2 1
 a  a

c. Donner l’expression de la fonction de transfert du filtre numérique final

Réponse : ____ Voir les notes de cours ________________