Vous êtes sur la page 1sur 8

©M.

Liblin
3 questions
à Rodolphe
Thomas, maire
9 éditions, 9 anecdotes d’Hérouville
Saint-Clair
par Paul Langeois « Il y a 10 ans,
il fallait oser ! »
 
2011 plet, et quel plus beau cadeau Le festival Beauregard s’apprête à vivre une
« Cette année-là, Archive nous que d’entendre Stromae réin- 10e édition record, quels sont, selon vous, les
livre un concert monumental, terpréter un de ses titres pour ingrédients du succès ?
eux-mêmes sont plus que sa- remercier Claire, notre régis- Tout d’abord, le domaine de Beauregard est un
tisfaits de leur prestation et seur pour la qualité de son écrin magnifique qui a en partie inspiré le festi-
sous le charme du festival. travail. » val Beauregard. Ensuite, il y a la diversité cultu-
A la fin de la soirée, la sécu relle qui fait partie de l’ADN hérouvillais. C’est
nous dit que 2 personnes nous 2015 assez rare qu’une ville de 23 000 habitants fé-
attendent, on se demande ce « L’année de Sting. Concert dère autant d’atouts en la matière à destination
qui se passe. En fait, ce sont 2 d’anthologie, 2e complet du de publics variés : le nouveau Conservatoire
des chanteurs d’Archive avec festival et surtout un artiste de musique (inauguré en 2017), le théâtre (qui
une bouteille de champagne, d’une extrême simplicité et accueille le CDN de Normandie), le Big Band
Iggy Pop et Paul Langeois en voi- Café, le Café des images, la Bibliothèque, sans
turette, un moment inoubliable ! ils veulent nous remercier et gentillesse. Mais le plus drôle
©DR trinquer avec nous. On passe- est d’avoir appris que Sting oublier l’accueil d’événements comme « les Bo-
ra plus d’une heure à discuter s’était vu refuser l’accès à la réales », le festival BD « Des planches et des
CO-DIRECTEUR ET avec eux. » scène pendant que Florence vaches », la Saison musicale d’Hérouville, le
& The Machine jouait car il village Vikings « Ornavik ». Par ailleurs, Hérou-
PROGRAMMATEUR ville Saint-Clair est historiquement marquée par
2012 n’avait pas son pass, l’agent
DE BEAUREGARD, « L’année de pluie, comme de sécurité (fan de Sting) ne la culture pop-rock depuis près de 40 ans, sym-
PAUL LANGEOIS certains l’appellent. En fait, il l’avait pas reconnu avec son bolisée entre autres par la Radio 666 et le Big
DÉVOILE SES n’a plu que 2h, mais quelle énorme barbe et n’avait fait Band Café.
9 ANECDOTES LORS averse ! Pour la 1re fois que son travail. Heureusement
nous découvrions le site sous notre équipe a rendu son Imaginiez-vous que le festival prendrait une telle
DES 9 PREMIÈRES ÉDI- un autre angle, un peu plus identité à l’immense artiste. ampleur ?
TIONS DU FESTIVAL. mouillé… Ce jour-là, on a Aucune contrariété pour Sting Hérouville se singularise par l’audace de ses
beaucoup appris et depuis, toujours très gentleman. » projets. Le festival Beauregard en est le meilleur
2009 on appréhende plus du tout exemple. Il y a 10 ans, je ne suis pas certain
« Certainement mon plus beau les intempéries de la même 2016 que beaucoup étaient prêts à parier sur un tel
souvenir. 1re édition, 1er jour, manière. Mais ce qui m’a sur- « Dernier concert de cette engouement. Lorsque nous nous retournons en
il est 16h et je me dirige vers tout marqué, c’est l’énorme édition avec Jurassic 5 et leur faisant une rétrospective de ces 9 dernières édi-
l’entrée. Toute l’équipe est HS, solidarité que s’est spontané- backliner qui fait l’erreur de tions, on se dit qu’il fallait vraiment oser ! Grâce
je n’ai pas dormi depuis au ment imposée : techniciens débutant en branchant leurs à la passion et le professionnalisme des organi-
moins 36h, et je ne sais même / intermittents, personnel du platines 110 volt sans transfo sateurs, la volonté politique de la Mairie, le sou-
pas où nous en sommes sur les BBC, équipe Prod et Com, sur nos prises en 220. Platines tien sans faille des partenaires (publics et privés)
réservations. Je me souviens personnel de la Ville d’Hérou- grillées et plus que 5mn avant et l’énergie des bénévoles, l’alchimie a opéré !
de l’émotion que j’ai ressentie ville, tout le monde s’est mobi- la montée sur scène. Le groupe Mais Beauregard reste un challenge à relever
quand j’ai vu tout ce monde lisé pour permettre au festival est “fou”, on pense devoir an- chaque année, car l’économie des festivals reste
qui attendait déjà l’ouverture de se poursuivre en travaillant nuler et là, on voit au 1er rang fragile. A mon sens, il faudrait que tous les orga-
en chantant. Je suis resté figé toute la nuit… » Kreal, un Dj caennais Fan de nisateurs parviennent à s’organiser et s’entendre
au milieu du passage, avec Jurassic 5. On l’appelle, on le face aux tourneurs pour éviter l’augmentation in-
des centaines de personnes 2013 fait partir en urgence pour al- contrôlée des budgets artistiques qui risque de
qui passaient sur ma droite et « Je ne suis pas un directeur ler chercher ses platines perso mettre à mal la pérennité de nombreux festivals.
ma gauche dans une bonne qui aime et recherche à ren- chez lui. Au final, un simple
humeur générale, et là c’était contrer les artistes, mais cette retard de 25mn, un groupe Pour cette édition 2018, quels sont vos coups de
la plus belle récompense. » année-là j’accueillais Nick qui nous fait un énorme show cœur ? 
Cave ! J’ai donc pris mon cou- et qui nous remercie au moins Cette année j’attends tout particulièrement
2010 rage à deux mains, et je suis 30 fois. » Simple Minds, un des groupes phares de ma
« C’est l’année du I love John, allé le saluer dans sa loge. jeunesse dans les années 1980. Nous sommes
cette affiche a fait beaucoup Juste une poignée de main 2017 fiers d’accueillir à Hérouville des stars mondiales
parler et s’interroger lors- et 2/3 mots ont suffi pour « Je suis au catering en train comme Depeche Mode. C’est un événement qui
qu’elle a recouvert les murs que je conserve en mémoire de manger rapidement afin va marquer l’histoire du festival. Comme tous
de la région. Qu’elle ne fut chaque image de cet instant de ne pas louper la montée les ans, je suis certain de faire de belles décou-
pas notre surprise de voir ar- magique. » sur scène d’Iggy Pop. Et là, vertes musicales. Je trouve cette programmation
river les festivaliers avec leurs j’entends au talkie qu’on re- anniversaire à la fois éclectique et équilibrée.
pancartes, leurs maquillages 2014 cherche une personne pour Il y en a pour les jeunes et les moins jeunes ;
reprenant ce message. Le pu- « 1re année où on lance un conduire Iggy en voiturette de avec des artistes grand public et d’autres plus
blic semble sous le charme et 4e jour avec le “Day Before”, golf jusqu’à la scène ! Je ré- pointus, mais aussi des révélations. La program-
lui déclare sa flamme : I love et qui de mieux pour com- ponds en moins 1/2 seconde mation fait aussi la part belle aux artistes nor-
John s’affiche, se scande, se mencer avec Stromae. Pour que c’est pour moi, et je me mands, qu’ils soient confirmés ou en devenir.
chante et les demandes en la première fois, on doit se retrouve à côté d’Iggy dans D’ailleurs le public ne s’y trompe pas puisque
mariage se multiplient. Le plus poser la question de la jauge la voiturette. Juste inoubliable, cette 10e édition devrait battre des records de
fou, c’est que ça nous a plus maximum que l’on s’autorise tout comme les photos qu’une fréquentation.
jamais quittés. » car cette date affichera com- amie a prise. »
Beauregard s’offre
Depeche Mode
pour sa 10e édition
Depeche Mode sera en concert le lundi 9 juillet, de 21h30 à 23h10, sur la scène Beauregard. ©Randall Michelson

Le festival hérouvillais voulait un groupe d’enver- Le plus petit festival d’Europe à les programmer
LE GROUPE gure internationale pour fêter ses 10 ans, il le tient.
BRITANNIQUE, Paul Langeois peut être fier de son coup : « Que Pour l’anecdote, Beauregard sera le plus pe-
rêver de mieux ? En tant que programmateur, De- tit festival d’Europe à les programmer cet été.
PORTE ÉTEN- peche Mode était mon Graal (…) C’est une caté- « Tous les autres qui les accueillent font entre 40
DARD DE LA gorie de stars qu’on n’a jamais vu ici, ni à Beau- à 80 000 spectateurs par jour. Nous, c’est 26 000,
regard, ni au Zénith, ni ailleurs. Dans le monde, il donc ce n’était pas gagné. C’était de l’ordre du
NEW WAVE, SE y a une dizaine de groupes qui font des tournées rêve, mais il faut aussi savoir rêver dans notre
PRODUIRA DANS de stade, et ils en font partie. C’est juste fabuleux métier. Quand ils ont fait leur série de concerts
LE PARC DU CHÂ- de les voir à Hérouville ! On est extrêmement heu- en 2016, j’avais pris quelques renseignements,
reux. » et on m’avait laissé entendre qu’ils feraient
TEAU D’HÉROU- Formé en 1979, Depeche Mode a connu son pre- sans doute une tournée des festivals durant l’été
VILLE SAINT-CLAIR, mier succès européen en septembre 1981, avec 2018. À partir de là, je me suis positionné et je
LE LUNDI 9 JUIL- Just Can’t Get Enough, et a percé aux États-Unis en me suis battu pendant un an pour les avoir. »
1985, avec le single People Are People. Le succès Et la bande à John a déjà tout prévu pour être
LET, LORS D’UN de leur synthpop empreinte de musique industrielle à la hauteur de l’événement. « Il y aura des
« DAY AFTER » est constant jusqu’en 1990 avec l’album Violator, conditions techniques particulières. Il faudra
QUI ACHÈVERA incluant les tubes planétaires Personal Jesus et En- sans doute agrandir un peu la scène et être au
joy the Silence. point pour accueillir leur énorme création vidéo.
EN BEAUTÉ CETTE En 38 ans de carrière, les Britanniques ont vendu Et il y aura aussi une avancée de scène, car
10E ÉDITION. près de 80 millions d’albums, et plus de 100 mil- cela fait partie du mythe Depeche Mode, avec
lions de disques en incluant les singles ! Le trio Dave Gahan qui fait balancer les bras du public
de Basildon est aussi réputé pour ses prestations sur Never let me down again. » On a hâte d’y
scéniques mémorables. être !
22:30 - scène John
MGMT
p4
Le duo new-yorkais à la géniale et addictive pop
néo-régressive revient enfin avec un nouvel album
prévu début 2018, Little Dark Age.

23:35 - scène Beauregard


p5
JACK WHITE
L’ex-leader des iconiques White Stripes, membre
des Raconteurs et de Dead Weather, ce guitariste
virtuose et sublime chanteur baladera son irrésistible
et irrépressible animalité chez John dans le paisible
p6
parc du château.

id Uzochukwu
0:55 - scène John 19:10 - scène Beauregard
IBEYI-©Dav
PETIT BISCUIT JULIEN CLERC
p7
Entre morceaux emprunts de poésie et passages plus
apocalyptiques, son premier opus tout en mouvement
Qu’ils soient engagés, hippies, rock, pudiques, amou-
reux, sentimentaux, sensibles, utiles, touchants, poi-
VENDREDI 6 JUILLET vous enveloppera d’un voile de douceur. Ne ratez gnants, son répertoire compte des tubes par dizaine.
par le décollage ! Une légende !
 16:30 - scène John
BAFANG p8 Beauregard
02:00 - scène 20:15 - scène John
Le duo caennais aux sonorités tribales et celtiques, BORIS BREJCHA BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB
offre un voyage vers de lointains horizons, au-delà des Tel un sorcier prenant vie au crépuscule, le Ber- Des guitares saturées, des esprits torturés, bref du
frontières invisibles qui nous séparent de l’essentiel... rock pur et dur, qui fait le ciment et la longévité de ce
linois propose des sets percutants aux mélodies
trio qui a traversé bien des épreuves.
17:15 - scène Beauregard p9
obscures et envoûtantes.

J. BERNARDT 21:20 - scène Beauregard


Une voix soul et un son groove au service de titres SAMEDI 7 JUILLET NEKFEU
electro-pop planants et lumineux. Ses rimes touchent, font mouche et trouvent un écho
15:20 - scène Beauregard tout particulier auprès de la jeunesse qui se reconnaît
18:05 - scène John THE BAKED BEANS dans sa sincère introspection et son énergie.
Autant sur les nerfs qu’à la cool, ces quatre bad kids
L.A. SALAMI de Rouen pratiquent une synthèse parfaite du garage
Un doux mélange de sonorités folk-blues rappelant rock et du psyché qui évoquent le rock hallucinatoire
22:30 - scène John
les 60’s et de tonalités plus contemporaines, presque de John Dwyer et le kraut forcené de Stu Mackenzie. SIMPLE MINDS
hip-hop. Un musicien qui fait définitivement figure de Installé depuis maintenant 40 ans sur la scène rock et
représentant de la nouvelle génération folk. new wave, ce groupe phare des années 80 et véri-
16:10 - scène John table machine à tubes, continue d’aller de l’avant tout
19:05 - scène Beauregard À DÉTERMINER... en restant authentique.
Le groupe américain X Ambassadors ayant malheu-
HOLLYSIZ reusement annulé sa tournée européenne et donc son
Avec des sonorités rock, electro, dancehall et des concert à Beauregard, John s’active
23:40 - scène Beauregard
rythmes endiablés, la pétillante HollySiz a toutes les en coulisses pour leur trouver THE OFFSPRING
cartes en main pour électriser le public de Beauregard. un remplaçant. Groupe emblématique du punk rock
US qui a enchaîné les hits depuis
20:10 - scène John l’album culte et incontour-
17:05 - scène Beauregard nable Smash, ces quatre
CHARLOTTE GAINSBOURG NOTHING BUT THIEVES rejetons ont grandi tout en
Avec un son à la fois troublant et mécanique, entre Avec leur rock décomplexé, écla- conservant leur âme de
noirceur et moments éblouissants, la fille du grand tant et endiablé, leur lyrisme sales gamins potaches,
Serge souligne la com- ravageur, les cinq Britanniques leur irrévérence entêtante,
plexité des émotions frappent fort en proposant des leur efficacité diabolique,
qui la traversent. titres explosifs à l’efficacité re- leur esprit rageur.
doutable.
21:15 -
scène 18:05 - scène John
Beauregard
EDDY DE PRETTO
ORELSAN À la croisée des
Il la connaît bien SA genres, le Fran-
Normandie. Caen cilien nous en-
est sa terre natale traîne dans
et son passage son univers,
à Beauregard en véritable
2012 est entré alchimie
dans les annales du entre
festival où il avait chanson
enchanté le public française,
au-delà des enfants rap et
du rap. textes per-
cutants.

ORELSAN-©Jean Counet BIGFLO&OLI-©FIFOU


17:00 - scène Beauregard LUNDI 9 JUILLET
PARQUET COURTS
4p
Toujours inspiré, ce quatuor reste dans la tradition du 18:30 - scène Beauregard
garage rock avec des titres efficaces et furieux tout en
apportant une palette de tonalités plus vaste. CONCRETE KNIVES
Des titres indie pop accrocheurs, une bonne humeur
contagieuse, la formule fonctionne toujours pour la
18:05 - scène John bande de potes normands.
OSCAR AND THE WOLF 5p
Son sens aigu de l’esthétique, tant dans ses clips très 20:00 - scène Beauregard
soignés que dans ses performances scéniques, a per-
mis à Max Colombie de créer un véritable univers GIRLS IN HAWAII
fantastique dont il est la divinité. Le quintet bruxellois et sa pop mélodique aux couleurs
6p vives manie l’art du paradoxe à la perfection avec
des titres à la fois mélancolique et optimiste, doux et
19:10 - scène Beauregard intense, électrique et acoustique.
0:55 - scène John THE BREEDERS
CARPENTER BRUT Le groupe de Boston revient cette année avec de nou- 21:30 - scène Beauregard
Si Franck Hueso rend hommage à la culture 80’s avec
l’utilisation de synthés et de rythmiques entêtantes, il
7p
veaux morceaux dont le titre Wait In The Car aux so-
norités garage rock est de bon augure pour la suite. DEPECHE MODE
ne bascule jamais dans la caricature en entretenant Cela ne sert à rien de les présenter tant ils sont my-
toujours un lien avec l’époque actuelle. thiques depuis 35 ans et depuis 35 ans sont à la
20h15 - scène John pointe des modes. C’est cadeau… Merci John !
IBEYI
02:00 - scène Beauregard 8p
Les sœurs Lisa Kaindé et Naomi Diaz dégagent une
SOULWAX force mystique indéniable grâce à des morceaux à la
Le duo belge à la créativité débordante et au son si fois organiques, puissants et communicatifs.
immédiatement identifiable, est revenu en force avec
l’album, From Deewee sorti en mars 2017. Synthèse
parfaite de toutes leurs influences à la fois jazz, dis-
21:20 - scène Beauregard 9p
co, coldwave et krautrock, leur travail est unique à AT THE DRIVE IN
l’image de la production de cet opus. Leur quatrième album In.ter a.li.a est un savant
mélange de punk, rock et post-hardcore au ser-
vice de paroles évoquant les enjeux et les dys-
DIMANCHE 8 JUILLET fonctionnements de l’époque actuelle.

15:30 - scène Beauregard 22:25 - scène John


MALO’ BIGFLO & OLI
Avec des chansons belles et fragiles, un univers ma- À travers des textes réalistes et teintés d’optimisme
gique et singulier, une voix hors du commun, le Caen- et un flot de rimes parfois ininterrompu, Florian et
nais ose le grand écart entre une pop anglo-saxonne Olivio dépeignent très justement des tranches de vie,
ultrapositive et une chanson française plus touchante auxquelles il est toujours possible de s’identifier.
et empreinte de mélancolie.
23:45 - scène Beauregard
16:15 - scène John MACKLEMORE
INÜIT Cette star du hip-hop US qui continue à se re-
Savant mélange d’instruments nouveler, surprendre et prendre des risques
acoustiques et de sonorités en jonglant avec les styles tout en demeurant
électroniques, les titres des terriblement efficace et addictif.
six Nantais nous offrent MACKLEMORE-©Ryan MJKinnon
des mélodies énergiques
et festives qui témoignent
de leur plaisir à jouer en-
semble.

DEPECHE MODE-©Anton Corbijn


JULIEN CLERC-©Boby
Eddy de Pretto, un inclassable
à la croisées des genres
ra, Brel, Brassens et surtout Aznavour, à fond Le théâtre justement, vous pensez y revenir
la caisse. Sinon, j’étais un gamin typique des un jour ?
années 2000, qui écoutait beaucoup de mu- Mais j’en fais tous les soirs, dès que je monte
siques urbaines et de R’N’B français : Diam’s, sur scène pour chanter. En concert, j’adopte
Eddy Pretto sera en concert le samedi 7 juillet, Booba, Rohff, Sinik, etc. toujours une posture théâtrale qui est essen-
de 18h05 à 19h05, sur la scène John. tielle à l’exercice de mon métier.
EDDY DE PRETTO-©V.ducard
Diriez-vous que votre premier opus, Cure, est
autobiographique ? Mais écrire une pièce un jour, ça vous tenterait ?
EN 2018, IL EST PARTOUT. NOU- Oui, je me raconte à travers ce disque, qui Vous êtes bien trop curieux ! (Rires)
VELLE COQUELUCHE DE LA CHAN- m’a aidé à sortir de ma cage. Mais il s’ap-
pelle Cure, parce que je le vois comme un À ce point-là ?
SON FRANÇAISE, À MOINS QU’IL projet à long terme. Le défi, pour moi, c’est Vous savez, je ne sais même pas ce que me
NE SOIT LA NOUVELLE STAR DU aussi de faire vivre l’amour du public, de le réserve la vie dans six mois. Mais j’ai eu pas
RAP, CET ÉTÉ, L’AUTEUR-COMPO- rendre pérenne. Je ne veux pas être l’homme mal de propositions… Le théâtre reste une
d’un tube. possibilité, mais rien de précis pour l’instant.
SITEUR-INTERPRÈTE VA SE FROTTER Si un jour cela se concrétise, vous le saurez
AU PUBLIC DES FESTIVALS POUR On vous décrit parfois comme le porte-parole très rapidement.
LA PREMIÈRE FOIS. INTERVIEW. d’une génération qui refuse le genre sexuel…
Et je ne veux surtout pas l’être ! Après, j’ai Je vous sens assez prudent… Vous avez peur
parfaitement conscience que j’écris à une de vous brûler les ailes ?
Votre carrière a explosé cette année. Vous le époque où l’on s’interroge beaucoup sur Il y a des craintes, forcément. Quand on est
l’identité. La base de tout, c’est l’envie de ra- érigé en nouveau phénomène aussi rapide-
vivez comme un aboutissement ?
conter mes histoires et ma réalité. Si elles ont ment, cela amène des questionnements. Est-
Ce n’est pas un aboutissement total, mais
des répercussions sociétales, tant mieux. ce que je suis capable de faire mieux ? Mais
plus une première étape de quelque chose c’est assez sain finalement.
que j’attendais depuis longtemps : être sur Ce qu’on ressent très nettement chez vous
scène tous les soirs et vivre de ma passion. également, c’est que vous pesez tous vos Vous allez participé à de nombreux festivals
C’est un rêve devenu réalité. mots… cet été. Comment abordez-vous cet exercice
J’ai grandi avec le théâtre, avec Koltès, particulier ?
Vous avez grandi à Créteil dans les années Beckett, Pommerat, etc. Ça vient de là. Et j’ai J’en n’ai jamais fait ! Mais je suis super excité
2000. Quelles ont été vos influences ? toujours eu ce souci de me faire comprendre à l’idée d’aller conquérir de nouvelles per-
Elles sont liées à ma mère, qui écoutait Barba- avec précision. sonnes.

Les Caennais de Bafang ouvrent les festivités


BEAUREGARD, C’EST AUSSI L’OCCASION POUR LES GROUPES NORMANDS DE SE FROTTER À UNE GRANDE
SCÈNE. LE VENDREDI 6 JUILLET, LE DUO BAFANG AURA LE PRIVILÈGE D’INAUGURER CETTE 10E ÉDITION DE LA
« GARDEN PARTY » DE JOHN. RENCONTRE AVEC ENGUERRAN HARRE.
Comment est né Bafang ? Qu’est-ce qui vous avez tant plu ? sur les mêmes paroles, les mêmes
Avec mon frère, Lancelot, on a Le makossa, pour commencer, un accords, chantées et joués encore
souhaité se rapprocher de nos genre musical très dansant, inventé et encore. C’est proche du vaudou
racines africaines. Bafang le et popularisé par Manu Dibango. ou des musiques carnatiques in-
nom d’un village du Cameroun, Mais aussi les danses, les instru- diennes.
près de Yaoundé, d’où sont ori- ments, etc. Nous nous sommes ap-
ginaires nos grands parents. propriés tout ça à notre manière. Le 6 juillet, vous jouez à Beaure-
gard. Votre impression ?
Vous souhaitiez rendre hom- J’imagine que votre musique prend C’est une consécration pour nous.
mage à la musique camerou- tout son sens en live… Le Big Band Café a été la première
naise ? Absolument. On estime qu’un salle à nous faire confiance, en
Oui, mais aussi aux dialectes lo- concert est réussi lorsque les nous proposant la première partie
caux, et notamment le bamiléké, spectateurs dansent, chantent et de Naïve New Beaters, en mars
la langue parlée dans l’ouest du frappent dans leurs mains. 2017. Nous sommes d’autant
pays. Notre premier voyage là- plus heureux d’être programmés
bas, il y a une quinzaine d’an- C’est une invitation à la transe ? à Beauregard que nous n’avons Bafang sera en concert le vendredi
nées, fut une telle source d’inspi- C’est exactement ça ! Comme toute 6 juillet, de 16h30 à 17h10, sur la
pas gagné notre place grâce à un
scène John
ration pour nous deux. musique africaine, on reste souvent tremplin.
CASHLESS
CETTE ANNÉE ENCORE, LE FESTIVAL
OPTE POUR UN SYSTÈME DE PAIEMENT
SANS CONTACT : LE CASHLESS QUI 4p
VOUS OFFRE LE CHOIX DE PAYER AVEC
UNE CARTE OU AVEC VOTRE MOBILE !
PLUS RAPIDES, PLUS FACILES, PLUS PRA-
TIQUES ET PLUS SÛRES CES DEUX MÉ-
THODES DE PAIEMENT SONT LES SUI- 5p
VANTES :

1
La John e-Cash : Chaque festiva-
lier pourra créditer une carte, la
6p
John e-Cash, qu’il présentera pour
régler ses consommations aux bars,
au merchandising ou pour se res-
taurer. Il y a du nouveau cette année : les 7p
détenteurs d’un pass 3 ou 4 jours béné-
ficieront du Cashless directement sur leur
bracelet grâce à une mini carte à puce
John e-Cash intégrée pour toujours l’avoir
avec soi ; les pass 1 ou 2 jours, comme 8p
les éditions précédentes, les festivaliers
bénéficieront d’une carte John e-Cash in-
dépendante.
Nouveau : Pour gagner du temps, tous
les comptes pré-chargés se verront re- 9p
mettre leur carte Cashless directement à
l’entrée du festival au moment du contrôle
d’accès. Plus besoin de passer dans une
« banque ». Afin d’éviter les files d’at-
tente, nous vous conseillons donc de
créer votre compte et de le pré-charger
en ligne avant votre arrivée sur le festival.

2
LYF PAY, l’autre solution CASHLESS.
Cette année encore, et afin de vous
faire vivre une expérience unique,
le festival met en place une solution
TRANSPORTS  PENSEZ AU NAVETTES GRATUITES
de paiement mobile : l’application ALLER l’ouverture des portes du festival le lundi, puis circuleront ensuite
gratuite et 100% sécurisée LYF PAY. Depuis Caen, la fréquence des et circuleront toutes les 7 minutes. toutes les 7 minutes.
Avec celle-ci, vous n’aurez qu’à présen- Bus Twisto en direction d’Hérou-
ter votre smartphone aux bars pour payer ville (ligne B, 4, 8) sera renforcée. RETOUR ACCÈS HANDICAPÉS
vos consommations ! Le dimanche, s’ajouteront des Depuis Beauregard, des navettes Le service de transport à la de-
Avec LYF PAY, vous pourrez aussi faire navettes depuis le centre-ville, de gratuites avec un arrêt à Hérou- mande adapté aux personnes en
des paiements entre amis. Les chèques et 14h à 21h, toutes les 10 minutes. ville (arrêt Val St-Clair) et un termi- situation de fragilité.
les RIB, c’est dépassé ! Payez en quelques Depuis Hérouville, des navettes nus dans Caen Centre seront à la Grâce à ses véhicules adaptés,
secondes grâce à un simple numéro de gratuites au départ de l’arrêt Val disposition des festivaliers. Twisto Access permet aux per-
téléphone. St-Clair en direction de Beaure- Les navettes gratuites commence- sonnes à mobilité réduite de se
Et comme John aime bien vous gâter, en gard seront à la disposition des ront à circuler au départ du festi- rendre au festival Beauregard
entrant le code « BG2018 », vous gagne- festivaliers. Les navettes gratuites val à partir de minuit le vendredi au départ de la Communauté ur-
rez 3 euros à dépenser sur place* ! commenceront à circuler 1h avant et le samedi, 22h le dimanche et baine de Caen la mer.

APPLICATION MOBILE
L’application mobile Beauregard est d’ores-et-déjà disponible ! Cet ou-
til est le meilleur ami des festivaliers et vous sera indispensable pour
vous préparer à la vie de château. Vous y trouverez l’ensemble de la
programmation en images et en son grâce à la radio Deezer. Vous
pourrez aussi vous amuser à reconnaitre vos titres favoris grâce au
blind test, ou encore vous prendre en photo grâce au Photomaton.

LES TARIFS OÙ ACHETER SON BILLET ?


Tarifs normaux : 49 à 56€ le pass 1 jour, Du lundi au vendredi, de 10h à 12h30, et
84 à 98€ le pass 2 jours, et 109 à 129€ le de 13h30 à 19h, à la billetterie du Big Band
pass 3 jour. Café, 1 avenue du Haut Crépon, à Hérouville
Tarifs «Day After» : 68 à 75€ le pass Day Saint-Clair. Tél : 02 31 47 96 13. Et sur le site
After, 125 à 145€ le pass 3 jours, et 164 à internet www.festivalbeauregard.com.
184€ le pass 4 jours. Dans vos points de vente habituels : Fnac,
Tarifs enfants (moins de 12 ans) : gratuit les Carrefour, Géant, Magasins U, E.Leclerc,
vendredi, samedi et dimanche ; 35€ le pass Cultura, Auchan, Cora, Premier Rang (Caen)
1 jour Day After. et City Live (Louvigny).