Vous êtes sur la page 1sur 4

SECRETARIAT FEDERAL

Compte-rendu - Réunion du 14 mai 2018

Présents :

Emma ANTROPOLI, Fouad BEN AHMED, Corinne BORD, Marie CASTAGNE, Mokhtar DJERDOUBI, Mathie ESPARGILIERE, Morgane GARNIER, Ugo LANTERNIER, Maud LELIEVRE, Valérie MERY, Mathieu MONOT, Christophe ROSE, Alexandra ROSINSKI, Charlotte SEUTIN, Oussouf SIBY, Christophe SIMON, Olivier STERN, Samira TAYEBI, Magalie THIBAULT, Anne Juliette TILLAY, Nicolas TIROT, Yannick TRIGANCE, Bernard VINCENT, Adel ZIANE

Excusés :

Nadège ABOMANGOLI, Lionel BENHAROUS, Nacim BOUFAROUA, Leila SLIMANE, Magid TABOURI

Ordre du jour :

Propos introductifs du Premier secrétaire fédéral

Fonctionnement du secrétariat fédéral (SF) et rédaction des feuilles de route

Programmation des prochaines campagnes militantes

Préparation du prochain conseil fédéral

Préparation de la fête fédérale

Propos introductifs du Premier Secrétaire fédéral

Propos introductifs du Premier Secrétaire fédéral Mathieu MONOT, premier secrétaire fédéral, se réjouit de la

Mathieu MONOT, premier secrétaire fédéral, se réjouit de la diversité des profils et des sensibilités présents autour de la table, à l’occasion de l’installation du secrétariat fédéral. Il rappelle la nécessité de bâtir un collectif travailleur, dont le fonctionnement transcende les motions et où toutes les initiatives seront bienvenues.

Fonctionnement du secrétariat fédéral et la rédaction des feuilles de route

Mathieu MONOT propose que les membres de la direction fédérale ainsi que la présidente du conseil fédéral soient invités permanents des réunions du SF. Ce principe est validé par tous. Il propose quelques règles de fonctionnement de base, approuvées à l’unanimité : tout secrétaire fédéral absent pendant 6 mois consécutifs sera considéré démissionnaire, envoi des feuilles de route de chaque secrétaire fédéral à l’ensemble des militants avant l’été, décentralisation du conseil fédéral, établissement d’un calendrier de réunions des instances. Il souhaite que les secrétaires fédéraux soient davantage encore les relais de la fédération auprès des sections

Ugo LANTERNIER aborde la question de son articulation avec le bureau fédéral.

Mathieu MONOT confirme que les grands élus et les membres des instances nationales seront conviés. Le secrétariat fédéral y pèsera fortement, et ces deux instances vont s’inscrire (avec le CF), dans un même cycle de fréquence réunion.

Programmation des prochaines campagnes militantes

Mathieu MONOT rappelle la campagne actuelle, « Petit dictionnaire du Macronisme La France et les maux de Macron », et la nécessité pour chaque section de s’en saisir, pour les actions de terrain et la présence sur les réseaux sociaux. Il souhaite que les tirages fassent l’objet d’une péréquation, en fonction de la taille de la section et du nombre d’élus.

Anne Juliette TILLAY souhaite proposer des travaux qu’elle a réalisés, sur l’avortement et la contraception en France, en Europe et dans le monde car ils peuvent nourrir les travaux de plusieurs SF thématiques.

Mathieu MONOT valide cette idée. Il en profite pour soumettre l’idée que réaliser un tract par an est un objectif qui fera partie de la feuille de route des SF du pôle études. C’est une proposition de départ, chaque secrétaire pourra évidemment faire part de ses idées d’actions et d’objectifs à atteindre.

La communication et les outils mis à disposition pour enrichir et diffuser les campagnes a fait l’objet d’un long échange. Alexandra ROSINSKI souhaite revenir sur les moyens utilisés pour diffuser ces campagnes militantes. Olivier STERN souhaite proposer, dans le cadre de son

secrétariat fédéral, un outil de travail collaboratif facile à utiliser pour tous. Christophe ROSE Sur la formation, tant les MOOC (formations vidéo) lui semblent utiles, mais le présentiel ne doit pas être négligé. Il souhaite faire le lien entre son SF et l’actualité par une proposition de tract sur les acquis sociaux.

par une proposition de tract sur les acquis sociaux. Anne Juliette TILLAY propose que des syndicalistes

Anne Juliette TILLAY propose que des syndicalistes du rail, notamment de l’UNSA, viennent expliquer la réforme de la SNCF. Cette idée de faire venir des intervenants extérieurs est validée par tous les secrétaires fédéraux, et ce principe s’appliquera dès le prochain conseil fédéral.

Préparation du prochain conseil fédéral

Emma ANTROPOLI, présidente du conseil fédéral souhaite proposer quelques axes de rénovation de cette instance, dont le règlement intérieur n’a pas été révisé depuis plusieurs congrès. Ses pistes de réflexion s’articulent autour de trois axes pour engager cette révision.

La décentralisation est le premier axe d’évolution. Elle propose qu’à raison de 4 CF par an, il est nécessaire, par exemple que chaque établissement public territorial (EPT, Est Ensemble, Plaine Commune, Grand Paris Grand Est et Paris terre d’Envol) soit « visité » dans l’année, à raison d’un CF dans une section de chaque EPT. La section qui reçoit sera étroitement associée et conviée à participer. Afin que chacun puisse prévenir sa venue, il est nécessaire de préparer et diffuser un calendrier sur 6 mois.

La prise en compte de l’égalité femmes-hommes, la parité doivent être davantage inscrits dans le fonctionnement du CF, et donc, de son règlement intérieur. Quelques règles proposées dès à présent font consensus, et sont déjà appliquées en partie dans les sections : alternance de la prise de parole, temps des interventions limité à 4 minutes, fin de la réunion si plus aucune femme ne s’inscrit au tour de parole. Tous ces principes sont validés et auront un effet immédiat au prochain CF.

Enfin, le CF doit être le Parlement de la fédération, le lieu de son expression politique, en renforçant notamment les liens avec les villes, le département, mais aussi avec le national. L’expression politique doit être travaillée collectivement. Voter des résolutions à l’issue de chaque CF est un principe accepté à l’unanimité des secrétaires présents.

Il est décidé que chaque SF et réunion de direction fédérale devrait se tenir toutes les 3 semaines/1 mois, chaque BF tous les mois et demis, chaque CF, tous les 3 mois. Le règlement intérieur de la fédération va être révisé. Les prochaines réunions de la direction fédérale et du secrétariat fédéral sont fixées respectivement à 19h30 et 20h30, en fédération, les lundis 4 juin, 25 juin et 9 juillet.

Le prochain conseil fédéral se tiendra le mercredi 20 juin à 20h. Pour respecter l’engagement de décentralisation, il est proposé de l’organiser au Raincy.

Préparation de la fête fédérale

Préparation de la fête fédérale Mathieu MONOT souhaite relancer ce moment de convivialité, dernière occasion de

Mathieu MONOT souhaite relancer ce moment de convivialité, dernière occasion de se réunir entre camarades avant les congés d’été. Elle devrait se tenir début juillet. Il s’agit généralement d’un repas, d’un temps politique (débat, discours, ateliers etc.) et de temps plus informels (jeux, sport etc). Toute proposition de lieu, pouvant accueillir les militants à la fois à l’intérieur et à l’extérieur sont bienvenues.